La ville est en Septembre 2020
-53%
Le deal à ne pas rater :
Chargeur rapide sans Fil Universel 10 W – Limxems – Classe A+++
15.99 € 34.20 €
Voir le deal

Partagez
 

 Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Citoyen
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenCitoyenMessages : 229
Date d'inscription : 26/11/2019


Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias] Empty
MessageSujet: Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias]   Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias] EmptyMer 27 Nov - 18:29

Le coeur a ses raisons que la raison ignore
F. Artorias

 

 

J'attendais sur le pont du dirigeable. L'appareil allait bientôt décoller pour un pays voisin nommé Shutter Island. Un archipel faisant partie des voisins de Querderla. Mais détrompez-vous. Je n'y allais pas pour des vacances, mais en tant que représentant de Quederla. Cela avait été d'ailleurs très galère d'avoir les papiers et les autorisations que ça soit d'un côté ou de l'autre. Des Quederliens avaient disparu de la ville, après quelques preuves ils se trouvaient qu'ils faisaient partie des membres de famille et qu'ils avaient été vus avec des gens venant de cet archipel. Et l'archipel n'était pas vraiment chaud d'avoir un visiteur officiel de Quederla.

Mais après avoir harcelé mes supérieurs pour qu'on s'occupe de cette affaire qui était mise sous la pile des dossiers de mon service, vous comprenez, on n’apprécie pas trop les familles dans mon service, je m'étais proposé pour cette mission. En temps normal, j'aurais dû être accompagné de quelqu'un pour partir dans ce genre de mission, cependant, personne ne le voulait donc j'avais une dérogation, comme je n'y allais que pour enquêter et ne pas intervenir. J'étais encore plus mal vu, car le descendant du fondateur allait enfin à la rescousse de ses camarades des familles. Mais ce n'était pas la réalité, je voulais juste faire mon travail et aider des citoyens quederlien.

J'étais donc sur le point de partir de ma terre natale pour un archipel voisin. Debout sur le pont, j'avais une clope à la main et je fumais tranquillement un sac à la main. Ma longue veste sur les épaules, je ne passais pas inaperçu par rapport à ma taille. Cependant, je ne savais pas si on était le point de décoller. Mon handicape, ma surdité m'empêchait de pouvoir entendre les annonces. J'avais dû payer les billets de ma poche. Je serais remboursé plus tard des frais de la mission. Que ça soit dirigeable, restaurant ou hôtel. Cependant, ça allait me faire mal pour le reste du moi de devoir avancé, mais ce n'était pas grave. Je tournerai aux pâtes jusqu'à la fin du mois.

J'étais silencieux et fixais le ciel, laissant s'échapper la fumée de ma bouche. J'étais assez impatient de prendre le dirigeable, je n'en avais jamais pris de ma vie pour voyager. Il me tardait de pouvoir observer les magnifiques horizons de notre pays.


   

FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias] Empty
MessageSujet: Re: Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias]   Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias] EmptyJeu 28 Nov - 22:56

DREIDEN
Nemeroff

DREIDEN
Nemeroff

「 Le coeur a ses raisons que la raison ignore 」
Je me réveille en sursaut, test de personnalité rapide, on dirait que ma matinée commence bien ! Je suis tout de même conscient de mes changements de personnalité depuis mes exercices, d'ailleurs ce test, c'est une sorte de petit questionnaire très simple que m'a écrit mon psychiatre, je répond de façon neutre et je suis sûr à 100% de "qui" je suis. Ah ! Bénis soit les dieux de m'avoir fait deux personnalités ! Enfin... Je sors de ma chambre, passe dans le couloir, a travers les senteurs de pancakes qui sont montées à l'étage. Je me rase, me rince le visage, puis descend. On me sert mon petit déjeuner, très copieux, pour une bonne santé. Après avoir dégusté mon repas du matin, je fonce à mon bureau, là, pendant deux heures, j'exécute le plus de paperasse possible et laisse une fiche d'instructions claires à mes adjoints pendant mon absence. Pourquoi ? Aujourd'hui, je pars en mission, et je doute être rentré d'ici demain. Je jette quelques affaires dans un sac, m'arme, revêt un manteau au dessus, puis m'en vait. Je pars vers le pays voisin, mon but, accomplir ma mission. Ma mission ? Sauver des membres de l'Alliance disparus, on soupçonne un enlèvement de la part du pays voisin. Mais je ne manquerai pas au passage de tuer quelques uns de ces êtres assez gonflés pour venir narguer l'Alliance. Je marche jusqu'à parvenir aux quais, j'ai réservé une place d'aéronef pour me rendre sur place, je suis seul sur cette mission, elle n'attire pas grand monde vu le danger. L'ironie du sort, c'est qu'avec ma glace, je préfère soutenir un coéquipier plus habile que combattre moi-même. Perdu dans mes pensées, je bouscule un homme, jeune, la vingtaine, il sent la cigarette. Je lui jette un regard noir et monte à bord. Le voyage doit durer plusieurs heures, environ cinq, je n'ai pas pris de cabine, pas de gâchis d'argent. Je vais plutôt m'installer du côté de la proue, pour observer l'horizon tandis que l'enfin volant s'élève dans les airs. Des pas s'approchent, le même jeune homme que tout à l'heure semble avoir eu la même idée que moi. Je claque de la langue pour lui faire remarquer qu'il est indésirable, il ne remarque pas.

Revenir en haut Aller en bas
Citoyen
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenCitoyenMessages : 229
Date d'inscription : 26/11/2019


Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias] Empty
MessageSujet: Re: Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias]   Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias] EmptyJeu 28 Nov - 23:28

Le coeur a ses raisons que la raison ignore
F. Artorias

 

 

Le vent soufflait légèrement. Le bas de mon manteau volait doucement dans l'air frais du ciel. Le décollage n'allait plus tarder. Pourtant, j'étais un peu dans mes pensées. Je me demandai qui prendrait le risque de kidnapper des membres de l'alliance et des Télékyns pour le coup. Leurs pouvoirs faisaient des jaloux chez nos voisins, ce n'était un secret pour personne. Cependant, il fallait une sacrée paire pour s'en prendre à eux en n'ayant aucun atout dans sa manche. Fils de la famille fondatrice des éléments, mais aussi ayant grandi entouré d'éléments. Je vous pouvais savoir la dangerosité de ses gens. J'étais sûrement le plus faible de la famille après ma mère, due à mon manque de capacité. Pourtant, j'étais très doué physiquement. Mais ça ne suffisait pas. Alors qui aurait pu attaquer ses gens ?

Pendant mes analyses de la mission, j'avais été interrompu par un homme qui m'avait bousculé. Un peu surpris, j'avais avance de quelques pas en avant. Me tournant pour voir ce que c'était, je pouvais observer un vioc avec un cache-oeil qui me regardait de façon pas trop sympa. Un vieux con encore c'est ce que je pensai... Cet homme, mes supérieurs … Mon propre père. L'âge semblait rendre les gens cons. J'espérais y échapper dans le futur quand même. Bien que ça semblait une généralité plutôt … écrasante que veiller rend con. Enfin, j'essayai de ne pas m'en occuper. Voyant l'un des membres de l'équipage se bouger, je comprenais qu'on allait décoller.

Cherchant une place pour m'asseoir tranquillement, pour attendre le décollage du moins, je m'étais assis à une place à côté du vieux de tout à l'heure, que je n'avais pas remarqué. Lui par contre, il semblait m'avoir reconnu. Je ne pouvais pas entendre les signes de son agacement. Je n’y pouvais rien, j'étais sourd. Cependant, en me sentant observer légèrement, car oui, à force de me reposer sur mes sens, j'avais un instinct de survie et mes autres sens bien plus développés que la majorité des gens, je tournai ma tête vers la personne à côté de moi. Le voyant, je sentais que ça n’allait pas. Je ne le connaissais pas. Donc j'en déduisais qu'il n’y avait aucune raison à un tel comportement à mon égard. De manière très polie et courtoise, je demandai simplement :

Il y a un problème monsieur ?

Polie, demandé de façon calme. Je n'étais pas dans une optique d'agression, juste de comprendre pourquoi il avait l'air de m'en vouloir. Ou si c'était juste sa vieillesse qui commençait à peser sur la confiance de cette homme.

   

FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias] Empty
MessageSujet: Re: Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias]   Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias] EmptyLun 2 Déc - 12:34

DREIDEN
Nemeroff

DREIDEN
Nemeroff

「 Le coeur a ses raisons que la raison ignore 」
Sans plus de raisons que le fait qu'il m'ait bousculé, sa présence m'agace. Il ne réagit pas, silence. Je finis par me raviser dans mes pensées et me dire que je me suis fait un avis avec rien d'autre que le fait qu'il m'ait bousculé. D'ailleurs, en y réfléchissant, c'est peut-être mon inattention qui a causé ça. Enfin, il se tourne vers moi et demande :

- Il y a un problème monsieur ?

Je ris simplement à sa question, à ce moment, j'ai un saut de personnalité. Je me sens soudain un peu coupable d'avoir été désagréable avec lui. Je lui souris et répond.

- Oh non, pas grand chose ! Désolé de vous avoir bousculé tout à l'heure !

Après avoir dit ça, je sors une cigarette et en propose une au jeune homme.

Revenir en haut Aller en bas
Citoyen
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenCitoyenMessages : 229
Date d'inscription : 26/11/2019


Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias] Empty
MessageSujet: Re: Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias]   Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias] EmptyLun 2 Déc - 13:25

Le coeur a ses raisons que la raison ignore
F. Artorias



J'étais assis près de la personne en question. Voyant son expression et son regard, j'avais l'impression qu'il avait ouvertement un problème avec moi, mais pour une raison qui m'échappait grandement. La réponse du vieil homme avait été rapide et plus « douce » que je ne le pensai pour le coup. Il n'y avait aucun problème allant même jusqu'à s'excuser de m'avoir bousculé. Je penche un peu la tête de surprise en lisant sa réaction sur ses lèvres :

– Je vois, ne vous excusez pas. Il n'y a pas eu de mal. Ca arrive. Y a beaucoup de monde qui montait à bord.

Je souriais doucement. Bon même si à ce moment, il n'y avait pas de monde, ça ne servait à rien d'accuser la personne. C'était un accident et puis voilà. Je n'étais pas blessé, lui non plus. Pas besoin de se prendre le choux plus longtemps que cela. La personne me tendait même une cigarette ce qui me surprit. Bien que je venais de fumer, je me voyais mal refuser ce genre de « cadeau ». Je la prends donc :

– Merci. Vous voulez du feu ?

Je sors le briquet tranquillement et allume la flemme, passant le bout de ma cigarette dedans et la tendant au vieil homme avec un sourire gentil. Je n'avais aucune animosité envers lui. Soudainement, le dirigeable avait commencé à décoller, ce qui était étrange comme sensation. Frissonnant légèrement en imaginant la hauteur qu'on était entrain de prendre, je tourne ma tête légèrement vers l'homme :

– Vous prenez souvent ce genre de transport ? C'est plutôt impressionnant comme invention quand même …

Qui aurait cru que les airs feraient partie de notre domaine un jour. C'était assez incroyable . Pourrait-on atteindre encore plus haut que le ciel ? C'était une très bonne question dont j'aimerai connaître la réponse.

– Au fait. Je ne me nomme Nemeroff Dreiden, enchanté.

Je viens lui tendre ma main.


   

FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias] Empty
MessageSujet: Re: Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias]   Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias] EmptyDim 8 Déc - 18:49

DREIDEN
Nemeroff

DREIDEN
Nemeroff

「 Le coeur a ses raisons que la raison ignore 」
Chose soulageante, il semble me pardonner assez facilement. Il accepte la cigarette et me propose du feu. J'accepte volontiers. Mais soudain, le dirigeable s'élève dans les airs, provoquant une sensation assez spéciale.

– Vous prenez souvent ce genre de transport ? C'est plutôt impressionnant comme invention quand même …

Il a touché le point qui rend ça encore plus impressionnant, je n'ai jamais pris ce genre de transport, je préfère largement la terre ferme. Mais au final la sensation de s'élever dans le ciel n'est pas si mal.

- C'est ma première fois ! Eh oui ! Qui aurait pensé qu'on volerait un jour parmi les oiseaux ! Et vous ? C'est aussi votre première fois ?

Je lui souris en lui posant la question. Après m'avoir répondu, il se présente :

– Au fait. Je ne me nomme Nemeroff Dreiden, enchanté.

Il me tend une main amicale à laquelle je réponds franchement, je réponds poliment :

- Enchanté, je suis Artorias Lux.

Je me dit que cette petite rencontre m'occupera au moins une partie du trajet.

- Je me demande si on pourra un jour aller d'un bout à l'autre du monde sans halte. Enfin, on arrive déjà à voler !

Revenir en haut Aller en bas
Citoyen
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenCitoyenMessages : 229
Date d'inscription : 26/11/2019


Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias] Empty
MessageSujet: Re: Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias]   Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias] EmptyMar 10 Déc - 15:29

Le coeur a ses raisons que la raison ignore
F. Artorias



Les présentations étaient faites entre moi et celui que je prenais pour un vieux ronchon. Fumant tranquillement la cigarette, je pouvais constater que cette dernière était d'une bonne qualité par rapport à celle que je fume moi. Profitant donc de cette clope premier choix, j'étais venu répondre à sa question :


–  J'ai du le prendre une fois petit pour accompagner une proche, mais je ne m'en souviens pas vraiment. Donc je suppose qu'on peut dire que oui.

Puis l'homme attaqua le sujet de la technologie future. Une discussion très passionnante quand même. Le garçon que j'étais observa toujours les lèvres d'Artorias pour pouvoir suivre ce qu'il disait. Affichant un sourire, je rétorquai alors :

–  Eh bien, visons plus loin encore. Si ça se trouve, on pourra découvrir ce qu'il y a exactement au-dessus du ciel aussi. Personnellement, j'étais toujours été curieux sur ça ahah.

Mes yeux se levaient vers le ciel. Imaginant ce qu'on avait pu nous dire. Cependant, personne ne pouvait être sûr de ce qui se tramait réellement là-haut. L'un des nombreux mystères de la vie. Je pense que si je n'avais pas voulu être flic, j'aurais sûrement travaillé dans la science qui était l'un des plus beaux domaines à mes yeux :

–  Mais c'est vrai que voyager rapidement autour du monde sera déjà une superbe chose.  

Un grand sourire était toujours affiché sur mon visage. J'appréciai bien la compagnie de l'homme au final. Il avait de bonnes réflexions qui arrivaient même à me faire rêver.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias] Empty
MessageSujet: Re: Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias]   Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias] EmptyVen 20 Déc - 23:26

DREIDEN
Nemeroff

DREIDEN
Nemeroff

「 Le coeur a ses raisons que la raison ignore 」
La discussion pars sur les technologies et au final, le temps passe assez rapidement. À tel point que nous arrivons à bon port. L'appareil s'amarre tandis que je me lève pour prendre mes affaires. Quelques secousses, puis le pont est de nouveau stable. Nous marchons vers le petit ponton qui relie l'aéronef au quai et je sers la main de mon partenaire de voyage.

- Bien ! Au revoir Monsieur Dreiden ! Je vous souhaite un bon séjour ici !

Après avoir écouté sa réponse, je marche en direction de l'hôtel dans lequel je vais me loger le temps de ma mission. On m'accueille simplement. Je dépose mes affaires et m'assieds sur le lit. Je repense au but de la mission en faisant la maintenance de mon bras. Mais quand même, qui oserait causer la disparition d'Elementis et Domae ? Si je dois avoir des ennemis, ce coup-ci, ils seront puissants. La tâche sera ardue, mais je me promets que si un membre de l'Alliance était ici, je le ramènerai coûte que coûte à Quederla, chez lui. Je finis ma maintenance et voyant l'heure qui avance vers la soirée, je finis par sortir un calepin. Dedans, j'ai déjà quelques notes qui peuvent m'aider dans l'enquête. On sait que ce sont des personnes avec des pouvoirs qui ont disparu. Je sais que le fait de la magie quederlienne est inhabituel dans le reste du monde et que les secrets peuvent être la cible d'autres puissances. Il se peut que le pays dans lequel je me trouve veuille utiliser les membres de l'Alliance capturés, eux et surtout leur magie. Ensuite je lis encore, une piste sérieuse, un laboratoire a dévoilé avoir fait des découvertes ahurissantes, bientôt dévoilées au public. Leurs locaux se trouvent légèrement en dehors de la ville, il est 19h, je décide de m'y rendre.

Revenir en haut Aller en bas
Citoyen
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenCitoyenMessages : 229
Date d'inscription : 26/11/2019


Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias] Empty
MessageSujet: Re: Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias]   Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias] EmptySam 21 Déc - 13:45

Le coeur a ses raisons que la raison ignore
F. Artorias



On était finalement arrivé à bon port. Me levant tranquillement, je voyais la personne avec qui j'avais fait le voyage en faire de même. Un léger sourire sur mes lèvres, je me demandai ce qu'il pouvait venir faire ici quand même, des affaires ? Voir de la famille ? Mais ça ne me regardait pas spécialement pour le moment. Répondant a ses au revoir d'un geste de la main avec un petit sourie, je débarquai donc aussi sur les terres de la ville.

Me présentant au gouvernement de cette région, je devais en tant qu'enquêteur, je ne pouvais pas faire ce que je voulais. Me donnant mes papiers, j'étais ressorti pour rejoindre aussi un petit hôtel un peu pourri, mais pas cher. Une fois dans la chambre, j'avais pris une douche et m'étais habillé normalement, équipant mes dagues dans mon dos, au niveau de la ceinture.

En début de soirée, j'avais déjà commencé la recherche d'informations, me rendant dans une zone assez particulière ou on m'avait conseillé de faire un tour. J'avais dû sortir de la ville pour cela et je suivais une carte. Ce n’était pas spécialement simple de s'orienter dans un endroit qu'on ne connaît vraiment pas.

«- Bon je suppose que ça ira par ici … Je devrais plus être trop loin non plus »

Arrivant face à d'immenses locaux, je ne savais pas trop quoi en penser ou faire, mais ils ne semblaient pas en activité à cette heure-là. Devais-je attendre le lendemain matin qu'il y ait des gens ? Ça s'apparenterait à une introduction illégale à cette heure-là ...  

FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias] Empty
MessageSujet: Re: Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias]   Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias] EmptyJeu 26 Déc - 16:13

DREIDEN
Nemeroff

DREIDEN
Nemeroff

「 Le coeur a ses raisons que la raison ignore 」
Je marche silencieusement en direction des locaux qu'on m'a indiqué. Mes deux pistolets alourdissent ma taille et mon couteau est prêt à être utilisé, je ne risque pas de me faire cibler et kidnapper de la même façon que les membres de l'Alliance que je recherche. Il doit me rester encore 5 minutes de marche, je sors une cigarette et l'allume. Un cliquetis répétitif, entêtant, se fait entendre, je n'arrête pas de faire bouger ma main mécanique dans une position qui crée toujours ce petit bruit à cause d'un défaut. J'ai peur, comme tout le monde. Mais plutôt que pour moi, j'ai peur pour mes camarades Elementis ou Domae qui ont disparu. Et s'ils sont morts ? Presque arrivé, j'aperçois les immenses locaux. Je gèle le bout de ma cigarette et en étant distrait par l'observation des bâtiments, la jette par terre. Alors c'est là que je trouverai des informations ? En m'approchant de l'entrée, je vois un homme familier, nous étions dans le même vol. Mais que fait-il ici, planté devant un local gigantesque et censé me mener à mes "cibles" ? Après l'avoir observé en train d'hésiter, je finis par m'approcher, lui faisant un signe de main.

- Monsieur Dreiden ?

Kof kof. Encore un changement de personnalité. Je ne pense pas qu'il ait des informations sur l'intérieur. Pas le temps de lui parler dans ce cas. Je saisis mes deux pistolets et ouvre la porte du local avec le pied. Pour me retrouver face à un homme assez baraqué, une grande cicatrice au milieu du visage qui me dévisage avant de sortir une arme à feu. Il semble qu'il attendait des visiteurs hostiles. Je serai à désavantage si d'autres garde viennent. Je ne peux pas le laisser tirer ni tirer moi-même. Mais contrairement à cet homme, j'ai un élément. Je fais pousser un pilier de glace entre lui et moi, pour obstruer sa vue avant de ranger mes pistolets dans leurs étuis et de prendre mon couteau, je le plante dans le pilier et déformé celui-ci pour former une enveloppe de glace autour du couteau. Je possède maintenant une épée assez longue. Je fais un pas rapide à gauche et sans aucune hésitation, plante mon épée dans le flanc de l'homme. Pendant qu'il tombe,  je me retourne vers Mr. Dreiden.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias] Empty
MessageSujet: Re: Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias]   Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le coeur a ses raisons que la raison ignore [F. Artorias]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2019-