La ville est en Décembre 2020
-47%
Le deal à ne pas rater :
Trottinette électrique Mi Electric Scooter Essential de Xiaomi
240 € 450 €
Voir le deal

Partagez
 

 Rouge écarlate ft. Setsuna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rouge écarlate ft. Setsuna  V0qh
Laelyss De Lester

Laelyss De LesterMessages : 1107
Date d'inscription : 23/11/2014


Rouge écarlate ft. Setsuna  Empty
MessageSujet: Rouge écarlate ft. Setsuna    Rouge écarlate ft. Setsuna  EmptyVen 31 Jan - 22:11


 

 
‟ LE POURPRE AUX DOIGTS  „

« Madame, puis-je vous rappeler que vous n'avez toujours pas ouvert votre colis ? »

      La jeune femme ajusta le bustier de sa robe et glissa les pieds dans les talons aiguilles. Elle lissa le tissu sur son torse et s’adressa un sourire dans le miroir un air de satisfaction. Le reflet de son majordome derrière, tenu droit tel un piqué à l'allure irréprochable ne retira guère sa bonne humeur. Ses yeux dérivèrent sur le présent gentiment posé sur son lit et qui n'avait aucunement été ouvert depuis son dépôt. Si elle en croyait les mots de son domestique, ledit colis avait été mis sur son palier durant les fêtes de Noël. Un moment qu’elle n’avait pu passer en ville bien trop occupé à faire entrechoquer le fer sur un navire de guerre, et tout ça pour sauver une seule âme à son bord. Mais la récompense en fut fortement plaisante, palliant grandement au manque de sapin, de chant et de chocolat chaud que profitait le reste du monde à ce moment-là.
L’expéditeur était inconnu. Ce qui l’avait fait hésiter sur l’idée de l’ouvrir, mais plus le temps s’écoulait et plus elle devait bien admettre que la curiosité s’agrandissait. Elle souffla un coup, l’heure été venue de retirer l’emballage. Faisant face à son présent elle s’y avança avec détermination, pris le couteau gentiment amené et perça un trou dans le carton.

La bouteille soigneusement enveloppée dans du papier en guise de protection eut don de lui décocher un hochet d’étonnement. Voilà quelque chose qui sortait de l’ordinaire et qui avait été choisi avec soin. On n’aurait pu lui offrir de meilleur cadeau que la réplique d'un bateau aussi prestigieux et à l’histoire si légendaire. Le petit mot accompagné la laissa quelque peu perplexe, difficile de croire que quiconque avait pu enfermer un tel navire, celui d’Henry Avery, dans un si petit espace. Un homme dont les histoires d’une vie extraordinaire, palpitante, rebondissant et souvent frémissante à faire pâlir les plus faibles d’esprits, était bien trop diverse pour en reconnaître les vraie. Pourtant une seule avait toujours retenue son attention. Cela relevait de l’improbable. Néanmoins, dans un monde ou la magie était plus que palpable, cette idée n’était peut-être pas aussi folle.

« Etes-vous satisfaite de ce cadeau madame ?
- Je dois bien admettre qu’il est intéressant, mais je ne sais pas encore si je dois le prendre au sérieux ou si ce n’est qu’une babiole de pacotille.
- Cette représentation me semble bien fiable pour être vrai.
- Trop fiable.
- Si le doute subsiste, je peux vous en débarrasser sans attendre.
- Vous connaissez déjà la réponse. »

Le majordome inclina la tête positivement, un sourire sur les lèvres il débarrassa la maîtresse de maison de son bien et l’installa sur sa commode. Quand le temps le lui permettrait à son retour, elle étudierait minutieusement ce joyeux petit cadeau. Réplique ou originale, ce navire la faisait rêver. Pour l’instant, elle se devait d’être à l’heure pour accueillir ses invités.
Un châle positionné sur les épaules, un petit sac en main elle était fin prête pour la soirée qui l’attendait. Quittant sa demeure pour rejoindre la voiture positionnée à l'entrer, elle s’y faufila délicatement laissant le soin au chauffeur de la conduire en ville.

      Ce soir une importante réception se trouvait au Middleton. Et elle en était la principale concernée. Comme chaque année depuis plus vingt ans, la famille De Lester organisait un grand gala de vente aux enchères ouverte à tous ceux qui souhait, et pouvait, y participer. L’argent récolté servait ensuite pour l’orphelinat et autre association des enfants défavorisés. Depuis quelque temps maintenant, ce n’était plus le père qui se chargeait d’organiser ce genre de représentation mais bien sa fille. Et jusqu’à présent, pour sa cinquième année consécutif il n’avait pas était déçu de lui avoir laissé le flambeau. La plupart de ses voyages en mers lui permettait de proposer des biens qui, à coup sûr, faisaient toujours leurs petits effets pour atteindre l’objectif d’une cagnotte bien remplie. Et ce soir encore elle comptait bien faire exploser les records.
Il ne lui fallut qu’une vingtaine de minutes pour atteindre la ville. On lui ouvrit la porte galamment une fois face au bâtiment du Middleton et elle monta le petit tapis couleur pourpre installé pour l’évènement. Il s’accordait parfaitement au thème qu’elle avait instauré cette année. Le rouge était à l’honneur, à comparaison du blanc de l’année dernière. Elle aimait varier les plaisirs et rendre ces soirées mondaines plus attractives.

Laelyss profita de son avance sur les invitées pour faire son inspection des lieux. Le moindre petit détail n’était pas laissé au hasard et rien de ne devait dépasser. Chaque serveur avait reçu un ordre à tenir et les bouteilles de champagnes et de vins pouvaient couler à flot toute la soirée.

Les premières voitures se firent entendre devant la demeure et son visage se plaqua de son plus beau sourire charmeur pour les accueillir.



Spoiler:
 



Elle te parle en Brown

KDO
Rouge écarlate ft. Setsuna  -XoIUmuE5TkYuCFs1-XAHGdFZb8
bitch:
 


Dernière édition par Laelyss De Lester le Lun 10 Fév - 23:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://milano.forumactif.com
Membre de l'Alliance
Nea Blossom

Nea BlossomMembre de l'AllianceMessages : 69
Date d'inscription : 22/12/2019


Rouge écarlate ft. Setsuna  Empty
MessageSujet: Re: Rouge écarlate ft. Setsuna    Rouge écarlate ft. Setsuna  EmptyVen 31 Jan - 23:08





Avec
Lala ~


Rouge Ecarlate

Un tissu rouge sang avait fendu l'air de la chambre. Le tissu d'un tout nouveau costume aux couleurs bien singulières que j'allais porter ce soir. Fraîchement taillé pour ma personne, j'étais plutôt  content du résultat. Les meilleurs tissus avaient été utilisés pour le faire et je dois bien avouer qu'ils étaient agréables. Je l'avais fait faire spécialement pour le gala de ce soir. Un gala annuel ou j'avais l'habitude d'aller. En tant que banquier et homme les plus riches de la ville, mais aussi avec une certaine influence, il n'était pas rare d'être invité un peu partout.

Cependant, je m'étais un point d'honneur à sélectionner ses soirées. Mon emploi du temps était chargé et je ne pouvais pas me permettre de perdre du temps dans les soirées inutiles. Le gala des De Lester était plutôt populaire et toujours agréable. C'était aussi un endroit incroyable pour discuter et rencontrer les plus grands. Une soirée stratégique pour tout homme d'affaires, mais aussi pour toute personne intelligente. Chaque année, j'y allais avec grand plaisir et ça n'allait pas changer.

Devant mon miroir, je nouai ma cravate correctement en me fixant. Je ne savais pas si c'était la fatigue ou autre chose, mais chaque fois que je reposai les yeux sur mon reflet, j'avais l'impression de porter un masque. Un ressentiment qui m'arrivait de plus en plus avec le temps. Entre le banquier froid, le roi impitoyable, le roi stratège, le père dépassé, le soldat sanguinaire et j'en passe … Je ne savais plus quel Setsuna était le vrai moi. Je ne savais même pas comment je vais me comporter durant ses soirées avec des personnes plus dangereuses les unes que les autres.

J'avais lâché un grand soupir en venant frotter mes yeux doucement avec deux de mes doigts de la main droite. C'était dur de gérer plusieurs fronts en même temps. Je me disais que ce genre de soirée … Je devais me les garder pour profiter et me détendre, mais c'était rarement aussi simple. Je m'étais dirigé vers ma commode sur laquelle étaient posés plusieurs montres et quelques bijoux. Notamment une alliance sur un socle. Je ne l'avais pas prise pour cette soirée, j'avais pris une autre bague que je portai souvent. Enfilant mes gants en coton noir, cela faisait un beau contraste avec ma tenue rouge. Ils permettaient aussi des caché les traces de brûlures de mes mains et de pouvoir serrer des mains sans donner de sensation désagréable, celle de la peau brûler et fondue. J'avais placé la bague sur mon pouce droit, au-dessus du gant.

J'étais fin prêt à allez à cette soirée. En descendant en bas, j'avais été dire à Lana qu'on était prêt à partir et sans plus attendre, j'avais enfilé un long manteau et un casque. Ce soir, j'avais envie de sortir ma moto, j'étais déjà en chauffeur toute la semaine, pour une fois que je pouvais l'utiliser, je n'allais pas me faire prier. Lana était descendue dans une belle robe rouge et avait pris son casque aussi afin de monter derrière moi. Ma fille n'aimait pas spécialement ce genre de soirée, mais c'était bien aussi pour elle qu'elle puisse sortir parfois.

On tait donc partie sur ma moto. Je conduisais bien évidemment. J'avais beau avoir des chauffeurs, j'étais un très bon pilote, notamment sur les motos. C'était une petite passion que j'avais en dehors du travail et c'était une de mes plus belles motos. Une moto unique qui m'avait été offerte par un des constructeurs Quederliens pour me remercier d'un partenariat, notamment l'investissement dans ses usines. J'étais un actionnaire important et j'avais été récompensé. C'était une marque unique de respect envers ma personne, c'était peut-être pour ça que je l'appréciais autant. Après une bonne vingtaine de minutes, j'avais atteint le lieu de la réception. Arrivant devant l'endroit, j'avais garé ma moto dans un coin sous un arbre ou ça ne dérangerait pas. Je n'étais pas vraiment chaud pour la donner à l'une des personnes devant l'endroit pour la garer, cela me dérangeait un peu trop.

Lana était descendue et avait retiré son casque pour laisser sa chevelure dorée tomber dans son dos. J'avais un petit sourire en la voyant émerveillée par les lumières de l'endroit où se passait le Gala. La décoration rouge avait un certain charme pour elle apparemment. J'étais aussi descendu en retirant mon casque et avançant pour arriver à l'entrée afin de remettre mon manteau et les casques aux personnels. Tout semblait bien organise comme d'habitude, c'était toujours avec une certaine perfection que les De Lester organisaient les fêtes. La fille de la famille ne semblait pas faire exception à la règle, ce n'était plus une surprise qu'elle fût responsable de l'organisation de ce gala.

La salle de réception était devant moi et Lana en avait déjà profité pour s'échapper afin d’aller voir la décoration de plus près … Vraiment, cette fille était encore une énigme pour moi, même après 11 ans à l'élever moi-même. Ce n'était pas la première fois qu'elle venait dans des endroits incroyables, mais parfois, elle n'exprimait rien, mais là … Elle semblait contente.

Alala … Les enfants je vous jure.

C'était vraiment plus simple d'être roi et chef de guerre, que d'élever un enfant, je vous le promets.


Codage par Libella sur Graphiorum



Costume de Set:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouge écarlate ft. Setsuna  V0qh
Laelyss De Lester

Laelyss De LesterMessages : 1107
Date d'inscription : 23/11/2014


Rouge écarlate ft. Setsuna  Empty
MessageSujet: Re: Rouge écarlate ft. Setsuna    Rouge écarlate ft. Setsuna  EmptyLun 10 Fév - 2:37


 

 
‟ LE POURPRE AUX DOIGTS  „

Sourire plaqué sur le visage, main tendue, politesse échangé, petit rire au coin de l'oreille, rien n'était laissé au hasard et tous ces petits éléments se coordonnaient parfaitement. Une danse synchronisée qui s'exécute à chaque invité qui franchit le seuil du manoir. Les compliments fusent de part et d'autres allant de bons trains, pour le plus grand plaisir d'une hôtesse qui se délecte de les entendres. Ils étaient vrais et le travail qu'elle avait fourni n'en dénigrait aucunement le contraire. Elle apprécia les voir tous vêtus de rouges, se laissant aller au jeu des couleurs. Il savaient sortit leur plus beau veston pour amener un alliage parfait au thème et chacun avait de quoi envier les plus belles parures. Toutes ces personnes influentes réunis au même endroit ne pouvaient dire le contre : Laelyss De lester portait son titre de noble à la perfection. On la savait capitaine d'un navire. On savait qu'elle passait bien plus de temps à voguer sur les mers qu'à fouler la terre de ses talons. Et pourtant, ses activités - bien que souvent illicites - restaient pour ceux qui n'avaient encore ouvert les yeux, un grand mystère. Une femme d'affaire, on la qualifiait ainsi, qui s'occupait d'import-export de marchandise de grandes qualités. Et jamais rien ne s'échappait, pour le plus grand bonheur de ses acheteurs. Son père savait qu'il y avait un peu plus que cela, que le titre de Pirate ne lui avait pas été dé cerné tel un prix nobel, mais comme le reste il préférait se taire. Jouer fine et la laisser faire. Elle ne l'avait jamais déçu sur ses obligations en portant son nom, alors, il pouvait se permettre de fermer les yeux et de se tenir à sa version.
Ne pouvant saluer personnellement la centaine d'invité entrant, elle délégua cette tâche au majordome des lieux qui, bien habitué, pris le relaie lui permettant de se mêler à la foule déjà bien entamé. Parmi les conversations diverses et variés une fit l'unanimité ; Harry, qui amena toujours l'admiration après tant d'année écoulée, suscita la curiosité auprès de certain. Son absence pour un tel événement ne passait guère inaperçu et les murmures à ce sujet se précipitait entre les bouches des convives tel le virus du choléras.

« Va-t-il nous faire une entrée remarquable ? Je ne serais pas surpris de le voir chevaucher un pur-sang de plusieurs millier de Derlas.
- Vraiment ? Non ce ne serait pas genre. Je pense qu'il serait bien plus de ceux arrivant au bras d'une créature les plus ravissantes qui soient.
- Au diable la beauté d'une jeunette, il sait se faire simplement désirer.
- Allons, allons, messieurs. Je dois bien admettre que vos arguments sont tous excellents, mais je suis au regret de vous dire que vous êtes bien loin du compte. Répondit-elle un fin sourire sur ses lèvres. »

Sans plus d'explication elle attrapa le verre que lui tendis si gentiment le serveur passant. Elle s'excusa auprès des trois convives de les laisser un moment et leur débat au sujet de son père fortement intéressant, pour se diriger le petit podium mis en place pour la soirée. On entendit quelques petits tintements de verres pour obtenir une attention complète et sa voix mélodieuse surplomba le silence, lançant le début de la soirée.

« Bonsoir à tous et bienvenue. Je suis heureuse de vous retrouver ce soir, pour le 7e gala de bienfaisance de la Fondation SERVIR, qui réussit si bien à nous mobiliser pour une Bonne Cause, celle de la solidarité. Cet agréable moment de communion qui nous est offert, me donne l'occasion de témoigner mon attachement a une personnalité qui m'est chère, ainsi qu'aux valeurs auxquelles je crois. Mon père. Sans qui, vous le savait, cette association ne verrait pas le jour. Comme un bon nombre d'entre vous on pu le constater, Harry De Lester n'est pas présent ce soir. Il se trouve quelque peu malade, mais il vous fait part de toute sa gratitude et bienveillance pour cette soirée. Il sait qu'il pourra compter sur bon nombre d'entre vous pour que le meilleur soit fait. Sachez que cette année, nous avons redoublé d'effort pour vous concocter un moment inoubliable et en plus de vous faire rêver parmi des lots, que vous verrez, plus extraordinaire les un des autres. Alors, c'est avec joie que j'annonce officiellement l'ouverture de la soirée, qu'elle soit riche en rire et aux bonnes âmes. Que la bonté soit avec vous ce soir. Santé !»

Laelyss leva son verre face à la foule, récoltant des applaudissements pour un discours qui se voulait clair et concis. Elle n'avait guère besoin de tirer de long en large sur les mots ou de leur cirer les bottes. S'ils étaient tous présents ; riche, homme d'affaire, avocat, juré et autres c'est que le sors et la bonne cause avait un tant soit peu d'existence à leur yeux. Quand bien même elle le savait, un certain nombres n'était là que pour les lots à gagner, il s'agissait de ceux qui donnaient bien souvent le plus.
En coeur, elle avala une gorgée de son verre de vin blanc, prête à se laisser aller à sa soirée. En cette nuit, elle n'était plus une capitaine, bien une jeune femme qui savourait le fait d'avoir un pied sur terre.


Spoiler:
 



Elle te parle en Brown

KDO
Rouge écarlate ft. Setsuna  -XoIUmuE5TkYuCFs1-XAHGdFZb8
bitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://milano.forumactif.com
Membre de l'Alliance
Nea Blossom

Nea BlossomMembre de l'AllianceMessages : 69
Date d'inscription : 22/12/2019


Rouge écarlate ft. Setsuna  Empty
MessageSujet: Re: Rouge écarlate ft. Setsuna    Rouge écarlate ft. Setsuna  EmptyLun 10 Fév - 10:48





Avec
Lala ~


Rouge Ecarlate

La soirée avait doucement commencé. Avançant parmi les invités je saluais des connaissances dans le lot. Généralement, quand je me dirigeai vers eux, c'est eux qui se tournaient et me saluaient. C'était plutôt étrange vu de l'extérieur, mais moi ça ne me choquerait plus. La société, c'est un peu comme la prédation, le plus riche ou le plus influent arrive, ceux en dessous s'inclinent gentiment.

Serrant des mains, plusieurs mains, j'avais même commencé à discuter avec certaines personnes. Ça parlait de l'absence du chef de famille De Lester, mais aussi des dons qu'ils avaient fait. C'était comme pour les hommes, savoir qui allait avoir la plus grosse. Pour ma part, personne ne savait si j'avais donné ou non, du fait que toutes mes donations étaient anonymes. Pour quelle cause ? Eh bien cela ne regardait que moi. Un peu comme un cadeau, pas besoin de regarder devant les personnes. Eh bien la donation était pareille, c'était un geste dont je n'attendais pas spécialement de retour.

Bien évidemment, personne n'allait demander non plus. Non, personne ne se rabaisserait à ça en public. Me tenant droit un verre à la main, je continuai de discuter avec quelques personnes, notamment d' économie vue qu'on m'avait emmenée sur le sujet, bien que je trouvai ça barbant de devoir faire un cours à personnes riches. À croire qu'ils ne savaient pas gérer leur argent. M'enfin, ça passait le temps. Je donnai des coups d’œil aussi dans la salle pour voir ou était Lana. Cette dernière semblait découvrir le sens du mot « Rentabilité » en s'occupant du buffet. Un léger sourire se dressa sur mes lèvres d'ailleurs.

La fille de la famille organisatrice avait même fait son petit discourt expliquant l'absence de son père, mais aussi les remerciements. Un petit discourt de politesse qu'on avait chaque année. C'était toujours difficile de savoir s'ils faisaient ça pour l'image ou vraiment le geste. Non la question ne se posait pas. L'homme ne fait rien sans intérêt propre. Buvant une gorgée de mon verre, le discours avait finalement pris fin.

Au même moment, je saluais les convives en face de moi pour prendre congé. Je voulais allez voir si ça allait pour Lana et lui dire d'en laissé peut-être pour les autres quand même. Ou bien de tout manger discrètement à la limite. Avançant à travers la salle tranquillement en continuant de saluer les gens qui me saluaient sur le passage, je termine par croiser la route d'une personne que je ne m'attendais pas à croiser aussi tôt :

• Mademoiselle De Lester, mes salutations.

Un petit mouvement de tête avait été fait de ma part pour sa personne. Je n'étais pas vraiment très contact physique avec les femmes comme les bises ou baiser aux mains, un peu trop vieux jeu pour moi et en cette période c'était plutôt dangereux. Restant droit devant elle, une main gantelée tenant le verre et une autre dans ma poche. Je prenais le soin de saluer l'hôte de soirée, la remerciant pour son invitation cette année encore :

• Comment vous portez-vous depuis l'année dernière ?

Question de pire courtoisie entre deux personnes. On c'était déjà croisé à ses organisations, à d'autres encore mais c'était tout. A vrai dire je n'avais même pas prévue de venir à sa rencontre de la soirée, mais le destin semblait en avoir décidé autrement :

• J'espère que votre père n'a rien de trop grave, si vous pouviez lui passer mes salutations quand vous le verrez et mes vœux de rétablissement.


Codage par Libella sur Graphiorum



Costume de Set:
 


Rouge écarlate ft. Setsuna  W1yz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouge écarlate ft. Setsuna  V0qh
Laelyss De Lester

Laelyss De LesterMessages : 1107
Date d'inscription : 23/11/2014


Rouge écarlate ft. Setsuna  Empty
MessageSujet: Re: Rouge écarlate ft. Setsuna    Rouge écarlate ft. Setsuna  EmptyVen 21 Fév - 18:29


 

 
‟ LE POURPRE AUX DOIGTS  „

Satisfait de son discours et ravis de voir ces visage s’émerveiller, bien que pour la plus part c’était bien pour les petits plateaux repas et boisson offerte, elle quitta sa petite balustrade pour retourner se mêler à la foule. Profitant d’un moment parmi les convives avant que les enchères ne commencent. Entre ceux qui avaient hâte d’excitait leur argent pour un objet de valeur inestimable et les plus discret qui préféraient les dons anonymes, il avait de quoi venir au bout du plaisir de chacun. Et pas une seule fausse note à l’horizon ne pouvait entraver cette soirée tirée à quatre épingles.

Une fois encore elle salua les quelques arrivants tardives qui se faufilaient entre la maigre population. La jeune femme n’aimait guère les retards, les imprévus et tous les petits détails qui faisaient tourner une soirée plaisante en catastrophe. Ponctualité était de mise, on le lui avait inculqué et elle s’y tenait à la lettre, cependant on ne pouvait en dire autant de certain de ses confrères à qui cette tare semblait avoir disparue depuis des lustres. Bien que souriante elle ne se gêna pas pour le faire comprendre, au grand dam des retardataires. Et mieux valait ne pas la contrarier.

Puis, en continuant son chemin elle apprécia faire face à une vague connaissance qui au moins savait faire preuve de bonne manière.

« Monsieur Anderson ! Vous nous honorez de votre présence cette année encore. Un plaisir. »

Un éternel plaisir de voir le fameux banquier de la ville parmi faire les invités du jour. Sa tenue lui convenait à merveille et elle n’était pas peu fière d’avoir eue cette idée.

« Comme un charme. Je rajeunis d’année en d’année sans fontaine de jouvence. »

Elle répondit avec un petit ton moqueur, quoi que non loin d’être sérieuse. Pour l’heure il n’avait pas encore de ride supplémentaire et hideuse sur son front. Elle pouvait se pavaner et clamer haut faire partie de ses femmes qui tenaient une forme encore olympique. Fort heureusement elle ne risquait pas d’être en manque d’activité d’aussitôt.

« Je lui dirais avec joie. Mon père vous apprécie particulièrement vous savez ?  Et pas seulement parce que votre banque prends soin de ses économies. Que m’a-t-il dis la dernière fois… Elle laissa un léger blanc le temps de réfléchir aux paroles de son paternel et de remettre les mots dans l’ordre. Ah oui ! Un homme très charismatique et bien droit, quoi qu’un peu discret. Elle se mit à sourire. Il est un peu curieux sur les personnages discrets. »

Un peu est bien maigre mot, mais suffisant pour faire comprendre qu’il avait l’art de ne pas en laisser certains indifférents. Jamais elle n’avait creusé plus que de raisons chez monsieur Anderson. Un homme tout ce qu’il y avait de plus respectable et qui semblait bien à l’opposé des conflits et affaires crapuleuses.

« Alors, êtes-vous venue en compagnie de quelqu’un en particulier ? »


Spoiler:
 



Elle te parle en Brown

KDO
Rouge écarlate ft. Setsuna  -XoIUmuE5TkYuCFs1-XAHGdFZb8
bitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://milano.forumactif.com
Membre de l'Alliance
Nea Blossom

Nea BlossomMembre de l'AllianceMessages : 69
Date d'inscription : 22/12/2019


Rouge écarlate ft. Setsuna  Empty
MessageSujet: Re: Rouge écarlate ft. Setsuna    Rouge écarlate ft. Setsuna  EmptyDim 23 Fév - 13:50





Avec
Lala ~


Rouge Ecarlate

Me tenant droit devant la femme de la soirée, un verre à la main, je l'avais salué respectueusement. C'était une chose normale, elle le méritait après la préparation d'une si belle soirée. D'ailleurs elle aussi était plutôt magnifique dans sa robe. Je comprenais mieux pourquoi elle avait elle-même choisi le rouge comme couleur de la soirée.

Les salutations m'étaient revenues et je souriais un peu à la jeune femme. Très polie et courtoise avec une pointe d'humour. Sur l'histoire de la fontaine de jouvence j'avais laissé échapper un léger rire sincère un peu amusé de la remarque.

• Ahah je vous le confirme vous semblez de plus en plus en forme chaque année et plus jeune.

Maintenant que la discussion était engagée, je pouvais rester un peu et discuter avec la demoiselle, avant qu'elle ne soit assaillie par les autres invités. Ce qui était bien dans cette ville, c'était que si deux personnes de haut rang discutaient, on ne les dérangeait pas. Cependant … Si j'avais été un simple citoyen, je n'aurais déjà par été invité, mais surtout on ne se serait pas gêné pour me déranger, cette ville était plutôt drôle pour cela.

• Oh, je suis heureux de la haute opinion de votre père à mon égard. Je me doute, mais tout le monde devrait être comme ça, surtout dans le monde dans lequel nous vivions. Rester et garder ses cartes cachées sous le la main. C'est comme ça qu'il faut faire pour réussir une vie.

Je me tourne quelques instants vers les invités qui faisaient étalage de qui avait la plus grosse. Chose que je trouvai réellement pitoyable en réalité. Mais c'était une bonne partie des gens qui étaient comme ça maintenant, il fallait être mieux que le voisin :

• J'ai du mal à faire étalage comme ses personnes là-bas. C'est d'ailleurs pour ça que mes contributions sont toujours anonymes.

Je me retourne vers la jeune femme tranquillement avec un petit sourire venant prendre une gorgée de champagne alors que la demoiselle me posait une question sur le fait que j'étais accompagnée ou non. Laissant un nouveau sourire s'afficher je répondais alors :

• Oui, je suis venue avec ma fille. Elle ne devrait pas être vraiment loin.  

Pas loin du buffet oui, mais je n'allais pas afficher ma propre fille, il en était hors de question. J'étais un très bon père et protecteur. Ce n'était pas une chose à dire, surtout dans ce genre de soirée, mais bon … C'était la réalité aussi.

• Et vous ? Vous êtes accompagnés pour votre soirée ?

Je la regardai toujours en reprenant une petite gorgée de mon verre, c'était une question de politesse afin d'introduire une autre question par la suite. Je ne voudrais pas commettre d'impaire ou provoquer de problème pour le reste de la soirée, je savais me comporter et me tenir. L'image qu'on renvoyait était la plus importante dans ce monde :

• Si vous voulez bien m'accorder une danse, mademoiselle De Lester ?

Je l'observai et tendais ma main doucement en sa direction, toujours avec un gant. C'était une invitation ouverte à danser avec la « reine » de la soirée.


Codage par Libella sur Graphiorum



Costume de Set:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouge écarlate ft. Setsuna  V0qh
Laelyss De Lester

Laelyss De LesterMessages : 1107
Date d'inscription : 23/11/2014


Rouge écarlate ft. Setsuna  Empty
MessageSujet: Re: Rouge écarlate ft. Setsuna    Rouge écarlate ft. Setsuna  EmptyVen 28 Fév - 21:14


 

 
‟ LE POURPRE AUX DOIGTS  „

Petite curiosité. Parce qu’elle ne l’avait jamais réellement vu au bras d’une femme depuis le jour où son épouse avait quitté le monde. Il restait un homme bien discret, peu étendu sur sa vie sentimentale et il avait bien raison, pourtant elle s’était toujours demandé si depuis quelqu’un avait pu faire irruption dans sa vie. Si cette personne avait ou non franchi le seuil du domaine ou par envie de garder un mystère et de la paix elle se tenait à l’écart. Quelque chose qui fut bien vite balayé et remplacé par une invitée toute aussi importante quand il prononça sa réponse. Jamais elle n’aurait pensé qu’il serait venu en compagnie de sa propre fille, mais après tout le gala était ouvert à tous et il n’y avait rien de plus plaisant qu’une touche de fraicheur dans ses lieux. L’émerveillement dans le regard d’un enfant et la gourmandise qui guettait à grand pas. Laelyss laissa planer pour la première fois un sourire sincère sur son visage à la vue d’une demoiselle toute mignonne et bien curieuse de gouter tous les plats. Le temps de l’insouciant à cet âge était si merveilleux.

« Non, je n’ai pas eu ce loisir de venir avec quelqu’un à mon bras. Ce n’est pas plus mal, cela me laisse bien plus de temps à consacrer à tous les invités. »

Oh, elle avait invité Owen à vrai dire. Parce qu’il savait se tenir en société et avait une conversation des plus plaisantes, comme si ce monde lui appartenait. Cependant, il avait déjà bien à faire sur le navire. Elle ne lui en voulait pas, au fond, il était préférable que les choses soient ainsi.

« Un vrai petit plaisir à regarder votre fille, lâcha-t-elle entre deux gorgées. Elle a bien grandi depuis la dernière fois que j’ai pu la croiser. »

Une fois dans la rue, une fois dans un café du coin. Loin d’être de ces personnes qu’on rencontrait souvent, trop souvent. Elle avait pris de la taille, une belle plante qui poussait à son rythme et son minois se formait avec joie. Quand bien même elle n’y trouvait que trop peu – si ce n’était aucune – ressemblance avec son paternel. Mais la génétique avait ses propres lois.
La jeune femme accepta la demande soudaine. Une danse partagée était toujours un plaisir plus encore en bonne compagnie. Elle laissa son verre au serveur et pris la main si également tendu. Se faufilant entre les quelques personnes qui tournaient eux-mêmes au centre de la piste, il était facile de se laisser entrainer au rythme de la musique joué par l’orchestre.

« Je pourrais me vanter parmi ces femmes, commença-t-elle en désignant le petit groupe de trois agglutinés ensembles les fixant, qui nous dévisages avec envies d’avoir danser avec l’homme de la banque. Vous savez que vous n’en laissez pas une indifférente. »

Elle prit un malin plaisir à les faire enrager. Ces femmes déjà mariés qui bavaient allégrement sur ce qu’il pouvait y avoir ailleurs. La jalousie était-là, pour son plus grand bonheur. Elle aimait offrir se sentit parmi celle qui ne pouvait s’en réjouir.

« Vous avez raison de ne pas faire étalage de toute une vie, de tous les biens qu’il est possible de posséder. Nous sommes considérés comme étant de la haute, nous avons une prestance et des obligations et pourtant, une bonne majorité trouve cela plus plaisant de se comparer les uns autres. Un passe-temps puéril alors qu’il y a tant à faire, à découvrir, à donner. Nous ne pouvons pas nous prétendre mieux que les autres parce que nous avons des richesses dans nos placards. Malheureusement c’est une chose que bien des hommes ont tendances à oublier. Et je ne vous parle même pas des femmes qui sont de vraies langues de vipères. Bien pire. »

Un soupire s’échappa, le monde, leur monde était comme ça. Il l’avait toujours été et le resterait à jamais.

« Vous êtes différent monsieur Anderson. Et croyais-moi, c’est un vrai plaisir. »


Spoiler:
 



Elle te parle en Brown

KDO
Rouge écarlate ft. Setsuna  -XoIUmuE5TkYuCFs1-XAHGdFZb8
bitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://milano.forumactif.com
Membre de l'Alliance
Nea Blossom

Nea BlossomMembre de l'AllianceMessages : 69
Date d'inscription : 22/12/2019


Rouge écarlate ft. Setsuna  Empty
MessageSujet: Re: Rouge écarlate ft. Setsuna    Rouge écarlate ft. Setsuna  EmptyDim 1 Mar - 14:34





Avec
Lala ~


Rouge Ecarlate

La jeune femme en face de moi était très polie et agréable, c'était d'ailleurs que m'arrêter pour discuter un peu avec elle ne me gênait pas. Ça changeait un peu des personnes qui ne discutaient que par intérêt ou pour se faire remarquer, un petit vent de fraîcheur en somme.

La jeune femme qui était venue seule avait observé ma fille la complimentant, ce qui ne pouvait que m'emmener à un grand sourire, j'étais content. Bien que ça pouvait très bien être de la politesse, ma fille restait ma fierté quand même et je ne m'en cachai pas du tout :

• Effectivement, ça fait longtemps que vous ne l'avez pas vu. Elle n'aime pas trop les soirées, pour les mêmes raisons que nous évoquions plus tôt, les gens peuvent être très désagréables oui.  

Oui Lana avait un naturel très franc et frontal, elle n'avait pas de pitié pour les gens et n'hésitait pas à dire ce qu'elle pensait. Ça allait que c'était ma fille et les gens ne disaient rien, mais elle détestait ce genre de soirée, surtout s'il n'y avait rien à manger.

La jeune femme accepta d'ailleurs mon invitation à danser, prenant sa main doucement je l'emmenai vers la piste de danse au milieu des couples qui profitaient déjà de cette dernière, venant prendre position avec l’hôte de la soirée, je l'observai en commençant à diriger la danse tranquillement, discutant avec elle. Elle faisait mention des femmes qui m'observaient, ce dont je ne faisais même plus attention :

• Je n'appelle pas ça des femmes pour ma part, mais des rapaces. Elles sont mariées, mais pas intérêt. C'est d'ailleurs pour ça que je suis tombé amoureux de ma défunte femme, c'est moi qui ai dû lui couvrir après, car c'était la seule qui ne s'intéressait pas à moi ou mon argent au départ. C'était assez drôle quand j'y repense.  

L'amour était très important à mes yeux et ses femmes n'aimaient pas. Elle suçait juste l'argent d'homme bien trop aveugle par leurs égos pour voir que c'était les perdants dans cette histoire.

• Il n'y a surtout pas à se vanter, sauf quand on obtient les choses par papa ou maman. Je n'ai jamais eu de problème d'argent, mais comme mon père et son père avant lui … Nous travaillons plus dur que n'importe qui et nous méritons ce que nous avons de manière générale, donc il n'y a pas à se vanter. Je n'ai pas spécialement besoin de compenser autre chose. Et pour les femmes, je ne peux confirmer vos dires. C'est un peu exaspérant même, surtout qu'en général, elles font de très piètres hôtes de soirée, elles n'ont clairement pas la moitié de votre talent pour les soirées. C'est pour cela que je ne me déplace que rarement aux soirées, sauf quand je connais la qualité de l'organisation.

Effectivement, je n'avais pas à me cacher de ma fortune ni à l'étaler aux gens. Mon but n'était pas d'avoir la plus grosse comme on dit. J'ai toujours été plus adepte de savoir me servir des choses. Choix stratégiques, mais aussi, car je n'aimais pas spécialement faire parler de moi :

• Je vous remercie de ce compliment, je pensais qu'on me trouvait trop vieux jeu. Je commence à me faire vieux ahah. Vous n'êtes pas mal du tout aussi Mademoiselle De Lester, vous ne semblez pas être comparable à une vipère.

Cependant, j'étais presque sur qu'elle était bien plus féroce que les vipères si on s'attaquait à elle, mais pas besoin de souligner ceci, ce n'était pas très poli auprès d'une demoiselle. Je continuai à danser avec elle, dirigeant la danse doucement :

• D'ailleurs comment vont vos affaires, il me semblait avoir entendu que vous naviguiez sur les mers ? Un métier plutôt rare et excitant non ?

C'est vrai que c'était assez surprenant pour une femme de sa classe, mais je trouvai le choix très intéressant.



Codage par Libella sur Graphiorum



Costume de Set:
 
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouge écarlate ft. Setsuna  V0qh
Laelyss De Lester

Laelyss De LesterMessages : 1107
Date d'inscription : 23/11/2014


Rouge écarlate ft. Setsuna  Empty
MessageSujet: Re: Rouge écarlate ft. Setsuna    Rouge écarlate ft. Setsuna  EmptyVen 20 Mar - 12:31


 

 
‟ LE POURPRE AUX DOIGTS  „

La différence était notable sur tous les aspects qu’elle avait pu remarquer de ce cher Anderson. Ce n’était pas qu’une simple question d’élégance, ou de richesse. Il avait bien plus de savoir-vivre que la moitié des hommes et femmes présent en ce lieux. Être père permettait aussi de le mettre dans une catégorie différente. Il avait un regard sur le monde bien différent et peut-être une sensibilité qu’elle-même ne pouvait se contente que de frôler. Peut-être qu’elle l’enviait quelque peu. Quoiqu’il en soit, l’un comme l’autre avait au moins la même vision des choses quant à cette paire de femmes qui étaient bien loin de faire l’unanimité. Cependant, elle ne pouvait pas tant faire la mauvaise langue, parce qu’elle se savait bien pire quand elle le voulait, quand elle se mêlait à ce genre de jeu.

« Eh bien, je suis flattée d’être une organisatrice hors pair. Et je ne dirais pas le contraire en sachant pertinemment que la moitié de ses femmes n’en aurait pas donné autant pour une telle soirée. »

Aucune de ses rapaces n’aurait autant mis la main à la pâte que ce qu’elle avait pu faire. Autant de temps de préparation. Elles se seraient simplement contentait de prendre une organisatrice d’évènement en s’attribuant tout le mérite. Une digne image des mégères qu’elles étaient.

« Au moins, nous pouvons nous permettre de nous venter pour de bonnes raisons. La conscience tranquille. Nous le méritons bien plus que la majorité. »

Et même qu’elle prenait plaisir à avoir la tête haute à ce sujet. Un petit rire qui s’échappa même de ses lèvres avant qu’elle n’acquiesce à demande.

« Effectivement. Capitaine de Lester, pour vous servir. Répondit-elle. C’est un métier hors du commun et qui est bien loin d’être en voie d’extinction. »

Le monde à toujours besoin de quelqu’un pour voguer sur les mers. Et maintenant qu’il était possible de dompter partiellement les océans, l’homme s’en prend au ciel et vole parmi les nuages. Le progrès n’arrêt jamais, ce qui restait une très bonne chose pour pouvoir faire tourner les affaires.

« Les affaires vont merveilleusement bien. Je m’assure principale d’un import-export de marchandise. Autant pour nous que pour les pays voisins. Et la satisfaction de clients une merveille. Un moyen idéal de garder une bonne entendant sur le marcher économique. Mais aussi la découverte de culture qui appartienne au passé et dont une grande partie du monde en ignorer l’existence. »

Oui, ceci était en partie son métier. Une commande à déposer ici, ou autre à récupérer là-bas. Et le tout en profitant des joies de l’océans. Un site abandonné, une île rayée de la carte et sa curiosité en était satisfaite. Mais ceci n’était que le côté « présentable » de son travail. Ce qu’il était possible de dire à autrui sans des regards de jugements. Bien qu’elle se passât largement des commentaires et autres qui ne l’atteignait pas, elle ne se cachait pas tant que ça sur le reste de ses affaires, il était préférable de ne pas le crier sur tous les toits. Dans ce genre de soirée, il était toujours bon d’éviter de faire paniquer la foule en précisant qu’en plus de cela, elle était une pirate qui pillait les navires ennemis, que ses mains étaient souvent couvertes de sang et, qu’entre deux voyages, plusieurs cargaisons entraient dans la partie « illégale » de ses affaires. L’avoué de son plein gré revenait à faire honte, à détruire la réputation son père et ça, elle ne pouvait s’y résoudre.
Mais les gens n’étaient pas si stupides, quelquefois ils avaient même un peu de bon sens. Une femme capitaine, à la tête de trois navires et aux commandes d’hommes plus effrayant les uns des autres, cela ne pouvait décemment pas être qu’un simple petit boulot innocent.

« Pardonnez cette interruption, annonça soudainement un serveur qui s’était approché avec prudence, mais nous sommes prêts pour les enchères.
- Oh, merveilleux. J’arrive toute suite. »

Le serveur hocha la tête avant de se faufiler de nouveau à son poste. Laelyss cessa de danser.

« Ce fut un plaisir de partager cette danse avec vous. J’espère en avoir d’autre un jour. Si vous voulez bien m’excuser, le retour du travail m’attend. Faites attentions aux vipères qui traînent dans le coin et ne vous faite pas piquer. »

La brune offrit une petite révérence en guise de politesse, quoi que bien plus amusée. Puis elle se faufila entre la petite foule encore dansante pour atteindre l’estrade. Plusieurs objets avaient été placé sur la table avec un numéro.

« Mesdames et Messieurs. J’espère que vous profiter tous de la soirée ! Je vous annonce que les enchères sont ouvertes. Et nous allons pouvoir commencer avec le premier lot. Voici un Bracelet grec en pâte de verre qui date de la période antique. Il s’élève à 950.
- J’en offre 1000 !
- 1010 !
- 1050 pour moi.
- Voilà qui est intéressant. Une autre proposition ? 1050 une fois. 1050 deux fois. 1050 trois fois. Adjugé ! Voilà qui ira merveilleusement bien avec votre collection. »

Et une belle somme qui annonçait un joli démarrage.

« Article suivant. Une sculpture animalière d’une tête romaine antique de lion. Attention, celle-ci s’élève à 6150. L’une des dernières encore présente et en très bon état. Qui dis mieux ? »


Spoiler:
 



Elle te parle en Brown

KDO
Rouge écarlate ft. Setsuna  -XoIUmuE5TkYuCFs1-XAHGdFZb8
bitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://milano.forumactif.com


Contenu sponsorisé

Rouge écarlate ft. Setsuna  Empty
MessageSujet: Re: Rouge écarlate ft. Setsuna    Rouge écarlate ft. Setsuna  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Rouge écarlate ft. Setsuna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-