La ville est en Décembre 2020
Le Deal du moment : -38%
Machine Espresso automatique avec mousseur Philips ...
Voir le deal
249.90 €
Le Deal du moment : -35%
WD Elements Disque dur portable externe 5 To USB 3.0
Voir le deal
99.99 €

Partagez
 

 Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias 2zra
Katyusha A. Dostoïevskaïa

Katyusha A. DostoïevskaïaMessages : 221
Date d'inscription : 02/02/2020


Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias Empty
MessageSujet: Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias   Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias EmptyDim 2 Fév - 20:33


@Artorias


Les questions, elles fusent.
Quelques temps maintenant que tu n'avais plus eu de contacts directs avec les membres de l'Alliance. En même temps, tu e cherchais pas à entamer quoi que ce soit avec. Tu les as quitté, pour une bonne raison, donc ce n'est pas pour continuer de faire ami-ami. Après , si ils ont besoin de ton influence, ou de quelques petits coups de pouce, tu peux peut-être songer à leur donner, à les aider, mais si tu en as la souveraine envie. Mais u pouvais faire une légère exception quand il s'agissait d'Artorias. En effet, tu penses qu'il est là l'unique homme auquel tu as encore quelques petits contacts. Ou la seule personne que tu as daigné apprendre à connaître un peu. C'est légèrement grâce à lui que tu as pu trouver une place au sein de l'Alliance. Puis la conversation passait bien. Donc autant en profiter.


Puis aujourd'hui, alors que tu étais tranquillement en train de lire, l'un de tes majordomes était venu vers toi, te tendant une sorte d'invitation, venant de, justement, Artorias. Actuel roi de l'Alliance. Cette invitation, en toute somme, banale et normale, t'avait intriguée. Pourquoi t'inviter si soudainement ? Besoin de toi ? Ce n'était malheureusement pas précisée. Juste qu'il t'invitait dans sa demeure, pour une raison que tu ignores. Tu n'avais pas décliné l'offre, tu l'avais poliment accepté, signant à Ivan, le majordome t'ayant prévenu de cette invitation, de préparer la voiture. Ce n'était pas loin, mais au vu du temps pluvieux, il n'était pas question de te mouiller.


Portant ton manteau blanc, orné de fourrure satin, ainsi qu'une Outchanka sur ta tête, tu t'étais dirigée vers ta voiture. Accompagnée d'Ivan qui te tenait un parapluie au-dessus de la tête pendant que tu cherchais désespérément la lettre, que tu avais déjà perdu.


« Je suis pourtant certaine de l'avoir prise avec moi..

- Oui Majesté, vous l'avez simplement, par mégarde, fait tomber, la voici. »


Il te l'avait tendu, esquissant un sourire à ton égard. Tu l'avais remercié d'un polie hochement de tête, avant de prendre sa main, qui t'aidait à entrer dans la voiture. Croisant tes jambes, tu fixais toujours cette lettre tandis que ta voiture s'était mise en marche. Pourquoi une invitation si soudaine ? Cette question te trotte dans la tête, tout le long du trajet. Bien qu'il n'était pas extrêmement long non plus. C'était dans le même quartier. Quand la voiture s'était stoppée, tu avais remis ton manteau sur tes épaules, ainsi que ton Outchanka satin sur ta tête. Avançant jusqu'à la porte d'entrée du brun, sous le parapluie toujours tenu par la même personne, tu intimais à Ivan de rentrer au manoir. De revenir dans deux heures si jamais. Toquant à la porte, tu esquissais un très léger sourire à l'égard d'Artorias apparu à la porte.


« Ton invitation m'a fortement étonnée. Mais à ce que je vois, tu n'as pas changé d'un poil malgré le temps passé. »
MADE BY MIZO


▬ Je gouverne en #rosybrown et je parle en *russe* 

Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias Unknown

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias Empty
MessageSujet: Re: Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias   Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias EmptyLun 3 Fév - 8:10

DOSTOÏEVSKAÏA
Katyusha A.

DOSTOÏEVSKAÏA
Katyusha A.

「 Les tableaux pour une invitée ! 」
Ça fait quelques jours que je ne fais que travailler, dans mes entreprises pour rattraper des bourdes d'employés qui ne le sont plus, en tant que Roi pour traiter les contrats et autres petits papiers en quantité. Au point que moi-même, Artorias, qui ne s'arrête jamais. J'avais décidé de prendre une petite pause. Et c'est ainsi que je me réveillai à neuf heures, le majordome n'est pas là aujourd'hui, mais il m'a préparé de quoi manger. Je mange mon petit-déjeuner et songe à un dossier que j'avais parcouru hier. Le dossier de Katyusha A. Dostoïevskaïa, que j'appelais Katyusha simplement. Le problème ? Elle avait quitté l'Alliance sans trop prévenir et, pour l'Alliance, ça restait une perte d'un membre. Je croyais en elle, mais en tant que Roi, je devais vérifier la raison de son départ de l'Alliance, bien qu'il date d'un certain temps. Mais ça me dérangeait aussi personnellement. Je ne défini pas notre relation comme proche, mais c'est l'une des rares que je considère comme ami. Alors après avoir fini de manger, je rédige une lettre dans mon bureau à l'étage et la poste. Je vais me préparer, enfilant une chemise blanche ample et un pantalon noir, c'est un jour de repos pour moi après tout. Je me résonne après quelques minutes à attendre la visite de la russe. Si ça se trouve, elle ne viendra même pas aujourd'hui. Alors pourquoi... Une idée me traverse l'esprit. Je l'ai invitée à mon manoir. Et elle déteste ce qui est mal rangé. Un sourire mesquin s'ancre sur mes lèvres et je parcours le bâtiment à la recherche de tous les tableaux, de tout les détails qui peuvent l'agacer, comme une plante à l'envers. Après m'être amusé, je me rends au salon de lecture pour... Et bien lire...

J'entends de loin quelqu'un toquer à la porte. Je me lève tranquillement. J'ouvre la porte d'entrée et souris à la vue de ma vieille connaissance. Son manteau blanc et son couvre-chef me rappellent son statut de reine de Russie.

« Ton invitation m'a fortement étonnée. Mais à ce que je vois, tu n'as pas changé d'un poil malgré le temps passé. »

Je peux voir un léger sourire sur son visage. Chose très rare. Je me pousse pour la laisser entrer et lui réponds en lui faisant la bise.

- Étonnée ? Pourquoi ? Je parais si peu sociable ? Tu ne sembles pas avoir beaucoup changé non plus, toujours aussi belle.

En finissant ma phrase, je me retourne et la guide vers la salon de lecture, l'invitant à s'asseoir sur un hamac.

Revenir en haut Aller en bas
Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias 2zra
Katyusha A. Dostoïevskaïa

Katyusha A. DostoïevskaïaMessages : 221
Date d'inscription : 02/02/2020


Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias Empty
MessageSujet: Re: Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias   Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias EmptyLun 3 Fév - 19:15


@Artorias


Les questions, elles fusent.
Le doux bruit de la pluie pouvait être un son qui détendait. Tu hais la pluie quand il s'agit de te mouiller, mais le son était lui, très désagréable. Lire à côté d'une fenêtre, là où les gouttes de pluie éclatent au contact brusque de la vitre. Tu ne connaissais pas, ou alors très peu, cette sensation. En Russie, c'est souvent la neige qui tombe, et quant-à elle, la pluie est silencieuse. Discrète et lumineuse. On peut dire que cette neige, si pure soit-elle, te manquait déjà beaucoup. Alors qu'il avait neigé, à Quederla. Mais tu sentais bien une légère différence. Tes années vécues dans le pays blanc t'aidaient à repérer ces différences. Ce qui n'était pas différent cependant, c'était bien Artorias. Le seul dans cette ville que tu pouvais considérer comme "ami". Tu lui fais confiance, et il se pourrait que ce soit réciproque. Alors tu es bien contente d'avoir une sorte de connaissance dans cette ville que tu connais déjà si peu malgré tes lectures et tes mois en tant qu'habitante des lieux. Ton sourire s'était légèrement agrandi après ses paroles. Tu étais rentrée, en le saluant également.


« Non, simplement que je ne m'y attendais pas. A-Ah ? Merci de ton compliment, cela me va droit au cœur. »


Tout en le suivant, tu regardais un peu les décorations. Ce qui te chiffonnait cependant, était les tableaux. Leur sens inversé. Ces petites babioles également dérangées. Tu ne savais pas que Artorias était quelqu'un d'aussi peu maniaque, mais à ce point, cela en devenait intrigant. Tu avais pris place sur ce qui semblait être un hamac. Ce n'était pas le genre de "meuble" dont tu avais l'habitude de voir, encore moins d'occuper durant des conversations, mais ce n'était pas désagréable. Époussetant ton long manteau, que tu avais gardé sur les épaules, tu épiais de travers la plante dans un sens inverse à ta logique. Tu tapotais de tes doigts sur ton genoux avant de reprendre la parole.


« Artorias.... Puis-je te poser une question assez sordide ? »


Tu retirais ton ouchanka,  la déposant elle aussi sur tes genoux avant de reprendre un contact visuel avec ton ancien collègue de l'Alliance.


« Pourquoi tout semble à l'envers ? Tu tentes de lancer une nouvelle ère de décoration avec tes tableaux à l'envers ? »
MADE BY MIZO


▬ Je gouverne en #rosybrown et je parle en *russe* 

Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias Unknown

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias Empty
MessageSujet: Re: Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias   Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias EmptyLun 3 Fév - 19:43

DOSTOÏEVSKAÏA
Katyusha A.

DOSTOÏEVSKAÏA
Katyusha A.

「 Titre 」
Je souriais à la remarque de mon invitée. J'étais sûr qu'elle remarquerait. Et elle avait remarqué, je ne la connaissais pas énormément, mais je savais au moins ça. Elle tape en rythme ses doigts sur son genou. En prenant mon temps, je m'approche et tends la main.

- Mes excuses, je n'ai pas l'habitude d'avoir des invités, je vais accrocher ta veste.

Ce n'était pas tellement que je n'avais pas l'habitude des invités. Enfin il était vrai que je n'en avais que rarement, mais plutôt que le majordome était absent. Et cela rompait grandement mes habitudes. Après qu'elle m'ait passé sa veste et sa outchanka, je lui dis :

- Oh, pour la décoration ! Ce n'est pas habituel pas vrai ? C'est juste une taquinerie pour une invitée un peu maniaque.

Je me rends dans la grande pièce d'entrée et accroche la veste à un cintre. Je reviens au salon et demande :

- Un thé vous plairait-il en particulier chère Reine ?

Revenir en haut Aller en bas
Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias 2zra
Katyusha A. Dostoïevskaïa

Katyusha A. DostoïevskaïaMessages : 221
Date d'inscription : 02/02/2020


Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias Empty
MessageSujet: Re: Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias   Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias EmptyJeu 6 Fév - 18:18


@Artorias


Les questions, elles fusent.
Tu n"avais aucune honte à admettre que tu te sentais relativement bien. Il fallait dire que si tu aurais senti que le malaise aurait été présent, sans nul doute que tu aurais refusé cette invitation en toute somme étonnante. Tu n'as pas pour habitude de reparler à un groupe que tu as dans le passé quitté pour diverses raisons valables. Ou en tout cas valables à tes yeux. Et tant que c'est valables à tes yeux, c'est justifiée. Tu es parfaitement consciente que cela ne peut pas passer pour tout. Mais bon, autant en profiter tant que c'est passable. Tu avais vu ton interlocuteur tendre la main, tu n'avais tout d'abord pas compris, bien qu'il avait rapidement expliqué pourquoi ce geste.


« Ne t'excuses pas pour si peu. »


Un léger sourire en coin, et voici que tu lui donnais ton manteau et ton ouchanka. D'un blanc satin, tu portais souvent ces accoutrements. Ce manteau, ta mère avait le même.C'est donc un symbole familial à ton cœur, que tu ne cesseras jamais de mettre en valeur. Te re-concentrant sur le brun, tu n'avais pas pu t'empêcher de froncer les sourcils à sa justification. Donc tout ceci n'était qu'une petite plaisanterie ? Tu sais que tu es quelqu'un d'affreusement maniaque. Qui observe ce qui n'est pas droit, même chez certaines personnes. Donc tu pouvais le comprendre si l'envie de te faire cette petite blague était forte.


« Bien joué. Tu as bien trouvé ta petite farce pour le coup. »


Tu le regardais partir et tout de suite revenir. Posant ton index à ton menton tout en levant le regard, tu réfléchissais quelques instants.


« Oh.. Tu n'as pas besoin de me nommer par mon titre tu sais ? Et un thé noir, avec si possible un peu de miel serait parfait, merci. »



En Russie, les moments autour d'une tasse de thé étaient importants, pour ta mère et toi. C'était durant ces instants que vous pouviez parler d'autres choses que l'organisation de votre pays, quand ton père était là. Aucun thé cependant ne pouvait être aussi bon que celui que ta mère faisait de ses mains. L'une des seules choses qui n'était obligatoirement pas effectuée par vos majordomes. Quand le brun était revenu, tu t'étais redressée, le regardant.


« Dit moi, il y a une raison précise pour laquelle tu m'as invité en ta demeure ? »
MADE BY MIZO


▬ Je gouverne en #rosybrown et je parle en *russe* 

Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias Unknown

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias Empty
MessageSujet: Re: Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias   Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias EmptyJeu 6 Fév - 22:22

DOSTOÏEVSKAÏA
Katyusha A.

DOSTOÏEVSKAÏA
Katyusha A.

「 Titre 」
Avec un air assez charmant, je vois la femme lever le regard puis me regarder et me faire la remarque sur son titre. Il est vrai qu'être appelé Roi ou Reine par ci par là est barbant, je la comprends. Je lui réponds d'un simple sourire de compréhension même si je le disais aussi sur le ton de la rigolade. Elle me demande un thé noir avec un peu de miel. Je vais à la cuisine rapidement, et après un peu de recherches, trouve les thés. Thé noir... Je l'ai. Maintenant le miel... Je cherche encore au moins une minute de le trouver, le pire étant que je suis chez moi. Je fais chauffer de l'eau. Mais au moment de retirer la bouilloire, je me brûle. Un petit cri de surprise au contact m'échappe. Je peste, mon unique main avait une petite zone rouge. Je créait une sorte d'atèle de glace et continuait. Après ça, je ramenais le thé ainsi que deux tasses. Je m'assieds en face d'elle et la russe me demande :

« Dit moi, il y a une raison précise pour laquelle tu m'as invité en ta demeure ? »

Mon regard parcours la table basse entre nous, le thé est servi. Je crée une petite masse de glace entre mes deux mains et la manipule systématiquement. C'est un exercice automatique que je fais de temps en temps, souvent quand je réfléchis. La masse est un cube, puis se transforme en fleur simple, puis en oiseau de petite taille et ainsi de suite. Mon oeil se lève ensuite, je plante mon regard dans le sien et dit :

- Il y a d'autres raisons mais surtout, je me demandais à la fois en tant qu'ami et en tant que Roi de l'Alliance... Pourquoi avoir quitté l'Alliance ?

Je sais qu'elle ne quitterait pas un groupe sans raison. Et c'est assez perturbant, c'est une personne bien, alors si elle est partie, c'est peut-être à cause d'un problème interne. J'envisage même la possibilité d'un traître et ma sculpture de glace se fige.

- Enfin, j'aimerais vraiment entendre ta réponse mais tu n'es pas obligée d'y répondre.

Je lui souris presque comme en affaires en disant cela.
Revenir en haut Aller en bas
Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias 2zra
Katyusha A. Dostoïevskaïa

Katyusha A. DostoïevskaïaMessages : 221
Date d'inscription : 02/02/2020


Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias Empty
MessageSujet: Re: Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias   Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias EmptyDim 9 Fév - 20:05


@Artorias


Les questions, elles fusent.
Te concentrant sur les bruits de pluie pendant que le brun était parti préparer le thé que tu avais demandé, tu te demandais toujours pourquoi étais-tu là. Il faudrait que tu cesses de te demander le pourquoi du comment alors que par moment, les instants de socialisation parvenaient sans raison derrière. Mais cela te chiffonne. C'était si perturbant que cela méritait une certaine réflexion de ta part. Un petit cri te sortait cependant de tes pensées. Fronçant les sourcils, tu te demandais ce qui était arrivé à Artorias. Tu espères rien de grave, bien que tu ne t'étais pas levée pour savoir. De toute manière, il était revenu assez vite, avec de la glace autour d'un doigt. Tu le remerciais pour le thé d'un hochement de tête, avant de te mettre à l'écouter, poliment.


Tu compris enfin qu'il y avait bien une raison plus précise sur ta présence ici. Le pourquoi du comment étais-tu partie aussi rapidement, sans faire de bruit, de l'Alliance de ce lieu. Il y avait une raison, en effet. Et en tant que roi de cette alliance, tu comprenais qu'Artorias voulait la connaître, cette raison. Et puis, de toute manière, tu n'avais rien à cacher.


« Je vois. Eh bien, je ne vois point de raison de ne pas te dire le pourquoi je suis partie. Je te fais assez confiance pour me dire que tu ne crieras pas ma raison sur tous les toits. J'ai raison? »


Tu avais pris la tasse entre tes mains observant le liquide foncé à l'intérieur, le remuant de ta cuillère avant de te racler la gorge, impassible, commençant à parler.


« Si je suis partie, c'est pour éviter de lancer une guerre, ou du moins, d'avoir des tensions avec le prince de Suède, qui se trouve dans vos rangs. Je ne vais pas te cacher que les histoires de nos pays sont liées par une guerre qui n'a pas eu de belles ébauches. Alors au lieu d'envenimer la situation avec des tensions sans logiques, j'ai décidé de m'éclipser. »


Tu fixais ta tasse, moins fière de tenir ce discours. Tu soupirais, buvant une gorgée avant de la re-déposer sur la petite coupelle. Relevant le regard vers le brun, tes yeux avaient cette lueur différente. De regret ? Très certainement. A vrai dire, tu n'as jamais su décrire ce regard que tu avais si rarement.


« Mon départ t'a causé du soucis ? »
MADE BY MIZO


▬ Je gouverne en #rosybrown et je parle en *russe* 

Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias Unknown

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias Empty
MessageSujet: Re: Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias   Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias EmptyMar 11 Fév - 7:21

DOSTOÏEVSKAÏA
Katyusha A.

DOSTOÏEVSKAÏA
Katyusha A.

「 Une pause autour d'un thé 」
Je hoche la tête pour lui donner raison. Je doute de crier sur tous les toits quoique ce soit à part de faire la peau aux Telekyns. À ce moment, déclic, changement de personnalité. Je préfère largement cette personnalité pour parler entre amis. On peux voir ma posture et mon expression changer légèrement, seules mes plus vieilles connaissances pourraient interpréter ce changement correctement. De la même façon que ce qu'elle me demande, j'ai des choses que je n'aimerais pas crier sur tous les toits. Elle se racle la gorge et répond :

« Si je suis partie, c'est pour éviter de lancer une guerre, ou du moins, d'avoir des tensions avec le prince de Suède, qui se trouve dans vos rangs. Je ne vais pas te cacher que les histoires de nos pays sont liées par une guerre qui n'a pas eu de belles ébauches. Alors au lieu d'envenimer la situation avec des tensions sans logiques, j'ai décidé de m'éclipser. »

Au fur et à mesure je comprends et mon regard qui était déjà devenu bien moins "vieux" et plus gentil se transforma en regard de compassion. Je comprenais assez bien maintenant. Je peux voir qu'elle a changé d'expression. Comme si elle regrettait d'avoir dû quitter l'Alliance pour une affaire du genre. Je souris en me faisant la réflexion que ses changements d'état d'esprit sont toujours aussi durs à remarquer sur son visage.

« Mon départ t'a causé du soucis ? »

- Honnêtement ? Tu veux les deux versions ?

Je prends ma tasse, bois un peu et l'observe.

- En tant que membre de l'Alliance pas vraiment, j'ai d'autres coéquipiers.. Et puis je peux très bien comprendre ce que c'est d'agir par responsabilités. Mais en tant qu'ami, oui, j'ai même cru que tu avais eu des problèmes.

Je n'avais pas l'habitude d'être aussi honnête quand j'avais ma première personnalité. Après avoir dit ça, je ne savais pas où me mettre, baladant mon regard dans la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias 2zra
Katyusha A. Dostoïevskaïa

Katyusha A. DostoïevskaïaMessages : 221
Date d'inscription : 02/02/2020


Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias Empty
MessageSujet: Re: Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias   Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias EmptyMar 11 Fév - 20:38


@Artorias


Les questions, elles fusent.
Te faire du soucis. Ce n'est pas dans tes habitudes. Clairement pas. Car tu n'as pas à te faire du soucis, pour qui que ce soit. Si ce n'est les habitants de ton pays, Ivan ou Mikhail. Malheureusement, tu ne considères pas assez de personnes comme ami(e)s pour ainsi proclamer que tu te fais du soucis pour eux. Mais Artorias ? Il faisait justement parti de cette toute petite catégorie de personnes don tu te sens proche. Avec qui tu te sens bien, un ami entre-autre. Et t'imaginer que ton départ lui avait causé du soucis ? C'était sans nul doute la pire chose que tu pouvais découvrir en l'histoire d'une seule journée. Tu hais être la cause d'un soucis quelconque, qu'il soit mental ou physique. Tu ne supportes pas cela, et tu fais normalement tout pour que cela ne soit jamais le cas. Mais apparemment, là, tu as foiré. Au vu de son changement de posture, cela voulait tout dire. En même temps, tu devais t'attendre à quoi, en filant sans rien dire de cette manière.


Tu soutenais son regard. Regard qui avait changé d'étincelle, mais tu ne saurais le décrire. Juste que cette dernière avait changé. Puis il avait repris la parole. Tes mains, normalement si posées, s'étaient d'instinct posées autour de ta tasse, pour éviter que tu te mettent à trifouiller tout ce que tu pouvais trouver, pour faire passer un potentiel stresse. Tu n'avais jamais admis ces raisons à haute voix. Par peur des répercussions sans doute. Donc cela te faisait un peu bizarre de les avoir dit à Artorias de manière si fluide et sans crainte. Il parlait des deux points de vue. Un point de vue d'un roi ayant perdu un de ses membres de son Alliance, et le point de vue d'un ami voyant une de ses proches partir sans donner de nouvelles derrières. De point de vue opposé. Et tu connaissais, ces oppositions contraires. Malheureusement par moment.


« ... Je vois. »


Ton regard se faisait absent, se concentrant de nouveau sur ton thé à la couleur ébène. Tu déglutissais, tapotant de tes doigts sur le récipient.


« Écoutes... »


Tu pris une grande inspiration, cessant le "taptap" de tes doigts, prenant une simple gorgée de ton thé tout en gardant la tasse entres tes mains, légèrement chaudes dû au contact prolongé avec le récipient de même température. Ton regard s'était de nouveau tourné vers Artorias, une étincelle peu fière brillait dans ces yeux améthystes. 


« Je suis désolée. Désolée de... En tant qu'amis, t'avoir causé du soucis. J'aurais dû te prévenir, je m'en vois navrée. Seulement... Ce genre de raison est assez compliquée à dévoiler. On a peur des répercussions, peur de la réponse que l'on pourrait recevoir... Non pas que je n'ai pas confiance en toi, loin de là, mais voilà... J'avais un peu peur d'en parler. »
MADE BY MIZO


▬ Je gouverne en #rosybrown et je parle en *russe* 

Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias Unknown

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias Empty
MessageSujet: Re: Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias   Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias EmptyMer 12 Fév - 7:17

DOSTOÏEVSKAÏA
Katyusha A.

DOSTOÏEVSKAÏA
Katyusha A.

「 Les mots difficiles 」
Elle paraît désolée de m'avoir causé du soucis. Elle observe encore une fois sa tasse, sûrement pour ne pas me regarder.

« Écoutes... »

Elle boit un peu, prends une inspiration, je la regarde.

« Je suis désolée. Désolée de... En tant qu'amis, t'avoir causé du soucis. J'aurais dû te prévenir, je m'en vois navrée. Seulement... Ce genre de raison est assez compliquée à dévoiler. On a peur des répercussions, peur de la réponse que l'on pourrait recevoir... Non pas que je n'ai pas confiance en toi, loin de là, mais voilà... J'avais un peu peur d'en parler. »

Je fronce légèrement les sourcils tout en l'écoutant. Pas de colère, juste d'une sorte de contrariété. Ça ne lui ressemble pas d'être aussi peu assurée dans ce qu'elle dit.

- Dis, tu sais quoi ? C'est tout à fait normal, tu n'as pas besoin de t'en vouloir. Les amis sont faits pour s'inquiéter.

J'esquisse un sourire généreux et boit la fin de ma tasse. Je réfléchis quelques instants, je ne me décide pas. Puis je vois la pluie dehors, je me lance une sorte de challenge. Je dois stopper la pluie près de la fenêtre, si je réussis, je lui parle de mon "secret". On peux me voir fixer la pluie dehors, concentré. Plusieurs gouttes se transforment en solide et stoppent leur course, encore d'autres. Après une quinzaine de secondes, chaque goutte arrivant dans la zone de la fenêtre est stoppée. J'inspire un bon coup  

- Ce serait incorrect de te laisser te confier sur des choses qui te mettent mal à l'aise sans le faire moi-même.

Je ne cache pas mon embarras à en parler, transformant instinctivement la petite masse de glace qui entourait mon doigt en cube, puis en sculptures diverses comme j'en ai l'habitude.

- J'ai une sorte de maladie psychologique, j'ai deux personnalités.

Après l'avoir dit, je scrute sa réaction de mon oeil unique.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias Empty
MessageSujet: Re: Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias   Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tant qu'on ne touche pas aux tableaux... •• ft. Artorias
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-