Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pouvez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes à la recherche d'un codeur qui serait membre du Staff.
Si le poste vous intéresse, merci de contacter Kira.
-60%
Le deal à ne pas rater :
Forfait mobile 50Go sans engagement à 9,99€ au lieu de ...
9.99 € 24.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Nashoba Dreiden [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nashoba Dreiden [Terminé] 2zra
Nashoba Dreiden

Nashoba DreidenMessages : 604
Date d'inscription : 19/05/2016


Nashoba Dreiden [Terminé] Empty
MessageSujet: Nashoba Dreiden [Terminé]   Nashoba Dreiden [Terminé] EmptyMar 12 Nov - 20:13

Nashoba Dreiden [Terminé] Vd9c

Nashoba Dreiden



Identité

Nom : Dreiden
Prénom : Nashoba
Surnom : Nash'
Age : 24 ans
Date de Naissance : 16 Août 1995
Camp : Alliance
Capacité : Son (soutien et autre)
Situation : Marié
Métier : Propriétaire de la boîte de nuit, le "Lux"
 

DE QUAND DATE VOTRE ENTRÉE DANS LA FAMILLE ?
Avec un père et une famille comme la mienne, je n'avais pas d'autres choix que de rejoindre les Elementis, et puis cela le rassurait "qu'un homme soit là pour protéger la famille avec élément puissant" si il venait à mourir. Alors lorsque j'eus 14 ans, juste avant la création de l'Alliance, il demanda une audience au Conclave pour que je puisse passer les tests que j'ai malheureusement réussi avec brio.

QUELS SONT VOS LIENS AVEC LUI ?
Bof... Je ne suis pas très proche d'eux. Si on me parle, je réponds ; si on me donne un ordre, je l'exécute. Bref, je ne suis pas un fanatique de la Famille, simplement un pion parmi tant d'autres on va dire.

POSSÉDEZ-VOUS UNE ARME, SI OUI LAQUELLE ?
Les armes et toujours les armes... Je n'aime pas me battre mais puisqu'on est en guerre et que mon père veut à tout prix me former, j'ai appris à combattre principalement à l'épée et à la lance. Je connais aussi les bases de la hache et maîtrise très bien le lancer de couvercle de poubelle ; bref je prends un peu tout ce que j'ai sous la main et n'hésite pas à utiliser mon élément pour déstabiliser l'adversaire pour fuir ou permettre à mes collègues de prendre la suite.

Physique

Nashoba Dreiden [Terminé] 9srq
On me dit souvent que je lui ressemble... Qui lui ? Eisuke bien évidemment. Mon grand-père disait que l'on aurait pu être jumeaux tandis que mon père a réussi à se convaincre que j'étais sa réincarnation... Débile hein ? Des cheveux châtains clairs avec des yeux d'un vert émeraude, j'ai un visage fin avec des traits plus doux que mon ascendant. Mis à part cette simple ressemblance que je me trouve mince et de taille moyenne, environ un bon mètre 75 ; pas très musclé, j'ai quand même ce qu'il faut pour porter les instruments de musiques ou de grosses caisses lors de déménagement. Optant pour un style vestimentaire simple, je suis souvent habillé de manière décontractée la journée et avec des costumes le soir, lorsque je suis dans ma boîte de nuit. Niveau bijoux, je porte un simple collier en or offert par mon petit frère pour mes 16 ans ainsi que mon alliance à mon annulaire gauche.

Caractère


Que dire moi ? Pour commencer, je n'ai jamais été un gamin à problème. Pas de mauvaises notes sur les bulletins, pas d'heure de colle pour insolence, je suis plutôt discret même. Mais, parce qu'il y a toujours un mais, on peut retrouver quelques remarques quant au fait que je me retrouverais sur le toit pour fumer ou dans le bureau du proviseur en train de voler quelque chose... Pour tout vous dire, j'ai la fâcheuse tendance à me retrouver dans des situations compliquées à cause de mes deux meilleurs amis : Nayati et Onyx. Ils adorent faire les 400 coups et pensent toujours à moi pour les suivre, m'assurant à chaque fois que "ça va être cool et pas dangereux" et le garçon naïf que je suis les suis toujours ; sauf que malheureusement on se fait toujours prendre. J'adore sortir en ville avec des amis, mon petit frère ou même seul ; je connais Quederla comme ma poche et j'adore me promener dehors, au grand air. Serviable, je suis toujours là en cas de besoin pour aider quiconque qui en réclame.
Contrairement à mon ascendant qui aimait se battre, j'évite toute zone de combat qui pourrait être dangereuse pour ma vie ; simplement parce que je ne vois aucune utilité à lancer un combat avec des personnes qui n'ont rien fait. Si on m'attaque, je me défends naturellement même si je préfère avant tout la parole et trouver un terrain d'entente afin que tout le monde reparte sauf. Mais autant vous dire qu'avec la tête que j'ai et que si on connaît un minimum l'Histoire de Quederla, c'est compliqué d'échapper aux remarques, aux provocations et aux défis qu'on me lance.
J'ai aussi des défauts. Le pire de tous est sûrement qu'il m'arrive de ne pas écouter ce que les autres disent autour de moi, ça n'a rien à voir avec le fait que la conversation est ennuyante. Simplement que je suis dans mon monde et qu'il faut souvent me ramener à la réalité pour espérer avoir une réponse de moi. Mes parents disent aussi que je suis un gros je-m'en-foutisme puisque tout ce que l'on me dit me passe un peu au-dessus. Surtout lorsque ça concerne la Famille. Quand ça commence à parler de missions, de protection ou de succession j'hausse simplement les épaules en hochant la tête, ça vaut aussi pour toutes les réflexions que l'on peut me lancer.



Histoire


Ce qu'il faut savoir avant tout sur moi est que ma famille fait partie des Elementis depuis des générations, depuis le début même parce que notre ancêtre n'est d'autre que le Fondateur lui-même. Personnellement, ça ne me fait ni chaud ni froid mais mon père a tendance à utiliser ce privilège pour tout et rien : lorsqu'il ne veut pas faire de missions, lorsqu'il désire quelque chose ou que quelque chose est injuste. Je vous dis tout de suite, il obtient très rarement ce qu'il veut... Avec certains Rois et Reines, ça a fonctionné mais avec d'autres, ça passe moins... Ce n'est pas plus mal au final qu'il y ait des gens pour le ramener sur terre.

Né durant les grands vacances, je n'ai pas eu une enfance malheureuse, loin de là même. Mes parents, un Elementis de densité et une Habitante avaient assez d'argent pour s'occuper de moi et faire en sorte que je ne manque de rien, nous vivions dans une grande maison et tout se passait bien. L'école... Mmmh, on va dire que ce n'est pas ce que je préférais, de nature timide et réservé, j'allais rarement vers les autres élèves. Bien sûr, la psychologue de l'école s'est empressée de prendre rendez-vous avec mes parents pour parler de mon caractère renfermé. Ma mère, inquiète comme pas possible m'a fait rencontrer plusieurs psychologues tandis que mon père était convaincu que je n'avais pas envie de traîner avec des enfants de "sang impur", comme il disait. Mes pauvres parents avaient tous les deux torts, j'étais simplement bien dans mon coin et il m'arrivait de parler avec ceux qui venaient vers moi ; j'étais simplement trop timide pour aller vers eux. Pas de quoi en faire un drame.

Quand j'eus 4 ans, mes parents m'annoncèrent une bonne nouvelle : j'allais avoir un petit frère ! Vous ne pouvez pas savoir à quel point j'étais heureux d'apprendre cette nouvelle, enfin quelqu'un à qui parler le soir, avec qui partager ses problèmes et ma passion pour la musique. Je me voyais déjà en grand-frère responsable qui allait lui apprendre pleins de choses, j'avais vraiment hâte ! Les 9 mois passés, l'accouchement eut lieu sans aucun soucis et j'eus même le droit de choisir le prénom de mon petit frère : Nemeroff ! Mais, les médecins ont tout de suite constaté que mon petit frère était sourd ; ma mère déprima plusieurs semaines tandis que mon père évitait ce sujet. Je ne comprenais pas pourquoi tout le monde réagissait de la sorte, je croyais qu'en cas de perte d'un sens, d'autres se développaient, il allait avoir une meilleure vue ou un meilleur toucher et puis on communiquera en langage des signes... Ah vraiment les parents, toujours à s'inquiéter pour rien.

Finalement, quand ils ont compris qu'être sourd ce n'était pas la mort et que mon petit frère s'en sortait bien, ils ont lâché du lest pour lui laisser plus de liberté. De mon côté, je passe le plus clair de mon temps avec lui quand je rentre des cours ; entre deux exercices de maths, je vais m'amuser à faire des puzzles, des dessins et ou faire des percussions avec ce que j'avais sous la main. Une très grande complicité s'est installée entre lui et moi, à tel point que nous sommes devenus inséparables ; même sans langage des signes nous étions capable de nous comprendre. D'un seul regard.

De mon côté, la première année au Collège a été un peu dure pour moi... Rien de bien intéressant en somme, comme à mon habitude je n'allais vers personne et préférais m'amuser dans mon coin avec mon rubik's cub ; c'est long 20 minutes de récréation avec un cube de six couleurs différentes. On va dire que je connais la plupart des combinaisons. Mais, lors d'une récré comme les autres, deux garçons s'approchèrent de moi. L'un s'asseyant à ma gauche et l'autre à ma droite, je les ai déjà vu plusieurs fois dans la cour mais je n'ai jamais su leurs noms ; d'ailleurs ils remédièrent vite à ce détail.

- Salut ! Moi c'est Nayati.

- Et moi c'est Onyx.

- Euh... Moi c'est Nashoba.

Moi qui pensais que j'allais entendre parler de Nayati et Onyx durant cette réaction seulement, ils sont finalement revenus le lendemain, et puis le sur-lendemain et tous les jours. Sans comprendre pourquoi, ils ont décidé de devenir amis avec moi alors que nous étions complètement opposé ; Nayati est quelqu'un de très extravagant, dragueur qui n'hésite pas à aller vers la première fille qu'il trouve jolie pour lui proposer de la raccompagner chez elle, fervent défenseur des Domae, ça ne l'a jamais empêché de faire de moi son meilleur ami. Onyx est plus calme et possède un petit côté mystérieux qui plait à la plupart des filles mais il n'est pas comme notre ami et attend LA fille ; neutre jusqu'au bout il est bien parti pour suivre la trace de ses parents, c'est-à-dire, rester loin des conflits. Nous sommes différents tous les trois et pourtant ça a toujours fonctionné entre nous, pas de disputes seulement de la rigolade, c'est grâce à eux que j'ai réussis à prendre confiance en moi. Malheureusement, ils ont la fâcheuse tendance à m'embarquer dans des plans plutôt foireux... et forcément, on se faisait griller à chaque fois.

A 14 ans, mon père a demanda une audience au Conclave pour leur demander de me laisser ma chance, test de combat et d'espionnage ; j'ai vraiment essayé de rater tous les examens... Mais on m'a grillé. Ils y ont vu une grande intelligence et beaucoup de ténacité pour vouloir à tout prix rater mes exam. J'ai été gardé. A cette même période, Nayati a pu entrer chez les Domae grâce à l'aide de son oncle. Quelques mois plus tard, Domae et Elementis ont décidé de se lier pour ne former qu'une seule et même Famille. Moi, ça m'arrangeais, je n'avait pas envie de me battre contre mon meilleur ami ; par contre mon père... Ça a été une toute autre histoire. Il a préféré quitté le client à la minute même où ça a été annoncé. Mais je ne l'ai pas suivi. Première déception pour lui.

J'obtins mon diplôme presque en même temps que mon pouvoir à 19 ans. Une aiguille entre dans ma peau et me voilà plongé dans un profond sommeil ; tout est silencieux autour de moi, puis d'un coup un bruit sourd. Je vois mon petit frère et lorsque j'arrive à sa hauteur, je pose instinctivement mes mains sur sa tête puis je vois un sourire s'afficher sur son visage. "Merci" est le premier mot qu'il prononce, étonné, je comprends que j'ai réussi à lui redonner son ouïe ! D'un seul coup, je me sens revenir ; me réveillant comme un vampire qui sort de son cercueil, j'annonce à mon Roi l'élément que je viens de recevoir : le son. J'écoute à peine ce qu'il me dit et préfère sortir de cette salle pour rentrer chez moi. Une fois à la maison, mes parents me demandent comment s'est déroulée la cérémonie mais je les ignore pour monter directement dans la chambre de Nemeroff. Comme dans mon rêve, je pose mes mains sur sa tête puis me concentre pour lui redonner son ouïe avant que tout ne devienne noir autour de moi. J'ai mis plusieurs jours à m'en remettre et j'ai déçu mon père une deuxième fois avec un élément aussi "inutile".

Cette même année, avec Lyana et moi avons décidé de nous mettre ensemble. Elle était avec moi au Lycée et je n'avais jamais trouvé le courage de l'aborder. Mais maintenant, j'étais l'homme le plus heureux du monde et l'on pouvait voir tout de suite que j'étais beaucoup plus heureux dans ma vie. Un an après, je décidais de nous payer un voyage aux Caraïbes comme cadeau de Noël et sur un coup de tête... J'ai décidé de la demander en mariage. Pourquoi attendre quand on aime quelqu'un ? Je n'étais pas parti pour cette raison mais au bout de quelques jours, j'ai décidé de sauter le pas. Et nous n'avons pas attendu. Elle avait dit oui ! Alors, nous sommes aller dans la première église pour se passer la bague au doigt. Nous n'avions pas besoin d'un somptueux mariage et nous n'avions même pas prévenu nos proches.

D'ailleurs, on nous a bien fait sentir en rentrant en ville que nous avions merdé. Ma mère et mon frère étaient déçus de ne pas avoir été invité au mariage tandis que mon père me trouvait ridicule à épouser la première copine qui passait ; troisième déception de voir son fils se marier avec une personne qui n'était pas de grande famille. De toute façon, ils n'ont pas réellement eu le choix de faire avec. Je ne comptais pas divorcer et mes sentiments pour Lyana étaient sincères. Ce mariage était peut-être sur un coup de tête mais il était réfléchit et je ne regrettais pas cette décision.

A 22 ans, mon frère eut une folle idée, qu'il décidait de me proposer. Je travaillais comme régisseur son à la salle des fêtes et un beau matin, il vient m'annoncer qu'il avait un projet en tête : ouvrir une boîte de nuit. J'avais peu d'espoir, nous étions jeune et je ne connaissais pas grand chose en management. Pourtant, j'ai quand même suivi mon frère dans cette folie et je ne le regrette pas. Nous avions notre propre boîte de nuit, nos propres menus, notre propre décoration ; tout était à nous ! Mon rythme de vie avait sacrément changé : Je travaillais de nuit maintenant et nous avions mis du temps à s'habituer à cette nouvelle vie avec Lyana mais notre couple était plus fort que tout.

Aujourd'hui, à 24 ans, je suis toujours propriétaire de ma boîte de nuit avec mon frère. Elle fonctionne plutôt bien, très bien même ! Et j'eus l'heureuse nouvelle d'apprendre que d'ici quelques mois, je serais papa d'un petit garçon. J'étais en flippe à l'idée d'être papa et même temps si heureux. J'espère simplement que je serais à la hauteur.





HRP


Pseudo : Kira/Kira toujours :')
Type de personnage : Inventé
Multicompte : La familia (Abby, Kira, Adélaïde)
Où as-tu connu Quederla ? : :B
Que penses-tu du forum ? : ~
Un petit mot ? : Des bisoust
Mot de passe : ok

Crédit : Makoto Tachibana de Free!



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Nashoba Dreiden [Terminé] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Citoyen
Savanna Torres

Savanna TorresCitoyenMessages : 643
Date d'inscription : 12/02/2016


Nashoba Dreiden [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Nashoba Dreiden [Terminé]   Nashoba Dreiden [Terminé] EmptyMar 12 Nov - 20:18

Tout est bon de mon côté, du coup c'est validé ^^
Revenir en haut Aller en bas
 
Nashoba Dreiden [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Pour commencer~ :: Créer ton ouvrage :: Les Histoires terminées-