La ville est en Septembre 2020

Partagez
 

 I'm a Queen [PV Hoon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

I'm a Queen [PV Hoon] Empty
MessageSujet: I'm a Queen [PV Hoon]   I'm a Queen [PV Hoon] EmptyVen 21 Fév - 16:50

Park
Hoon
& Sydala
Bay
I'm a Queen

~

Hoon m’avait parlé de cette soirée dans la boite de nuit, super ambiance et tout etc. il avait tenté de me convaincre d’y aller, mais je lui avais répondu que je travaillais ce soir. Ce qui était effectivement vrai à l’origine, mais entre temps je me suis arrangé pour me libérer et Fiora va dormir chez sa mamie ce soir ! Ma mère m’a fait un petit sermon sur le fait qu’en tant que maman je devrais arrêter de batifoler et me poser. Comme quoi, même quand on est adulte les mères ont toujours de l’instinct. Enfin bon, si elle croit que je vais me poser elle se trompe. En tout cas j’avais ma soirée et finissant de ranger à 17 h. Tout le loisir de me préparer.

J’avais pour l’occasion enfiler l’une de mes tenues les plus branchés, et si vous me trouvez sexy dans cette tenue, attendez de voir ce qu’il y a en dessous. Après tout.. on sait comment va se finir cette histoire, avec Hoon ça fait depuis novembre qu’on se voit régulièrement entre mes services et pas pour jouer aux échecs ça je vous le dis. Il y avait une sorte de connexion inexplicable entre nous et ce depuis le premier regard, rien à dire de plus que notre attirance était magnétique. Deux aimants qui finissent toujours pars revenir l’un vers l’autre. Et je dois bien avouer que Hoon, en dehors de nos moments intimes est une personne quand même génial, il est bienveillant, intelligent et drôle. Tout mon contraire quoi ! Mais bon, après on est pas en couple donc bon.

Je pris le temps de me maquiller et me coiffer afin d’être parfaite. Soignant tout les détails possibles, quitte à lui faire une surprise autant la faire en grande pompe ! Bien il est quelle heure… 18h45, niquel je suis légèrement en retard, comme ça il aura aucune suspicion de la surprise. Je me dirige vers le lieu de rendez vous équipez de mon petit manteau qui va bien et de mes bottines d’hivers. J’entre dans le Lux qui est bondé, je souris cherchant Hoon du regard.. AH trouvé !

Ah… Le voilà accompagné du blondasse qui à l’air de rigoler à toutes ses blagues. Je prend le temps de l’examiner, je peux lire d’ici que c’est elle qui a lancé le jeu, mais Hoon n’avait pas l’air d’être contre une partie au vue du sourire qu’il arbore. Je serre un peu des lèvres, cette situation me dérangé énormément et j’allais pas me gêner, je m’approchais d’eux, il ne m’ont toujours pas remarqué. Enfin si quand je me suis accoudé au bar entre eux poussant un peu la blondasse je dois l’avouer :

- Barman un Mojito?
- Heu, excuse moi on te dérange ?

Je faisais exprès de ne pas regarder Hoon et tourna la tête vers elle en recevant ma boisson et payant.

- Oui pardon ton air tellement niais m’a donné envie de vomir alors j’ai préféré commandé à boire, tu feras gaffe tu as un peu de bave là à fantasmer sur lui

Dis-je en lui montrant un coin de ses lèvres et elle eut l’air abasourdie. Je ne sais pourquoi, j’avais envie de la démolir et si elle croit que c’était tout…

- Pardon.. ?
- Et ne rêve pas, même si je n’étais pas intervenue, tu aurais sûrement pris ton pieds mais lui non, rêve pas tu es loin d’être au niveau… en même temps.. quand on goûte du caviar, on ne revient pas sur du vulgaire jambon.
- Du vulgaire Jambon ? Mais comment tu me parles ! Toi dis quelques choses !

Je me tournais enfin vers Hoon qui venait d’être interpellé, il pouvait voir sur mes lèvres un sourire éclatant, je m’amusais de la situation, à détruire cette femme qui m’énervait. Je pris un ton un peu provocateur et sortie :

- Oui Hoon, dis quelques choses
Revenir en haut Aller en bas
I'm a Queen [PV Hoon] 5vcs
Hoon Park

Hoon ParkMessages : 181
Date d'inscription : 13/12/2018


I'm a Queen [PV Hoon] Empty
MessageSujet: Re: I'm a Queen [PV Hoon]   I'm a Queen [PV Hoon] EmptyVen 21 Fév - 21:52


I'm a queen

Feat Park Hoon & Sydala Bay

Une soirée avec la sulfureuse Bay, que demande le peuple ? Eh bien le peuple avait été rapidement déçu d’apprendre que la jeune femme travaillait ce soir et qu’elle ne pourrait pas m’accompagner boire un verre en ville. Moi déçu ? A peine. Bon d’accord je voulais vraiment la revoir, mais le travail c’est le travail, on y peut rien, j’allais donc profiter de mon vendredi soir seul avant ce week-end de repos.

J’étais donc assis au bar, commandant un petit cocktail léger quand une très jolie blonde m’accosta et ma foi, elle semblait avoir une idée en tête et… Pourquoi après tout, comme Bay l’a si bien dit, je suis son plan… Bah son plan cul en fait. Donc je n’ai pas d’obligation, même si ça me chagrine un peu de pas passer ma soirée avec.

En tout cas la blonde à du répondant, elle rigole à mes blague et semble bien à l’aise. Enfin c’était avant de voir Bay arriver de je ne sait où, s’interposant entre nous deux. Je la vois commander une boisson et se tirer le chignon avec la blonde. Je souriais un peu à la scène en pensant que Bay me faisait une petite crise de jalousie. J’aimais bien entendre les répliques cinglantes de la belle brune.

Je faillis recracher mon cocktail et perdit mon sourire quand la jolie blonde me demanda de la défendre contre la jolie brune. Je regardais le barman qui semblait compatir à ma peine.

- Barman, un « Adios Motherfucker » please.

Il me servait, je regardais le verre, lançais un « keon-bae » l’équivalent du santé et buvait d’une traite le verre qui mélangeais plusieurs alcool. Bon je suppose qu’il fallait que je réponde.

- Bay, pourquoi t’es si agressive ? Elle a rien fait de mal. Et puis tu l’a dit toi-même, je ne suis qu’un jeu pour une joueuse comme toi. Alors…

Je faisais signe au barman d’un deuxième verre et je le regardais avant de plonger mes yeux dans ceux de la belle brune.

- Tu mange de tout, je vois pas pourquoi je me priverais d’un met délicieux à mon tour.

Je buvais de nouveau d’une traite mon verre et fixais toujours du regard la sulfureuse Bay, d’un regard taquin, mais je me doute que les représailles allaient être terrible. Malgré mon aire assuré, j’avais peur, mais peur de quoi ?

@tag pseudoDoctor of your heart


Je vous parle en querderlien en #0099ff et en anglais en italique !

I'm a Queen [PV Hoon] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

I'm a Queen [PV Hoon] Empty
MessageSujet: Re: I'm a Queen [PV Hoon]   I'm a Queen [PV Hoon] EmptyLun 24 Fév - 20:00

Park
Hoon
& Sydala
Bay
I'm a Queen

~

J’attends une réponse de Hoon, mais celle-ci ne vient pas. Peut-être cherchait-il ses mots le temps de commander sa boisson qu’il ne perdit pas de temps à boire cul sec. J’attendais toujours et plus le temps passait, plus d’une certaine manière mon cœur battait d’un mouvement impatient presque douloureux.

- Bay, pourquoi t’es si agressive ? Elle a rien fait de mal. Et puis tu l’a dit toi-même, je ne suis qu’un jeu pour une joueuse comme toi. Alors…

Je suis un peu surprise de sa réponse, je ne m’attendais pas à ça. Pourquoi je suis si agressive ? Je ne le sais pas moi-même pour être honnête… Il a raison, nous ne sommes rien l’un pour l’autre à part de bon passe temps, alors pourquoi suis-je si en colère tout d’un coup ? La réponse me prend au dépourvue, mais ma réaction n’était autre que le fruit de mon impulsivité. Il commanda un deuxième verre et je n’eus le temps de répondre à ce qu’il venait de dire :

- Tu mange de tout, je vois pas pourquoi je me priverais d’un met délicieux à mon tour.

Je le regardais, je vois qu’il n’a rien compris à mes agissements, on dirait qu’il ne se rend peut-être pas compte que mes seuls temps libre, je les passes avec soit ma fille soit lui, je n’ai plus une minute de temps libre. Quoi qu’après il n’est pas au courant pour ma fille mais ce n’est pas une raison. Il croit quoi ? Que je suis une femme facile qui se tape tout ce qu’elle croise ? S’il le pense sérieusement alors peut-être je me suis leurré sur notre relation.. Je finis mon verre à moitié et lui disant :

- Alors comme ça, tu penses sérieusement que je mange à tout les râteliers ? Tu penses que moi qui fait 50 heure voir parfois plus de temps par semaine j’ai le temps de voir un nombre incalculable de personnes ?

Je soupire et finis mon verre d’une traite :

- Je n’ai plus trop envie de m’amuser d’un coup, vous savez quoi, amusez vous tout les deux, je vais rentrer profiter de mon repos.

Je pose le verre et tourne les talons commençant à sortir me faufilant dans la foule alors que la blonde demandez à Hoon s’il venait danser avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
I'm a Queen [PV Hoon] 5vcs
Hoon Park

Hoon ParkMessages : 181
Date d'inscription : 13/12/2018


I'm a Queen [PV Hoon] Empty
MessageSujet: Re: I'm a Queen [PV Hoon]   I'm a Queen [PV Hoon] EmptyLun 24 Fév - 22:42


Lets cook together

Feat Park Hoon & Sydala Bay

C’est vrai quoi… Elle l’avait très clairement dit, nous deux il n’y avait rien de sérieux, alors pourquoi elle me piquait une crise ? Et puis surtout… Pourquoi je me sentais mal. Certes mes paroles pouvaient être un peu rudes, mais je ne savais pas pourquoi je ne les regrettais pas. J’ai tellement de mal à savoir ce qu’elle veut parfois que peut-être que je voulais la pousser à s’exprimer ?

Je suis perdu dans cette relation… Bay elle semblait avoir réagit à mes paroles et je ressentais très clairement son agacement à mon sujet, sur le fait que je me fourvoie totalement. Au fond, j’espérais bien que je me fourvoie, je crois que je ne demande que ça même. C’est vrai qu’avec nos horaires respectifs on se voit plus qu’on ne voit d’autres personnes. Je sort parfois avec des collègues de boulots, mais depuis elle, je ne part plus « à la chasse ». Ce soir était vraiment une exception car tout simplement c’est elle qui est venue à moi.

Un sourire se dessinait à la fin de sa phrase, je comprenais un peu mieux la place que j’avais dans sa vie, et la sienne dans la mienne. J’en souriais car j’étais très honnêtement flatté. Oui, je crois me souvenir de notre première fois, c’est aussi je crois cette fois où je le lui ai dit. Je ne l’avait jamais fais auparavant. Ces simples mots qui l’avaient perturbés sur le coup, je comprenais pourquoi.

Mon sourire s’effaça un peu quand elle décida de nous laissez. J’étais vraiment bête, si bête que j’en rigolais alors que Bay s’enfuyait dans la foule. Je sortais un billet pour payer mes boissons, faisant fit de ce que me disait la jeune blondinette. Je lui laissait même un billet sous le nez.

- Tient, c’est pour moi. Désolé, mais je ne peux pas laisser partir une femme pareil. J’espère que tu trouvera la perle rare toi aussi !

Et sur ces simples mots je partis à la poursuite de la brune qui hantait tout mes rêves depuis bien des soirs. Je ne pouvais pas la laisser partir, j’avais besoin d’elle dans ma vie. Je ne me suis jamais sentis aussi vivant qu’auprès d’elle. Je n’hésitais pas à bousculer les personnes sur mon passage, m’excusant rapidement pour atteindre mon but ultime : cette femme qui changeais ma vie. J’arrivais à son niveau un peu essoufflé, attrapant sa main pour l’empêcher d’aller plus loin.

- Bay ! Attend ! Excuse moi… Je… Je suis un idiot, j’aurais pas du te parler ainsi… Je voulais voir ce que j’étais pour toi… Je suis vraiment désolé.

Je me rapprochais d’elle, étant presque à distance d’un baiser, mais pourtant ce n’était pas mon intention. Non, je voulais juste qu’elle entendre mes paroles très distinctement malgré la musique de cette boite de nuit. Je passais ma main sur sa joue, espérant qu’elle ne me fuit pas de nouveau. Je lui souriais d’un sourire… Amoureux. Oui, je pense pouvoir le dire, je suis amoureux de cette femme. J’aime son tempérament, sa gentillesse, sa beauté… J’aimais tout chez elle, même cette jalousie que je ne manquais pas d’éprouvé aussi.

- Bay… Je serais le dernier des idiots si je laissais partir la femme qui à rendu ma vie plus belle. Vraiment… Ma vie en dehors du travail c’était sortir, boire, virevolter pour oublier mes problèmes, mais depuis que je t’ai rencontré… Je ne pense qu’à toi, mes soucis disparaissent à ta simple pensée. Je pensais que je n’étais que de passage dans ta vie et cela m’était insupportable… Car moi je ne m’imaginais pas sans toi…

Je rigolais de toute cette histoire, mais pas un rire moqueur, un rire face à l’ironie de la situation. Je dévoilais ainsi des sentiments un peu trop crue pour elle. J’en eu même une phrase typique de docteur.

- Je sais pas qu’elle médicament tu m’a donner, mais je ne souffre plus…

Non, je ne souffre plus de ce passé quand je suis avec elle, car je suis obnubilé par cette femme. Je ne pourrais pas oublier totalement, mais elle est ma morphine, cette qui calme mes douleurs, celle que j’aime pour le filtre qu’elle met sous mes yeux, me faisant voir une vie merveilleuse à ses côtés.

@tag pseudoDoctor of your heart


Je vous parle en querderlien en #0099ff et en anglais en italique !

I'm a Queen [PV Hoon] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

I'm a Queen [PV Hoon] Empty
MessageSujet: Re: I'm a Queen [PV Hoon]   I'm a Queen [PV Hoon] EmptyLun 2 Mar - 11:25

Park
Hoon
& Sydala
Bay
I'm a Queen

~

Je m’enfuyais loin de lui et sa conquête, je m’enfuyais vers la sortie ne souhaitant pas rester ici, je n’étais plus d’humeur à jouer. Je n’étais plus d’humeur à quoi que ce soit. Tout ce que je sais, c’est que j’étais d’humeur massacrante. J’étais dans une colère profonde à cette instant précis, mon cœur battait douloureusement dans ma poitrine, je voyais la porte de la sortie, j’y étais presque mais je sentis quelques choses me retenir par la main. Je ne me retournais pas pour le moment, mais je m’arrêtais, comme pour lui laisser une chance de s’expliquer, au fond de moi je voulais qu’il s’excuse, qu’il me dise qu’il ne pensait pas ce qu’il disait, je voulais plein de chose.

- Bay ! Attend ! Excuse moi… Je… Je suis un idiot, j’aurais pas du te parler ainsi… Je voulais voir ce que j’étais pour toi… Je suis vraiment désolé.

Ce qu’il était pour moi ? Qu’est-il pour moi ? Ai-je prononcé quelques choses dans ce sens là ? Il ne me semble pas, pourtant lui semble avoir trouvé une réponse dans mes paroles prononcés précédemment. Qu’est-ce Hoon représentait pour moi ? Je n’avais aucune idée de la réponse, alors comment lui pouvait-il le savoir ? Je me retournais vers lui, le regardant pour chercher à déterminer cette réponse. Il posa sa main sur ma joue et je fus surprise. J’avoue ne pas avoir été habituée à des caresses tendres, en général avec les garçons, ce n’est pas ce genre de contact, puis même pas mère n’a jamais été très câline avec moi.

- Bay… Je serais le dernier des idiots si je laissais partir la femme qui à rendu ma vie plus belle. Vraiment… Ma vie en dehors du travail c’était sortir, boire, virevolter pour oublier mes problèmes, mais depuis que je t’ai rencontré… Je ne pense qu’à toi, mes soucis disparaissent à ta simple pensée. Je pensais que je n’étais que de passage dans ta vie et cela m’était insupportable… Car moi je ne m’imaginais pas sans toi…

Je ne répondais rien, je ne savais pas quoi répondre à cela.. Etait-ce une sorte de déclaration d’amour ? Venait-il de me déclarer son amour la en plein milieu d’une boite de nuit ? Je ne savais pas quoi penser, mon coeur balançait entre deux côtés.. j’étais contente qu’il prononce c’est mot, mais j’étais terrorisé au fond de moi… Chaque fois que j’ai aimais un homme, il a finit par me laisser seule et m’abandonner. Qui me dit que le schéma ne se répétera pas ? Je ne peux me permettre d’être détruite une fois de plus… je dois penser à ma fille. Elle a déjà du surmonté la mort de Alice alors si j’accepte de faire rentrer dans ma vie un garçon, quelle s’attache et qu’il s’en aille comme mon père l’a fait, comme son père l’a fait.

- Je sais pas qu’elle médicament tu m’a donner, mais je ne souffre plus…

Je murmurais :

- Hoon arrête.. n’en dis pas plus…

Un murmure de désespoir et de souffrance.. Chacune de ses paroles me faisaient douter de mes choix, il me donnait envie de le croire, d’avoir confiance en lui.. Au fond de moi, je savais que Hoon était différent, mais s’il ne l’était pas ? Si je me plantais en beauté ? Le doute m’assaillait et je savais que c’était à moi de parler mais j’en étais incapable..

- Je ne veux plus souffrir…

C’était sortie tout seul, sans que je puisse le retenir.. Allait-il comprendre seulement le sens de mes paroles ou mal les interprété ? J’attrapais doucement sa main et lui dit :

- Ne dis pas ces trois petits mots… L’amour ça n’existe pas.. Il finit toujours un moment ou l’homme finit par se lasser de la femme, ou un choix de celle-ci lui déplaît et il finit par la laisser tomber.. Tout les hommes que j’ai connu on finit par décevoir et abandonner. A quoi bon aimé pour finir par être seule ? Hoon, pour l’instant ton monde tourne autours de moi, mais peut-être que d’ici quelques mois, une autre femme me replacera, peut-être je ferais un choix qui te déplaira et tu ne le respecteras pas et m’abandonnera à ton tour. Je ne veux plus de tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
I'm a Queen [PV Hoon] 5vcs
Hoon Park

Hoon ParkMessages : 181
Date d'inscription : 13/12/2018


I'm a Queen [PV Hoon] Empty
MessageSujet: Re: I'm a Queen [PV Hoon]   I'm a Queen [PV Hoon] EmptyJeu 5 Mar - 13:06


Lets cook together

Feat Park Hoon & Sydala Bay

Elle m’avait laissée ma chance, juste un instant pour m’expliquer, un instant pour dire ce que j’avais sur le coeur. Je parlais sans filtre, sans non dit, je voulais qu’elle sache tout ce que je ressens et comment je voyais notre relation. Je ne veux plus me cacher, pas avec elle, la vie n’est pas rose, je suis bien placé pour le dire, mais avec elle je sais que ça ira mieux, bien mieux.

Elle était restée dans un silence qui je savais était lourd de sens, bien que j’avais peur de ce qu’elle pourrait me répondre. Cependant, ma dernière phrase la fit réagir je crois, du moins elle me demanda de me taire, ce que je fis immédiatement tout en gardant mon sourire. J’ai du mal à m’en détacher, mais au fond je suis terrorisé…

Puis cette simple phrase m’indiquait qu’elle était un peu comme moi, elle souffrait, de quoi ça je ne le savais pas, mais elle souffrait. Je ne comprenais pas le sens profond de cette phrase, mais je me doutais qu’elle avait eu de mauvaises expériences qui faisait qu’elle était ainsi avec moi. Je voulais la comprendre, je voulais la comprendre pour mieux l’aider. Je ne sais pas si c’est ma conscience de médecin ou juste car c’est Bay, mais je voulais l’aider à atteindre un bonheur que j’ai trop longtemps perdu de vus moi aussi…

J’écoutais attentivement chacune de ses paroles malgré la musique de fond et les personnes dansantes entre nous. Je comprenait bien à chacune de ses phrases qu’elle ne croyais pas en l’amour. Je sais ce que c’est l’amour, je l’ai vu et j’ai vu sa puissance. J’ai vu mon père partir dans un autre pays pour une femme, j’ai vu mon père mourir pour cette femme… Je sais très bien que l’amour existe, elle aura beau dire ce qu’elle veut : l’amour existe et j’en ai souffert aussi d’une autre façon. Cependant… Je comprend mon père maintenant, je comprend à quel point on peut faire des choses stupides au nom de l’amour.

Elle m’expliquait donc que les hommes l’ont abandonner un a un, soit par lassitude, soit car ils ont trouver mieux. C’était bien triste et je reconnais que cela justifie ses paroles, mais… Je ne veux pas dire que je ne suis pas comme les autres, car j’ai aussi mes défauts, mais je ne pourrais pas abandonner une femme pareil, pas après tout ce que je découvre chaque jour sur elle. Elle s’était ouverte à moi, je pouvais bien m’ouvrir à elle… Je n’aime pas parler de mon passé, sur mes raisons de partir loin de ma famille et de mon pays, mais pour elle… Pour nous…

- Bay… Moi je crois en l’amour, j’ai vu ce qu’il peut faire. J’ai vu mon père partir dans un autre pays pour une femme, je l’ai vu l’aimer de tout son coeur et je l’ai vu mourir pour cette femme. Alors oui, moi j’y crois… L’amour nous fais faire des choses impensables, irrationnelles, mais on les fait quand même. Mais…

Je posais délicatement mes mains sur les siennes, baissant le regard vers nos mains, j’en souriais stupidement, en rigolant même un peu sur ce trait de caractère avec mon père. Je dois être aussi fou que lui, ça doit être les gênes.

- Je sais pas si c’est génétique, mais je dois tenir ça de mon père. Je ne pourrais jamais te quitter, aucune femme ne t’arrive à la cheville car tu est unique et ce n’est qu’avec toi que j’ai cette sensation de bonheur. Et je ne vois pas un couple comme une relation où les deux personnes sont en résonance. C’est aussi des disputes, des moments heureux, mais c’est être ensemble dans ces moments, même si nous avons des avis différents…

Je la regardais dans les yeux, j’allais dire ces mots avec plein de sincérité, je ne veux pas me cacher derrière un sourire, l’alcool ou le travail, je veux affronter la vie et son regard lorsque je lui dirais avec sincérité ce que je ressentais.

- Alors oui, je t’aime Bay, je t’aime plus que tout au monde.


@tag pseudoDoctor of your heart


Je vous parle en querderlien en #0099ff et en anglais en italique !

I'm a Queen [PV Hoon] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

I'm a Queen [PV Hoon] Empty
MessageSujet: Re: I'm a Queen [PV Hoon]   I'm a Queen [PV Hoon] EmptyJeu 5 Mar - 14:00

Park
Hoon
& Sydala
Bay
I'm a Queen

~

Hoon m’écouta à son tour, il écouta ce que j’avais à dire, même si c’était douloureux. Je n’en parlais pas à tout le monde. Pour mon ex, ma mère n’a jamais su qu’il m’avait rejeté en apprenant ma grossesse. Pire encore qu’il avait répandue ces rumeurs pour se protéger dès qu’il a su afin que personne ne soupçonne qu’il est le père. Seul Mélissa le sait, Alice le savait aussi. Je me demande ce qu’elle dirait de tout ça aujourd’hui, quel choix elle me poussait à faire, car Alice elle croyait en l’amour avec son suédois. Elle était prête à aller au mariage.. Serais-je capable un jour de franchir ce cap ?

- Bay… Moi je crois en l’amour, j’ai vu ce qu’il peut faire. J’ai vu mon père partir dans un autre pays pour une femme, je l’ai vu l’aimer de tout son coeur et je l’ai vu mourir pour cette femme. Alors oui, moi j’y crois… L’amour nous fais faire des choses impensables, irrationnelles, mais on les fait quand même. Mais…

C’était la première fois qu’Hoon me parla de son père. On a chacun eu une expérience un peu traumatisante de l’amour, moi une version où l’amour n’existait que peu, lui ou il était trop présent. Il attrapa mes mains, mon cerveau me disait de les repousser, de m’éloigner de lui, que la suite allait être dangereuse car je savais, qu’elle me ferait changer d’avis.

- Je sais pas si c’est génétique, mais je dois tenir ça de mon père. Je ne pourrais jamais te quitter, aucune femme ne t’arrive à la cheville car tu est unique et ce n’est qu’avec toi que j’ai cette sensation de bonheur. Et je ne vois pas un couple comme une relation où les deux personnes sont en résonance. C’est aussi des disputes, des moments heureux, mais c’est être ensemble dans ces moments, même si nous avons des avis différents…

Je ne répondais rien alors qu’il perçait petit à petit l’armure qui se trouvait devant mon coeur, une fissure s’étendait au fur et à mesure qu’il parlait. Je savais ce qu’il allait dire, mais je ne pouvais pas l’arrêter :

- Alors oui, je t’aime Bay, je t’aime plus que tout au monde.

Je soupirais en posant ma tête contre son front :

- Rah… Je te déteste…

C’était faux, c’était même tout le contraire.. Mais je n’étais pas prête à m’ouvrir encore plus, il avait percé mon coeur, et d’une certaine manière je ne voulais plus le perdre, au final c’était déjà trop tard. La musique était forte mais elle ne cachait pas les battements de mon cœur, je soupirais à Hoon :

- On irait pas chez toi ?

Il hocha la tête et je ne lâchais pas sa main, sortant de la boite de nuit… Une fois dehors, le bruit était tombé et ça faisait presque bizarre. Je commençais à marcher doucement réfléchissant puis je lui dis :

- Je…

Je soupirais cherchant comment dire puis finis par dire :

- Je veux bien essayer… Mais si jamais tu me fais souffrir, saches que je te castrerais

Je le regarde un petit sourire en coin, pour me montrer que je me fou de lui, d’ailleurs… Si on s’engage dans une relation sérieuse… ça serait bien que je lui dise pour Fiora.
Revenir en haut Aller en bas
I'm a Queen [PV Hoon] 5vcs
Hoon Park

Hoon ParkMessages : 181
Date d'inscription : 13/12/2018


I'm a Queen [PV Hoon] Empty
MessageSujet: Re: I'm a Queen [PV Hoon]   I'm a Queen [PV Hoon] EmptySam 7 Mar - 11:32


Lets cook together

Feat Park Hoon & Sydala Bay

Je me livrais, moi et mes sentiments, sur un plateau d’argent à cette femme qui avait pénétrer si loin dans mon coeur. J’étais stressé, bien plus que pour une opération, je stressais qu’elle me repousse, mais ses gestes étaient à l’opposé de ce que je craignais, elle se laissait faire, me laissant la toucher, lui parler.

Je sais très bien qu’elle ne voulait pas que je le dise, mais je n’allais pas me retenir de lui dire tout ce que j’ai sur le coeur, elle pourra bien me frapper si elle le veut, mais au moins je n’aurais pas de regrets. D’ailleurs, sa réaction me fit légèrement rigoler alors qu’elle posait son front sur le mien, mais je rigolais de bonheur.

- Pas très conventionnel, mais j’aime bien.

C’est vrai que j’ai pas l’habitude qu’on me dise qu’on me déteste, mais j’avoue avoir chercher la petite bête en prononçant ces mots qu’elle ne voulait pas entendre. Je souris à sa proposition et hochait la tête en lui prenant la main pour sortir de cet endroit qui ne nous convenait plus.

Nous marchions dans les rues de la ville pour rentrer chez moi, une chose que j’appréciais vraiment. Elle finit par briser le silence qui était retombée entre nous en sortant de la boite. Ainsi elle voulait bien essayer de se lancer dans cette relation avec moi ? J’en souriais et rigolais même à son avertissement.

- Je suis médecin et je t’aime, je prendrais toujours soin de toi.

Je lui souriais en lui serrant légèrement la main, marchant d’un pas paisible vers mon chez moi. Ce n’était pas forcément très loins, mais nous approchions rapidement. Une fois arrivée, je pense tourner la pancarte « ouvert » pour afficher le versant « fermé » et profiter de cette soirée avec Bay. Je crois qu’il me reste une bouteille de vin et je pourrait cuisiner si elle n’avait pas manger. Enfin, je me pose bien trop de questions sur quoi faire avec elle, alors que le plus important c’était qu’elle était là, avec moi.

@tag pseudoDoctor of your heart


Je vous parle en querderlien en #0099ff et en anglais en italique !

I'm a Queen [PV Hoon] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

I'm a Queen [PV Hoon] Empty
MessageSujet: Re: I'm a Queen [PV Hoon]   I'm a Queen [PV Hoon] EmptyMer 18 Mar - 13:14

Park
Hoon
& Sydala
Bay
I'm a Queen

~

La soirée continua rapidement, Hoon me prépara un bon petit plat pour manger, accompagnée d’une bouteille de vin. D’une certaine manière c’est agréable de se faire chouchouter , c’est toujours moi qui cuisine en générale donc c’est bien de profiter. D’ailleurs pour profiter, on en a profiter, car on sait tous comment Hoon et moi ça finit et ce sans alcool, alors là avec une bouteille de vin en plus,ça n’arrange pas. Puis, ce n’est pas comme si je n’avais pas prévu le coup avec mes vêtements, j’avais prévu que la situation finisse comme ça. Enfin comme ça, je parlais pas en couple, mais peut-être qu’au final ce n’est pas une si mauvaise chose ? Peut-être que ça pourrait marcher ? Enfin il faudrait que je sois honnête en vers lui, mais pas maintenant, demain. Profitons pour ce soir. En tout cas, on passa une bonne partie de la nuit réveillé avant de finir endormis dans les bras l’un de l’autre.



Le matin je fus réveillé avant mon bel étalon, je le regarda un petit peu, admirant ses traits fins. Je posais un baiser sur son nez et sortie de son lit pour préparer des œufs brouillé avec du bacon alors qu’en même temps je faisais grillé des tartines. Je cherchais un plateau pour mettre le tout dessus, je m’approchais du lit avec le plateau et j’embrassais Hoon pour le réveiller. Au moins, il ne pourra pas dire que je ne le réveille pas avec douceur ! Avant Hoon, je me souviens avoir poussé certaines personnes de leurs lits. Ouais, quand on se réveille après une cuite et qu’on se rend compte avec qui on a couché, non mais parfois ça fait peur au réveil ! Enfin, c’est pas arrivé beaucoup non plus.

- Bonjour.. Je nous ai préparée un petit déjeuner au lit

Je m’installais sur le lit à côté de lui, posant le plateau entre nous, j’attrapais une tartine et lui dis :

- Je dois être au restaurant pour 11h, du coup j’ai un petit peu de temps pour traîner au lit si tu veux

Je souris et mis des œufs et un peu de bacon sur ma tartine grillé. Je cherchais dans la nourriture le courage pour lui dire. Il devait être au courant. Je devais lui dire pour Fiora, et comme ça s’il accepte je l’annoncerais à Fiora. Peut-être je pourrais les présenter autours d’un bon repas ? Quoi qu’il est peut-être trop tôt pour songer à les présenter, mais au moins qu’ils soient chacun au courant de l’existence de l’autre. Je mangeais un bout puis finis par dire :

- Hoon, je pense qu’il faut que je te dises quelques choses, j’ai..

Le téléphone sonna arrêtant ma révélation du moment, je sursautais et regardait Hoon :

- Tu devrais répondre, c’est peut-être important, je te dirais plus tard, on a tout le temps pour ça

Dis-je posant un baiser sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
I'm a Queen [PV Hoon] 5vcs
Hoon Park

Hoon ParkMessages : 181
Date d'inscription : 13/12/2018


I'm a Queen [PV Hoon] Empty
MessageSujet: Re: I'm a Queen [PV Hoon]   I'm a Queen [PV Hoon] EmptyJeu 19 Mar - 14:08


Lets cook together

Feat Park Hoon & Sydala Bay

Une fois chez moi, je traitais avec tout les égards mon invitée, la chouchoutant comme elle le méritait. Après tout, ce soir était une soirée spéciale, on s’était livrés l’un à l’autre, même s’il y eut une petite dispute pour en arriver là. Je cuisinais pour elle, je sortais une bouteille de vin et ma foi, je prenais soin d’elle sous les draps aussi. Une soirée mémorable, ça c’est sûr.

Le matin pointait le bout de son nez, je sentais la chaleur des rayons de soleil me caresser le visage, mais aussi et surtout le baiser sur mon nez de Bay. J’en souris, encore à moitié endormis. J’ouvrais doucement les yeux pour voir ma petite amie sortir du lit, mais je me rendormis aussitôt, l’alcool et nos jeux de nuit m’avait vraiment épuisé.

Je fût réveillé une bonne dizaine de minutes plus tard par un baiser dont je ne me lasserais jamais. J’ouvrais les yeux devant un plateau rempli de bonnes choses, j’étais vraiment tombé sur la femme parfaite ma parole ! Sa douce voix en guise de réveil me convenait très bien, j’espère que ce sera plus souvent le cas maintenant que nous somme en couple.

- Je suis gâté de bon matin on dirait ! Merci Bay, tu est la meilleure.

Je lui souris et pris une tartine en pensant un peu au petit surnom que je pourrais lui donner, un truc bien à nous ou tout simplement quelque chose qu’elle apprécie. Hmmm. Il faudra essayer, mais il est peut-être trop tôt pour elle et je vais lui laisser le temps de s’habituer à notre relation déjà. Tout en préparant une tartine comme elle le faisait, je souris à son envie de rester avec moi et répliquait alors.

- Je crois que c’est ton jour de chance, je commence à 9h, je me suis arranger avec un collègue hier pour passer plus de temps avec toi.

Oui, une heure ça compte, ça compte beaucoup même. Peut-être que ce n’était qu’une heure de plus passer avec elle, mais c’était une heure de plus loin du tumulte et des cris des urgences ou du calme bien trop stressant du bloc opératoire. Aujourd’hui je devais être aux urgences, mais un de mes amis que je me suis fais là-bas a bien voulu me dépanner en échange de bosser tard ce soir pour qu’il puisse lui aussi dormir plus et commencer un peu plus tard.

J’écoutais ensuite les paroles de Bay, franchement vu comment elle semble détendu ce ne doit pas être grave. Et puis le téléphone sonna, si c’était si urgent elle m’en aurait parler. Je mangeais ma tartine tout en me déplaçant vers le téléphone, juste moi en caleçon.

Mes yeux s’écarquillèrent et je manquais de m’étouffer avec ma tartine en répondant. C’était le médecin de garde des urgences, une petite fille avait été renverser sur le chemin de l’école et le cas était trop complexe pour lui, mais il pensait devoir opérer. Ce n’était qu’un interne au bout du fil et le seul chirurgien cardia-thoracique des urgences, c’était moi.

- OK, j’arrive dans 10 minutes. Je veux un bilan sanguin et une radio thoracique en urgence et ECG si possible.

Je raccrochais le téléphone et sans un mot de plus je gobais ma tartine tout en enfilant un pantalon et une chemise, pas le temps de prendre soin de mon apparence. Je regardais Bay désolé.

- Je suis vraiment désolé de te laisser comme ça, mais urgence à l’hôpital, tu peut rester autant que tu veut ! Tu me dira tout ça en rentrant. Je file !

Je m’approchais avec hâte vers elle pour l’embrasser et prendre mon badge d’hôpital sur le bureau. J’eu à peine le temps de crier un « je t’aime » à l’autre bout de la maison que la porte claqua et que je courrais de toutes mes forces vers la rue principale. J’interpellais un taxi et rentrais sans d’autres forme de délicatesse en fracas à l’arrière du véhicule.

- L’hôpital, de toute urgence, je suis chirurgien !

La voiture démarra alors sans attendre, je n’avais pas beaucoup de temps. J’arrivais au bout d’une dizaine de minutes aux portes des urgences de l’hôpital où j’étais attendu par l’interne et une infirmière.

- Monsieur Park ! Petite fille de 6 ans qui s’est faite renverser par une voiture. Fracture bras gauche, mais douleur thoracique importante avec crachat de sang.

- Tenez son ECG et ses résultats labo et radio.

Je prenais les résultats que me tendais l’infirmière, baisse drastique des globules rouges, ECG montra une anomalie cardiaque et une radio confirmant tout ça : hémothorax, surement l’artère thoracique interne. L’hémorragie compresse le coeur et le poumon droit, d’où la détresse respiratoire et l’insuffisance cardiaque. Si on ne l’opère pas dans l’heure qui suis, et je suis optimiste, elle meurt d’un arrêt cardiaque. J’entre dans le box où se trouve la jeune fille et j’observe son thorax tout en l’auscultant. Je range mon stéthoscope et commence à dicter mes ordres avec force pour me faire entendre.

- Il me faut un bloc de toute urgence !

C’est ainsi que je courais dans les couloirs de l’hôpital avec le brancard transportant la jeune fille, suivis de prêt par une équipe médicale. Il ne fallait pas perdre de temps.

@tag pseudoDoctor of your heart


Je vous parle en querderlien en #0099ff et en anglais en italique !

I'm a Queen [PV Hoon] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

I'm a Queen [PV Hoon] Empty
MessageSujet: Re: I'm a Queen [PV Hoon]   I'm a Queen [PV Hoon] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm a Queen [PV Hoon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-