Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pouvez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes à la recherche d'un codeur qui serait membre du Staff.
Si le poste vous intéresse, merci de contacter Kira.

Partagez
 

 Je vous ai manqué ? [PV Alex]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Je vous ai manqué ? [PV Alex] G4b1
Abbygaëlle L. Midford

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 290
Date d'inscription : 28/11/2016


Je vous ai manqué ? [PV Alex] Empty
MessageSujet: Je vous ai manqué ? [PV Alex]   Je vous ai manqué ? [PV Alex] EmptySam 31 Aoû - 19:10

Je vous ai manqué ?

ft. Alexandre E. Posner
"J’aime payer des impôts. Lorsque je paie des impôts, j’achète la civilisation."

Tes talons claquaient vivement dans les couloirs de l'hôtel de ville. Tu venais de te faire recaler par la secrétaire du Maire qui t'avait dit qu'il était actuellement en rendez-vous et qu'il ne pouvait pas te recevoir. Evidemment, tu avais essayé de forcer le passage mais elle éita plutôt utile cette secrétaire ! Tu te demandais presque pourquoi la tienne laissait entrer n'importe qui. Tu essayais de ne pas paraître vexée mais tu avais presque envie de tout casser dans son bureau... Heureusement pour elle, tu étais suffisament bien élevée pour garder du savoir vivre.

Tu étais actuellement sur le chemin du retour. Puisque tu n'avais pas pu parler à Monsieur le Maire, tu étais bien obligée de revenir vers ton journal ! Tu voulais faire le point sur ce qu'il venait de se passer... Les dégâts matériels, l'hébergement de ceux dont les maisons ont été totalement détruites... Bref, des questions existentielles ! Tu avançais, croisant peu de personne mais ton regard se porta sur un homme qui avait tourné dans le couloir adjacent. Comment le louper ? Il avait un look bien à lui ! Tu pressas le pas pour le rattraper.

- Monsieur Posner ! Dis-tu d'une voix claire.

Pourquoi avais-tu l'impression qu'il essayait de te fuir ? Tu devais te faire de mauvaises idées ! Mais maintenant que tu avais réussi le chopper, il n'était pas question de le laisser partir. Pendant un temps, il avait été ta petite victime préférée car il avait commencé à mettre son nez dans tes affaires... Tu espérais que le message était réellement passé depuis le temps car ce serait dommage pour tout le monde qu'il soit à nouveau torturé psychologiquement. Peut-être que si il founait moins vers chez toi, il aurais eu la paix.  

- Vous avez réussir à survivre à cette attaque ? Impressionnant ! Vous êtes resté caché dans les jupons de votre maman tout ce temps ?

Oh, tu avais du mal à l'imaginer avec un petit couteau en main ou pire, avec une épée ! Il était bien trop mince et trop... lui pour réussir à tenir une arme en main. Il serait sûrement capable de se tuer lui même si on lui donnait n'importe quelle arme coupante. Mais trève de mondanités, tu avais quelques questions à lui poser puisque le Maire était occupé... Et il saura certainement réponses aux interrogations du peuple.

- Vous avez bien quelques minutes à m'accorder ? Oui, super ! Tu sors ton petit carnet et un stylo. Pensez-vous qu'il y aura une augmentation des impôts au vu des dégâts actuels ?



Je vous ai manqué ? [PV Alex] Yt3o
Je vous ai manqué ? [PV Alex] Zd59
Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Gouvernement
Alexandre E. Posner

Alexandre E. PosnerGouvernementMessages : 11
Date d'inscription : 19/08/2019


Je vous ai manqué ? [PV Alex] Empty
MessageSujet: Re: Je vous ai manqué ? [PV Alex]   Je vous ai manqué ? [PV Alex] EmptyLun 2 Sep - 1:32

Je vous ai manqué ?

Ft. Miss Mildford. Plus vivante que jamais, malheureusement.

L’hôtel de ville, lieu béni -ou maudit- de la population et où le nouveau maire avait établi ses quartiers. Enfin, nouveau… Depuis combien de temps était-il à son poste ce vieux fou ? Pour une raison inconnu, Posner n’en avait pas la moindre idée, c’est comme si ce sacré Gold avait toujours trainé dans les parages pour une raison ou l’autre. Comme si, quelque part, il avait toujours contribué à son entourage. Oh, certes, si on lui demandait son avis sur ledit Maire, Alexandre répondrait avec la même franchise qu’il le faisait pour son prédécesseur : « Je ferais du meilleur boulot, moi ! ». Inutile de dire que la modestie n’étouffait pas sa gorge déjà bien gonflée par son ego.

Avec Quederla en guise de scène, il n’y avait qu’un tout petit détail qui avait froissé jadis sa belle carrière. Une période ridiculement sombre où notre chapeauté s’était bien amusé à faire son travail, comme d’habitude, à la perfection, mais sans prévoir les complications éventuelles. Qui pourrait penser que la mafia viendrait le menacer après tout ? Et, plus que tout, qu’une morte en soit le porte-parole ? Oh ! Vous n’êtes peut-être pas au courant ? Expliquons-nous, elle est bien bonne. Fut un temps, notre cher Alexandre s’était intéressé d’un peu plus près à des transactions visiblement louches et, en conséquence, s’était vu menacé par la mafia qui y était rattaché… Une mafia, disons… Particulière. Loin de l’ordinaire, ce fut une certaine Abbygaëlle Lenalee Midford  qui avait déboulé dans son bureau avec la ferme intention de le décourager. Le seul hic étant que cette charmante demoiselle avait été déclarée morte depuis un sacré bout de temps. Posner, mortifié de peur en clamant avoir vu la défunte s’était longtemps fait passer pour un fou furieux dans le service. Virevoltant à s’en arracher le peu de cheveux qu’il pouvait lui rester, il hurlait au fantôme. Tout le monde lui avait bien ri au nez jusqu’à ce que la nouvelle retentisse et que la morte revienne finalement dans le monde des vivants. Et est-ce qu’on s’est excusé de s’être fichu de sa poire ? Absolument pas ! Les gens n’étaient qu’ingratitude et méchanceté

Arpentant les couloirs en ruminant ses sales histoires, le moustachu se surprit d’un seul coup à y repenser. Pourquoi diable avait-il la mine maquillée de la demoiselle en tête ? Cela faisait longtemps qu’ils s’étaient croisés et l’homme s’assurait bien que la cas de figure ne se reproduise plus. Dossiers repliés fermement sur le torse et canne maintenue dans son poing ganté, il affichait une mine sérieuse alors qu’il tourna vivement à droite en redressant le regard. Et, plus loin, un claquement de talon familier le fit grimacer. Pareil à ce fameux « tic-tac » reptilien qui faisait frémir de peur le Capitaine Crochet, Alexandre avait tout juste senti son sang faire un tour dans sa poitrine avant qu’il ne rebrousse chemin en toute hâte. Par pitié… Fasse qu’elle ne l’ait pas vu, fasse qu’elle-

— Monsieur Posner !


Saperlotte. Se stoppant maladroitement à l’entente de son nom, il redressa les yeux vers la jeune dame, un air des plus circonspects inscrit sur son visage un brin trop expressif. Prêtant attention à sa tenue – surtout dans l’optique de vérifier qu’elle n’ait pas une de ses sales bestioles colorées sur l’épaule- il remarqua qu’elle était, comme à son habitude, pimpante comme jamais. Et puis, comme pour trancher avec cette délicate manucure, ses paroles plus incisives que jamais réussirent à lui déloger un rire jaune. Une jolie femme, dommage qu’elle soit folle.

— Et non, ma petite dame, j’ai été me cacher dans les jupons de la vôtre, haha ! Et je devrais d’ailleurs y retourner.


Sourire faussé aux lèvres, le gentleman de pacotille se serait attelé à reprendre son périple financier si ce n’était pas son interlocutrice qui aimait désormais se la jouer journaliste. C’est qu’elle pouvait se montrer aussi collante que les pattes de ses grenouilles, une vraie plaie. A la vue du carnet, Alexandre marqua toutefois un temps d’arrêt. Ce n’était pas à lui de faire ce genre de discours, du moins, pas pour le moment alors que le système était encore en branle pour trouver une solution judicieuse. Étirant ses lèvres en relevant un œil vers la jeune dame, il articula pourtant avec plus d’assurance que son cœur troublé ne pouvait espérer. L’ironie était sans doutes sa meilleure arme.

— Oh, Abby, on ne se voit plus pendant tout ce temps et vous ne trouvez qu’à me parler boulot ? Ça me déçoit, je croyais que nous étions plus proches depuis le temps, heh !
Revenir en haut Aller en bas
Je vous ai manqué ? [PV Alex] G4b1
Abbygaëlle L. Midford

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 290
Date d'inscription : 28/11/2016


Je vous ai manqué ? [PV Alex] Empty
MessageSujet: Re: Je vous ai manqué ? [PV Alex]   Je vous ai manqué ? [PV Alex] EmptyLun 2 Sep - 20:42

Je vous ai manqué ?

ft. Alexandre E. Posner
"J’aime payer des impôts. Lorsque je paie des impôts, j’achète la civilisation."

- Et non, ma petite dame, j’ai été me cacher dans les jupons de la vôtre, haha ! Et je devrais d’ailleurs y retourner.

Tu haussais un sourcil, non certaine de réellement comprendre... C'était ça sa meilleure répartie ? Tu ne savais pas où il voulait en venir... Est-ce que son but était de te faire sortir de tes gonds parce qu'il avait parlé de ta mère ? Car si il était dans ses jupons, il a dû bien être déçu du résultat puisqu'elle se trouve six pieds sous terre. Tu décidas d'être plus intelligente que lui et de ne pas répondre à sa provocation à deux derlas... Alors tu enchaînas directement en prenant du papier et un stylo.

-  Oh, Abby, on ne se voit plus pendant tout ce temps et vous ne trouvez qu’à me parler boulot ? Ça me déçoit, je croyais que nous étions plus proches depuis le temps, heh !

- Abbygaëlle. Ou Mademoiselle Midford. Nous ne sommes pas amis, je crois. Réponds-tu sèchement.

Non mais il se prenait pour qui cet énergumène ? Il s'imaginait peut-être qu'après une punchline ratée il pouvait se permettre d'être aussi familière avec toi ? Tu fis un léger mouvement de la hanche en essayant de ne pas montrer à quel point il commençait à te taper sur le système. C'est bizarre, il aimait pourtant être mis en avant, parler dans tous les sens... Décidément, tu avais beaucoup de mal à comprendre cet homme ; il était une énigme à lui tout seul.

- Pour une fois, je vous donne l'occasion de passer dans le journal en étant cité et vous voulez que l'on parle chiffon ? Mais ça ne tourne vraiment pas rond dans votre tête !

Comme tu le disais plus tôt, une véritable énigme ce gars ! Comment pouvait-il vouloir parler chiffon avec toi ? Et puis, tu n'avais pas envie de parler chiffon avec lui ! Tu n'en avais rien à faire de ce qu'il faisait dans sa vie privée, comment il avait vécu l'attaque ou autre... Tu voulais des réponses aux questions que le peuple se posait certainement. Si tu avais voulu discuter du bon vieux temps, tu serais venue avec tes petites grenouilles pour lui flanquer la frousse et repartir aussitôt ! Mais ce n'était pas le moment. Il ne te dira rien si tu faisais ça.

- Je recommence. Au vu de l'attaque que nous venons de subir et tous les dégâts que ça implique... Le Gouvernement pense-t-il à augmenter les impôts pour la reconstruction des bâtiments ?



Je vous ai manqué ? [PV Alex] Yt3o
Je vous ai manqué ? [PV Alex] Zd59
Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Gouvernement
Alexandre E. Posner

Alexandre E. PosnerGouvernementMessages : 11
Date d'inscription : 19/08/2019


Je vous ai manqué ? [PV Alex] Empty
MessageSujet: Re: Je vous ai manqué ? [PV Alex]   Je vous ai manqué ? [PV Alex] EmptyVen 6 Sep - 23:05

Je vous ai manqué ?

Ft. Miss Mildford. Plus vivante que jamais, malheureusement.


Répartie ou attitude je-m’en-foutisme, Posner n’avait cure d’aucun des deux. Stressé à l’idée de se retrouver face à Miss News et ses fameuses grenouilles savantes cachées forcément dans son décolleté trop plongeant, il jetait quelques regards aux alentours avec l’espoir fou qu’un collègue ne le délivre de cette conversation un peu trop palpitante pour ce qui se trouvait dans sa poitrine. Le papier et le stylo dégainés chez la jeune demoiselle marquèrent malencontreusement sa détermination. Tout ça pour quoi ? Parler de vieilleries du travail en huant que le vilain Gouvernement faisait son job ? Et d’ailleurs, ce n’était pas plutôt le travail du Maire d’annoncer les nouvelles puantes ? Il préférait cent fois cette feuille de chou réalisée sur lui lors de sa victoire triomphante à Pâques que ça.

— Et vous croyez bien, juste que, bon, Abbygaëlleuh… C’est long. Disons juste Midford alors. Adopté !


Un soupir agacé vint se frayer un chemin entre ses lèvres alors que sa main libre tortura sa canne. Non, il n’aimait fichtrement pas cette altercation et donnerait bien son mouchoir en soie pour en être débarrassé. Au lieu de regarder la jeune dame, le plus petit alla poser les yeux dans les environs avant de s’intéresser à nouveau à la journaliste. Un regard sérieux, peut-être un peu trop sérieux, vint se figer sur son visage alors que sa voix retentit
— Maintenant que vous le dites, je suis surpris de vous voir en un seul morceau...


C’est vrai ça. Le chapeauté avait bien vu les bâtiments à l’extérieur, ou du moins ce qu’il en restait. Un tel carnage lui semblait fou, même lui s’était trouvé très chanceux d’avoir survécu à de tels chambardements. Mais la damoiselle devant lui, n’était-elle pas toujours près du danger ? Finalement, il ne l’avait jamais vraiment vu se battre, tout au mieux utiliser ses horribles bestioles pour lui faire peur. Alors, comment ça se passait ? Comment cette grande dinde pouvait se battre sans même se casser un ongle ?

—Vous avez un petit copain hein….


Oups, ça lui avait échappé. Comme s’il réfléchissait à voix haute sur la vie de son interlocutrice plutôt que de lui fournir la réponse qu’elle attendait, voilà que Posner s’amusait désormais à envisager la prétendue vie de celle qu’il avait pris pour la pire des apparitions fantomatiques. Hochant la tête comme à soi-même pour approuver sa théorie, il la releva vers Abby

— C’était quoi la question déjà ? Et si on en discutait une autre fois ?



Je raconte mon épopée en #660033
Revenir en haut Aller en bas
Je vous ai manqué ? [PV Alex] G4b1
Abbygaëlle L. Midford

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 290
Date d'inscription : 28/11/2016


Je vous ai manqué ? [PV Alex] Empty
MessageSujet: Re: Je vous ai manqué ? [PV Alex]   Je vous ai manqué ? [PV Alex] EmptyDim 8 Sep - 14:45

Je vous ai manqué ?

ft. Alexandre E. Posner
"J’aime payer des impôts. Lorsque je paie des impôts, j’achète la civilisation."

- Et vous croyez bien, juste que, bon, Abbygaëlleuh… C’est long. Disons juste Midford alors. Adopté !

Décidément, tu n'arrivais pas à savoir si il lui manquait des neurones ou si il le faisait exprès... Dans les deux cas, c'était réellement grave. Qu'est-ce qu'il ne comprenait pas dans "Abbygaëlle" ou "Mademoiselle Midford" ; aux dernières nouvelles, tu n'avais pas prononcé ton prénom comme une attardée. Mais soit. Tu n'allais pas t'énerver et tu n'allais pas non plus lui botter les fesses. Du moins, pas maintenant car si il continuait de réellement jouer avec tes nerfs, tu risquerais d'invoquer tes grenouilles directement sur ses épaules afin de lui donner une bonne grosse frayeur.

Tu n'arrivais pas à comprendre comment une personne comme lui pouvait être encore en vie ; d'ailleurs, il te retournait aussitôt l'interrogation, sous entendant qu'il devait y avoir un homme derrière cette survie. Tu haussais un sourcil. En quoi un homme pourrait être utile ? Tu n'avais pas combattu aux côtés de Léo pour cette bataille et sauf si l'on t'avait menti, Ishtar n'était pas un homme. Tu secouais négativement la tête... Il avait réellement un grain celui-là. Ce ne serait pas étonnant qu'il termine sa vie seul.

- C’était quoi la question déjà ? Et si on en discutait une autre fois ?

- Parce que vous êtes occupé peut-être ?

Tu doutais fortement du fait qu'il était occupé. Tu ne savais pas si son cabinet avait survécu à cette attaque mais il ne pouvait actuellement débarquer nul part pour relancer sur les impayés ! La plupart des maisons avaient été détruites et étaient inhabitables. Ou peut-être qu'il s'était mis en tête qu'il allait débarquer dans les chambres d'hôtel ? Tu laissais échapper un soupire. Finalement, ce n'était peut-être pas une mauvaise idée d'arrêter cette interview ici. Il n'avait pas l'air de vouloir collaborer et tes questions devaient être trop élaborées pour lui. Tu fermais ton calepin.

- Vous avez raison. Je vais plutôt aller poser toutes mes questions à Mademoiselle Alestra, depuis le temps qu'elle me demande d'avoir un article rien que pour elle.

Monsieur Posner n'était pas le seul receveur des impôts dans cette ville et tu avais également quelques contacts avec Mademoiselle Alestra ; la dernière fois que vous vous étiez vu, elle t'avait suppliée de passer dans ton journal pour une interview ou autre... Puisqu'il ne souhaitait pas avoir d'article, tu allais demander ailleurs. Tu souriais, rangeais ton calepin et tournas les talons pour te diriger vers la sortie.



Je vous ai manqué ? [PV Alex] Yt3o
Je vous ai manqué ? [PV Alex] Zd59
Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Gouvernement
Alexandre E. Posner

Alexandre E. PosnerGouvernementMessages : 11
Date d'inscription : 19/08/2019


Je vous ai manqué ? [PV Alex] Empty
MessageSujet: Re: Je vous ai manqué ? [PV Alex]   Je vous ai manqué ? [PV Alex] EmptyJeu 12 Sep - 19:15

Je vous ai manqué ?

Ft. Miss Mildford. Plus vivante que jamais, malheureusement.


S’il était occupé ? A vrai dire, oui et non. Au fond, tout ce remue-ménage qui avait dévasté la ville lui avait à la fois soulagé de petites affaires sans intérêt qu’elle lui avait apporté autant de travail en plus. A l’heure actuelle, le receveur se noyait dans la paperasse administrative, mais ce n’était pas forcément pour lui déplaire. Le peuple avait besoin de lui après tout, même s’il n’en soit pas encore tout à fait au courant… L’air un brin absent sur les yeux du moustachu finit par s’envoler quand il remarqua que son interlocutrice avait finalement décidé d’en rester là avec les questions. A la bonne heure ! Pas que répondre aux questions le rende mal à l’aise, mais cette chère Abby avait toujours eu le chic pour lui donner envie de se carapater. S’il y avait une seule personne dans tout Quederla en qui il n’avait pas confiance, c’était bien elle.

Horriblement occupé, oui. Je suis un homme d’envergure, vous le savez. —


Et voilà, terminé ! Qu’on tire le rideau sur sa prestation ! Un sourire venant enfin illuminer son visage, le moustachu hocha la tête, quoi qu’elle puisse lui dire à présent n’allait pas impacter son planning pour un sou. Il allait prendre ses clics et ses clacs et se barr- Attends quoi ? Il ne l’attendait pas celle-là. Fronçant les sourcils en éliminant toute trace de son sourire jadis, il vint poser un regard courroucé sur la demoiselle. Alestra, vraiment ? Elle n’aurait pas pu choisir plus cruche que cette fille-là ? Elle faisait du bon boulot,certes, mais… Mais ce n’était pas lui ! Qu’importe d’autre dans ce bâtiment ne vaudrait pas ses conseils d’experts avisés, il n’y avait que lui d’assez grandiose pour paraître dans le journal ! Le temps de laisser l’information exploser dans sa caboche, voilà qu’il voyait déjà Mademoiselle Midford se diriger vers la sortie.*

—Attendez ! —


Avait-il interjeté plus fort qu’il ne l’aurait pensé, sa main gantée faisant un geste pour s’emparer par réflexe du poignet de la journaliste. En d’autres temps, il n’aurait jamais osé la toucher. Premièrement, car il la croyait morte et surtout car il lui fichait une pétoche de tous les diables. Il faut croire que l’espoir de gloire ne s’en soit pris à son instinct de survie.

—Je peux peut-être trouver une minute. Mais il faudra me promettre de ne pas déformer mes mots. Alors, on le fait votre article ?


Je raconte mon épopée en #660033
Revenir en haut Aller en bas
Je vous ai manqué ? [PV Alex] G4b1
Abbygaëlle L. Midford

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 290
Date d'inscription : 28/11/2016


Je vous ai manqué ? [PV Alex] Empty
MessageSujet: Re: Je vous ai manqué ? [PV Alex]   Je vous ai manqué ? [PV Alex] EmptyVen 13 Sep - 20:40

Je vous ai manqué ?

ft. Alexandre E. Posner
"J’aime payer des impôts. Lorsque je paie des impôts, j’achète la civilisation."

- Attendez !

Tu te stoppes net. Il ne pouvait pas le voir car tu lui tournais le dos mais tu avais un sourire triomphant aux lèvres... Il était si prévisible que c'était presque trop facile. D'ailleurs, tu semblais l'avoir touché suffisamment dans son ego car il s'était aussitôt emparé de ton poignet pour ne pas te laisser partir ; c'était bien la première fois qu'il osait te toucher. Lui qui était pourtant si mal à l'aise en ta présence... Il devait vraiment le vouloir son article pour oser un tel rapprochement.

- Je peux peut-être trouver une minute. Mais il faudra me promettre de ne pas déformer mes mots. Alors, on le fait votre article ?

- Je ferais de mon mieux. Un café ?

Pour le moment, tu ne voyais pas encore l'intérêt de déformer les propos. Certaines personnes pouvaient se montrer agressives quand il était question d'argent et tu ne voyais pas l'intérêt de créer une émeute en ville après ce qu'il venait de se passer... La plupart des bâtiments et des maisons avaient été détruis. Les Quederliens voulaient surtout des réponses à leurs questions et surtout, savoir combien de temps cette situation allait durer. Tu ouvris la marche vers la cafétéria et tu lui proposas de lui servir un café, un thé ou de l'eau si il préférait. Heureusement, il y avait personne dans la salle alors tu décidas de s'installer à une des tables libres.

La tasse de café à côté de toi, tu commençais à sortir ton petit carnet de notes ainsi qu'un stylo. Tu notas précieusement la date d'aujourd'hui ainsi que la personne que tu avais décidé d'interviewer ; tu ne laissais absolument rien de côté. Tu laissais planer quelques minutes de silence, te laissant le temps de réfléchir un peu plus longuement au déroulé de la séance... C'était un peu comme un interrogatoire ou une séance chez le psy. Des questions et tu attendais les réponses pour faire avancer les choses.

- Alors ! Après ce que nous venons de subir, je pense que la plupart des habitants souhaiteraient savoir ce qu'il en sera des impôts. Doit-on craindre une augmentation ?

Tu aurais voulu poser cette question directement au Maire mais il n'était pas forcément en état et il était dans ces satanées réunion ! Lui qui avait tant de pouvoir, tant de puissance, est-ce qu'il comptait les utiliser pour le bien de la ville ou il préférait passer par la case de l'augmentation des impôts ? Tu savais parfaitement que si ils augmenteraient, la plupart feront la tronche ! Ils avaient déjà pas mal de réparations à faire, de personnes à enterrer tout en prenant en compte qu'ils avaient peut-être perdu leur boulot.

- Et concernant les impôts, une nouvelle fois, comptez-vous laisser un délai avant de faire les réclamations ?

Des personnes qui ne payaient pas les impôts, ça devait être assez courant puisque le métier existait. Maintenant, tu voulais savoir si il comptait laisser aux Quederliens de se remettre de leurs émotions ou si il allait débarquer dès demain chez eux.



Je vous ai manqué ? [PV Alex] Yt3o
Je vous ai manqué ? [PV Alex] Zd59
Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Gouvernement
Alexandre E. Posner

Alexandre E. PosnerGouvernementMessages : 11
Date d'inscription : 19/08/2019


Je vous ai manqué ? [PV Alex] Empty
MessageSujet: Re: Je vous ai manqué ? [PV Alex]   Je vous ai manqué ? [PV Alex] EmptyDim 22 Sep - 18:21

Je vous ai manqué ?

Ft. Miss Mildford. Plus vivante que jamais, malheureusement.


La demoiselle s’était arrêtée dans ce qui paraissait la minute la plus longue de toute une vie. Main fermée avec une presque-assurance sur la sienne, le moustachu semblait avoir oublié là où s’arrêtait la limite de la zone personnelle de l’autre. A la place d'envisager à ce que pourrait penser d’éventuels passants, le voilà qui fronçait les sourcils avec un panache qui faisait flamber sa poitrine déjà bien gonflée d’orgueil. Et les quelques paroles de la demoiselle finirent par lui assurer sa victoire au jeu improvisé qu’ils venaient de jouer. Mais, au fond, qui était réellement le vainqueur ? Dans la tête de Posner, c’était forcément lui !

—Si vous voulez Milady, je prendrais volontiers un moccacino. C’est bien meilleur.


Meilleur et surtout comblé de sucre étant donné que sa recette ne se compose que d’un pourcentage misérable de café pour 99% de cacao et autres sucres aromatisés. Un breuvage d’enfant que, pourtant, l’homme chapeauté aimait attribuer le nom de « café ». Peut-être était-ce une de ses façons à lui de témoigner être bel et bien un adulte ? Après tout, rares étaient les enfants à apprécier la boisson caféinée. Relâchant enfin la main de son interlocutrice après un temps infiniment long, Alexandre la suivit bien fièrement jusqu’à la cafétéria. Pendant le trajet, après avoir fourni une explication délicieuse en quoi consistait un moccacino, le moustachu se confronta à une réalité moins douce : ce breuvage n’existait pas dans la cafétéria. L’air désemparé alors qu’il se résigna à imiter la journaliste en prenant un vulgaire café, il alla s’asseoir non sans prendre une grosse poignée de ces petits sucres préemballés. S’installant en face d’elle, il commença à les déballer frénétiquement pour les ajouter un à un à sa boisson.

—Hm ? Ah oui, les impôts. Et bien, vous pourrez rassurer nos bons citoyens, mais le maire ne prévoit rien de tel… Au contraire, les dégâts causés par cette … triste catastrophe… seront à nos frais. Il faudra juste que le citoyen lamda puisse prouver que les dommages soient bien en lien avec les évènements bien sûr, on est pas Mère Theresa non plus ! —


Un… Deux… Trois… Quatre… Cinq… Et les petits plongeons de sucres n’en finissaient décidément pas. L’un après l’autre, tous finissaient dans l’espèce de petite marmite improvisée qui les engloutissait avec gourmandise. Quand allait-il arrêter de déverser tout ce sucre ? Peut-être une fois que le breuvage puisse être totalement absorbé par la quantité de cristaux blancs ? Une petite lueur joviale éclairant son regard, il abandonna toutefois le désemballage des petits sachets en plastiques pour tourner finalement dans sa boisson avec la petite touillette qu’on lui avait fournie. L’information qui allait suivre, il en était plutôt fier. Après tout, seul quelqu’un de proche au maire pouvait avoir l’importance nécessaire de la primeur des infos. Et ô ce qu’il se considérait comme important.

—Monsieur le Maire projette plutôt d’embaucher du personnel supplémentaire. Tout le gourvenement sera surchargé de travail ! Haha, j’ai hâte.


Je raconte mon épopée en #660033
Revenir en haut Aller en bas
Je vous ai manqué ? [PV Alex] G4b1
Abbygaëlle L. Midford

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 290
Date d'inscription : 28/11/2016


Je vous ai manqué ? [PV Alex] Empty
MessageSujet: Re: Je vous ai manqué ? [PV Alex]   Je vous ai manqué ? [PV Alex] EmptyVen 27 Sep - 22:02

Je vous ai manqué ?

ft. Alexandre E. Posner
"J’aime payer des impôts. Lorsque je paie des impôts, j’achète la civilisation."

Même si tu avais rencontré le Ténébreux la veille, tu gardais en tête l'idée qu'il pouvait être coupable dans cette histoire... Lui qui avait dans l'optique de tout détruire pour reconstruire, c'était l'occasion rêvée pour lui de repartir à zéro. Tu demandais donc les directives qui avaient été décidées concernant les réparations des maisons et des commerces ; forcément, les citoyens avaient bien envie de savoir si ils allaient devoir payer les réparations de leur poche ou si une aide de l'état à prévoir.

- Hm ? Ah oui, les impôts. Et bien, vous pourrez rassurer nos bons citoyens, mais le maire ne prévoit rien de tel… Au contraire, les dégâts causés par cette … triste catastrophe… seront à nos frais. Il faudra juste que le citoyen lamda puisse prouver que les dommages soient bien en lien avec les évènements bien sûr, on est pas Mère Theresa non plus !

Tu hochais la tête et notais toutes ces petits informations sur ton calepin. Bon. Tu pouvais donc oublier l'aide financière concernant ta garde-robe qui avait sacrément mangé. Les dégâts de ta maison, comme pour beaucoup de monde, étaient réellement importants mais tu n'allais pas attendre que le Gouvernement décide de se bouger les fesses pour financer les réparations... Tu comptais payer les réparations de ta poche et filer la facture au Gouvernement. En faisant les yeux doux pour qu'ils acceptent la somme.

Tu le regardais jeter les morceaux de sucre dans sa tasse de café en te demandant comment il faisait pour ne pas avoir le diabète si il buvait toujours ces cafés de cette manière... Peut-être qu'il n'en prenait pas tous les jours ? Mais bon. Ce n'était pas le sujet de la conversation ; les citoyens se fichaient pas mal que l'objectif du receveur des impôts étaient de mourir d'un trop de sucre... Bien que cette nouvelle ferait sûrement plaisir à bons nombres de citoyens qui l'avaient vu toquer à sa porte. Tu relevais de nouveau les yeux vers ton interlocuteur tandis qu'il reprenait le fil de la conversation.

- Monsieur le Maire projette plutôt d’embaucher du personnel supplémentaire. Tout le gourvenement sera surchargé de travail ! Haha, j’ai hâte.

Le Maire avait donc l'envie de créer de l'emploi... Mmh. Pas mal comme idée. Il y avait beaucoup de jeunes sans emploi, sans tuteur actuellement ; d'autres qui avaient perdu leur travail à cause de cette destruction... Un petit travail en attendant de trouver mieux ne ferait certainement pas de mal. Tu notais également ces informations sur ton petit calepin. La population aurait déjà quelques réponses à leurs questions.

- Mmh. Intéressant tout ça.

Le Gouvernement avait de beaux projets apparemment... C'était intéressant et c'était une affaire à suivre. Tu baissais la tête et laissas planer quelques instants de silence avant de regarder nouveau ton interlocuteur.

- Que pensez-vous de la situation actuelle ? Une entente Famille-Gouvernement serait envisageable à l'avenir ?

Tu t'écartais du sujet de départ, c'est vrai... Mais c'était également une question à poser. Il était du Gouvernement et il avait un avis sur la question ; c'est tout ce dont tu avais besoin.



Je vous ai manqué ? [PV Alex] Yt3o
Je vous ai manqué ? [PV Alex] Zd59
Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Gouvernement
Alexandre E. Posner

Alexandre E. PosnerGouvernementMessages : 11
Date d'inscription : 19/08/2019


Je vous ai manqué ? [PV Alex] Empty
MessageSujet: Re: Je vous ai manqué ? [PV Alex]   Je vous ai manqué ? [PV Alex] EmptyDim 20 Oct - 20:02

Je vous ai manqué ?

Ft. Miss Mildford. Plus vivante que jamais, malheureusement.




La ribambelle de sucre continuait de plonger au même rythme que le moustachu débitait ses phrases. Au moins, on pourrait dire qu’il ne parlait pas pour ne rien dire et que, pour une fois, ses interactions avaient une valeur éducative et intéressante pour son interlocutrice. Sans vraiment d’ailleurs prêter attention aux quelques regards discrets de celle-ci sur son immonde concoction, Posner se contentait de sourire en exhibant son écart plutôt que de faire preuve d’un trop grand sérieux. A quoi cela servait-il de faire la tronche après tout ? Tiens, il devrait peut-être l’écrire quelque part pour Mathilda celle-là. Déjà qu’elle avait roulé des yeux quand il avait avancé le fait qu’elle l’aiderait à écrire ses mémoires… Soit !
—Vraiment intéressant hein ? Mais je vous comprends, je pourrais m’écouter parler pendant des heures moi aussi.


Ce à quoi il éclata d’un léger rire certainement ridiculement aiguë, jetant un énième sucre dans sa soupe fumante. Un silence s’était installé désormais sur la table, le parfait moment que choisit l’homme pour  récolter tous les papiers de sucre qu’il avait accumulé. Mince, est-ce qu’il y avait une poubelle dans le coin ? Oui, un peu plus loin à la sortie tiens.. Mais ça demanderait qu’il se lève et c’était bien malpoli de laisser son intervieweuse sur place ? Décidant de placer les papiers dans la poche de son manteau pour les jeter plus tard, il replaça son attention sur la demoiselle.*

— Pardon ? Ah, oui. Les familles...


Un silence pensif retomba sur la discussion. Alexandre n’était pas bien sûr de la réponse qu’il devait fournir… Les familles ? A vrai dire, le Ténébreux n’avait jamais rien parlé de tel. Était-ce une bonne chose ? Pour le receveur des impôts, c’était une question piège. D’un côté, les familles s’étaient déjà bien fichues d’eux à de nombreuses reprises avec leurs pouvoirs et leurs arrangements bizarres avec une hiérarchie à moitié-bidon. Mais de l’autre, il était justement intéressant de ne plus trop se mettre à dos cette fameuse communauté. De grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités, certes, mais surtout des alliances en béton. Il finit par articuler

— Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour que nos chers habitants soient bien chez eux. Maintenant, je ne peux pas prévoir l’attitude des familles… J’imagine que si elles se montrent coopératives.



Et à ces mots, il vint boire une gorgée de sa boisson pour immédiatement le regretter. Manquant de s’étouffer, il n’eut d’autre choix que de recracher l’immonde mélange sur le côté sous le regard blasé d’un des travailleurs de la cafétéria. Frissonnant de dégout alors qu’il repoussa le breuvage des enfers, il s’indigna plus que de raisons

—Le café est infect ici, c’est vraiment du foutage de gueule !  


Je raconte mon épopée en #660033
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Je vous ai manqué ? [PV Alex] Empty
MessageSujet: Re: Je vous ai manqué ? [PV Alex]   Je vous ai manqué ? [PV Alex] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Je vous ai manqué ? [PV Alex]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Archives 2014 - 2019 :: Les Rps 2019-