Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pouvez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes à la recherche d'un codeur qui serait membre du Staff.
Si le poste vous intéresse, merci de contacter Kira.

Partagez
 

 [Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
[Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] EMPu
Zoé Fridén

Zoé FridénMessages : 55
Date d'inscription : 06/06/2019


[Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] Empty
MessageSujet: [Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan]   [Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] EmptyVen 9 Aoû - 20:46

Perdue en forêt
J'ouvris les yeux d'un seul coup. J'avais mal à la tête, mal au dos et surtout, j'étais perdue. Il faisait sombre, là où j'étais, et je sentais l'air de la mer non loin de moi... Mes yeux commençaient à s'habituer à l'obscurité et je remarquais qu'il y avait un peu de lumière, plus loin ; bon sang, mais j'étais où ? Je me rappelais du combat au forêt avec Arias et les autres... Et je me rappelle qu'il m'était arrivé quelque chose, que j'avais été séparée du groupe. Sur le moment, je m'étais attendu à mourir et pourtant, j'étais là, dans une sorte de grotte.

- Tu t'appelles comment ?


Sur le coup, je laissais échapper un hurlement qui devait sûrement s'entendre jusqu'à l'autre bout de la ville. J'avais également pris le bouclier en main et le mis devant moi pour me protéger... Je cherchais la personne qui m'avait parlé et elle se trouvait en face de moi. Je clignais plusieurs fois des yeux. Est-ce que... j'étais en train d'halluciner ? Un enfant, d'une dizaine d'années, se trouvait face à moi. Sa tenue était étrange mais il devait être d'ici puisqu'il parlait le Quederlien... Je ne comprenais pas pourquoi un enfant était dans cet endroit.

- Euh... Zoé... Et... Toi ?


- Je m'appelle Thais !


Ok. Voilà, j'étais au courant de son prénom mais je n'était pas plus avancée... Pourquoi il était là ? Pourquoi j'étais là ? Est-ce qu'il veillait sur moi ? Est-ce que c'est lui qui m'avait emmenée ici ? Non... Est-ce qu'il avait prévu de me manger ?! Il était bizarre comme enfant, il me regardait trop bizarrement ; j'avais tellement de questions à lui poser mais je ne savais pas par où commencer. Ses yeux se posèrent sur la boussole de mon père et décida de la prendre à pleine main, demandant ce qu'était cet objet ; ni une, ni deux, je me suis précipitée pour reprendre ma boussole.

"Zoé !"

Encore une fois, je lâchais un hurlement et lâchais la boussole. Cette fois, je venais d'entendre la voix d'un homme et j'avais l'impression de la connaître... Je ne comprenais rien ; est-ce que j'étais en train de rêver ? Est-ce que j'étais morte ?! L'enfant, quant à lui, ne semblait pas avoir entendu la voix ou si il l'avait entendu, il n'était pas surpris. D'ailleurs, il s'empressa de m'expliquer que la voix de l'homme était liée à cet objet et que cet enfant avait des pouvoirs lui permettant de communiquer avec les morts. Je fronçais les sourcils... Je n'avais jamais entendu parlé de ça. Il me demanda de lui redonner la boussole et de prendre sa main.

"Mon enfant... Nous n'avons pas beaucoup de temps pour parler mais saches que je suis fier de ce que tu es devenue. Mais n'oublie jamais, Quederla n'est pas une ville sûre ; tu ne peux pas toujours attendre que quelqu'un vienne te protéger."

Au moins, c'était direct. Je reconnus rapidement la voix de mon père et même si ses paroles faisaient mal, je devais reconnaître qu'il avait raison... J'ai toujours réussi à me débrouiller, seule et je ne devais pas flancher parce que je ne savais pas me battre. Je pouvais l'apprendre, je pouvais m'entraîner... Je ne serais sûrement jamais du niveau d'Arias ou de mon père mais je pouvais au moins apprendre à me défendre. Je reprenais la boussole et la rangeais dans ma poche... L'enfant m'expliqua ensuite qu'il était un Kiméos et je compris rapidement qu'il s'agissait d'un des ennemis qui avait envahi la ville ; mais il m'expliqua aussi qu'il s'était glissé sur le bateau de son père, pour l'accompagner et qu'il s'était caché ici.

J'hochais la tête. Si il y avait bien quelqu'un qui pouvait le croire, c'était bien moi ! Il me demanda ensuite de l'aider pour trouver son frère qui était partie depuis quelques jours en forêt ; il me disait qu'il avait peur de sortir et qu'il ne connaissait pas les environs... Bon, je dois dire que je ne connais pas plus la forêt mais je ne pouvais pas laisser un enfant, seul là-bas. J'acceptais donc je le suivre. J'accrochais le bouclier dans mon dos, doutant sincèrement qu'il y ait le moindre combat sur ma route et difficilement, nous rejoignîmes la forêt... J'espère qu'il n'était pas aller dans le château du Ténébreux !

- Et.. euh.. Vous venez de loin ? C'est normal que vous parliez la même langue que nous ? Pourquoi ton peuple a décidé d'attaquer Quederla ?
Codage par Libella sur Graphiorum


~ Je parle en Quederlien avec mon accent du Nord en Cerise (#DE3163) et en Suédois en "italique" ~


[Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] 7uk4
Un grand merci à Kate Millès pour l'avatar et la signa ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebelle Domae
Maximiliaan Moldavski

Maximiliaan MoldavskiRebelle DomaeMessages : 29
Date d'inscription : 07/06/2019


[Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] Empty
MessageSujet: Re: [Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan]   [Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] EmptyVen 9 Aoû - 23:43

Perdue en forêtft. Fridén Zoé

Cela faisait longtemps que la ville était assiégée, pourtant, tu n'avais pas beaucoup bougé de chez toi. Les ennemis de la ville n'était pas tellement venu en direction de la forêt, en direction de chez toi. De ce fait, tu pouvais te reposer tranquillement, au calme, et surtout loin de toute cette agitation. Ce n'est pas que tu n'aimes pas ta ville ou que tu n'aimes pas te battre, c'est juste que tu appréciais le fait de pouvoir te reposer dans ton coin, être au calme et surtout pour être proche des animaux. C'est une vie simple, surtout que le bon côté de la chose, c'est que tu pouvais te reposer, ne pas travailler. Tu aimes ton travail, ce n'est pas le soucis, surtout que tu pouvais en profiter pour laisser nager Nikolaï dans la mer et rien que cela, c'était appréciable. C'est juste que là, tu n'avais pas envie de te mêler de cette histoire.

Enfin, c'était ton plan de base, sauf qu'aujourd'hui, c'était plus particulier. Bien sûr, durant ces derniers jours, certaines personnes ont bien tenté de venir chez toi, de t'attaquer alors que tu étais tranquillement entrain de faire ton sport, ou bien de te cuisiner un truc, voire de chasser. Bien sûr, ces personnes là ne sont plus là pour te tenir la conversation. Du moins, si, ils sont encore là, ayant eu la flemme de les jeter, tu t'étais dis que ça ferait un bon repas pour ton animal totem. Néanmoins, ils ne sont plus très bavard. Enfin voilà, aujourd'hui ce fut particulier. Alors que tu étais entrain de chasser, armé de ta précieuse épée Samehada, tu voulais trouver un bon sanglier à manger pour ce soir que tu sentis qu'une chose étrange se passait, comme s'il y avait un piège dans l'air.

Un homme surgit d'un seul coup d'un arbre, attrapant ton épée à pleine main, tentant de te la dérobé. Malheureusement pour lui, Samehada n'est pas une épée qui se laisse faire, se laisse se faire dérobé aussi facilement. Tu voyais un homme te foncé dessus comme un beau diable. Un qui essaye de voler ton épée et l'autre qui tente une charge du bélier, armé de poing américain. Tu fermas les yeux un instant, pris une grande respiration. Puis lorsque tu levais tes paupières, l'épée vivante déchira le bandage qui l'entoure pour venir déchirer les mains du forcené. Surtout que tu accentuas ceci en bougeant à ton tour, ce qui eut pour effet de lui déchirer les mains sans aucune hésitation. Le mouvement de ta lame fit qu'elle se posa sur l'épaule de l'autre homme qui n'avait pas comprit ce qui s'était passé.

Lorsque l'épée se posa violemment sur son épaule, il rigolait. Même s'il s'était stoppé sur le coup, il s'apprêta à te mettre un violent coup de poing en plein visage. Malheureusement pour lui, tu es bien plus grand, et ton épée se retrouvait bien plus puissante et surprenante. Comme pour son comparse, tu retiras ton épée d'une force, détruisant entièrement son épaule, lui faisant perdre son bras. Pourtant, il ne lâcha rien et continua son attaque, venant percuter le morceau de métal contre ta mâchoire. Même avec un bras en moins, l'homme restait debout, fier, prêt à en découdre. Tu plaças ta main libre là où tu venais de te prendre un coup, essuyant l'impact, comme pour retirer la douleur présente, craquant ta nuque par la même occasion.

L'un au sol entrain de crier de douleur et l'autre avec un membre en moins, mais prêt à se battre. Tu aimais bien ces individus aux pouvoirs particuliers, ils te font bien rire, surtout quand ton épée dévoile ses secrets avant qu'ils ne meurent. Tu laissas ton épée vivante au sol, enfin, la plantant dans le corps de celui qui n'avait plus de mains. Puis même s'il tentait de s'enfuir par le sol, ton épée commençait à le manger, l'empêchant réellement de partir. Il ne restait donc plus qu'à jouer à jeu égal contre ton adversaire. Tu rigolais bien, tu plaças même un de tes bras derrière toi, faisant signe à ton adversaire de ta main libre de venir.

Tu ne savais pas trop ce qui allait se passer, ce que vaut ton adversaire, mais il était déjà handicapé, ce n'était qu'une question de temps avant que le sang manquant fasse effet. Il faut dire qu'il est très fort, vous échangiez plusieurs coups et même s'il n'avait qu'un bras, tu galérais à le toucher. Chacun de ses coups étaient réellement puissant, surtout qu'il frappait toujours du même côté, donc la douleur s'accentuait petit à petit, sauf que le temps jouait clairement en ta faveur. Cela dura une grande minute, néanmoins il finit par tomber sûrement suite à la perte de tout son sang. Ton épée ayant finit son repas, tu la récupéras, la plaçant sur ton épaule, prêt à retourner à ta chasse, voire rentrer chez toi, histoire de te reposer un peu.

Tu commençais à prendre le chemin de ta cabane lorsque tu entendis un bruit derrière un gros rocher. Tu te rapprochais de celui-ci, sans même cacher ta présence, levant ton épée au plus haut, de tes deux mains. D'un mouvement lent, tu fis abattre ton épée sur le rocher, y mettant toute ta force. La roche explosa sous cet impact, laissant voir un jeune garçon, tremblant de peur derrière ce rocher détruit. Tu le regardais, ton épée le menaçant, prêt à le tuer. Tu le regardais de haut en bas, tu remarquas d'ailleurs un truc étrange au niveau de ses mains, comme s'il essayait de faire quelques choses, mais qu'il n'y arrivait pas. Tu ne sais pas pourquoi, mais tu ne fis rien, tu déposas juste ton épée sur le côté, le regardant du haut de ta taille sûrement impressionnante pour lui.

"Pourquoi tu es là ?"

Le jeune garçon se retourna vers toi, apeuré. Il ne devait avoir que treize ans, peut-être quatorze au maximum, il n'a rien à faire ici. Surtout qu'il ne semblait pas être de la ville, vu ses vêtements, enfin, tu n'es pas le mieux placé pour parler car ton style est très à part également. Il se présenta comme un Kiméos du nom de Noé, mais surtout qu'il a perdu son frère et qu'il le recherche activement. Tu pouvais le tuer facilement, mais lorsqu'il te parla du fait qu'il détient un pouvoir, puis surtout tu ne savais pas pourquoi, mais tu voulais l'aider. Lorsque tu te rapprochais de lui en te baissant, le jeune garçon se recroquevilla sur lui, mais tout ce que tu fis fut d'attraper le jeune garçon pour le mettre sur ton épaule, ton épée traînant derrière toi pendant que tu te mis à marcher.

"Par où est ton frère ? On va le retrouver ensemble."

Avec le jeune garçon, tu prenais la direction qu'il t'indiquait. Même si c'était assez vague comme direction. Pendant le trajet, il t'expliqua rapidement son histoire, son pouvoir, même si tu ne comprenais pas grand chose, qui est son frère, bref, il te raconte sa vie afin de l'aider au mieux à retrouver le garçon disparu. Cela ne risque de ne pas être compliqué, tu connais la forêt très bien, tu sais donc vers où chercher. Surtout qu'au final, lorsqu'il repéra un endroit qui lui dit quelque chose, l'endroit où ils se sont séparé d'après ses dires, tu possédais une direction très précise du chemin qu'il semblait avoir fait. Tu restais sur tes gardes certes, mais tu le suivais calmement, non sans bruit à cause de ton épée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] EMPu
Zoé Fridén

Zoé FridénMessages : 55
Date d'inscription : 06/06/2019


[Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] Empty
MessageSujet: Re: [Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan]   [Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] EmptyDim 11 Aoû - 12:29

Perdue en forêt
- T'es curieuse comme fille... Je t'aime bien ! J'accepte de répondre à tes questions si tu acceptes de répondre aux miennes !

Je réfléchis quelques instants... Mh. Et pourquoi pas ? Je ne sais pas ce qu'il pourrait se passer de mal en répondant à de simples questions ; et puis, c'était donnant-donnant comme ça. J'acceptais le marché tandis que nous commencions à avancer dans la forêt. Pour commencer, Thais m'expliqua que son peuple avait appris notre langue avant de venir ici ; car ils voulaient pouvoir communiquer avec nous en cas d'interrogatoire... C'est marrant, je ne décelais aucun accent. Peut-être qu'il apprenait cette langue depuis son plus jeune âge ? Je sais que les enfants peuvent apprendre très vite et perdre leur accent.

- Et toi, pourquoi tu étais près la grotte ?

Je devais être dans un sale état quand il m'a trouvée... Je lui expliquais donc que je venais de la mer et que nous étions passé par un autre chemin que le port ; il me demanda mon métier et je lui répondis que j'étais la Conseillère du Roi de Suède. Je remarquais des étoiles briller dans ses yeux, il semblait découvrir le monde... A son tour, il m'annonçait que son peuple avait soif de nouvelles terres ; qu'ils voulaient absolument conquérir cette ville magique. Il me disait qu'il était venu pour essayer de ton protéger son père mais également pour voir cette ville... Il s'était caché dans la grotte pour ne pas se faire tuer.

Je me sentais un peu triste pour lui... Il n'avait pas l'air de connaître réellement ce qu'était la guerre et il se trouvait projeté dans une ville où la guerre était le quotidien des gens. Je lui demandais ensuite comment se nommait son frère : Noé. Bon. Maintenant, il fallait espérer trouver un Noé quelque part dans cette forêt... Mais Thais semblait savoir où aller ; il disait qu'ils s'étaient séparés à un endroit et que peut-être son grand frère l'attendait encore. Je l'espérais surtout j'espérais de tout mon cœur qu'il n'était rien arrivé à Noé.

Nous marchâmes pendant une quinzaine de minutes. J'avais appris pleins de choses concernant les Kiméos ; leurs coutumes et surtout, j'appris que c'était un peuple belliqueux, comme nous. Ce n'était pas étonnant alors que le courant ne passe pas entre eux et nous... Mais comme partout, il y avait des gens biens. Nous entendîmes un drôle de bruit et par réflexe, je pris mon bouclier un main, demandant à Thais de se mettre derrière moi ; au cas où. Un très grand homme et un petit enfant sortirent des bois et sans crier gare, Thais couru vers l'autre enfant en l'appelant "Grand frère". Je saluais d'un geste simple l'homme face à moi ; sûrement était-il à la recherche de Thais.

- T'as vu grand frère ! Moi aussi, j'en ai trouvé une ! Je suis trop fort hein ?

Je fronçais les sourcils, peu rassurée des paroles qu'il venait de prononcer. Comment ça "trouver une" ? Ça voulait dire quoi ça ? Je voulu demander un peu plus d'explications aux enfants mais le monsieur en face de moi commençait à se comporter bizarrement... Euh. Est-ce que c'était un piège ?!

- Euh... Monsieur ?
Codage par Libella sur Graphiorum


~ Je parle en Quederlien avec mon accent du Nord en Cerise (#DE3163) et en Suédois en "italique" ~


[Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] 7uk4
Un grand merci à Kate Millès pour l'avatar et la signa ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebelle Domae
Maximiliaan Moldavski

Maximiliaan MoldavskiRebelle DomaeMessages : 29
Date d'inscription : 07/06/2019


[Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] Empty
MessageSujet: Re: [Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan]   [Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] EmptyJeu 15 Aoû - 16:30

Perdue en forêtft. Fridén Zoé

Le jeune garçon te racontait son histoire. Étant un homme poli, malgré ta carrure qu'on pourrait assimilé à celle d'une brute épaisse, surtout en voyant ton épée traînée derrière toi. En tout cas, tu portais toujours le garçon sur toi, écoutant ce qu'il pouvait bien te raconter. Dans ton cas, tu restais silencieux, même si quelques mots pouvaient sortir de ton mutisme, le temps du trajet fut simplement agrémenter des bruits de la forêt, de ton épée, ainsi que de la voix du jeune garçon. Il te racontait sa vie, sa culture, la raison de sa présence à Quederla et comment il s'est retrouvé séparé de son frère, surtout embarqué ici. L'accent du jeune garçon fut assez difficile pour toi, ayant plus l'habitude à l'accent de Quederla, ainsi qu'à l'accent Russe, le tien.

Malgré ton mutisme, tu tournais ta tête de temps en temps pour le regarder, surtout pour avoir la direction à suivre, car il reste tout de même assez bavard, étrangement et ne semblait pas être paniqué à l'idée d'être en plein milieu d'une guerre. Dans tous les cas, tu suivais ses directives jusqu'à finir par tomber sur un autre garçon accompagné d'une jeune demoiselle. Vu qu'il te disait que c'était son frère, tu le déposas au sol sans soucis, où les deux jeunes garçons se retrouvèrent. Le plus jeune des frères, celui qui se retrouvait avec la jeune femme, semblait être ravie et sortait une phrase sans aucun sens, mais tu n'y prêtas que très peu attention car ta mission était achevée pour le coup, retrouver le frère, le reste n'est plus de ton ressort. Peut-être que tu le retrouveras un jour, cela ne sera pas le premier Kiméos que tu tueras après tout.

"Je retourne chez moi. Adieu."

Tu n'allais tout de même partir sans laisser un petit mot à ces deux jeunes garçons et à cette jeune femme, c'était la moindre des choses de leur dire au moins au revoir. Le reste du trajet, ils pourront la faire sans toi. Tu n'es pas du genre à te mêler de ces histoires, tu verras bien qui l'emporte. Dans tous les cas, tu auras toujours du travail et si jamais ils osent te faire des reproches, rien ne t'empêchera d'éradiquer ces envahisseurs tout seul ou bien simplement rentrer en ta patrie, la Russie. Tu tournas donc le talon, faisant donc demi-tour.

Alors que les deux garçons étaient entrain de parler, ton corps commença à agir de façon étrange, tu ne contrôlais plus rien. Tu te tournais, pour ensuite revenir à ta position initiale, pour te baisser légèrement, te tenir la tête. Ton corps agissait bizarrement. Ton esprit lui disait de partir, mais ton corps lui restait, il bougeait de façon incontrôlé. La demoiselle t'interrogea sur ton comportement, mais ta bouche resta close. Tu n'avais plus le contrôle sur rien, par contre tu voyais tout ce qui se passait, et cela ne te ressemblait aucunement. Lâchant ta tête de ta main, Samehada toujours dans l'autre, tu levas ton arme dans les airs, en passant derrière toi vu que l'arme se retrouve traînant derrière toi, pour venir l'écraser au sol, entre toi et la jeune demoiselle, juste à côté des enfants qui partirent rapidement sur le côté.

Tu ne savais pas pourquoi, mais ton corps semblait vouloir attaquer la jeune demoiselle alors que toi, tu ne le voulais pas. Immédiatement après ton attaque de prévention, ton corps ne voulait pas en rester là. Tu fis un bond en arrière afin de pouvoir te positionner de la meilleure des façons possible pour lancer une nouvelle offensive très rapidement. Ton bond arrière fut rapidement, permettant à Samehada d'être à tes côtés, étant prise à deux mains, contrairement à ton habitude, te mettant à courir dans la direction de la jeune femme, prêt à l'attaquer de plein fouet. Il fallait espérer qu'elle esquive, ou qu'elle se pousse, car ton corps semblait avoir l'intime conviction que tu devais exploser son ventre avec les écailles de ton épée. Tu tentais ton possible pour stopper l'attaque, mais tu n'y arrivais pas, ton esprit n'était plus là, juste ton corps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] EMPu
Zoé Fridén

Zoé FridénMessages : 55
Date d'inscription : 06/06/2019


[Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] Empty
MessageSujet: Re: [Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan]   [Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] EmptyVen 16 Aoû - 17:10

Perdue en forêt
Je ne sais pas pourquoi, mais ça sentait le roussi par ici. Ok, il ne semblait pas très bavard ni très aimable à première vue mais jamais je n'aurais imaginé qu'il décide de m'attaquer de la sorte ! Evidemment, je soupçonnais les enfants de nous tendu un piège et nous avions foncé tête baissée dedans ; sous prétexte que c'était des enfants... Alors en plus, il fallait se méfier des plus petits maintenant ?! Sa gigantesque épée avait presque réussie à te tuer et franchement, tu ne voyais pas trop comment le désarmer ! Je ne sais même pas si mon bouclier serait suffisamment blindé pour résister à ça.

Le voyant se préparer pour une attaque, je me demande si je dois simplement fuir, esquiver ou tenter une attaque... Peut-être qu'un coup de bouclier dans la tête lui remettrait les idées en place ? Mais enfin, il fallait quand même réussir à le toucher pour ça ! Le voyant foncer vers moi, je reculais dans un premier temps avant de me faufiler entre les arbres, me baissant et me cachant derrière les troncs... Merde ! Mais ils avaient fait quoi à ce pauvre monsieur ? Je ne le connaissais ni d'Adam, ni de Eve alors il ne pouvait pas avoir une dent contre moi !

- Eh ! On pourrait discuter... Genre... calmement ?

Sans utiliser la violence quoi, sans que son épée ne cherche à me découper dans tous les sens ! J'avais beaucoup de mal à esquiver et à réfléchir à ce que je pouvais bien faire... Il était dix milles fois plus grand que moi ! Je ne pourrais jamais lui donner un coup de bouclier dans la tête ! Et franchement, ne parlons même pas du croche-patte ; vu comment je suis dégourdie, c'est moi qui tomberais tête la première. Je regardais autour de moi, pendant qu'il était à peu près calme mais je ne voyais que des arbres qui n'allaient pas être très utiles... Puis, je me rappelais qu'il y avait une rivière non loin. Un petit coup dans l'eau pourrait peut-être lui remettre les idées en place ?

De toute façon, je n'avais que ça comme solution ! Je décidais de courir en direction de la rivière, tout en jetant quelques coups d’œil derrière moi pour éviter de me faire avoir par derrière... Je ne savais pas où étaient les enfants, je ne savais même pas si ils me suivaient ! Mais moi, je devais survivre et si possible, essayer de le sortir de son état second. J'avais mal au dos, à la jambe, aux bras, partout ! J'étais bien loin d'être sportive et je sortais d'un combat qui m'avait mal amochée. Arrivée près de la rivière, je décidais de me cacher derrière les arbres espérant que j'arrive à le pousser quand il sera proche de l'eau...
Codage par Libella sur Graphiorum


~ Je parle en Quederlien avec mon accent du Nord en Cerise (#DE3163) et en Suédois en "italique" ~


[Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] 7uk4
Un grand merci à Kate Millès pour l'avatar et la signa ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebelle Domae
Maximiliaan Moldavski

Maximiliaan MoldavskiRebelle DomaeMessages : 29
Date d'inscription : 07/06/2019


[Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] Empty
MessageSujet: Re: [Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan]   [Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] EmptyDim 18 Aoû - 17:20

Perdue en forêtft. Fridén Zoé

Tu ne comprenais rien de ce qui se passait, ton corps attaquait, il bougeait tout seul, il voulait tuer une personne innocente qui ne t'avait rien fait surtout. Heureusement pour elle, et pour toi, la jeune femme réussissait à ne pas se prendre des coups, sûrement parce que tu es plus lent qu'à l'origine en plus. C'est comme si une personne contrôlait tes faits et gestes et que tu ne pouvais rien faire hormis regarder simplement. Tu n'arrivais même plus à parler, ta conscience est là, mais en même temps, ton esprit ne contrôlait plus rien.

Alors que ton corps suivait la jeune femme qui courait dans la forêt, alors qu'il détruisait les arbres en même temps, enfin, il détruisait en partie les arbres grâce à Samehada. Tu savais très bien qu'elle allait vers une petite rivière, tu connais très bien la forêt, pourtant, ton corps la suivait, ce qui était assez bête il faut dire. Heureusement que la rivière n'est pas assez profonde pour que tu puisses invoquer ton animal, sinon il ne resterait plus grand chose de la jeune femme.. Tu ne savais même pas si tu avais le contrôle de ton animal toujours, déjà que tu as perdu ton corps, perdre ton animal en plus serait le comble pour ta petite personne. Il fallait que tu réagisses, mais comment ? Tu ne savais même pas se qui se passait actuellement.

Alors que ton corps se retrouvait au niveau de la rivière, tu semblais chercher ta proie, mais tu ne la voyais pas. Les arbres offrent une parfaite cachette il faut dire, surtout quand la proie sait grimper aux arbres. Néanmoins, tu n'as pas que ça à faire, tu n'as le contrôle sur rien, alors il faut que tu trouves le moyen de récupérer le contrôle de ton arme, de ton corps simplement. Comment faire ? Tu n'as aucune idée de cette histoire car c'est la première fois que tu perds le contrôle ainsi. Certes, dans un excès de folie, cela peut arriver de ne plus savoir ce que tu fais, mais là clairement tu n'as le contrôle sur rien et tu vois tout. Il faut que tu vides ton esprit, que tu te concentres et essaye de retrouver le problème.

La jeune femme refit surface, sortant de sa cachette afin de te faire tomber dans la rivière. Vu la force de la jeune femme et la tienne, elle n'a clairement aucune chance de te faire tomber, même pas de faire tomber ton arme au sol, il fallait que tu l'aides, que tu tombes de ton propre chef ou bien simplement que tu trouves une méthode pour perdre ton équilibre. Alors que tu fais le calme en toi, tu remarques une chose étrange, comme si un monde s'était créer dans ton esprit, une porte étrange qui était ouverte. Tu imagines le fait d'y rentrer pour voir au loin une silhouette. Sans réfléchir, tu fonces vers la silhouette pour la tacler, au même moment que la jeune femme pousse ton corps dans la rivière. Ton corps suivit le corps que tu venais de tacler dans ton esprit, ton corps se retrouvant entièrement dans la rivière, ton épée plus loin.

Ton corps ne bougea pas pendant un temps, alors que dans ton esprit, ce fut une autre histoire. Tu te retrouvais désormais debout, face à un homme étrange aux longs cheveux bleus qui te regarde avec fureur. Tu n'as pas envie de comprendre, ni de lui poser des questions, tu te doutes que c'est de sa faute si tu ne contrôles plus rien, alors tu es prêt à l'exploser jusqu'à ce qu'il lâche ton esprit et te redonne le contrôle de ton corps. Malheureusement pour toi, il arrivait à te clouer sur place, t'empêchant de bouger, littéralement. Cela ne lui prit que quelques secondes pour faire ceci, ce qui permit à ton corps de se relevé, complètement trempé, mais sans arme. Ton corps regardait autour de lui pour retrouver ton arme adorée, mais ne la retrouvant pas, il se mit à sortir de la rivière pour retourner attaquer la jeune femme désormais découverte, à main nue. Tandis que toi de ton côté, tu étais impuissant, tu voyais juste cet homme rire, ce que ton corps semblait également faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] EMPu
Zoé Fridén

Zoé FridénMessages : 55
Date d'inscription : 06/06/2019


[Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] Empty
MessageSujet: Re: [Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan]   [Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] EmptyDim 18 Aoû - 19:24

Perdue en forêt
Ouais bon. Autant dire que mon idée était des plus bancales mais je n'avais pas d'autres plans ! Il n'y avait pas grand chose d'utile dans cette forêt ! Sinon, ce serait l'emmener vers les falaises pour le faire tomber mais... je crois quand même que ce n'est pas sa faute ce qui lui arrive alors je ne vais tout de même pas le tuer ! De toute façon, je ne sais même pas si j'y arriverais.. Non mais la carrure du gars, je ne pourrais jamais le pousser dans la rivière ! Je suis toute chétive.

Pourtant. Qui ne tente rien n'a rien et c'était mon seul plan en tête pour le moment ! Si ça rate... Ben, je vais juste espérer que ça ne me retombe pas trop dessus. Je suis donc cachée derrière les arbres en prenant de grandes respirations pour essayer de me calmer : ce n'était vraiment pas le moment de paniquer ! Lorsque je le vois près de l'eau, je me dis que c'est le moment ou jamais. Il fallait bien se jeter à l'eau alors je décidais de courir vers lui pour le pousser de toutes mes forces et alors que je pensais rater, j'ai réussi à le faire tomber dans l'eau ! Ben ça alors ! Va vraiment falloir m'expliquer comment j'ai fais !

Bon, ben... Mauvais plan. Cela ne semblait pas lui avoir remis les idées en place, seulement perdre son arme ; c'était au moins ça... Malheureusement, il ne perdit pas de temps pour sortir de l'eau, toujours dans l'idée de me découper en morceaux ; avec ses propres mains cette fois. J'écarquillais les yeux, sentant la peur monter... Mais merde ! Qu'est-ce que j'allais faire ! J'essayais même d'appeler à l'aide mais contre toute attente, le son se bloqua dans le fond de ma gorge... J'étais terrorisée à l'idée de mourir ici. Trouvant le courage pour me donner le une claque, je fis remonter le sang au cerveau pour qu'il donne l'ordre à mes jambes de fuir le plus loin possible !

Je repris donc ma position de départ, peut-être que je pourrais essayer de convaincre les enfants de faire quelque chose ? Ils n'étaient que des enfants, bon sang ! Je courrais, essayant d'oublier mes nombreuses douleurs mais je me pris les pieds dans une racine, me faisant tomber à plat ventre. J'étais fatiguée et j'en avais marre de jouer au chat et à la souris... D'ailleurs, je crois que la fin s'approche car j'entends le gars s'approcher de moi. Je me protège du mieux que je peux mon visage, en me disant qu'un coup de poing allait certainement me faire très mal, mais pas me tuer... Pourtant, je ne sentis rien. En ré-ouvrant les yeux, je vis que son poing s'était arrêté à quelques millimètres de moi... Il essayait de résister.

- Tenez bon... Je vais trouver une solution !

Il était tout aussi prisonnier que moi et ce geste me prouvait qu'il ne voulait pas me faire du mal ; avant qu'on ne reprenne contrôle de son corps, je me levais en quatrième vitesse pour me remettre à courir. Qu'est-ce que je pouvais bien faire ? Les arbres, les troncs et les branches ne m'étaient d'aucune utilité ! Et à quoi bon lui lancer des pierres dans la figure ? Je réussi à le semer de quelques secondes ou plus et je me retrouvais face aux gamins qui étaient étonnés de me voir encore en vie... Et en même temps, ça semblaient les amuser cette situation.

- Eh vous ! Je ne sais pas ce que vous avez fais à ce pauvre monsieur, mais arrêtez de lui faire du mal ! Je ne cherche pas les ennuis... Je veux juste rentrer voir mes amis !

- Pfeuh ! Qu'est-ce que ça peut nous faire !

- Mais vous n'êtes que des enfants... Pourquoi vous faîtes ça ?

- Parce que ton peuple a exterminé les miens.


Ah. Bah pour le coup, ça ne sentait vraiment pas bon. Je savais tout de suite qu'il s'agissait de Quederla ; je ne sais pas pourquoi... Mais je vois mal la Suède impliqué dans un meurtre de population. Franchement, je ne savais pas ce qui avait bien pu se passer, je ne sais pas qui ils étaient et pourquoi Quederla avait fait ça mais moi, je voulais juste survivre ! En plus, je n'étais pas concernée par ces histoires de meurtres de population ! J'essaye de les convaincre une nouvelle fois d'arrêter cette folie mais je me stoppe lorsque j'entends qu'il a récupéré son épée et qu'il revient par ici. Eh merde !

Une nouvelle fois, j'esquive les coups du mieux que je peux de d'épée donnés un peu au hasard ; je crois que les enfants sont également obligés de se cacher pour éviter de se faire toucher. Je me fais toucher à la jambe et je tombe sous le coup de la douleur mais un cri stoppe tout ce qui était en train de se passer... Comme si le temps s'était arrêté. Je remarque que l'homme cesse de m'attaquer et en posant mon regard sur les deux enfants, je vois que Thais s'est fait grièvement touché... Je décide de m'approcher d'eux, pour voir si je pouvais l'aide.

- Va t'en ! C'est de votre faute tout ça !!

Son frère me pousse assez violemment pour revenir au-dessus de Thais qui était en train de pleurer... Ma faute ? Ce n'est pas moi qui ai voulu tuer des personnes passant par là... Et même si j'en voulais à ces deux enfants, je ne pouvais pas rester ici, sans rien faire. Malheureusement, je n'avais rien sur moi pour soigner une blessure aussi importante ; à mon tour, je décidais de pleurer. Le petit frère s'excusa, sûrement de son échec... Mais ce n'était pas à lui de s'excuser... Il devait en vouloir à ceux qui les avaient retourné contre nous. D'ailleurs, je remarque que le grand frère se lève et jette sur moi un regard assassin ; ce n'est qu'au dernier moment que je remarque la petite arme en main.
Codage par Libella sur Graphiorum


~ Je parle en Quederlien avec mon accent du Nord en Cerise (#DE3163) et en Suédois en "italique" ~


[Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] 7uk4
Un grand merci à Kate Millès pour l'avatar et la signa ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebelle Domae
Maximiliaan Moldavski

Maximiliaan MoldavskiRebelle DomaeMessages : 29
Date d'inscription : 07/06/2019


[Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] Empty
MessageSujet: Re: [Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan]   [Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] EmptyLun 19 Aoû - 18:41

Perdue en forêtft. Fridén Zoé

Tu luttais contre toi-même, du moins c'est qu'une personne de l'extérieur pouvait voir, mais à l'intérieur, tu luttes contre une autre personne qui a élu domicile en toi. Une sensation réellement désagréable et il fallait que tu y mettes un terme, c'est évident. Ton corps lui continuait d'attaquer la jeune femme, sans ton épée, juste à main nue, et vu ta force brute, ce n'est pas vraiment une bonne nouvelle pour la jeune femme face à toi. Il faut que tu réussisses à échapper à cette emprise et très rapidement, sinon cela sera la fin pour elle. Tu tentes tout ce que tu pouvais, mais en vain... Du moins c'était au début, car plus les secondes passèrent et plus tu sentais que tu reprenais le contrôle sur les choses, du moins sur tes mouvements, de quoi pousser légèrement l'homme de son emprise afin de reprendre le contrôle de ton corps juste quelques instants.

Cet instant fut assez précieuse, car tu réussis à stopper ton mouvement juste à temps. Ton poings se retrouvait face à la tête de la jeune femme, à quelques millimètres. Tu donnais ton maximum pour garder le contrôle de ton corps, revenir à la normal, mais l'autre homme t'en empêchait, il gardait tout de même le contrôle sur toi. Même si tu ne gardas ton corps quelques secondes, ce fut largement suffisant pour que la jeune femme puisse s'enfuir, essayer de trouver une solution à son tour pour t'aider. Il fallait espérer qu'elle trouve très rapidement, car tu perdis le contrôle de nouveau, te faisant enchaîner par des chaînes spirituels, du moins tu le supposes, tu ne connais rien à ce monde à l'intérieur de ton esprit.

Ton corps parti chercher ton épée afin de s'équiper de nouveau. L'emprise de l'homme aux cheveux bleus fut encore plus puissante, ce qui t'es très désagréable. Tu luttais, mais réellement en vain cette fois-ci. Ton corps possède désormais ton épée, prêt à retourner te battre. Sauf que la nuance cette fois-ci, fut que la jeune femme est avec les deux gamins, ce n'est pas ça qui arrêta la folie de cet homme qui continua son attaque sans que tu ne puisses rien faire. Néanmoins les coups de l'homme sont très anarchique, brouillon, et cela se sentait car il mettait des coups aléatoires. Il réussit néanmoins à toucher la jeune femme, aux jambes, mais ce ne fut pas la seule personne de touchée, l'un des enfants se prit l'attaque de plein fouet.

Tu ne sais pas pourquoi, mais c'est à ce moment là que ton emprise disparu complètement, tu n'es plus attaché et tu vas en profiter. Fonçant sur l'ennemi dans ton esprit pour lui mettre un violent coup de poing en plein visage, le faisant complètement disparaître. Tu ne sais pas pourquoi, mais tu as de nouveau le contrôle de ton corps, tu peux faire ce que tu veux. Ton épée en main, tu t'approchas du gamin qui menaçait la jeune femme au sol, le même gamin que tu pensais avoir sauvé juste avant. Tu attrapas le bras du garçon, le soulevant dans les airs. Pour toi, ce n'est qu'une brindille, il ne pèse rien, c'est une grande facilité pour toi de le porter avec un seul bras. Il se débattait, mais en vain, il est bien trop petit.

"Où est cet ublyudok ?"

Lorsque tu es énervé, tu insultes en Russe, c'est systématique pour toi, puis même si les personnes présentes ne comprennent pas la langue, cela doit être très simple de comprendre l'insulte qui se cache derrière ce mot compliqué rien qu'avec le ton que tu emplois. Pourtant, cela n'empêche pas le gamin de ne pas répondre, d'essayer de se débattre. Tu repris de plus belle, criant avec ta voix grave et surtout ton accent Russe bien prononcé pour savoir où se trouve la personne ayant prit le contrôle de ton corps. Malheureusement, le gamin ne voulait rien comprendre, tandis que son frère était prêt à mourir, un coup de Samehada de la sorte ne pardonne pas. Vu que le gamin ne semblait rien vouloir comprendre, tu le balançais au sol, proche du corps de son frère.

"Si tu y es tiens, crèves tout seul en forêt. Tu n'as aucune jugeote sur ce qui est précieux. Un don qui va être caché, navrant."

Tu n'es clairement pas le meilleur pédagogue qui soit, tu n'as même pas envie d'être père, mais tu sais très bien reconnaître un lâche quand tu en vois un, et celui qui a prit possession de ton corps est un bon exemple. C'est évident qu'en voyant que la situation dégénère a préféré se barrer plutôt que se battre. Est-ce que c'est leur frère ou bien leur père ou personne ? Impossible à savoir, mais une chose est sûre, il va être très loin désormais, par peur de toi. Tu te mis à ignorer le corps du gamin mourant et le gamin venu d'ailleurs pour tendre ta main à la jeune femme que tu as blessé sans le vouloir. Même si elle n'était pas forcément des plus confiantes au début, elle tendit sa main afin que tu puisses l'aider à se relever. Toutefois, vu l'état de ses jambes, marché est sûrement en dehors de ses capacités, ce pour quoi tu la portas pour la mettre dans ton dos pour la porter afin de te rendre à l'hôpital, abandonnant les Kiméos.

"Excuses moi pour l'attaque, un ublyudok a prit le contrôle de mon corps, je n'étais plus maître de rien. Je me présentes, Maximiliaan, et toi ? En tout cas, bravo de m'avoir résister, rare de trouver une jeune femme aussi courageuse. Surtout face à Samehada."



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] EMPu
Zoé Fridén

Zoé FridénMessages : 55
Date d'inscription : 06/06/2019


[Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] Empty
MessageSujet: Re: [Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan]   [Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] EmptyLun 19 Aoû - 20:52

Perdue en forêt
J'ai réagi trop tard, encore. Si l'homme n'était pas intervenu pour me sauver, le garçon m'aurait certainement embroché avec sa petite arme. J'étais à peine surprise de voir qu'il arrivait à porter l'enfant avec tant de facilité ; son épée semblait si lourde et lui était si musclé qu'il devait être une brindille à porter... Par contre, je reconnu rapidement la langue de l'homme ; il avait un accent du nord, comme moi mais j'entendais bien que ce n'était pas du Suédois. Je crois que l'on aurait dit Russe ? Quelque chose dans ce style... Mais je ne suis pas certaine que le garçon comprenne réellement le sens du mot.

- Si tu y es tiens, crèves tout seul en forêt. Tu n'as aucune jugeote sur ce qui est précieux. Un don qui va être caché, navrant.

Je regardais le garçon s'enfuir, horrifiée de cette scène. Ce n'était qu'un enfant... On ne pouvait pas lui en vouloir d'avoir agi de la sorte ; il devait certainement écouter les ordres de ses parents. Je crois que j'aurais aimé le rattraper, si mes jambes me le permettaient, mais j'arrivais à peine à faire un pas devant l'autre sans souffrir le martyre... J'avais de la peine pour cet enfant, il venait tout juste de perdre son frère et voilà qu'il allait être abandonné dans cette forêt ! Je remarque que le monsieur s'approche de moi pour venir me tendre la main ; au début, je n'étais pas certaine de vouloir la prendre... Et puis, je devais quand même reconnaître qu'un petit coup de main ne me ferait sans doute pas de mal.

- Excuses moi pour l'attaque, un ublyudok a prit le contrôle de mon corps, je n'étais plus maître de rien. Je me présentes, Maximiliaan, et toi ? En tout cas, bravo de m'avoir résister, rare de trouver une jeune femme aussi courageuse. Surtout face à Samehada.

- Samehada ?


Il donnait un nom à son épée ? C'était bizarre ça... Je jetais un coup d’œil à son épée, elle était vraiment bizarre comme arme et si imposante ! Je doute qu'il y ait beaucoup de monde qui puisse la porte. J'étais désormais sur son dos, comme un père qui porte une gamine pour aller à la fête foraine... J'étais gênée, en fait, d'être portée comme une enfant ! Et même temps, je lui étais redevable de me déposer en ville. Je ne connais pas beaucoup cette forêt et je ne sais pas si j'aurais été capable de faire le chemin toute seule. Ma voix était quand même bien triste ; oui, j'avais survécu à ses attaques mais je n'avais pas pu faire grand chose pour ces enfants... Je m'en voulais.

- Je m'appelle Zoé.

Je ne savais pas combien de temps nous allions marcher. Nous pouvions très bien être perdu en pleine forêt comme si proche de la ville ! De toute façon, je lui faisais confiance en ce qui concerne la route ; il semblait être au courant de tout ça alors je préférais le laisser faire. Moi, je me contentais de regarder le sol, essayant de retenir mes larmes le mieux que je pouvais.

- Je suis quand même triste pour ces garçons... Ils étaient si jeunes. Ils ne méritaient pas de subir tout ça...
Codage par Libella sur Graphiorum


~ Je parle en Quederlien avec mon accent du Nord en Cerise (#DE3163) et en Suédois en "italique" ~


[Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] 7uk4
Un grand merci à Kate Millès pour l'avatar et la signa ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebelle Domae
Maximiliaan Moldavski

Maximiliaan MoldavskiRebelle DomaeMessages : 29
Date d'inscription : 07/06/2019


[Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] Empty
MessageSujet: Re: [Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan]   [Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] EmptyJeu 22 Aoû - 18:59

Perdue en forêtft. Fridén Zoé

La jeune femme accepta ton offre pour que tu la raccompagnes jusqu'à l'hôpital. Vu son état, et surtout qu'elle ne doit sûrement pas être du coin, se rendre jusqu'à l'hôpital à travers la forêt risque d'être plutôt compliqué pour elle, tandis que toi, tu es en forme et surtout que tu connais les lieux très bien. Tu vis dans la forêt, du moins aux abords de la forêt, depuis très longtemps, tu sais comment la traverser en prenant quelques raccourcis, surtout que tu chasses souvent à l'intérieur. Tu l'attrapas afin de la porter comme un père porterait son enfant. Pour le coup, tu veux juste rendre service, rien de plus, surtout que ce n'est pas grand chose et tu en profiteras même pour faire quelques courses, si jamais ils ne sont pas trop occupé avec cette attaque.

Lorsque tu te présentas, et surtout que tu mentionnas Samehada, la jeune femme ne semblait pas comprendre. C'est vrai que cela doit être rare de voir une personne parler de son arme avec un nom, la considérée comme une personne. Surtout que même parmi les épéistes, cette histoire est assez rare. Tu n'as appris ces légendes qu'à partir du moment où ton père t'a ramené cette arme justement. Il existe plusieurs armes magiques, même si tu ne connais pas leur nom à toute, ni même leur pouvoir pour certaines, tu sais qu'il en existe sept, sept épées très puissantes. Tu n'es pas le mieux placé pour en parler, enfin si, tu es bien placé pour en parler car tu en possèdes une. Tu ne risques rien à lui en parler, même si tu ne vas pas pour autant rentrer dans les détails.

"C'est le nom de mon épée. Il en existe sept, sept épées au pouvoir extraordinaire. La mienne porte le nom de Samehada, une épée vivante à la puissance phénoménale. Les six autres, je ne sais pas où elles se trouvent, mais d'après les dires, leur puissance serait phénoménale également. C'est un truc spécial. Tu n'as sûrement jamais vu des épées capable de prodige avant la mienne."

Bien sûr tu n'allais pas le dire, mais tu sais que parmi les six épées restantes, il y en a une capable de créer de la foudre, une autre de créer des explosions de laves, bref, la puissance de ces épées sont phénoménales. Même si les posséder ne t'intéresse pas, tu aimerais beaucoup les voir en action car si elles sont aussi grandiose que ta Samehada, cela doit être quelque chose. Enfin bref, l'histoire des épées, peuvent être ennuyante, surtout pour des non adepte et vu la jeune femme, tu te doutais clairement qu'elle ne s'y connaît pas plus que cela et encore moins serait en possession d'une de ces armes. Tu continues de marcher, passant à côté des arbres, faisant du bruit avec ton arme, direction la ville, où la jeune femme reprit sur la tristesse des enfants.

"C'est la guerre. Ils ont voulu attaquer, c'est le prix à payer. Enfants ou adultes, c'est le même combat. Cela ne sert à rien de s'apitoyer sur leur sort. Un père qui est prêt à abandonner ses enfants et leur faire subir la guerre ne mérite pas d'avoir l'amour de ses enfants. S'ils ne sont pas assez fort, ils finiront par mourir. Si le gamin est assez intelligent, il trouvera une méthode pour survivre, sans un lâche de père."

Tu n'as pas réellement la fibre paternelle, c'est un fait, mais tu connais la chance d'avoir un père. Le tien était toujours là, même s'il partait souvent en Russie, il restait un père aimant et tu savais qu'il faisait tout ça juste pour toi, pour sa famille. Dans tous les cas, tu ne pleuras aucunement pour une autre personne ou pour un père qui est prêt à utiliser ses enfants en arme. Ce n'est pas aux enfants de faire cela, c'est une histoire d'adulte. On pourrait te prendre pour un sans cœur, cela ne serait pas trop éloigné de la vérité, mais tu es simplement une personne lucide. Puis tu sais que tu ne pourras élever un gamin comme ton père c'est occupé de toi, alors tu préfères ne pas en avoir. Maintenant si les autres ont décidé de faire l'inverse de toi, c'est leur problème.

"C'est la façon de voir les choses que mon père m'a apprit. C'est l'éducation à la Russe, il faut savoir être dur pour survivre. Tu viens d'où toi ? Tu n'es pas d'ici vu ton accent. Puis tu dois avoir une vie douce, à l'abri de tout pour être triste pour tes ennemis. Puis qui t'a mit dans cet état ? Il faut en vouloir pour être aussi pitoyable."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

[Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] Empty
MessageSujet: Re: [Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan]   [Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event] Perdue en forêt [PV Maximiliaan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ Les Alentours :: La Forêt Silva-