Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pouvez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes à la recherche d'un codeur qui serait membre du Staff.
Si le poste vous intéresse, merci de contacter Kira.

Partagez
 

 (Event) Comme des sardines (ft. Nashoba)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Valet de l'Alliance
Vilmos Desgoffe und Taxis

Vilmos Desgoffe und TaxisValet de l'AllianceMessages : 276
Date d'inscription : 25/12/2018


(Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) Empty
MessageSujet: (Event) Comme des sardines (ft. Nashoba)   (Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) EmptyMer 14 Aoû - 19:46

  • Nashoba
  • Vilmos
Comme des sardines

Ils avaient rendez-vous à la nuit tombée. Après tout, qui libérait des prisonniers en plein jour? Cependant, après avoir vu de près ce dont leur nouvel ennemi était capable, Vilmos se disait que la noirceur ne leur apportait qu’un faible avantage. Il fallait tout de même essayer, car parmi les prisonniers se trouvait des gens de tous les âges et de toutes allégeances. Gouvernement, rebelles, alliance ou simple citoyen, ce n’était pas le moment de faire le tri. Ils étaient tous des Quederliens.

Vilmos avait été mis au courant qu’un espion avait découvert l’endroit où se trouvait les citoyens que les Kiméos gardaient prisonniers. D’ailleurs, c’était presque étonnant qu’ils gardent certaines personnes en vie, alors que, d’après ce qu’il avait pu voir sur le champ de bataille, ils avaient plutôt tendance à ne pas faire de quartiers. Heureusement, il s’était trompé. Ainsi, plus ou moins remis de ses blessures, Vilmos tenu tout de même à participer à la mission de libération. Même s’il aurait aimé veiller encore sur ses enfants, il était temps de quitter le QG pour remplir son devoir. Cette fois, il ne leur promis rien, mais les embrassa tous les deux avant de partir.

Sur le toit d’une poissonnerie, accroupi pour éviter d’être vu, il attendait son collègue de l’Alliance. De là-haut, Vilmos pouvait bien voir les Kiméos qui montaient la garde autour de la grande cage, où les prisonniers étaient entassée comme des sardines. D’ailleurs, ils auraient probablement l’odeur de sardines en sortant d’ici. L’air autour du port était écoeurante : les pêcheurs, à l’approche des Kiméos le premier jour de l’attaque, avant laisser leur bateau de pêche ainsi que leur prise en catastrophe. Des filets, des sacs et des glacières remplies de fruits de mer et de poissons pourrissants depuis des jours et des jours, maintenant pullulant de mouches qui s’en faisait un festin.

Vilmos entendit du bruit derrière lui. Il se retourna brusquement, pour voir qu’il ne s’agissait que de son partenaire de mission.

Salut, moi c’est Vilmos, dit-il en lui tendant la main. J’espère que tu as l’estomac solide… ou que l’on va s’habituer à l’odeur. As-tu un plan?

Dans son sac, il n’en avait aucun. Il préférait laisser le champ libre à son collègue pour choisir la meilleure stratégie à adopter, comme ce genre de mission n’était pas sa spécialité. Ne pas avoir son armure, si son épée ou sa hache le rendait assez mal à l’aise comme ça. Il n’avait apporté que des dagues.

coucou


#3399cc
Revenir en haut Aller en bas
(Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) EMP0
Nashoba Dreiden

Nashoba DreidenMessages : 585
Date d'inscription : 19/05/2016


(Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) Empty
MessageSujet: Re: (Event) Comme des sardines (ft. Nashoba)   (Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) EmptyVen 16 Aoû - 18:08

Comme des sardinesSouviens-toi qu’un poisson mort peut flotter en suivant le courant, mais seul un poisson vivant peut nager en le remontant
Vilmos
Desgoffe und Taxis
Nashoba
Dreiden
Je devais être suicidaire. Il n'y a pas d'autres raisons pour expliquer pourquoi j'ai accepté cette mission ! J'aurais dû refuser lorsque le Conclave me l'a donnée, j'aurais dû me prétendre malade ou faire croire que j'avais disparu dans la nature ! J'étais bien, dans mon QG, à prendre soin de ma famille... Maman allait encore s'inquiéter de me voir sortir et moi, j'avais la trouille à l'idée de remettre un pied dehors. J'étais resté enfermé chez moi pendant 5 jours avant de pouvoir sortir dans les rues de manière plus ou moins sûre... Et encore, même là, nous avions fait de mauvaises rencontres. Depuis, j'étais resté dans le QG pour reprendre des forces et surtout pour ne pas me faire tuer.

Je n'avais jamais vu des personnes avec de tel pouvoir... Je regrettais que mon père ne soit plus des nôtres. Sa densité nous aurait été très utile et je suis sûr qu'il avait des informations concernant ces ennemis ; mon père savait beaucoup de choses concernant notre famille. Je regrette de ne pas l'avoir écouté plus. Si il me regarde de là-haut, il doit bien se moquer de moi ! Je sais à peine me défendre moi-même alors défendre les autres... Et finalement, le Conclave était revenu vers moi. Mon élément était parfait pour couvrir une équipe et comme j'étais discret, j'étais la personne idéale pour une mission d'infiltration et surtout, pour libérer des prisonniers.

Franchement, j'avais essayé de refuser mais je ne m'étais pas battu bien longtemps... C'était quand même notre ville qui était en danger et je ne pouvais pas rester dans les jupons de ma mère ; c'était aussi pour elle que je devais le faire. Pour qu'elle puisse reprendre une vie normale, dans sa maison. J'allais faire équipe avec Vilmos Desgoffe und Taxis, de quoi rajouter du stress sur la dose que j'avais déjà... Forcément, j'avais entendu parler de lui ! Il était quand même le propriétaire du casino, dans le quartier d'à côté. Il avait un sacré sens des affaires et je crois que si nous n'avions pas été en mission, je lui aurais demandé quelques conseils pour ma boîte de nuit.

Je m'étais donc préparé pour cette mission... Oh, rien de folichon. Le katana que j'avais gardé, c'était toujours utile pour parer quelques coups mais surtout, j'avais emmené le stock de clochette dans mes poches ; cela m'aiderait à utiliser mon élément si jamais nous avions un problème. De ce que j'ai entendu, Vilmos avait un taureau alors il serait sûrement un meilleur combattant que moi ; sans le moindre doute. On m'avait dit également de faire attention, qu'il n'aimait pas beaucoup les Elementis... Mais bon, si on m'a collé en mission avec lui, c'est qu'il doit au moins les tolérer pour quelques heures. Et puis franchement, à l'heure actuelle, on se fichait pas mal de qui étaient nos alliés.

En pleine nuit, j'avançais vers la poissonnerie, évitant de me faire repérer par les Kiméos. Peut-être étaient-ils en train de dormir ? Ce serait vraiment à notre avantage ça ! Mais bon, il ne fallait pas trop rêver non plus. J'étais légèrement en retard, j'avais un peu trop hésité à venir... Mais me voilà en train de grimper le toit de la poissonnerie pour rejoindre mon collègue qui était déjà là à observer les lieux. Je ne voulais pas être pessimiste mais il semblait plus être un combattant que vraiment quelqu'un doué pour l'infiltration... Le physique ne faisait pas tout mais il avait une sacré carrure ce gars !

- Salut, moi c’est Vilmos. J’espère que tu as l’estomac solide… ou que l’on va s’habituer à l’odeur. As-tu un plan ?

- Nashoba. Dis-je en lui serrant la main. Mais vous pouvez m'appelez Nash', c'est plus rapide.

Bon ben maintenant, il fallait un plan... Et euh, autant dire que ce n'était vraiment pas mon fort. Personnellement, j'essayerai de rentrer mais la porte devait être suffisamment bien gardée pour pouvoir y rentrer comme dans un moulin. Peut-être y avait-il une porte de derrière ? Une entrée cachée ? Un tunnel souterrain qui permettait de rejoindre l'intérieur. Je n'en savais rien ! J'observais les lieux à mon tour, remarquant qu'il y avait quelques Kiméos à l'entrée... Si ils ne nous avaient pas repérés, c'est parce que j'avais fais une bulle de son autour de nous mais sûrement parce que leur pouvoir ne leur permettaient pas.

- Euh... Ben... Il y a peut-être une autre entrée ? Ou un endroit plus loin qui permettrait de rejoindre l'intérieur.

Aucune idée. Mais nous n'allions pas rester sur ce toit toute la soirée pour décider de comment nous allions faire ? Je lui précisais au passage que j'étais un Elementis de Son donc qu'il pouvait compter sur moi pour masquer notre présence sonore. Cela faisait évidemment partie entre autre de tout ce que j'étais capable de faire mais je doute que ce soit réellement le moment pour faire un cours sur les Elementis.


~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

(Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Valet de l'Alliance
Vilmos Desgoffe und Taxis

Vilmos Desgoffe und TaxisValet de l'AllianceMessages : 276
Date d'inscription : 25/12/2018


(Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) Empty
MessageSujet: Re: (Event) Comme des sardines (ft. Nashoba)   (Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) EmptyDim 18 Aoû - 18:16

  • Nashoba
  • Vilmos
Comme des sardines

Trop poli ce petit jeune, se dit Vilmos lorsque Nashoba l’aborda en le vouvoyant. Au moins, il ne l’avait pas appelé monsieur… Il n’avait que 33 ans tout de même.

Je vais t’appeler Nash à condition que tu me tutoies, deal?

De toute façon, ça sera beaucoup plus simple pour tous les deux dans tous les cas.

Nashoba lui expliqua qu’il était un Elementis de son. Il n’y avait sans doute pas mieux pour une mission d’infiltration, tout en discrétion. Vilmos savait qu’il n’était pas exactement la définition du silence, ainsi, leur collaboration était bien choisie, mais avant d’être trop optimiste, il fallait trouver une manière d’entrer. En tout cas, ça ne serait certainement pas par la porte principale, qui était cernée de gardes. S’il y avait une autre entrée quelque part, elle semblait plutôt bien cachée.

Décidant d’aller voir de plus près, et de faire le tour du repère Kiméos, ils descendirent du toit, en faisant bien attention de rester dans l’ombre. Pour le moment, les gardes ne s’étaient pas aperçu de leur présence. Avec les Kiméos, on ne peut jamais être certain cependant, mieux valait agir rapidement, avant de se faire repérer.

Vilmos donna un petit coup de coude à Nash. D’un signe du menton, il désigna une fenêtre pourvue de larges barreaux de fer. Évidemment, un garde se tenait sous celle-ci. Il porta la main au manche de l’une de ses dagues. Puis, d’un geste rapide, il lança la dague sur le garde en visant la gorge. Comme aux fléchettes, se dit-il.

Plutôt que de recevoir la lame, le garde reçu plutôt le manche de l’arme en plein front. Putain… Ça lui apprendra à faire des attaques aussi ridicules.

Hey!

Vilmos se leva brusquement de leur cachette pour sauter sur le garde et le plaquer contre le mur, et lui fracasser la tête sur la briques. Le Domae espérait sincèrement qu’il était toujours dans la bulle anti-bruit de son collègue Elementis…

La voie étant maintenant libre, Vilmos se posa devant la fenêtre. Saisissant les barreaux de celle-ci, un pied à plat contre le mur pour se donner encore plus de force, Vilmos écartela les épaisses tiges de fer de leur socle, pour finalement mettre à nue la fenêtre, juste assez grande pour les laisser passer.

Après toi.

Pas la peine de chercher plus longtemps une autre entrée, ils allaient créer leur propre porte de sortie.


coucou


#3399cc
Revenir en haut Aller en bas
(Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) EMP0
Nashoba Dreiden

Nashoba DreidenMessages : 585
Date d'inscription : 19/05/2016


(Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) Empty
MessageSujet: Re: (Event) Comme des sardines (ft. Nashoba)   (Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) EmptyDim 18 Aoû - 19:37

Comme des sardinesSouviens-toi qu’un poisson mort peut flotter en suivant le courant, mais seul un poisson vivant peut nager en le remontant
Vilmos
Desgoffe und Taxis
Nashoba
Dreiden
Bon, bon. Si il insistait, je pouvais le tutoyer... De toute façon, ça ne changeait pas grand chose à la finalité de la mission. Nous n'allions pas rester sur le toit toute la durée de la mission ; nous étions quand même là pour libérer des prisonniers... Je doute que cela se fasse par la pensée. Je décide donc de suivre mon partenaire, toujours en essayant de couvrir le bruit que nous pourrions faire... Je crois que nous n'étions jamais trop prudents contre ces Kiméos. Ils avaient tellement de manière de nous repérer que je préférais ne pas me faire avoir par mes bruits de pas. Je sentis le coup de coude de Vilmos qui me montrait une fenêtre, gardée par un Kiméos ; c'était sûrement possible.

Je remarquais qu'il sortait des dagues ; j'avoue que je suis plutôt étonné ! Vu la carrure du gars, je m'étais plus attendu à voir une épée lourde, une hache ou un truc dans ce style ! Pas des petits cure-dent ! Mais bon, après tout, chacun sa spécialité. Je regardais attentivement le lancé de dagues mais fut bien déçu de constater que seul le manche avait touché notre adversaire... Je crois que ce n'était pas vraiment l'effet attendu ça. Heureusement pour nous, j'avais gardé la bulle de son alors que l'ennemi nous criait dessus ; ni une, ni deux, Vilmos se jeta sur l'ennemi pour lui exploser la tête contre une brique. Voilà un spectacle que j'aurais aimé ne jamais voir...

- Après toi.

- On devrait peut-être cacher le corps avant ? Proposais-je innocemment. Si ses copains viennent par là, ils risquent de sonner l'alerte...

Bon, après je ne sais pas comment s'organise leur ronde par ici mais autant cacher le corps ! Difficilement, je poussais le corps inerte dans les feuillages, retenant une mine de dégoût en voyant son crâne explosé. Franchement quoi ! Je préférais l'odeur du poisson que la cervelle éclatée dans tous les sens... Une fois terminé, je me hissais par la fenêtre et entra dans une pièce qui ressemblait à une salle de stock... Ça puait encore plus le poissons par ici ! Pendant que mon partenaire entrait également dans la pièce, je me concentrais sur ce qu'il se passait dehors ; d'ailleurs je lui fis le signe d'attendre avant d'ouvrir cette porte.

- Il n'y a personne dans le couloir pour le moment... Mais j'ai repéré des bruits de pas non loin d'ici. Déplaçons-nous discrètement, je vais essayer de repérer nos alliés.

Certes, j'avais besoin de concentration pour faire ça et je lui fis comprendre qu'il ne pouvait plus compter sur ma bulle de son ; je ne pouvais malheureusement pas tout faire en même temps ! Je voulais que l'on se déplace un peu dans le bâtiment pour que je puisse repérer le son de certaines zones... Les prisonniers devaient sûrement appeler à l'aide ou bavarder entre eux, je reconnaîtrais peut-être la voix de l'un d'eux ! Mais pour le moment, nous devions avancer car je n'entendais rien là où nous étions.


~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

(Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Valet de l'Alliance
Vilmos Desgoffe und Taxis

Vilmos Desgoffe und TaxisValet de l'AllianceMessages : 276
Date d'inscription : 25/12/2018


(Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) Empty
MessageSujet: Re: (Event) Comme des sardines (ft. Nashoba)   (Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) EmptyDim 18 Aoû - 23:36

  • Nashoba
  • Vilmos
Comme des sardines

Ah ouais… le corps. Vilmos était si habitué aux amoncellements de cadavres sur les champs  de bataille que songer à cacher le corps ne lui était même pas venu à l’esprit. Heureusement que Nash était là pour penser à cela, sinon, leur entrée par effraction aurait été légèrement compromise, en effet.

Vilmos laissa entrer son collègue par la fenêtre, et le suivi en replaçant les barreaux à peut-être comme ils étaient. Ça, il y avait pensé. La pièce dans laquelle ils venaient de mettre les pieds avait une forte odeur de poisson mort. Comment est-ce que ces Kiméos pouvaient supporter une telle puanteur? Si cela était horrible durant la nuit, il n’imaginait même pas ce que ça devait être durant le jour.

Cachant sa bouche et son nez d’une main, Vilmos attendit que Nash ait repéré des bruits suspects à l’aide de son pouvoir. Lorsqu’il reçut son ok pour ouvrir la porte, Vilmos tourna lentement la poignée. Dans le couloir, il n’y avait effectivement personne. Laissant l’Elementis prendre les devant afin de repérer les prisonniers, ou leurs ennemis potentiels, Vilmos couvrit ses arrières, ses dagues déjà sortie de leur fourreau, prêt à attaquer au besoin.

Mine de rien, ce repère était plutôt vaste. En tout cas, c’est l’impression qu’en eut Vilmos, en marchant le plus discrètement possible des les multiples couloirs de la base. Qu’est-ce qu’ils pouvaient bien garder derrières ses portes? Aucune idée, mais certainement pas que du poisson pourri.

Zig-zagant entre les couloirs, s’arrêtant quelques fois le temps de laisser passer un ennemi, ils arrivèrent par trouver la sortie, avant de filer derrière une grande pile de caisses de bois. Jetant brièvement un coup d’oeil derrière, Vilmos aperçu les prisonniers, toujours entassés dans une seule et même cage. Ils avaient l’air misérable, et certains portaient des marques de violence. Probablement pas des signes de torture, mais plutôt de bagarre… Pas que cela soit particulièrement rassurant, mais au moins, ils n’avaient pas eu à faire à des sadiques. Pas ceux-là en tout cas.

Impossible cependant de s’approcher. Non seulement plusieurs hommes gardaient la porte, mais l’endroit semblait être une sorte de lieu de rassemblement, ou de vie commune. Certains buvaient de la bière pendant que d’autres mangaient ou aiguisaient leurs armes.

Pour arriver jusqu’aux prisonniers, il faudrait que tout ce beau monde aillent ailleurs, le temps de faire sortir les détenus. Faisant signe à Nash qu’il devait parler, il proposa :

Je crois qu’on aura pas le choix de faire diversion. Tu sais créer des “faux” bruits? Une explosion ou une alarme, question de les faire dégager? Sinon, je peux toujours invoquer Gustave… enfin mon taureau.


coucou


#3399cc
Revenir en haut Aller en bas
(Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) EMP0
Nashoba Dreiden

Nashoba DreidenMessages : 585
Date d'inscription : 19/05/2016


(Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) Empty
MessageSujet: Re: (Event) Comme des sardines (ft. Nashoba)   (Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) EmptyMer 21 Aoû - 22:04

Comme des sardinesSouviens-toi qu’un poisson mort peut flotter en suivant le courant, mais seul un poisson vivant peut nager en le remontant
Vilmos
Desgoffe und Taxis
Nashoba
Dreiden
Franchement, j'avais beau avoir l'habitude des infiltrations, l'idée de savoir que j'étais dans l'une des bases des ennemis me fichaient la trouille ! La facilité avec laquelle ils avaient mis Quederla à mal me mettait clairement mal à l'aise... Et puis, franchement, pourquoi est-ce qu'ils gardaient des prisonniers ces types ? Ils avaient l'air de vouloir tout bousiller sur leur passage alors pourquoi garder des gens ? Personnellement, je trouvais que ça sentait l'embuscade à plein nez... Mais bon, maintenant que j'étais ici, je ne pouvais plus faire demi-tour et simplement me concentrer sur la mission.

Nous avançâmes dans les couloirs le plus doucement possible afin de ne pas alerter notre présence et je faisais signe à mon collègue de s'arrêter lorsque ça devenait trop tendu. Nous arrivâmes finalement à trouver les prisonniers, me faisait presque oublier qu'il s'agissait d'un piège. Nous étions cachés derrière de grosses caisses en bois mais je n'avais aucune idée de comment nous pourrions libérer nos camarades... Remarquant que Vilmos voulait parler, je décidais de créer une bulle de son afin de ne pas être repérés.

- Je crois qu’on aura pas le choix de faire diversion. Tu sais créer des “faux” bruits ? Une explosion ou une alarme, question de les faire dégager ? Sinon, je peux toujours invoquer Gustave… enfin mon taureau.

- Oui, je peux toujours essayer.

Je lui signe de se taire et commençais à me concentrer. Pourtant, avant qu'il n'y ait eu le moindre bruits, je captais du mouvement du côté des ennemis... Fronçant les sourcils, je me demandais si quelqu'un avait eu l'idée d'attaquer la base en même temps que nous, si nous avions été repéré ou si le tour de garde venait de changer. Nous eûmes rapidement la réponse car un groupe d'hommes nous apostropha... L'infiltration, c'était bien ; mais j'avais oublié que ces gars avaient des pouvoirs hypers bizarres. Par pur réflexes, je décidais de lancer une bourrasque de son devant moi* qui comme par hasard, loupa... Super !


*Jet d'attaque sur 60 : 75 - Échec.


~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

(Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Valet de l'Alliance
Vilmos Desgoffe und Taxis

Vilmos Desgoffe und TaxisValet de l'AllianceMessages : 276
Date d'inscription : 25/12/2018


(Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) Empty
MessageSujet: Re: (Event) Comme des sardines (ft. Nashoba)   (Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) EmptyVen 23 Aoû - 13:23

  • Nashoba
  • Vilmos
Comme des sardines

Ah super. Y’avait jamais moyen de participer à une mission sans que ça tourne en baston! C’est comme s’il les attirait. En plus, il fallait que ça arrive quand il n’avait pour arme que des foutues dagues. Ça lui apprendra à accepter des missions de sauvetage…

En cas de besoin, Vilmos avait toujours ses poings, mais face à ce groupe armé de Kiméos, valait mieux oublier ça. Nash leur avait lancé une sorte d’onde de choc, mais semblait avoir raté son coup. Décidément, ce n’était pas leur jour de chance.

Vilmos sortit ses dagues, et avec Nash, se défendit du mieux qu’il put. Mais ça ne risquait pas de les mener bien loin. Même si son ex-femme ainsi que le roi de Suède avaient été d’excellents professeurs, pour taper sur des gens, Vilmos avait besoin d’autre chose. Il courut vers la cage où se trouvaient les prisonniers.

Vous êtes là pour nous sortir d’ici?

Oui oui, ça vient!

Enfin, c’est ce qu’il espérait. Utilisant la même idée que tout à l’heure pour créer une ouverture dans la fenêtre, Vilmos saisi l’un des barreaux de la cage, et tira dessus de toutes ses forces. Et il y mit vraiment toutes ses forces, ses jointures blanchissant sous l’effort. Ces barreaux n’étaient pas les petites tiges en métal de tout à l’heure. Il n’en vint pas au bout de ses efforts, car un Kiméos le frappa dans le dos. Vilmos répliqua en lui envoyant un coup de coude au visage. Il s’empara de l’arme du Kiméos alors que celui-ci tombait au sol, une arme qui convenait un peu mieux au combat que des dagues, une épée, et lui trancha la gorge avec.

Pour libéré les prisonniers, cette fois, Vilmos ne perdit pas son temps à arracher les barreaux, et fit sauter le verrou de la cage d’un coup de manche avec son épée.

Rendez-vous à l’hôpital immédiatement. Et pour ceux ou celle encore capable de se battre, votre aide ne serait vraiment pas de refus!

Au moment où Vilmos se retourna pour voir où en était Nash, quelque chose le frappa au visage, qui le colla momentanément au sol. En se relevant, Vilmos n’en crut pas ses yeux : le même Kiméos qu’il venait de tuer, celui à qui il avait tranché la gorge, se tenait debout devant lui, comme en pleine forme, malgré la plaie béante sur son coup. Personne ne pouvait survivre à une blessure comme celle-là!

Sauf peut-être le bon Kiméos avec le bon pouvoir.


coucou


#3399cc
Revenir en haut Aller en bas
(Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) EMP0
Nashoba Dreiden

Nashoba DreidenMessages : 585
Date d'inscription : 19/05/2016


(Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) Empty
MessageSujet: Re: (Event) Comme des sardines (ft. Nashoba)   (Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) EmptyDim 25 Aoû - 19:43

Comme des sardinesSouviens-toi qu’un poisson mort peut flotter en suivant le courant, mais seul un poisson vivant peut nager en le remontant
Vilmos
Desgoffe und Taxis
Nashoba
Dreiden
Nous avions été malheureusement repérés... J'avais fais en sorte de prendre toutes les dispositions nécessaires mais j'avais un peu oublié que ces gars avaient des pouvoirs qui allaient dans tous les sens. J'ai entendu dire que certains pouvaient lire dans les pensées tandis que d'autres pouvaient ressentir les émotions. Pas étonnant que l'on ait été repéré avec des pouvoirs comme ça ! En plus de ça, je vais de me ridiculiser en ratant mon attaque... Tu parles d'une amélioration dans mon pouvoir ! Je suis toujours aussi naze.

Nous essayâmes de se défendre du mieux que nous pouvions mais il ne fallait pas oublier qu'ils étaient plusieurs tandis que nous n'étions que deux. J'eus un peu plus de chance les coups suivants car je réussi à surprendre quelques Kiméos avec mon élément mais je me prenais également quelques coups... Je m'étais même retrouver au sol, à me défendre avec une barre de fer contre celui qui avait essayé de me sauter dessus comme un sauvage. Je remarquais dans la bataille que Vilmos avait décidé d'aller libérer les prisonniers ; nous ne serions pas de trop contre ces mecs là.

Je chargeais mon poing de son et lui donna un coup dans le ventre de mon ennemi ; assez fort pour lui faire mal mais de toute façon le son ferait son effet. Pendant qu'il était en train de se remettre de son tournis, je me relève puis je remarque que son bras se met à fondre d'un coup... Je fais un sacré bond en arrière avant de remarquer qu'il s'agissait d'acide. J'avais presque de la peine pour lui mais au moins la douleur devrait lui remettre les idées en place. Je regarde l'Elementis qui a opéré cette action et reconnaît un Rebelle qui travaillait avec mon père, avant qu'il ne meurt.

- Merci. Mais fais gaffe avec ça, je ne tiens pas à perdre un bras !

- C'est marrant. Ton père me disait exactement la même chose.

Ahah. Très drôle. Mais ce n'était pas le moment de parler des bons vieux souvenir de papa ! Sur les quelques prisonniers libérés, seuls deux étaient restés pour nous épauler dans ce combat ; prétextant que d'autres combattants étaient restés avec ceux qui étaient mal en point. Ca se tenait comme explication. Je regardais le Kiméos qui faisait face à Vilmos et ne réfléchis pas plus longtems en sautant sur le dos pour essayer de le déstabiliser ; je regarde mon collègue tandis que notre ennemi se défendait comme un beau diable.

- De l'aide, peut-être !

Les deux compagnons étaient en train d'empêcher d'autres ennemis arriver alors que je continuais de faire du rodéo sur le dos du Kiméos... D'ailleurs, il réussit à me chopper et me balancer à l'autre bout de la pièce, ma tête cognant contre le mur. Bordel... Tu parles d'une infiltration. Oh mais ! Je peux toujours tenter quelque chose. J'observer les alliés se battant contre les Kiméos, je risque de leur faire une petite frayeur si je ne les préviens pas ; je me concentre donc pour les prévenir que je prépare quelque chose. Mon élément me permet de ne parler qu'à certaines personnes, si je ne suis pas trop long... Un peu comme de la télépathie en fait.

Puisque personne ne s'occupe de moi et que tout le monde est occupé avec son ennemi, je ferme les yeux et me concentre pour reproduire le son de la foudre lorsqu'elle s'abat au sol. J'ai eu la chance de pouvoir capter celle d'Alphonzo pendant notre combat et je me souviens parfaitement du bruit que cela fait... Je m'exécute et voilà que tout le monde peut entendre des bruits sourds, espacés de quelques secondes. En espérant que cela destabilise l'ennemi ; mieux encore, qu'ils pensent que nous avons du renfort à l'extérieur qui nous attend !


~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

(Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Valet de l'Alliance
Vilmos Desgoffe und Taxis

Vilmos Desgoffe und TaxisValet de l'AllianceMessages : 276
Date d'inscription : 25/12/2018


(Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) Empty
MessageSujet: Re: (Event) Comme des sardines (ft. Nashoba)   (Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) EmptyJeu 29 Aoû - 2:41

  • Nashoba
  • Vilmos
Comme des sardines

Lorsque Nash sauta sur le Kiméos qui venait de ressusciter, Vilmos eut la surprise de voir l’Elementis se faire jeter contre le mur comme une chaussette. Merde! Il fallait qu’il aille le voir. Il avait du cran le gamin, un peu casse-cou peut-être, mais Vilmos pouvait respecter cela. Par contre, si on apprenait qu’il avait négligé de protéger les arrières de son collègue, il se mettrait tous les Elementis à dos. Déjà que ça réputation auprès d’eux était loin d’être exemplaire, ce n’était pas le moment de l’empirer encore.

Mais d’abord, il fallait contourner le Kiméos qui se prenait pour le messie. Ce dernier fut plus rapide que lui, et frappa Vilmos à la tête pour tenter de reprendre l’épée qu’il lui avait volé pendant sa «mort». Pas de chance, les sutures récemment faites à sa tête lâchèrent. Mais pourquoi devait-il saigner si fort?! Vivement une douche lorsqu’il rentrerait. S’il rentrait, car le Kiméos lui arracha son épée des mains. Puis, alors qu’il allait abattre froidement Vilmos d’un coup d’épée entre les deux yeux, il s’arrêta, surpris par un bruit qui semblait venir de l’extérieur. Des forces ennemis? Des renforts quederliens? Tandis que l’ennemi regardait autour de lui pour repérer la source du bruit, Vilmos se précipita auprès de Nashoba. Il n’était pas du genre à quitter un combat, mais le sort du gamin l’inquiétait. Il l’acosta, la main sur sa propre tête ensanglantée.

Ça va Nash? Putain! Tu m’as foutu les jetons, je croyais qu’il t’avais explosé le crâne. Content de voir que tu as aussi la tête dure, dit-il, soulagé.

De toute façon, ils avaient remplie leur mission. Avec un peu moins de finesse qu’un espion l’aurait fait, certes, mais tout de même, les prisonniers étaient libérés. Le nombre de Kiméos étaient cependant trop grand pour qu’ils puissent les vaincre ce soir. Surtout celui qui avait une fâcheuse tendance à revenir à la vie. Ni Nash ni lui ne pourraient en venir à bout. Que faire face à une ennemi comme celui-ci?

Battons en retraite. Vaut mieux escorter sagement les habitants que de se prendre pour des héros.

La conversation qu’il avait eu avec Kira, peu après leur victoire sur le champ de bataille en défendant l’aile Ouest de l’hôpital, lui revint en mémoire. Enfin… la suggestion qu’il lui avait faite, plutôt. Elle ne l’avait ni soutenu, ni condamné, mais Vilmos ne pouvait pas s’empêcher de se dire que capturer un Kiméos en chair et en os - et surtout vivant - pourrait être une excellente façon d’avoir un peu d'éclaircissement. Enfin, c’est ce qu’il espérait.

Kira lui avait également dit d’éviter les combats… Seigneur. Malgré leurs longues années de mariage, avait-elle déjà oublié qui il était? Le pire, c’est qu’il avait accepté!

Les Kiméos, par chance, quittèrent peu à peu la zone pour chercher des renforts. Visiblement, ce que faisait Nash fonctionnait comme un charme, peu importe ce que c’était! Alors qu’ils allaient eux-mêmes partir, Vilmos arrêta son collègue.

Attends! On ramène celui-là, question de leur donner un peu de leur propre médecine, dit-il en indiquant le Kiméos qui rejoignait les autres. On a besoin de réponses.

Utilisant à nouveau ses dagues, Vilmos pria pour que son lancé soit plus fructueux que la dernière fois. Il visa juste, la lame s’enfonçant dans la jambe de Kiméos ressuscité.


coucou


#3399cc
Revenir en haut Aller en bas
(Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) EMP0
Nashoba Dreiden

Nashoba DreidenMessages : 585
Date d'inscription : 19/05/2016


(Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) Empty
MessageSujet: Re: (Event) Comme des sardines (ft. Nashoba)   (Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) EmptySam 31 Aoû - 19:13

Comme des sardinesSouviens-toi qu’un poisson mort peut flotter en suivant le courant, mais seul un poisson vivant peut nager en le remontant
Vilmos
Desgoffe und Taxis
Nashoba
Dreiden
J'étais un peu sonné, je venais quand même de me prendre le mur dans l'arrière du crâne. Je n'avais pas encore la nausée alors je pouvais sûrement en conclure que je n'avais pas de commotion cérébrale ; je verrais bien si j'arrive à mettre un pied devant l'autre. Je crois que ma petite diversion avait fait son effet car les deux réussirent à prendre le dessus sur nos ennemis et le reste s'était contenté de fuir ; pour une fois, j'avais que j'étais plutôt fier de moi !

- Ça va Nash ? Putain ! Tu m’as foutu les jetons, je croyais qu’il t’avais explosé le crâne. Content de voir que tu as aussi la tête dure.

- Aussi dure que la tienne. Dis-je sur un ton de la rigolade, faisant un signe du menton vers sa blessure.

La mission ne s'était pas passée aussi bien que nous l'aurions voulu. Je suis bien déçu de la tournure des événements et même temps, je ne devrais pas être étonné ; nous étions quand même dans leur antre, ils connaissaient le terrain par cœur contrairement à nous.... Au moins, les prisonniers avaient réussi à fuir et nous, nous étions en vie pour le moment. Vilmos proposa de battre en retraite et franchement, c'était bien la seule bonne nouvelle que j'avais entendu de la journée ! Oui, battre en retraite était sûrement une meilleure idée que de s'acharner en combat ici.

Je me relevais difficilement, finalement, j'avais encore la tête qui tournait. Vilmos énonça l'idée qu'ils pourraient peut-être ramener un ennemi... Euh. Là, j'étais moyennement certain. Pourtant, je n'avais pas le temps d'exprimer mes craintes à voix haute qu'il lança déjà sa dague dans la jambe de l'ennemi qui tentait de fuir... Et pour ne rien arranger, notre allié avec l'acide en rajouta une couche en disant que à Vilmos que c'était une bonne idée. Si bien qu'il utilisa aussitôt son élément pour lui cramer tout son côté droit. Oh bah merde, ce n'était pas humain de faire ça !

Il fallait évidemment transporter l'ennemi qui était dans un piteux état, moi je me contentais d'être en tête de file et d'utiliser mon élément pour indiquer les chemins les plus sûrs. Ca grouillait de partout, les Kiméos couraient, hurlaients des ordres mais il y avait des parties où nous pouvions passer sans soucis. Après quelques coups échangés pour les mettre hors d'état de nuir, nous arrivâmes enfin dehors mais il n'était pas question de faire causette et il valait mieux avancer le plus loin possible avant de pouvoir souffler un bon coup. Une fois dans un endroit sûr, nous pouvions nous poser un peu.

- Eh beh ! Merci à tous les deux. Faut avoir du cran pour entrer dans leur repère... Ton père serait fier de toi, Nashoba.

- Mmh. Peut-être.

Fier, je n'en sais rien. Il a toujours trouvé que mon élément était inutile et que je ne pourrais jamais rien faire de ma vie ; pourtant, j'avais quand même réussi à faire fuir les Kiméos et fais mon possible pour sortir de là. Les deux alliés annoncèrent qu'il ne fallait pas tarder et prirent le prisonnier pour le forcer à avancer vers l'hôpital.

- Tu es vraiment sûr que l'Alliance sera ravi d'avoir un prisonnier ?

Je crois que j'étais un peu trop naïf. C'était le temps de guerre et des séances de tortures, ben il y en avait forcément pour obtenir des informations ; je doute que leur demander poliment suffise pour avoir des réponses. Mais je n'aimais pas l'idée qu'il y ait autant d'horreurs... Peut-être qu'ils le méritaient et je n'hésiterais à ôter une vie si la mienne ou celle de mes amis est danger mais ce n'est quand même pas agréable d'imaginer tout ça.

- Merci en tout cas.

C'était la moindre des choses. Nous étions sortis vivant de cet enfer et je le remerciais de ne pas avoir fais bande à part.


~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

(Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) Unknown
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

(Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) Empty
MessageSujet: Re: (Event) Comme des sardines (ft. Nashoba)   (Event) Comme des sardines (ft. Nashoba) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
(Event) Comme des sardines (ft. Nashoba)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2019-