La ville est en Janvier 2020

Partagez
 

 Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] C96b
Aston S. Hammerman

Aston S. HammermanMessages : 367
Date d'inscription : 05/09/2015


Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] Empty
MessageSujet: Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde]   Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] EmptySam 7 Déc - 17:59







Dépêchons ! Ils sont juste derrière !



En temps normal, un capitaine n’est pas souvent sur le terrain, mais Aston était une exception à cette règle. Il gérait le côté administratif assez bien, mais il avait toujours préféré résoudre les crimes sur le terrain. Aujourd’hui ne faisait pas exception et pour une mission risquée qui plus est !

Une voiture à été inspectée il y a un peu moins d’un mois et avait dans sa machinerie des pochons de drogue dissimulé, permettant le trafic partout en ville avec un transport discret et efficace. Suite à cette découverte, une enquête fût ouverte et le capitaine avait infiltré une usine de fabrication où l’ont suspectait de cacher les fameux pochons. Ce qu’il découvrit allait faire fermé le trafic motorisé de drogue : les plans des endroits de la voiture cachant de la drogue et surtout les voiture et leur numéro d’immatriculation qui circulaient à l’heure actuelle.

Etant seul, le capitaine prit les documents, mais fût découvert peu après et c’est alors que commença une course poursuite pour rétablir la vérité. Le blond esquivait les tir comme il pouvait et cherchais désespérément une voiture à réquisitionner pour se rendre au commissariat le plus vite possible.

Il sortit dans la rue essoufflé et vit alors une voiture qui semblait en état de marche. Il courra vers la voiture, mais tomba nez à nez avec une femme qui semblait ne pas comprendre la situation quand le policier s’installa côté passager.



Madame, je réquisitionne ce véhicule ! Emmenez-moi au plus vite au commissariat !


Le capitaine sortit son badge de police et le mit sous le nez de la femme avant de regarder autour de lui. L’ennemi ne tarderais pas à montrer le bout de son nez, il fallait agir vite. Si elle refusait il prendrait volontiers le volant.


Je rétablirais la vérité !



Halloween


Ordres donnés en darkorange !


Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] 51xb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] 1bj8
Adélaïde Sharpe

Adélaïde SharpeMessages : 121
Date d'inscription : 06/06/2019


Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] Empty
MessageSujet: Re: Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde]   Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] EmptyDim 8 Déc - 14:01

 
Roule, roule, roule !

Je faisais un duel de regard avec la nouvelle voiture que l'on m'avait amenée dans la nuit. En arrivant ce matin, j'avais découvert ce petit bijou qui ne roulait plus des masses et cela faisait des heures que j'étais occupée à la faire redémarrer. Il s'agissait d'un modèle que je connaissais peu alors je commençais à saturer. Je la regardais comme si elle allait me donner la réponse à mes questions mais pour le moment, je ne voyais qu'elle se foutait bien de ma gueule. Bien heureuse que je n'arrive pas à la faire redémarrer.

Cette voiture venait tout droit d'un pays étranger et je devais comprendre le nouveau moteur pour voir si elle était capable de rouler en ville. Le moteur était pourtant en bon état et j'avais vérifié tous les branchements, tous les câbles, tous les boulons... Mais cette saleté ne voulait pas démarrer. J'avais fini par donner un coup de pied dans les roues de cette bagnole, non contente de me retrouver face à la difficulté. Je me posais dans un coin de l'atelier et fermais les yeux pour visualiser tout ce que j'avais vu dans cette voiture, tout ce que j'avais appris au cours de ces dernières années. C'est ainsi que je fonctionnais. J'avais besoin de temps et de silence. Pour ça que je préférais travailler seule.

Puis j'ouvris les yeux de manière déterminée. Je savais ce que je devais faire. Je me levais d'un bond et allais m'asseoir côté conducteur. Wow, ça faisait bizarre, d'habitude j'étais toujours du côté passager... Ouais 25 ans et je n'avais toujours pas passé le permis ; mais je préférais courir après le train plutôt que prendre une voiture pour aller au boulot. Et puis aussi parce que ça ne m'intéressait pas le moins du monde de conduire. Je vérifiais une nouvelle fois que tout fonctionnait : volant, pédale, levier de vitesse et je me glissais ensuite vers les branchements pour essayer de connecter de fils ensemble. Je voulais vérifier une petite chose.

Loin d'être évident, la voiture se mit à râler plusieurs fois mais en appuyant sur la pédale d'accélération, je me rendis compte qu'elle commençait déjà à mieux fonctionner que tout à l'heure. J'avais un sourire fier aux lèvres. Je savais qu'elle n'allait pas me résister longtemps cette bagnole. Gardant mon sourire béat aux lèvres, je fus rapidement ramenée sur terre quand j'entendis la portière passager s'ouvrir et qu'un blondinet posa son derrière sur le côté passager. Je clignais plusieurs fois des yeux et regardais à droite et à gauche en me demandant si c'était une blague. Il voulait quoi lui ?

- Madame, je réquisitionne ce véhicule ! Emmenez-moi au plus vite au commissariat !

Il me sortit son badge de policier mais je ne réagis pas tout de suite, du moins pas aussi vite qu'il l'aurait voulu. Et puis, je repris la parole sur un détails qui me chiffonnait l'esprit.

- Madame ? Mais j'ai quel âge selon vous ? Je ne suis même pas mariée ! On utilise "Madame" pour les femmes qui sont mariées... Moi je suis célibataire alors je vous remercierai de bien vouloir utiliser le terme "Mademoiselle".

Oui, c'était réellement ce détails qui me chiffonnait. Est-ce que j'ai l'air d'être une femme mariée ? Et puis je suis jeune, qu'il m'appelle Mademoiselle ! Ce n'est pas pour rien que je peux cocher cette petite case quand je remplis mes papiers sinon elle serait effacée ! Alors j'aimerai qu'on utilise les termes adéquats.

- Et puis, je ne vais vous conduire nul part ! Je suis en train de réparer cette voiture ! D'ailleurs, comment vous avez fait pour entrer dans mon atelier aussi facilement ? Y'a pas Gérard dans le coin qui a vous demandé de ne pas venir, je suis en plein boulot et...

Il me stoppe en me faisant comprendre que c'était urgent d'aller au commissariat... Ouais mais, je viens à peine de faire ronronner le moteur ; je ne suis pas sûre qu'elle puisse aller quelque part. D'ailleurs, j'entends des pas se rapprocher de nous et je reprends mon air fier.

- Vous voyez ! Gérard n'apprécie pas qu'on entre dans son atelier comme ça.

Je me retournais pour voir un groupe d'homme armé jusqu'aux dents qui tira un coup de feu en notre direction ; faisant exploser la vitre arrière et m'arracher un cri le plus aiguë que je n'ai jamais fait.

- C'est pas Gérard ça !!

Le policier me força la main pour démarrer en vitesse la voiture et sous le coup de la panique, je mis la voiture en marche. Cependant, au lieu d'aller en avant comme je l'avais prévu, je reculais d'un seul coup, renversant les mecs qui venaient de nous tirer. Je lâchais un "désolée !" avant de toucher une nouvelle fois au lieu de vitesse pour aller en marche avant et sortir de l'atelier sans délicatesse et rouler dans la rue. Franchement, j'étais carrément en panique là !! Je savais à peine utiliser les pédales et je trouvais d'ailleurs qu'on était un peu ralenti.

- Je n'arrive pas à accélérer ! On fait comment pour accélérer sur une voiture ?
Codage par Libella sur Graphiorum


☆ Je m'excite en #91283B
Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] RxywI7vfcG4--l0CRiDSWRwa8jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] C96b
Aston S. Hammerman

Aston S. HammermanMessages : 367
Date d'inscription : 05/09/2015


Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] Empty
MessageSujet: Re: Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde]   Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] EmptyDim 8 Déc - 15:02







Dépêchons ! Ils sont juste derrière !



Le regard du capitaine était des plus perplexe pendant un instant face aux paroles de la demoiselle. Elle chipotait pour un terme sans importance dans cette situation. Il aurait voulu répondre, mais aucun mot ne pouvait sortir de la bouche du blond tellement il n’était pas prêt à une telle réaction. Elle affirma même qu’elle ne le mènerais nul part… Avait-elle compris qui il était et dans quelle situation elle se trouvait ?


D’accord, Mademoiselle ! Mais là il faut vraiment partir…


Le capitaine regarda autour de lui mais rien, quand soudain… Il entendit des bruits de pas derrière la voiture. La demoiselle pensait donc à son patron ou à une personne en particulier, mais le blond ne semblait pas aussi sûr qu’elle.

Je ne suis pas sûr que…


Puis un coup de feu éclata la vitre arrière de la voiture, c’est pas comme s’il avait tenter de l’avertir. Aston leva les yeux en l’air avant de sortir à son tour un pistolet qu’un soldat lui avait donner juste avant qu’il ne parte du commissariat, « ça vous sera utile capitaine » qu’il disait, il n’avait pas tout à fait tord. Aston haussa la voix pour couvrir le cri de la femme.

On peut y aller maintenant ?!


Puis l’étonnement se lisait sur son visage alors que la voiture partait en arrière. Mais que fait cette femme femme ?! C’était la principale pensée du blondinet qui n’hésita pas à tirer une balle dans la jambe d’un homme armé paré à tirer lui aussi. Finalement la voiture parti dans le bon sens et Aston se préoccupa de recharger son arme. Cependant les bruits de pneu grinçait derrière eux, l’ennemi ne semblait pas abandonner l’affaire.

Comment ça « on fait comment » ?! Le frein à main ! Il faut l’enlever !


Sans attendre, le capitaine abaissa le frein à main et la voiture eut un bond en avant et gagna en vitesse, mais les tirs n’allaient pas tarder à se faire entendre, il fallait prendre de l’avance. Devant le commissariat ils seraient à l’abris, mais ils en étaient encore loin.



Je rétablirais la vérité !



Halloween


Ordres donnés en darkorange !


Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] 51xb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] 1bj8
Adélaïde Sharpe

Adélaïde SharpeMessages : 121
Date d'inscription : 06/06/2019


Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] Empty
MessageSujet: Re: Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde]   Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] EmptyMar 10 Déc - 18:41

 
Roule, roule, roule !

De ce que je voyais dans la rue, les gens roulaient plus vite que nous actuellement... Pourtant, je vous avoue que j'ai le pied sur le champignon donc je ne comprends pas. A moins que j'ai confondu les pédales ? C'est peut-être ça le soucis également. J'appuie sur la pédale la plus à gauche mais il ne se passe rien... J'appuie dans le vide. Alors je tente celle du milieu que je donne un gros coup de frein, manquant de nous propulser en avant ; et je n'ai même pas ma ceinture de sécurité. Donc oui, il y a bien un problème !

- Comment ça « on fait comment » ?! Le frein à main ! Il faut l’enlever !

J'essaye de quitter la route des yeux mais dès que je regarde ailleurs, la voiture manque de finir dans le décor... Heureusement, le blondinet qui m'a limite prise en otage s'exécute quant à ce fameux frein à main ; faisant faire un sacré bond en avant à la voiture et l'accélérant d'un seul coup. Ah oui, en effet ! C'est déjà mieux ! Je lève le pied de l'accélérateur car j'avais dû mal à gérer la voiture quand elle allait trop vite. C'était beaucoup trop rapide pour moi finalement !! Je n'arrivais pas à gérer. Je recevais quelques indications de mon copilote mais faut dire qu'il me disait les trucs à la dernière minute donc mes tournants étaient durs à suivre.

- Mais taisez-vous, je n'arrive pas à me concentrer avec vos indications ! C'est la première fois que je conduis alors j'ai besoin de concentration !

Non parce qu'en me parlant toutes les secondes, je ne vais pas réussir à me concentrer... D'ailleurs, j'ai l'impression que cette révélation ne lui fait clairement pas plaisir. Au passage, je crois que j'ai grillé un stop et les piétons que j'ai manqué d'écraser ont fait un sacré bond en arrière ; je m'excuse d'ailleurs et en même temps, on ne peut pas dire que je suis une pro du code de la route... Vu le nombre de voitures qui me klaxonnent, on peut quand même en conclure sur ma conduite est presque chaotique.

Pour empirer les choses, j'entends des pneus qui grincent de nouveaux derrière nous et je me permets un regard en arrière pour remarquer qu'il s'agissait des types qui étaient dans mon atelier. Merde. Merde. Merde. Je suis censée aller où maintenant ? Je tourne dans la première rue que je vois mais je crois avoir vu aussi un panneau avec une flèche barrée... Cependant, ça n'effraie pas le groupe d'hommes qui nous suivent dans cette ruelle et qui continuent de nous tirer dessus. D'ailleurs, je lâche de nouveaux cris effrayés... Je vais mourir.

- Putain mais ils veulent quoi ces types !! Je n'ai pas demandé à être embarquée là-dedans !! Je ne veux pas mourir à cause de vos conneries moi !!
Codage par Libella sur Graphiorum


☆ Je m'excite en #91283B
Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] RxywI7vfcG4--l0CRiDSWRwa8jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] C96b
Aston S. Hammerman

Aston S. HammermanMessages : 367
Date d'inscription : 05/09/2015


Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] Empty
MessageSujet: Re: Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde]   Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] EmptySam 21 Déc - 18:49







Dépêchons ! Ils sont juste derrière !



Les indications pleuvait sur la jeune femme prise malgré elle dans le siphon des évènements. Sur le coup, le capitaine n’avait pas penser une seule seconde que tout ceci tournerait ainsi. Il ne pensait pas mettre en danger la vie de quelqu’un, normalement ils seraient vite partis et arriver au commissariat, mais le temps perdu avait permis aux malfaiteurs de les rattraper.

Quand la demoiselle demanda, exaspérée, au blond de se taire car elle n’arrivait pas à se concentrer pour sa première fois au volant d’une voiture, le policier eu un regard effrayé et désemparé. Pour lui, une personne s’y connaissant si bien dans les machines avait forcément son permis. Il s’était trompé et commençait sérieusement s’il n’allait pas mourir à bord de cette voiture.

Malgré l’infraction au code de la route, le capitaine pouvait voir en jetant un coup d’oeil que leur adversaire les suivait toujours. Cette ruelle offrait un bon angle de tir, mais un homme s'apprêtait à tirer sur leur voiture. Il baissa par réflexe la tête de la femme et se prit la balle dans le deltoïde. Une blessure superficiel, mais qui avait sauver la vie d’une innocente.


Ce n’était pas sensé se passer ainsi, je pensais tombé sur une pilote… Je veillerais sur vous et m’arrangerais pour que vous soyez récompenser pour votre courage.


Aston banda rapidement sa plaie et chercha une échappatoire, il n’allaient pas faire long feu, il fallait plus de calme et pour cela il fallait se débarrassé de leur poursuivants. Le blond se tourna alors vers la mécanicienne.

Vous vous y connaissez en voiture ? Dite moi ce que je dois viser pour mettre hors course la voiture derrière nous.


Aston n’était pas un tireur, mais il pouvait toujours essayé de faire le nécessaire pour assurer la sécurité de la femme au volant et li apporter le calme qu’elle désirait.



Je rétablirais la vérité !



Halloween


Ordres donnés en darkorange !


Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] 51xb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] 1bj8
Adélaïde Sharpe

Adélaïde SharpeMessages : 121
Date d'inscription : 06/06/2019


Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] Empty
MessageSujet: Re: Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde]   Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] EmptyMer 25 Déc - 12:29

 
Roule, roule, roule !

Pourquoi c'était toujours à moi qui ça arrivait ce genre de choses ? Je n'ai rien demandé à personne. J'étais là, tranquillement en train de réparer la voiture, quand une bande de cinglés à débarquer dans mon atelier pour tirer de tous les côtés. Voilà pourquoi je n'aime pas les armes à feu, ça blesse des gens et ça fait du mal aux autres ! Je les entendais tirer et je sentis que le policier appuyais sur ma tête ; mais je ne vois plus la route comme ça !! Relevant la tête, je remarque le sang et hurle de nouveau.

- Vous êtes blessé ! Ils tirent de vrais balles !

Oui, car j'avais quand même espoir que ce soit un jeu entre eux ou quelque chose comme ça quoi.

- Ce n’était pas sensé se passer ainsi, je pensais tombé sur une pilote… Je veillerais sur vous et m’arrangerais pour que vous soyez récompenser pour votre courage.

- Mais je m'en fiche de la récompense !! Mois je veux juste survivre ! Puis je jette un coup d'oeil au siège. Oh mon dieu. Vous avez tâché le siège ! Je vais mettre une plombe à le récupérer ! Vous savez combien de temps une tâche de sang disparaît ? Je suis censée rendre cette voiture ce soir !

Ce n'était pas gagné. La propriétaire allait devoir attendre encore une bonne semaine, le temps de réparer le pare brise et les impacts de balles qui s'était logées partout. Je continuais de regarder la route, le rétro, le policier qui essayait tant bien que mal de bander sa sa plaie... Ah personnellement, je n'aurais pas fait de cette manière mais je n'avais pas le temps de faire un cours de premiers soins.

- Vous vous y connaissez en voiture ? Dite moi ce que je dois viser pour mettre hors course la voiture derrière nous.

Je regardais une nouvelle fois mon rétro pour observer le modèle de la voiture. Bonne qualité, jolie carrosserie, jolies roues... Oh, j'aurais aimé travailler sur ce genre de voiture. Une allemande, je crois ? Mais je divague. Cela ne servait à rien de viser le moteur, les balles ne passeront jamais au travers de la carrosserie, ça ne ferait que endommager mais l'arrêter. Il y avait un défaut sur le pare brise mais ce n'était pas cela qui allait arrêter quoi que ce soit.

- Visez les roues. Ou sinon... le conducteur.

Si il n'y a plus de conducteur, la voiture ne peut plus rouler. Ahah. Mais je n'ai pas l'impression que ma blague ait réellement fait beaucoup d'effet. Pourtant, c'est ce qui résoudrait le mieux cette situation. Je continuais de rouler mais je voyais déjà au loin un piéton qui était prêt à s'engager sur la route.
Codage par Libella sur Graphiorum


☆ Je m'excite en #91283B
Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] RxywI7vfcG4--l0CRiDSWRwa8jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] C96b
Aston S. Hammerman

Aston S. HammermanMessages : 367
Date d'inscription : 05/09/2015


Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] Empty
MessageSujet: Re: Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde]   Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] EmptyJeu 26 Déc - 13:39







Dépêchons ! Ils sont juste derrière !



Aston était dans une situation pour le moins compliquée, mais pas catastrophique malgré les nombreux facteurs contre lui. Il se retenait de souligner l’absurdité de la phrase prononcée par la jeune femme en voyant la blessure du blond. Il se contenta de lever les yeux au ciel, bien sûr que c’était de vraies balles.

Le capitaine remarqua que la demoiselle se fichait éperdument de la récompense, elle pensait malgré tout à son travail, au sang sur le siège et Aston se sentait déboussolé par ses mots. Comment pouvait-elle gardée en tête cette préoccupation pour son travail plus que pour sa vie ?


Eh bien désolé pour la voiture alors, je payerais les réparations si cela vous inquiète tant !


Aston n’en pouvait plus de voir tant d'insouciance dans son discours. Il s’était interposer pour lui sauver la vie et elle elle ne pensait qu’à la voiture. D’un côté il pouvait comprendre, mais ils sont dans une situation où la priorité des inquiétude n’est pas a bon endroit d’après lui.

Très drôle madame, votre sens de l’humour est hilarant.


Vu la tête que faisait l’allemand, il n’était pas compliqué de deviner que c’était du sarcasme dans toute sa splendeur. Il soupira et se retourna pour viser la roue avant droite et tira. Par miracle, la balle fit mouche et la voiture tourna brusquement sur la droite, s’encastrant dans le mur de la petite ruelle. Le blond se retourna et soupira un bon coup.

Bon, au moins on devrait être tranquille.


Le capitaine fût vite rattraper dans ses paroles par les actes de la demoiselle qui semblait foncée droit sur un piéton. Le capitaine jeta rapidement un coup d’oeil derrière lui pour voir qu’ils n’étaient plus suivis et appuya sur la pédale de frein via la jambe de la demoiselle et leva le frein à main. La voiture s’arrêta pile devant le piéton qui ne mesurais pas encore la chance qu’il avait eu.

Bien. Je crois que je vais prendre le volant si vous le voulez bien.


Aston sentait son coeur battre à cent à l’heure tellement il n’était pas prêt mentalement à une telle situation. D’ailleurs n rapide coup d’oeil à la demoiselle suffisait à comprendre que ce ne fût pas facile pour elle non plus.



Je rétablirais la vérité !



Halloween


Ordres donnés en darkorange !


Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] 51xb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] 1bj8
Adélaïde Sharpe

Adélaïde SharpeMessages : 121
Date d'inscription : 06/06/2019


Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] Empty
MessageSujet: Re: Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde]   Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] EmptyJeu 26 Déc - 20:16

 
Roule, roule, roule !

- Visez les roues. Ou sinon... le conducteur.

Je ne faisais que dire le fond de ma pensée. Le mieux serait de viser les roues histoire que la voiture rentre dans un mur ou un truc comme ça mais ce qui serait le plus simple serait de viser le conducteur... Ok, c'est glauque dit comme ça mais il m'a demandé le moyen le plus efficace pour stopper cette voiture. Pas le plus légal.

- Très drôle madame, votre sens de l’humour est hilarant.

- Merci ! On me le dit souvent !


On se connait depuis et voilà déjà qu'il me complimente sur mon sens de l'humour ! Je vois du coin de l’œil se retourner et j'entends qu'il tire une nouvelle fois avec son pistolet ; faisant un léger mouvement des épaules pour me protéger, j'avais une sainte horreur des bruits trop forts. Surtout lorsqu'ils étaient aussi proche de mon oreille. J'ai cette sensation de me faire agresser, c'est hyper désagréable ! Jetant un coup d’œil dans le rétro, je remarque qu'il a réussi à faire mouche. D'ailleurs, ce moment inattention me fit louper le piéton qui commençait à s'engager sur la route.

Heureusement, le policier eut plus de réflexe car il réussit à appuyer sur la pédale de frein et lever le frein à main, forçant ainsi la voiture à s'arrêter à quelques centimètres du piéton. Et comme je n'avais pas mis ma ceinture de sécurité -je n'avais pas eu le temps, stop de me juger-, je fais un bond en avant et me prit le volant en plein dans la poitrine. Voilà qui me donnait encore moins l'envie de conduire. Je ne saurais dire qui était le plus perturbé par cette situation mais on tirait une tête de 10 pieds de long tous les trois.

- Bien. Je crois que je vais prendre le volant si vous le voulez bien.

- Ah parce que vous espérez faire mieux avec votre bras troué ?


Je n'arrive déjà pas à bien conduire avec deux bras et deux jambes mais alors lui ! J'aimerai bien l'y voir avec son bras en moins. Je ne suis pas très douée mais j'ai quand même pigé rapidement qu'on avait besoin des deux mains pour conduire cet engin.

- D'ailleurs, concernant cette blessure, j'espère pour vous que la balle est ressortie ! Et puis, le tissu n'est pas très propre... Vous avez pensé aux infections que vous pourrez chopper en vous y prenant de cette manière ?

Ok, ok, normalement ce n'était pas le moment de faire ce genre de réflexions mais je ne pouvais pas m'en empêcher ! C'était plus fort que moi ! Je pensais à quelque chose et il fallait que ça sorte. Surtout pour un truc aussi important. Peut-être qu'il ne connait pas tous les risques liés à une blessure par balles et un mauvais traitement ? Cependant, je n'eus pas réellement le temps de continuer mon monologue que les gangsters nous avaient déjà rattrapé, du moins avançait vers nous.

- Bon. Et si on y allait à pied ? Je connais un chouette chemin en passant par la vieille ville.

Bon, ça rallongeait un peu le chemin vers l'hôpital... Ou le commissariat. Je ne sais même plus où il voulait aller ! Mais dans tous les cas, je connaissais un chemin sympa et également quelques personnes qui pourraient me filer un coup de pouce. Quand on répare des engins en tout genre, on a quelques services en échange. Je sors de la voiture sans même avoir son accord -si il préfère cet enfin de malheur, c'est son soucis- et invoque mes trois pies pour qu'elles viennent donner des coups de becs aux gars. Laissant du temps pour prendre le chemin en question.
Codage par Libella sur Graphiorum


☆ Je m'excite en #91283B
Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] RxywI7vfcG4--l0CRiDSWRwa8jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] C96b
Aston S. Hammerman

Aston S. HammermanMessages : 367
Date d'inscription : 05/09/2015


Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] Empty
MessageSujet: Re: Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde]   Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] EmptyJeu 26 Déc - 21:59







Dépêchons ! Ils sont juste derrière !



Finalement, le plan avait marché et avait même rapprocher les deux inconnus dans l’adversité. Enfin, c’était bien relatif, car c’est sur l’ironie de la situation quue les deux jeunes gens s’était retrouvés. Malgré tout, Aston s’en voulait d’avoir entrainé une innocente dans cette affaire, c’est bien pour cela qu’il n’aurais pas hésiter à se sacrifier pour éviter une quelconque blessure.

Là où Aston espérais gagner du temps en prenant le volant, la demoiselle fit une remarque forte intéressante : avec un bras en moins on conduit bien plus mal. Le blond devait se l’avouer, il ne ferrais pas mieux avec sa blessure. Mais la demoiselle enchaina sur un autre sujet, sa blessure justement et les risques lié à cela.


C’est un problème secondaire, je ne suis pas médecin après tout…


Cependant l’avance prise avec l’accident avait été perdue par le débat sur sa blessure et c’est bien pour cela que le capitaine suivis rapidement la demoiselle qui s'avérait être une Domae. Malgré la blessure, Aston pourrait toujours se battre à l’épée, mais il serait bien moins efficace. Cependant, il ne devrait pas y avoir de soucis avec cela vu que la jeune femme semblait sûr d’elle.

Ils avancèrent tout deux dans le fameux chemin, Aston ne se laissant pas distancer pour ne pas se perdre dans des rues qu’il ne connaissait pas assez. Cependant, quelque chose le troublait et il finit par demander.

Excusez-moi, on est bien en route pour le commissariat ?


Il avait beau être blessé, la mission du capitaine passait avant sa santé selon son point de vu. Selon lui, les documents en sécurité assurerais une paix sur le long terme des deux protagonistes, mais sue le court terme, Aston allait souffrir encore un peu. Enfin, pour le coup c’est elle qui avait les clés en main et qui déciderais de la suite des opération, Aston devra s’y plier que cela lui plaise ou non.





Je rétablirais la vérité !



Halloween


Ordres donnés en darkorange !


Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] 51xb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] 1bj8
Adélaïde Sharpe

Adélaïde SharpeMessages : 121
Date d'inscription : 06/06/2019


Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] Empty
MessageSujet: Re: Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde]   Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] EmptyVen 27 Déc - 12:34

 
Roule, roule, roule !

Alors, je sais que certaines personnes vont me dire que je suis totalement inconsciente d'invoquer mon animal sous les yeux d'un policier... Mais je serais totalement inconsciente si je ne le faisais pas plutôt ! Je n'allais quand même pas balancer des cailloux pour les ralentir, c'est complètement ridicule et moi je n'ai pas de pistolet pour faire piou piou. Alors autant que j'envoie mes bestioles pour qu'elle donne quelques coups de becs dans la tronche. Vous vous êtes déjà pris des coups de becs d'un oiseau en colère ? Ben je vous confirme que ça fait bien mal !

Nous passions donc par le chemin en question, marchant dans les petites ruelles qui ne donnaient clairement pas envie ; certaines étaient même étroites alors il ne fallait pas être gros. Non pas que j'ai un soucis avec les gros hein, je constate juste que c'est compliqué de passer par là si on a un petit bidou. Je jette quelques coups d’œil derrière moi pour vérifier si ils nous suivaient toujours mais je crois qu'on les avait semé ? Enfin, ce n'est pas pour autant qu'on doit s'arrêter. Bien au contraire, on doit aller jusqu'à l'hôpital !

- Excusez-moi, on est bien en route pour le commissariat ?

Je m'arrêtais d'un seul coup et fit volt-face vers. Il avait lu dans mes pensées ou quoi ? Je l'observais de bas en haut me demandant si c'était réellement un policier qui avait beaucoup de flair ou si il s'agissait d'un Télékyn qui pouvait lire dans les pensées. Dans les cas, j'étais énervée et contrariée qu'il ait compris ce que j'avais en tête. Le gars, il a le bras troué, il pourrait se taper toutes les infections du monde mais il décide quand même d'aller jusqu'au commissariat !

- Mais vous avez un grain ! Vous devez aller à l'hôpital avec une blessure pareille !

Ah ça, pour avoir un grain, il en avait un ! Je n'ai jamais vu quelqu'un autant attaché à son travail. Pourtant, il avait l'air réellement déterminé à vouloir aller à ce foutu commissariat... Mon dieu, la priorité des gens dans cette ville m'étonnera toujours. J'entendais des "ils sont là par là !" me signifiant que nos agresseurs ne devaient pas être très très loin d'ici, mais il fallait encore qu'ils trouvent le bon chemin. Je regardais les documents que le policier avait en main et remarquais qu'ils étaient dans une pochette alors, j'eus une idée.

- Filez moi la pochette et gardez le contenu. Je vais les attirer ailleurs pendant que vous suivrez Sydney jusqu'au commissariat.

Et si il se demandait qui était Sydney, il pouvait voir une pie qui venait de se poser sur son épaule. D'ailleurs, je lui jetais un regard un peu méfiant à ce policier... Il n'avait pas intérêt à faire de mal à mon oiseau sinon je m'occuperai personnellement de son cas. Maintenant, j'espérais juste qu'il soit un minimum coopératif. Si oui, je prendrais cette pochette et m'empresserais d'attirer les affreux ailleurs tandis qu'il irait jusqu'au commissariat.
Codage par Libella sur Graphiorum


☆ Je m'excite en #91283B
Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] RxywI7vfcG4--l0CRiDSWRwa8jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] Empty
MessageSujet: Re: Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde]   Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Roule, roule, roule ! [feat. Adélaïde]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2019-