La ville est en Septembre 2020

Partagez
 

 A la sueur de nos efforts [F. Amy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Citoyen
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenCitoyenMessages : 233
Date d'inscription : 26/11/2019


A la sueur de nos efforts [F. Amy] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A la sueur de nos efforts [F. Amy]   A la sueur de nos efforts [F. Amy] - Page 2 EmptyVen 20 Déc - 16:59

A la sueur de nos efforts
F. Amy



Je souriais légèrement quand elle s'excusait, c'était un comportement auquel j'avais l'habitude maintenant. Cela surprenait les gens ma façon de parler, bien que très mal pour un jeune adulte normal, pour une personne dans ma situation c'était plutôt une prouesse et je remerciai intérieurement mon frère tous les jours pour cela :

- « Ne vous en faites pas. Ça arrive souvent comme situation, ce n'est pas bien grave Ah vous avez un accent ? Désolé je ne différencie pas les accents.»

Ma technique de lecture des lèvres avait leurs limites quand même, c'était déjà une prouesse de pouvoir observer les discussions, faut dire que le sens de ma vue était devenu vraiment affûté. Quand vous perdez un sens, les autres s'éveillent bien plus. On prenait donc le chemin avec la jeune femme pour la raccompagner, je lui donnai quelques conseils, mais sa réponse m'avait fait légèrement rire alors que je frottai ma nuque :

- « J'en fais un peu trop ahah ?»

J'étais un peu mal à l'aise, mais pas par la remarque qui était plutôt drôle, mais je n'étais pas spécialement douée dans les liens sociaux et je le montrai encore une fois. Continuant de la suivre en la questionnant sur son job à elle, la demoiselle me disait qu'elle vivait de petit boulot bien qu'elle n’en avait pas l'air fière.

- « Je vois l'importance c'est de travailler au moins.»

M'arrêtant en la voyant faire de même, je venais en conclure que c'était son immeuble et que mon escorte touchait donc à sa fin. Pour la jeune femme, cependant, au dernier moment, elle m'avait proposé de monter boire quelque chose chez elle. J'hésitai un peu, ne sachant pas si c'était une bonne idée. Il me restait des exercices à faire aussi. Mais l'invitation était polie et sûrement de bonne intention :

- « Oui avec plaisir. Ça sera un thé merci.»

Je m'incline légèrement pour la remercier de l'invitation. Puis suivant le pas de nouveau de la demoiselle inconnue :

- « D'ailleurs, je me nomme Nemeroff Dreiden enchanté.»

Je suis un peu amusé quand même, elle avait un comportement si agressif et hostile au début. Elle semblait maintenant si gentille et calme, c'était donc ça le fameux comportement étrange des femmes ? Je n’étais pas très sociable, mais ça, je savais que ce n’était pas une remarque à faire :

- « Oh, vous m'avez bien dit que vous aviez un accent étranger ? Dois-je en déduire que vous n'êtes pas d'ici ?»

FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A la sueur de nos efforts [F. Amy] - Page 2 C96b
Poppylan McLeod

Poppylan McLeodMessages : 76
Date d'inscription : 15/12/2019


A la sueur de nos efforts [F. Amy] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A la sueur de nos efforts [F. Amy]   A la sueur de nos efforts [F. Amy] - Page 2 EmptyMar 24 Déc - 14:58






L
orsqu’il accepta ta proposition de boire un thé chez toi, un sourire se dessina sur ton visage et s’illumina plus encore à l’entente de son nom. C’est vrai que vous ne vous étiez pas présentés, mais tu n’en étais nullement embarrassée, simplement surprise par ce nom peu commun.

« Moi c’est Amy, Amy Perch. »

Boitillant quelque peu dans les escaliers qui menaient jusqu’à la porte de ton appartement, tu cherchas tes clés dans la poche de ton blouson. Grimaçant lorsque le métal froid rentra en contact avec la peau abîmée de tes mains, tu ouvris la porte sur le bout des doigts. Tu adressas un regard au jeune policier et fis une légère courbette.

« Après vous. »

Tu ricanas légèrement avant d’entrer à ton tour dans ton chez-toi. Tu te dirigeas directement vers la cuisine pour mettre de l’eau à chauffer puis revint dans le salon, deux tasses à la main, ainsi que le sachet de thé. Tu regardas autour de toi et lui adressas un regard un peu gêné.

« Mh.. ne faites pas attention au bazar, installez-vous et faites comme chez vous. »

Enlevant ton blouson que tu posas négligemment sur le canapé, tu retournas dans la cuisine pour venir chercher l’eau bouillante. Tu en versas dans la tasse de ton invité et lui proposas de choisir son thé dans les quelques variétés se trouvant dans la boîte. Tu en pris un au hasard et touilla avec ta cuillère tout en souriant, contente que l’on s’intéresse à toi.

« Oh oui, un accent écossais. Je viens des Highlands, au nord de l’Ecosse. Je suis arrivée ici il y a deux ans et je dois dire que cette ville est assez déroutante. »

Oui, sacrément déroutante. En fait, tu regrettais presque d’avoir quitté la vie tranquille dans les grandes plaines écossaises. Mais il fallait que tu découvres le mystère de ce que tu avais trouvé. Tu étais persuadée qu’il y avait derrière, un lourd secret de famille et il était de ton devoir de l’apprendre par tous les moyens.
(c) L Y S / L A E / M A T E N A

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenCitoyenMessages : 233
Date d'inscription : 26/11/2019


A la sueur de nos efforts [F. Amy] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A la sueur de nos efforts [F. Amy]   A la sueur de nos efforts [F. Amy] - Page 2 EmptyJeu 26 Déc - 11:45

A la sueur de nos efforts
F. Amy



La jeune femme m'avait donc fait monter dans son appartement. Je souriais un peu gêné quand même. Non pas que c'était la première fois que j'allais dans l'appartement d'une femme, mais c'est toujours gênant, je trouvai d'entrer chez des inconnus comme ça. Fallait maîtriser sa curiosité un minimum et j'étais plutôt curieux de nature. Mais je ne semblais pas être le seul gêné, la jeune femme aussi, mais pas pour les mêmes raisons. Ça m'arracha un rire d'ailleurs.

- « Ahah ne vous en faites pas. Mon appartement n'est pas forcément mieux non plus.»

J'avais pas spécialement le temps de le ranger avec mes horaires et mon temps libres je m'entraînai ou je me reposai le plus possible.Gardant ma veste, j'observai un peu l'appartement avec un léger sourire. Je préférai garder ma veste, au moins mon odeur de mâle après sport était un minimum retenu. La jeune femme était d'ailleurs revenue vers moi avec un coffret de thé. Je venais choisir un thé au fruit rouge, ma saveur préférée.

J'étais un peu curieux par rapport à la jeune femme. Curiosité mal placée ou déformation professionnelle ? Va savoir. Dame Perch me semblait beaucoup plus sympathique qu'à la rencontre, donc faire avec la discussion avec elle me semblait une bonne chose. Elle m'expliquait qu'elle était récente et qu'elle venait de …d'Écorce ? C'était le mot que j'avais lu. J'avais encore du mal avec les noms de pays qui sont assez particuliers :

- « Vous venez d'Écorce ? Ça se trouve ou ? Je n'en ai jamais entendu parler. »

Je l'observai tranquillement avec un petit rire pendant que mon thé infusait. L'odeur commençait déjà à remonter à mon nez. J'avais aussi un bon odorat, c'était une bonne chose comme une mauvaise dans certaines situations, notamment une fois ou j'ai dû faire une ronde dans les égouts :

- « Oui cette ville est assez unique, je peux comprendre votre déroute ahah. Si vous avez besoin d'aide ou d'informations à l'avenir n'hésitez pas à me demander, je suis souvent au commissariat. »

   
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A la sueur de nos efforts [F. Amy] - Page 2 C96b
Poppylan McLeod

Poppylan McLeodMessages : 76
Date d'inscription : 15/12/2019


A la sueur de nos efforts [F. Amy] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A la sueur de nos efforts [F. Amy]   A la sueur de nos efforts [F. Amy] - Page 2 EmptySam 25 Jan - 14:29






T
u l’observais tandis qu’il choisissait le parfum de son thé. Fruits rouges. Un choix intéressant que tu n’aurais pas soupçonné. En effet, tu pensais qu’il opterait pour une saveur plus brute, virile, amère. Tu lui souris, tandis que le sachet commençait à embaumer la pièce d’une douce odeur fruitée.

Tout d’abord surprise qu’il n’ait pas compris ta phrase -puisque jusque là il s’en sortait plus que bien- tu finis par éclater de rire et, par la même, par cracher ton thé. D’Ecorce ? Il avait réellement compris cela ? Ils l’avaient dans un papier cadeau leur concours de police ou quoi ? La culture générale devait pourtant compter pas mal comme épreuve. Toujours hilare, mais sortant un juron en anglais, tu allas chercher un torchon dans la cuisine pour essuyer tes postillons. Lorsque tu revins devant lui, tu lui fis signe de bien regarder ta bouche, tandis que tu insistais sur les syllabes.

« Non, pas Ecorce enfin. E-CO-SSSSSEUH. Vous savez, l’un des États faisant parti du Royaume- Uni. »

Reprenant ta tasse en main, tu bus quelques gorgées et un sourire se dessina sur tes lèvres lorsqu’il te proposa son aide. Une aide bienvenue et que tu allais sans doute utiliser. Cela faisait bien trop longtemps que tu étais dans cette ville sans la connaître. Et puis, bien qu’étant rentrée dans une famille, tu ne mesurais pas encore le danger que cela pouvait représenter et donc, les conséquences.  

« Et bien, votre aide serait la bienvenue. Il faut dire que, depuis que je suis arrivée, je n’ai pas vraiment cherché à faire ami-ami avec quiconque. Il y a bien ma professeure de quederlien qui est très sympathique, mais.. je dois dire que je me méfie de tout le monde dans cette ville. Elle est d’un sinistre… et à la fois d’une hypocrisie ! Non mais sérieux, le repas de Noël, on est d’accord que c’était une blague de mauvais goût, non ? »

Oui, tu avais réellement besoin de cracher sur cet endroit. Après tout, tu ne pouvais pas vraiment te confier à Eliza. Elle était ta supérieure chez les Télékyns et tu cherchais à te faire plutôt bien voir dans cette drôle de secte, surtout auprès de ses gourous.

« Dites-moi, faites-vous parti de l’une de ces ‘sectes’ qui semblent dominer la ville ? Vous savez, ce que les gens aiment à appeler les ‘familles’. »

(c) L Y S / L A E / M A T E N A

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenCitoyenMessages : 233
Date d'inscription : 26/11/2019


A la sueur de nos efforts [F. Amy] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A la sueur de nos efforts [F. Amy]   A la sueur de nos efforts [F. Amy] - Page 2 EmptySam 25 Jan - 14:53

A la sueur de nos efforts
F. Amy



Je restai debout en observant la jolie couleur du thé se diffuser dans l'eau chaude, comme un poison coulait dans les veines en se répandant petit à petit. Un spectacle que je jugeai agréable pour l’œil. Je restai debout devant la tasse n'osant pas trop m'installer, je n'étais pas spécialement à l'aise chez les inconnus et ne voulais pas m'imposer non plus.

D'ailleurs, il semblait que j'avais fait une belle boulette, elle ne parlait pas d'Écorce, mais de l'Écosse et je rigole un peu en constatant ma bêtise, c'était vrai que c'était beaucoup plus logique d'un coup … Je rigolai doucement :

- « Excusez-moi ahah. J'ai encore du mal avec les noms de ville et les noms propres compliqués en général.»

Rien de bien méchant pour le coup. Mais je me sentais un peu bête quand même, c'était vrai que j'aurais pu réfléchir un peu plus quand même que de simplement interpréter ce que j'ai pu lire sur les lèvres de la jeune femme. Cette dernière d'ailleurs semblait intéressée par mon aide futur ce qui me faisait sourire sur ses commentaires sur la ville :

- « Je ne peux pas vraiment vous contredire sur ça. Chaque coin de rue est dangereux et la confiance est une chose rare dans cette ville. Même moi vous n'êtes sur de pouvoir me faire confiance. Je suis peut-être un criminel aussi, voleur, assassin, violeur. Cette ville a son lit de taré.»

Et je le voyais tous les jours. Cette ville était le rassemblement des tarés de l'humanité. Parfois, j'avais même des frissons en découvrant certaines affaires, mais c'était comme ça. On ne changera pas cette ville pour le moment et fallait lutter. Sa question sur les familles m'avait fait percuter qu'elle semblait plus au courant de certaines choses, pour une étrangère.

- « Non je ne fais pas partie des familles ahah. C'est plutôt mal vu de façon générale.»

Bien que connaissaient sur le bout des doigts les éléments. J'étais même l'un des héritiers du fondateur, d'Eisuke. Et bien plus que je ne le pensai bien que je n'en avais pas encore conscience. J'avais une puissance terrifiante et invisible qui coulait dans mes veines. J'étais l'héritier spirituel du fondateur alors que mon frère lui semblait être l’héritier physique. Mais pas besoin de vraiment expliquer les quelques détails à une inconnue :

- « Cette histoire intéresse une jeune étrangère ? Je vous mets quand même en garde par conscience, faites attention, c'est un terrain dangereux, bien que ça soit la vraie nature de Quederla cette histoire de famille. Mais si vous vous en approchez trop, vous pourriez bien le regretter donc faites attention. »

Ce n'était pas une menace, mais une prévention. Je savais de quoi ils étaient capables et que peu de personnes étaient heureuses au final de cette guerre.

- « Mais vous êtes une grande et belle jeune fille ! Je suis sûre que vous vous en sortirez ahah.»


   
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A la sueur de nos efforts [F. Amy] - Page 2 C96b
Poppylan McLeod

Poppylan McLeodMessages : 76
Date d'inscription : 15/12/2019


A la sueur de nos efforts [F. Amy] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A la sueur de nos efforts [F. Amy]   A la sueur de nos efforts [F. Amy] - Page 2 EmptyLun 23 Mar - 14:38






I
l semblait dans une certaine gêne lorsque je l'eus repris sur l'Ecosse. Rien de bien méchant, mais bout en train comme tu étais, tu avais bien envie d'enfoncer un peu plus de couteau.

« Et non, je ne suis pas un ver de terre, contre toute attente. »

Esquissant un sourire, satisfaite de ta blague hyper nulle, tu portas ton mug à tes lèvres et sursauta quelque peu. Oui, c'était encore un peu trop chaud pour toi et tu venais de te brûler la langue. Tant mieux, tu parlerais moins comme cela. Car, c'était bien de ça qu'il s'agissait. Tu n'avais sans doute pas pris la meilleure approche pour parler de ce qui te préoccupait dans cette ville. A un inconnu qui plus est! Mais après tout, tu n'avais plus beaucoup de temps avant la fameuse cérémonie et, le moindre indice sur ce qui pouvait t'attendre prochainement pouvait être très utile.    

« Vous l'êtes? Je veux dire, un criminel haha. Cela m'étonnerait fort, vous m'auriez déjà assommé, violé et volé si tel était le cas. N'est-ce pas? A moins que vous soyez un sale psychopathe qui aime connaître ses victimes avant de passer à l'acte… »

Tu pris un air brusquement sombre, tu regrettais qu'il ne fasse pas noir. En effet, tu aurais pris une lampe à huile et l'aurait braqué sur le dessous de ton visage, cela aurait tout son petit effet. Finalement, tu te levas, lui tournas autour tel un félin et tu bondis sur son épaule avec "BOUH" (absolument pitoyable). Sans doute que tu l'avais mis mal-à-l'aise, mais bizarrement, tu appréciais sa compagnie et il t'inspirait plutôt confiance. Un fait rare en somme, puisque depuis 2 ans déjà que tu étais installée dans cette ville de merde, tu n'avais pas cherché plus que cela à sympathisé avec qui que ce soit. D'ailleurs, absolument personne n'avait eu le droit à une invitation dans ton humble suite. Cependant, lorsque vint le sujet des "familles" sur la table, tu repris un air très sérieux et revint sagement t'assoir, attentive à ce qu'il pourrait te révéler à ce sujet.

« Qui cela n'intéresse-t-il pas? Je veux dire, je préfère savoir à quoi m'attendre. L'atmosphère n'est pas la même que… dans ma belle campagne écossaise et je dois dire que, par moment, j'ai peur. D'habitude, je suis bien trop orgueilleuse pour l'avouer, mais vous êtes un flic, vous pouvez comprendre mes craintes. »

Tu t'enfonças un peu plus dans ton canapé, au fur et à mesure que tu semblais t'enfoncer dans tes explications. En avais-tu trop dit? Etais-tu en danger? Finalement, tu balayas l'air de ta main et te redressas brusquement.

« Oubliez ça, je suis sans doute trop curieuse. Excusez-moi de vous avoir enquiquiné avec mes soucis imaginaires. »

(c) L Y S / L A E / M A T E N A

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenCitoyenMessages : 233
Date d'inscription : 26/11/2019


A la sueur de nos efforts [F. Amy] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A la sueur de nos efforts [F. Amy]   A la sueur de nos efforts [F. Amy] - Page 2 EmptyMar 24 Mar - 9:41

A la sueur de nos efforts
F. Amy



La jeune demoiselle était un peu étrange et que je sois potentiellement un psychopate semblait l'amuser plus que je ne le pensai. Ce que je ne comprenais pas. C'était si drôle que ça ? A moins qu'elle aime se faire agresser. Ça serait très étrange quand même dans ce cas-là. Je restai debout à boire ma tasse en observant la jeune demoiselle se déplacer, pas vraiment impressionné par ce bouh moisi, qui m'avait fait affiché un très léger rictus.

- « Qui sait ? Ca pourrait-être le cas. Je vous endors peut-être derrière pour mieux m'occuper de vous après. »

J'haussai les épaules. C'était une possibilité après tout. Un garçon tôt le matin dans la rue feintant le sport afin de rencontrer ses victimes, c'était totalement plausible. Malheureusement ou plutôt heureusement pour la jeune femme … Eh bien ce n'était pas le cas.

Par rapport aux familles, je pouvais comprendre que cela la rendait curieuse, mais ma mise en garde n'était pas par rapport à l'illégalité de la chose. Ce problème était bien plus complexe dans cette ville que les gens ne voulaient bien l'admettre :

- « Je ne vous mets pas en garde contre le côté illégal de la chose … Mais c'est bien plus complexe qu'une simple anomalie. Les familles étaient présentes avant le gouvernement actuelle et seront sûrement encore présente quand elles disparaîtront. C'est un problème plus complexe que les gens ne le disent.»

J'en savais quelque chose … Mais je pouvais pas non plus dire que j'étais descendant d'une des familles. Ce n'était pas le genre de chose que je pouvais dire … Bien que souvent les gens étaient au courant grâce à mon nom de famille. Une chose qui m'emmerdait pas mal au quotidien mais je faisais avec maintenant :

- « Ne vous excusez pas. J'espère juste que cette curiosité ne vous emmènera pas au-devant de problème insurmontable. »

Encore une fois … Ce n'était pas grave si elle entrait dedans et je ne pouvais rien y faire. C'était la réalité de cette ville et quoiqu'il arrivera, elle rattrapera toujours cette ville.  Venant prendre un nouvelle gorgée en fermant les yeux, je termine ma tasse posant cette dernière sur la table :

- « En tout cas je vous remercie pour cette invitation, votre thé était très bon. »

   
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A la sueur de nos efforts [F. Amy] - Page 2 C96b
Poppylan McLeod

Poppylan McLeodMessages : 76
Date d'inscription : 15/12/2019


A la sueur de nos efforts [F. Amy] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A la sueur de nos efforts [F. Amy]   A la sueur de nos efforts [F. Amy] - Page 2 EmptyMar 24 Mar - 17:42






N
emeroff semblait vouloir rester relativement évasif sur la question des familles alors tu n'insistas pas. Après tout, vous ne vous connaissiez pas, et si ces sectes étaient aussi complexes qu'il ne le prétendait, sa réaction se justifiait totalement. Cependant, tu restais sur ta faim et ce mystère ne faisait qu'amplifier tes questionnements. Dans quoi s'était fourré tes parents? Cela avait-il un lien avec votre départ de Quederla, et plus encore, avec toi?

Il te mettait en garde, il semblait te déconseiller fortement de te frotter à elles. Cependant, tu n'avais plus le choix, tu avais fait bien trop de sacrifices pour arrêter en si bon chemin et, dans deux jours, tu serais officiellement une Telekyn. Pour le meilleur ou pour le pire. Sans doute que tu ne ressortirais pas indemne de cette expérience, cependant tu n'avais plus rien à perdre. Tu avais déjà tout perdu.

Plongée dans tes réflexions, tu ne remarquas pas que le jeune sourd avait fini son thé. Tu n'eus donc pas le temps de lui proposer autre chose, il s'apprêtait déjà à partir. Tu te relevas donc et le raccompagnas à ta porte, presque à contre coeur, persuadée qu'il aurait pu mettre certains mots sur tes questionnements incessants.

« C'est moi qui vous remercie de m'avoir raccompagnée chez moi et d'avoir passé un peu de temps en ma compagnie. A bientôt, j'espère. »

(c) L Y S / L A E / M A T E N A

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

A la sueur de nos efforts [F. Amy] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A la sueur de nos efforts [F. Amy]   A la sueur de nos efforts [F. Amy] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
A la sueur de nos efforts [F. Amy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2019-