La ville est en Novembre 2020
Le Deal du moment :
NIKE : 25% SUR TOUT LE SITE
Voir le deal

Partagez
 

 Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] Empty
MessageSujet: Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias]   Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] EmptySam 22 Fév - 19:29



Une rentre entre deux puissances mondiales reconnues—ft. AriasCela faisait maintenant quelques jours qu'on était arrivé à Quederla. C'était les vacances en Italie pour la majorité des enfants et surtout … J'avais décidé d'en prendre une partie aussi. Reconstruire un pays ça avait été dur, très dur. Aujourd'hui le pays se portait bien et progressait de manière incroyable. Mais le plus dur, c'était l'après, maintenir le cap. C'était épuisant, surtout que je n'avais jamais été formé à être empereur et j'avais appris sur le tas. Et je m'en étais très bien sorti grâce aux conseils des ministres.

J'avais donc besoin de me reposer un peu et comme à mon habitude, j'avais prévu un séjour à Quederla, mais pas seul. En effet, ma petite-soeur était avec moi. Jeune femme de 25 ans, malade depuis sa naissance … C'était une pile électrique qui se sentait un peu rebelle. Assez amusant à voir.  Je l'avais emmené avec moi pour changer un peu d'air. Cette dernière était grandement heureuse alors. Mes parents auraient pu venir aussi, mais mon père avait accepté de faire le régent avec les ministres durant mon absence. Je lui faisais pleinement confiance pour cela.

On était donc arrivé à Quederla comme prévu. J'avais commencé par allez saluer le maire, mais aussi l'équipe scientifique italienne qui résidait à Quederla, qui étaient aussi mes amis. Aujourd'hui, j'avais promis qu'on sortirait un peu faire les boutiques avec ma sœur. J'avais donc décidé de m'habiller normalement avec une chemise, un pantalon et une paire de lunette de soleil, car il faisait plutôt beau aujourd'hui. Bien que je n'avais qu'un œil à protéger du soleil, l'autre caché derrière un cache-œil.

Je n'avais pas pris d'escorte particulièrement avec moi. Juste un garde qui restait en arrière, habillé lui aussi en civil et qui portant deux mallettes, une plutôt longue et l'autre classique. Va savoir ce qu'il y avait dedans ? Mais je n'étais pas stupide au point de sortir sans quoi me défendre. Je ne voulais pas qu'on nous regarde ou remarque à cause de la garde impériale. Je voulais que ma sœur puisse sortir normalement comme avant. Depuis que j'avais accédé au titre d'empereur … Notre vie était devenue compliquée et bien moins simple. Donc je voulais lui faire plaisir parfois. Mais je devais aussi surveiller nos arrières au cas ou, surtout dans une ville comme Quederla.

« Grand-frère, est-ce qu'on pourra aussi prendre des choses à manger ? J'ai envie de goûter les plats à Quederla ! Je veux aussi qu'on passe chez les armuriers, apparemment ils ont de très bonnes armes ici ! »

Je soupirai un peu à cette déclaration … Elle ne pouvait pas être comme toutes les jeunes femmes de son âge et demander des robes ou des vêtements … Enfin je suppose que c'était la conséquence de vivre dans un pays en guerre durant son enfance et son adolescence … Les armes l'intéressaient plus que les vêtements … Puis j'avais beau dire … J'étais pareille en fait. Les armes avaient plus d'intérêt pour moi que les autres objets. Sûrement à cause du fait que j'ai été sur un champ de bataille une grande partie de ma vie.

« • On pourra passer voir les armes si tu veux. Puis on pourra s'arrêter manger quelque chose et boire un peu si ça te fait plaisir. Mais n'oublie pas de prendre tes médicaments et calme-toi un peu, on n'est pas chez nous. Un peu de tenu Ela, tu représentes aussi l'Italie en tant que membre de la famille impériale. Donc, ne fais pas de bêtise. »

Je marchai derrière elle en l'observant un peu amuser tout de même de cette fille pleine de vie. Elle semblait plus vivante que moi alors que c'était elle qui était malade et moi en pleine forme … Quoique j'étais aussi malade mentalement, bien que je n'en parlais à personne de peur de passer pour un fou … Mais bon … J'étais content de cette petite sortie.
Code by nutty—   color Steelblue—   RP relationnel
music ♪—
Revenir en haut Aller en bas
Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] 2zra
Arias E. Blom

Arias E. BlomMessages : 525
Date d'inscription : 07/06/2015


Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias]   Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] EmptyDim 23 Fév - 11:31



Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues


Le soleil brille intensément pour une journée de février, mais ce n’était pas pour me déplaire. J’avais profiter de cette matinée pour rester tranquillement chez moi à confectionner un masque, mais alors que l’heure filait doucement, mon estomac m’indiquait clairement qu’il était en manque. Je n’étais pas sortis de chez moi, alors je me préparais pour sortir en ville, mais en civil cette fois-ci. J’avais demander spécialement à ne pas être accompagné, je voulais retrouver cette innocence d’être un homme voulant juste manger dans un endroit calme.

Je m’habillais d’une manière décontracter, voir même un peu légère pour un mois de février, mais j’étais suédois, avec une bonne tolérance au froid et surtout, il faisait bon dehors. Une petite chemise blanche et je sortais dans la rue avec assez d’argent pour me faire plaisir. Je ne sortais cependant pas armé, je voulais être un citoyen normal… Même si j’avais mon élément pour me défendre au cas où.

Les rues de la ville étaient animées, en même temps il faisait beau et tout le monde voulait en profiter. J’espère ne pas tomber sur des personnalités importantes… Je n’aimerais pas être de nouveau confronter à l’étiquette. Cependant, une personne me semblait familière dans la foule. Oui, c’était bien l’empereur d’Italie ! Lui aussi semblait dans le même cas que moi, juste vouloir être une personne normale le temps d’une journée.

Soudain, une jeune femme me percuta, ou bien c’était moi ? Je ne savais pas vraiment qui en était le fautif, mais vu qu’elle était légèrement tomber par terre je m’approchais d’elle pour lui tendre la main.

- Mes excuses mademoiselle. Laissez moi vous aider à vous relever.

Je lui souriais, et l’aidais à se relever, heureux de voir qu’elle n’avait pas de séquelle. D’ailleurs elle s’excusa à son tour, grand sourire aux lèvres. Et la connaissance que j’avais reconnu plus tôt s’approcha de nous. Je le saluais d’une façon que nous avions maintenant appris tout au long de nos rencontres, m’inclinant légèrement.

- Monsieur Da Riva, c’est une plaisir de vous voir. Vous aussi, vous profitez d’une journée en tant que personne normale ?

J’avais dit que je n’aimerais pas rencontrer d’autres personnalités, mais vu les circonstances, lui aussi profitait de la ville comme moi et à ce moment là, s’en était même agréable. Agréable de voir que malgré tout nous étions des hommes qui recherchions un semblant de paix dans notre quotidien si chargé.




(c) Agora







Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] 7y6o
~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~

Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] 2jqf

Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] Unknown

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias]   Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] EmptyDim 23 Fév - 13:32



Une rentre entre deux puissances mondiales reconnues—ft. AriasOn avançait donc dans la foule tranquillement. Aujourd'hui c'était une balade sans prise de tête. Je ne cachai pas forcément mon identité, mais bon … Je n'avais pas envie de porter mon armure et ma longue cape toute la journée dans un quartier aussi rempli. C'était encombrant et surtout si on marchait sur la cape d'Italie, ça allait vite m'énerver.

Ma sœur elle, était excitée comme une puce en regardant toutes les vitrines et les choses que la ville proposait. Je me disais que j'aurais dû la sortir pendant un moment plus calme comme la semaine ou le début de matinée, mais en voyant son sourire, cela me suffisait pour me dire que j'avais pris une très bonne décision tout de même.

Puis à l'intersection d'allée, ma sœur continua d'avancer un peu trop vite et percuta une personne. En voyant ça, je soupirai un peu et m'avança rapidement voyant l'homme en question relever ma sœur. Cette dernière attrapa la main, mais je voyais la petite mèche rebelle sur sa tête vibrer … Signe qu'elle allait pas rester très silencieuse un moment. Arrivant derrière, j'avais posé mes mains sur les épaules de ma sœur :

« • Excusez-là, elle ne faisait pas attention. Tu n'as rien Ela ? »

Je penche la tête pour la regarder et je pouvais toujours voir cette mèche vibrer de rage et je tapote ses épaules pour lui faire comprendre que ...Doucement... C'était aussi sa faute, d'ailleurs elle ne disait rien, donc on évitait les problèmes de peu. J'avais été un peu surpris d'ailleurs qu'on m'appelle par mon nom et je redresse la tête en regardant l'homme en question. Homme que je reconnu assez vite pour l'avoir croisé plusieurs fois à Quederla.

« • Prince Blom, effectivement, un plaisir. Je ne m'attendais pas à croiser une personne de votre rang comme ça.  Eh bien non, je profite juste de mes vacances et je fais découvrir la ville à ma petite sœur. Je ne me cache pas réellement, c'est plutôt dur de se cacher en vrai ...»

Puis en réalité … Je m'en fichai un peu qu'on sache que je suis ou non. Je ne me cache pas et je vis comme je le veux. Je ne voulais juste pas que ma sœur soit importuné toutes les 5 secondes, donc je m'étais habillé normalement, mais pas besoin d'entrer dans le détail. Je dis à ma sœur d'aller les voir les boutiques aux alentours le temps que je discute un peu. J'envoie avec elle le garde en civil qui nous suit afin qu'elle ne se perd pas.

« • Comment allez vous depuis tout ce temps Prince Blom ? Ca faisait un long moment. »
Code by nutty—   color Steelblue—   RP relationnel
music ♪—
Revenir en haut Aller en bas
Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] 2zra
Arias E. Blom

Arias E. BlomMessages : 525
Date d'inscription : 07/06/2015


Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias]   Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] EmptyDim 23 Fév - 19:18



Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues


Je m’étais permis de dire monsieur au lieu de son titre réel, je pensais que c’était plus approprié dans cette situation. En tout cas lui semblait user du mien, ce qui ne me dérangeais pas vraiment. Je précisais que ce n’était pas grave à l’empereur en face de moi, mais je remarquais quelque chose chez la demoiselle, comme de la frustration… Pour le coup, je ne sais pas qui elle était, mais son tempérament était aux antipodes de l’homme en face de moi. S’ils étaient de la même famille, physiquement cela se voyait, mais au niveau tempérament…

Enfin, Julius sembla être heureusement surpris par cette rencontre inopinée, ce qui me faisait tout aussi plaisir. Les moments en dehors de la sphère politique étaient bien rares.

- Disons que je cherche à être tranquille le temps d’une journée, mais vous avez raison, se cacher est bien difficile dans cette ville pour des personnes de notre rang…

J’observais ensuite la demoiselle s’en aller faire du lèche vitrine accompagnée par un homme qui semblait être un garde en civil. Nous voilà tout les deux, un moment d'accalmie avant de retourner surement le lendemain dans le jeu politique qu’étais nos vies. Enfin, pour ma part ce ne fût jamais autant dans le vrai, ma vie n’était qu’un instrument politique. Je dramatise peut-être un peu ma situation, des fiançailles ne signent pas l’arrêt de ma vie et puis… Je ne la connais pas encore assez pour me plaindre.

- C’est vrai que cela fait longtemps que nous nous sommes pas vu. Je vais bien, mon peuple va bien, seule chose nouvelle dans ma vie serait mes fiançailles forcées haha.

Je souriais un peu gêné, je n’étais pas habituer à ce genre de chose mais bon, la volonté de mon père semble indiscutable en ce moment. Je pense qu’il a peur que d’autres pays veulent se venger et cherche donc à faire des alliances, mais bon.

- Et vous alors ? C’est la première fois que je vois votre sœur. Elle ne vient pas aux gala et autres évènements politiques ?




(c) Agora






Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] 7y6o
~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~

Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] 2jqf

Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] Unknown

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias]   Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] EmptyDim 23 Fév - 21:25



Une rentre entre deux puissances mondiales reconnues—ft. AriasLe prince de Suède voulait un peu de tranquillité. C'était une notion que j'avais terminée par abandonné il y a quelques années, mais faut dire que les contextes de nos pays n'étaient pas le même. Moi j'étais un héros de guerre chez moi et un empereur. Donc automatiquement … C'était dur d'avoir de la normalité. Mais ça ne me gênait pas, ça m'avait même aidé. Du moment que le reste de ma famille cependant pouvait être tranquille comme ma sœur, c'est ce qui m'importait.

« • Ah ? Effectivement, ce n’est pas vraiment un événement agréable, ça fait partie du système de Royauté, je suppose. J'espère que vous aurez de la chance sur la personne en question. »

Ah je n’étais pas connu pour ma diplomatie verbale. Direct et incisif. Moi je n'avais pas ce genre de problème. Un empire n'avait rien à voir avec le sang, c'était au mérite et à la force qu'on devenait empereur. Je plaignais d'ailleurs le prince devant moi. Ça devait pas être incroyable d'être forcé de vivre avec une personne qu'on ne connaît pas. L'homme entama le sujet de ma sœur. J'étais un peu surpris tout de même. Puis je continuai de l'observer mon œil derrière mes lunettes de soleil. Je n'avais pas spécialement envie de les retirer.

« • C'est la première fois qu'elle vient à Quederla. Je ne l'emmène jamais en général, mais elle voulait changer un peu d'air. C'est pour ça que vous ne l'avez jamais vu. La famille impériale reste au chaud au pays pour y vivre une vie tranquille. Mais ma sœur est un peu particulière et ne tient pas en place. Ce sont les vacances chez nous, donc j'en ai profité pour l'emmener ici.»

Puis ça évité surtout qu'elle passa sa journée à regarder des combats de gladiateur à l'arène, car oui j'avais remis les combats de gladiateur dans notre pays comme peine en justice. Fallait bien durcir les lois et dissuader les gens de faire des bêtises. Et étrangement ma sœur adorait ça.

« • M'enfin, mes félicitations tout de même pour votre future mariage. »

Même si je n'étais pas sur de vouloir féliciter ce genre de chose, surtout vu comment il n'avait pas l'air heureux d'apprendre cela. Enfin ça ne me regardait pas de toute façon, si c'était le cas je n'aurais jamais marié quelqu'un de ma famille de force moi.

« • Vous voulez marcher un peu ? Nous allons gêner le passage arrêté ici.»
Code by nutty—   color Steelblue—   RP relationnel
music ♪—
Revenir en haut Aller en bas
Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] 2zra
Arias E. Blom

Arias E. BlomMessages : 525
Date d'inscription : 07/06/2015


Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias]   Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] EmptyLun 24 Fév - 21:00



Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues


Je me sentais ridicule à me plaindre ainsi, il y avait pire dans la vie et je parlais sans vraiment savoir. Je ne lui ai même pas laissé le bénéfice du doute… Enfin, je remerciais l’homme en face de moi de m’avoir écouté avec tant d’attention et aussi pour sa compréhension et sa franchise. J’en apprenais par la suite un peu plus sur la jeune femme qui l’accompagnait, c’était donc une personnalité de la famille impériale une peu différente de celle-ci. Une vraie pile électrique donc ? Je ne pouvais dire le contraire.

- Je vois, j’espère qu’elle appréciera la ville et tout ce qu’elle a à offrir. D’ailleurs j’espère que la famille impériale se porte bien au pays.

J’eu droit aussi à ses félicitations pour mon mariage futur. En parler me rendais perplexe, un tel évènement, je ne pense pas que cela soit pour tout de suite. A défaut de l’annuler, j’espère pouvoir convaincre mon père de me laisser la connaître avant de me marier.

- Merci, et oui bien sûr je vous suis. J’étais d’ailleurs en route pour déjeuner, me ferriez-vous l’honneur de partager ma table ? Je comprendrais si vous avez un plan déjà établis avec votre sœur.




(c) Agora






Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] 7y6o
~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~

Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] 2jqf

Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] Unknown

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias]   Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] EmptyLun 24 Fév - 21:24



Une rentre entre deux puissances mondiales reconnues—ft. AriasLa discussion continuait un peu.  Nous nous connaissions comme ça, mais nous n'étions pas des amis ou des proches. Ce n'était pas pour ça que l'on ne pouvait pas être gentil ou poli l'un envers l'autre. Il fallait que tout se passe bien quand même, des tensions injustifiées ne seraient pas vraiment agréables.

« •Ils vont très bien. Je vous remercie pour vos inquiétudes. J'espère que la vôtre aussi se porte bien.»

Bien que ça semblait tendu avec ses histoires de mariage, mais encore une fois, ce n'était pas à moi de m'en occuper. Je laissai ça à la Suède et la femme concernée. Le prince accepta d'ailleurs mon invitation à libérer le passage, me proposant de partager un repas avec lui. Malheureusement, j'avais promis de le faire avec ma sœur, donc je devais décliner :

« • Je vais devoir refuser cette invitation. Je l'ai déjà promis à ma sœur de passer la journée avec elle, ainsi qu'un repas en extérieur. Mais nous pouvons prendre un café et discuter un peu, cela ne pose aucun problème si vous le souhaitez. »

Personne importante ou pas, ils étaient tous à la même enseigne, mes promesses passaient en priorité sur mes devoirs. C'était sûrement une mauvaise chose, mais c'était comme ça. Pourtant, partager un repas avec le prince de Suède serait sûrement plus intéressant pour renforcer les liens entre nos deux nations. Je m'étais mis en marche tranquillement afin de libérer le passage et en attendant de savoir ce qu'il voulait faire :

« • D'ailleurs vous vivez à Quederla maintenant ? J'ai l'impression de vous croiser assez souvent. A chacun de mes passages ici non ? »

La question était plutôt indiscrète, mais c'était étonnant de le voir pratiquement toutes les fois ou je suis venu en séjour. Et je viens souvent à cause de l'équipe scientifique d'Italie qui est ici. Y avait-il une chose qui se préparait dans l'ombre ? Difficile à dire et ça ne m'intéressait pas vraiment de le savoir si ça ne me concernait pas.

« • Désolé si c'est trop personnel, mais je trouve ça surprenant qu'une personne de votre rang soit souvent ici plutôt que dans son pays.»

Code by nutty—   color Steelblue—   RP relationnel
music ♪—
Revenir en haut Aller en bas
Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] 2zra
Arias E. Blom

Arias E. BlomMessages : 525
Date d'inscription : 07/06/2015


Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias]   Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] EmptyMar 25 Fév - 19:19



Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues


Nos échanges de politesse paraissaient banals pour de simples citoyens qui ne connaissaient pas nos rangs respectifs, mais pour nous la portée était tout autre. Entretenir de bonnes relation avec les autres pays garantissait une paix que j’espérais étendre à cette ville. Je répondais d’ailleurs par la positive à son retour de question, aux dernières nouvelles mon père se portait bien et la famille éloignée aussi, ce qui me rassurait vu que je restais un peu plus longtemps à Quederla qu’en Suède ces derniers temps.

L’empereur d’Italie déclina ma proposition, mais en contrepartie m’invita à prendre un café. Pourquoi pas, après tout cela me ferrait du bien de parler un peu et puis je peux comprendre qu’il ait des obligations ailleurs, surtout quand c’est la famille… D’ailleurs, pendant que nous marchions dans les rues de la ville, le sujet de ma présence en ville faisait surface. Il est vrai que je passe le plus clair de mon temps ici, j’ai beau essayer de de partager équitablement mon temps, je suis souvent ici. Disons que mon rôle ici est tout aussi important que suppléer mon père au pays.

- Ce serait un plaisir de partager un café avec vous, même si je suis plus thé. Et ne soyez pas désolé, c’est une question légitime. Disons que je partage mon temps entre la Suède et Quederla et j’ai donc une habitation ici. Je rentre aussi au pays, pour doucement succéder à mon père, mais j’ai une mission ici qui me prend aussi du temps. Quand elle sera finis je repartirais en Suède définitivement je pense…

Nous nous étions ensuite arrêter dans un café pour déguster des boissons chaudes. Nous étions sur la fin de l’hiver, mais cela ne changeais pas au fait qu’il y avait cette brise qui pouvait glacer le sang si nous n’étions pas couvert. Pour ma part j’avais commandé un thé, n’étant pas très adepte de l’amertume du café. En attendant je reprenais la conversation.

- Vous venez, vous aussi, assez souvent si je ne m’abuse ? Pour les nombreuses fois où nous nous voyons. Qu’est-ce qui vous amène dans cette ville ? Enfin, sans vouloir être indiscret bien entendu.




(c) Agora






Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] 7y6o
~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~

Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] 2jqf

Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] Unknown

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias]   Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] EmptyMar 25 Fév - 19:54



Une rentre entre deux puissances mondiales reconnues—ft. AriasLe prince en face de moi avait donc accepté mon invitation le temps d'une café afin de discuter un peu. Nous nous étions installer au premier endroit venu tranquillement afin de discuter un peu. Ca ne durerait sûrement pas longtemps.

« • Je vois. Bon courage pour cette mission.»

J'avais aussi commandé un thé. Une habitude, avec les jardins suspendus du dirigeable on pouvait faire pousser différent type de thé ce qui était beaucoup plus agréable pour les voyages qu'un café. Donc j'avais aussi pris le plie du thé. Le prince de Suède m'interrogea sur ma présence ici aussi.

« • J'aime bien la ville. Et l'Italie a des affaires très importantes avec Quederla. Donc je suis obligé d'envoyer quelqu'un régulièrement. Autant y venir moi même. Les gens qui m'entourent en Italise sont plus compétent que moi dans leurs domaines, donc m'absenter quelques jours par mois ne dérange pas vraiment. »

Des affaires qui restaient secrètes évidemment, même mon peuple n'était pas au courant, alors un pays étranger le serait encore moins. De plus j'avais quelques amis ici, donc je passais les voir en même temps.

« • Enfin, on peut voir ça comme des voyages de diplomatie en plus de petite vacance pour ma part..»

C'était vrai que je profitai de ce moment pour me reposer aussi, c'était beaucoup plus calme et je pouvais un peu plus me reposer. Certes on pouvait me reconnaître dans la rue, mais pour les personnes qui s'intéressaient un peu aux pays extérieur. Dans mon pays c'était plus difficile, car en plus d'être un empereur, j'étais surtout un héros de guerre qui accomplissait des miracles. Donc mon image était connu de tous là-bas.

« • Et c'est pas plus mal. Être roi ou empereur ça a ses limites à un moment. C'est souvent bien à vie si tout ce passe bien..»

Ou alors ça termine avec la tête coupé par le peuple pour les plus mauvais, mais j'espérai que de mon vivant je n'en arriverai pas à cette case-là. Surtout que je n'avais jamais eu la prétention ou l'envie d'accéder à cette position au départ. On m'a plutôt mis ici.

« • Enfin bref, autant profiter de nos séjours ici non ?»

Code by nutty—   color Steelblue—   RP relationnel
music ♪—
Revenir en haut Aller en bas
Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] 2zra
Arias E. Blom

Arias E. BlomMessages : 525
Date d'inscription : 07/06/2015


Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias]   Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] EmptyVen 28 Fév - 21:50



Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues


Oui… Du courage, ça j’en aurais besoin car ramener la paix dans une ville qui ne l’a probablement jamais connue est une une tâche très ardue. Cependant, j’ai grandit dans cette ville, je ne peux pas l’abandonner à son sort, je ne peux pas abandonner les personnes que j’aime dans un tel chaos.

Enfin, j’en appris plus sur les fréquentes apparitions de l’empereur en ville et je comprenais un peu mieux pourquoi j’avais l’honneur de côtoyer un tel homme. Lui comme moi restions très vague sur nos raisons respectives, mais cela ne nous dérangeais guère. En même temps, je ne comptais pas me battre avec tout le monde, je veux juste la paix.

- Je crois qu’on est deux alors, car ces voyages changent de la vie turbulente de futur dirigeant. Enfin pour ma part c’est toujours un repos bien mérité que d’arriver en ville, même si la charge de travail ici n’est pas à négligée.

Je souriais légèrement à ces paroles, il est vrai que notre travail n’était pas de tout repos et il faisait savoir son point de vu lui aussi. Cependant c’est aussi un rôle qui peut précipiter notre mort comme le laissait sous-entendre l’empereur. Je ne pense pas que je deviendrais un dirigeant si extrême que sa tête roule dans les rues de la ville, et je sais que si je me rapproche trop du tyran il y aura les bonnes personnes pour me remettre dans le droit chemin.

- Oui, profitons de nos séjours respectifs et surtout de l’instant présent.

Et pile quand je disais cela, le thé nous fût servi et je souriais à cette bonne nouvelle. Mes mains s’enroulèrent autour de la tasse, je ressentais la douce chaleur irradiée dans mes mains encore légèrement froide dû à ce mois de février. Je lançais un regard amicale à mon invité de passage.

- Je vous souhaite une bonne dégustation.

Puis je portais la tasse à mes lèvre, savourant les saveurs que le thé avait à m’offrir. L’eau chaude qui coulait le long de ma gorge réchauffait tout mon corps si bien que j’en eu des frissons. J’aimais cet instant de dégustation de thé, accompagné de petits gâteaux et cela devenait un moment hors du temps, parfait pour discuter calmement de sujet intéressants.

- D’ailleurs j’y pense, mais j’ai une palette de thé rares et une machine à infusion qui les infuses à la perfection. Voudriez-vous partager une tasse de thé avec moi quand votre emplois du temps le permettra ?

Nous n’étions là que pour quelques instants, mais cette invitation nous servira à tout les deux pour couper les ponts avec la ville et les problématiques de nos pays le temps d’une après-midi. Nous pourrions aussi parler affaire si cela le chantait, tout m’irais.

- Je sens que vous appréciez le thé et je serais heureux de partager un de ces moments qui me sont cher avec un homme tel que vous.

Je regardais au dehors, apercevant la jeune femme sortir d’une boutique pour en regarder une autre. Puis je me retournais vers mon invité de courte durée.

- D’ailleurs si votre sœur veut venir j’en serais honorer aussi.




(c) Agora






Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] 7y6o
~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~

Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] 2jqf

Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] Unknown

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias]   Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre entre deux puissances mondiales reconnues [F. Arias]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-