La ville est en Septembre 2020

Partagez
 

 A la sueur de nos efforts [F. Amy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Citoyen
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenCitoyenMessages : 231
Date d'inscription : 26/11/2019


A la sueur de nos efforts [F. Amy] Empty
MessageSujet: A la sueur de nos efforts [F. Amy]   A la sueur de nos efforts [F. Amy] EmptyDim 15 Déc - 22:31

A la sueur de nos efforts
F. Amy



On était le 26 décembre, Noël avait riche en émotion. Bien que je ne l'avais pas passé comme une fête suite à l'heureux événement pour mon frère et sa femme, j'avais passé une bonne journée. Heureux de savoir que mon neveu était né. J'étais donc passé rapidement pour voir ça et reparti aussi vite pour laisser la jeune mère et le nouveau père se reposer un peu. Ça avait dû être dur pour eux.

Mais je n'avais pas eu que ça comme surprise, en me levant chez moi, j'avais aussi eu un cadeau posé sous mon petit sapin miniature, un magnifique collier qui aurait appartenu à Eisuke, un collier qu'on avait plus retrouvé sur plusieurs photos. Je n'en avais jamais vraiment porté durant ma vie, mais je le trouvai vraiment magnifique et … Savoir à qui il appartenait me remplissait le cœur de joie, j'avais l'impression d'être un peu plus de ma famille avec ça. Bien que le fondateur se retournerait sûrement dans sa tombe en sachant que sa descendance est devenue flic.

Ce n'était cependant que de bonne nouvelle et avec cela, je débordai d'une énergie incroyable. J'avais été content d'être là, mes supérieurs m'ayant laissé mon Noël par rapport à ce que j'avais prévu. J'étais peut-être mauvaise langue. Cette énergie affluait dans l'ensemble de mon corps et j'avais besoin de la canaliser, alors comme chaque matin, je m'étais levé à une heure vraiment pas humaine afin de sortir faire mon sport.

Je courrai encore et encore, la ville semblait fantomatique à ce genre d'heure, surtout après des jours de fête, mais … Cette ambiance me convenait parfaitement. Je vivais dans un monde fait de silence depuis ma naissance et le décor était parfaitement en accord avec ce monde maintenant. La sueur coulait le long de mon front, passant sur mon visage doucement avant de tomber vers le sol. J'étais chaud, mon corps bouillonnait et une légère brume sortait de ma bouche à chaque expiration.


  « – Ah … Ca doit faire 15 Km maintenant, j'ai réussi à les faire dans les temps. Je m'améliore ... »

Je venais me pencher doucement venant essuyer mon visage avec le bas de mon t-shirt. J'étais content de mes performances qui s'amélioraient de jour en jour, je pouvais faire beaucoup plus de pompe et abdos aussi, mes entraînements quotidiens n'étaient pas une perte de temps. J'avais terminé mon chemin dans la vieille ville. Un endroit qui pouvait sembler triste, mais aussi tôt le matin, elle avait juste une ambiance rustique :

  « – Bon une petite pause et on reprend ... »

Me redressant de toute ma hauteur, je prenais une grande inspiration, remplissant mes poumons de l'oxygène ambiante.

   
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A la sueur de nos efforts [F. Amy] C96b
Poppylan McLeod

Poppylan McLeodMessages : 76
Date d'inscription : 15/12/2019


A la sueur de nos efforts [F. Amy] Empty
MessageSujet: Re: A la sueur de nos efforts [F. Amy]   A la sueur de nos efforts [F. Amy] EmptyLun 16 Déc - 17:04






U
ne sale nuit que tu avais encore passé. Tes cauchemars étaient chroniques depuis la morts de tes parents. Et puis, tu n’arrêtais pas de penser à la cérémonie qui allait te consacrer disciple au sein des Télékyns. Le moment où tu allais obtenir un soi-disant pouvoir, une chose que tu voyais symbolique plus que réelle. Alors tu t’imaginais, dans une ambiance sectaire, entourée de personnes masquées qui tournoyaient autour de toi selon un rite païen. Et puis, quand tu fermais les yeux, tout se mélangeait. La cérémonie, l’accident et quand tu étais sur le point de t’endormir, tu avais la sensation d’avoir vécu l’accident et tu étais réveillée instantanément. Tu te retournais alors, dans toutes les positions possibles et imaginable, tu te tapais la tête à coup d’oreiller et puis, finalement, sur les coups de cinq heure du matin, ce dernier vola dans la chambre. Tu en avais marre de regarder les heures tourner, alors tu décidas de te lever. Peut-être un peu brusquement d’ailleurs puisqu’un voile noir perturba ta vision un instant puis tout revint dans l’ordre. Sérieusement? Que faire à cette heure-ci? Tu râlas, la tête dans le cul et les pieds traînant au sol. Une fois dans la cuisine, tu sortis le jus de fruits, ainsi qu’un reste de baguette de pain datant de la veille. Grignotant sans réelle envie, tu finis bien vite ce repas considéré comme le plus important de la journée.

Tu étais sacrément de mauvais poil et, sur un coup de tête tu décidas d’aller faire un tour. Peut-être courir un peu pour évacuer toutes ces mauvaises ondes? Un juron finit par sortir de ta bouche. *Nan mais meuf, ça fait 1 000 ans que t’as pas fait de sport et tu te vois reprendre ça, comme ça, au calme?* Et pourtant, il le fallait bien, en Ecosse, le médecin t’avait souvent dit de faire du sport pour “libérer ton esprit” disait-il. Tu ne l’avais que rarement écouté, bien trop prostrée dans ta léthargie post-traumatique. Cependant, tu en avais parcouru du chemin depuis cet épisode: tu t’étais ressaisie et puis, tu avais grandi. En plus, tu n’avais rien de mieux à faire à cinq heure du matin et il était hors de question de se recoucher. La raison était toute trouvée malgré ta mauvaise foi.

Tu sortis de ton vieil immeuble en tenue de sport et la gueule enfarinée. Tu fis un peu de ces étirements qui ne servaient à rien -selon toi- et t’élanças un peu trop vite. Presque 5 minutes après, tu étais déjà cuite et 10 minutes plus tard, tu te mangeas le macadame. Alors là, c’était le pompon, c’était quoi cette journée de merde?!! Carrément furax, tu frappas le sol de ton poing à t’en faire mal, tout en t’énervant toute seule.

(c) L Y S / L A E / M A T E N A

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenCitoyenMessages : 231
Date d'inscription : 26/11/2019


A la sueur de nos efforts [F. Amy] Empty
MessageSujet: Re: A la sueur de nos efforts [F. Amy]   A la sueur de nos efforts [F. Amy] EmptyLun 16 Déc - 18:13

A la sueur de nos efforts
F. Amy



Ma petite pause de quelques minutes était calme. J'observai les alentours tranquillement, ça m'arrivait souvent de patrouiller ici, c'était un coin où les flics n'aimaient pas aller, trop de problèmes, mais moi ça ne me gênait pas.

Respirant doucement pour garder un rythme afin de pouvoir repartir, une scène attire un peu mon attention.  Me tournant légèrement en voyant du mouvement un peu plus loin, je pouvais apercevoir une jeune femme faire aussi du sport assez tôt le matin, cette vision me réconforta dans l'idée que je n'étais pas le seul débile à sortir à une heure comme celle-là pour faire cela.

J'observai cette jeune femme courir, mais à un moment, je sursautai moi-même en voyant une sacrée une chute de cette dernière. La scène était vraiment ridicule de mon point de vue, mais en la voyant rester au sol, je m'inquiétai un peu tout de même. Prenant ma bouteille d'eau je m'approchai d'elle tranquillement :

« -Vous allez bien mademoiselle ? »

M'agenouillant devant je l'observai, elle semblait haleter un peu. Apparemment et à la vue du peu que je voyais de son corps, elle n'était pas réellement sportive. Une personne qui reprend le sport ? Cela expliquait peut-être la chute.

« -Vous voulez boire un peu ? »

Je voulais qu'elle se redresse au moins, que je puisse la voir parler. Étant sourd, je ne pouvais pas suivre la conversation si elle je ne pouvais pas lire ses lèvres. Je tendais donc la bouteille en direction de la jeune femme restant silencieuse pendant ce temps-là.

« - Vous feriez mieux de boire un peu, ça aidera pour votre respiration.  »

Je souriais doucement.

   
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A la sueur de nos efforts [F. Amy] C96b
Poppylan McLeod

Poppylan McLeodMessages : 76
Date d'inscription : 15/12/2019


A la sueur de nos efforts [F. Amy] Empty
MessageSujet: Re: A la sueur de nos efforts [F. Amy]   A la sueur de nos efforts [F. Amy] EmptyLun 16 Déc - 21:43






L
e pire dans cette histoire, c’est que tu n’étais pas la seule teubé ayant eu l’idée d’aller courir aussi tôt dans le froid ce matin là. Un homme se tenait, plus loin et semblait t’observer. Tu pestais intérieurement et croisas les doigts pour qu’il rebrousse chemin. Evidemment, il fit le contraire et c’est rouge de honte que tu l’accueillis. Tu ne fis même pas attention à sa voix quelque peu particulière tellement tu étais préoccupée par l’image ridicule que tu renvoyais. Il s’agenouilla devant toi et tu n’osas toujours pas soutenir son regard. Tu te cachais désespérément derrière ta frange, en espérant -pour une fois- devenir invisible. Tu tentas même de te reculer, comme si cela allait te permettre de fuir. Tu toussotas quelque peu, le froid te brûlant la gorge. Finalement, l’homme te tendit sa bouteille d’eau et tu l’écartas d’un geste brusque, à la fois honteuse et en colère contre toi. Après un petit silence, tu te décidas à regarder l’inconnu. Un beau jeune homme brun baraqué, des yeux clairs. Oh là là… la giga giga honte!

« Rah mais laisses-moi tranquille, tu vois bien que je m’étire! »

Ouais… C’est vrai que c’était flagrant. Avec ton jogging qui s’était troué, tes mains à vif, assez hard tes étirements. Tu tapas une nouvelle fois ton poing sur le sol, mais cette fois en poussant un petit cri de douleur. Tu fronças les sourcils et finis par culpabiliser sur le ton que tu avais pris plus tôt, mais tu ne dis rien, toujours blessée dans ton amour propre. Finalement tu lui pris des mains la bouteille d’eau, te rendant compte que tu avais effectivement soif.

« ARG, MAIS ELLE EST GELÉE! »

Il avait eu la gentillesse de te proposer son eau et toi, tu râlais encore. En même temps, quelle idée de foutre son eau dans le congélo alors qu’il fait -40 dehors?! Bon d’accord, clairement tu suréagissais et le pauvre était tombé vraiment au pire moment.

« Je suis désolée.. mais regardes-moi sérieux! »
(c) L Y S / L A E / M A T E N A

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenCitoyenMessages : 231
Date d'inscription : 26/11/2019


A la sueur de nos efforts [F. Amy] Empty
MessageSujet: Re: A la sueur de nos efforts [F. Amy]   A la sueur de nos efforts [F. Amy] EmptyLun 16 Déc - 22:09

A la sueur de nos efforts
F. Amy



J'observai la jeune femme au sol qui semblait ne pas allez si bien que ça. Toujours penché et tenant ma bouteille amicalement. C'était sûrement mon côté flic, aider la population qui ressortait pour le coup. Ou ma gentillesse naturelle. J'aimai bien aider les gens, car … La vie ne m'a jamais vraiment épargné, mais j'avais mon frère et ma mère pour me soutenir. C'était pour ça que je savais qu'avoir de l'aide et de la gentillesse avec les autres était important.

Cependant, la jeune femme dégagea ma bouteille d'un geste brusque, ce qui m'avait fait éloigner la main. Je ne comprenais pas pourquoi elle faisait ça. Est-ce que j'avais été un peu trop malpoli dans mes paroles ? Non il ne me semblait vraiment pas. La demoiselle redressa le visage alors que je continuai de la fixer avec mes yeux bleus et mon visage un peu froid. Mais je n'étais pas en colère ou autre, c'était mon visage naturel, je n'avais jamais été vraiment expressif. Elle déclarait s'étirer, mais ce n'était pas vraiment ce que j'avais vu. Était-elle gênée ?

- « Ah euh … Oui excusez-moi, j'ai du mal voir. ».

Mon but n'était pas de la mettre mal à l'aise ou lui donner la honte, mais juste voir si elle allait bien. Les chutes sur le bitume, ça pouvait vraiment faire mal. D'ailleurs quand elle décida de prendre ma bouteille d'eau, je pouvais voir que ses mains n'étaient pas indemnes. Elle s'exprima même sur la température de l'eau, mais étant sourd, je pensai juste que c'était une remarque sur l'eau et non une plainte, j'avais encore beaucoup de mal à savoir quand les gens criaient ou non :

- « Oui j'aime bien l'eau froide, je trouve que c'est beaucoup plus agréable à boire, surtout pendant le sport. ».

Je souris légèrement à la jeune femme, pour moi c'était une discussion purement amicale, bien que quelques indices auraient pu me montrer qu'elle était un peu énervée quand même. Puis elle s'excusa envers moi tout en demandant de la regarder :

- « Vous vous excusez pour quoi ? Et ce n'est pas grave. Ça arrive souvent, surtout quand on a pas l'habitude du sport. J'ai eu beaucoup de chute au début moi aussi. Surtout pendant les entraînements policier ahah.  ».

J'essayai de la rassurer sur le fait que ce n'était pas grave. Ma remarque sur le fait qu'elle manquait un peu de sport n'était pas désagréable, c'était juste une constatation sur ses muscles en général, rien de bien méchant. J'étais très maladroit dans les conversations en général, habitué à me reposer sur mes yeux, je parlai très vite des détails que je pouvais observer, surtout avec mon regard aiguisé :

- « Tendez-moi vos mains s'il vous plaît, il faut nettoyer avec l'eau, sinon ça peut s'infecter. Ça ne sera pas agréable, mais c'est un mal pour un bien.  ».

Je tendais doucement la main pour qu'elle me donne la bouteille et que je puisse lui désinfecter ses mains écorchées :

- « Vos genoux n'ont rien aussi, mademoiselle ? ».
   
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A la sueur de nos efforts [F. Amy] C96b
Poppylan McLeod

Poppylan McLeodMessages : 76
Date d'inscription : 15/12/2019


A la sueur de nos efforts [F. Amy] Empty
MessageSujet: Re: A la sueur de nos efforts [F. Amy]   A la sueur de nos efforts [F. Amy] EmptyMar 17 Déc - 17:28






T
u commençais vraiment à te demander si il se foutait de toi ou pas. Tu étais en train de le dévisager avec une drôle de mou inscrite sur ton visage. Tes yeux était en train d’essayer de sonder son âme, essayer de détecter une quelconque raillerie. Cependant, ce satanée beau gosse restait totalement impassible, une expression de marbre sur ses traits. En plus, ce garçon n’avait absolument aucun tact, ça se voyait tant que ça que tu ne faisais pas beaucoup de sport? Tu avais le ventre si flasque que ça? Tu te mis alors à regarder ton bidou et le cacha de tes mains en re-devenant rouge tomate. Mais, une nouvelle fois, la douleur dans tes mains te fit sursauter. La sensation de brûlure avec le tissu de tes vêtements était très désagréable et tu grimaças.  

« Sérieux? Ca se voit tant que ça? »

Tu gonflas tes joues, comme pour te préparer à lui crier dessus si il te sortait que tu étais une grosse dondon. Finalement, il te proposa de te rincer les mains pour nettoyer un peu les plaies. Tu soupiras et lui tendis tes mains en grimaçant déjà avant d’avoir mal.  

« A tes risques et périls. »

Lorsque tu sentis le liquide gelé couler sur tes râpures, tu poussas un cri de souris. Super, maintenant tes mains allaient se transformer en glaçon. D’ailleurs, tu eus un mouvement de recul lorsqu’il te demanda si tes genoux n’étaient pas râpés. Bien sûr que si qu’ils étaient eux aussi atteints et que ton legging ne ressemblait plus à rien, mais tu tentas de les dissimuler et secouant la tête de gauche à droite.

(c) L Y S / L A E / M A T E N A

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenCitoyenMessages : 231
Date d'inscription : 26/11/2019


A la sueur de nos efforts [F. Amy] Empty
MessageSujet: Re: A la sueur de nos efforts [F. Amy]   A la sueur de nos efforts [F. Amy] EmptyMar 17 Déc - 17:46

A la sueur de nos efforts
F. Amy



Je ne me moquai rarement des gens, je savais que ça pouvait faire mal ce genre de chose, bien plus que pour la simple fierté. Cependant, je ne m'exprimai pas très bien avec les autres. J'avais encore réussi à le confirmer en voyant que la jeune femme était toute rouge et gênée, voyant qu'elle cachait son ventre, j'avais encore omis que les jeunes femmes étaient très sensibles à ce genre de chose :

- « Ah non, ce n’est pas ce que je voulais dire … Mais les muscles de vos jambes sont tétanisés, même en étant au sol. C'est qu'ils n'ont pas l'habitude ou que vous avez fait un trop gros effort d'un coup.»

J'évitai de dire que ses muscles ne semblaient pas ultras développé aussi avant de m'en prendre une dans le visage. J'attrapai doucement sa main qu'elle me tendait pour verser un peu d'eau dessus, puis la seconde pour faire la même chose. Une bonne chose de fait. Je m'interrogeai sur ses genoux, mais son mouvement de recul me surprit un peu alors qu'elle faisait des mouvements de tête. Ça allait bien donc ? Eh bien tant mieux.

Je me redressai doucement de toute ma hauteur, mes 1m90 étaient plutôt pesants quand fallait se baisser et relever quand même. La sportive inconnue n'avait rien de grave à part de petit bobo à droite et à gauche, rien qui ne méritait de s'inquiéter cruellement :

- « Vous voulez de l'aide pour vous relever ? »

Je tendais ma main à la femme pour l'aide à se remettre debout, j'étais quand même une personne polie et respectueuse, je n'avais pas spécialement de pitié ou moquerie sur mon regard, juste un air neutre et un peu froid comme d'habitude.

- « Vous arrivez à tenir debout ? »

Je préférai lui demander comment allaient ses jambes quand même et si elle n'était pas trop fatiguée. Après ce court passage, je reviens moi-même boire une gorgée d'eau en me demandant si elle était si froide que ça … Pourtant entre mes lèvres, elle me paraissait normale … Elle était sensible ou exigeante ? Sûrement.

- « Pensez à bien vous étirer quand vous aurez terminé, ça détendra vos muscles et fibres musculaires. »
   
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A la sueur de nos efforts [F. Amy] C96b
Poppylan McLeod

Poppylan McLeodMessages : 76
Date d'inscription : 15/12/2019


A la sueur de nos efforts [F. Amy] Empty
MessageSujet: Re: A la sueur de nos efforts [F. Amy]   A la sueur de nos efforts [F. Amy] EmptyMer 18 Déc - 16:30






I
l n’insista pas pour tes genoux et tu le remercias silencieusement. Lorsqu’il te proposa de t’aider à te relever, tu hésitas un peu trop. Tu pouvais le faire toute seule, tu avais un minimum de fierté quand même! Cependant, elle vola en éclat quand tu t’aperçus que cela allait être coton de t’appuyer sur tes mains. Alors tu acceptas son aide, même si tu bougonnais à haute voix. Il agrippa ton poignet, sûrement pour ne pas plus martyriser tes mains et tu fus debout en instant. C’est à ce moment là que tu t’aperçus que tu étais vraiment une petite souris à côté de ce grand gaillard.    

« Je… hum… merci. »

Et voilà que tu redevenais rouge pivoine. Tu avais eu du mal à le sortir ce remerciement et pourtant, tu lui devais bien cela. D’ailleurs, c’est à ce moment là que tu tiltas. Il était flic? Cela te donnait une idée… tu aurais bien besoin de quelqu’un dans la police pour les informations dont tu avais besoin.  

« Policier vous avez dit? Cela fait longtemps? »

Tu avais changée du tout au tout. De râleuse, tu étais devenue bien polie et l’avais finalement vouvoyé pour la première fois depuis qu’il était venu à ton secours. Cependant, comme tu ignorais totalement son handicape et que cet étrange accent, qui sortait chaque fois qu’il ouvrait la bouche, t’intriguait, tu lui demandas sans gêne:

« D’ailleurs, ce n’est pas trop dur de faire ce métier dans cette ville et avec un accent étranger qui plus est? »

Les jambes un peu rouillées avec cette course puis cette chute, tu décidas de suivre ses conseils, un peu trop docilement. D’ailleurs, tu peinais à retenir une petite grimace lorsque tu plias le genou pour venir choper ton pied derrière toi. Tu t’époussetas et soupira à la vue de ton legging complètement fichu.

« Ca vous dérangerait de me raccompagner chez moi? Je n’habite pas bien loin. J’aurai un peu honte de me trimballer comme ça toute seule.. »
(c) L Y S / L A E / M A T E N A



Dernière édition par Amy Perch le Ven 20 Déc - 16:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenCitoyenMessages : 231
Date d'inscription : 26/11/2019


A la sueur de nos efforts [F. Amy] Empty
MessageSujet: Re: A la sueur de nos efforts [F. Amy]   A la sueur de nos efforts [F. Amy] EmptyMer 18 Déc - 16:51

A la sueur de nos efforts
F. Amy



J'avais aidé la jeune femme à se relever de bon cœur l'attrapant doucement à son poignet pour ne pas lui faire plus mal qu'elle avait déjà. Voyant ses genoux, c'était clair qu'elle devait avoir un peu mal, mais je n'allais pas forcer plus que ça, elle semblait assez grande pour savoir si ça allait ou non. Elle semblait un peu capricieuse d'après le premier contact qu'on avait eu, mais des gens difficiles, j'en avais l'habitude maintenant.

- « Oui policier. Je suis une recrue depuis quelques mois, peut-être 7 ou 8 mois, j'ai pas trop le temps de voir les jours passer à vrai dire. »

J'étais claqué, car je dormais par énormément, le sport m'aidait à rester actif et surtout en forme. Mais parfois, je passai mes journées de repos à dormir. J'avais une notion du temps complètement différent d'avant mon entrée.

La jeune femme avait fait une remarque que je n'avais pas comprise directement … Un accent étranger ? … Ah ma façon de parler. Les gens que je côtoyais en avaient l'habitude maintenant et les autres gens ne posaient pas forcément la question, mais oui j'avais un accent un peu bizarre. J'avais beau avoir appris à parler grâce à mon frère, mon articulation des mots était très limitée un peu comme un enfant. C'était une chose qui faisait marrer mes collègues d'ailleurs.

- « Ah ce n'est pas un accent … Je suis une personne sourde. J'ai appris à parler que récemment, j'ai encore des problèmes d'articulations. Excusez-moi si vous avez du mal à me comprendre. »

Je la fixai, mais je n'étais pas spécialement gêné. Je fermai brièvement les yeux en soupirant intérieurement avant de les rouvrir tranquillement. La jeune femme avait une requête. Savoir si je pouvais l'aider à retourner chez elle.

- « Bien sûr, il n'y a pas de problème.»

C'est vrai que vu son état et l'état de ses vêtements … Enfin bref, je préfère ne pas détailler cette pensée. Je lui faisais signe d'ouvrir la marche afin de rentrer chez elle. Toujours de manière juste gentille je lui conseillai :

- « Si vous avez le temps, prenez un bain chaud et massé vos jambes, ça vous aidera sûrement aussi à tenir la journée. N’hésitez pas à mettre des comprennes entre votre bas et vos genoux pour éviter que ça frotte et ça vous fasses mal..»

J'en faisais un peu trop, mais j'étais comme ça. Je m'inquiétai souvent pour les gens, mon frère et ma mère pourront témoigner de cela. Marchand à côté de la jeune femme, je la fixai du coin de l'oeil, essayant de voir si elle me parlait ou non, puis je viens lui demander finalement :

- « Vous faites quoi comme travail vous ?»
   
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A la sueur de nos efforts [F. Amy] C96b
Poppylan McLeod

Poppylan McLeodMessages : 76
Date d'inscription : 15/12/2019


A la sueur de nos efforts [F. Amy] Empty
MessageSujet: Re: A la sueur de nos efforts [F. Amy]   A la sueur de nos efforts [F. Amy] EmptyVen 20 Déc - 16:32






T
u ne t’attendais pas à ce qu’il soit depuis longtemps flic. Après tout, il ne devait pas être bien vieux, sûrement dans tes âges. Mais dans tous les cas, te rapprocher de lui dans le futur ne serait pas une mauvaise idée. Tu ne savais pas dans quoi tu te lançais en t’étant engagée chez les Télékyns et l’histoire de tes parents, ta propre histoire devait être bien compliquée. Mais, pour te mettre le poulet dans ta poche, il fallait que tu sois aimable, amicale. Clairement, c’était un peu mal parti après avoir fait la diva sur le macadame. Il ne semblait pas affecté cependant, tu étais persuadée que tu avais encore toutes tes chances. Malheureusement, tu manquas de tact lorsque tu lui demandas pour son accent. Tu étais à mille lieu d’imaginer qu’il était sourd. Il comprenait si bien ce que tu disais! Tu étais maintenant assez embarrassée et le regardait du coin de l’oeil, essayant de voir si tu l’avais froissé ou non.    

« Excusez-moi, sincèrement vous parlez très bien. La preuve, on dirait vraiment un accent étranger. Moi aussi j’en ai un, enfin un accent, je veux dire. »

Tu lui souris, comme pour le rassurer. Cela te ravie lorsqu’il accepta ta proposition de te raccompagner chez toi. Sa compagnie était loin d’être désagréable et puis, tu étais soulagée qu’il n’ait pas mal pris le coup de l’accent. Et puis, il continua à te donner des conseils pour tes rapures. C’était très prévenant de sa part, mais il n’avait pas besoin de s’inquiétait autant. Ce n’est pas comme si tu t’étais cassé quelque chose après tout.  

« Oui, Papa. »

Tu ne pus t’empêcher de lui lancer cette petite pique. Tu éclatas d’un rire franc. Tu espérais sincèrement qu’il n’allait pas mal le prendre, après tout un peu d’humour ne faisait de mal à personne. Alors que vous arriviez presque chez toi, il te demanda ta profession. Tu soupiras, ayant un peu honte de lui répondre. Ce n’était pas bien glorieux d’avoir abandonné ses études et de ne pas avoir de boulot fixe.

« Des petits boulots à droite et à gauche.. rien de bien folichon. »

Vous étiez enfin arrivés devant ton immeuble. Tu te plaças face à lui et lui sourit.

« Vous montez prendre un café? Ou un thé, si vous préférez. »
(c) L Y S / L A E / M A T E N A

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

A la sueur de nos efforts [F. Amy] Empty
MessageSujet: Re: A la sueur de nos efforts [F. Amy]   A la sueur de nos efforts [F. Amy] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
A la sueur de nos efforts [F. Amy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2019-