Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pouvez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes à la recherche d'un codeur qui serait membre du Staff.
Si le poste vous intéresse, merci de contacter Kira.

Partagez
 

 |Event| Une grossière erreur [F. Abby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Citoyen
Ishtar Pendragon

Ishtar PendragonCitoyenMessages : 19
Date d'inscription : 18/07/2019


|Event| Une grossière erreur [F. Abby] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: |Event| Une grossière erreur [F. Abby]   |Event| Une grossière erreur [F. Abby] - Page 2 EmptyMer 14 Aoû - 14:50

J'étais entrain de me défendre contre les deux autres assaillants, ayant foncée vers mon arme pour la récupérer. Je faisais comme je pouvais, les deux étaient plutôt synchro, j'écoutai aussi ce qui se passait de l'autre côté entre Abby et son assaillante. Je comprenais pas comment elle pouvait être au courant de son histoire et ça me paraissait étrange. Mais le plus choquant … C'est que ça marchait. La femme fatale avait baissée son arme …

Tch …

Elle va se faire avoir par ça sérieusement ? On sait tous comment ça va se passer, ils vont utiliser la boss puis quand ils auront plus besoin ils la butteront car c'est une Quederlienne, qu'elle le veuille ou non c'est comme ça. C'est en elle et cela le restera. Je continue de me débattre, bloquant les attaques pour le moment. Je finis par en désarmer un celui à la hache avec une contre assez violent, mais avec ma force de la Lionne, mon arme et ma maîtrise … Je finis par le désarmer, cependant, ce dernier recul en voyant ça, ayant un poignet qui semblait blessé avec le choc. Je ne peux m'empêcher de sourire alors que je pense fort à Shinonome, ma lionne qui arrive soudainement sur le côté de l'homme lui sautant à la gorge sans hésitation. Une gerbe de sang apparaît au niveau du coup, tâchant ma lionne et le sol, mais c'était un moment désagréable nécessaire. L'homme s'écroule au sol. Le dernier avec ses deux sabres foncent vers moi mais j'ordonne à Shinonome :

Retiens le ! Je dois faire un truc urgent là.

Je commençai à m'inquiéter pour la boss. De toute façon, si elle passait au camp ennemi, je l'affronterai et je la tuerai. J'avais des choses à protéger moi aussi ici. Mais j’espérerai ne pas en arriver là. Je l'appréciai bien quand même. Je me dirige vers les deux personnes, alors que l'autre ennemi recul en me voyant arrivé. Et je ne perds pas de temps pour arriver au niveau d'Abby et lui mettre un coup de boule, me faisant mal aussi, mais je ne sourcille pas sur le coup :

Ca y est je t'ai remis les idées en place ? Depuis quand t'es devenue une chialeuse et aussi faible ? Je pensai pas qu'on pouvait te manipuler aussi facilement tu me déçois.

Je me redresse et la fixe, j'étais grande mais la jeune femme aussi donc je pouvais la regarder dans les yeux. Elle avait beau être la chef, rien à foutre. J'étais pas du genre à faire dans la dentelle et c'était pas le moment :

Tu crois que tu as le monopole de la souffrance de cette ville ? Eh bien non. Moi aussi je la déteste cette ville mais c'est tout ce qui me reste. Il va se passer quoi une fois que tu les auras aidée ? Ils vont te butter car que tu le veuilles ou non … T'es une Quederlienne, tu l'as dans le sang et ça ne changera jamais. Puis s'ils prennent cette ville, c'est les souvenirs avec les personnes à qui tu tenais qui vont disparaître.

Je continue de la regarder serrant le manche de mon épée dans ma main … J'avais envie de lui en coller une autre dans la figure pour bien lui remettre la lumière à tous les étages mais c'était pas la peine d'être aussi violente avec elle. Ca ne changerait sûrement rien avec la fierté qu'elle a en elle :

Enfin … fait comme tu veux. Si t'as envie de te faire plumer par des inconnus, fait comme tu veux. Mais sache qu'à la fin c'est moi qui gagnerait, même si je dois t'affronter.

Je me retourne assez rapidement en entendant le bruit d'une sorte de corde. Je bloque la flèche qui arrive sur nous et soupire … Me dirigeant ensuite vers la demoiselle à l'arc qui essayait de siphonner l'esprit de la patronne. Shinonome essayait d'occuper l'autre homme aux doubles sabres. C'était à Abby de prendre une décision, j’espérai honnêtement qu'elle prendrait la bonne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
|Event| Une grossière erreur [F. Abby] - Page 2 EMPy
Abbygaëlle L. Midford

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 270
Date d'inscription : 28/11/2016


|Event| Une grossière erreur [F. Abby] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: |Event| Une grossière erreur [F. Abby]   |Event| Une grossière erreur [F. Abby] - Page 2 EmptyJeu 15 Aoû - 18:04

Une grossière erreur

ft. Ishtar Pendragon
"L’art de la guerre, c’est de soumettre l’ennemi sans combat"

Au final, qu'est-ce qui t'empêchait de rejoindre l'ennemi ? C'est vrai. Depuis quand tu appréciais réellement cette ville ? Elle qui t'a rejetée, humiliée, ignorée... Pourquoi devrais-tu te plier en quatre pour la sauver ? Non, vraiment, tu ne voyais aucune raison de faire un effort pour des personnes qui t'avaient sans cesse tourné le dos. Tu commences à avancer avec eux jusqu'à finalement te prendre un coup de tête de la part de la blonde ; prétextant te remettre les idées en place. Bon sang, que ça faisait mal ! Et ses paroles de vipères n'arrangeaient rien !

- Tu crois que tu as le monopole de la souffrance de cette ville ? Eh bien non. Moi aussi je la déteste cette ville mais c'est tout ce qui me reste. Il va se passer quoi une fois que tu les auras aidée ? Ils vont te butter car que tu le veuilles ou non … T'es une Quederlienne, tu l'as dans le sang et ça ne changera jamais. Puis s'ils prennent cette ville, c'est les souvenirs avec les personnes à qui tu tenais qui vont disparaître.

Tu la regardais de haut tandis qu'elle serrait le manche de son épée, comme si ça allait la sauver. C'est vrai. Tu étais une Quederlienne et rien ne pourrait t'arracher ce lien de sang avec cette ville ; tu as le sang, les capacités d'une Quederlienne. Est-ce que ton Frère serait ravi de cette bataille ? D'un côté, oui. Le nombre de cadavres ferait tourner son affaire mais il aimait sans doute cette ville... Il ne l'avait jamais quitté. Ishtar enchaîne sur le fait que tu pouvais faire ce que tu voulais mais que tu sortirais perdante de ce combat ; tu regardais l'épée... Elle était sans doute lourde, tu pourrais l'esquiver sans trop de soucis.

- Ne l'écoute pas... Elle a seulement peur de ce que tu pourrais lui faire, car tu es plus forte qu'elle.

Elle te poussa pour te forcer à marcher vers la sortie mais tu résistais avant de froncer les sourcils. C'est vrai que tu étais forte. C'est vrai que tu étais redoutable. Mais tu doutais sincèrement de ses paroles. Undy ne serait pas content d'apprendre que tu es passé aux mains de l'ennemi ; pas de cette manière. Tu avais installé un règne de terreur, ce n'était pas pour voir ton s'empire s'écrouler sous les mains de guignols. Tu fais glisser une aiguille dans ta main et te tournes d'un seul coup pour toucher la joue de celle qui essayait de te laver le cerveau*.

- Je ne recrute pas des mauviettes. Je doute qu'Ishtar ressente de la peur... En fait, je ne sais même pas si elle connait ce sentiment.

- Tuez-là !

- Essaye donc.

Ton ennemi, sûrement blessé dans son amour propre, ne perdit pas de temps pour te foncer dessus ; attaque tellement prévisible que tu pus te décaler sur le côté**. Ce lavage de cerveau ne t'avait pas fait le plus grand bien mais tu avais désormais les idées en place ; pour combien de temps ? Tu ne savais pas encore... Et tu voulais te dépêcher de la tuer avant qu'elle ne recommence à te baratiner. Tu fonces vers elle et te retrouves mêlées à un combat au corps à corps, enchaînant coup de poings et coup de pieds ; elle savait se défendre la bougre et heureusement, elle perdit son katana dans la bataille, l'obligeant à n'utiliser que les poings.

Celui qui était armé de ses saïs n'osa pas s'interposer dans la bataille ; ne sachant pas si il arriverait à te toucher ou toucher sa partenaire. Après une esquive rapide, tu choppes le col de ton adversaire et l'envoya valser vers celui aux saïs ; ils avaient l'air déterminé à enchaîner sur le deuxième round. Tant mieux, toi aussi. Tu invoques sur des épaules deux grenouilles afin de leur donner l'occasion d'aller sur l'ennemi lorsque tu te rapprocherais d'eux ; ils foncèrent tous les deux vers toi et tu faisais de ton mieux pour éviter les coups... Bien que quelques coups de poings arrivèrent dans ton visage. Tu réussis néanmoins à chopper le poignet de l'un, avant qu'il ne t'arrive en plein visage.

- Tu aurais dû rester de notre côté !

Tu files un coup de genou dans le ventre, la faisant plier en deux sous le coup de la douleur ; elle se relève difficilement et tu la vois en train de gratter son poignet... Là où tu avais mis ta main. Tu fronçais les sourcils en remarquant la plaque rouge... Comme avec le Ténébreux ! Voilà que ta peau était empoisonnée ! L'ennemi regarde la plaque avant de te regarder ; tu n'avais aucune arme en main, tes aiguilles n'étaient pas visibles puisque tu n'en avais pas utilisée. Elle finit par tomber à genoux, le souffle coupé dû au poison qui l'avait touché tout à l'heure ; lors de ton attaque surprise.

- Comment ?..

- J'arrive à empoisonner d'un simple touché... Un truc que j'ai développé il y a peu !

- Le pouvoir des anciens... Il en existe... encore.

Elle tomba au sol sans pouvoir t'en dire plus. Tu relèves la tête vers celui aux saïs qui était resté bouche bée de ce que tu venais de faire ; mmh. Qu'est-ce que ça voulait dire encore ce charabia ? C'était quoi, le pouvoir des anciens ? Celui aux saïs semblaient beaucoup plus perturbé maintenant et avait même peur de t'attaquer ; bien. Si ton pouvoir faisait peur, c'était une bonne chose. A son tour maintenant de succomber.



Les ennemis:
 

*Jet d'attaque surprise sur 60 : 12 - Réussite.
**Jet d'esquive sur 70 : 47 - Réussite.  


|Event| Une grossière erreur [F. Abby] - Page 2 Yt3o
|Event| Une grossière erreur [F. Abby] - Page 2 Zd59
Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Ishtar Pendragon

Ishtar PendragonCitoyenMessages : 19
Date d'inscription : 18/07/2019


|Event| Une grossière erreur [F. Abby] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: |Event| Une grossière erreur [F. Abby]   |Event| Une grossière erreur [F. Abby] - Page 2 EmptyMar 20 Aoû - 16:30

Ishtar regardait la demoiselle. Son regard n'était pas compatissant, ni accusateur. C'était le regard d'une personne qui se battrait peu importe la décision de la demoiselle. Bien qu'elle n'aimait pas spécialement cette ville, il y avait des choses qui était importante pour elle ici. De ce fait, elle se battrait jusqu'au bout et comme une forcenée. Ishtar n 'était pas vraiment connue pour sa lâcheté ou son manque de courage.

La valkyrie retourne au combat, courant vers l'ennemi qui lui restait de son côté. Prenant son épée, elle sauta pour venir l'abattre comme une folle furieuse, ratant sa cible de peu, mais le sol s'éclata légèrement sous l'impact. L'ancienne Domae était clairement lancée en mode berserker, rien ne l'arrêtera. Faut dire que son sang n'avait pas bouillonné comme ça depuis un bail. Faut dire que la demoiselle c'était absenté une petite année pour se retrouver, changer et se reposer. Mais la vraie nature d'Ishtar était celle d'une combattante pas d'une citoyenne.

– Allez arrête d'esquiver ! T'as deux épées affrontement moi comme un homme !

Elle avait rappelée Shinonome pour ne pas la blesser durant ce corps-à-corps enflammé et passionnant. L'homme semblait développer une certaine peur face à Ishtar. Faut dire qu'elle avait déjà tuée ces deux potes et que la demoiselle était plutôt effrayante. Il ne semblait pas avoir été préparée au fait qu'il y avait aussi de réelle monstre dans cette ville. Ishtar en faisait clairement partie, il n'avait pas eu de chance d'avoir attaqué cet hôtel juste après son retour.

La demoiselle utilisa son épée pour désarmer son adversaire assez violemment. Posant ensuite son arme, c'est aux mains qu'elle en était venue, vu que l'homme ne faisait qu'esquiver et fuir, fallait bien changer de stratégie. L'ancienne générale était peut-être une as des lames, mais elle se débrouillait vraiment bien au corps-à-corps pur aussi, faut dire que ça faisait partie de son style de combat d'utiliser les mains et pieds. La demoiselle donnait des corps que l'homme essayait d'esquiver. Puis tenta de riposter, pendant avoir une victoire certaine au corps-à-corps.

Ishtar encaissait quelques coups au visage. La demoiselle n'était pas du genre à reculer au corps-à-corps. Même si ça voulait dire s'en manger quelques une. Elle saigna de nouveau de la lèvre, mais son regard continuait à fixer son adversaire, qui prenait confiance. Cependant, la réalité revint rapidement le rattraper, quand Ishtar fit un grand pas en avant pour avancer et lui décrocher un crochet du droit violent, percutant la mâchoire de l'homme qui vola, pour atterrir sur le sol sonné. Entre temps, Ishtar avait reprise son épée et sauta sur l'homme pour le trancher, envoyant une nouvelle gerbe de sang sur le mûr :

– Et de six … Ah l'odeur du sang … C'est si agréable !

L'ancienne domae n'avait pas trop fait attention à ce qui se passait derrière et remarqua que la personne qui essayait de corrompre Abby (enfin s'il y avait encore une chose à corrompre) était à genoux. La sous-fifre de la mafieuse s'approcha en essuyant sa bouche avec son poignet, laissant une trace de sang sur ce dernier.

– Enfin sur Terre la belle au bois dormant ? Eh bien, tu n'as perdue la main de ce que je vois. Toujours aussi fatale. Bon, on s'occupe du dernier puis on essaye de clean les étages des chambres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
|Event| Une grossière erreur [F. Abby] - Page 2 EMPy
Abbygaëlle L. Midford

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 270
Date d'inscription : 28/11/2016


|Event| Une grossière erreur [F. Abby] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: |Event| Une grossière erreur [F. Abby]   |Event| Une grossière erreur [F. Abby] - Page 2 EmptyMer 21 Aoû - 21:08

Une grossière erreur

ft. Ishtar Pendragon
"L’art de la guerre, c’est de soumettre l’ennemi sans combat"

Tu te refis rapidement une beauté tandis que celui avec les saïs te regardait avec son air de merlan fris. Il y a quelque chose chez toi qui les dérangeaient, les effrayaient... Oh ! Ce n'est pas ça qui te fera moins dormir la nuit ; bien au contraire même ! Tu allais utiliser cet avantage pour leur mettre la misère. Ta coéquipière s'approcha à nouveau de toi pour te glisser quelques mots, notamment sur le fait qu'il était peut-être temps de monter à l'étage... C'est vrai. Il était temps de monter et surtout d'aider les quelques clients qui avaient décidé de rester ! Tu étais prête à parier que les vieux dans la chambre 605 n'était pas capable de tenir une arme en main.

Puisque tu avais d'autres choses à faire que de t'occuper d'un benêt, tu décidas d'invoquer le plus possible de grenouilles et de le laisser mourir dans d'atroces souffrances. Tu repris ton arbalète en main et la rechercha avec deux carreaux ; tu profitais de ce calme pour faire le point sur les armes qui te restaient : unz dizaine de carreaux, une dizaine d'aiguilles et ta détermination. Tu fais un signe à Ishtar pour qu'elle te suive à l'étage ; ce n'était pas encore le moment de lui glisser un merci ou quoi que ce soit... Tu ferais ça à la fin du combat. Montant les escaliers sans te presser, tu entendais déjà les clients de quelques clients qui essayaient de fuir dans les couloirs.

Tu ne perdis pas de temps à lancer un carreau, qui rata de peu sa cible, mais au moins, son attention était reportée sur vous. Ils étaient deux. Très bien ! Un chacune ! Rangeant ton arme dans le dos, tu courus vers l'un des ennemis pour l'attaquer au corps à corps ; évidemment, si tu arrivais à donner quelques coups de poings, il arrivait également à te toucher. Votre combat continua dans une chambre de clients ; le fameux couple de personnes âgées qui sursautèrent quand le corps de l'ennemi défonça leur porte. Tu lui avais donné un sacré coup de pied dans le ventre pour le dégager. Tu entras à ton tour dans la chambre et tu fus aussitôt apostrophée par les clients mécontents.

- Mais ! C'est inadmissible d'entrer ainsi dans notre chambre ! J'exige le remboursement !

- Dehors papy ou c'est moi qui demanderais un remboursement pour le sang que tu laisseras sur les draps.

Il paraissait choqué de tes paroles mais il ne bougea pas pour autant... Du moins, jusqu'à ce que la lame de l'ennemi passa juste à côté de son visage. Voilà qui les motivèrent à dégager de cette chambre en quatrième vitesse. Le combat s'enchaîna aussitôt ; et si tu arrivais bien à le bastonner, il avait quand même réussi à te plaquer au sol après t'avoir lourdement bousculé. Tu réussis néanmoins à revenir à la charge avec tes aiguilles en mains mais le plus fatal fut sa chute par la fenêtre de la chambre... Ça ne pardonne pas 3 étages. Surtout avec des ronces en bas. Tu pris une grande inspiration et rangea tes aiguilles ; allons voir comment se débrouillait Ishtar.

Malheureusement, ton combat ne semblait pas se terminer là puisqu'un homme -un jeune- passa la porte de la chambre et essaya de te donner des coups d'épée avec des gestes grossiers... C'était simple de l'esquiver et tu terminas ce combat en quelques secondes ; après avoir éclaté son crâne contre la porte. Tombé au sol, il était encore en vie mais très sonné... Il semblait jeune, beaucoup plus que ses compagnons expérimentés. Il devait avoir une vingtaine d'années, à peine ? Tu te demandais bien ce qu'il fichait par ici. Regardant dans le couloir, personne ne venait t'attaquer alors tu regardais à nouveau le jeunot au sol.

- Mmh. J'apprécie ton courage... Mais entre nous, tu n'as aucune chance contre moi.

- Ah ! C'est ce qu'on verra !

Avec difficultés, il se releva ; de quoi te faire arracher un soupire... Dire que tu ne voulais pas spécialement le tuer mais tu n'allais pas avoir le choix. Il avait pris son épée et te fonçait dessus comme un éléphant bougerait après avoir vu une souris... Ridicule. Tu te contentais seulement de lui faire un croche-patte pour le déstabiliser ; mais il revint aussitôt à la charge. Après un "fini de jouer", tu le choppas par les épaules et lui donnas plusieurs coup de genoux dans le ventre pour lui couper la respiration. Finalement, tu n'allais pas le tuer. Tu avais quelques questions à lui poser. Avec ce que tu trouvas dans la chambre, tu lui attachas les mains et les pieds et le colla sur une chaise.

- Bien. Discutons un peu toi et moi.

- Jamais !

- Oh... Tu es vraiment chou. Mais plus vite tu parleras et plus tu auras de chance d'être relâché avec tous tes membres.

Au moins, ça semblait lui faire peur mais ça ne le motivait pas plus à parler. Tu soupirais... Encore du temps de gâcher mais soit. Ishtar arriva pile à ce moment-là dans la chambre et tu fermas la porte juste derrière elle... Les autres clients n'avaient pas spécialement de voir ça si ils passaient devant la porte. Cette entrée ne semblait pas plus le rassurer mais il ne voulait toujours rien dire... Soit.

- Alors, puisque tu ne veux rien me dire... Nous allons jouer à un petit jeu tous les trois. Je te pose des questions et si tu n'y réponds pas, la demoiselle juste là se fera une joie de te torturer.

Il avala de travers. Sûrement était-il en train de regretter sa mort rapide.

- Bien ! Dis-tu sur un ton enjoué. Commençons ! Dis-moi un peu qui tu es et pourquoi vous avez décidé de vous attaquer à Quederla.



Les ennemis:
 


|Event| Une grossière erreur [F. Abby] - Page 2 Yt3o
|Event| Une grossière erreur [F. Abby] - Page 2 Zd59
Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Ishtar Pendragon

Ishtar PendragonCitoyenMessages : 19
Date d'inscription : 18/07/2019


|Event| Une grossière erreur [F. Abby] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: |Event| Une grossière erreur [F. Abby]   |Event| Une grossière erreur [F. Abby] - Page 2 EmptyHier à 18:32

Abby était entrain de se remettre en valeur. Au moins elle perdait pas le nord c'était déjà ça. M'enfin, elle faisait ce qu'elle voulait. La valkyrie avait un peu plus mal pour l'homme en face avec ses Saïs qui se retrouva soudainement envahit de grenouille, ce qui fut bien évidemment plutôt fatal pour l'homme :

– Eh désolé pour toi, mais elle n'aime pas les clients difficiles, mais ta mort ne devrait pas être trop longue … Par contre sûrement douloureuse. Bon je te laisse, il reste du ménage à faire

Ishtar leva la main pour saluer le mec qui était entrain de crever sous des grenouilles. C'était presque mignon comme mort. Ou pas. Abby se dirigea vers les étages. L'ancienne générale suivant tranquillement pas vraiment inquiet. Faut dire, qu'ils ne s'attendaient sûrement pas à voir débarquer des ennemis aux étages. Puis Ishtar se sentait en pleine forme, elle pourra sûrement faire le ménage rapidement. En tout cas Ishtar annoncé clairement :

– Je te laisse cet étage, je m'occupe des autres ça ira plus vite.

Elle fit un geste de la main avant de continuer à l'étage suivant. Sortant de la cage d'escalier, elle courra dans le couloir en avant, mettant sa lame en avant afin de se protéger des possibles projectiles qui pourraient l’accueillir. La mafieuse n'avait pas décidé de jouer cette fois, elle voulait faire au plus vite et ça se voyait. Les coups qu'elle portait étaient violent. Elle était ici pour tuer pas s'amuser. Cela lui pris un moment, mais l'ancienne maître des lames avait totalement clean les étages pour être sûr d'être tranquille. Bon, il y avait des dégâts à déplorer, mais au pire elle mettra la faute sur les ennemis. Ishtar redescendit donc à l'étage ou elle avait laissée Abby pour la rejoindre entrant dans la chambre, observant un jeune homme attaché :


– Je savais que t'étais plutôt dominatrice au lit. Je l'avais parié avec les gars y a un. Faudra que je récupère mon fric du coup.

Elle rigola doucement et enchaîna avec :

– Faudra pas oublier d'envoyer les « femmes de ménages » en haut. Possiblement 2 3 coins pas très propre.

Ishtar prit place sur le canapé de la suite, regardant sur la petite table basse ou il y avait des amuses bouches. Bah y avait personne autant en profiter. Elle attrape le bol avec les olives et prit les cure-dents avec des olives au bout pour les manger et observer la scène tranquillement. Un amusement à 3 ? Pas mon genre. Puis quand Abby parla de torture, un grand sourire se dressa sur son visage, un sourire un peu flippant même.

– Oh ça m'intéresse ! Je joue ! Ca me rappellera mes débuts à l'armée.

Ishtar avait comprit l'idée qu'avait Abby, lui mettre la pression puis au pire des cas, elle le torturerait vraiment. Faut dire que dans l'unité spéciale anti-famille ou elle était à l'époque, les membres de domae ou élémentis étaient plutôt coriace. Fallait bien les faire parler. L'ancienne Domae avait donc eu l’occasion de peaufiner ses compétences de tortures. Ishtar tournait autour de l'homme laissant Abby demandait ce qu'elle voulait. C'était des questions plutôt intéressante. Cependant, bien qu'il ne semblait pas se sentir bien et une peur pouvait se lire dans ses yeux, il essayait de jouer le fort. C'était ceux qui étaient le plus facile à briser. Ishtar pris un des cure-dents dans le bol et s'approche du jeune homme, plaçant le picot de bois sur sa cuisse puis l'enfonça :

– Rassure toi, même après 100 picots tu ne crèveras pas. Je suis pas si méchante. Par contre, la douleur elle, sera beaucoup plus intense après chaque picot. Donc je serais toi, je parlerai rapidement. Car si au bout de 100 picots t'as pas parlé … Je t'enferme une soirée dans la chambre d'Abby et crois moi … Elle est à tombée par terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

|Event| Une grossière erreur [F. Abby] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: |Event| Une grossière erreur [F. Abby]   |Event| Une grossière erreur [F. Abby] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
|Event| Une grossière erreur [F. Abby]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ La Ville :: Quartier Lyctis :: L'hôtel "Monte Carlo"-