La ville est en Septembre 2020

Partagez
 

 Le fin mot de l'histoire [PV Warren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le fin mot de l'histoire [PV Warren] 1bj8
Adélaïde Chesterfield

Adélaïde ChesterfieldMessages : 233
Date d'inscription : 06/06/2019


Le fin mot de l'histoire [PV Warren] Empty
MessageSujet: Le fin mot de l'histoire [PV Warren]   Le fin mot de l'histoire [PV Warren] EmptyJeu 20 Fév - 20:54

 
Le fin mot de l'histoire

Tu avançais timidement vers la maison des parents de Warren. Tu avais envoyé une lettre une semaine plus tôt pour prévenir Warren que tu avais enfin reçu les résultats du test ADN que tu avais passé en Janvier. Tu avais pleuré. Beaucoup pleuré. Autant des larmes de tristesses que de joie. Triste de savoir que depuis tout ce temps, ta vraie famille était en ville et apparemment te recherchait mais si joyeuse de pouvoir en connaître un peu plus sur toi, ton passé... Peut-être que tu en sauras un peu plus sur tes parents et avoir des réponses à tes questions. Tu as toujours dis que tu te fichais pas mal de savoir pourquoi on t'avait abandonnée mais au fond de toi, tu avais besoin de le savoir.

Comme promis, tu avais pris une boîte de trois chocolats. Il faut dire que tu étais partie violemment la dernière fois ; tu avais claqué la porte violemment et avais laissé ses parents en plan. Ils n'étaient pas méchants et ils voulaient simplement bien faire. La manière de son père avait été cavalière que tu avais commencé par être méfiante... Méfiante de ses paroles et de cette vérité qui t'avait donné des maux de ventre ces dernières semaines. Tu allais peut-être retrouver une famille ou briser ses espoirs. Tu ne savais pas comment tu devais réagir ni même si ils seraient réellement heureux de l'apprendre. Peut-être qu'ils seraient déçu que ce soit toi ? Bien que Warren ait tenté de te rassurer.

Ça y est. Tu étais devant chez eux. Tu toquas timidement à la porte en prenant de grandes inspirations pour tenter de calme ce cœur qui battait à 100 à l'heure. Tu ne te souvenais pas de la dernière fois qu'il avait battu aussi fort à cause du stress car on ne pouvait pas dire que tu étais une grande stressée... Seulement très énergique et avec des pensées allant dans tous les sens. On t'ouvrit la porte et tu tentas de garder le sourire afin de ne pas perturber ; pourtant tu ne venais pas avec une mauvais nouvelle ! Mais tu étais si... gênée, stressée, angoissée, apeurée que ton visage passait par mille émotion à la fois ! Tu refuses toute boisson et tout petits gâteaux. Ton estomac était bien trop noué.

- Bonjour... Alors... euh... Je tenais à m'excuser pour l'autre fois... d'être partie si... précipitamment.

Tu expliquas à quel point tu avais été gênée et brusquée à ce moment-là mais tu te tus en te rendant compte que ce n'était peut-être pas la chose à dire. Encore une fois, tes paroles allaient plus vite que tes pensées. Tu te raclais la gorge, gênée. Tu avais décidé de rester debout face à ton auditoire, comme si tu passais un oral pour un examen important. Tu sortis les fameux papiers de ta petite sacoche en cuir. Est-ce que tu devais les tendre ? Les lire ? Tu restais un instant et laissais une fois de plus, tes paroles aller plus vite que la musique.

- J'ai bel et bien un lien de parenté avec vous. D'après la laborantine, le lien que j'ai avec Warren serait de l'ordre de oncle/nièce ou... cousins.
Codage par Libella sur Graphiorum


☆ Je m'excite en #91283B
Le fin mot de l'histoire [PV Warren] RxywI7vfcG4--l0CRiDSWRwa8jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le fin mot de l'histoire [PV Warren] Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 342
Date d'inscription : 03/07/2018


Le fin mot de l'histoire [PV Warren] Empty
MessageSujet: Re: Le fin mot de l'histoire [PV Warren]   Le fin mot de l'histoire [PV Warren] EmptyVen 21 Fév - 21:23

Once upon a time in a land far away...
tag : @Adélaïde
Warren.exe has left the conversation
Tes derniers jours avaient été banals. Habituels. Entre travailler dans ton petit atelier sur des maquettes et ton travail en tant que Valet, rien n'avait réellement changé. Tu avais dû travailler sur une maquette d'une prothèse de jambe avec de nouveaux composants. Autant dire que tu t'y connaissais bien, en portant toi-même une. D'un modèle antérieur en effet, mais au moins tu savais ce qui était bien, et ce qui était à améliorer voir abandonner. Car bon, tu ne vas pas mentir en disant qu'ils avaient des idées incroyables en sachant pertinemment qu'il y avait des pièces extrêmement mal placées. Qui ne feraient qu'aggraver la marche de la personne qui avait besoin de cette prothèse. Tu le sentais bien toi-même, quand tu plaçais mal une pièce, cela te faisait boiter, cela te faisait mal. Extrêmement. C'est pour cela que tu faisais en sorte que les personnes qui créer les futures prothèses ne fassent pas de petites erreurs, une aide bénévole en toute somme.


Sauf qu'un matin, en ouvrant ta boite aux lettres, tu vis, une lettre, écrite par Adélaïde. Tu n'avais pas pour habitude de la contacter par lettre. Au fil de ta lecture, tu constatais qu'elle avait enfin reçu les fameux résultats de son test ADN. Tu l'avais presque oublié celui là. Tu avais froncé les sourcils, avant d'hausser les épaules, non par dédain, mais plutôt par surprise. Tu avais prévenu tes parents, allant chez eux le jour qu'avait fixé la brune pour l'annonce des résultats.  Dire que tu étais stressé était une hyperbole. Tu n'étais presque pas stressé, voir pas du tout. Tu étais, à la rigueur, légèrement angoissé pour la brune, mais cela s'arrête là. Peut-être que tu ne veux pas te donner de faux espoirs, de fausses idées. Que tu ne te dis rien, pour ne pas être déçut et ne pas être surpris.


Tu attendais donc la brune chez tes parents, remuant la cuillère présente dans ton thé. Tu fixais le liquide tourner jusqu'à ce que tu entendes quelqu'un toquer. Tu laissais ton père ouvrir, l'invitant à s'installer. Son refus par rapport à une boisson ou autre était un signe évident de son stresse. Tu la connaissais que trop bien à force. Lui souriant, elle avait repris la parole. Ta mère attendait patiemment que la brune s'arrête pour également lui sourire.


« Vous n'avez pas à vous excusez miss, je vous comprends ! »


Ton père s'était rassit, regardant avec un regard doux la brune. Toi aussi, tu regardais la brune. Pas forcément dans les yeux, pour éviter de la faire stresser davantage. Puis les résultats tombaient. Tu t'étais raidis par réflexe. Vous aviez donc un lien de parenté. C'était désormais prouvé scientifiquement. Oncle / nièce ? Pas possible, mais cousin et cousine, c'était donc cela. Ton père avait un sourire qui s'était agrandit jusqu'aux oreilles en l'entendant. 


« Haha, je vous l'avais dit ! »


Tu avais levé les yeux au ciel, te levant également, tu étais allé prendre Adélaïde dans tes bras, la serrant.


« Tu vois, il ne fallait pas stresser... »


Cependant, ta mère avait gardé le silence. Avant de se lever, s'approchant d'Adélaïde, posant ses douces mains sur ses épaules, lui souriant.


« Je suis si heureuse de t'avoir retrouvée... Je suis si heureuse que tu sois en vie..»


▬ I think in #darkcyan

Le fin mot de l'histoire [PV Warren] Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le fin mot de l'histoire [PV Warren] 1bj8
Adélaïde Chesterfield

Adélaïde ChesterfieldMessages : 233
Date d'inscription : 06/06/2019


Le fin mot de l'histoire [PV Warren] Empty
MessageSujet: Re: Le fin mot de l'histoire [PV Warren]   Le fin mot de l'histoire [PV Warren] EmptyDim 23 Fév - 11:59

 
Le fin mot de l'histoire

Tu étais hooooooooorriblement stressée. Ton estomac était si nouée qu'avaler ta propre salive était un véritable calvaire ! Tu étais à deux doigts de tomber dans la pomme, tu avais la tête qui tournait... Tu ne pensais pas que cette nouvelle allait te mettre dans un tel état ! Pourtant, ce n'était pas la mort. C'était même une bonne nouvelle ! Mais tu n'arrivais pas à relativiser. Tu te disais qu'ils allaient être déçus du résultat, déçus de toi... Peut-être que tu ne ressemblais en rien à ta mère. Mais tu réussis à prononcer ces mots si compliqués, avalant presque de travers après ta dernière phrase. Et le temps te paru long. Très long.

- Haha, je vous l'avais dit !


Le sourire jusqu'aux oreilles du père de Warren (que tu pouvais désormais appeler oncle bien que tu avais encore du mal à réaliser !) te rassurait. Cependant, tu n'arrivais pas à savoir si c'était parce qu'il était heureux d'avoir eu raison ou si c'était parce que tu avais réellement un lien de parenté avec eux. Franchement, ça aurait pu être pire. Tu aurais pu avoir un lien avec le clodo du coin ou le pochtron du bar ; de quoi te mettre encore plus mal à l'aise. Et puis, entre nous, tu te serais empressée de déchirer le bout de papier si tu étais la nièce d'un dictateur ou la fille d'un mafieux.

- Tu vois, il ne fallait pas stresser..

Tu avais baissé la tête... Oui, oui, il ne fallait pas stresser. C'était toujours facile à dire mais jamais simple à faire. Le stress faisait entièrement partie de toi et d'après certaines études, c'était bon de stresser ! Il est apparu il y a des milliers d'années lorsque les Hommes étaient avec les animaux sauvages et que leur instinct primitif leur disait de fuir. Toi, ton instinct primitif te disait du grand n'importe quoi et te faisait stresser dès que quelque chose n'entrait pas dans tes habitudes. Et faire un test ADN pour savoir si oui ou non tu avais un lien de parenté avec quelqu'un n'était clairement une chose que tu faisais tout le temps !

La maman de Warren se leva et tu eus un petit pincement au cœur. C'était la sœur de ta maman, donc ta tante mais encore une fois, c'était trop bizarre de l'appeler ainsi. Tu la regardais de haut en bas, est-ce que vous aviez un air de famille ? Tu regardas ensuite Warren. Vous aviez le même nez, non ? Olala, tu étais déboussolée, perdue, perturbée et tu essayais de trouver une ressemblance avec ta tante et ton cousin. La maman de Warren -tata- posa ses mains sur tes épaules et tu essayais de faire ton plus beau sourire, essayant de ne pas paraître mal à l'aise.

-  Je suis si heureuse de t'avoir retrouvée... Je suis si heureuse que tu sois en vie..

- Je.. euh... merci.


En fait, tu n'avais strictement aucune idée de ce que tu devais répondre. Tu avais envie de la prendre dans tes bras et en même temps, tu te disais que c'était une mauvaise idée, ou que ce n'était pas bien venu. Tu pris une grande inspiration et ton courage à deux mains pour prendre ta tante dans les bras. Étrangement, tu étais heureuse. Et ton petit sourire laissait sous entendre que tu étais finalement ravie de cette nouvelle ; ton estomac se dénouait de minutes en minutes et tu allais presque pouvoir affirmer que tu étais sur un petit nuage.

- Est-ce que je pourrais en apprendre plus sur mes parents ? Et pourquoi on m'a abandonnée ? Est-ce que... je leur cassais tant que ça les oreilles ?
Codage par Libella sur Graphiorum


☆ Je m'excite en #91283B
Le fin mot de l'histoire [PV Warren] RxywI7vfcG4--l0CRiDSWRwa8jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le fin mot de l'histoire [PV Warren] Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 342
Date d'inscription : 03/07/2018


Le fin mot de l'histoire [PV Warren] Empty
MessageSujet: Re: Le fin mot de l'histoire [PV Warren]   Le fin mot de l'histoire [PV Warren] EmptyLun 24 Fév - 15:58

Once upon a time in a land far away...
tag : @Adélaïde
Warren.exe has left the conversation
Tu sentais bien une aura peinte d'émotion qui traversait la pièce où vous étiez. Rien qu'au regard de ton père, qui semblait heureux d'avoir enfin le mot final de cette histoire. D'avoir enfin trouvé cette enfant qu'ils étaient venus chercher, quittant l'Amérique pour elle. Quant-à ta mère, ces légères étincelles qui étaient apparues dans son regard voulait tout dire. Qu'elle aussi, était rassurée d'avoir retrouvé sa nièce, jusqu'ici introuvable et certainement perdue. Mais elle était bien en face d'elle. Présente, vivante. Toi, tu étais normal. Non pas que cette nouvelle te faisait ni chaud ni froid, bien au contraire. Mais tu ne savais pas trop comment réagir. C'était une nouvelle qui t'était tombée sur le nez de manière inattendue et n'étant pas adepte des imprévus, et bien cela te rendait perplexe. Mais au final, tu te rendais compte que tu étais en même temps heureux. Heureux de découvrir qu'Adélaïde soit au final une proche cousine.


Tu aurais pu tomber sur une cousine chiante à mourir, avec laquelle tu ne te serais jamais entendu. Avec laquelle tu n'aurais aucun point en commun. Mais avec la brune, c'était différent. Vous vous connaissiez depuis longtemps, avec de nombreux points communs, ne sachant pas que vous étiez liés par le sang. Cela pourrait paraître un peu grand, une preuve encore que le monde est petit. Une preuve encore que le Destin faisait des actions qui menaient toujours à un résultat. Concluant ou non selon l'expérience des uns et des autres.


Tu regardais ta mère étreindre Adélaïde, ta désormais cousine. Croisant les bras tout en penchant la tête, tu esquissais un sourire tandis que ton père s'était levé, posant une main sur une de tes épaules. Te demandant si tu étais rassurant désormais. Tu hochais la tête, signant que oui, en effet, tu étais rassuré de la situation. Du fait que la brune était issue de ta famille, et pas d'une lignée de fou furieux qui ne méritaient qu'une place en prison. Tu avais posé ta tête sur l'épaule de ton père, sans un mot. Bien que tu l'avais rapidement levé quand la brune avait reprit la discussion.


« Assieds-toi, je vais te parler un peu de ma sœur. »


Ta mère avait sorti d'une de leurs bibliothèque un ouvrage, qu'elle tendait à Adélaïde tandis que ton père t'avait ramené un second thé. Cet ouvrage contenait énormément de photos. De toi, en Amérique et même à Quederla, avant et après ton accident. Corps entier et jambe manquante. Sauf que, comme l'indiquait ta mère, au début de cette ouvrage, il y avait des photos d'elle et sa sœur. Malheureusement pas quand elles étaient toute petites, car l'appareil photo avait fait son apparition après leur naissance. Mais Adélaïde pouvait voir des photos de sa mère adolescente, jeune adulte. Et même jeune mère. Ta mère avait expliqué comme quoi elle avait rendu visite à sa sœur pendant sa grossesse, profitant de ce moment pour prendre une photo.


« Malheureusement, je ne pourrais rien te dire sur ton père, je ne l'ai jamais connu ni même vu... Mais ta mère, ma sœur, a dû faire le choix de t'abandonner par manque financier. Non ! Tu étais une enfant très discrète. Tu ne parlais pas beaucoup, pas très tactile non plus, d'après les écrits de ta mère... Ce fût rude pour ta mère, te se résigner à devoir t'abandonner. Mais c'est pour cela que nous sommes venus à Quederla, après avoir quitté l'Amérique. Pour te retrouver et que tu ne tombes pas entres les mains de personnes malhonnêtes.


- Mais tu as vite disparu de la circulation, donc on a emménagé temporairement à Quederla, et après mon accident, on y est resté jusqu'à aujourd'hui. »


Cette partie là, tu t'en souvenais. Car ton père te répétait sans cesse de ne pas trop t'attacher à Quederla, car vous repartirez vivre en Amérique. Mais ton accident avait tout changé, et presque heureusement au final.


▬ I think in #darkcyan

Le fin mot de l'histoire [PV Warren] Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le fin mot de l'histoire [PV Warren] 1bj8
Adélaïde Chesterfield

Adélaïde ChesterfieldMessages : 233
Date d'inscription : 06/06/2019


Le fin mot de l'histoire [PV Warren] Empty
MessageSujet: Re: Le fin mot de l'histoire [PV Warren]   Le fin mot de l'histoire [PV Warren] EmptyMar 3 Mar - 23:07

 
Le fin mot de l'histoire

Cette nouvelle semblait faire plaisir à toutes les personnes de la pièce. Moi y compris. A vrai dire, je ne savais pas trop quoi penser de cette histoire ; j'étais heureuse, c'est vrai ! Et en même temps, si déstabilisée... C'était bizarre de se dire que j'ai vécu 25 ans sans famille et que d'un coup, j'ai un oncle, une tante et un cousin ! Ce n'était pas facile à digérer comme nouvelle mais j'aurais bien tomber bien bas ! Je ne suis pas malheureusement de ma famille mais je ne comprends pas pourquoi on m'a abandonnée. J'étais peut-être une enfant difficile à vivre ?

La maman de Warren -ma tante- accepta de me parler de sa sœur -ma mère-. Pour cela, elle me tendit un album photos qui était énormément remplis ; je remarquais même qu'il y avait des photos de Warren lorsqu'il était petit. Avant et après son accident. Au début de l'album, il y avait des photos de ma mère et de ma tante adolescentes puisque l'appareil photos est apparu après leur naissance ; j'eus même un pincement au cœur lorsque je remarquais une photo de ma mère enceinte. C'était étrange de la voir, enceinte de moi. Pour la première fois, je pouvais avoir une image de ma mère.

- Malheureusement, je ne pourrais rien te dire sur ton père, je ne l'ai jamais connu ni même vu... Mais ta mère, ma sœur, a dû faire le choix de t'abandonner par manque financier. Non ! Tu étais une enfant très discrète. Tu ne parlais pas beaucoup, pas très tactile non plus, d'après les écrits de ta mère... Ce fût rude pour ta mère, te se résigner à devoir t'abandonner. Mais c'est pour cela que nous sommes venus à Quederla, après avoir quitté l'Amérique. Pour te retrouver et que tu ne tombes pas entres les mains de personnes malhonnêtes.

- Mais tu as vite disparu de la circulation, donc on a emménagé temporairement à Quederla, et après mon accident, on y est resté jusqu'à aujourd'hui.


Je regardais Warren, puis sa maman et enfin son papa. C'était peut-être à cause de moi que Warren avait eu son accident ? Si il n'avait pas été dans cette ville, il ne l'aurait peut-être jamais eu... Je secouais la tête. Non, je ne pouvais pas être responsable de ça, du moins je tentais de me le persuader. Je regardais une nouvelle fois la photo de ma mère enceinte de moi me disant que je ne devais pas être une enfant facile si j'étais très discrète et que je n'aimais pas les câlins. Mais, pourquoi est-ce qu'elle n'avait pas emprunté de l'argent pour tenter de me garder ? Pourquoi me vendre ?

- Je vois... C'est gentil de votre de part d'avoir fait tout ce chemin pour me retrouver. Je suis simplement triste que ça ne soit pas arrivé plus tôt...

Triste car d'un côté, j'aurais été élevée dans une famille remplie d'amour et en même temps, est-ce que je serais celle que je suis aujourd'hui ? Avoir rencontré Steven m'avait permis de prendre confiance en moi... Travailler dans ce cirque dès mon plus âge m'avait permis de découvrir ma voie. Mais j'aurais tout de même aimer le découvrir autrement et surtout avec les bonnes personnes ; cependant, je ne devais pas me focaliser sur le passé qu'on ne pouvait pas changer.

- Comment elle était, ma mère ?

Je voulais savoir si je lui ressemblais un peu au niveau du caractère ou si j'étais complètement à l'opposé d'elle ! Je ne sais pas pourquoi mais je crois que j'avais besoin de savoir à qui je pouvais ressembler, pourquoi j'étais comme je suis actuellement car je me trouvais réellement bizarre. Est-ce que, en plus d'avoir eu son physique, j'avais eu son caractère ? Je regardais Warren avec un petit sourire en coin, prête à sortir ma bêtise pour tenter de détendre l'atmosphère de mon mieux.

- Au final, je trouve qu'on a le même nez, non ?
Codage par Libella sur Graphiorum


☆ Je m'excite en #91283B
Le fin mot de l'histoire [PV Warren] RxywI7vfcG4--l0CRiDSWRwa8jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le fin mot de l'histoire [PV Warren] Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 342
Date d'inscription : 03/07/2018


Le fin mot de l'histoire [PV Warren] Empty
MessageSujet: Re: Le fin mot de l'histoire [PV Warren]   Le fin mot de l'histoire [PV Warren] EmptyMer 4 Mar - 21:47

Once upon a time in a land far away...
tag : @Adélaïde
Warren.exe has left the conversation
Du haut de tes vingt-sept ans, tu te rendais compte que tu ne t'étais jamais réellement penché sur le côté familial de ta vie. La preuve étant qu'hormis ton père et ta mère, tu ne connais personne de ta famille. Les oncles, les tantes, les cousins, les cousines, rien. Enfin, maintenant si, tu connais une cousine et apprends des choses sur une tante. Mais il est vrai que tu n'as jamais été quelqu'un d'extrêmement proche de sa famille. Tu fais ta vie de ton côté, pas préoccupé par tes parents. En l’occurrence, si on daigne leur faire du mal, tu risques de te montrer moins distant. Beaucoup plus hargneux. Car même si en apparence, tu sembles être quelqu'un de neutre, souriant et presque agréable, il n'en reste pas moins que tu possèdes des principes et des valeurs. Et tu ne laisseras personne blesser tes proches.


Cela concernait également Adélaïde. Encore plus maintenant, tu la protégeras. Tu ne seras pas toujours derrière elle, à l'épier de loin pour t'assurer qu'elle aille bien, qu'elle soit en sécurité. Mais tu es certain que si tu sens qu'un jour, elle risque quelque chose, tu feras tout pour lui assurer une sécurité. Présent, mais de loin, voilà comment tu fonctionnais. Tu regardais la brune observer les photos archivées dans cet ouvrage. Ouvrage que tu n'avais jamais ouvert de toi-même, car tu haïssais tout simplement les photos d'avant ton accident. En constatant que tu n'avais jamais profité grandement de la vie avant que le Destin ne décide de te retirer une jambe pour te fermer des portes et ce pour la vie. Mais tu te disais que pour Adélaïde, voir comment était sa mère pourrait lui faire du bien, lui montrer comment était la femme qui l'avait mise au monde.


« Nous n'allions pas laisser une enfant vaquer dans les bras d'un inconnu, donc nous trouvions cela nécessaire de venir te chercher, mais héhé, on va dire que tu fus une experte dans le domaine du cache-cache. »


Ton père pouvait bien parler, avec ses histoires de cache-cache. En attendant, tu venais à peine d'apprendre que si vous aviez quitté l'Amérique, c'était pour trouver une jeune fille, de ta famille, ta cousine. Tes parents qui racontaient qu'ils avaient besoin de changer d'air pouvaient sincèrement se taire sur ces histoires. Non pas que cela te vexait, mais cela te frustrait tout de même. C'était peut-être la même chose au final. Ton père s'était levé, posant une main sur tes cheveux, de son sourire paternel. Il demandait à la brune si elle voulait finalement quelque chose à boire ou à manger. Après avoir entendu sa réponse, il avait disparu dans la cuisine.


« Elle était l'exact opposée de moi sur certains points. Sur d'autres, nous nous rejoignons facilement. Elle était très fleur bleue tandis que moi, je me méfiais de chaque homme qui voulait rentrer dans ma vie... Je me suis même méfiée du père de Warren à l'époque. 

Ouais, elle me regardait siiiiiii mal. Me demande si elle ne s'est pas méfiée de Warren à sa naissance.

- Papa... »


Ton père était donc revenu pile à ce moment là, posant sur  la table les demandes des demoiselles présentent. Ta mère avait légèrement ri avant de se tourner vers Adélaïde, prenant soin d'éclaircir sa douce voix avant de reprendre.


« Mais ta mère, ma sœur, était très rêveuse, à s'imaginer que chaque homme qu'elle croisait était son prince charmant. Et en plus, elle était extrêmement têtue, ce qui n'aidait absolument pas pour la ramener sur la Terre ferme ! Mais comme moi, elle était également brillante et protectrice. Et très blagueuse aussi, nous chahutions souvent en étant plus petites. »


Cette bride de nostalgie dans la voix de ta mère te faisait esquisser un léger sourire. Tu t'étais à ton tour léger, juste pour te dégourdir les jambes, car tu sentais bien ta jambe ornée de ta prothèse qui était légèrement engourdie, malgré le peu qu'il en reste. Tu avais légèrement ri à la remarque de la brune, te mettant à lui ébouriffer les cheveux, pas trop non plus car tu ne voulais pas la décoiffer entièrement, mais le geste était là.

« C'est p't'être là notre seul point commun physique, car j'ai pas d'aussi longs cheveux, bruns en plus !

- Mais dis moi Adélaïde.. Où étais-tu cachée pendant tout ce temps ? »


▬ I think in #darkcyan

Le fin mot de l'histoire [PV Warren] Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le fin mot de l'histoire [PV Warren] 1bj8
Adélaïde Chesterfield

Adélaïde ChesterfieldMessages : 233
Date d'inscription : 06/06/2019


Le fin mot de l'histoire [PV Warren] Empty
MessageSujet: Re: Le fin mot de l'histoire [PV Warren]   Le fin mot de l'histoire [PV Warren] EmptyVen 6 Mar - 11:36

 
Le fin mot de l'histoire

Douée dans le domaine du cache-cache... Oui, c'était sûrement ça. Je lâchais un sourire un peu gêné, je sais qu'il se voulait rassurant avec moi et j'espérais qu'ils ne soient pas trop déçus de m'avoir trouvé aussitôt tard. Bien qu'ils devaient tout de même être un minimum rassurée de me savoir envie. Le père de Warren me demanda si je voulais boire ou manger quelque chose et j'avoue que j'avais grandement besoin d'un grand verre d'eau et quelques biscuits... J'avais l'estomac tellement noué que je n'avais pas mangé du tout ! Alors qu'il parti dans la cuisine, je demandais quelques informations concernant ma mère... Maintenant que je pouvais en apprendre plus, je voulais absolument tout savoir !

- Elle était l'exact opposée de moi sur certains points. Sur d'autres, nous nous rejoignons facilement. Elle était très fleur bleue tandis que moi, je me méfiais de chaque homme qui voulait rentrer dans ma vie... Je me suis même méfiée du père de Warren à l'époque.


-  Ouais, elle me regardait siiiiiii mal. Me demande si elle ne s'est pas méfiée de Warren à sa naissance.

- Papa...


Je rigolais de bon cœur. J'aimais beaucoup le papa de Warren, il avait un sacré humour ! Mais attention, j'aimais aussi sa maman hein ! Ce n'était pas un concours de qui était le meilleur, loin de là ! Mais j'avoue qu'il me faisait bien rire avec ses phrases. Je crois qu'il essayait de détendre un peu l'atmosphère. Apparemment, ma mère était très fleur bleue et que chaque homme était son prince charmant... Est-ce que mon père avait été ce prince charmant là ? Malheureusement, personne n'avait d'informations sur lui et je pense qu'il allait rester cacher dans son coin, sauf si il était décédé lui aussi. J'essayais de détendre l'atmosphère à mon tour en disant à Warren que nous avions finalement le même nez ! Je ne sais pas, je voulais absolument trouver des ressemblances.

- C'est p't'être là notre seul point commun physique, car j'ai pas d'aussi longs cheveux, bruns en plus !

- Et pourtant ! Je suis sûre que les petites couettes t'iraient à ravir !

- Mais dis moi Adélaïde.. Où étais-tu cachée pendant tout ce temps ?


Je ne pouvais pas être fière de ce qu'il m'était arrivée et j'avais peur de les vexer en leur disant la vérité ; je ne voulais pas qu'elle ait une mauvaise image de sa sœur, elles semblaient si proches ! Pourtant, ils devaient avoir l'orphelinat ou l'hôpital à l'époque ; je ne pouvais pas dire que j'étais là-bas... Je pris une inspiration.

- Ma mère m'a vendue à un cirque... J'aidais les artistes à enfiler les costumes, je donnais à manger aux tigres et je réparais les prothèses ou les machines cassées. Et puis, un monsieur qui est devenu ensuite mon père adoptif, m'a sortie de là et s'est occupé de moi, il s'appelle Steven ! Il m'a donnée une bonne éducation et m'a permise de trouver du boulot dans la mécanique.

On pouvait dire qu'il s'était merveilleusement bien occupé de moi. Même si j'avais été un peu insupportable pendant ma période de l'adolescence ; mais grâce à lui, je faisais un métier qui me plaisait et j'avais rencontré beaucoup de personnes grâce à lui. Dont Warren puisque c'est grâce à Stenve que j'étais entrée dans l'Alliance -enfin les Elementis à l'époque-.

- Et je suis entrée dans l'Alliance aussi ! Et j'ai passé ma cérémonie et j'ai eu des pies ! Dis-je en invoquant les petits oiseaux. Alors ça c'est Sidney, lui c'est Québec et lui c'est Rio ! Est-ce que ma maman avait un pouvoir ?
Codage par Libella sur Graphiorum


☆ Je m'excite en #91283B
Le fin mot de l'histoire [PV Warren] RxywI7vfcG4--l0CRiDSWRwa8jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le fin mot de l'histoire [PV Warren] Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 342
Date d'inscription : 03/07/2018


Le fin mot de l'histoire [PV Warren] Empty
MessageSujet: Re: Le fin mot de l'histoire [PV Warren]   Le fin mot de l'histoire [PV Warren] EmptyDim 8 Mar - 17:15

Once upon a time in a land far away...
tag : @Adélaïde
Warren.exe has left the conversation
L'ambiance commençait à être moins tendue, ce qui te faisait plaisir, car tu ne supportes pas plus que ça les situations stressantes, pesantes. Un peu comme tout le monde sûrement oui. Mais entendre la brune rire, même si c'était aux idioties de ton père, te faisait plaisir. Au moins, la nouvelle semblait bien passer pour tout le monde, même pour toi qui n'aimait pas trop avoir les habitudes dérangée par une nouvelle survenue de nul part, cela te faisait quand même du bien d'avoir un mot final sur cette histoire. Oui maintenant tu avais une cousine, vivant à Quederla. Oui maintenant, tu avais enfin une autre personne de ta famille, en dehors de tes deux parents. Certes, ce n'est pas ça qui t'empêchera de continuer tes tests en mécanique, ni même ce qui te poussera à céder ta place dans le Conclave. Bien au contraire, cela te motive à faire de ton mieux pour promettre à ta famille une bonne vie. Bien que vu ton état, tu n'es sûrement pas la meilleure personne à qui ce rôle tiendrait grandement, mais tu veux y croire, te dire qu'il est possible que tu deviennes enfin protecteur envers ces personnes avec lesquelles tu as des liens, et pas simplement moraux. Mais aussi des liens de sang.


Tu riais à la remarque d'Adélaïde. En effet, tu avais des cheveux sans doute assez longs pour faire des couettes, mais hors de question d'essayer. Tes cheveux sont déjà assez indisciplinés pour que vous faisiez pire en tentant de les coiffer de la sorte. Déjà que tu essayes le matin de ressembler à quelque chose, n'empirons pas la chose.


« N'essaye même pas. »


Tu avais repris place tandis que ton père avait ramené un grand verre d'eau ainsi que quelques petites choses à grignoter, présentées sur une assiette. Tu observais les deux demoiselles discuter du passif d'Adélaïde au sein du cirque auquel elle avait été vendue. Le visage de ta mère avait toujours ce côté doux, juste un peu plus ... Triste ? Joyeux ? Un peu le mélange des deux. Tu connaissais très bien ta mère oui, mais pas dans ces conditions. C'était quelque chose d'étonnant (sans blague) alors tu n'arrivais pas à décrire vainement le visage de ta mère.


« Je vois... Je suis rassurée que tu ne sois pas livrée à toi-même si jeune... 

- Ouais... Mais bon, j'fais pas vraiment confiance aux cirques et tout ce tralala... Tu étais bien traitée par ce Steven j'espère ? »


Tu avais saisi un biscuit tout en posant ta main contre ta joue. Ton père semblait un peu plus sérieux d'un coup. Il faut dire que sous sa facette gentil et un peu blagueur, il n'en reste pas moins un père de famille très protecteur et si il apprends que le père adoptif d'Adélaïde ne l'a pas traité comme elle devait l'être, il voudra le retrouver et avoir une petite "discussion". Tu étais perdu dans tes pensées mais l'invocation des oiseaux de la brune te fit sursauter. Ton père était tout sourire. Tout comme ta mère en regardant les petits volatiles.


« Ils ... Elles ? Sont adorables ! Et leurs noms sont originaux ! Warren, tu as donné des noms à tes cristaux aussi ? »


Tu soupirais légèrement. Un peu blasé de cet humour. Tu n'étais pas désespéré au point de donner des prénoms aux cristaux que tu faisais apparaître. Cela ferait légèrement pitié.


« Tu n'as pas donné de nom à ton alliance avec maman, j'me trompe ? Alors pourquoi je nommerai mes cri-

- ... Hm. Passons. A vrai dire, à ma connaissance, ma sœur n'avait pas de pouvoir, ou alors si mais elle n'a jamais rien dit par rapport à ça... Si c'est le cas, c'était sûrement pour te protéger. Et du coup, tu as quitté l'Alliance, c'est cela ? Et tu travailles en tant que mécanicienne, un peu comme Warren ? »




▬ I think in #darkcyan

Le fin mot de l'histoire [PV Warren] Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le fin mot de l'histoire [PV Warren] 1bj8
Adélaïde Chesterfield

Adélaïde ChesterfieldMessages : 233
Date d'inscription : 06/06/2019


Le fin mot de l'histoire [PV Warren] Empty
MessageSujet: Re: Le fin mot de l'histoire [PV Warren]   Le fin mot de l'histoire [PV Warren] EmptyMar 10 Mar - 19:04

 
Le fin mot de l'histoire

- Je vois... Je suis rassurée que tu ne sois pas livrée à toi-même si jeune...

- Ouais... Mais bon, j'fais pas vraiment confiance aux cirques et tout ce tralala... Tu étais bien traitée par ce Steven j'espère ?

- Il est gé-nial ! Un peu papa poule avec moi... En même temps, j'avoue que j'ai eu une période rebelle mais il a toujours été là si j'avais des soucis et m'a traitée comme sa propre fille. Vous voudriez le rencontrer ?


Je ne savais pas parler de tout ce que j'entreprenais concernant ma famille car il avait toujours eu espoir que je retrouve mes proches ; je ne voulais pas lui donner de faux espoirs non plus... Mais je compte lui annoncer cette nouvelle dès que je retourne à la maison ; je suis certaine qu'il sera ravi de rencontrer ma famille biologique ! Je pense même qu'il va rigoler en apprenant que Warren est en réalité mon cousin. Lui qui disait que nous étions très proche, comme des frères et sœurs, il avait presque vu juste !

Lancée dans la conversation, je décidais de toute révéler aux parents de Warren concernant mon affiliation avec l'Alliance ainsi que les animaux que j'avais eu lors de ma cérémonie... Je ne sais pas si ils sont au courant pour Warren donc j'avais décidé de ne pas parler de lui dans cette cause. J'invoquais donc mes petits animaux, les présentant à chaque personne qui était dans la pièce et mon oncle -wow ça faisait bizarre de dire ça !- en profitait pour demander à Warren si lui aussi donnait des prénoms à ses cristaux.

- Han ! J'avoue que tu devrais faire ça ! La prochaine fois que tu les invoques, je leur donnerai un petit nom !

C'est vrai ça, pourquoi est-ce que l'on ne pourrait pas donner des noms aux éléments ? Comme ça, on pourrait dire "Bobby, attaque éclair !" lorsqu'on fait tomber la foudre sur des personnes... C'est injuste qu'ils ne puissent pas donner de noms et ce n'est pas plus ridicule que nous. Cependant, cette idée ne semblait pas faire énormément plaisir à Warren qui répondit à son père d'une manière un peu blasée.

- ... Hm. Passons. A vrai dire, à ma connaissance, ma sœur n'avait pas de pouvoir, ou alors si mais elle n'a jamais rien dit par rapport à ça... Si c'est le cas, c'était sûrement pour te protéger. Et du coup, tu as quitté l'Alliance, c'est cela ? Et tu travailles en tant que mécanicienne, un peu comme Warren ?

- Oui ! Je n'avais plus envie de m'embêter avec les missions et tout... Je voulais avoir la paix. Et oui, je travaille à l'Atelier Mécanique de la Zone Industrielle ! Je répare des voitures, je bidouille des trucs, je m'occupe de réparer la jambe de Warren ! Je suis assez polyvalente, j'apprends vite.


Bon, c'était quand même un vrai bordel dans ma tête et je crois que si quelqu'un devait lire mes pensées, il ferait un peu la tronche... Mais c'est comme ma chambre, c'est un véritable bordel organisé et chaque information est logée dans un coin de ma tête que je récupère quand j'en ai besoin. C'est fatiguant, j'avoue que je suis souvent fatiguée quand même mais je n'arrive pas à m'empêcher de penser ou de travailler ! C'est une véritable usine là-dedans et si j'arrête ne serait-ce qu'une seconde, je peux déprimer pendant plusieurs heures.

- J'ai appris que le nom de famille de ma mère était "Chesterfield". Maintenant que je sais qui elle est, est-ce que je pourrais reprendre son nom de famille ?
Codage par Libella sur Graphiorum


☆ Je m'excite en #91283B
Le fin mot de l'histoire [PV Warren] RxywI7vfcG4--l0CRiDSWRwa8jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le fin mot de l'histoire [PV Warren] Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 342
Date d'inscription : 03/07/2018


Le fin mot de l'histoire [PV Warren] Empty
MessageSujet: Re: Le fin mot de l'histoire [PV Warren]   Le fin mot de l'histoire [PV Warren] EmptyMar 10 Mar - 22:50

Once upon a time in a land far away...
tag : @Adélaïde
Warren.exe has left the conversation
Nommer tes cristaux ? Voilà une bonne blague. Tu ne veux pas t'imaginer un seul instant en train de surnommer ton élément comme des choses vivantes. Que l'on donne un nom à ses animaux, tu veux bien comprendre, mais à des cristaux et autres pierres ? C'était hors de question. Tu avais fait une légère moue aux paroles de la brune. Tu sais parfaitement qu'elle serait capable de surnommer tes cristaux si tu les utilises en face d'elle. Tu la laisseras faire bien sûr, sans pour autant retenir ses surnoms. Tu regardais alors les demoiselles parler, d'abord du passif d'Adélaïde au sein de l'Alliance. Tu avais remarqué qu'elle ne t'avait pas cité. Tu ne lui en voulais pas. Même si tes parents étaient au courant de ton appartenance à l'Alliance ainsi que ton rang assez "élevé" dans cette dernière, donc dans le Conclave. Ils n'avaient pas l'air d'accords avec ta décision quand tu leur avais annoncé, argumentant avec ton handicape physique, que cela pourrait être dangereux pour toi. Mais borné que tu étais, tu ne les avais pas écouté. Et cela ne se passait pas trop mal pour l'instant.


« Je vois ! Tu répares la jambe de Warren ? Haha, lui et ses fameuses modifications... D'ailleurs, je ne sais pas si Warren te l'a dit, mais moi, ma femme et donc mon fils, sommes des Elementis, bien que cela ne se voit pas forcément, héhé, nous profitons de notre retraite maintenant. »


Ta mère avait souri avant de doucement lever sa main, faisant lever l'eau dans le verre d'Adélaïde, la faisant tournoyer avant que le liquide ne retourne dans son verre comme si de rien n'était. Du côté de ton père, il avait claqué des doigts et une légère brise s'était produite, faisant légèrement bouger les cheveux de la brune. Tu n'allais pas faire de démonstration, de toute manière, Adélaïde connait ton élément, et tes parents aussi, pas besoin d'en fait un dessin.


« Chesterfield... Cela fait une paire d'années que je n'ai plus entendu ce nom de famille, cela fait bizarre ! Mais je pense qu'il n'y a aucun soucis pour que tu reprennes son nom de famille, c'est celui de ta mère biologique donc je suis sûre que tu peux. 


- Adélaïde Chesterfield... Ca fait bizarre, mais j'pense qu'on s'y habituera. Puis de toute manière, ce n'est pas comme si on s'appelait par nos noms de famille. »


Tu avais esquissé un sourire, ravi que toute cette histoire soit désormais terminée. D'ailleurs, vous aviez continué à parler jusqu'au début de soirée, jusqu'à ce que tu raccompagnes la brune chez elle et que tu reprennes la route chez toi. Tes parents avaient noté qu'ils vous inviteront à dîner un jour, pour fêter ces retrouvailles étonnantes. Quant-à toi, ce n'est pas pour autant que ton quotidien changera. La brune restera Adélaïde, la mécanicienne auquel tu tiens plus que tout, bien que désormais cousine, ce qui renforcera ton désire de protection à son égard.


▬ I think in #darkcyan

Le fin mot de l'histoire [PV Warren] Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Le fin mot de l'histoire [PV Warren] Empty
MessageSujet: Re: Le fin mot de l'histoire [PV Warren]   Le fin mot de l'histoire [PV Warren] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le fin mot de l'histoire [PV Warren]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-