Le forum dispose de Discord !
Vous pouvez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes à la recherche d'un codeur qui serait membre du Staff.
Si le poste vous intéresse, merci de contacter Kira.
Nous sommes actuellement 10 membres de l'Alliance
6 Citoyens, 3 membres du Gouvernement et 1 Télékyn !

Partagez
 

 Forever, For never •• Katherine Millès (terminée!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Forever, For never •• Katherine Millès (terminée!) C96b
Katherine Millès

Katherine MillèsMessages : 187
Date d'inscription : 30/09/2017


Forever, For never •• Katherine Millès (terminée!) Empty
MessageSujet: Forever, For never •• Katherine Millès (terminée!)   Forever, For never •• Katherine Millès (terminée!) EmptyLun 11 Nov - 23:13

Katherine Millès

{Don't call me angel}
PETITE PRÉSENTATION
NOM : Millès
PRÉNOM(S) : Katherine
SURNOM : Le plus souvent, on la nomme Kate, plus court, plus rapide. Mais c'est souvent les plus proches qui usent de ce surnom à son égard.
DATE DE NAISSANCE : 19 juin
ÂGE : 27 ans
SEXE : Femme 
CAMP : Gouvernement.
CAPACITÉ : /
SITUATION : Célibataire
MÉTIER : Criminologue
PERSONNAGE AVATAR :  Caster (Scathach Skadi) // Fate Grand Order
QUESTIONS

DE QUAND DATE VOTRE ENTRÉE DANS LE CAMP ?
Tu es entrée au Gouvernement il y a maintenant cinq ans.
QUELS SONT VOS LIENS AVEC LUI ?
A vrai dire, tu vois t'y sens bien, étonnement. Tu semble être appréciée par tes collègues, et tu les apprécies en retour, quoi de mieux pour un métier.
POSSÉDEZ-VOUS UNE ARME, SI OUI LAQUELLE ?
Tu possèdes un Derringer que tu accroches à une jarretelle si tu es en robe, ou alors dans la poche d'une veste. Simple précaution bien sûr.
PHYSIQUE
Tu peux sûrement te fondre dans la masse, si ils sont aveugles. Il faut dire que tu aimes porter des couleurs plus ou moins voyantes, sans pour autant tomber dans les vêtements visibles à douze kilomètres. Tu possèdes des cheveux pourpre, aux reflets rouges, ou parfois roux, selon la luminosité. C'est une particularité que tu as hérité de ta défunte mère, à qui les cheveux étaient de la même couleur. Ta chevelure, lisse et longue, t'arrive jusqu'aux hanches, voir un peu plus bas. Tu n'as pas du tout l'intention de les couper, de les modifier, tu les aimes comme ça. Les adore sans pour autant avoir une fixette dessus à longueur de journée. Quand tu regardes les traits de ton visage dans un miroir, tu peux apercevoir quelques taches de rousseurs, sur tes joues. Elles ne sont pas trop non plus visibles, mais elles sont bien présentes. Tes yeux sont de couleurs rubis d'ailleurs. Cela est bien là l'une des particularités que tu n'as hérité de personne dans ta famille. 

Tu as un corps assez maigre, pour une taille d'un mètre soixante et onze, mais tout de même avec quelques courbes féminines marquées.  Une petite fierté, entre autre. Ta peau est claire, légèrement rosée et elle supporte difficilement le soleil, ce qui explique que même en période ensoleillée, tu te couvres le plus possible, ou alors tu sors avec une ombrelle, rien de plus.  Détail un peu moins bien, que tu essayes de cacher le plus possible, ce sont ces marques, sur tes bras. Des marques de scarifications entre-autre. Durant une mauvaise passe, après le décès de tes parents, tu n'as pas trouvé d'autres bonnes idées pour faire évacuer tes nerfs que ça. Heureusement, tu as désormais cessé. Tu es passée à autre chose. Mais tu essayes quand même d'y cacher, car tu as encore des cicatrices. Tu essayes de paraître normale quand on en parle, mais bon, cela reste toujours un poil difficile.
 
CARACTÈRE
Tu as un caractère très contrasté. Allant de la moquerie légère aux insultes grossières. Tu n'es pas comme la fifille à son papa, bien que ce dernier a tenté pendant des années de te faire porter cette étiquette. Au contraire, tu es quelqu'un d'affirmé. Tu as tes idéaux, bien en place, dans ta tête ou dans ta manière de te comporter ou de vivre, et rien ne te fera changer. Tu es extrêmement bornée, ce qui fait qu'il est difficile de te faire changer d'opinion, de stratégie. Cela peut parfois te porter préjudice, surtout quand on sait que tu détestes avoir tord. Tu es consciente du fait que tu n'as pas toujours raison, oui, mais quand tu es persuadée d'avoir raison et qu'on te contredit, cela t'énerve très vite. Pourtant, tu n'es pas impulsive. Tu peux même être très douce et calme quand il le faut. C'est juste que tes nerfs sont assez sensibles, ils n'aiment pas être frustrés par une chose, ou être contredit par une autre. Donc tu t'énerves, point.

Tu as toujours été une personne droite dans ses bottes, qui obéit aux règles. Toujours... Ou presque. Tu aimes être dans les règles oui, ne pas avoir de problèmes. Mais en même temps, franchir les limites est parfois une chose si tentante que tu cèdes. Alors, ce n'est pas pour des choses méchantes, ou même dangereuses. Mais si cela peut te permettre d'arriver à tes fins, d'une manière ou d'une autre, tu n'hésites pas à aller contre les lois. Pas très intelligent pour quelqu'un qui travaille dans la police. Mais tu sais t'y faire, tu es maligne et pas dénouée d'intelligence. La discrétion est ton point fort, donc difficile de t'attraper quand tu fais des choses en travers des mailles du filet.
Malgré tout ça, tu as une facette bien plus sensible. Sous ta grande fierté, que tu utilises comme arme de défense, se cache un côté un peu plus calme. Tu peux être très attentionnée envers les personnes que tu considères comme proche. Tu n'hésites pas à chercher un contact si il le faut, car tu restes sociable, quelqu'un qui aime être accompagné, ou en bonne compagnie. Cela explique pourquoi tu aimes autant aller dans de petites soirées diverses et variées.
One Upon a time...
Quand on est une enfant attendue, nos parents savent très bien nous le faire voir dès qu'on sait écouter, qu'on sait entendre, parler, bouger. Dès qu'on est conscient qu'on vit, en somme. 

Et ce fut ton cas.

Née un 19 juin, en Angleterre, à Londres, plus précisément, tu étais l'heureuse première enfant des Millès. Enfin, heure était un grand mot. Un très grand mot, quand on se rends compte qu'en te donnant la vie, ta mère a failli perdre la sienne. Mais tant mieux pour vous, elle fut forte, et elle était encore vivante quand tu fus mise au monde. Ta petite bouille parsemée de tache de rousseurs, ainsi que tes bouclettes pourpres en disent long sur qui avais-tu hérité des traits. De ta mère, entre-autre.  


Charles et Emma Millès, tes parents, sont des personnes aisées d'Angleterre, ton père travaillant en tant que criminologue de renom, et ta mère haut-placée dans une entreprise de mécanique. En soi, ta vie se révèle être très calme. Tu restais, et tu resteras l'unique enfant des Millès. Tant mieux pour toi, au moins, tu n'avais pas à partager quoi que ce soit, et certainement pas l'attention de tes parents, qui t'était très précieuse. Ton père commençait peu-à-peu à t'enseigner les valeurs de la famille. Il t'insuffla aussi un projet de vie. Devenir à ton tour criminologue. Tu ne savais pas comment c'était possible, tu savais que c'était compliqué, ce genre de projet, ce genre de métier. Et puis, tu voulais devenir journaliste au début. Mais cela a très vite changé.

Tu te plaisais bien, à ton école, à Quederla. Car tes parents avaient déménagés pour un voyage d'affaire, puis s'étaient au final installés ici.  Tu as toujours aimé étudier, étant une personne érudite, prête à tout pour avoir de bonnes notes. Cela se ressentait d'ailleurs, dans tes heures passées à la bibliothèque. Et en voyant tes notes, qui se révèlent être hautes, tu te rendais compte qu'être criminologue n'était pas si impossible que ça. Donc tu commençais tout doucement à te diriger vers ce métier.


Après avoir passé tes examens, tu allais en étude supérieure, toujours pour devenir criminologue. C'était ton but, ton rêve peut-être. Tu voulais rendre fier ton père et ta mère. Tu voulais faire ça pour eux. Tu les as toujours énormément respecté, c'est pour cela que tu voulais les remercier de tout ce qu'ils avaient fait pour toi, en devenant ce qu'ils rêvaient pour toi. Quelques années passaient. Lentement mais sûrement, jusqu'à ce que tu découvres, en ouvrant une lettre, que tu étais qualifiée pour être criminologue. Tu étais fière de toi. Tu étais heureuse. Des larmes en auraient presque coulé sur tes joues. 

Mais elles n'ont pas perlé pour cette raison.

Tu avais voulu rejoindre tes parents, restés dans leur manoir, pour leur montrer la lettre. Pour leur montrer que tu avais réussi. A la sueur de ton front oui, mais le résultat est là. Malheureusement, quand tu arrivais devant la porte du manoir. Tu te sentais bizarre. Tu fronçais les sourcils, reculant. Tu avais un mauvais pressentiment. Un très mauvais pressentiment. Tu avais bien vu, cette fenêtre brisée. Ce qui avait fait monté ton rythme cardiaque, sans réfléchir, tu ouvrais la porte, courant dans les étages supérieurs, dans la chambre de tes parents entre-autre. Puis tu les vis. Allongés dans leur lit, comme si ils dormaient. Mais ce n'était pas le cas. Tu voyais bien leurs draps tachés. Ces éclaboussures rubis. Ces impacts ressemblants à des impacts de balle. Quelqu'un les avait tué. Tu ne connaissais pas la raison. Encore aujourd'hui, tu ne sais pas. Tu n'avais pas hurlé. Rien ne sortait. Juste des larmes. Tu marchais, t'allongeant sur leur lit, caressant la joue de ton père, qui ne semblait que dormir. Ils dormaient, pas vrai ? 


Tu fus arrivée trop tard pour les protéger. Tu t'en veux, et tu t'en voudras toujours. C'est après leur enterrement que tu t'étais promis de faire de ton mieux, d'être une criminologue respectable. D'être quelqu'un qui protégera les autres, pour éviter qu'ils ne meurent d'une façon si atroce. Et en même temps, tu veux retrouver qui s'en est prit à tes parents, qui étaient des personnes plus qu'adorables malgré tout.

Et en vrai ?

{En vrai, je suis un humain...}
PRÉNOM/SURNOM : Archer / Katherine / Warren , appelez moi comme vous le voulez.
ÂGE :  15 ans et demi. Oui c'est important fufu.
COMMENT ÊTES-VOUS ARRIVÉ ICI : Aucune idée, mais je suis bien installée donc je reste.
UN COMMENTAIRE ? UNE IDÉE ? : ce contexte fait battre mon kokoro aled
LE CODE DU RÈGLEMENT : Ok by Kira




• Je parle en #330000.

Forever, For never •• Katherine Millès (terminée!) Unknown


Forever, For never •• Katherine Millès (terminée!) LjDYln0kzSc4NJdyBbwQBJFSKkw

Forever, For never •• Katherine Millès (terminée!) DarC Forever, For never •• Katherine Millès (terminée!) Iz0g



Forever, For never •• Katherine Millès (terminée!) Bdx6



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Savanna Torres

Savanna TorresCitoyenMessages : 642
Date d'inscription : 12/02/2016


Forever, For never •• Katherine Millès (terminée!) Empty
MessageSujet: Re: Forever, For never •• Katherine Millès (terminée!)   Forever, For never •• Katherine Millès (terminée!) EmptyMar 12 Nov - 11:34

Tout à l'air bon de mon côté, donc je peux te valider sans soucis ^^

Je te laisse faire tes demandes (logement, etc..) et tu peux commencer à RP sur le nouveau contexte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Forever, For never •• Katherine Millès (terminée!)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Pour commencer~ :: Créer ton ouvrage :: Les Histoires terminées-