La ville est en Juin 2020
Le Deal du moment :
Valise rigide à roulettes pivotantes ...
Voir le deal
43.48 €

Partagez
 

 Forever, For never •• Katherine Hammerman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Forever, For never •• Katherine Hammerman  C96b
Katherine Hammerman

Katherine HammermanMessages : 416
Date d'inscription : 30/09/2017


Forever, For never •• Katherine Hammerman  Empty
MessageSujet: Forever, For never •• Katherine Hammerman    Forever, For never •• Katherine Hammerman  EmptyLun 11 Nov - 23:13

Forever, For never •• Katherine Hammerman  Unknown

Katherine Hammerman
Scathach Skadi // FGO

« Paint me up like Mona Lisa »

Nom : Hammerman est le nom de son mari, son nom de jeune fille est Millès.
Prénom : Katherine
Surnom : Kate
Sexe : Femme, semble-t-il.
Date de naissance : 19 juin.
Âge 27 ans.
Camp : Gouvernement.
Pouvoir : //
Métier : Criminologue
Situation : Mariée



De quand date votre entrée dans le camp ? Tu es entrée dans le Gouvernement à tes 22 ans.
Quels sont les liens avec votre clan ? Tu as des liens plutôt positifs avec. Tu restes une criminologue sérieuse qui gagne le respect de tes compères assez facilement
Possédez-vous une arme, si oui laquelle ? Tu possèdes un Derringer que tu accroches à une jarretelle si tu es en robe, ou alors dans la poche d'une veste. Simple précaution bien sûr.

Forever, For never •• Katherine Hammerman  Unknown

Tu as un caractère très contrasté. Allant de la moquerie légère aux insultes grossières. Tu n'es pas comme la fifille à son papa, bien que ce dernier a tenté pendant des années de te faire porter cette étiquette. Au contraire, tu es quelqu'un d'affirmé. Tu as tes idéaux, bien en place, dans ta tête ou dans ta manière de te comporter ou de vivre, et rien ne te fera changer. Tu es extrêmement bornée, ce qui fait qu'il est difficile de te faire changer d'opinion, de stratégie. Cela peut parfois te porter préjudice, surtout quand on sait que tu détestes avoir tord. Tu es consciente du fait que tu n'as pas toujours raison, oui, mais quand tu es persuadée d'avoir raison et qu'on te contredit, cela t'énerve très vite. Pourtant, tu n'es pas impulsive. Tu peux même être très douce et calme quand il le faut. C'est juste que tes nerfs sont assez sensibles, ils n'aiment pas être frustrés par une chose, ou être contredit par une autre. Donc tu t'énerves, point.

Tu as toujours été une personne droite dans ses bottes, qui obéit aux règles. Toujours... Ou presque. Tu aimes être dans les règles oui, ne pas avoir de problèmes. Mais en même temps, franchir les limites est parfois une chose si tentante que tu cèdes. Alors, ce n'est pas pour des choses méchantes, ou même dangereuses. Mais si cela peut te permettre d'arriver à tes fins, d'une manière ou d'une autre, tu n'hésites pas à aller contre les lois. Pas très intelligent pour quelqu'un qui travaille dans la police. Mais tu sais t'y faire, tu es maligne et pas dénouée d'intelligence. La discrétion est ton point fort, donc difficile de t'attraper quand tu fais des choses en travers des mailles du filet.

Malgré tout ça, tu as une facette bien plus sensible. Sous ta grande fierté, que tu utilises comme arme de défense, se cache un côté un peu plus calme. Tu peux être très attentionnée envers les personnes que tu considères comme proche. Tu n'hésites pas à chercher un contact si il le faut, car tu restes sociable, quelqu'un qui aime être accompagné, ou en bonne compagnie. Cela explique pourquoi tu aimes autant aller dans de petites soirées diverses et variées.


Or, depuis ton mariage, tu as de nouveaux traits qui sont apparus. Tu es devenue très protectrice depuis que tu t'es mariée, encore plus depuis que tu es enceinte. Cela devient dangereux pour l'extérieur de s'attaquer à ton mari ou tes enfants au risque que tu leur tombes sur le nez très vite.


Forever, For never •• Katherine Hammerman  Unknown

Tu peux sûrement te fondre dans la masse, si ils sont aveugles. Il faut dire que tu aimes porter des couleurs plus ou moins voyantes, sans pour autant tomber dans les vêtements visibles à douze kilomètres. Tu possèdes des cheveux pourpre, aux reflets rouges, ou parfois roux, selon la luminosité. C'est une particularité que tu as hérité de ta défunte mère, à qui les cheveux étaient de la même couleur. Ta chevelure, lisse et longue, t'arrive jusqu'aux hanches, voir un peu plus bas. Tu n'as pas du tout l'intention de les couper, de les modifier, tu les aimes comme ça. Les adore sans pour autant avoir une fixette dessus à longueur de journée. Quand tu regardes les traits de ton visage dans un miroir, tu peux apercevoir quelques taches de rousseurs, sur tes joues. Elles ne sont pas trop non plus visibles, mais elles sont bien présentes. Tes yeux sont de couleurs rubis d'ailleurs. Cela est bien là l'une des particularités que tu n'as hérité de personne dans ta famille.

Tu as un corps assez maigre, pour une taille d'un mètre soixante et onze, mais tout de même avec quelques courbes féminines marquées.  Une petite fierté, entre autre. Ta peau est claire, légèrement rosée et elle supporte difficilement le soleil, ce qui explique que même en période ensoleillée, tu te couvres le plus possible, ou alors tu sors avec une ombrelle, rien de plus.  Détail un peu moins bien, que tu essayes de cacher le plus possible, ce sont ces marques, sur tes bras. Des marques de scarifications entre-autre. Durant une mauvaise passe, après le décès de tes parents, tu n'as pas trouvé d'autres bonnes idées pour faire évacuer tes nerfs que ça. Heureusement, tu as désormais cessé. Tu es passée à autre chose. Mais tu essayes quand même d'y cacher, car tu as encore des cicatrices. Tu essayes de paraître normale quand on en parle, mais bon, cela reste toujours un poil difficile.

Tu es née un 19 juin, à Londres. Issue de l'union d'un criminologue de renom, Charles Millès, et d'une mécanicienne douée et haute-placée dans une entreprise connue, Emma Millès. Tu n'étais pas leur unique enfant, étant donné qu'avec toi était venu au monde ton frère jumeau, Eliott. Un cadre bien banal dans une famille, certes aisée, mais aimante. Malgré leurs boulots qui prenaient beaucoup de leur temps, vos parents étaient toujours là pour vous. Tu t'entendais bien avec ton frère, bien qu'il y avait toujours des chamailleries, mais c'était normal pour des enfants du même âge.


Enfin, vous n'avez pas vécu une grande partie de votre vie en Angleterre, étant donné que vos parents avaient décidé de déménager dans une ville que tu ne connaissais pas. Quederla. C'était assez rude comme décision, tout quitter, pour un pays dont tu ne connais personne et où tu allais devoir très vite apprendre la langue au risque d'être pénalisée durant bien des années. D'ailleurs, à tes six ans, tu as commencé à suivre des cours de violon. Les débuts étaient médiocres, mais ton instrument te permettait de t'occuper pendant que ton frère s'amusait dans la cuisine ou que tes parents travaillaient un peu, même en étant à la maison. En grandissant, tu commençais à t'intéresser au métier de criminologue. Te mêlant un peu aux enquêtes que ton père avait archivé. Au début tu pensais que c'était un jeu, mais plus les années passaient, plus tu t'intéressais à ce milieu, la police, la criminologie, alors que tu n'étais encore qu'une petite fille.


A l'école, tu étais une personne érudite, concentrée sur ses études. Tu voulais tout faire pour réussir ta vie future, comme tes parents, comme ton père. Que tu prenais pour modèle. Ta mère aussi, mais la mécanique ne t'attirait pas, comparé aux enquêtes de ton père. D'ailleurs, au lycée, tu feras la rencontre de celle qui deviendra ta meilleure amie. Kira. Vous aviez quelques petites années de différences, mais peu importe, vous vous entendiez extrêmement bien. Si bien que tu passais la plupart de ton temps avec elle. A faire des petites bêtises certes, mais vous étiez jeunes. Cependant, à tes 17 ans, l'ambiance chez les Millès était un peu plus tendue. Ton père avait découvert que ton frère était entré dans l'une des familles qui compose cette ville. Charles Millès a beau être un père adorable, savoir que son fils appartenait à une famille l'avait fait sortir de ses gonds. Ainsi, ta famille se brisait, ton frère fût mis à la porte.


Tu as sûrement réagis bêtement vu que tu as pris cela comme un abandon de ton frère, et en grandissant, tu l'as de plus en plus sorti de ta tête. Tu ne l'as pas oublié, mais ce n'était plus une priorité. Ce l'était encore moins après qu'un jour, alors que tu venais d'être diplômée, apte à être promue criminologue, tu avais découvert tes parents, assassinés, dans votre foyer. Ton cœur a vrillé à ce moment là. Ton frère n'était pas là alors que vos parents venaient d'être tués, tu étais en colère par rapport à cela. C'est ainsi que tu as décidé de ne plus du tout t'occuper du cas de ton frère, dont tu t'occupais déjà très peu depuis qu'il fut mis à la porte.


C'est à partir de là que ta vie prenait une tournure plus sombre. Rentrant dans le gouvernement à tes 22 ans, tu essayais de marcher dans les traces de ton père, mais tu étais tombée dans une grave dépression, ce qui t'avait poussé à te scarifier car tu étais mentalement instable. Mais tu ne le faisais pas paraître, tu sais cacher des choses quand tu le veux. Pendant la même période, tu avais fait la connaissance d'Aston Hammerman et tu restais en contact avec Kira. Or, quelques années plus tard, ta meilleure amie t'avait appelée en panique, elle avait tué son mari. C'est ainsi que tu es entrée dans un cercle vicieux, assez dangereux. Tu protégeais ton amie, la couvrais en sachant pertinemment qu'elle était coupable. Mais tu étais prête à prendre le risque, tu tenais à elle.

Aujourd'hui, te voilà mariée à Aston S. Hammerman. L'homme qui t'avait aidé à sortir de cette période de dépression et tout ce qui s'en rapproche. Tu es toujours criminologue au sein du Gouvernement et tu tentes de reprendre des contacts avec ton frère. Et la bonne nouvelle, c'est que tu vas devenir maman de deux magnifiques enfants.

   


   
Forever, For never •• Katherine Hammerman  Unknown

Pseudo : Archer / Kate
Âge : 80563 ans, la vieillesse...
Tu es arrivé comment ? Aucune idée, mais je suis bien installée donc je reste.
Un commentaire ? jvm
Mot de passe ? Je l'avais mis sur la première version, c'est juste une “ refonte ” . Donc je le connais déjà, ha !




ce qui a changé dû à la refonte // réécriture:
 


▬ I look at the stars in #indianred

Forever, For never •• Katherine Hammerman  Unknown

des choses:
 


Dernière édition par Katherine Hammerman le Lun 13 Avr - 17:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Félicia Quinzel

Félicia QuinzelMembre de l'AllianceMessages : 749
Date d'inscription : 12/02/2016


Forever, For never •• Katherine Hammerman  Empty
MessageSujet: Re: Forever, For never •• Katherine Hammerman    Forever, For never •• Katherine Hammerman  EmptyMar 12 Nov - 11:34

Tout à l'air bon de mon côté, donc je peux te valider sans soucis ^^

Je te laisse faire tes demandes (logement, etc..) et tu peux commencer à RP sur le nouveau contexte !


Forever, For never •• Katherine Hammerman  Sw5m
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forever, For never •• Katherine Hammerman  V0qh
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 3743
Date d'inscription : 15/08/2012


Forever, For never •• Katherine Hammerman  Empty
MessageSujet: Re: Forever, For never •• Katherine Hammerman    Forever, For never •• Katherine Hammerman  EmptyLun 13 Avr - 17:38

C'est re-good pour moi !
(Et non pas besoin de mettre le code du reglementvu que c'est une refont :3)


Je vous grogne dessus en darkblue.

Forever, For never •• Katherine Hammerman  Kira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Forever, For never •• Katherine Hammerman  Empty
MessageSujet: Re: Forever, For never •• Katherine Hammerman    Forever, For never •• Katherine Hammerman  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Forever, For never •• Katherine Hammerman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Pour Commencer ~ :: Créer ton ouvrage :: Les Histoires Terminées-