La ville est en Mars 2020
-39%
Le deal à ne pas rater :
Huawei P30 Smartphone
395 € 649 €
Voir le deal

Partagez
 

 Soirée fictive [feat. Eliza]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Soirée fictive [feat. Eliza] 2zra
Arias E. Blom

Arias E. BlomMessages : 482
Date d'inscription : 07/06/2015


Soirée fictive [feat. Eliza] Empty
MessageSujet: Soirée fictive [feat. Eliza]   Soirée fictive [feat. Eliza] EmptyDim 29 Déc - 18:18



Soirée fictive


Je n’aimais guère ce genre de soirée, où les personnes les plus influente ou les plus riches se retrouvaient pour boire et mangé en feignant de bien s’entendre. J’ai rarement rencontrer des gens bon dans ce genre de soirée, en Suède, certains nobles courbes l’échine dans l’espoir d’avoir des avantages sans vraiment vouloir une véritable amitié. Ne parlons même pas des femmes qui, quand elle savent mon rang, défilent une à une dans l’espoir de bénéficier des avantage de ma noble naissance. Mon pays à souffert d’une guerre et de ses conséquences, comment les nobles pouvaient manger sans se soucier du peuple ?

Ce soir n’était certes pas une soirée de noble, mais de riches qi ne pensaient qu’aux profits. D’ailleurs, j’y assistais seulement car mon pays à signer un accord commercial avec Quederla et que mon père souhaite que je représente le pays. Cependant, je sais que j’aurais droit aux mêmes mensonges, aux mêmes masques sociaux et à cette impression de vouloir mes faveurs plus que mon amitié.

Ainsi j’arborais la tenue royale traditionnelle, avec des médailles de guerres que j’ai gagner en défendant mon pays. Je ne m’étais cependant pas séparé de mon épée, qui faisait aussi bien fonction de décoration que d’arme.

La soirée se déroulais dans le manoir d’un noble bourgeois de la ville et jusqu’à présent je n’avais pas danser sur la piste de danse, sûrement car je restais près de cette fenêtre, regardant les flocons de neige tomber sur la ville. Le peu de personne qui m’avait approchais avait mal commencer la conversation en me parlant de commerce et de profit. Ce n’était pas ce qui marchait avec moi et ils le comprenaient très bien tout en s’éloignant face à mon regard désintéressé.

- Désolé mademoiselle, je ne dégainerais pas mon épée pour votre plaisir.

Je soupirais et la demoiselle un peu peinée s’éloignait à son tour. Maintenant c’était les femmes qui ne savait plus comment m’aborder pour obtenir mes faveurs, allant jusqu’à demander des choses impensables. Peut-être qu’avec un peu de chance les prochaines personnes qui m’aborderons aurons plus de tenue et moi de faux dans leur paroles.




(c) Agora





Soirée fictive [feat. Eliza] RM6x
Soirée fictive [feat. Eliza] 7y6o
~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~

Soirée fictive [feat. Eliza] 2jqf

Soirée fictive [feat. Eliza] Unknown

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soirée fictive [feat. Eliza] 8k93
Eliza Osborne

Eliza OsborneMessages : 50
Date d'inscription : 14/12/2019


Soirée fictive [feat. Eliza] Empty
MessageSujet: Re: Soirée fictive [feat. Eliza]   Soirée fictive [feat. Eliza] EmptyDim 29 Déc - 21:02


Soirée
fictive

Soirée fictive [feat. Eliza] Dokkae11
Des costumes noirs bien taillés par-ci, des robes somptueuses par là. Nous étions bien dans une soirée des plus riches. Un voleur y trouverait facilement son bonheur. Entre l'argenterie qui n'en avait pas juste l'apparence et les coupes en cristal ou verre onéreux, un travailleur des quartiers pauvres n'aurait besoin de travailler pendant une année complète.

Où qu'elle regarde, Eliza ne voyait que plats somptueux et alléchants et des amas compacts de gens.

Quand elle était entrée, accompagnée de son père, de nombreuses personnes avaient tourné la tête pour observer sa somptueuse robe courte. Il faut dire que c'était un véritable travail d'orfèvre. Des heures de travail pour un habit sur-mesure dans de couteux tissus.

De toute sa collection de vêtements, c'était certainement l'un des plus chers. Elle l'avait reçu de son père comme cadeau pour ses vingt-ans. Si jamais la robe ne lui allait plus, un passage chez le meilleur tailleur de la ville et la robe lui allait de nouveau parfaitement.

D'ailleurs, pour accompagner sa robe, sa coiffure habituelle en deux tresses ne sauraient être à la hauteur de la beauté de l'habit et ferai ainsi tâche. La jeune dame avait donc dû passer chez un coiffeur pour ce faire une coupe spécialement pour l'occasion. Elle avait d'ailleurs, en voyant la coupe, été un peu réticente à la porter. Car on pouvait presque la prendre pour une jeune mariée ou une demoiselle d'honneur.

Ses cheveux étaient arrangés en une sorte de chignon travaillé, ramenés vers l'arrière droite de sa tête. Le tout tenait grâce à une épingle à cheveux, agrémentée de perles et même d'un papillon en fil d'argent.

La raison de toutes ces folies ? Son père savait très bien que cette réception était LA soirée de l'année, voire de la décennie pour les commerçants. Il se devait donc d'être accompagné par sa fille, vêtue et coiffée de la meilleure manière possible, mais aussi, de façon quelque peu différente de la « mode actuelle » chez les jeunes bourgeoises. En résumé, il fallait que tout le monde la voient et donc le voient lui. Car quoi de mieux, qu'une fille magnifique pour régler des accords ?

Mais tout cela, c'était sa façon de voir les choses. Eliza, quant-à elle, était quelque peu gênée. Elle n'appréciait pas particulièrement l'idée d'être présentée comme une sorte de bijou destiné à ameuter les gens.

La jeune femme essayait donc dès qu'elle le pouvait, de s'évader des discussions longues et souvent barbantes. Son père, incapable de lui refuser la moindre chose, ne bronchait pas quand elle disait vouloir prendre l'air, chercher à boire et nombreuses autres excuses afin de s'éclipser.

Lors de l'une de ses nombreuses escapades, après avoir pris, non sans quelques compliments sur sa tenue, une coupe de champagne et s'être dirigée vers les quelques coins délaissés par le reste des invités qu'elle remarqua un jeune homme, habillé comme à peu près tous les hommes d'un costume. Mais, à la différence des autres pingouins, ce dernier affichait quelques médailles sur son veston. Est-ce donc ce prince dont pratiquement toutes les jeunes femmes présentes lui parlaient ?

En tout cas, si cela était le cas, il n'avait pas l'air très enchanté par la fête. On pourrait même dire qu'un petit nuage de pluie irait parfaitement au-dessus de sa tête. Cette petite représentation fit sourire la jeune demoiselle et, à la vue des hommes et femmes abordant le supposé prince, qui repartaient chacun leur tour avec une mine peu joyeuse, la firent même laisser échapper un gloussement. Tous des immatures. On aurait dit des enfants cherchant à obtenir quelque chose de leurs parents, les abordant avec un ton et une attitude mielleuse, prêts à tout pour avoir leur petit susucre.

Depuis le temps qu'elle l'observait, Eli se retrouva, en voulant prendre une gorgée de champagne, avec rien d'autre que le cristal de sa coupe sur les lèvres.

Déjà vide ? Pensa-t-elle.

Si elle avait eu le temps de finir sa coupe, alors elle estima que le jeune homme avait subi assez longtemps, de ce qu'elle en avait vu, ce calvaire de petits désireux.

Par élan de sympathie, mais aussi en espérant trouver quelqu'un avec qui parler d'autre chose que de commerce et du temps qu'il fait, la jeune femme s'avança vers le petit coin tranquille du prince. Eliza attrapa au passage une coupe sur un plateau passant par là et en profita pour remplacer sa propre coupe vide.

Enfin arrivée suffisamment proche de lui, elle l’apostropha gentiment, accompagnant ses paroles d’une coupe de champagne tendue.
« Puis-je vous proposez un bateau pour quitter cet océan de miel, Monsieur ? »  
Il lui revint à l’esprit qu’elle ne connaissait même pas son nom, d’ailleurs elle n’était même pas sûre que ce soit le prince dont tout le monde parle.
Et même si ça l’était, qu’est-ce que cela pourrait bien lui faire ? Elle avait ce qu’elle voulait, n’avait pas besoin d’un nom en plus pour ce qu’elle voudrait avoir et en terme de pouvoir, on peut dire que le nom Osborne et son titre de bras gauche lui suffisait amplement...




**
La petite musique~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soirée fictive [feat. Eliza] 2zra
Arias E. Blom

Arias E. BlomMessages : 482
Date d'inscription : 07/06/2015


Soirée fictive [feat. Eliza] Empty
MessageSujet: Re: Soirée fictive [feat. Eliza]   Soirée fictive [feat. Eliza] EmptyDim 29 Déc - 21:49



Soirée fictive


Je ne suis pas du genre à catégoriser les personnes selon un rang, mais pour l’instant, de ce que j’ai vu cette soirée réunie tout ce que je n’aime pas dans la noblesse et je ne retrouve de noble chez ces personnes que le titre. A quoi je m’attendais, quand on vis dans la luxure, on ne peut pas connaître les ravages de la guerre, l’effroyable réalité de la vie et de cette guerre omniprésente. Un énième soupir à l’idée d’une paix encore bien loin.

Je pense qu’à force de rejeter les avances des gens, j’ai gagner une réputation dans cette soirée, mais en même temps, si ces gens faisaient l’effort de me voir comme un homme et non comme un prince ils auraient eu un peu plus de conversation que des phrases fermée à toutes discussion.

Le temps me paraît bien long et pourtant, la soirée ne faisait que commencée, il n’est même pas arrivé le temps de la grande danse. Enfin, ce n’est pas comme si j’allais invité à danser une personne ne regardant que l’argent que j’ai à lui rapporter. Après tout, j’ai beau regarder autour de moi, il y a peu de nation aussi puissante que la Suède représenté à cette soirée. Je suis comme une poule aux œufs d’or pour la plupart des personnes ici présente.

En regardant les flocons de neige descendre lentement sur les vitres glacées du manoir j’en viens à regretter mon pays. Le spectacle est des plus fabuleux et là-bas règne désormais une paix que j’affectionne tant. Les gens ont été sortis de la pauvreté et la guerre à cessée. Enfin, j’aimerais faire la même chose ici, mais cela me paraît si… Inatteignable.

C’est alors que, plongée dans mes pensées, une jeune femme m’en extirpa avec une phrase pour le moins originale. Enfin quelqu’un qui ne m’appelait pas prince juste pour me flatter et qui semblait avoir plus de conversation, mais… Restons sur nos gardes, j’ai eu droit à des nobles rusés aux cours des nombreux bals auxquels j’ai assisté.

Un regard un peu plus attentif sur la personne pour découvrir une jeune femme ravisante dont la tenue semblait avoir coûtée cher et qui plus est était des plus original. J’ai rarement vu de robe aussi splendide, d’ailleurs le charme naturel et la coupe de cette femme sublimais un peu plus l’ensemble que j’avais sous les yeux. Une femme resplendissante en soit, mais qu’en est-il de cette femme en elle-même ?

- Et vous m’y accompagnerez si cela était possible ?

Un faible sourire se dessina sur mon visage, puis disparu aussi vite à la pensée que cela était bien impossible. Un dernier regard au monde extérieur et un dernier soupir avant de me tourner définitivement vers cette femme qui avait réussit la première étape où tant d’autres s’était lamentablement échouée.

- Malheureusement, on ne tourne pas facilement le dos à ses obligations.

Je prenais alors volontiers la coupe que la jeune femme me tendait. Mon attitude ne changeais guère qu’avec les autres personnes de cette assemblée, mais je daignais poursuivre la conversation. Je m’en voudrais de passé à côté d’une personne intègre, et si je me suis trompé, j’aurais juste perdu mon temps.

- Enfin, à qui ai-je l’honneur ?

Je sentais déjà le regard d’autres femmes, plus particulièrement celles qui on échoué à avoir plus d’une phrase de ma part et des hommes n’ayant pas atteint leur but. Ne vous méprenez pas, s’il s’avérais qu’elle se jouait de moi, je n’aurais aucun regret à faire la même choses qu’avec eux, mais en plus cinglant qui sait.




(c) Agora





Soirée fictive [feat. Eliza] RM6x
Soirée fictive [feat. Eliza] 7y6o
~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~

Soirée fictive [feat. Eliza] 2jqf

Soirée fictive [feat. Eliza] Unknown

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soirée fictive [feat. Eliza] 8k93
Eliza Osborne

Eliza OsborneMessages : 50
Date d'inscription : 14/12/2019


Soirée fictive [feat. Eliza] Empty
MessageSujet: Re: Soirée fictive [feat. Eliza]   Soirée fictive [feat. Eliza] EmptyLun 30 Déc - 0:07


Soirée
fictive

Soirée fictive [feat. Eliza] Dokkae11
Eh bien, d’emblée il répondait de manière plutôt directe, même si la réponse aurait été plutôt évidente vu qu’elle le lui proposait, enfin, ça c’était sa manière de voir les choses. Peut-être que cela ne coulait pas de source pour son interlocuteur. D’ailleurs il se pouvait qu’il pensait à autre chose, vu la vitesse à laquelle son pseudo sourire avait disparu. Décidemment le petit nuage allait avoir de la peine à partir.
Enfin, il prit la coupe de champagne qu’elle proposait, on avait déjà fait un pas en avant et maintenant, la plupart des regards des pauvres quémandeurs étaient tournés vers eux deux.
Cela semblait bien parti donc, Eliza pouvait espérer briser la glace et faire fuir le petit nuage, enfin ce, jusqu’à ce qu’il parle à nouveau. On ne tourne pas facilement le dos à ses obligations hein ? La remarque transforma le beau sourire d’Eliza en une petite moue dubitative. Ainsi donc la glace n’avait pas été brisée malgré qu’elle aille passée l’étape des deux répliques de dialogue.
« Je ne pensais pas que vous me preniez pour une simple obligation. » Et voilà, c’était plus fort qu’elle. Il pouvait être le roi d’Égypte ou le prince d’Asgard, elle n’aimait pas qu’on la considère ainsi. Finalement elle avait peut-être pris la mauvaise pioche.  L’homme était décidemment bien sur la défensive et même plus. Et il faudrait un bon paquet de dynamite pour faire sauter le mur de glace. Malheureusement pour lui, ou heureusement qui sait ?  Eliza avait largement plus qu’un simple paquet de dynamite.

« Eliza Osborne, je suis la fille d’un des nombreux pingouins présent ici » Autant tenter d’être franche. La plupart du temps avec ces gens si réticents à s’avancer, le mieux était de montrer patte blanche.
« Et vous ? Le vent me fait parvenir beaucoup de murmures, mais il peut parfois être trompeur. Donc autant demander directement à celui qui l’attise tant ».  Elle conclut ses paroles en buvant une petite gorgée de champagne. Maintenant la balle était dans le camp du bonhomme et nous verrons bien s’il se jette à l’eau.




**
La petite musique~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soirée fictive [feat. Eliza] 2zra
Arias E. Blom

Arias E. BlomMessages : 482
Date d'inscription : 07/06/2015


Soirée fictive [feat. Eliza] Empty
MessageSujet: Re: Soirée fictive [feat. Eliza]   Soirée fictive [feat. Eliza] EmptyLun 30 Déc - 11:59



Soirée fictive


Je ne comprenais pas vraiment la phrase indignée de la demoiselle dont le nom m’était encore inconnu, je ne vois pas ce qu’elle voulait dire. Je finis par réfléchir au sens de mes paroles et je crois qu’elle s’est méprise sur mes paroles. Cependant, avant que je ne puisse m’excuser, j’eu droit aux présentations que je demandais.

Ainsi donc j’étais en présence de la fille d’un des riches commerçants de cette soirée. Au moins elle avait le mérite d’être franche, je n’aurais pas apprécié un mensonge en début de conversation. Après, elle semble différente des autres femmes présentent ce soir, elle semble plus… Naturelle.

- Eliza ? Enchanté, je m’appel Arias Erland Blom, Prince de Suède.

Je me penchais légèrement en signe de courtoisie et j’en profitais donc pour m’expliquer quant à mes paroles ambiguë sur la situation.

- Et je m’excuse, mais je crois que nous nous somme pas compris, ce n’est pas vous l’obligation, mais ma présence à cette soirée. Enfin, je crois que j’ai un réputation plutôt négative.

Un bref regard aux personnes nous épiant et tous cessèrent pour vaquer à leur activité de riches protagoniste de cette soirée. Un bref sourire en voyant leur retournement de veste, puis je reportais mon regard vers la jeune femme, buvant une gorgée de ma coupe.

- Et que fait donc Eliza Osborne à cette soirée ? D’ailleurs, je tenais à vous complimenté, magnifique robe.

Un aire si sérieux pour tant de festivité, malheureusement j’aurais bien du mal à m’en séparé. Je pense bien trop souvent au monde par delà les murs de cette demeure. J’ai d’ailleurs bien du mal à manger et boire, tout à une saveur différente quand on sait ce qui se passe dehors. C’est beaucoup trop facile pour ces gens… Et en plus je passe pour le méchant de la soirée, vraiment une soirée bien trop éprouvante pour un non habitué de la noblesse comme moi.




(c) Agora





Soirée fictive [feat. Eliza] RM6x
Soirée fictive [feat. Eliza] 7y6o
~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~

Soirée fictive [feat. Eliza] 2jqf

Soirée fictive [feat. Eliza] Unknown

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soirée fictive [feat. Eliza] 8k93
Eliza Osborne

Eliza OsborneMessages : 50
Date d'inscription : 14/12/2019


Soirée fictive [feat. Eliza] Empty
MessageSujet: Re: Soirée fictive [feat. Eliza]   Soirée fictive [feat. Eliza] EmptyMar 31 Déc - 9:57


Soirée
fictive

Soirée fictive [feat. Eliza] Dokkae11
C’était donc bien le prince de Suède. Arias Erland Blom de son nom complet. On peut dire que, à l’image de son pays, c’est un véritable glaçon. À peine quelques sourires et aussi vite qu’apparus ils disparaissent pour laisser place à un visage de marbre. Si Eliza possédait une de ces grandes demeures avec d’immenses escaliers remplis de statues, le jeune homme y aurait parfaitement sa place.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, malgré son humeur monotone, il n’en était pas moins courtois, saluant à la manière dont on salue une dame dans les hautes sphères du monde et allant même jusqu’à s’excuser à propos de ses paroles. Décidemment, il était pleins de surprises.

« N’en faites rien, les mots sont une chose bien sournoise, pouvant être compris de multiples manières ».

Eliza n’était pas vraiment intéressée par les gens autour d’eux. S’ils voulaient jaser, qu’ils le fassent. Au pire elle pourra toujours s’arranger pour faire taire ce qui ne lui plairait pas. Plutôt qu’observer les gens autour, la jeune dame détaillait l’homme qu’elle avait en face d’elle. Ils savaient à peu près la même carrure, ainsi que la même taille, fait assez étonnant. D’ailleurs, ils avaient aussi tous les deux les yeux noirs et des cheveux noirs. Les seules quelques différences, mis à part qu’ils ne soient pas du même sexe, étaient les mêches décolorées de Eliza ainsi que ses grandes lunettes rondes. Au final, d’un point de vue physique, ils se ressemblaient beaucoup.

Pendant qu’elle le détaillait, le jeune prince lui demanda ce qu’elle faisait ici, complimentant au passage sa robe. Quelque peu encore dans ses pensées, ou plutôt dans ses observations, elle laissa la question en suspens quelques secondes.
« Hmm, ce que je fais ici ? »
Quelle question, pas même une idée de ce qu’elle pouvait faire ici ?
Eh bien, en soit c’était plutôt flatteur. Car s’il posait la question, c’est qu’il ne la rangeait pas dans le même panier que les autres femmes présentes ici. S’armant d’un petit sourire triomphant, que la Télékyn ne s’empêcha pas le moins du monde à montrer à ces dames autour d’eux, pour celles qui les observaient encore.
« Je dirai qu’officiellement je suis là pour parfaire mes connaissances en négociations et qu’officieusement je ramène l’attention sur mon père. Enfin, tout cela c’est ce que beaucoup de gens vous diront et pensent. Pour être franche, je dirai que je profite de pouvoir rencontrer des personnes différentes de cette mer de requins. Mais j’écoute aussi ce qui se dit ici et là, parfois cela peut être intéressant. »

La jeune dame jouait un peu sur les mots. Bien sûr qu’elle n’allait pas préciser de but en blanc qu’elle écoutait en qualité de bras gauche. Elle n’avait peut-être pas l’autorité du bras droit ou de Setsuna, mais elle côtoyait des gens que ses deux-là ne voyaient pas souvent et c’était aussi une femme. Et il est toujours plus facile pour une femme d’extorquer quelques informations ou ragots.

« Vu que votre présence ici est par obligation, puis-je vous demander ce qui vous a amené à Quederla ? Je doute que vous ne soyez ici uniquement pour cette petite soirée »
Si sa présence ici étaient obligée, autant s’intéresser au reste. Car, une personne comme lui, au vu de sa façon d’être dans cette soirée, était concentré sur d’autres choses. Vu la situation d’un point de vue international de son pays, Eliza doutait qu’il se tracasse pour des choses ayant lieu là-bas. Elle pouvait toujours se tromper, mais son petit doigt lui disait qu’il avait d’autres choses à faire ici, qui ne concernaient en rien cette soirée.






**
La petite musique~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soirée fictive [feat. Eliza] 2zra
Arias E. Blom

Arias E. BlomMessages : 482
Date d'inscription : 07/06/2015


Soirée fictive [feat. Eliza] Empty
MessageSujet: Re: Soirée fictive [feat. Eliza]   Soirée fictive [feat. Eliza] EmptyMar 31 Déc - 12:16



Soirée fictive


Petit à petit, je me dit que cette femme, Eliza Osborne, était différente de toutes celles présentes ce soir, je ne saurais encore dire pourquoi. Peut-être sa façon de parler ou bien son attitude ? En tout cas, ce qui est sûr c’est qu’elle était très ouverte d’esprit et qu’elle comprenait le jeu de la noblesse. En effet, les paroles ne sont rien sans actes et elle me l’avait bien fait comprendre.

Je remarquais cependant son regard me scrutant comme si j’étais… Je ne sais pas, mais en tout cas cela m’était très étrange. Enfin, je ne vais pas lui reprocher cela, les gens le font bien de loin. Enfin, elle semble assez perdu dans ses pensées, je me demande bien à quoi elle pense. Je profite donc de ce moment de flottement de sa part pour à mon tour jeter un coup d’oeil bref à cette femme qui étrangement partageais quelques traits physiques avec moi.

La réponse d’Eliza me surprit un peu, mais elle avait le mérite d’être franche. Mon rictus très bref en entendant le mot négociation faisait clairement comprendre à mon interlocutrice que j’y étais totalement fermé, vu qu’on venait généralement parler avec moi juste dans ce but. Cependant, je lui laisse le bénéfice du doute et la raison officieuse me désolé un peu pour elle. Une personne n’est pas un objet et je regrettais qu’elle soit utilisée dans ce but, mais si cela lui convenait.

Par contre, un point titilla ma curiosité, madame à donc l’oreille fine pour récolter des informations ? En quoi les ragots des nobles ferraient son affaire ? Après tout, je suppose que si la rumeur que mon pays collabore avec le Gouvernement ne s’était pas ébruitée, je n’aurais jamais été attaqué en pleine rue.

- Je vois. C’est bien dommage qu’on vous utilise pour attirer l’attention, mais si cela ne vous gêne pas. En tout cas vous vous en sortez très bien dans cet exercice.

Une gorgée de coupe de champagne et un bref regard autour de moi suffisait à me faire dire cela, beaucoup l’avait scruté du regard dès son entrée dans la pièce, et maintenant qu’elle avait passée la barre des deux réplique avec moi, ce phénomène s’intensifiait. Son sourire en tout cas me faisait pensé qu’elle était satisfaite. Est-ai-je un moyen d’attirer l’attention ?

La curiosité de cette femme était… Dérangeante. Encore se sentiment étrange, ce qui faisait qu’elle sortait du lot. En tout cas, je ne vais certainement pas répondre qu’officieusement la Suède soutient l’Alliance, après tout, je dois garder mon identité d’Elementis secrète. Un prince doublé d’ancien Joker de la famille, je doute que cela plairais et déclencherais une guerre par-delà les frontières de Quederla.

- Vous n’écoutez donc pas assez. La Suède à signer un accord commercial avec le Gouvernement, j’en ai même était attaqué par des… Telekyns ? De plus, mon pays a une ambassade en ville, dont je suis l’ambassadeur.

Je regardais rapidement au dehors, avant de reporter mon attention vers la demoiselle, buvant une nouvelle fois dans ma coupe.

- J’ai grandis dans cette ville, donc en soit j’espère pouvoir ramener la paix.

Puis, alors que je venais de finir ma phrase, la musique s’intensifia légèrement et les personnes libérèrent le centre de la piste de danse. Tout les signes indiquant que le début des festivités allaient commencé, c’est à dire la danse. Très franchement, je sais très bien dansé, mais je déteste cela, surtout dans ces soirées, mais aujourd’hui c’est différent. Avant que je ne sois abordé par milles et une personnes pour danser, je tendais ma main à la femme qui avait réussie à me convaincre de l’inviter à danser. Quitte à subir cette soirée, que cela soit avec une personne qui avait effleurée du doigt la vérité sur cette soirée.

- Eliza Osborne, me ferrez-vous l’honneur me m’accorder cette danse ?

Toujours pas de sourire en particulier, mais de la politesse et de la courtoisie. Elle qui était intelligente devait certainement avoir comprit mon envie de ne pas être dérangé pour danser. Cela me désolerais quand même de devoir subir un refus et avoir bien d’autres personnes pour prendre sa place…




(c) Agora





Soirée fictive [feat. Eliza] RM6x
Soirée fictive [feat. Eliza] 7y6o
~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~

Soirée fictive [feat. Eliza] 2jqf

Soirée fictive [feat. Eliza] Unknown

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soirée fictive [feat. Eliza] 8k93
Eliza Osborne

Eliza OsborneMessages : 50
Date d'inscription : 14/12/2019


Soirée fictive [feat. Eliza] Empty
MessageSujet: Re: Soirée fictive [feat. Eliza]   Soirée fictive [feat. Eliza] EmptyMer 1 Jan - 13:08


Soirée
fictive

Soirée fictive [feat. Eliza] Dokkae11
Eh bien eh bien, finalement elle avait peut-être passé plus que juste le mur de glace. Après, rien n’était sûr. Mais il faut avouer qu’avoir quelqu’un dans ce tas de requins qui pense un tant soit peu à vous est agréable.

« Oh vous savez, je pense que d’une manière, nous sommes logés à la même enseigne. »

En effet, le prince ne le réalisait peut-être pas, mais si le roi l’envoyait à tort et à travers, c’était pour son pays et donc attirer l’attention sur ce dernier. Eliza n’avait aucune idée d’à quoi ressemblait le roi, mais bon, un jeune homme dans la force de l’âge, l’épée au côté et des médailles sur le torse, faisait toujours son petit effet dans les soirées et réceptions.

Par contre, dire qu’elle n’écoute pas assez, ça c’est moins gentil. Mais Eliza n’allait pas faire un cirque là-dessus, comment pourrait-il savoir qu’elle était dans le top 3 des télékyns ?

À la mention de l’accord commercial, elle eut un petit haussement de sourcils. Ce fameux accord… d’ailleurs, il lui rappela justement les quelques abrutis qu’on avait envoyé pour trucider ce pauvre prince. Bien sûr qu’elle avait montré son désaccord lors de la décision, mais au final, c’est Setsuna qui décide et pas elle. Au final, les disciples avaient fini capturés, un beau fiasco en soit. Et si il n’enchantait pas certain, elle par contre était bien contente. De un, on avait sous-estimé le prince et son escorte et de deux, le tout n’avais pas été très discret. En soit, une opération de merde.
C’est donc avec un magnifique sourire qu’elle répondit à Arias.

« Peut-être bien que j’en ai entendu parler, vous seriez étonné de savoir le nombre de choses que peut savoir une femme. Et je suis fort désolée pour cet événement. »

Il y avait plein d’autres choses pour lesquels elle était désolée, car au final, elle n’appréciait pas le moins du monde cette guerre inutile. Plutôt qu’enterrer la hache de guerre, ces abrutis trouvaient toujours un moyen pour la jeter sur le voisin.

« Sachez d’ailleurs, que je déteste par-dessus tout cette attitude des Familles. »

La suite devenait des plus intéressantes. Pour la partie ambassadeur, elle était au courant, mais ainsi donc le petit prince désire ramener la paix. Comme quoi, ils ont plus en commun qu’ils ne voudraient le croire. Ainsi donc il était aussi d’une manière ou d’une autre impliqué dans toutes ces histoires.
D’une longue plainte harmonieuse, les violons les ramenèrent à la fête, invitant les invités à s’avancer pour danser.
D’une main tendue, le prince l’invitait à danser avec lui. Décidemment, ces demoiselles allait jaser un moment et même son père si il la voyait. Mais elle n’en avait que faire, qui jasent, elle au moins, aura trouvé de quoi agrémenter cette soirée. Et ils pourraient maintenant parler sans 40 pairs yeux qui les épient.
En prenant la main du prince, la jeune femme lui répondit. Ajoutant à ses paroles un petit sourire.

« C’est une cause noble, mais compliquée. Je partage cet avis, même si, je pense que nous n’avons pas la même influence sur ces gens… »
Avant d’ajouter juste après
« Et cela sera un plaisir de danser avec vous cher prince. »

Il allait être fort intéressant d’entendre sa réponse. En effet, on pouvait prendre cela de bien des manières.

Au final elle appliquait à la lettre ce qu’elle lui avait dit plus tôt. Le vent est trompeur, telles les paroles. Qui avait le plus d’influence, lui ou elle ? pensait-il qu’il en avait plus ? On le saurait bientôt en tout cas.
Mais pour l’instant, il était l’heure de danser et d’un pas assuré, Eliza attendit que son partenaire de dance se lance.





**
La petite musique~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soirée fictive [feat. Eliza] 2zra
Arias E. Blom

Arias E. BlomMessages : 482
Date d'inscription : 07/06/2015


Soirée fictive [feat. Eliza] Empty
MessageSujet: Re: Soirée fictive [feat. Eliza]   Soirée fictive [feat. Eliza] EmptyMer 1 Jan - 23:35



Soirée fictive


Eliza n’avait pas tord, j’étais moi-même utilisé pour être le représentant de la Suède, mais d’un autre côté… Je l’ai choisis et même si cela m’exaspère, j’aurais pût refusé, sauf qu’il faut faire le trie dans les mensonges et ça les autres représentants en seraient incapable. Ou bien je me cherchais juste une excuses pour justifier ma présence à de tels évènements que je n’aime point.

Le sourire qu’elle me fit me perturba un peu cependant, ainsi elle en sait plus qu’elle ne le ferrait paraître ? Interessant. Enfin, je ne jugerais pas ce genre de capacité, dans le jeu de la noblesse cela est bien utile. En tout cas je ne voudrais pas être dans ses informations, j’ai malgré moi une réputation à tenir…

- Désolé ? Voyons vous n’y êtes pour rien.

Etrange de s’excuser pour un évènement dont elle n’a point d’influence dessus. Au final, elle semble partager un point commun avec moi et j’avoue que cela me plait de voir des personnes encore attachées à la paix. Ici, dans cette ville, nous sommes bien loin de ce but.

La danse me ferra peut-être oublier la triste réalité du monde extérieur. Je fût heureux de voir qu’elle acceptait ma proposition avec un sourire. Je pense que j’avais fais fort pour attirer autant l’attention, pourtant ce n’était pas mon but. Les paroles d’avant danse n’était pas très élogieuse sur le futur de cette ville et de sa paix. Pour le coup je n’en souriait pas et me contentais de la mener sur la piste de danse.

- Vous savez, je ne suis qu’un homme avec des rêves de paix, je doute avoir une quelconque influence ici bas. Les rangs, la richesse, ne font pas les Hommes, je pense que si chacun y met du sien…

A ce moment là, je m’autorisais un sourire à cette agréable pensée.

- La paix est atteignable.

Puis la musique commença et j’entamais avec assurance la valse que les nobles aimait tant. J’avoue cependant que cela n’est pas déplaisant avec la bonne partenaire, d’ailleurs sans m’en rendre compte j’avais gardé mon sourire. Nous tournoyâmes dans la plus belle des valse sous les regards de la richesse de la ville, mais je n’en avait que faire. Pour une fois que je rencontrais quelqu’un avec mes idéaux, je pouvais bien la récompenser d’une danse.

Après plusieurs minutes de danses, nous nous arrêtèrent pour laisser place à d’autres personnes. Cependant, je n’eu à peine le temps de féliciter la demoiselle sur ses compétences en danse qu’une silhouette s’approchait de nous.

- Vous dansez avec aisance et grâce, ce fût un plaisir. Merci d'avoir acceptée mon invitation.

Puis mon regard se reporta sur l’homme qui s’approchait de nous et mon sourire disparu légèrement. Je pensais savoir la raison de cette approche non dissimulée et je n’aimais pas ça.




(c) Agora






Soirée fictive [feat. Eliza] RM6x
Soirée fictive [feat. Eliza] 7y6o
~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~

Soirée fictive [feat. Eliza] 2jqf

Soirée fictive [feat. Eliza] Unknown

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soirée fictive [feat. Eliza] 8k93
Eliza Osborne

Eliza OsborneMessages : 50
Date d'inscription : 14/12/2019


Soirée fictive [feat. Eliza] Empty
MessageSujet: Re: Soirée fictive [feat. Eliza]   Soirée fictive [feat. Eliza] EmptyDim 5 Jan - 23:21


Soirée
fictive

Soirée fictive [feat. Eliza] Dokkae11
Qu’elle n’y soit pour rien ?  Oh si seulement il savait… Mais il ne savait pas et c’était tant mieux pour lui. Comment réagirait-il sinon en apprenant que le Bras Gauche des Télékyn danse avec lui ?

Eliza n’avait absolument pas envie de se battre et encore moins de gâcher la soirée. En l’occurrence, ce n’est pas pour l’instant qu’il sera mis au courant.
Pour revenir sur de plus heureuses choses, Eliza remarqua que le prince glaçon, car elle avait ainsi choisit de le surnommer, commençait à fondre. En effet, il avait gardé son sourire tout du long de la danse.

Finalement, il appréciait peut-être enfin un peu cette soirée ou en tout cas la compagnie dont il bénéficiait. D’ailleurs en parlant de profiter, la jeune bourgeoise choisit de ne pas commenter les paroles du prince, désireuse de profiter de la danse et ne voulant pas rater un pas devant tout ce monde, elle préféra garder le silence. Pourtant, elle n’en affichait pas moins un sourire et une humeur joyeuse.

Cette soirée devenait pour elle aussi plus agréable qu’au début et ils profitèrent ainsi donc des quelques minutes que leur offrait la danse, avant que la musique de ne se calme tranquillement.

La danse ainsi terminée, le prince la remercia pour avoir dansé avec lui, remerciements auxquels elle répondit d’une courte révérence.

« Le plaisir est partagé cher… Arias, si je puis me permettre bien sûr »

Ce n’était pas très correct d’un point de vue de l’étiquette, mais au diable lesdites règles contraignant les gens de haute naissance à avoir un balais de le cul, un long balai. Elle n’allait quand même pas l’appeler vous et prince tout du long.

Enfin, elle n’avait pas de suite remarqué la personne s’étant rapprochée deux. Mais, à l’expression d’Arias, elle se mordit légèrement la lèvre inférieure. C’était chez elle un petit tic, en aucun cas de nervosité mais plutôt de désagrément, qu’elle faisait souvent quand quelque chose la dérangeait particulièrement.

D’ailleurs, en regardant attentivement, on pouvait voir une frustration et une colère glaciale et coupante comme du verre s’enfler lentement derrière ses yeux et son sourire encore joyeux. Néanmoins, elle gardait une aura calme et agréable. Lui donnait ainsi des airs sinistres, qu’on se devrait de craindre.  

On avait l’impression qu’une ourse sortait de son sommeil, alors qu’on enlevait son petit.

Pourtant, la voix sortie de la bouche dudit désagrément eu un effet étonnant sur la jeune femme. Au lieu de définitivement réveiller l’ourse, cette dernière se coucha tranquillement. Oh elle surveillait toujours intensément son petit, mais elle était d’un calme plus détendu qu’auparavant.

« Eh bien ma chère fille, je vois que tu t’es trouvée un cavalier des plus nobles »

Son père, habillé du costume de rigueur, était aux anges vu son grand sourire. Quelques cheveux grisonnants, des lunettes rondes comme Eliza et une carrure aussi athlétique que sa fille, le père d’Eliza était un de ces hommes d’affaires ayant trimé pour atteindre le sommet et sachant s’imposer quand il le faut.

Cet homme, ayant fait fortune grâce au commerce ne pouvait rêver mieux. Sa fille avait réussi à gagner l’intérêt du prince qu’on disait fait de marbre.

« Pardon je manque à toutes mes obligations… »

Il offrit au prince une parfaite révérence avant de continuer.

« Jeong-hun Osborne, homme d’affaires dans le commerce et père de cette ravissante et adorable jeune fille qui vous tiens compagnie ».

Eliza roulait des yeux, tenant toujours une main du prince et bien décidée à ne pas la lâcher, simplement par peur de se retrouver éloignée et engloutit loin de la seule personne un tant soit peu agréable de cette soirée.

« Père… »

Malgré que l’attitude de son père lui soit plus que dérangeante en ce moment précis, elle se devait néanmoins de le saluer. Pourtant, il n’y avait que peu de sympathie dans sa voix, comme si une telle scène c’était déjà mainte fois passée. D’ailleurs, elle n’aimait pas du toute la petite lueur qui s’était allumée dans les yeux de son père. Celui-ci avait une idée derrière la tête et cela ne lui plaisait absolument pas.

« Pardonnez-moi d’être ainsi direct votre altesse, mais j’ai pu remarquer que vous et ma fille sembliez bien vous entendre.  Si je puis me permettre, sachez que je suis particulièrement heureux de voir cela, ma fille est ma plus grande fierté. Adorable et magnifique comme vous avez pu le constater, c’est aussi quelqu’un de très cultivé. »

Les craintes d’Eliza étaient bien fondées, elle savait pertinemment vers quoi son père se lançait et n’appréciait absolument pas cela. Oh il dressait un merveilleux portrait d’elle, digne des plus grands peintres. La jeune fille savait pourtant, après l’avoir vu, que le prince Arias n’était pas très fan des grandes louanges et préférait, comme elle, se rendre compte par lui-même.

« Père, nous en avons déjà parlé… »

Maintenant, il n’y avait définitivement plus aucune trace de gentillesse dans la voix de cette magnifique dame. Ses paroles étaient devenues aussi glaciales que le grand Nord et on sentait la bête gronder à nouveau.  Pourtant, l’élément perturbateur en question de se laissa pas faire, au grand malheur d’Eliza, elle avait bien hérité de la volonté en acier trempé de son père. En parfait commerçant, il continua donc.

« Bien sûr, vous avez déjà tout ce que vous pourriez demander vôtre majesté, néanmoins, sachez que ma fille pourrait vous permettre d’assurer votre position dans notre chère ville et vous rapprochez d’une Famille, dont elle fait partie. Et bien sûr, elle est célibataire. En somme, cela serait un parti très avantageux pour vous… Si bien sûr de tels projets vous soient intéressants »

Voilà, on y était arrivé. L’idée que son père propose, encore une fois, un mariage arrangé à quelqu’un lui était déjà insupportable, mais qu’il ose ajouter sur la table qu’elle fait partie d’une Famille, cela dépassait les bornes de très loin.

Pourtant, c’est avec calme qu’Eliza coupa la discussion. Mais ce calme était sinistre, chargé d’une sourde colère qui, s’ils avaient été ailleurs, aurait sûrement fait des dégâts. Sa voix était posée, polie et ajoutée d’un magnifique sourire.

« Père, je vous prierai de bien vous retenir de vouloir proposer de tels arrangements. Il me semble que nous ayons suffisamment parlé de mon souhait de choisir moi-même mon mari. Je me permets de vous rappeler ce qu’il s’est passé la dernière fois que j’ai été fiancée de force… »

À ces mots, le visage du père d’Eliza passa au blanc neige plus vite que des œufs. S’il s’était passé quelque chose, en imaginant ce que cela pourrait donner avec une personne de l’influence et l’importance d’un prince, il se dit qu’il fallait peut-être jouer un jeu plus lent et sûr.

« Mais Eliza, ma fille adorée, je ne veux que ton bonheur. Tu sais très bien que je n’oserai contredire tes décisions, mais tu ne peux nier que sa majesté le prince pourrait te convenir… ».

Le pauvre petit humain cherchait à amadouer l’ourse avec un pot de miel, tout en voulant prouver que cette dernière appréciait ledit miel. Mais malheureusement pour lui, l’ourse n’avait ni faim, ni envie de jouer et était bien prête à le découper en rondelles. Elle attendait juste, toujours d’un calme parfait et munie d’un adorable sourire le moment opportun pour le taillader en pièces.



**
La petite musique~


Dernière édition par Eliza Osborne le Mar 14 Jan - 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Soirée fictive [feat. Eliza] Empty
MessageSujet: Re: Soirée fictive [feat. Eliza]   Soirée fictive [feat. Eliza] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Soirée fictive [feat. Eliza]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-