Le forum dispose de Discord !
Vous pouvez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes à la recherche d'un codeur qui serait membre du Staff.
Si le poste vous intéresse, merci de contacter Kira.
Nous sommes actuellement 10 membres de l'Alliance
6 Citoyens, 3 membres du Gouvernement et 1 Télékyn !

Partagez
 

 Blood diamond [ft. Laelyss]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valet de l'Alliance
Vilmos Desgoffe und Taxis

Vilmos Desgoffe und TaxisValet de l'AllianceMessages : 297
Date d'inscription : 25/12/2018


Blood diamond [ft. Laelyss] Empty
MessageSujet: Blood diamond [ft. Laelyss]   Blood diamond [ft. Laelyss] EmptyJeu 28 Nov - 22:58


Blood diamond

ft. Laelyss de Lester


Laelyss était sa plus chère partenaire d’affaires. Chère dans tous les sens du termes. Ses services étaient peut-être faramineux, mais Vilmos ne faisait confiance à personne d’autre pour faire la livraison et le transport de ses marchandises, qui s’effectuait toujours en bonne et due forme. Surtout que les marchandises en questions étaient assez «délicates», et il bénéficiait de la discrétion de Laelyss. Non, vraiment, c’était une chance de l’avoir de leur côté. Les factures étaient toujours salées, mais ça en valait la peine. Il fallait bien qu’elle gagne sa vie elle aussi.

D’ailleurs, Vilmos se demandait bien ce qu’elle pouvait bien faire avec autant d’argent? À ce genre de question, lorsqu’on la lui posait, Vilmos disait toujours que c’était pour ses enfants. Une réponse honorable, et presque entièrement vraie. En revanche, Laelyss n’avait pas d’enfants. Enfin, pas qu’il sache. Il la connaissait assez peu en fait. Après tout, dans le milieu où ils évoluaient - la mafia, l’Alliance, la guerre de faction - créer des liens est toujours dangereux.

Il l’avait apprit à ses dépends, et ce plus d’une fois.

Tout de même, un verre en compagnie de sa capitaine préférée pour célébrer son retour ainsi que celui de son tout dernier «investissement». Il testait de nouvelles avenues pour rendre l’argent sale accumulé par l’Alliance et par lui même à nouveau utilisable. C’était risqué, plus encore que le blanchiment d’argent traditionnel, mais ça le débarrassait d’une certaine quantité d’argent plus rapidement que de l’intégrer habilement dans son livre de comptes.

Le diamant. La très grande valeur que représente les diamants pour un faible poids et un encombrement minimum, la facilité d’écouler la marchandise, et son indestructibilité sont un énorme avantage, versus les billets de banque. Les diamants sont également facilement négociable, contre des armes ou des espèces blanchies. Une petite boîte d’allumette peut contenir l’équivalent de plusieurs milliers de billets. Le vendeur lui avait également assuré que la traçabilité des pierres étaient impossible. Un diamant provenant des mines des États-Unis ressemblait en effet en tout point à un diamant qui proviendrait d’une mine du Sierra Leone.

Après s’être assuré que sa cargaison était en bon état, Vilmos se rendit à son cabaret, où il fut certain d’y trouver Laelyss, à son emplacement habituel. Comme de fait, il la trouva assise à sa table, légèrement en retrait.

Bonsoir capitaine,
la salua-t-il, souriant et visiblement de bonne humeur. J’ai reçu ce que j’attendais avec impatience et je ne suis pas déçu, comme d’habitude. Avec ce que tu viens de m’apporter, je crois que ça mérite bien un bon vin. Un excellent vin même.

Vilmos fit signe au serveur et lui demanda d’aller chercher la bouteille de Pinot noir 98. Vilmos retira sa veste noire pour se caler au fond de la banquette de cuir rouge capitonné. En cet endroit, il se sentait presque comme chez lui. Il aimait le brouhaha des clients, les rires et les cris, et la musique surtout. Aussi tard dans la nuit, le petit show sur la scène n’avait rien de très impressionnant cependant. Des danseuses bien roulés qui se trémoussaient le fion. Des danseuses habillées cependant. Son cabaret ne donnait pas dans la vulgarité…

Alors, ça s’est passé comment ce voyage, cette fois?  Ma cargaison ne t’as pas causé trop de soucis?  Tu peux me demander ce que c’était si tu veux. Après faudra seulement que tu le gardes pour toi. Tu me connais assez pour savoir que les secrets peuvent se répandre rapidement dans cette ville.



coucou



#3399cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blood diamond [ft. Laelyss] T7cd
Laelyss De Lester

Laelyss De LesterMessages : 1064
Date d'inscription : 23/11/2014


Blood diamond [ft. Laelyss] Empty
MessageSujet: Re: Blood diamond [ft. Laelyss]   Blood diamond [ft. Laelyss] EmptyLun 2 Déc - 15:13



      Le fond de la musique envahissait l'esprit. Les visages plaqués de sourires, les éclats de voix se mélangeaient aux lumières harmonieuses de la soirée. L'ambiance donnait envie de la voir se prolongeait jusqu'au bout de la nuit, arrosée par des flots d'alcool, des danses endiablées et des rires à n'en plus pouvoir. Offrant ce sentiment où échapper à la réalité était possible, rien ne comptait plus que de profiter du moment présent. Tout était là, sous les yeux, presque palpable d'une main tenue.

      L'islandaise observait ce monde qui s'abreuvait des joyeusetés offertes. De sa table qui lui était réservée à chaque passage, celle qui pouvait presque porter son nom brodé sur la banquette, elle voyait ces gens, leur comportement, leurs besoins et désir s'illuminer sous les possibilités à porter de main. La débauche n'était ni une honte ni un jugement, ces mots faisaient partie de l'établissement du cabaret. Il pointait haut une renommée n'étant plus à faire et se distinguer par ses exigences. Tout le monde ne pouvait se vanter d'y avoir mis les pieds au moins une fois dans sa vie. Et, il était particulièrement appréciable de voir que les grandes classes sociales ne se s’accommodaient pas au bas peuple. De sa table, dans sa zone reculée, parmi ceux qui savaient se tenir en société, elle jouissait de cette séparation. L'air y était différent, les nombreux hommes ne se comportaient pas en mâle en rut et, l'exaltation devant un moreau de chair dévoilée n'était pas criée sur tous les toits. Les filles étaient belles, les filles faisaient rêver, mais les filles n'étaient pas obscènes. Elles charmaient, convoitaient, fantasmaient en restant respectable. Et Laelyss bénéficiait d'avantages accordées que bien des clients ne pouvaient espérer en toucher. La jalousie qui en provenait d'autrui été toujours agréable à ressentir.

La jeune femme attendait sagement, les jambes croisées sous sa robe de velours noir. Les mains posées sur la bordure du tissu s'arrêtant sur ses genoux dénudés. Son pied bougeait en rythme à la musique, ni trop rapide, ni trop lente. Un tempo parfait. Elle n'avait guère patienté bien longtemps depuis son arrivée et le temps ne lui manquait pas. Son visage s'illumina d'un sourire professionnel, saluant son homologue avec autant de délicatesse dans le son de sa voix, si ce n'était une pointe mielleuse à la fin.

« Monsieur Desgofffes. J'apprécie toujours les remerciements avec un bon vin. »

On ne pouvait dire non au vin et son goût aussi âcre que sucré. Elle aimait être le centre de son attention, pour le simple plaisir d'obtenir ces petits présents sans avoir à les quémander. Elle n'allongerait pas de billets pour la bouteille et lui ne paierait pas de frais supplémentaires pour le dépôt d'une livraison. Les choses pouvaient fonctionner ainsi quand elle passait la porte du bâtiment pour ses affaires, ils pouvaient se targuer de se connaître de bien des façons, celle-ci en restait la meilleure. À chaque fois que son navire apportait de nouvelles cargaisons pour le propriétaire il était certain de la voir en ces lieux. Elle s'assurait que la marchandise était conforme aux souhaits, que le compte était exact et que la rémunération s'était déroulé entre de bonnes mains. Elle gérait son monde une main de fer et rien n'était jamais laissé au hasard. En fin de compte, il s'agissait d'un deal tout à fait honorable tant les deux parties en étaient toujours satisfaite. Mais, il lui arrivait de franchir le seuil de la porte d'entrée pour le simple fait de prendre une détente méritée.

« Les coffres étaient bien protégés à la réception. Une négociation un peu longue pour les récupérer, mais dans l'ensemble tous ces biens déroulés. Répondit-elle sans entrer dans les grandes lignes. »

Le voyage lui avait paru plus éprouvant que mettre les objets dans le bateau. Pour lui, Laelyss prenait toujours soin de se déplacer en personne. De vérifier par ses propres soins que l'entour-loupe n'était pas une idée traversant les potentiels commerçants. Mais les embûches en étaient souvent nombreuses sur les flots.
Sans que l'envie soit présente de raconter les détails de son expédition, elle balaya ces faits d'un revers de la main bougeant dans le vide.

« Mais, tu attises ma curiosité mon cher. Que peut-il y avoir dedans qui te rendent aussi prudent ? »
CODE BY ÐVÆLING




What a Face

bitch:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://milano.forumactif.com
Valet de l'Alliance
Vilmos Desgoffe und Taxis

Vilmos Desgoffe und TaxisValet de l'AllianceMessages : 297
Date d'inscription : 25/12/2018


Blood diamond [ft. Laelyss] Empty
MessageSujet: Re: Blood diamond [ft. Laelyss]   Blood diamond [ft. Laelyss] EmptyMer 4 Déc - 1:37


Blood diamond

ft. Laelyss de Lester


Pour Vilmos, offrir une bouteille de vin et un service impeccable à la personne qui s’occupait de transporter et ramener ses marchandises, c’était bien peu et la moindre des choses. Laelyss faisait parti de l’Alliance, mais elle n’obéissait qu’à ses propres règles. Même si utiliser ses services coûtait cher, ça en valait le prix.

Le serveur arriva avec la bouteille et les verres, que Vilmos rempli et servit à Laelyss.

Eh bien, à ton retour, saine et sauve, dit-il en levant son verre, souriant.

Il trinqua avec elle, et goûta au Pinot noir qu’il n’avait pas eu encore la chance de savourer. Comme prévu, il était excellent.  Le vin rouge était son poison de choix, avec les martinis, et il était encore meilleur en bonne compagnie. Tout de même, si chaque fois que Laelyss lui rendait visite après chacun de ses retour triomphant de l’océan, ils buvaient du vin, il faudrait qu’il songe sérieusement à remplir son stock de rouge.

La capitaine lui demanda alors ce qu’il y avait donc dans les caisses qu’elle lui avait ramené. Vilmos sourit en coin. Elle avait remarqué sa précaution? En même temps, il avait la réputation d’être plus « spontané » que prudent. Une réputation qu’il avait bien mérité, toutefois. Vilmos bu une gorgé de son vin avant de répondre, tout sourire.

J’espérais que tu me le demandes en fait, mais quand je te dis que tu ne dois en parler à personne, je suis sérieux, la prévenu-t-il. Le Conclave lui-même n’est pas au courant.

Il avait ça en commun avec Laelyss : jouer avec ses propres règles. Vilmos ne savait pas trop comment les membres du Conclave pourrait réagir. Pour lui, ça n’avait rien de choquant, et il espérait seulement que personne ne le soit pour l’empêcher de gérer ses affaires. Il en parlerait au Conclave en temps et lieu, lorsqu’il serait certain que son hypothèse tenait la route, ou lorsque les profits seront concluant.

Vilmos fouilla dans la poche intérieure de son veston. Il en sortit un petit sac de velour rouge, noué d’un ruban argenté. Vilmos dénoua le ruban. Vidant alors le contenu du sac dans la paume de sa main. Un éclat brillant s’y déposa. Avec son autre main, Vilmos saisit la pierre entre son pouce et son index. En approchant le diamant à la lumière de la chandelle posée sur la table, celui-ci se mit à scintiller d’un éclat blanc, légèrement bleuté. Il déposa alors la pierre, pas plus grosse que la moitié d’un ongle, devant Laelyss.

Voici 5 000 derlas.

Et le mieux, c’est qu’il en avait deux caisses. Fier de son petit effet, Vilmos prit une autre gorgée de Pinot noir.

Il n’y a pas que les bijoutiers et les bourgeois en manque d’idées de cadeau pour leur femme qui nécessite l’utilisation des diamants. Ils sont utilisés de plus en plus dans les nouvelles technologies, à cause de sa dureté. Pour des outils de coupe par exemple, et même des bistouris, il paraît. De toute façon, peu importe qui achètera, je compte bien les vendre.  Ou les utiliser.

Vilmos ne songeait certainement pas à se faire fabriquer une bague ou une putain de couronne en diamant. Il avait l’esprit plus pratique, et plus tordu que ça.

Toi qui est Elementis, tu pourrais me dire s’il n’existe pas un pouvoir capable de manipuler les pierres précieuses, ou les gemmes? Je pense que ça pourrait nous être très utile, à l’Alliance...


coucou



#3399cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Blood diamond [ft. Laelyss] Empty
MessageSujet: Re: Blood diamond [ft. Laelyss]   Blood diamond [ft. Laelyss] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Blood diamond [ft. Laelyss]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: La capitale :: La Rue Piétonne :: Cabaret l'Impérial-