La ville est en Septembre 2020

Partagez
 

 Into the woods

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Into the woods Empty
MessageSujet: Into the woods   Into the woods EmptySam 18 Jan - 22:00


Into the woods

ft. Kira Seryk

Quand Kira l’avait embrassé sur la joue ce soir-là, Vilmos était resté un long moment sans bouger dans sa voiture, pensif,avant de retourner chez lui. Il espérait seulement qu’ils prenaient tous les deux la bonne décision en essayant de retrouver ce qu’ils avaient avant. Ou plutôt, essayer de faire mieux qu’avant. Bien sûr, personne ne pouvait prédire le futur, mais Vilmos avait bon espoir. Il y avait encore quelque chose entre eux… il fallait seulement veiller à ne pas l’éteindre.

Vilmos se demandait où Kira avait bien pu trouver cette idée d’aller faire du camping. Ils en avaient fait des choses ensembles, mais pas ça. C’était peut-être pour ça d’ailleurs, qu’elle avait eu l’idée. Il n’y connaissait rien au camping. Juste qu’il fallait dormir en espérant ne pas se faire bouffer par un ours. Vilmos était un gars de la ville, et jamais il était allé dans la forêt. Pas du genre contemplatif, il ne se promenait jamais sans but. Il ne savait pas non plus comment faire un feu, mais il savait toujours couper du bois. Il apporta une petite hachette, une boussole, des vêtements chaud, une brosse à dent et du dentifrice, de la bouffe, du fric (au cas-où), des allumettes et une bouteille d’eau, le tout dans un sac-à-dos. Franchement, c’était loin d’être son look habituel. En voyant son reflet dans le miroir, il se dit qu’il ressemblait à un putain de scout.

Très sexy…

Rejoignant ensuite Kira chez elle, Vilmos toqua à sa porte. Les enfants étaient déjà chez Aston et Kate. Ah! Ceux-là, ils allaient bien s’amuser tiens! Quand elle lui ouvrit, Vilmos la salua.

Bonjour Kira. Prête à te faire bouffer par les loups-garou? Demanda-t-il, le sourire moqueur.

Ouais ça… Une rumeur idiote courait qu’il pourrait y avoir des loups-garou dans la forêt Silva. C’était pas super rassurant, mais Vilmos n’y croyait pas. Une simple histoire probablement inventée par les mères qui voulaient faire peur à leurs gosses pour les dissuader d’aller dans la forêt tard le soir.  À cette heure-ci heureusement, il y avait encore du soleil.

Sur la route vers la forêt, non loin devant eux, Vilmos, visiblement nerveux essaya de combler le vide. Aller dans les bois ne faisait pas du tout partie de sa zone de confort. Tout de même, il était hors de question d’avoir l’air anxieux devant elle pour quelque chose d’aussi débile.

Tu as déjà fais du camping toi? Tu dois te douter que moi, j’ai jamais mis les pieds dans cette forêt.


coucou

Revenir en haut Aller en bas
Into the woods V0qh
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 2984
Date d'inscription : 15/08/2012


Into the woods Empty
MessageSujet: Re: Into the woods   Into the woods EmptyMar 21 Jan - 0:22



Into the woods



E
lle se regarda longuement dans le miroir en se demandant si c'était réellement une bonne idée ce qu'elle avait fait. Les affaires étaient prêtes, elle avait une tenue et des chaussures adéquates pour la balade et Vilmos n'allait pas tarder à arriver. Elle lâcha le miroir pour regarder sa montre. Vilmos n'allait pas tarder à arriver et c'était trop tard pour annuler. Est-ce que c'était réellement une bonne idée ça ? Est-ce qu'ils n'allaient pas trop vite ? En même temps, ils ne faisait rien sinon... Ils n'étaient pas prêt de se rapprocher si il n'était question que de se voir qu'à la sortie de l'école.

On venait de toquer à la porte et Kira pouvait reconnaître cette odeur entre mille. Il n'était plus question de faire demi-tour et elle devait mettre ses doutes de côté... Peut-être que ça se passerait très bien et que ce week-end allait les rapprocher. Ou au contraire. Kira secoua la tête pour chasser les mauvaises pensées et choppa le sac de randonnée qu'elle mit sur son dos et rejoignit Vilmos qui attendait sur le pas de la porte. Elle prit les clés de la maison qu'elle ferma à clé et se tourna vers son ex-mari.

- Bonjour Kira. Prête à te faire bouffer par les loups-garou ?

- C'est moi le loup-garou alors à ta place, je ferais attention.


Un sourire taquin aux lèvres, la demoiselle aux cheveux roses faisait référence à son changement physique lorsqu'elle utilisait son pouvoir ancestral. Elle n'avait aucune idée de ce qui pourrait se passer pour cette journée ni des animaux qu'ils pourraient rencontrer mais il y avait forcément des animaux sauvages. Des ours, des loups en plus des animaux des Domae qui pouvaient se balader dans la forêt. Ils avancèrent vers la forêt et on ne pouvait pas dire que la conversation était intéressante... Enfin, il n'avait pas grand grand chose à se dire. Heureusement, Vilmos tenta de combler le vide.

- Tu as déjà fais du camping toi ? Tu dois te douter que moi, j’ai jamais mis les pieds dans cette forêt.

- Du camping, non. Mais il m'arrive de passer mes journées en forêt, je connais un coin sympa.


Kira n'avait jamais eu l'occasion de se poser toute une soirée dans la forêt mais c'était une idée qui était dans un coin de sa tête depuis un moment. Mais pour les journées, ce n'était pas rare de la voir en forêt accompagnée de ses loups... Enfin, quand ils ne partaient pas chasser. D'ailleurs, en arrivant à l'entrée de la forêt, la demoiselle aux cheveux roses invoqua sa meute de loup : Astra, Bakham et le petit dernier, Odka. Mais ils se fichèrent pas mal du couple puisqu'ils allèrent directement dans la forêt pour se défouler les pattes et chasser.

- J'ai un peu hésité pour la tente... Je me suis demandée si je devais en prendre deux et en même temps, je me suis dis qu'on risque de s'ennuyer avant de dormir. Enfin, dans le sens que si on n'arrive pas à dormir, on pourrait discuter ou jouer aux cartes... J'ai ramené un jeu de cartes au cas où.


Ok, ce n'était clairement pas la meilleure approche ni même la meilleure activité mais Kira avait préféré emmener un jeu de cartes au cas où qu'ils n'aient vraiment rien d'autres à faire. Si ils se mettaient à pleuvoir, ils auraient l'air bien cons avec leur feu de camp et leur chamallow.

- Enfin bref. Tout ça pour dire que je n'ai pris qu'une grande tente et deux sacs de couchage.


Kira prenait un chemin en particulier, elle savait où elle allait et espérait que Vilmos lui fasse confiance pour la suivre. Elle avait en tête une petite clairière assez éloignée de l'entrée pour ne pas être embêtés par des jeunes à la recherche de sensation forte mais pas non plus enfoncé dans la forêt en cas de problèmes.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.

Into the woods Kira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Into the woods Empty
MessageSujet: Re: Into the woods   Into the woods EmptyMer 22 Jan - 2:05


Into the woods

ft. Kira Seryk

Du camping, non. Mais il m'arrive de passer mes journées en forêt, je connais un coin sympa.

Des journées complètes à se balader dans la forêt? Eh ben, ça devait forcément être quand était au chômage qu’elle avait pu faire ça. Quant à Vilmos, marcher dans les bois sans but, à regarder les arbres et écouter le vent, ça ne l’attirait pas trop. Au moins, faire du camping était un but.

Arrivés à l’entrée de la forêt, Kira lâcha sa meute de loups : Astra, que Vilmos connaissait bien, et les deux autres, dont il oubliait toujours les noms. Ils détalèrent dans les sous-bois, laissant les divorcés seul à seul.

J'ai un peu hésité pour la tente... Je me suis demandée si je devais en prendre deux et en même temps, je me suis dis qu'on risque de s'ennuyer avant de dormir. Enfin, dans le sens que si on n'arrive pas à dormir, on pourrait discuter ou jouer aux cartes... J'ai ramené un jeu de cartes au cas où.

Une seule tente? Vilmos se mordit la joue. il pouvait sentir le malaise arriver jusqu'ici. En même temps, acheter une tente n’était pas comme acheter une miche de pain; ça pouvait être dispendieux. Si le malaise était trop grand, il dormirait dehors, à la belle étoile, et laisserait Kira dormir dans la tente. En espérant qu’il ne pleuve pas.

Enfin bref. Tout ça pour dire que je n'ai pris qu'une grande tente et deux sacs de couchage.

Ouais ouais t’en fais pas, c’est parfait. Je sais que je suis une poule de luxe mais je devrais survivre à une nuit de camping, normalement.

Il n’allait pas exiger le confort ultime alors qu’il allait dormir dehors. On est quand même pas au Ritz.

Vilmos suivit Kira jusqu’à «son coin sympa» dont elle avait parlé tout à l’heure. Une petite clairière isolée, tranquille, avec un étang entouré d’arbres. Vilmos hocha la tête. Effectivement, c’était un joli coin. À son tour, il laissa Gustave se dégourdir les pattes, se dernier se rendant jusqu’à l’étang pour y boire. Vilmos se sentait déjà dépaysé, et ils n’avaient même pas marcher si longtemps pour arrivé jusqu’ici. Il balaya du regard la clairière, charmé.

C’est magnifique, dit-il, avant de pousser un soupire. J’aurais aimé que les enfants soient avec nous.

S’ils n’avaient pas divorcés, sans doute seraient-ils là avec eux. Évidemment, ils n’étaient pas au courant de ce que leurs parents faisaient en ce moment. Vilmos avait répété au moins cent fois à Thalia qu’entre lui et «maman», c’était fini, et lui donner de faux espoirs maintenant aurait été cruel. D’ailleurs, Vilmos n’osait même pas se donner faux espoirs, mais il comptait tout de même essayer.

Les poings sur les hanches, Vilmos se tourna vers Kira, prêt à commencer leur soirée de camping entre divorcés.

Alors, on commence par quoi? Tu veux que je t’aide à monter la tente?

Au moins, ça serait fait. Et malheureusement, il ne pouvait pas monter la tente seul, même s’il l’avait voulu. Il se contenta de suivre les instructions de Kira, et de planter les clous de soutien d’un bon coup de botte pour les planter dans le sol. Tout se passait bien, jusqu’à ce que quelque chose bouge dans le coin de son oeil. Immédiatement, Vilmos s’empara de sa hache.

‘Tention Kira y’a un truc qui bouge là!


Prêt à envoyer la hache en plein dans la tronche de l’ours, du lynx ou de tout autre prédateur agressif, Vilmos figea en apercevant un simple raton-laveur. Le gros rongeur gazouilla de peur, et dandinant rapidement vers la forêt. Vilmos baissa le bras, l’air agacé, blessé dans son orgueil.


coucou

Revenir en haut Aller en bas
Into the woods V0qh
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 2984
Date d'inscription : 15/08/2012


Into the woods Empty
MessageSujet: Re: Into the woods   Into the woods EmptyDim 26 Jan - 23:24



Into the woods



F
inalement, une seule tente n'était peut-être pas une bonne idée. Du moins, Vilmos ne semblait pas si heureux que ça à partager la tente avec la demoiselle aux cheveux roses... Heureusement qu'elle avait pris le modèle familial, il y avait de la place pour qu'il y ait trois matelas dans la même tente. Comme ça, si ils avaient décidé de se faire la tronche pour la soirée, ils pouvaient mettre les sacs entre eux. En espérant évidemment que ce moment camping se passe mieux que leur rendez-vous au restaurant ; du moins, se termine mieux.

- Ouais ouais t’en fais pas, c’est parfait. Je sais que je suis une poule de luxe mais je devrais survivre à une nuit de camping, normalement.

- C'est clair que je n'allais pas trouver de tente de luxe au magasin de sport...


La demoiselle voulait bien essayer d'y mettre du sien mais elle était à peu près sûre qu'une tente de luxe n'existait pas ; enfin, quelque chose de suffisamment confortable pour avoir l'impression d'être encore à la maison. Bref, ils avancèrent vers un petit coin sympa que Kira avait déjà vu ; ils seraient certainement tranquilles et surtout à la belle étoile. C'était bien pour ça qu'ils faisaient du camping, non ? En plus de vouloir passer du temps tous les deux.

- C’est magnifique. J’aurais aimé que les enfants soient avec nous.

La demoiselle aux cheveux roses haussa les épaules, c'était peut-être égoïste de penser ainsi et bien loin d'être maternelle mais parfois, ça lui faisait du bien d'être loin des enfants. De plus, Kira voulait voir comment sa relation avec Vilmos pouvait évoluer... Si les enfants étaient sans cesse dans les pattes, ils n'étaient pas prêt de retrouver des activités ensemble. La demoiselle était persuadée que c'était quelque chose qui pêchait dans leur relation ; ils n'avaient plus de moment rien qu'à eux. Là, c'était le moment d'en profiter à fond.

Ils commencèrent à monter la tente. La Reine de l'Alliance était bien loin d'être une pro du camping et elle se contentait de suivre les indications qui étaient notées sur le bout de papier ; Vilmos plantait les pics là où Kira lui disait tout en regardant les dessins suivant pour comprendre le résultat final. Elle s'approcha de la tente pour commencer à mettre la toile quand Vilmos, presque prit de panique, annonça qu'il y avait quelque chose qui bougeait. Aussitôt, Kira releva la tête lui faisant perdre son attention et fit tomber la toile sur elle.

Retirer le bout de tissu de son champ de vision, elle remarqua que la menace n'était qu'un raton laveur qui avait failli se prendre une hache en pleine poire... Kira tenta d'étouffer son rire de son mieux pour ne pas blesser Vilmos plus que ça dans son orgueil mais la situation était plutôt cocasse. Rigolant légèrement, la demoiselle remercia Vilmos de l'avoir sauvé de cette menace avant de se remettre à la tâche de la tente.

- Dis-moi, pourquoi est-ce que tu as pris ta hache pour une soirée camping ?


La demoiselle avait été prendre une hache de bûcheron pour couper du bois mais elle n'était pas certaine que Vilmos avait les mêmes intentions avec cette arme en main... De son côté, Kira avait préféré laissé son épée et ses dagues à la maison se disant qu'elle saurait très bien se défendre à mains nues, avec sa meute de loup ou en se transformant en loup-garou. Bref, elle n'avait pas vu l'utilité d'apporter des armes.

- J'espère que tu connais quelques histoires d'horreur sinon je serais obligée de te raconter les histoires de filles de Thalia... Et crois-moi, parfois, c'est chiant !


Les histoires de barrette que sa copine n'a pas voulu lui prêter était si... ennuyeuses mais Kira ne pouvait rien dire. Déjà en tant que mère, ça ne se faisait pas mais aussi parce qu'elle avait dû faire subir ce genre d'histoires à sa mère également.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.

Into the woods Kira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Into the woods Empty
MessageSujet: Re: Into the woods   Into the woods EmptySam 1 Fév - 18:47


Into the woods

ft. Kira Seryk


Vilmos regarda Kira d’un air blasé. Qu’elle rigole! Ça ne serait pas la première fois qu’elle se moquait de lui et son égo avait subi pires coups que ça. Tout de même, ce putain de raton lui avait fait peur. Cette forêt le rendait nerveux et le soleil n’était même pas encore totalement disparu. Ça ne saurait tarder cependant.

Reposant sa hache, il continua d’aider Kira à monter le camp.

Pour couper des bûches, et éventuellement nous protéger du danger. Je sais que tu as ta meute de loups à ton service, mais je préfère toujours avoir une arme sur moi. Au cas où, dit-il en haussant les épaules.

Pour une fois, il était prudent! C’était une bonne chose non? Enfin, quand il n’était pas aussi nerveux de ce qui pouvait bouger dans le noir. Une fois au chaud autour du feu de camp, il arriverait peut-être à se détendre les nerfs.

J'espère que tu connais quelques histoires d'horreur sinon je serais obligée de te raconter les histoires de filles de Thalia... Et crois-moi, parfois, c'est chiant !

Vilmos éclata de rire. Elle serait obligée? Elle avait développé un penchant pour la torture en son absence?

Ça lui passera sans doute avec l’âge. Quand elle sera ado, ça m’étonnerait qu’elle se confie aussi facilement, encore moins te dire qui est le plus beau entre Jimmy et Bradley.

Vilmos réprima un frisson; c’était ça la vraie histoire d’horreur en fait!

Lorsque la tente fut finalement montée, ils coupèrent des bûches pour commencer le feu de camp. Une fois allumées, les flammes apportèrent une ambiance un peu plus chaleureuse à la forêt. Posant des couvertures autour du feu pour s’y asseoir, Vilmos posa entre lui et Kira leur dîner beaucoup moins élaboré que lors de leur dernière rencontre : des saucisses, des guimauves, et une flasque de scotch, pourquoi pas?

Bon appétit. Si tu veux bien, j’ai une petite idée pour mon histoire d’horreur. Elle ne vient pas de moi en fait, c’est un gars complètement bourré qui racontait ça, au cabaret. Il ne venait pas d’ici, alors je ne peux pas vraiment savoir si c’est vrai ou pas, mais c’est arrivé à l’un de ses amis et sa copine. Je ne me souviens plus des noms, mais on va dire V...Victor et K… Kelly.

Vilmos regarda Kira avec un sourire en coin. Oui bon, il prenait un peu de libertés scénaristiques. Avant de commencer, il planta une saucisse au bout d’un bâton pour la faire griller au-dessus des flammes.

Alors… Ça se passe un soir où Victor passe prendre Kelly chez ses parents à bord de sa voiture pour une p’tite séance de roulage de pelles dans un coin tranquille. Victor avait repéré une clairière dans les bois, un peu comme celle-ci, où ils seraient tous les deux tranquilles et à l’abri des regards. Une fois Kelly à bord de sa voiture, ils se mirent en direction de la clairière.

Malin, Victor allume la radio pour les mettre dans l’ambiance avant d’arriver à destination. Puis, le présentateur interrompt soudainement la musique pour faire une annonce spéciale : un patient souffrant de schizophrénie et de délires s’est échappé de l’asile où il était détenu pour une série de meurtres sanglants. Le présentateur en fait une brève description que Victor écoute à peine, et retenant seulement que le meurtrier avait un crochet à la place de sa main droite. Autant dire que l’ambiance romantique venait d’être gâchée.

Arrivés à la clairière, Kelly demanda s’il ne valait pas mieux aller ailleurs. Après tout, la forêt n’était pas très loin de l’asile. Victor réussit à la convaincre de rester, en lui assurant qu’elle ne craignait rien avec lui, et qu’ils étaient enfin seuls. Convaincue, Kelly se laissa caliner et embrasser par Victor… jusqu’à se qu’un bruit ne la fasse sursauter. Elle demanda encore à Victor de partir, et celui-ci réussit une nouvelle fois à la calmer. Reprenant où ils en étaient, le même bruit, encore plus près d’eux, la fit sursauter une fois de plus. Kelly, cette fois, fut intraitable et insista pour rentrer chez elle. Victor capitula, déçu, et fit demi tour pour revenir en ville.

Il se gara devant la maison de ses parents. Puis, lorsque Kelly se sortit de la voiture et se retourna pour souhaiter une bonne soirée à son copain, elle se mit alors à hurler de terreur à pleins poumons. Victor bondit hors de sa voiture, paniqué, et vit alors ce que Kelly avait vu : un crochet pendait à la poignée de sa portière.


Plutôt fier de son anecdote, Vilmos affichait un sourire malicieux sur ses lèvres.

Alors, t’as eu peur?

coucou

Revenir en haut Aller en bas
Into the woods V0qh
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 2984
Date d'inscription : 15/08/2012


Into the woods Empty
MessageSujet: Re: Into the woods   Into the woods EmptyDim 2 Fév - 19:34



Into the woods



K
ira adorait sa fille évidemment, mais il y avait des moments où les histoires d'école étaient plus que ennuyeuses... Cependant, en tant que bon parent, la demoiselle n'avait pas d'autres choix que d'écouter. Et puis, ce serait bien triste de ne pas écouter les histoires d'école de ses enfants ; et apparemment elle n'était pas la seule à penser ceci puisque Vilmos avait l'air aussi emballée qu'elle à l'idée d'entendre ces histoires.

- Ça lui passera sans doute avec l’âge. Quand elle sera ado, ça m’étonnerait qu’elle se confie aussi facilement, encore moins te dire qui est le plus beau entre Jimmy et Bradley.

- Parce que tu crois qu'ils vont survivre Jimmy et Bradley ?


Elle jeta un sourire malicieux à son ex. Kira en était persuadée, l'adolescence de cette petite n'allait pas être de tout repos... Déjà parce qu'elle avait un caractère suffisamment compliqué pour en faire de toutes les couleurs à ses parents mais aussi parce que le moindre petit copain aura le droit à un interrogatoire. La demoiselle s'était promise de ne jamais se mêler de ces histoire car elle aurait déjà son père sur le dos... Pas la peine d'avoir une maman poule en plus. Bien qu'elle pourrait toujours se confier en cas de soucis.

La tâche de la tente était enfin terminée et ils pouvaient enfin passer à l'atelier découpage des bûches. La demoiselle avait pris également une hache pour couper du bois mais c'était seulement dans cette optique là... Pas pour se défendre. Kira espérait tout de même éviter les mauvaises rencontres en pleine forêt. Et après avoir allumé un bon feu, ils purent enfin s'asseoir et se reposer. Il ne faisait pas très chaud ; en plein mois de janvier, ce n'était peut-être pas le meilleur moment pour faire un camping... Mais Kira n'était pas de nature frileuse grâce à son loup.

- Bon appétit. Si tu veux bien, j’ai une petite idée pour mon histoire d’horreur. Elle ne vient pas de moi en fait, c’est un gars complètement bourré qui racontait ça, au cabaret. Il ne venait pas d’ici, alors je ne peux pas vraiment savoir si c’est vrai ou pas, mais c’est arrivé à l’un de ses amis et sa copine. Je ne me souviens plus des noms, mais on va dire V...Victor et K… Kelly.

Les histoires des amis des amis des amis... Ça finissait souvent déformées et empirées mais elle voulait bien laisser une chance, espérant que ça ne parte trop en histoire de fantômes et de maison hantée. N'ayant jamais eu affaire à des situations paranormales ; la Reine de l'Alliance croyait moyennement aux histoires de fantômes. Elle flippait un peu quand il s'agissait de tueur en série ou d'autres phénomènes plus réels. La Rose mit un bout de guimauve sur son bâton afin de le faire chauffer et écouta attentivement l'histoire de Vilmos.

Il s'agissait d'une histoire de tueur en série schizophrène et de jeunes qui avaient décidé de faire des galipettes en forêt ; pour l'instant, c'était plutôt un classique. Vilmos racontait plutôt bien les petites histoires mais malheureusement, la demoiselle ne sentait pas encore la peur monter. Avec tout ce qu'elle avait vécu et tout ce qu'elle vivait en étant du Conclave, elle avait une vague idée de ce qui pourrait lui faire peur. Néanmoins elle souriait, si elle n'était apeurée, elle était contente que cette petite soirée anecdotes se déroulaient bien.

- Alors, t’as eu peur ?

- Mmh, ça va. Mais peut-être que je vais en faire des cauchemars cette nuit ahah !


C'était bien beau de vouloir jouer les courageux mais peut-être que son inconscient ne ferait pas la même chose et qu'elle serait en proie à de terribles cauchemars. Elle regarda quelques instants le feu avant d'annoncer qu'elle n'y connaissait pas grand chose en histoires d'horreurs... Ni en blague d'ailleurs. Bref, si ils faisaient un concours d'anecdotes, elle perdait haut la main.

- Dis, je me demandais. Pourquoi est-ce que tu as accepté ce week-end camping ? Pas que je ne suis pas contente que tu n'ais pas accepté, au contraire ! Je suis ravie que tu sois là... Mais je suis curieuse d'avoir ton point de vue sur... sur ce que tu voudrais faire par rapport à nous.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.

Into the woods Kira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Into the woods Empty
MessageSujet: Re: Into the woods   Into the woods EmptyMar 4 Fév - 2:09


Into the woods

ft. Kira Seryk


Mmh, ça va. Mais peut-être que je vais en faire des cauchemars cette nuit ahah !

Vilmos rit avec elle. Avec le peu de réaction qu’elle avait eut, il doutait que ça se produise. Avoir été réellement en face d’un meurtrier schizophrène armé d’un crochet, Kira aurait probablement fait plus peur à ce tueur que l’inverse, avec sa meute de loups. Tout de même, son histoire semblait lui avoir plu, se dit-il en mordant dans sa saucisse. Les histoires de fantômes et de phénomènes paranormaux, il y croyait moyen, et donc, lui faisait moyennement peur. Les gens pouvaient en être friands par contre; chaque fois qu’un magicien ou un «sorcier» faisait son petit spectacle au cabaret, il y avait toujours beaucoup de monde.

N’ayant aucune histoire d’horreur ou blague à raconter, Kira s’aventura sur un autre sujet. Dommage, se dit-il, elle pouvait être drôle parfois, même à son insu…

Dis, je me demandais. Pourquoi est-ce que tu as accepté ce week-end camping ? Pas que je ne suis pas contente que tu n'ais pas accepté, au contraire ! Je suis ravie que tu sois là... Mais je suis curieuse d'avoir ton point de vue sur... sur ce que tu voudrais faire par rapport à nous.

Il jeta un oeil à Kira, légèrement étonné, avant de regarder le feu, pensive. Il s’attendait à ce qu’elle lui pose cette question-là. Il fallait bien en discuter un jour ou l’autre. Cependant… Elle se demandait vraiment pourquoi il avait accepté de venir? Dire qu’il croyait que c’était évident! Peut-être que Kira ne voulait présumer de rien. Eh bien. Vilmos jouerait cartes sur table, dans ce cas-là.

Je voudrais qu’on soit ensemble à nouveau, évidemment. Je sais que ça ne se fera peut-être pas en claquant des doigts, mais j’ai plus d’espoir qu’avant. Au moins, on est là, et on s’est pas tapé dessus encore. Si… ça fonctionne, je te promets qu’il n’y aura rien qui passera avant les enfants, et toi.

Son boulot, la mafia, les Télékyns, Abbygaëlle… Tout ça l’avait fait dévié de son chemin initial. Et bien qu’il en avait voulu à Kira de le quitter et de lui briser le coeur, il comprenait pourquoi elle l’avait fait. Il avait brisé le sien. Mais il n’était peut-être pas trop tard pour recoller les morceaux. C’est ce qu’il espérait, en tout cas.

Vilmos détourna son regard du feu, pour planter ses yeux bleus dans ceux de Kira. Abordant soudainement un sourire en coin, le Valet se pencha imperceptiblement vers sa Reine. Kira le connaissait assez bien pour savoir que la prochaine phrase qui sortirait de la bouche de son ex-mari serait aussi mielleuse que possible.

Quant à pourquoi j’ai accepté ton invitation à faire du camping, laisses-moi te dire une chose, Kira Seryk, commença-t-il, son regard toujours dans le sien. Tu aurais pu m’inviter à prendre une balade dans les égouts de la ville que j’aurais quand même dit oui, parce que j’aime être avec toi.

Et pour lui montrer que, cette fois, il ne la charriait pas, il l’embrassa sur la joue. Vilmos recula, et reprit sa position initiale, mais sans détourner le regard. Il aurait mentit en disant qu’embrasser Kira sur la joue ne lui avait rien fait. Un geste qu’il avait fait des centaines de fois pourtant, mais sentir à nouveau l’odeur de sa peau, le parfum de ses cheveux, lui avait manqué plus qu’il ne l’avait cru. Il ressentait la même chaleur mordante dans sa poitrine, et la même envie de l’embrasser dans le cou que quand ils étaient encore mari et femme.

Toi, qu’est-ce que tu voudrais faire par rapport à nous? Demanda-t-il, à nouveau sérieux.

coucou

Revenir en haut Aller en bas
Into the woods V0qh
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 2984
Date d'inscription : 15/08/2012


Into the woods Empty
MessageSujet: Re: Into the woods   Into the woods EmptyMer 5 Fév - 14:29



Into the woods



C
'était bien beau de se raconter des histoires d'horreur mais ils n'étaient pas venu que pour ça. Du moins, la demoiselle aux cheveux roses avait une autre idée en tête concernant cette soirée camping : n'être que tous les deux. Cela faisait très longtemps qu'ils n'avaient pas eu l'occasion d'être face à face, sans être dérangés par les enfants ou par des serveurs un peu trop aguicheurs. Là, il n'y avait qu'eux. Et pour être sincère, c'était à la fois plaisant et étrange.

- Je voudrais qu’on soit ensemble à nouveau, évidemment. Je sais que ça ne se fera peut-être pas en claquant des doigts, mais j’ai plus d’espoir qu’avant. Au moins, on est là, et on s’est pas tapé dessus encore. Si… ça fonctionne, je te promets qu’il n’y aura rien qui passera avant les enfants, et toi.

Kira haussa un sourcil. Elle espérait qu'il disait vrai et que ce n'était pas qu'une tactique pour la récupérer... C'était compliqué de vivre avec quelqu'un qui faisait sans cesse passer le boulot avant sa famille. La demoiselle avait parfois du mal à accorder du temps à ses enfants lorsqu'il y avait des réunions ou des cérémonies mais elle préférait déléguer, demander à ses collègues plutôt que de rater les plus instants de ses enfants. Vilmos s'approcha de Kira qui sentait déjà qu'il allait sortir ses phrases bateaux à deux balles pour emballer les minettes... Est-ce qu'il comptait encore se foutre de sa tronche ?

- Quant à pourquoi j’ai accepté ton invitation à faire du camping, laisses-moi te dire une chose, Kira Seryk. Tu aurais pu m’inviter à prendre une balade dans les égouts de la ville que j’aurais quand même dit oui, parce que j’aime être avec toi.


Il déposa un baiser sur sa joue, faisant ainsi frissonner la demoiselle aux cheveux roses. Elle posa son regard de nouveau sur Vilmos à la recherche d'un sourire en coin ou d'un éclat de rire qui pourrait venir perturber ce moment... Mais il n'en fit rien. Il semblait être sincère. La demoiselle était méfiante, comme lorsqu'ils commençaient à se tourner autour, avec les mêmes questions : est-ce qu'il faisait ça juste pour rajouter une personne à son tableau de chasse ? Est-ce que c'est juste parce que ça l'amusait de draguer ? Elle avait l'impression de repartir à 0 avec lui, l'impression de le découvrir à nouveau.

- Toi, qu’est-ce que tu voudrais faire par rapport à nous ?


La demoiselle ne répondit pas tout de suite, toujours focalisé sur ce baiser sur la joue qui ne la laissait vraiment pas indifférente. Toutes ses amies disaient que c'était une erreur de revenir avec son ex et pourtant, de toutes les soirées qu'elle avait passé, c'était bien le seul homme qui lui faisait de l'effet.

- Je voudrais qu'on se redonne une chance... Mais en même temps, j'ai peur que nous refassions les mêmes erreurs qu'avant. Et je ne sais pas si je suis prête à supporter ça.

Autant être clair, la première séparation avait été compliquée et la demoiselle n'était pas prête de supporter une deuxième. Et puis, ce n'était pas non plus une bonne idée de donner de faux espoirs aux enfants ; eux qui attendait que papa et maman se remettent ensemble... Si ils se séparaient de nouveau, il n'y aurait pas que maman qui se sentirait blessée.

- Disons que je n'arrive pas à passer à autre chose et en même temps, je n'ose pas me relancer dans une relation avec toi. Je suis un peu coincée entre les sentiments et la raison si je puis le dire ainsi... Car j'ai réellement peur que l'on reparte dans nos travers qui nous ont poussé au divorce.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.

Into the woods Kira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Into the woods Empty
MessageSujet: Re: Into the woods   Into the woods EmptyVen 7 Fév - 17:31


Into the woods

ft. Kira Seryk


Tandis que Kira réfléchissait à sa réponse, Vilmos ne la quittait pas des yeux. Il n’avait pas eu l’occasion de la voir de si près depuis bien longtemps, et il avait presque l’impression de la redécouvrir, de se rappeler se que ça faisait d’essayer de séduire quelqu’un qu’on aime vraiment alors qu’on n’a pas une très bonne réputation.

Je voudrais qu'on se redonne une chance... Mais en même temps, j'ai peur que nous refassions les mêmes erreurs qu'avant. Et je ne sais pas si je suis prête à supporter ça.

Vilmos ne répondit pas. Ses yeux glissèrent vers le sol, pensif. Ce n’était pas la réponse qu’il espérait, mais il savait, au fond, qu’elle avait raison. L’espoir qu’ils se remettent à nouveau ensemble lui faisait perdre la tête. Il ne fallait pas oublier à quel point ça avait été douloureux de se séparer. Malgré l’envie de pouvoir à nouveau partager sa vie avec elle, à quoi cela servirait-il, si c’était pour se séparer à nouveau?

Disons que je n'arrive pas à passer à autre chose et en même temps, je n'ose pas me relancer dans une relation avec toi. Je suis un peu coincée entre les sentiments et la raison si je puis le dire ainsi... Car j'ai réellement peur que l'on reparte dans nos travers qui nous ont poussé au divorce.

Reprenant sa position initiale, Vilmos plongea à nouveau son regard dans les flammes du feu de camp.

Je pense comme toi. On ne peut pas faire semblant que rien de tout ça ne s’est jamais produit.


Même si, franchement, il aurait bien aimé que ça soit le cas. Le problème était qu’identifier leurs travers et ne plus les répéter était plus facile à dire qu’à faire. Certainement, ça prendrait du temps. Vilmos regarda les étoiles, qui se pointait le bout du nez pour illuminer la nuit. Il poussa un soupir.

… Peut-être qu’on a besoin de travailler notre communication. Quand quelque chose ne pas, on a tendance à… commença-t-il, avant d’écarter les doigts de ses mains pour imiter une explosion.

Ils avaient un sale caractère tous les deux. Il n’y avait qu’à regarder Thalia pour en avoir la preuve. Ça avait toujours était comme ça d’ailleurs. Depuis qu’ils se connaissaient, quand l’un n’était pas d’accord avec l’autre, il y avait tendance à avoir des flammèches. Vilmos se réfugiait dans la colère comme on se réfugie dans une couverture chaude. C’était sa protection.

Je ne dis pas qu’on devrait jamais avoir de désaccord, mais avant de se sauter à la gorge, faudrait essayer de… je ne sais pas, parler de nos sentiments… et écouter ce que l’autre a à dire, dit-il en haussant les épaules. T'en penses quoi?

Parler de nos sentiments… Vilmos savait avoir un blocage à ce niveau-là. Sa fierté et son orgueil l’empêchaient parfois d’être sincère. Il les utilisait parfois sans même s’en rendre compte.

coucou

Revenir en haut Aller en bas
Into the woods V0qh
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 2984
Date d'inscription : 15/08/2012


Into the woods Empty
MessageSujet: Re: Into the woods   Into the woods EmptyLun 10 Fév - 22:18



Into the woods



A
utant être clair, la demoiselle aux cheveux roses n'avait pas le temps ni la patience de redémarrer une histoire d'amour pour que ça se termine une nouvelle fois en séparation.

- Je pense comme toi. On ne peut pas faire semblant que rien de tout ça ne s’est jamais produit.


Kira hocha la tête. Non en effet, ils ne pouvaient pas oublier tout ce qu'il venait de se passer sinon ils seraient certainement ensemble ; malheureusement, il y avait beaucoup trop de choses inoubliables. Des bonnes comme des mauvaises d'ailleurs. Pour une fois, ils étaient sur la même longueur d'onde ; cela ne servait à rien de recommencer une relation si c'était pour que ça se termine de la même manière.

- … Peut-être qu’on a besoin de travailler notre communication. Quand quelque chose ne pas, on a tendance à…


Elle regarda les gestes de Vilmos et laissa échapper un sourire en se rendant compte que effectivement, cette métaphore résumait plutôt bien leur ancienne vie de couple. Il n'avait qu'à regarder leur caractère de Thalia pour comprendre qu'ils n'étaient pas forcément de bon exemple... Du moins, pas toujours. Vu leurs familiers, c'était presque normal qu'ils partent aussitôt dans une colère noire mais ce n'était bon pour personne : ni pour eux, ni pour les enfants ni pour les personnes qui étaient aux alentours.

- Je ne dis pas qu’on devrait jamais avoir de désaccord, mais avant de se sauter à la gorge, faudrait essayer de… je ne sais pas, parler de nos sentiments… et écouter ce que l’autre a à dire. T'en penses quoi ?


- Que c'est très comique que cette demande vienne de toi. Mais ça paraît être une bonne idée... A voir si on arrive à tenir.


La situation était plutôt comique mais bon, cette demande était plutôt louable et sensée. Kira pourrait peut-être essayer de faire un effort si elle ne voulait pas que tout parte en sucette une nouvelle fois. Dans les cas, il n'était pas question de parler de cette histoire aux enfants ; c'était une très mauvaise idée de faire de faux espoirs. Elle lui nota d'ailleurs cette condition. Si jamais ça devenait sérieux entre eux, ils en reparleraient à Lyam et Thalia.

- Et toi, ton boulot ça va ? Je veux dire... Celui qui n'est pas très légal.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.

Into the woods Kira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Into the woods Empty
MessageSujet: Re: Into the woods   Into the woods Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Into the woods
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-