La ville est en Septembre 2020

Partagez
 

 Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Maître du Jeu

Maître du JeuMessages : 877
Date d'inscription : 20/10/2014


Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] Empty
MessageSujet: Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias]   Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] EmptyVen 3 Jan - 19:13

Ancestral Slayers !
ft. Arias et Arthorias

~ Du côté de Arias, Vieille ville ~

Le nouvel an venait de pointer le bout de son nez depuis maintenant plusieurs jours, nous sommes actuellement le quatre du mois. Les fêtes sont désormais fini, tout le monde commence à reprendre son train de vie habituel après les fêtes. Les festivités sont désormais derrières tout le monde. Est-ce pour autant la tranquillité à Quederla ? Non, certaines zones de la ville sont toujours décorées, après tout, les fêtes ne s'arrêtent pas le 1er au soir. Surtout que par la suite, certains sont encore dans la mentalité des fêtes.

Dans la vieille ville, l'ambiance n'est jamais réellement à la fête, en même temps c'est pas réellement la joie de vivre dans ce genre d'endroit, mais ils font comme ils peuvent pour trouver un semblant de vie. C'est d'ailleurs même l'endroit assez fréquent pour trouver deux poivrons entrain de se battre pour savoir qui obtiendra la dernière bouteille de vin. Là pour le coup, c'est plus ou moins le problème, même si l'origine du conflit est assez différent au final.

Deux sont entrain de se battre dans une ruelle de la vieille ville. L'un d'eux est un homme à la longue chevelure brune, légèrement rougeâtre, simplement habillé d'une veste, complètement torse nu, ainsi qu'un jeans et une paire de chaussures assez haut de gamme ; une paire de lunettes à vitre teinté, une paire de mitaines et un long collier avec une croix au bout termine son accoutrement. Il faut dire que cet homme se démarque de la population de cet endroit, il dégage une prestance assez importante, celle d'une personne riche, pourtant le voilà entrain de se battre contre une seconde personne.

Cette seconde personne porte le nom de Arias Blom. Pourquoi est-il là ? Cette raison lui est sûrement très propre, mais le fait qu'il est entrain de se battre par contre c'est clairement la faute de l'homme aux cheveux long. Juste avant ce combat, il était entrain de tabasser des pauvres hommes, des clodos, des gens aléatoires, jusqu'à tomber sur Arias. Est-ce qu'il recherche des personnes en particuliers ou bien est-ce qu'il veut juste frapper n'importe qui sans aucune raison apparente ? Dans tous les cas, sa prochaine victime allait être ce Arias qui était là.

Cela faisait plusieurs minutes que les deux personnes se battirent sans user d'aucun pouvoir, juste au combat au corps à corps, à main nue. Pourtant, autant l'un que l'autre, les deux se retenaient, c'était une évidence, mais la fatigue commençait légèrement à se faire sentir. Malgré tout, l'homme inconnu et Arias semblait être prêt à en découdre encore un peu. En tout cas, une chose est sûre, aucun des deux ne sera facile à vaincre, surtout que les deux ont l'habitude de se battre, tenir sur la longueur.


~ Du côté de Artorias, Quartier Bourgeois ~


L'ambiance du Quartier Bourgeois n'a clairement pas la même ambiance que la vieille ville, ce quartier reste encore très festif malgré le fait que les fêtes sont terminées. Ce train de vie est bien différent de la vieille ville, c'est une chose sûre. Ils n'ont sûrement même aucune idée de ce qui se passe dans les bas fonds de la ville, même ignorant que deux personnes sont entrain de se battre. Pourtant, est-ce que ce quartier est à l'abri des combats ? Aucunement.

Un combat était en cours également, qui n'avait sûrement pas commencé ici, mais qu'il a été déporté à cet endroit. Le Roi Élémentis s'était retrouvé à affronter une jeune femme, mieux vaut ne pas savoir comment un homme de la carrure d'un roi se retrouve avec une femme aussi frivole. Cuissarde montante jusqu'au cuisse, culotte assez large, haut décolleté, veste flashy, casquette bloquant ses cheveux dorés en arrière, bref, la dégaine d'une prostitué. Cette rencontre avec cette femme fait sûrement parti des petits secrets du roi, ou bien juste un pur hasard, elle lui ai tombé dessus. Dans tous les cas, elle se retrouve entrain de se battre contre le Roi Élémentis et elle ne semble pas faire attention aux alentours. Elle s'en fiche de blesser des innocents.

Elle semble être d'une grande agilité, et surtout avec ses dagues, la projection de flammes se retrouvent être très fréquente, brûlant un grand nombre de personnes durant la confrontation. Le combat se trouvait déjà être bien engagé, mais elle semblait vouloir mettre un terme à celui-ci, ces dagues se mettaient à refléter des flammes de couleurs violettes, chose étrange, mais cela ne semblait prévoir rien de bon. Il faut voir comment le Roi va se comporter fasse à une demoiselle, un gentleman ou comme un goujat ? En tout cas, elle, elle est prête à le tuer.


homme face à Arias:
 

femme face à Artorias:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] Empty
MessageSujet: Re: Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias]   Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] EmptyVen 3 Jan - 22:01

TAKANOYO
Matsuo

TAKANOYO
Matsuo

「 Ancestral Slayers 」
Même réveil que tous les jours, la simple odeur de mon petit-déjeuner me suffit. Je relève la tête, hier, j'ai du travailler comme un fou, la preuve étant le fait que j'ai dormi affalé sur mon bureau. Je me lève de mon siège, laissant tomber la couverture de mes épaules. Je me rince le visage, vérifie rapidement ma personnalité avec mon test, que je connais maintenant par cœur. Puis après m'être regardé dans le miroir, je me dis que ma barbe commence à avoir des touches de blanc. Je peste silencieusement. Soudain un cheminement assez spécial se fait dans ma tête. Barbe blanche, vieille personne, père Noël, Noël !! J'avais complétement oublié date. Je saisis un paquet sur mon bureau et dévale les escaliers, je salue le domestique et lui fourre le paquet en question dans les mains.

- C'est cadeau, Karl, rentrez chez vous aujourd'hui, vous pourrez revenir après Nouvel An, vous avez bien mérité un congé !

Un sourire se forme peu à peu sur ses lèvres, ce qui me fait moi aussi sourire. L'esprit de Noël hein ? Il me sert tout de même mon repas, bacon, oeufs brouillés, pancakes, jus d'orange et un café, bien sucré. Je déguste le dernier repas correct que je mangerai avant qu'il revienne et lui souhaite de bonnes fêtes alors qu'il quitte le manoir. Après avoir fini, je débarrasse la table et fait tranquillement la vaisselle. Je n'aime pas spécialement la sensation d'eau chaude sur mes mains, peut-être à cause de mon élément ? Je traine ensuite des pieds vers la boîte aux lettres, pour trouver deux choses, une lettre, et devant la porte, un paquet. Bizarre. Mais bon, c'est Noël ! Je prends le paquet et après m'être installé dans le salon sur un hamac, je remarque le ruban dessus. J'y lis "De la part d'un ami. Que la magie reste dans votre cœur.". Un ami ? Quel ami ? Setsuna ? Je doute qu'il fasse ça, il aurait au moins marqué son nom ou une petite blague dessus. Je n'ai aucune autre personne en tête. Je finis par ouvrir le paquet, dedans, il y a un petit objet, mais surtout, directement, je sens le froid qui sort de la boîte. En regardant de plus prêt, c'est un oeil qui est dans la boîte, un oeil de verre. Je le prends, intrigué, entre mes doigts, pour découvrir que l'objet est effectivement froid. Non, en fait, il ne me paraît pas froid. Plutôt frais. Agréable. J'hésite longtemps avant de retirer mon cache-oeil pour pouvoir mettre l'oeil de verre. Je me lève ensuite pour aller me contempler. La couleur de l'iris s'accorde parfaitement, on dirait que j'ai retrouvé mon deuxième oeil. Un sourire jusqu'aux oreilles vient égayer ma vue de moi-même sur la surface glacée. Mais ce n'est pas tout, je sens quelque chose de liquide qui bouge légèrement à l'intérieur de l'objet sphérique. Et c'est froid. Je le sais, peut-être par mon élément. Avec ça, je ne risque pas d'avoir trop chaud. Cet oeil me fera toujours une petite réserve de froid. Je monte dans mon bureau, fourre ma paperasse dans mon sac et file en bas pour mettre un manteau. Je ferme à clé et pars en direction de l'autre côté des Hauteurs, l'Hôpital, ou plutôt le QG de l'Alliance dans son sous-sol. Sur le chemin je songe à ma nouvelle place dans l'Alliance. En effet, quand j'arrive, la porte s'ouvre sur la grande salle centrale et un homme, un Domae que je ne connais pas outre mesure, me salue poliment. Presque un peu trop à mon goût, et c'est ainsi depuis il y a trois jours, le jour où j'ai été élu Roi Elementis et par conséquent dirigeant au même titre que Kira Seryk, la Reine, que je respectais énormément. Depuis l'annonce, j'avais l'impression qu'on me regardait au QG, on me saluait systématiquement, et j'avais même déjà rencontré un nouvelle membre, recrutée par ma collègue conseillère après avoir insisté. Je considérais ça comme une partie de mon travail de savoir reconnaître les membres de l'Alliance. Je marche vers une porte au fond de la grande salle qui débouche sur un petit bureau, que je trouve malgré tout assez confortable. Je pose mon sac sur celui-ci et le contourne pour m'asseoir. Pensif, je lève la tête.

Le jour où j'ai été élu, ça a été une vraie surprise, enfin, non pas que je n'avais pas confiance en moi. Je me souviens avoir eu un petit moment de pause avant d'ouvrir grand l'oeil et de regarder l'assemblée pour prononcer mon petit discours. Enfin, à la base, je devais faire un petit discours, au final j'étais vite parti en impro à cause de la surprise et le court papier écrit à l'avance s'était vite transformé en grande tirade. Mais maintenant que je suis calmé et que j'y réfléchis, je suis assez content. En fait, vraiment satisfait. Non pas que j'ai des voeux de morts, car les morts naturelles sont peu fréquentes pour les membres du Conclave. Non, en fait, je suis fier d'avoir une place centrale pour la grande famille qu'est l'Alliance, quand j'étais plus jeune c'était en partie les Élémentis, puis l'Alliance qui m'avait servi de famille alors que j'avais perdu mes parents. Et même si chacun avait une raison différente d'être membre de l'Alliance, je voulais rendre au clan ce qu'il m'avait apporté. Je ne serais pas l'homme que je suis sans l'Alliance. C'est un sentiment étrange, entre fierté et reconnaissance. Je décide de retourner à mon travail. Je parcours quelques requêtes, établit quelques avis pour le tableau de missions et rédige plus particulièrement deux lettres pour des membres plus expérimentés pour une mission urgente. Je vérifie ce que j'ai à faire en tant que nouveau chef. Je souffle de soulagement en remarquant que je n'ai rien jusqu'à demain. Demain, il y a une petite réunion pour faire le point sur mon arrivée au trône mais aussi sur les éventuels événements qu'il a pu y avoir ce dernier mois, j'en profiterai pour faire connaissance avec mes collègues. Je raye de mon agenda une partie de mon programme, celle concernant mon entreprise automobile. J'ai du faire quelques arrangements avec mon nouveau rôle, je conserve mon titre de PDG de l'entreprise mais en réalité, deux personnes m'assistent maintenant, faisant quasiment tout le travail.

Après ça, m'étant réveillé assez tard, l'heure de déjeuner arrive à grands pas. Je range, prends mon sac, vais épingler sur le tableau les quelques missions et remonte ensuite. Je dépose mes lettres à la boîte de poste la plus proche et pars ensuite tranquillement manger. Après avoir mangé, alors que je marche tranquillement en ville, dans des rues plus calmes que les axes centraux, je vois une jeune femme, qui semble avoir quelques problèmes. Trois hommes l'ont encerclé et elle est adossée au mur, naturellement, dans ma personnalité de grand timide assez aimable, je pose une main sur un de mes pistolets, au cas où. Je dis :

- Bonjour ! Est-ce que vous avez besoin d'aide ?

La femme ne répondant pas et les trois voyous se tournant vers moi, armés, je sors une de mes armes à feu, mettant en joue l'un d'eux. Ils prennent assez rapidement peur et partent en pestant. Moi, je souffle, relâchant la pression, je déteste faire ça. Et si un garde me trouvait en train de menacer des jeunes avec un pistolet ? Peu importe, je regarde la femme. Elle a des cheveux blonds, je dirais même dorés, des yeux bleus et porte des cuissardes. Mes yeux dévient sur ses cuisses, non pas par attirance mais parce que je viens de voir ses dagues. Elle me remercie avec un léger sourire avant de partir. Je repars dans la direction opposée.

Après ça, des journées assez banales se sont enchaînées jusqu'à Nouvel An. Là, je participe à une soirée mondaine avec quelques autres PDG et riches du quartier. La soirée passe très lentement à mes yeux, à mon plus grand ennui. Je rêverais de pouvoir sortir pour boire un verre dans un endroit plus typique, un bar, avec de bonnes comme des mauvaises fréquentations, peut-être avec un ami, plutôt qu'avec ces gens que je ne connais pas plus que pour mes relations commerciales.

Au final, quelques jours plus tard, quatrième jour de l'année que je fais ce que j'aurais aimé, aller dans un bar. Malheureusement, personne pour me tenir compagnie. Je finis par simplement apprécier l'alcool qui m'est servi, un jeu de fléchettes et les discussions alentours. C'est alors que je revois la jeune femme que j'ai aidé il y a quelque jours dans la ruelle. Malgré les quelques verres d'alcool fort, je m'en souviens très bien. Elle m'aborde et c'est alors, au fur et à mesure de la soirée que je comprends sa profession. Je ne sais pas, entre ma deuxième personnalité, qui ose tout, qui refait surface pile à ce moment, les verres qui se multiplient et les charmes de la femme, ce qui m'a fait finir dans son lit. Toujours est-il qu'ensuite, j'ai découvert que ses dagues pouvaient servir. Il semblait qu'elle connaissait mon rang de Roi et que son objectif, je ne savais pas pourquoi était de me tuer. Elle tenta de m'attaquer alors que je me rabillais, par réflexe, je me décalais, n'évitant pas pourtant légère coupure sur le bras. En grande partie grâce à mon élément, j'ai réussi à fuir, ne voulant pas la blesser si possible.

Et c'est ainsi que je me suis retrouvé dans cette situation...

Au fur et à mesure de ses attaques, je me suis bien rendu compte qu'elle voulait définitivement ma mort. Mais moi, ayant encore alterné de personnalité, je ne veux pas tuer qui que ce soit. Et il semble qu'elle a un élément, le feu. J'ai juré en constatant ça. Pourquoi fallait-il que le hasard fasse si bien les choses ? Je réussis à la repousser avec ma glace une énième fois et c'est alors que je me rends compte de la situation. En plein milieu du Quartier Bourgeois, une prostituée, et un PDG, partenaire commercial des uns, et Roi des autres parmi les passants, se battaient. D'ailleurs parmi les passants, plusieurs avaient été atteints par les flammes de la femme, qui étaient assez puissantes. J'ai réussi à épargner la majorité en bloquant le plus possible les projections ardentes avec mon élément ou en écartant les victimes. Mais comment va-t-on me regarder maintenant ?! Moi, un homme, peu importe où, dans l'Alliance comme dans ses entreprises, qui est un dirigeant respecté, qui fait face à une prostituée ! Je fait la moue en y pensant, il n'y avait plus qu'à espérer que l'affaire serait oubliée.

Je me retourne maintenant vers la blonde, elle semble vouloir terminer le combat au prochain de ses assauts. Je sais qu'elle assez agile et que son feu, qui jusque là était projeté par ses dagues à presque chaque attaque est puissant. Pour preuve, quand j'ai essayé de maintenir ma glace contre elle, me concentrant parfaitement, alors qu'un feu normal aurait peut-être mis une trentaine de seconde à faire fondre les quelques centimètres de mur, elle, avait réussi rapidement à passer à travers et à me poursuivre. Je n'étais pas confiant de pouvoir l'arrêter en assurant qu'elle ne mourrait pas. La situation pouvait être dangereuse pour ma propre vie. En conflit avec moi-même, j'aperçois maintenant ses dagues, ou plutôt le feu qui les couvre, il est de couleur violette. Je ne sais pas. Je ne sais pas ce que c'est, mais rien de bon. Trop d'incertitudes pour moi. Je décide de foncer, je ne pourrais pas l'arrêter sans la blesser, ça c'était sûr. Je recule de plusieurs grands pas et baisse la température environnante le plus qu'il est possible en dix secondes, un frisson me parcours, l'air, déjà froid, devrait maintenant tenir sans aucun problème ma glace. Je bénis tout ce qui peux l'être d'avoir fait de ce jour un jour de neige, car de l'eau, ou verglas s'est glissé entre les pavés. Je givre le sol en formant une plaque lisse sur le parcours vers moi et c'est alors que je commence mon attaque. Je tente de faire s'élever des piques de glace du sol, aux dimensions de javelots.

Revenir en haut Aller en bas
Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] 2zra
Arias E. Blom

Arias E. BlomMessages : 516
Date d'inscription : 07/06/2015


Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] Empty
MessageSujet: Re: Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias]   Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] EmptyMar 21 Jan - 19:16



Ancestral Slayers


On dit que la magie de Noël réside dans le mystère des cadeaux, l’ambiance qui règne avant, pendant et après les fêtes, une magie qui rapprochent les personnes. Je suis assez d’accord, d’ailleurs je suis agréablement surpris du cadeau que j’ai reçu par un illustre inconnu ; une théière qui infuse parfaitement les thés avec un assortiment de thés très rare qu’il me serait bien difficile de retrouver au marché du coin. Cependant… Qui est cette personne qui me connaît aussi bien ? Et comment elle a passée la garde qui fait des ronde autour de chez moi quand je ne suis pas là ?

Cette personne attire mon attention, si bien que j’aimerais découvrir qui elle est et, si j’en ai l'occasion, la remercier. J’explore donc la ville à la recherche de pistes et je commence par la vielle ville, lieu qui me semble en adéquation avec un cadeau si rare. C’est beau être un quartier réputé pauvre, je sais qu’on y trouve bien des boutiques interessantes.

Le voyage ne se passa pas comme prévu et c’est dans ces cas là que la garde royale aurait fait un atout de poids : un homme rouait de coup de pauvres habitants, parfois même des sans abris. Je ne pouvais tolérer un tel acte de violence. Mais alors que j’allais pour intervenir, le regard de l’agresseur me fixa et un sourire carnassier se dessina sur son visage. Il ne me fallu pas longtemps pour comprendre que j’étais le suivant.

J’espère que la garde arrivera bientôt en voyant que je met du temps à revenir. En tout cas, je ne pouvais laisser la population souffrir à cause de cet homme. Il m’attaquais, alors j’allais riposter. J’usais d’abord de mes poings, compensant ma force avec ma vitesse et mon agilité, mais mon adversaire avait une façon étrange de se mouvoir. Il voulait clairement ma vie.

Le combat s’éternisais un peu, mais je sentais qu’il se retenait, tout comme moi je le faisais. Je pris alors mon épée en main, la brandissant fermement face à mon adversaire. Le regard sévère, le ton ferme, je m’adressais à lui, prêt à riposter à sa prochaine attaque.

- Qui êtes vous ? Et pourquoi attaquer ces gens ? Je vous somme de vous rendre, c’est mon seul avertissement.

Dans cette ville, il fallait s’attendre à tout et j’étais prêt à user de mes pouvoirs si cela pouvait éviter que cet homme ne fasse couler plus de sang.




(c) Agora






Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] 7y6o
~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~

Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] 2jqf

Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] Unknown

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

Maître du JeuMessages : 877
Date d'inscription : 20/10/2014


Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] Empty
MessageSujet: Re: Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias]   Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] EmptyJeu 23 Jan - 15:30

Ancestral Slayers !
ft. Arias et Artorias

~ Du côté de Arias, Vieille ville ~

Le combat entre les deux hommes commençait à durer sur la longueur, pourtant aucun d'eux ne se battaient réellement et surtout aucun d'eux ne montraient de signe de faiblesse réelle. L'homme de Suède devait en avoir marre, sûrement pour cela qu'il décide de prendre son épée en main, il semblait être prêt à mettre fin à la vie de son adversaire au moindre faux pas de sa part. Malgré sa réplique pour lui demander de se présenter ou bien au moins expliquer son geste, la seule réponse qu'il eut de la part de l'homme fut un crachat, accompagné de légèrement de sang. Il n'était pas là pour parler, il est là pour se battre et uniquement cela. Qui lancera une première offensive ? Ce n'est clairement pas l'homme de Suède, mais bien le Quederlien, du moins l'homme au cheveux longs. Il se mit à courir vers son adversaire à l'épée.

Alors qu'il se mettait à courir, il fit sortir une longue chaîne en acier, la lançant sur son adversaire afin de l'attraper
[*]. Malheureusement pour lui, ce n'est pas n'importe qui qu'il affronte, c'est un homme qui sait se battre. La chaîne enroula l'épée du seigneur de Suède, mais ça ne l'empêcha pas de continuer à se rapprocher [**]. Les deux adversaires sont liés désormais, sauf que savoir qui aura l'avantage pour le coup n'est pas sûr. L'agresseur continua sa course, malgré le fait de son malus d'arme bloqué, sauf que cela ne va pas l'arrêter et il va quand même tenter de le frapper de plein fouet.

L'homme voulait se jeter son adversaire, tentant un spear sur Arias, malheureusement pour lui, la chaîne bloquant l'épée l'empêchait réellement d'agir à sa guide, ce qui permit à Arias d'esquiver avec une grande aisance cette attaque au niveau de son abdomen [***]. Voulant sûrement faire une contre-attaque, Arias n'arrivait pas à l'atteindre, sûrement à cause de l'élan, et même à cause du lien qui les lie. Néanmoins, l'homme, se trouvant derrière Arias, se retourna d'un coup sec, se planta l'épée de l'homme, bougeant à cause de la chaîne, directement dans son abdomen [****]. Une gerbe de sang sorti de la bouche de l'homme, crachant par la même occasion directement sur Arias. Pourtant, il n'allait pas rester ainsi, c'est beaucoup trop dangereux pour lui, usant de ses forces, il allait tenter au moins de se séparer de l'homme de Suède.

Lâchant la chaîne des mains, faisant glisser l'épée en dehors de son corps, tout en glissant par la même occasion sous l'homme de Suède. Il en profita d'ailleurs par la même occasion de mettre un coup de poing en même temps dans les genoux d'Arias afin de le déstabiliser [*****]. Sauf que pas le temps de regarder ce qu'il a fait, il voulait surtout s'extirper de la zone de combat, du moins se replacer pour mieux se battre, plaçant une de ses mains, une fois debout, sur sa blessure. Cela risque de l'handicaper durant le combat, mais pas le choix, c'est lui qui a lancé le combat, il ne peut le fuir et ce n'est pas dans son caractère. Puis il lui reste un atout dans sa manche, il compte bien s'en servir désormais.

~ Du côté de Artorias, Quartier Bourgeois ~

Le Roi des Élémentis se retrouvait dans une situation que peu enviable. Il doit affronter une jeune femme, dont son métier n'est pas très dur à imaginer, le tout possédant le feu antique, au milieu de la masse et surtout dans un quartier de riche.. les réparations devront coûter assez cher en somme et la perte d'une vie ici sera sûrement à reprocher, qu'importe qui reste en vie. La jeune femme disposant du feu s'en fichait de tout cela, elle n'avait qu'un objectif, clairement flagrant, c'est la mort de Artorias et elle semblait très bien le connaître, comme si elle l'avait étudié, comparé à Artorias qui ne semblait pas savoir exactement comment se battre, voulant sûrement être trop gentil, mais ce n'est pas forcément la meilleure des choses, son désir de protection des citoyens lui coûtera sûrement ce combat. Dans tous les cas, il allait se mettre à fond, il tenta une nouvelle stratégie. Baisser l'air ambiant, givrer le sol pour ensuite l'attaquer par le sol, un bon plan, mais est-ce qu'il va fonctionner ?

L'air commençait à se faire froid, très froid et par extension, le sol se recouvrit de givre
[*]. Tout le monde se mit à tomber devant cette apparition soudaine de glace. Pourtant, deux personnes restaient sur place, bien droit sur ses pieds. Artorias, qui est à l'origine de cette création, mais la jeune femme en face également. Pour un œil averti on pouvait remarquer de légères flammes au niveau de ses pieds, de quoi faire fondre le givre sous ses pieds [***]. Malheureusement, Artorias s'était déjà lancé dans son attaque, créant des pics de glaces dans le sol, les faisant sortir, visant la jeune femme [**]. Heureusement pour elle, ou malheureusement pour Artorias, si le givre aurait été efficace, elle aurait sûrement été touché, mais elle réussit non sans mal de les esquiver [****]. Dès qu'elle toucha le sol, le givre fonda sous son pied immédiatement, rien ne semblait la gêner pour le coup dans ce combat.

Il ne faut jamais sous-estimé un combattant. Ce n'est pas parce qu'elle s'habille comme une dame de joie qu'elle l'est forcément, ou du moins qu'elle ne sait pas se battre. [*****] Tout en esquivant les pics de glaces, la jeune femme se rapprochait de plus en plus de l'homme, et cette fois-ci ce n'était pas pour lui retirer ses vêtements, loin de là. Elle ne possède certes que peu de force, mais elle possède une grande agilité, largement suffisant pour se rapprocher de lui. Dans ses mouvements, un des pics toucha l'une de ses dagues, l'a faisant voler, mais il lui en restait une et toujours ses mains et ses pieds. Lorsqu'elle arriva à son niveau, elle peut aisément se tourner sur elle-même afin de planter sa seconde dague dans le pied du Roi, tout en mettant un coup de pied dans l'angle droit du Roi, directement dans son visage, les fesses de la jeune femme, directement dans le champs de vision, s'il n'était pas dévié, du Roi. Néanmoins elle n'allait pas s'arrêter là, car chacun de ses coups sont accompagnés de flammes violettes qui réservera sûrement des surprises par l'avenir, si ce n'est pas prit en priorité. La jeune femme continua son mouvement afin de retrouver pieds au sol, mais elle n'aura sûrement pas le temps de bouger tout de suite, elle est très proche du Roi après tout.



homme face à Arias:
 

femme face à Artorias:
 

Jet de dés du côté de Arias:
 
Jet de dés du côté de Artorias:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] Empty
MessageSujet: Re: Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias]   Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] EmptyDim 26 Jan - 18:20

LUX
Artorias

LUX
Artorias

「 Ancestral Slayers 」
Je prends un premier coup, de dague, dans le pied. Je pousse un juron :

- Chiure de dague !

Puis, un coup à la tête me fait vaciller. Je suis soudain pris de colère et en ignorant la douleur, je me baisse, retire la dague, agrandit sa lame avec de la glace et tente de donner un coup dans la jambe à terre de mon adversaire. Je choisis délibérément les jambes de mon adversaire, premièrement pour une simple question de rapidité, ensuite pour la blesser sans la tuer nécessairement. Et surtout, pour l'handicaper dans ses mouvements, vu qu'elle combat au corps à corps. Je sais qu'il faut que je m'éloigne vite, mais avec une blessure au pied, l'option de la fuite n'est pas optimale. Alors que si elle reçoit une blessure à une jambe, j'aurai une chance de m'éloigner ou fuir.

Revenir en haut Aller en bas
Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] 2zra
Arias E. Blom

Arias E. BlomMessages : 516
Date d'inscription : 07/06/2015


Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] Empty
MessageSujet: Re: Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias]   Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] EmptyDim 26 Jan - 20:36



Ancestral Slayers


Le combat prenait une tournure que je n’aimais guère, mais cet homme semblait d’accord avec tout cela. Chaines contre épée ? Soit, en tout cas s’il perd la vie dans ce combat, je suis sûr qu’il ne le regrettera pas vu comment il s’est comporter jusque là.

Comme je m’y attendais, il lança l’offensive et je parais donc avec mon épée, maintenant immobilisée par ses chaines. A moins que cela ne soit sa stratégie, m’immobiliser pour mieux me frapper ? En tout cas, je garde mon calme et me tient prêt à répliquer à chacune de ses attaques. J’esquivais donc son premier coup avec aisance, malheureusement pour mon adversaire son attaque imprudente entraina mon épée avec sa chaine et celle-ci se planta dans son abdomen malgré le fait qu’il se trouve derrière moi.

La situation était bien différente maintenant, si bien que j’avais reçu du sang sur moi. Autant se méfier, je ne sais pas s’il utilise un pouvoir… Mon adversaire anticipe donc ma prochaine action en s’éloignant, me frappant dans les jambes et me faisant perdre ma capacité à le frapper au sol. Il était maintenant en face de moi, mais sur sa blessure. Il fallait éviter le corps à corps avec cet homme, mon pouvoir pourrait être utile, mais je ne suis pas à l’abris d’un utilisateur de pouvoir aussi.

Enfin, je n’ai pas trop le choix, je dégage mon épée de ses chaines et me met en position de combat avec mon épée. Je comptais bien l’attaquer et en finir pour de bon. J’accélérais mes influx nerveux pour porter une attaque rapide et puissante, dans l’espoir d’en finir d’un coup. Et si cela échouais, alors je ferrais tomber la foudre sur moi et, par ricochet, sur mon adversaire. Si malgré cela il me résiste encore, alors je prendrais de la distance pour mieux évaluer la situation…




(c) Agora






Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] 7y6o
~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~

Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] 2jqf

Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] Unknown

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

Maître du JeuMessages : 877
Date d'inscription : 20/10/2014


Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] Empty
MessageSujet: Re: Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias]   Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] EmptyDim 26 Jan - 22:16

Ancestral Slayers !
ft. Arias et Artorias

~ Du côté de Arias, Vieille ville ~


Deux hommes, malgré les coups, et malgré les blessures, ils restèrent là, à vouloir se battre. L'avantage est clairement du côté de l'homme de Suède, ou bien est-ce une feinte ? Il allait lancé une attaque, une rapide et précise, de quoi sûrement atteindre son adversaire, surtout qu'il est désormais plus lent à cause de son entaille dans l'abdomen. L'impulsion gagné grâce à son pouvoir fut un réel atout pour Arias, sans même que son adversaire s'en rende compte, le voilà presque à son niveau
[*].
Un battement de cil, et tout était fini.. Du moins c'est ce qui aurait dû se dérouler avec cette attaque fulgurante. Une seconde avant de cligner des yeux, l'épée allait transpercer le corps de l'homme aux chaînes. La seconde d'après, l'homme se retrouvait un pied plus loin, du moins c'est ce qui paraissait.

Une chose étrange, tout semblait stoppé, la distance entre les deux hommes était si proche, mais en même temps si éloigné. Dès que Arias ferait un pas, ou même tendrait le bras, plus les deux personnes s'éloignèrent. Il avait beau utilisé toute sa force, impossible de s'y rapprocher. C'était la même chose pour l'autre homme, mais il ne semblait pas être dérouté par la situation. Il ne semblait pas en être à l'origine, victime également de ce sort, mais en même temps il n'était pas surprit. Les deux hommes finirent par être séparé de plusieurs pieds, de quoi éviter toute action stupide, même si c'était impossible pour chacun.

L'incompréhension fut terminé lorsque l'homme qui affrontait Arias gueula un prénom, celui de "Léon". Un homme ne tarda pas à se montrer, sortant d'une ruelle. Un homme habillé tout en cuir noir, les cheveux légèrement ébouriffés. Il n'a pas l'air menaçant, ni dangereux, pourtant tout en lui dégage une aura néfaste. Il se rapprocha légèrement de l'autre homme, lui glissant quelque chose à l'oreille. Impossible à Arias d'entendre, impossible de s'enfuir, impossible de les atteindre. Sous un immense soupire, l'adversaire d'Arias se mit à partir, se tenant sa blessure. Le dénommé Léon resta présent ici, regardant Arias de haut en bas. Il semblait réellement snober le dirigeant de l'autre pays, ou bien essayer de le jauger. Il baissa le regard, une gamine habillé en robe blanche et noire sortie de derrière lui, lui tirant le manteau. Il glissa un "Lui, t'es sûre ?". C'est tout ce qu'il sorti.

D'un geste de la main, l'homme écarta la petite demoiselle, chose qu'elle fit, retournant se cacher derrière une poubelle.

Léon : "Montre moi de quoi tu es capable, que ton coup contre Mathias n'est pas un coup de chance, et je te donnerai une information capitale. Si tu veux me toucher, il faudra user toute ta puissance. Montre moi que mon ange a de nouveau raison ! Aller ! Bats toi !"


~ Du côté de Artorias, Quartier Bourgeois ~

Le combat restait assez calme, mais d'une assez grande rapidité, ce qui jouait en l'avantage de la jeune femme, mais malheureusement, le Roi Élémentis n'est pas en reste, il ne va pas se laisser faire pour autant. Alors qu'elle venait de terminer son attaque, toujours dans son mouvement, le maître de la glace se baissa afin d'attraper la dague dont le feu venait de disparaître. Il allait s'en servir afin de la faire grandir et la retourner contre cette pauvre femme. La lame de la dague prit rapidement les reflets du soleil grâce à la glace qui venait de faire son apparition
[*], palliant de ce fait la distance qui pouvait avoir entre les deux personnes. L'arme ne se transforma pas en épée, mais au moins, la portée était plus grande, ou l'impact sera plus important. [**] Malgré la portée augmentée, la jeune femme réussi à esquiver cela grâce à un mouvement fluide de la jambe, même si elle n'avait sûrement pas calculé la nouvelle longueur de sa lame. Cela lui érafla la jambe droite durant son mouvement, de quoi faire germer du sang sur le sol. Elle poussa un léger cri de douleur, juste très léger.

C'est hors de question qu'elle ne s'arrête là et elle ne lâchera pas sa proie pour si peu. Elle ne savait pas ce qui allait se dérouler par la suite, mais elle voulait tenter une chose, accélérer les choses. C'est risqué, mais elle se devait de tenter le coup. Tout d'abord, elle doit se rapprocher de sa cible et pour ça, elle n'a pas énormément de solution, surtout que maintenant elle n'a plus d'arme sur elle. [***] Ce fut extrêmement dur pour la jeune femme d'atteindre sa cible, encore plus de faire exactement ce qu'elle désire, c'est-à-dire l'attraper directement au torse et se contorsionné autour de lui. Néanmoins, elle arrivait par moment à lui toucher le bras, les jambes, le torse, mais jamais elle n'arrivait à l'attraper pour autant. Néanmoins, à chaque fois qu'elle touchait son adversaire, une gerbe de flammes violettes éclatait de ses doigts, mais cela faisait ni chaud, ni froid au Roi des Élémentis [****].



homme aux chaînes, aka Mathias:
 

femme face à Artorias:
 

Léon et gamine:
 

Jet de dés du côté de Arias:
 
Jet de dés du côté de Artorias:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] Empty
MessageSujet: Re: Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias]   Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] EmptyDim 26 Jan - 22:43

LUX
Artorias

LUX
Artorias

「 Ancestral Slayers 」
Je lance la dague loin en arrière, la femme tente de m'attraper, plusieurs fois, elle réussit, plusieurs fois, je me dégage. Je ne sais pas ce qu'elle essaie de faire mais connaissant la puissance du feu antique et son agilité, je ne suis pas curieux. Sans temps mort, au bout d'un moment, je me lance. Car le meilleur moyen de ne pas se faire attraper, c'est de ne pas être au corps à corps. Surtout que mes pistolets attendent toujours d'être utilisés.

- Arrêtons de jouer à chat voulez-vous ?!

Elle tente de m'attraper une nouvelle fois, faisant à nouveau s'échapper de ses doigts une gerbe de flammes violettes. Directement après avoir esquivé, je retire la glace sous mes pieds et l'utilise en plus de création de glace pour créer une butte, d'un mètre et demi sur une largeur assez conséquente pour l'empecher d'accéder dans l'immédiat à mon côté de la butte. Je sais très bien que la glace ne tient pas longtemps face à un feu aussi vif, mais si c'est un jeu d'épuisement sur l'utilisation de nos éléments, je suis confiant en ma future victoire. Après tout, elle est très agile, ça serait ahurissant d'avoir en plus une endurance supérieure avec son feu. Et puis, cette butte, en plus d'avoir des chances de la faire user de son feu, ma ralentira. Sans attendre, je crée un bloc grossier, très rapidement, juste de quoi me jeter dessus avec le plus d'élan possible pour glisser. Je peste une nouvelle fois en prenant appui sur mon pied, si le combat se prolonge, ce point là sera en ma défaveur. Si je glisse bien sur le sol givré, je prévois d'allonger la "piste" de glace pour ménager mon pied dans ma retraite.


Revenir en haut Aller en bas
Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] 2zra
Arias E. Blom

Arias E. BlomMessages : 516
Date d'inscription : 07/06/2015


Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] Empty
MessageSujet: Re: Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias]   Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] EmptyVen 31 Jan - 21:48



Ancestral Slayers


Un coup, un seul et mon ennemi n’était plus de ce monde et pourtant, il se tenait encore là. A chaque pas que je faisais, une distance se creusait entre nous, quelque chose qui défiais toute logique. Puis un homme émergea des ombres, suivis de prêt par une petite fille. Mon adversaire du jour s’enfuit alors après un bref échange avec son « ami ».

Il parla ensuite à la petite fille qui venait de lui tirer le manteau, comme si elle venait de me désigner. Je ne sais pas à quoi m’attendre avec eux, mais une chose est sûr, ils se battrons, la petite fille je ne sais pas, mais l’autre c’est sûr. Après tout, il venait ouvertement de me mettre au défie en échange d’informations. Son ange ? C’est donc elle ? Et raison sur quoi ? Je crois que je n’ai pas le choix si je veux pouvoir me défaire de cette situation.

- Je ne sais pas de quoi vous parlez, mais je vous somme de vous rendre avant qu’il ne soit trop tard.

L’homme ne prêtais guère attention à mes paroles et semblait m’attendre. Mon épée ne servirais à rien, le corps à corps semblait compromis… Pour l’instant. Quel pouvoir pouvait faire cela ? J’ai côtoyé des elementis quasiment toute ma vie et je ne reconnais aucun pouvoirs pouvant faire cela. Le temps ? La terre ? Un psyché ? Je n’ai pas le temps de réfléchir plus que cela, je vais me battre et je décèlerais forcément une faille.

Je me met en position de combat, j’ai bien vu qu’il me serait impossible de l’approcher au corps à corps, je n’ai donc pas le choix que de l’attaquer à distance avec ma foudre. Or, mon épée en est capable, il suffit de concentrer la foudre dans ma main et la faire traverser mon épée pour qu’elle parte dans une direction bien plus droite qu’à son état naturel. Les flaques d’eau au sol ne suffirons pas à détourner mon flux d’énergie, reste à savoir si son pouvoir pourra contrer le mien. Je chargeais mon pouvoir dans ma lame et le visais tout en déclenchant mon « tir » avec une puissance suffisante pour épargner mon adversaire au seuil critique.  




(c) Agora






Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] 7y6o
~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~

Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] 2jqf

Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] Unknown

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

Maître du JeuMessages : 877
Date d'inscription : 20/10/2014


Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] Empty
MessageSujet: Re: Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias]   Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] EmptySam 15 Fév - 15:17

Ancestral Slayers !
ft. Arias et Artorias

~ Du côté de Arias, Vieille ville ~

Un duel plutôt improbable et pourtant c'est le cas. L'homme avec l'enfant se retrouvait là, debout, ordonnant à son adversaire de l'attaquer et surtout de donner son maximum pour l'attaquer. C'est exactement ce qu'il fit. Usant de son pouvoir et de son épée, l'homme réussit à transmettre son pouvoir, lancer la foudre exactement dans la direction qu'il voulait, avec une grande puissance
[*]. La foudre fonça à très grande vitesse, d'une vitesse où l'esquive est clairement impossible, pourtant, au moment où la foudre toucha l'homme, celle-ci disparut tout simplement dans une gerbe d'étincelles au contact de sa veste [**]. Un sourire effleura l'homme, comme s'il avait comprit absolument tout de cet homme alors qu'il n'avait même pas réussit à le toucher. Léon regarda la petite demoiselle derrière lui, lui faisant un signe de tête.

Léon : "Ridicule. Du potentiel, mais c'est insignifiant. Le battre serait d'une facilité déconcertante. Autant commencer par le Roi. Lui sera plus intéressant."

L'homme se remit face à Arias, se déplaçant pour se rapprocher de lui. Bien que la distance était moindre, la distance d'attaque se retrouvait inutile, autant pour l'un que pour l'autre. De toute façon, l'homme au nom de Léon ne voulait pas attaquer, juste lui parler. Aucune arme, aucune aura menaçante, pourtant il était là et sa puissance n'est pas à prendre à la légère. Dès qu'ils furent à bonne distance, juste assez pour ne pas être touché et pour riposter si jamais, mais assez proche pour pouvoir discuter tranquillement.

Léon : "Néanmoins, je tiens toujours parole. Voici ton information. Ton Roi va mourir. Rends toi dans les Hauteurs de la ville, cela me fera gagner du temps. Et je suis même d'humeur magnanime, sûrement grâce à mon ange. Tu as le droit à une question. Promis, j'y répondrai honnêtement. Je suis un homme d'honneur, puis tu vas bientôt mourir également."

~ Du côté de Artorias, Quartier Bourgeois ~

La jeune femme réussissait l'exploit de toucher, même si c'était très léger le corps du Roi des Élémentis, tout doucement, mais elle y arrivait plutôt bien. Pourtant, elle n'arrivait pas à lui mettre des coups assez fort pour le déstabiliser ou pour le vaincre. Dans tous les cas, elle tentait de le tuer, des gerbes de flammes parcouraient l'endroit, touchant par moment certaines personnes qui tentaient de fuir, mais d'où il se passait rien sur eux également. Du côté de Artorias, lui aussi semblait vouloir en finir avec elle, même s'il se trouvait être bien plus sécurisant, essayant de protéger un maximum les autres personnes alentour.

L'homme de glace se mit à créer un bloc de glace juste devant lui
[*]afin de pouvoir le propulser en avant. Le bloc fit son chemin comme tout était prévu [**]. La demoiselle désirait l'esquiver, en même temps c'était évident que l'impact serait sûrement assez violent vu la taille de l'objet, surtout vu la vitesse dont il est chargé. Sûrement à cause de la glace, la demoiselle glissa, ou du moins à cause de son feu, elle ne pouvait pas glisser comme elle le désirait, de ce fait l'objet lui arriva de plein fouet [***]. Pourtant, malgré le sang qu'on pouvait apercevoir glisser jusqu'au sol en passant par le corps de la demoiselle, elle ne bougeait pas. La glace, malgré sa puissance, se mit à suinter, puis à fondre dans un premier temps en prenant une couleur bleu océan. La glace finit par exploser dans tous les sens, laissant voir la jeune femme, propulser par des flammes orangées au niveau de ses pieds, volant à pleine vitesse sur le Roi Élémentis venant le percuter de plein fouet [****].

L'impact fut percutant, de quoi les faire reculer sur plusieurs mètres, le bloquant contre un muret juste derrière eux. Les voilà collé l'un contre l'autre, des flammes au pied continuant de les faire avancer, ou reculer en fonction du point de vue, tandis que les mains de la jeune femme se retrouvaient entourés de flammes bleus, prête à les plonger dans le corps de glace de l'homme. Voici la chance de Artorias, il a une ouverture pour tenter une attaque, presque gratuite. Maintenant, est-ce qu'il aura le courage de la tuer ou bien il tentera de l'épargner pour voir la raison de son attaque ? Dans tous les cas, il faut qu'il en profite sinon c'est une évidence, elle le tuera ici et maintenant. Le tout pendant que le sang de la jeune femme coulait sur le corps du Roi de glace.



homme aux chaînes, aka Mathias:
 

femme face à Artorias:
 

Léon et gamine:
 

Jet de dés du côté de Arias:
 
Jet de dés du côté de Artorias:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] Empty
MessageSujet: Re: Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias]   Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ancestral Slayers ! [PV Arias et Artorias]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-