Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pouvez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes à la recherche d'un codeur qui serait membre du Staff.
Si le poste vous intéresse, merci de contacter Kira.

Partagez
 

 Panser pour n'avoir pas réfléchi. [PV Nashoba Dreiden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Panser pour n'avoir pas réfléchi. [PV Nashoba Dreiden] Empty
MessageSujet: Panser pour n'avoir pas réfléchi. [PV Nashoba Dreiden]   Panser pour n'avoir pas réfléchi. [PV Nashoba Dreiden] EmptySam 6 Juil - 6:26

Si l'inactivité peut se montrer nocive, ne pas se ménager peut l'être d'autant plus. Cette soirée que j'avais passée à corriger mon surmenage en était la preuve. Je m'étais, comme bien souvent, blessée avec mon pouvoir, cependant, la plaie béante que j'avais au bras était inédite. Pour mener à bien une autre mission, dont j'avais pris la responsabilité, dans l'engouement de mon retour, j'en étais venue à ignorer, une fois de plus, les signaux que mon corps m'envoyait. Néanmoins, cette fois, les conséquences eurent pu être bien davantage dramatiques. Lors d'un mouvement trop ample j'avais tiraillé une plaie qui se serait résorbée d'elle-même en quelques jours, faisant d'elle un problème qui approchait maintenant la taille de mon bras.

Je devais bien reconnaître que j'étais ennuyée, autant que j'étais gênée. Ennuyée de n'avoir su mener à bien un travail que j'avais accepté, et gênée par une perçue prétention dans mon refus d'aide de la part d'une jeune élémentis ayant, selon toute vraisemblance, la capacité de me soulager de ma douleur sans que je n'aie d'effort à fournir. Je ne voulais simplement avoir de compte à rendre à personne, de plus, traiter moi-même cette blessure était une manière d'apprendre comme de retenir mon erreur. Et pleurer n'allégeait nullement ces désagréments. Ce dut d'ailleurs vexer d'autant plus la jeune fille voulant m'aider.

La douleur était l'origine de mes larmes, mais je ne pouvais me mentir à moi-même ; mes douleurs s'induisaient les unes les autres. Ma souffrance physique me rendait nerveuse, et ma nervosité m'empêchait de suturer proprement ma blessure. Bien que ce soit dans ce genre de cas que ma maîtrise de moi-même aurait dû s'avérer utile, force était de constater que le simple fait de décliner la proposition d'aide de quelqu'un sans m'emporter fut d'une difficulté impressionnante. Un désagrément supplémentaire qui tirait cette soirée en longueur.

J'avais déjà recommencé plusieurs fois, et les fils ensanglantés, sur la table que j'avais à côté de moi, formaient un lot qui ne cessait de croître au fur et à mesure de mes échecs. Agacée, je constatais que ma blessure semblait plus s'être aggravée que rétablie. Prenant une inspiration profonde dans l'espoir de garder mon calme comme je voulais savoir le faire, je saisissais à nouveau l'aiguille entre mon index et mon pouce, essayant du mieux que je le pouvais de mettre fin à mes légers tremblements. J'étais focalisée uniquement sur ma plaie.

« Garde ton flegme, Rune, c'est une manière de t'exercer... »


Dernière édition par Rune Tardi le Dim 7 Juil - 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Panser pour n'avoir pas réfléchi. [PV Nashoba Dreiden] 2zra
Nashoba Dreiden

Nashoba DreidenMessages : 595
Date d'inscription : 19/05/2016


Panser pour n'avoir pas réfléchi. [PV Nashoba Dreiden] Empty
MessageSujet: Re: Panser pour n'avoir pas réfléchi. [PV Nashoba Dreiden]   Panser pour n'avoir pas réfléchi. [PV Nashoba Dreiden] EmptyDim 7 Juil - 16:57

  • Nashoba
  • Rune
Panser pour n'avoir pas réfléchi
Je devais absolument aller voir Nayati pour régler quelque chose avec lui ; un soucis que je rencontrais sur sa partie de la chanson. Je me dirigeais donc vers son lieu de travail pour essayer de trouver une solution tous les deux, j'espérais quand même qu'il ait quelques minutes à m'accorder. Nous étions quand même en juillet... Et en vacances, les touristes ou les jeunes aimaient bien aller dans un billard ou jouer au bowling. Apparemment, les affaires allaient bien en ce moment ; du moins, il n'avait pas à s'en plaindre. Et je pus en effet constater qu'il y avait pas mal de foule ; que ce soit au billard qu'au bowling.

Je prends un verre au bar me permettant de me poser quelques instants mais également de discuter avec lui ; entre deux verres à servir. Ce n'était pas le plus simple pour discuter, nous étions tout le temps interrompu mais comme nous devions jouer demain soir, il était impératif de régler le problème maintenant. Au bout d'une bonne heure, nous arrivâmes à trouver quelque chose de potable pour rendre la chanson bien, cohérente et qui ne dérangeait personne. Je pouvais donc le laisser travailler sans qu'il ne m'ait dans les pattes et rentrer pour m'entraîner.

Je pouvais donc prendre le chemin du retour mais je remarquais rapidement qu'il y avait un problème et que peu de monde ne prenait le temps de s'arrêter. Je reconnu assez facilement la personne ; il s'agissait d'une Elementis qui était désormais de l'Alliance... Je ne lui avais jamais réellement parlé ni fais de missions avec elle mais je l'avais déjà aperçue dans le QG. En tout cas, ça ne semblait pas aller fort et je décidais d'aller la voir pour essayer, si je le pouvais, la réconforter.

- Salut Rune, je ne sais pas si tu te souviens de moi je suis...

Je m'arrêtais en remarquant qu'elle tenait une aiguille dans la main et qu'elle était blessée ; qu'il y avait pas mal de sang. Qu'est-ce qu'elle avait bien pu faire pour terminer dans cet état ? Était-ce au courant d'une mission ? Avait-elle été agressée ? Dans tous les cas, je ne pouvais pas la laisser comme ça. Je lui tendis donc ma main pour l'aider à se relever.

- Viens, je vais t'emmener à l'hôpital.



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Panser pour n'avoir pas réfléchi. [PV Nashoba Dreiden] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Panser pour n'avoir pas réfléchi. [PV Nashoba Dreiden] Empty
MessageSujet: Re: Panser pour n'avoir pas réfléchi. [PV Nashoba Dreiden]   Panser pour n'avoir pas réfléchi. [PV Nashoba Dreiden] EmptyDim 7 Juil - 18:28

J'étais tant focalisée sur mon travail de suture que je n'ai remarqué la personne qui s'était approchée de moi que lorsque celle-ci manqua de me faire sursauter, réflexe qui fut remplacé par celui de serrer l'aiguille à en faire blanchir mes doigts, en m'arrêtant net, inspirant longuement. Je tirai un peu sur le fil ; j'étais incapable de juger avec exactitude ce résultat, mais force était de constater que la blessure semblait, pour la première fois, se résorber un tant soit peu.

« Votre attention me touche, mais j'aimerais davantage savoir suturer une plaie, en vue de l'éventualité où cela me serait utile, que de voir une personne de plus en faire une. C'est une façon que j'ai trouvée d'apprendre de mes erreurs, de plus, le personnel de l'hôpital risque de me questionner sur l'origine d'une telle plaie, et mentir ne fait nullement partie de mes talents. »

Ce jeune homme connaissait mon nom, mais il m'était impossible de me rappeler du sien. Cela étant, j'avais déjà vu son visage, et si je me justifiais de ne vouloir me retrouver dans une situation où je serais contrainte à mentir, j'étais convaincue qu'avec lui, j'avais la liberté de m'exprimer sans crainte. Il était de l'alliance, lui aussi. Cependant, bien que je n'eus aucunement le loisir de déchiffrer ses expressions, ses paroles me laissaient penser qu'il ne voudrait pas me laisser seule avec cette blessure qui semblait si importante. Malgré son caractère louable, cette intention ne me plaisait guère, car, malgré mon apparent sang-froid, c'est uniquement cette mineure amélioration dans ma technique qui me gardait de m'énerver, sur moi-même comme sur ce garçon. Je ne voulais ni paraître faible, ni colérique, mais repousser ce garçon frontalement n'aurait sans doute pas beaucoup de succès, et loin de moi était l'idée de vouloir le froisser, de quelque manière que ce soit.

« Cette plaie est plus impressionnante que dangereuse, elle est relativement peu profonde. Je vous prie de ne pas vous en faire pour moi. »

La quantité de sang qui s'en était échappée mesurait tout de même mes propos, et la longueur du fil que j'avais gaspillé en usant de ma blessure comme d'un exercice modérait mon enthousiasme. Mon emprise avait retrouvé une certaine légèreté lorsque je reprenais le traitement de mon bras, néanmoins mes tremblements se faisaient persistants, de quoi donner à ce jeune homme matière à s'inquiéter davantage, sans doute.

« Loin de moi est l'idée de vous vexer, mais je suis incapable de me rappeler votre nom, pourriez-vous me rafraîchir la mémoire ? »

Ne pas demander à mon interlocuteur de se présenter en premier lieu ne figurait pas parmi mes habitudes, mais j'étais, bien malgré moi, obligée d'avouer que la douleur me faisait relativement perdre mes priorités. Ne lui donnais-je d'ailleurs pas, par cette action, une occasion toute trouvée de rester en ma compagnie ?
Revenir en haut Aller en bas
Panser pour n'avoir pas réfléchi. [PV Nashoba Dreiden] 2zra
Nashoba Dreiden

Nashoba DreidenMessages : 595
Date d'inscription : 19/05/2016


Panser pour n'avoir pas réfléchi. [PV Nashoba Dreiden] Empty
MessageSujet: Re: Panser pour n'avoir pas réfléchi. [PV Nashoba Dreiden]   Panser pour n'avoir pas réfléchi. [PV Nashoba Dreiden] EmptyMar 9 Juil - 12:03

  • Nashoba
  • Rune
Panser pour n'avoir pas réfléchi
J'aurais peut-être du faire plus de bruit en m'approchant d'elle car elle semblait être surprise de ma présence. J'avais un peu de mal à comprendre ce qui avait bien pu se passer ; mais en même temps, c'est assez courant dans cette ville de se faire attaquer... Mais pourquoi n'allait-elle pas à l'hôpital ? Et pourquoi personne d'autre ne s'était arrêté pour lui filer un coup de main ? Il y avait pleins de personnes en ville avec des talents ! Un Elementis de sang aurait été bien utile à ce moment.

- Votre attention me touche, mais j'aimerais davantage savoir suturer une plaie, en vue de l'éventualité où cela me serait utile, que de voir une personne de plus en faire une. C'est une façon que j'ai trouvée d'apprendre de mes erreurs, de plus, le personnel de l'hôpital risque de me questionner sur l'origine d'une telle plaie, et mentir ne fait nullement partie de mes talents.

Je levais un sourcil. C'était une méthode louable d'apprendre par soi-même mais c'était également une méthode dangereuse ; si jamais elle ne faisait pas attention à l'hygiène, si elle faisait mal les choses ou autre, cela risquerait de s'empirer. Je sais qu'on apprend de ses erreurs ou que le mieux, c'est de pratiquer... Mais il y a certaines choses, on ferait mieux d'avoir un professionnel derrière nous. Mais je comprenais également son point de vue ; ils étaient souvent un peu trop curieux aux urgences, ils voulaient toujours savoir ce qu'il s'était passé et en fonction de la réponse, ils n'hésitaient pas à prévenir les flics.

- Cette plaie est plus impressionnante que dangereuse, elle est relativement peu profonde. Je vous prie de ne pas vous en faire pour moi.

- Mouais...

J'étais peu convaincue. Cette plaie était impressionnante, c'est vrai mais ça ne voulait pas dire qu'elle n'était pas dangereuse, même si elle disait le contraire. Je me doute qu'elle voulait que je m'en aille mais je ne le sentais pas de la laisser, toute seule dans la rue avec cette plaie.

- Loin de moi est l'idée de vous vexer, mais je suis incapable de me rappeler votre nom, pourriez-vous me rafraîchir la mémoire ?

- Nashoba Dreiden. Nous sommes du même camp, toi et moi. Et... Tu peux me tutoyer, je crois que nous avons à peu près le même âge.

Voilà, voilà. Je ne savais pas si je devais forcer les choses pour la convaincre d'aller à l'hôpital, la laisser faire tout en restant à côté d'elle ou si je devais simplement partir et la laisser se débrouiller. J'avais quand même un mauvais pressentiment et partir ne me rassurait pas des masses. Je décide quand même de rester planté là.

- Ecoute. Je sais que tu veux que je parte mais ça ne me rassure pas de te laisser dans cet état... Si tu veux, je t'accompagne à l'hôpital et j'inventerais moi-même le mensonge ! Et pour apprendre à se soigner, demande à Monsieur Mørk, il est médecin. Peut-être qu'il aura du temps à t'accorder pour t'apprendre les premiers secours ?

Il était le Roi de l'Alliance certes mais il était également médecin. Je sais qu'il était plutôt occupé mais peut-être que si elle lui faisait la demande, il accepterait de lui donner quelques coups de main ; de lui filer les bases des premiers secours histoire de pouvoir se soigner en cas de pépin.

- Je peux quand même savoir ce qui t'es arrivé ? Demandais-je innocemment.



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Panser pour n'avoir pas réfléchi. [PV Nashoba Dreiden] Unknown
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Panser pour n'avoir pas réfléchi. [PV Nashoba Dreiden] Empty
MessageSujet: Re: Panser pour n'avoir pas réfléchi. [PV Nashoba Dreiden]   Panser pour n'avoir pas réfléchi. [PV Nashoba Dreiden] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Panser pour n'avoir pas réfléchi. [PV Nashoba Dreiden]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Archives 2014 - 2019 :: Les Rps 2019-