La ville est en Mars 2020
Le Deal du moment : -15%
HUAWEI MateBook – PC Portable 13″
Voir le deal
849 €

Partagez
 

 Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  G4b1
Theodor Dawkings

Theodor DawkingsMessages : 54
Date d'inscription : 30/12/2019


Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  Empty
MessageSujet: Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott    Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  EmptyMar 11 Fév - 20:01

Tu n'avais pas de boulot durant cette journée. Non pas parce que tu n'avais rien trouvé, bien au contraire, c'est simplement que tu étais invité à midi. A manger chez une personne plus âgée que toi. Bien que votre écart d'âge n'était pas conséquent, sa posture et sa manière de parler le rendait bien plus mature que toi c'est une certitude. En effet, Eliott Ramsay était un homme que tu connaissais depuis quelques temps maintenant et il n'était pas rare que tu lui rendes parfois visite quand il n'était pas occupé ou quand il t'invitait simplement. Tu te sentais étonnement bien en sa compagnie, toi qui était méfiant, peu ouvert et très timide envers les gens, là, tu t'ouvrais un peu plus chaque jour. C'est pourquoi tu avais accepté son invitation. En plus, il cuisinait extrêmement bien, double raison d'accepter sa gentillesse et sa générosité à ton égard.


Levé assez tard, comme à ton habitude, tu profitais de ta légère marge avec l'heure donnée pour flâner, notamment pour lire deux trois pages d'un ouvrage que tu avais reçu de ta sœur. Ce dernier semblait être concentré sur une enquête policière, une histoire passionnante dont tu as hâte de te lancer dans une lecture sérieuse. Ce que tu avais failli faire là, mais tu allais plutôt éviter, tant donné que tu risques de ne pas voir l'heure tourner si tu te focalises sur l'histoire. Tu te connais, tu es facilement en retard si tu te lances dans quelque chose qui te fascine.


Tu étais sorti, toujours accompagné de ta sacoche avec tes médicaments et autres objets tout aussi banals les uns que les autres. Prenant la route, tu fis en sorte de ne pas trop te disperser, tu as beau, à force, connaître la ville, les quartiers bourgeois n'étaient pas les lieux que tu fréquentais le plus. Mais il est vrai que toutes ces maisons, ces manoirs semblaient être si luxueux que cela en devenait fascinant. Et dire que des personnes vivent dedans comme si de rien n'était. Mais ce n'était pas de la jalousie. Tu étais très bien dans ton appartement. En parlant d'appartement, tu vis celui de Monsieur Ramsay se dessiner devant tes yeux. Prenant une inspiration, tu viens toquer à la porte doucement, attendant qu'il ouvre, tes lèvres bordées d'un sourire. Quand il était apparu dans l'encadrement de la porte, ton esquisse s'agrandissait.


« Bonjour Monsieur Ramsay ! J'espère que je ne suis pas en retard ? »
Nice


▬ I'm cute in #seagreen

Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliott A.J Ramsay

Eliott A.J RamsayMessages : 32
Date d'inscription : 21/01/2020


Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  Empty
MessageSujet: Re: Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott    Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  EmptyMar 11 Fév - 21:26

Après le réconfort , l'effort. (F. Théo)
Thème d'Eliott:

Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  Srb9
Je m'étais levé ce matin. Nouveau jour de repos pour moi et c'était plutôt appréciable je dois bien avouer. Je n'avais pas dormi aussi longtemps que je le pensai, car Emily s'était levée afin de partir au travail. On avait rarement nos jours ensemble ; faut dire qu'elle était future juge et moi procureur, on n’était pas dans le même camp, donc accordé les emplois du temps c'était compliqué.

Mais ce n'était pas grave, on commençait à avoir l'habitude, après un petit déjeuner ensemble, elle était partie et moi j'avais été au marché faire des courses. J'avais invité une personne plutôt importante ce midi. Pas importante dans le sens ou il était célèbre ou influent, mais important pour moi et une personne proche. Je le surveillai pour cette personne, mais j'avais fini par sympathiser moi-même vers cette personne qui se nommait Theodore. Pourtant je n'étais pas vraiment sociable, je détestai même les humains en général, mais lui était vraiment attachant donc j'avais fini par y prendre goût.

Je l'avais donc invité à passer le midi à l'appartement et manger. Comme d'habitude, j'allais préparer un repas exemplaire. C'était ma marque de fabrique, les repas étaient importants pour moi et la bonne cuisine encore plus. Faisant mes cours rapidement au marché du matin j'avais déjà une petite idée de ce que je pourrais préparer, un truc simple tout de même, mais une valeur sûre pour les petits, mais aussi les grands.

De retour à l'appartement, j'avais invoqué mon escouade ! Trois ombres assez humanoïdes, qui ressemblaient à des chevaliers de silhouette, mais tout noirs, attendant les ordres. Pas besoin d’huiler, mes pensées suffisaient amplement à les diriger. Le premier préparait de la pâte fraîche, la seconde préparait la sauce tomate et la troisième la viande hachée. Certains pouvaient dire que c'était de la triche, mais les ombres exécutaient ce que je connaissais, leurs mouvements étaient les miens, c'était comme avoir 3 paires de bras en plus. C'était pratique.

Les lasagnes commençaient à prendre forme et après quelques minutes de préparation, je les avais enfournées dans le four avant de les cuirs tranquillement. Au même moment, quelqu'un frappe à la porte. Le bon timing, regardant la montre je souriais un peu allant ouvrir la porte à mon invité, m'écartant pour le laissé entrer :

• Monsieur Dawkings. Vas y tu peux entrer. Tu peux déposer tes affaires dans l'entrée et t'en fais pas, ce n’est pas un rendez-vous.

J'avais refermé la porte derrière lui et me dirigeaient dans le salon tranquillement avec un léger sourire sur le visage les cheveux relâchés. Habituellement, je les attachai quand j'étais au tribunal, donc quand je n'y étais pas je les laissais à labre, sauf pendant la cuisine.

• Tu vas bien ? Vas y installe toi. Tu veux boire quelque chose ?
✩ Oeil pour oeil, dent pour dent et mal pour mal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  G4b1
Theodor Dawkings

Theodor DawkingsMessages : 54
Date d'inscription : 30/12/2019


Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  Empty
MessageSujet: Re: Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott    Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  EmptyMer 12 Fév - 20:12

Tu te demandais toujours comment vous aviez pu faire pour sympathiser. Sans doute qu'il n'y aura jamais de réponse concrète, peut-être qu'il n'y avait pas d'explications à l'entente entre deux personnes. Cela survenait juste naturellement, comme ça. Mais il est vrai qu'avec Mr. Ramsay, tu te sentais en confiance. Presque une certaine sécurité, des sentiments que tu ne rencontrais pas avec des personnes autres. C'était sûrement normal, vu la méfiance que tu avais envers les inconnus que tu croisais simplement. Mais tu essayes de te détacher de cette méfiance. Bien que Danaya te répétait qu'il valait mieux être méfiant que crédule et se laisser berner par n'importe qui. Elle n'avait pas totalement tort, certes, mais être trop méfiant fermait des portes au niveau socialisation. Non pas que tu éprouvais le besoin constant d'être en compagnie de quelqu'un, mais il est vrai que ce n'est pas quelque chose de désagréable en soi.


Quand il avait ouvert la porte, une légère odeur de lasagne parfumait tes narines. Enfin, tu pensais que c'était des lasagnes, tu reconnaissais l'odeur. “ Monsieur Dawkings ”, c'était rare que l'on te nomme de cette manière. Les personnes qui te rencontrent te considèrent très souvent comme un enfant, t'appelant alors par ton simple prénom. Sans de formule de politesse devant. En même temps, tu ne faisais jamais la réflexion, ou ne reprenais jamais la personne quand elle t'appelait par ton prénom. Ce n'était pas dérangeant. Tu hochais la tête, entrant, posant tes affaires là où il te l'avait indiqué, en prenant dans tes mains tes traitements. Tu devais les prendre pendant que tu mangeais de toute manière, donc vaut mieux que tu les ais maintenant sur toi, plutôt que devoir t’éclipser en plein milieu du repas. Ce n'était pas franchement poli.


Tu t'étais installé dans le salon, posant sur la table la petite boite de tes médicaments, avant de te tourner vers Mr. Ramsay, un sourire grand dessiné sur tes lèvres.


« Je vais bien ! Je suis juste un peu fatigué mais sinon ça va ! Et vous ? Je veux bien de l'eau s'il te plait ! Oh, vous avez fait des lasagnes ? En tout cas, ça sent très bon ! »
Nice


▬ I'm cute in #seagreen

Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliott A.J Ramsay

Eliott A.J RamsayMessages : 32
Date d'inscription : 21/01/2020


Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  Empty
MessageSujet: Re: Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott    Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  EmptyMer 12 Fév - 21:11

Après le réconfort , l'effort. (F. Théo)
Thème d'Eliott:

Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  Srb9
Je l'avais laissé entrer dans mon appartement tranquillement. Il connaissait l'endroit, ce n'était pas la première fois qu'il venait après tout. Me rendant dans la pièce principale, j'attendais qu'il me réponde tranquillement en l'observant poser ses affaires et s'installer en gardant un petit sourire toute de même au coin des lèvres :

• Très bien, une journée calme je suis plutôt content. Très bien.

J'avais claqué des doigts en terminant ma phrase. Le claquement était plutôt fort et résonna dans le salon, puis un soldat d'ombre était sorti de la cuisine avec un verre d'eau et un verre de vin. Elle déposa le verre doucement devant Théo puis elle m'avait tendu le verre que je prenais dans ma main :

• Oui, je me disais que c'était un bon plat, comme il fait un peu frais dehors et c'est toujours un valeur sûre. Du moins j'espère que tu aimes bien ça. Content que l'odeur te plaît ahah. Ca devrait être prêt dans une vingtaine de minute.

Je venais m'installer en face de lui tranquillement alors que l'ombre venait de disparaître dans ma propre ombre, retournant dans le néant. Je venais boire une gorgée de vin tranquillement. C'était plutôt calme, mais c'était toujours comme ça.

• Alors quoi de beau depuis ? Tu as pu trouver un petit travail ?

Je continuai de l'observer avec mes yeux tranquillement un peu amusé quand même. C'est vrai qu'on avait un petit écart d'âge, mais c'était plutôt facile de discuter avec lui. Plus simple qu'avec ma propre sœur même. Mais bon, cette dernière avait une relation particulière avec moi, une relation tendue :

• Tu as pu faire tes exercices quotidiens ?

C'était une question un peu spéciale, mais comme je l’entraînais à se défendre ou survivre, fallait voir d'un point de vue extérieur, je me permettais de lui donner quelques exercices pour le renforcer un peu car on peut pas dire qu'il était un rock … Peut-être un flan, même si je lui formulerai pas comme ça.
✩ Oeil pour oeil, dent pour dent et mal pour mal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  G4b1
Theodor Dawkings

Theodor DawkingsMessages : 54
Date d'inscription : 30/12/2019


Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  Empty
MessageSujet: Re: Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott    Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  EmptySam 15 Fév - 20:59

Tu n'étais pas spécialement stressé. Étonnement. Te connaissant, tu es plutôt du genre à stresser pour un rien, ou être très nerveux quand il s'agit d'être en contact social. Non pas que tu sois un grand asocial, mais tu as un peu de mal avec cela oui. Cependant, heureusement que tu n'étais pas forcément nerveux en présence de Mr. Ramsay. Cela aurait été triste pour lui d'inviter quelqu'un de paniqué à un simple repas. Tu avais entendu ce dernier claquer des doigts et s'ensuit l'apparition d'une ombre à la forme humaine apparaissait, posant le verre d'eau demandé en face de toi. Les personnes extérieures peuvent être menées à être surprises, voir avoir peur de l'apparition d'une ombre comme celle ci. Mais toi, à force d'en voir, contrôlée par Mr. Ramsay, tu avais l'habitude.  Cela t'impressionnait, certes, mais cela ne te faisait pas non plus peur.


Tu avais remercié l'ombre d'un mouvement de tête qui se veut poli, avant de re-déposer ton attention sur ton aîné, qui avait repris la parole. Une esquisse s'était d'ailleurs dessinée sur le coin de tes lèvres.


« Oh oui, j'adore ça ! D'accord ! »


Une vingtaine de minute ? Cela devrait passer assez vite. Puis de toute manière, tu pouvais attendre. Tu n'étais pas affamé, et cela vous permettait de discuter un peu. Tu le regardais, toujours ce sourire perché sur les lèvres tandis qu'il s'installait en face de toi. Il est vrai que cette semaine, tu n'avais pas trop fait quoi que ce soit. Non pas parce que tu n'avais rien trouvé, juste parce que tu te sentais légèrement fatigué. Alors tu préférais ne rien faire plutôt que forcer la main et finir par mourir de fatigue. Bien que c'était rien, c'était très certainement un contre-coup de ton psyché, ou ton anémie qui se faisait un peu plus présent maintenant.


« Et bien, il y a quelques jours, j'ai fait une sorte de petit stage à un atelier mécanique ! Le premier jour ne s'est pas trop bien passé, alors la jeune femme qui m'a permis de faire ce stage m'a proposé de revenir, c'était super bien ! Après cette semaine, je ne me sentais pas trop en forme, donc je n'ai pas cherché... Mais dès la semaine prochaine, je me remet à travailler ! Et puis sinon, rien de bien spécial... Et toi de ton côté ? »


Tu espères bien qu'un jour tu trouveras quelque chose de stable, mais c'était compliqué. Tu n'avais pas suivi d'études spécialisées dans un domaine spécifique, donc il est vrai que tu étais légèrement perdu. Mais tu sais qu'avec un peu de détermination, tu trouveras quelque chose qui te plaira sur le long terme. Tu avais bu une gorgée de ton verre d'eau, le posant sur la table en même temps que la reprise de parole d'Eliott. Tu avais relevé la tête, lançant un regard fier.


« Oui ! Je cours à peu près tous les jours, le matin, avant de faire mes activités de la journée, ou alors quand je ne cours pas, je fais mes petits exercices chez moi ! »
Nice


▬ I'm cute in #seagreen

Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliott A.J Ramsay

Eliott A.J RamsayMessages : 32
Date d'inscription : 21/01/2020


Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  Empty
MessageSujet: Re: Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott    Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  EmptySam 15 Fév - 21:15

Après le réconfort , l'effort. (F. Théo)
Thème d'Eliott:

Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  Srb9
J'écoutai ce que le garçon en face de moi avait à dire. Content qu'il aime les lasagnes, il me parla un peu du stage qu'il avait fait. J'en avais vaguement entendu parler et j'espérai que ça se passait bien pour lui. C'était dur d'avoir un stage et encore plus de trouver un travail stable. Surtout qu'il n'était pas parfaitement en bonne santé, donc ça jouait un peu.

J'étais cependant content qu'il ne se démotive pas ou n'abandonne pas. Beaucoup de gens baissaient les bras devant les efforts à faire pour réussir. Des images de moi qui en bavaient après mon départ de chez mes parents me revenaient en tête … Les premières semaines à trouver des coins chauds, puis quand j'ai pu avoir un petit appartement … Ce dernier était en très mauvais état, mais je me suis accroché fermement et j'ai avancé. Aujourd'hui, j'ai une vie plutôt stable et une qualité de vie bien supérieure à la moyenne. Pourtant je partais de très loin :

• Il ne faut pas que tu abandonnes. Si tu veux un coup de main, je peux toujours te trouver un petit job au parquet. Tu n'auras pas accès à grand-chose et ça ne sera pas passionnant, mais dans mon service j'ai quelques moyens pour engager des personnes. Notamment pour l'administratif. Si tu veux en attendant de trouver une chose qui te plaît.

Buvant mon verre de vin tranquillement, j'observai le jeune homme pour voir sa réaction. Je pouvais toujours lui trouver un travail de secrétaire, livreur ou dans le courrier du service. Ce n’était pas aussi bien payé que procureur, mais mieux payé qu'un petit travail classique. Ce n'était pas passionnant, mais ça ne demandait pas d'étude et le temps de se refaire c'était une bonne solution.

• Je vois continue. Se faire un corps en bonne santé, ça passe aussi par l'exercice. Même si c'est aussi pour te muscler un peu, le sport à de bon effet de manière générale sur la santé. Mais si tu ne te sens pas un jour, ne le fait pas, faut pas te mettre en danger non plus. Juste être le plus régulier possible.

Surtout la santé mentale. Mais pas besoin de faire un cours, c'était pas mon objectif. Je pouvais voir qu'il faisait réellement les exercices. Par rapport à quand je l'ai pris en main, il a tout de même évolué et pris un peu de muscle. Un œil expert pouvait facilement le voir. Soudainement un minuteur retentit :

• Ca va être l'heure de se mettre à table. Va t'installer la table est déjà prête/

Je lui montre la table ronde en bois derrière lui ou deux couverts étaient déjà dressé alors qu'une ombre s'occupait en parallèle dans la cuisine de sortir les lasagnes et les emmener par ici dans un plat, posant sur un dessous de table le plat chaud. Pendant ce temps, je m'étais installé devant l'une des assiettes :

• Sinon ta famille va bien ? Il me semble que tu t’entends bien avec ta sœur non ?

✩ Oeil pour oeil, dent pour dent et mal pour mal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  G4b1
Theodor Dawkings

Theodor DawkingsMessages : 54
Date d'inscription : 30/12/2019


Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  Empty
MessageSujet: Re: Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott    Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  EmptySam 15 Fév - 23:01

Il est vrai que ce petit stage avait changé ton quotidien, pendant l'histoire de quelques jours. Mais c'était positif. Cela montrait que tu arrivais à t'adapter assez vite aux différents métiers que l'on pouvait te donner. C'était très certainement une qualité. Tu ne sais pas trop pour le coup, mais tu prenais ça comme une capacité positive. Car les nouvelles choses, les nouvelles notions ne te faisaient pas peur. Bien au contraire, elles te motivaient à avancer. Déterminé. Tu stressais par contre, énormément. Mais le stresse est normal, le stresse est humain. Et très certainement que l'on ne pourrait pas vivre sans stresse. Sans un minimum de piment. Certes, des rebondissements, tu en as déjà pas mal. Déjà être né sous X, on débute une vie différente. On ne sait pas sur quelle famille on va tomber, on ne connaît pas ses origines, qui fut la femme qui a donné la vie... Toutes ces petites choses, que tout le monde connait car c'est quelque chose de banal en soi, et bien, tu ne connais rien de tout ça. Tu aimerais bien, pourtant. Connaître ta famille biologique. Leur montrer ce que tu es devenu. Pourquoi ce choix de t'avait "abandonné" à la naissance. Tu aimerais savoir oui. Mais tu ne cherches pas spécialement à faire des recherches poussées. Tu as peur sur ce que tu peux tomber.


« Oui, même si c'est parfois dur, je m'accroche ! Oh... C'est vrai ? Cela ne te dérangerai pas ? Enfin, ce n'est pas que c'est compliqué de trouver mais... Enfin, à force je manque d'idées, et la plupart du temps, les choses qui me sont demandées ne sont pas franchement très faciles, enfin, j'ai le chic pour tomber sur des boulots où il faut bouger alors bon... Ah ? Cela consisterai à faire quoi ? C'est très gentil de ta part ! »


Mr. Ramsay était d'une gentillesse hors-norme. Mais il est vrai que tu ne veux pas non plus le déranger dans tes maladresses ou tes difficultés à trouver un emplois. Tu sais pourtant qu'à ton âge, tu peux commencer certaines études bien précises. Mais cela serait relativement compliqué, et tu ne voulais pas que tes parents aient à payer ça. Déjà qu'ils avaient les longues études de Dayana sur les bras, tu ne voulais pas t'ajouter, surtout que tu ne savais même pas ce que tu voulais faire concrètement.


« C'est noté oui ! C'est vrai que depuis que j'en fais, je me sens légèrement mieux... Je pense que cela ne peut que s'améliorer ! Oui ! J'essaye d'être régulier. Même quand je me sens un peu fatigué, j'essaye de faire quelque chose. »


Peut-être pas la meilleure des idées que tu avais là, mais bon, tu le faisais et tu te portais assez bien pour l'instant. Après qu'un minuteur ait retenti, Eliott te signait de passer à table, ce dont à quoi tu avais acquiescé, prenant tes médicaments avec toi, t'installant à table et les plaçant à côté de ton verre. Il ne fallait pas que tu oublies de les prendre, mais cela devrait aller. Quand le plat fut posé, et Eliott revenu, tu souriais à sa question.


« Ils vont bien oui ! Oui ! Dayana est sans nul doute la meilleure grande sœur que je puisse avoir !  Et toi, rien de nouveau niveau famille... travail?»
Nice


▬ I'm cute in #seagreen

Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliott A.J Ramsay

Eliott A.J RamsayMessages : 32
Date d'inscription : 21/01/2020


Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  Empty
MessageSujet: Re: Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott    Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  EmptySam 15 Fév - 23:32

Après le réconfort , l'effort. (F. Théo)
Thème d'Eliott:

Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  Srb9
Je réfléchissais à ce que je pourrais donner à Théodore sans que ça ne soit problématique. En cherchant un peu quelques postes me venaient à l'idée. Alors qu'on se mettait à table, j'avais attrapé les couteaux et fourchettes pour couper des parts de lasagnes afin de les servir tranquillement dans les assiettes.

• Ça va. Ma sœur c'est mariée il y a quelques jours. Et travail plutôt épuisant, mais c'est le métier qui veut ça. Le crime n'attend pas comme on dit.

J'avais rapidement passé le sujet de ma sœur, car j'avais encore du mal à réaliser qu'elle était mariée. Non pas que je n'étais pas heureux pour elle au contraire … Mais ça a été un peu trop rapide pour moi. Surtout l'annonce au dernier moment, mais bonne.

• Pour en revenir au travail, eh bien je peux te proposer deux postes. Soit t'occuper du courrier et l'envoyer à la poste ou bien secrétaire de mon cabinet. On est plusieurs procureurs, mais on a chacun notre équipe pour que ça soit plus simple. Ce n’est pas très physique.

Je commençai à manger doucement les lasagnes en prenant de petite bouché et mon temps. On était pas spécialement pressé pour le moment. Je réfléchissais aussi un peu à ce que je pourrais faire pour l'aider :

• J'ai une amie juge aussi. Si tu veux je peux aussi lui demandé si elle n'a rien côté Justice pure à te proposer. Je sais que le tribunal cherche des réceptionnistes, des opérateurs téléphoniques ou du côté administratif.

C'était aussi une autre solution et je pense que je pourrais en parler à Emily sans aucun soucis. De plus je pouvais forcer un peu la main côté gouvernement aussi si besoin, c'était pas ça qui me manquait. Mais c'était au jeune homme de voir ce qu'il voulait, je ne le forçai bien évidemment à rien, c'était juste pour une situation temporaire :

• Après tu n'es pas obligé d'accepter, sache que tu as toujours cette option au besoin. T'as le temps d'y réfléchir te prends pas trop la tête/

Oui ce n'était pas une proposition à prendre ou à laisser. Plutôt un joker dans sa manche pour rebondir dans la vie qu'on est bloqué. C'était toujours utile d'avoir cette carte même si on était pas forcément obligé de la révéler :

• D'ailleurs après le repas, je t'emmènerai t’entraîner un peu voir si tu as progressé.


✩ Oeil pour oeil, dent pour dent et mal pour mal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  G4b1
Theodor Dawkings

Theodor DawkingsMessages : 54
Date d'inscription : 30/12/2019


Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  Empty
MessageSujet: Re: Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott    Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  EmptyMar 18 Fév - 15:12

Tu observais Mr. Ramsay couper des parts de lasagne, qui avait l'air succulente. Cela te faisait penser aux premiers temps où tu étais chez les Dawkings. Ta mère avait fait des lasagnes à l'aide de Danaya, comme une sorte de cadeau de bienvenue. Cela te fit donc doucement sourire. Tu sentais un léger goût de nostalgie. Quand Eliott parlait, il avait rapidement passé le sujet de sa soeur. Il n'avait pas détaillé, donc tu supposes que cela n'avait pas l'air d'être un sujet à exploiter. Alors tu ne fis pas de réaction à ça, te contentant de pencher la tête.


« Tu as toujours autant de... Travail ? »


Question dont la réponse t'avait parue assez logique quand tu la posais. Tu ne connaissais pas plus que cela le métier de procureur, mais étant donné que c'est lié au Gouvernement, à la loi, tu te dis que cela doit être assez fatiguant chaque jour. Tu remerciais d'un hochement de tête ton aîné quand une part de lasagne fut déposée dans ton assiette.


« Secrétaire ? Cela consiste en quoi, on doit organiser des documents ? »


Aucune idée de quoi cela consistait, mais tu préférais cette option. Buvant une gorgée de ton verre d'eau, tu regardais Eliott, parlant d'une amie juge. Décidément tout l'univers de la loi semblait grand et orné de nombreux métiers différents les uns des autres tout en unissant un même but, faire en sorte que Quederla soit en paix. 


« Oh c'est vrai ? Ce serai très gentil de sa part ! »


Bien que tu aurais sans doute peur de la déranger ou mal faire quelque chose. Mais bon, tu verras en temps voulu. Au moins, tu savais que tu pouvais avoir une issue au cas où tu ne trouvais vraiment rien. Ce qui prouve encore une fois que tu n'es pas seul, que tu as toujours quelqu'un derrière toi, prêt à t'épauler. Et dans ta situation, c'est vraiment quelque chose d'important à tes yeux. Quelque chose de rassurant aussi. Alors que tu avais pris ta fourchette pour commencer à manger, Eliott t'annonçait qu'après, il ira constater tes progrès dans un entraînement. Non pas que cela te dérangeait, mais il fallait alors que tu prennes tes traitements maintenant, pour qu'ils fassent effet avant l'entraînement, c'était toujours un peu mieux. Alors c'est ce que tu fis, avalant deux cachets, faisant une légère moue avant d'enfin répondre.


« L'entraînement consistera à quoi ?
Nice


▬ I'm cute in #seagreen

Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliott A.J Ramsay

Eliott A.J RamsayMessages : 32
Date d'inscription : 21/01/2020


Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  Empty
MessageSujet: Re: Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott    Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  EmptyMar 18 Fév - 16:06

Après le réconfort , l'effort. (F. Théo)
Thème d'Eliott:

Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  Srb9
Le repas avait donc commencé et je mangeai tranquillement en discutant avec le jeune homme en face de moi. Une discussion poli mais personnelle aussi. Notamment sur le domaine professionnel. Une chose qui pourrait dérangé certaines personnes mais j'aimai mon métier quoi que l'on en pense :

• Pire que cela même, j'ai de plus en plus de travail. Les crimes et délits sont de plus en plus nombreux. Les gens trouvent ça normal. Donc ça me rajoute énormément de dossier. Je passe des nuits entières au tribunal à travailler et être de garde. On se relaie avec les 3 autres procureurs de Quederla.

Eh oui, quatre procureurs au total pour une ville avec autant de problème c'était plutôt risible faut bien le dire, mais on s'en sortait comme on peut. Les tribunaux était un peu engorgé mais ça se faisait petit à petit.

• Eh bien tu gèreras le post d'appel de mon service. Notamment avec la police. Prendre les rendez-vous urgent et modifier mon agenda pour les mettre en priorité, transférer les appels urgents vers moi. Mettre les dossier sous enveloppe et sortir ou ranger ceux terminés ou abandonnés aux archives du service. Rien de bien méchant.

Je souriais un peu, c'était pas le plus passionnant mais ça permettait de passer le temps, avoir des contacts avec la police, comprendre comment ça marchait, ça payait de façon correcte et surtout … C'était bien pour un emploie temporaire, ça faisait bien sur le CV aussi.

• Je lui en parlerai alors quand je la reverrais.

J'en prenais donc note de le faire quand je verrais de nouveau Emily. Elle pourrait me rendre ce service mais à voir ce qu'elle pouvait lui donner. Juge était plus compliqué comme c'était un métier assermenté comme beaucoup de chose autour.

• Eh bien un combat ne servira à rien … Tu ne t’entraînes pas spécialement pour attaquer donc bon … Peut-être survivre le temps que tu peux ou un temps déterminé sans que je t'attrape ça peut-être sympa, on verra ton endurance, ta lecture des actions …


Terminant mon assiette tranquillement j'observai le jeune garçon en face de moi avec un petit sourire. Je pouvais parfois comprendre ce que sa mère ressentait parfois quand elle disait qu'elle était content d'avoir un jeune garçon chez elle … Ca devait pas être si mal d'être parent, enfin à condition que les enfants soient aussi sage :

• T'en fais pas je n'irai pas à fond et ça ne sera pas de vraies attaques, aucune raison de te blesser pour de l'entraînement.

Je préférai le rassurer. Bien que j'en sois le premier étonné, je n'aimais vraiment pas les entraînements avec des risques. Se blesser était la pire chose durant un entraînement, ça faisait réduire ou régresser les efforts données juste avant.



✩ Oeil pour oeil, dent pour dent et mal pour mal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  Empty
MessageSujet: Re: Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott    Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Après le réconfort, l'effort •• ft. Eliott
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-