La ville est en Mars 2020
Le Deal du moment : -39%
Huawei P30 Smartphone
Voir le deal
395 €

Partagez
 

 Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas [PV Kate]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas [PV Kate] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas [PV Kate]   Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas [PV Kate] - Page 2 EmptyLun 13 Jan - 17:06

Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas"Let's rock, everybody, let's rock. Everybody in the whole cell block, was dancin' to the Jailhouse Rock." - Jailhouse Rock, Elvis Presley
Katherine
Millès
Nashoba
Dreiden
La musique était forte, comme d'habitude, les clients allaient se servir plusieurs verres et il y avait déjà beaucoup de monde sur la piste de danse. Je restais légèrement à l'écart sans trop l'être non plus... J'avais pris l'habitude de vagabonder dans la boîte et de discuter avec quelques clients. Je gardais cette habitude pour ce soir mais restais concentré sur la porte d'entrée. Puis je la remarquais enfin. Je ne devais pas changer mon attitude bien que je commençais à être légèrement plus nerveux en la voyant arriver. Mince, je ne devais pas céder à la panique.

Je n'avais pas l'habitude de faire ce genre de... trucs. Généralement, quand j'étais en mission d'infiltration, il n'y avait personne autour de moi ou je devais simplement surveiller des gens. Là, c'était risqué de faire un couloir de son en plein milieu de la boîte de nuit mais je ne voyais pas d'autres solutions pour confondre celui qui m'avait mis dans la panade. Je laissais la demoiselle choisir une place et prendre ses aises : passer commande ou autre. Je lui jetais quelques coups d’œil pour surveiller le moment le plus opportun.

Lorsque ce fut le cas, je décide de créer un couleur de son entre elle et ma barmaid qui était en train de discuter avec un client, un habitué. Je ne pouvais pas entendre ce qui était dis mais je remarquais bien aux gestes de mon employée qu'ils ne discutaient pas business... Au contraire, le client semblait être assez lourd. Je la laissais écouter plusieurs minutes avant de passer à un autre de mes employés ; je n'avais aucune idée de ce qu'il pouvait se passer ou se dire ni combien de temps je devais laisser le couloir alors je faisais les choses un peu aléatoirement.

- Alors chef ! Tout se passe bien ce soir ?

Je sursautais lorsqu'on posait une main brutalement sur mon épaule, mais je reconnus aussitôt la voix d'un de mes employés. Le couloir de son s'était coupé brutalement et moi j'essayais de reprendre un peu mes esprits ; je souriais. C'est bizarre, cet employé ne devait pas travailler ce soir... Peut-être était-il venu boire un coup, discuter avec les amis ? Je ne savais pas trop.

- J'ai entendu ce qu'il s'était passé ce matin ! C'est fou ça. Ils ont trouvé qui était derrière tout ça ? Car si vous êtes relâché, c'est qu'ils vous pensent innocent, non ?

Euh... oui ? Sûrement. Je ne savais pas en fait. Qu'est-ce que je pouvais bien répondre ? Je me contentais d'hocher la tête pour répondre à sa question ne sachant pas trop pourquoi il me tenait autant la grappe. J'aurais voulu reporter mon attention sur Kate ainsi qu'un autre de mes employés, vigile, qui était dans son coin -et qui me jetait quelques coups d’œil suspect- mais mon employé me tenait la jambe. Je n'arrivais pas à reporter mon attention sur la but principal et ça commençait à m'énerver.

- Ils ont une idée de qui a fait le coup ?

- Euh... Non pas vraiment.


- Ah. Et vous, vous avez une idée de qui ça pourrait être ?

Pourquoi est-ce qu'il ne voulait pas me laisser tranquille, bon sang ?
Revenir en haut Aller en bas
Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas [PV Kate] - Page 2 C96b
Katherine Hammerman

Katherine HammermanMessages : 283
Date d'inscription : 30/09/2017


Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas [PV Kate] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas [PV Kate]   Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas [PV Kate] - Page 2 EmptyVen 24 Jan - 22:16

love me 'til the day I die
"We were born sick", you heard them say it. We are sick but I love it
Pour l'instant, tout se passait relativement bien. La musique ambiante, les différentes personnes qui s'amusaient, les serveurs qui traversaient la piste à la recherche des clients en attente de passage de commande. Non, tout paraissait banal. Un peu trop banal, quand on savait dorénavant que des choses illégales se produisaient en son sein. Dommage, car tu aurais pu passer du bon temps ce soir, si ce n'était pas pour une mission que tu t'étais toi-même donnée. Mais tu ne pouvais pas faire autrement. Tu te devais d'innocenter le brun, après tout, il était innocent. t tu ne voulais pas qu'une personne qui n'avait rien fait se retrouve en face d'un tribunal, ou derrière les barreaux. Ce n'était absolument pas ton but premier dans ta vie.


Quand on était venu prendre ta commande, tu avais craqué pour un petit cocktail. L'objectif n'était pas que tu finisses soûl à la fin de la soirée, mais plutôt que tu passes pour une cliente banale, venue ici pour passer une bonne soirée, entourée de musique. Et heureusement pour le timing, tu avais commencé à entendre des voix, cela voulait dire que le pouvoir du brun était activé ? Très certainement. Donc tu t'étais tue, commençant à analyser les dires des personnes visées. Cela allait assez vite au niveau des échanges, mais tu t'en sortais. Tu arrivais à rapidement cerner deux trois choses par personne. Or, très rapidement, ces couloirs de son s'étaient, semblerait-il, arrêtés ? Tu n'entendais rien, hormis les choses normales qui t'entourent, à savoir la musique, les clients, les rires, les conversation hasardeuses. Cela par contre, ce n'était pas franchement normale. Mais de loin, très loin, tu pouvais apercevoir deux trois choses qui ne te donnaient guère confiance en ce qu'il se passait. Tu devais peut-être faire quelque chose, non ? Mais le soucis : Quoi. Tu ne peux pas faire tout et n'importe quoi, au risque de tout faire foirer. Ton verre n'était pas encore arrivé, donc tu t'étais levée, te dirigeant vers le bar. Tu constatais que le brun parlait avec un de ses employés, bien qu'au vu de son visage, ce n'était pas par plaisir. Soit. Tu réfléchissais vite, puis, spontanément, tu avais planté tes yeux rubis dans ceux du brun.


« Bonsoiiiir ! Quel bel endroit ! Oh- Je vous ai peut-être coupé dans votre conversation non ? Je voulais juste commander quelque chose à boire »


Normalement, le genre de personne qui avait de quoi être inculpé n'aimait pas être coupé par une personne inconnue, de manière impromptue. On aurait pu entendre n'importe quoi qui l'aurait mis dans une mauvaise situation. Tu espères que ta démarche déclenchera quelque chose, ou du moins, permettra au brun de se libérer de cet employé qui te paraissait louche.
0000 WORDS
@Nash
PHARAOH LEAP CREATES


► I look at the stars in #indianred

Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas [PV Kate] - Page 2 Unknown


des choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas [PV Kate] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas [PV Kate]   Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas [PV Kate] - Page 2 EmptyDim 26 Jan - 23:19

Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas"Let's rock, everybody, let's rock. Everybody in the whole cell block, was dancin' to the Jailhouse Rock." - Jailhouse Rock, Elvis Presley
Katherine
Millès
Nashoba
Dreiden
J'avais l'habitude que des clients me tiennent la jambe pendant plusieurs minutes ; souvent des habitués qui me tenaient au courant des dernières nouvelles mais là... Aucun de mes employés ne me collait autant aux basques ! Manque de pot, j'étais en mission non officielle ce soir et je voulais absolument trouver la personne qui était derrière ce trafic. Peut-être qu'au final, c'était lui qui avait quelque chose à se reprocher ? Je fronçais les sourcils en me disant que ça paraissait trop évident mais... en même temps, je ne l'avais jamais vu comme ça !

- Bonsoiiiir ! Quel bel endroit ! Oh- Je vous ai peut-être coupé dans votre conversation non ? Je voulais juste commander quelque chose à boire

Je respirais presque intérieurement du coup de main qu'elle venait de me filer... Je ne sais pas pourquoi mais j'avais la désagréable sensation que je n'arriverais pas à me débarrasser de lui. Je remarquais aussitôt que mon collègue semblait irrité à l'idée d'être coupé dans notre conversation qui, avouons-le, n'était pas super intéressante.

- Bonsoir. Mon collègue au bar pourra s'occuper de vous.

- Erik, tu pourrais peut-être t'occuper de la demoiselle ? Nous discuterons plus tard.

Il soupira une nouvelle fois, agacé que je lui donne l'ordre de s'occuper de la demoiselle. En même temps, il s'agissait de son boulot et je ne comprenais pas pourquoi il voulait absolument savoir dans les détails ce qu'il s'était passé. Erik tourna le dos pour avancer vers le bar et je créais rapidement un couloir de son entre Kate et moi avant qu'on vienne nous déranger de nouveau.

- Il me pose beaucoup de questions concernant l'arrestation de ce matin.

C'était trop suspect de la retenir puisqu'on se connaissait à peine et je n'avais trouvé que cette solution pour lui donner quelques informations... Peut-être aurait-elle une autre approche. C'était elle la pro des interrogatoires.
Revenir en haut Aller en bas
Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas [PV Kate] - Page 2 C96b
Katherine Hammerman

Katherine HammermanMessages : 283
Date d'inscription : 30/09/2017


Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas [PV Kate] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas [PV Kate]   Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas [PV Kate] - Page 2 EmptySam 1 Fév - 15:12

love me 'til the day I die
"We were born sick", you heard them say it. We are sick but I love it
Ce collègue était bien trop louche pour toi, et après les paroles du brun, des doutes se confirmaient; il fallait que tu gardes à l’œil cet homme. Déjà, tu pouvais retenir quelques points. Son air agacé quand tu es arrivée, le fait de vouloir continuer sa conversation, qui semblait très intéressante pour lui. Mais cela n'avait pas l'air d'être le cas du brun, qui avait aussi remarqué que c'était louche. Vous aviez au moins un semblant de piste qui se forgeait, qui se dessinait doucement. Non pas que c'était catégoriquement cela, qu'il fallait se focaliser sur cette “ piste ”. Ce n'était qu'un moyen de vous berner, ou alors ce collègue est juste quelqu'un d'extrêmement lourd. Mais au vu de la tête du brun, c'était la première fois qu'il faisait ça. C'est donc louche, cela se confirme.


Tu réfléchissais rapidement à un moyen de faire une approche discrète, mais en même temps bien ciblée sur ce que tu cherchais. En évitant de te faire cramer, bien que cela n'avait pas l'air d'être le cas pour l'instant. Mais si tu te montres bien trop insistante sur un trafic de drogue, il risque de potentiellement prendre peur, ou de se méfier de toi. Et  là, ton enquête serait un pur échec. Il fallait que tu sois maligne. Et la seule idée que tu avais eu était de te faire passer pour une cliente du dit trafic présent ici. Tu ne sais pas vraiment où cela va te mener; mais autant essayer. Tu t'étais approchée du barman, restant derrière le bar, tapotant du doigt. Tu connaissais les signes qui ne trompaient pas au niveau d'un manque de drogue, donc tu avais tenté de simuler une sorte de tremblement de tes mains. Regardant frénétiquement autour de toi, comme terrifiée. Tu espères que tes talents de comédienne joueront en ta faveur.



Tu avais bien vu son regard insistant sur tes mains, toujours tremblantes. Mais tu faisais mine de rien, peinant à te montrer en manque.


« Vous allez bien ? Vous semblez... Bizarre. 


- Parfaitemennnnt bien ! Pourquoi cette question ? Je parais bizarre ? »  


Tu avais fait exprès de répondre du tac-au-tac, en écarquillant les yeux. Pourquoi paraître bien quand on pouvait empirer son cas histoire d'avoir sa réponse. Tu aimes bien jouer la comédie, cela t'amuse tout en te permettant d'avancer dans ton enquête. Tu ne regardais cependant pas le brun, te concentrant uniquement sur le collègue, du nom d'Erik, esquissant même un sourire du coin des lèvres. Tu avais la réputation de parfois utiliser des techniques peu communes pour arriver à tes fins. Certains auraient fait un interrogatoire ciblé, d'autres auraient voulu le prendre sur le fait accompli. Toi ? Tu joues. Tu joues un masque, une autre personne histoire d'obtenir ce que tu veux d'une manière retournée, inattendue. 


Tu l'avais vu, accoudé sur le bar, en face de toi, ses yeux plongés dans les tiens. Tu maintenais son regard. Il s'était mis à chuchoter. Pour ne pas être entendu ? Bien louche. Mais tu ne rétorquais pas, souriant toujours.


« Je crois avoir compris... Vous voulez prendre l'air ? »



Eh ? Tu avais penché la tête, avant de la bouger positivement. Aucune idée de ce qu'il avait "compris", mais autant le suivre. Tu avais eu la bonne idée d'être armée, sait-on jamais, donc tu étais tout de même en sécurité au-cas où il se passerait quelque chose. Tu le laissais partir devant, et pendant que tu n'étais pas dans son champ de vision, tu fis un léger signe du regard au brun, pour le prévenir qu'il  y avait quelque chose de bizarre. Que si il voulait nous suivre, il pouvait. Tant qu'il était discret.


Tu ne fus pas étonnée qu'il t'emmenait dans un endroit peu fréquenté aux alentours du bar. Dans une sorte de cachette, tout de même rattachée à l'entreprise. Tu devinais que c'était un entrepôt. En te concentrant sur les bruits alentours, tu penses qu'on vous suivait. Sûrement Nashoba. Mais Erik ne semblait pas s'en rendre compte, ce qui t'arrangeait. Tu avais mis tes mains derrière ton dos, te penchant, semblant être curieuse.


« Vous êtes une nouvelle cliente, j'me trompe ? Vous semblez en prendre souvent, de la "marchandise". Le seul soucis, c'est que je n'ose pas trop en vendre là tout de suite, vu les tensions avec le patron, ce fut pas loin de me faire choper par les flics. Mais, je peux faire une exception, mademoiselle. 


- Oh ? Des tensions ?? »


Tu t'étais remise droite, portant un doigt ton menton pendant que ton interlocuteur regardait de droite à gauche, ayant peur de croiser quelqu'un. Il était si facilement berné, c'était adorable.


« Vous devriez en parler à votre patron je pense, n'est-ce pas, Nashoba? »


Piégé ♪ 
0000 WORDS
@Nash
PHARAOH LEAP CREATES


► I look at the stars in #indianred

Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas [PV Kate] - Page 2 Unknown


des choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas [PV Kate] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas [PV Kate]   Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas [PV Kate] - Page 2 EmptySam 1 Fév - 18:32

Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas"Let's rock, everybody, let's rock. Everybody in the whole cell block, was dancin' to the Jailhouse Rock." - Jailhouse Rock, Elvis Presley
Katherine
Millès
Nashoba
Dreiden
Il n'était pas autant... suspect d'habitude. Il avait même un bon feeling avec les clients mais cette fois, je le trouvais nerveux. Bon après, je me faisais sûrement des idées ; la barmaid était aussi nerveuse quand je suis revenu. Décidément, policier n'était pas un métier pour moi. Je ne sais pas si je serais capable de prendre de telles décisions ; arrêter des gens, savoir si ils sont suspects ou innocents. Personnellement, je préfère choisir quels seront les groupes à venir jouer la semaine prochaine que d'avoir un tel choix à faire.

Je décidais d'aller moi-même à l'autre bout du bar pour demander un verre de whisky tandis que je surveillais du coin de l’œil la policière ; je ne sais pas si mon employé compte lui dire quelque chose ou si il va simplement repartir à la tâche. Sauf qu'il semblait tout droit tomber dans le piège que Kate lui avait tendu et je dirais même, tête la première. Ils échangèrent quelques mots que je n'eus pas l'occasion d'écouter au risque de me faire repérer mais je remarquais le petit signe discret de ma partenaire de la soirée avant de s'éloigner.

Je terminais mon verre d'un trait avant de le poser sur le comptoir. Je n'allais pas laisser la policière toute seule dans le pétrin bien qu'elle devait savoir se défendre comme une grande... Elle devait bien avoir des cours de self-défense dans la police, non ? Cependant, mon instinct de gentleman me disait tout de même d'aller vérifier si tout allait bien. Je prie donc la même direction qu'eux, leur ayant laissé quelques secondes d'avancer pour échanger quelques mots.

Cependant, j'étais à peine surpris des mots utilisés par mon employé. Voilà qu'il avouait sincèrement faire partie d'un trafic et des tensions avec moi ; notamment sur la peur de se faire avoir. Je sortais au moment où Kate disait qu'il devrait en parler à son patron et il faut dire que sa tête de coupable laissait sous entendre pleins de choses... Je ne sais pas trop si je devais être déçu de ce comportement ou juste que je devais faire gaffe dorénavant aux personnes que j'engageais. Je devrais peut-être demander les casiers judiciaires ? Ce serait sûrement moins risqué.

Étonnamment, il n'essaya pas de s'enfuir et se contenta de soupirer comme un enfant qui s'était fait prendre la main dans le sac. Malheureusement, je n'avais pas le temps ni l'envie de faire un sermon. Je remerciais Kate pour le coup de main qu'elle m'avait filé et surtout pour m'avoir cru malgré mon appartenance à une famille et la situation des plus suspectes. Je lui laissais mes coordonnées, certainement que j'allais devoir repasser au commissariat témoigné et je lui annonçais également que si il y avait le moindre problème, elle pouvait compter sur moi. Je lui devais bien ça quand même.

Je n'accordais même pas un regard à mon ex-employé. Que pouvais-je dire de toute façon ? Je n'étais pas sa mère pour lui rappeler que les dangers de la drogue et je n'étais pas non plus policier pour lui ses droits. Je préférais ainsi m'éloigner et laisser la demoiselle faire son boulot ; j'avais une soirée à gérer et un barman à remplacer.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas [PV Kate] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas [PV Kate]   Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas [PV Kate] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Au nom de la loi... Je ne vous arrête pas [PV Kate]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2019-