La ville est en Novembre 2020
Le Deal du moment : -38%
Machine Espresso automatique avec mousseur Philips ...
Voir le deal
249.90 €

Partagez
 

 Jouer dans la cour des grands •• Aston

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Jouer dans la cour des grands •• Aston - Page 2 G4b1
Naoko Dawkings

Naoko DawkingsMessages : 112
Date d'inscription : 30/12/2019


Jouer dans la cour des grands •• Aston - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jouer dans la cour des grands •• Aston   Jouer dans la cour des grands •• Aston - Page 2 EmptyLun 16 Mar - 0:58

Effectivement, tous ce que tu savais sur cette femme était vague. Car tu savais très bien que ce n'était pas fiable. Qu'il y avait un soucis quelque part, qu'il vienne de la vieille dame, au niveau de sa santé, ou même au niveau de son mari qui a vraisemblablement fait quelque chose qui l'a touchée psychologiquement. Tu n'as pas les connaissances nécessaires, pour ne pas dire que tu n'as aucune connaissance sur le sujet, mais tu n'étais pas débile non plus. Tu voyais, tu sentais que l'absence de son mari avait une répercussion sur la vieille dame. Reste à savoir à quelle échelle cela l'avait infectée. Moralement, et peut-être dorénavant physiquement, et ce à vie.


Tu avais suivi le Capitaine jusqu'à la scène de crime. Cela faisait assez bizarre à ton cerveau d'appeler cet endroit ainsi, alors qu'il y a à peine quelque chose, c'était une habitation, tenue par une vieille dame, que tu allais aider car elle ne pouvait pas s'en occuper toute seule. Maintenant, il y a la souhaite de cette femme, dessinée à la craie au sol. Cela avait un côté macabre comme assez intriguant. Tu pensais que ce détail n'existait que dans les livres de roman policier, mais d'après ce que tu vois, ce n'est pas que de la fiction, mais bel et bien la réalité. Tu regardais le Capitaine marcher silencieusement, toi aussi tu étais tout autant silencieux. Tu ne savais pas vraiment quoi dire, quoi faire. Tu attendais, car tu ne pouvais pas non faire quoi que ce soit d'autre, jusqu'à ce que le Capitaine se remette à parler.


« Eh bien, dans mes souvenirs, elle tenait un carnet, une sorte de journal intime auquel elle tenait énormément. Il doit être... Par là ! »


Tu avais marché jusqu'à une petite armoire, ouvrant le petit tiroir que composait cette dernière. Un carnet noir, à l'allure neuve. Ce carnet était pourtant remplit, bien qu'il n'en avait pas l'air. Le prenant doucement das les mains, tu le donnais au capitaine.


« Tenez, c'est ce qu'elle avait de plus cher, à son coeur. »
Gangsta's Paradise


▬ J'enquête en #slateblue

Jouer dans la cour des grands •• Aston - Page 2 Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jouer dans la cour des grands •• Aston - Page 2 C96b
Aston S. Hammerman

Aston S. HammermanMessages : 479
Date d'inscription : 05/09/2015


Jouer dans la cour des grands •• Aston - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jouer dans la cour des grands •• Aston   Jouer dans la cour des grands •• Aston - Page 2 EmptyMar 17 Mar - 10:09







Jouer Dans la cours des grand



Ainsi, la victime tenait un journal intime qui, semblerait-il, ait une grande importance sentimentale. Aston ne voyait pas vraiment ce que le carnet pourrait bien contenir, mais cela n’empêcher en rien qu’il y jette un coup d’oeil.

Cette fois-ci, Aston ne dirais rien concernant l’initiative du jeune homme car il était légitime qu’il touche les pièces à conviction. Une fois le carnet entre les mains du jeune capitaine, celui-ci le feuilleta dans un silence assez… Perturbant.

En effet, ce qu’il lisait paraissait assez anodin, mais il arrivait sur deux passages qui l'intéressait. Le premier date d’une entrée il y a deux ans, elle racontait toute sa peine de voir son mari partir car elle commençait doucement à perdre la raison, doucement mais sûrement. Les autres entrées montraient clairement cette dégradation.

Puis vint les dernières entrée qui montrait clairement une crainte devenue paranoïaque, on aurait pût facilement en conclure qu’elle avait perdu la raison vu les gribouillages de visage horrifiques et des mots désordonné. On retrouvait cependant plusieurs fois la même phrase dans les toutes dernières entrée, entre paroles délirante et gribouillages morbides : « Il est là. Il est là pour moi. Il est là pour toi. Je le sens, il est revenu. ». Rien de très rassurant et rien que cela aurait bloquer l’enquête, sauf qu’Aston est psychologue et qu’il connaissait assez bien les rouages de l’être humain.


Vous dites que c’est son bien le plus précieux ?


Aston avait vu un détail qui le chiffonnais. La première était la côte du journal qui était abimée à cause d’ouverture à 360° du livre. Si elle y tenait tant, elle ne l’aurait pas abimer ainsi. L’autre était les dernières pages vierge qui sentaient l’agrume, et plus particulièrement le citron. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres.


Je crois que nous avons les aveux de la victime. Monsieur Dawkings, vous travaillez depuis combien de temps pour cette femme ?


Peu après sa réponse, Aïden arriva en trombe dans la maison de la victime, encore essoufflé, il s’adressa à son collègue.

Aston… Han… Han… Nous avons les résultats de l’autopsie et… Nous n’avons rien de bien concluant…


Sa mine un peu dépité contrastait avec celle du blond qui souriait légèrement et qui prenait maintenant la route du commissariat. Ceux qui voulais la réponse à cette enquête n’aurait qu’à le suivre. Mais il interrogea quand même le jeune homme qui le suivait, Aïden connaissant surement la réponse.

Monsieur Dawkings, connaissez-vous l’utilité du citron dans l’espionnage ?




Je rétablirais la vérité !



Halloween


Ordres donnés en darkorange !


Jouer dans la cour des grands •• Aston - Page 2 QF04pH6Fki3Wr4d-UP57JUpf4u8

Jouer dans la cour des grands •• Aston - Page 2 Unknown

Jouer dans la cour des grands •• Aston - Page 2 Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jouer dans la cour des grands •• Aston - Page 2 G4b1
Naoko Dawkings

Naoko DawkingsMessages : 112
Date d'inscription : 30/12/2019


Jouer dans la cour des grands •• Aston - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jouer dans la cour des grands •• Aston   Jouer dans la cour des grands •• Aston - Page 2 EmptyMer 18 Mar - 19:15

MUSIC:
TAGS:
@Aston
Ce journal était un objet que la vieille dame adorait. Du moins, elle t'en avait parlée quelques fois, alors tu avais fini par comprendre qu'elle y tenait énormément. Tu ne sais pas réellement pourquoi mais disons que tu as conscience que des personnes s'attachent, parfois sans raison, à des objets. Toi le premier avec la sacoche que t'avait fait Dayana. Tu y tenais beaucoup, alors que ce n'était "qu'un" objet de la vie de tous les jours. Tu restais sans bouger en voyant que le capitaine feuilletait le petit carnet à la couverture ébène. Tu ne sais pas si cet objet sera réellement utile à l'avancement de l'enquête pour lui, mais tu avais eu la décence de lui montrer que la vieille femme possédait quelque chose qui lui était chère. Un carnet qu'elle remplissait chaque jour, tu ne sais pas ce qu'elle y consignait, mais elle prenait le temps, le soin de le faire.


« Oui, c'est son bien le plus précieux, elle m'en parlait assez souvent, pour ne pas dire à chaque fois qu'on se voyait... A-Ah ? Heu, cela doit faire un mois... Un mois et demi. »


Tu avais légèrement sursauté quand une nouvelle personne était rentrée sur les lieux. Il semblait être un gardien de la paix, au vu de son uniforme. Tu t'étais légèrement raidi au même moment. Ton regard avait perdu de ses éclats en entendant que l'autopsie n'avait pas révélée quoi que ce soit de très concluant. Même si vous n'aviez pas de grands dialogues et de grands liens, cela te faisait un petit pincement au cœur de savoir que cette vieille dame était décédée. Tu penses que si tu serais venu une demi-heure en avance, tu aurais pu la défendre. Tu voyais bien le sourire du blond sur ses lèvres tandis que son collègue s'était tût. Tu te sentais légèrement de trop dans cette situation. En même temps, c'était normal. Tu étais un gamin au milieu d'une scène de crime avec deux policiers autour de toi. Niveau contexte, on a vu mieux.


Quand le capitaine reprenait sa route, tu ne trouvais pas d'autre meilleure idée que le suivre. Silencieux. Comme un tic, tu allais poser ta main sur ta sacoche, avant de te souvenir qu'elle était restée au commissariat. C'était donc cela, cette sensation de vide qui t'entourait actuellement. Pensif, la voix du capitaine te sortait de tes pensées. A vrai dire, il te posait une question.


« Le citron, dans l'espionnage... ? Je... J'ai lu dans quelques livres que certains utilisent du citron pour cacher des messages, une sorte d'encre... Invisible ? Je ne sais pas si c'est cela... »
NOTES ;I'm tired of being what you want me to be feeling so faithless, lost under the surface I don't know what you're expecting of me Put under the pressure of walking in your shoes Caught in the undertow, just caught in the undertow Every step that I take is another mistake to you Caught in the undertow, just caught in the undertow
ENY ADOXOGRAPHY


▬ J'enquête en #slateblue

Jouer dans la cour des grands •• Aston - Page 2 Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jouer dans la cour des grands •• Aston - Page 2 C96b
Aston S. Hammerman

Aston S. HammermanMessages : 479
Date d'inscription : 05/09/2015


Jouer dans la cour des grands •• Aston - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jouer dans la cour des grands •• Aston   Jouer dans la cour des grands •• Aston - Page 2 EmptyJeu 19 Mar - 20:52







Jouer Dans la cours des grand



Nul doute que si la vieille dame n’avait pas eu d’aide à domicile, son meurtre aurait été un mystère pendant bien des années. Du moins les empreinte n’étaient pas, à elles seules, des preuves irréfutables. Les dernières paroles de la vieille femme seraient surement plus explicites.

Aston fût content de voir que le jeune homme avait de la culture générale, c’était important dans ce métier. Il était un peu maladroit dans sa façon de faire, mais il pouvait apporter bien plus à cette ville, il suffisait de lui tendre la main et bien entendu, qu’il la prenne.


C’est exact, ayez plus confiance en vous quand vous donnez une réponse, surtout quand c’est la bonne. Figurez-vous, que ce livre sens le citron justement et je doute que ce soit dans un excès de folie qu’elle aspergea son livre avec. Heureusement pour elle, elle avait une personne de confiance malgré son environnement bien solitaire.


Le blondinet se retourna vers Theodor pour lui sourire et signifier que cette personne, c’était lui. Après tout, quand on fait bien les choses on méritais de encouragements. Certes il n’avait pas été très malin au début, mais il s’est bien rattrapé.

Une fois les trois hommes au commissariat, ils s'engouffrèrent dans le bureau du capitaine. Celui-ci, à la lumière du briquet que lui avait gentiment prêté son collègue, éclaira les pages pour en révéler le message cacher.

« Il est là, il est là pour moi, pour lui. Ce livre… Il espère surement récupérer mon héritage familiale, de quoi le rendre riche ! Mais il ne le saura jamais, il est bien trop stupide pour lire ceci ! Vous qui lisez ces lignes, c’est que je suis probablement morte, mais ce n’est pas grave. Il vient chercher mon héritage vu qu’on est encore marié… Le coffre à la banque porte le numéro 323, je lègue cet héritage à l’orphelinat, qu’ils en usent pour le bien des enfants. Quant à celui que je suspecte de mon meurtre, ce ne peut être que mon mari, Victor Umbrella. Voilà, je pense que c’est tout ce que j’ai à dire, veillez bien à le mettre sous les barreaux. Adieu. »

Au même moment, alors que le capitaine venait de terminer de lire la lettre, un policier toqua pour avertir le capitaine qu’un homme du nom d’Umbrella était ici pour savoir comment sa femme était morte. Surement trop assurer dans son meurtre, le vieil homme était retourner dans la gueule du loup. Un sourire se dessina sur le visage du blond.


Aïden ?


L’inspecteur du même prénom le regarda et sourit à son tour, pas besoin de savoir ce qu’il allait faire. Arrêt pour suspicion de meurtre, prise de ses empreintes et comparaison avec celles trouvez sur le couteau. Quand tout ceci serait confirmer, passage devant le tribunal et l’affaire sera régler.

Ils n’étaient plus que deux dans le bureau du capitaine, Aston et Théodor. Cependant, le blond ne parla pas et écrivit deux lettres distinctes. Si Théodot voulait partir, il serait interrompu par le capitaine le temps qu’il finisse d’écrire.

Monsieur Dawkings, tenez, celle-ci c’est pour récupérer vos affaires auprès de la police et signifiant que vous êtes innocenter le temps qu’on compare les empreintes. Au cas où on vous embêterais après votre récent passage en salle d’interrogatoire.


Il regarda ensuite la deuxième lettre puis regarda le jeune homme avant de le questionner une dernière fois. Enfin, il n’allait pas vraiment le questionner, mais le sonder.

Je sens que vous vouliez vraiment aider cette femme et c’est tout à votre honneur. Vous semblez bien jeune et je pense pas qu’aide à domicile soit un travail à plein temps. Alors tenez, ce n’est pas grand-chose, mais si vous voulez embrasser la voie de la justice, alors elle vous aidera. Etrangement, je sens du potentiel en vous, si cela vous tente…


Il se leva et lui tendit la lettre de recommandation pour la police. Il commencerais certes avec des cours de droits et surement un entrainement physique en plus de commencer au plus bas de l’échelle hiérarchique, mais il avait maintenant une porte s’il voulait changer de voie. Ce jeune homme avait, de part sa maladresse, attiré l’attention du capitaine qui pensait maintenant qu’il serait un atout interessant. Une fois la lettre remise, le capitaine le raccompagna à la porte de son bureau et repris son travail habituel.



Je rétablirais la vérité !



Halloween


Ordres donnés en darkorange !


Jouer dans la cour des grands •• Aston - Page 2 QF04pH6Fki3Wr4d-UP57JUpf4u8

Jouer dans la cour des grands •• Aston - Page 2 Unknown

Jouer dans la cour des grands •• Aston - Page 2 Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jouer dans la cour des grands •• Aston - Page 2 G4b1
Naoko Dawkings

Naoko DawkingsMessages : 112
Date d'inscription : 30/12/2019


Jouer dans la cour des grands •• Aston - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jouer dans la cour des grands •• Aston   Jouer dans la cour des grands •• Aston - Page 2 EmptyVen 20 Mar - 19:39

MUSIC:
TAGS:
@Aston
Tu ne pensais pas que tes petites lectures du quotidien pouvaient t'être utiles un jour. Il ne faut pas se leurrer, cette histoire d'encre invisible, tu l'avais appris par le biais de romans policiers que Danaya t'avait offert à ton anniversaire dernier. Cela t'avait tout de même marqué, car tu trouvais cela ingénieux bien que peu pratique de ton point de vu, car les agrumes avaient une odeur assez fortes. Comme le citron par exemple, alors le message n'est pas caché longtemps. Enfin, il faut déjà savoir comment le lire avant tout. Tes yeux avaient légèrement brillé quand il te faisait la remarque d'avoir plus confiance en toi quand tu réponds quelque chose, de plus si la réponse est juste. Il est vrai que tu avais un léger manque de confiance en toi quand il s'agit de donner des réponses dans un contexte sérieux. Mais sûrement qu'en grandissant, tu auras bien plus confiance en toi et tes connaissances, qui étaient loin d'être nulles sur certains domaines. Tu souriais en réponse au sourire du blond. Un geste silencieux qui montrait, pour toi, que la dite personne de confiance, c'était toi, pour l'avis du capitaine.

« Je... Excusez moi. J'avais lu cela dans un livre de fiction, alors je n'étais pas certain que ce soit fiable. Ah oui ? Non en effet, elle n'avait pas l'air d'avoir la tête sur les épaules, mais elle tenait tellement à ce carnet que cela m'étonnerai qu'elle ose faire ça... »

Ou alors elle y aurait été contrainte. Tu continuais de suivre le capitaine, silencieusement. Vous aviez atteint le commissariat, et comme tu le fais depuis que tu étais dans cette situation, tu continuais de marcher dans les pas du capitaine. Si bien que vous aviez fini par être dans son bureau, avec pour seule lumière un briquet. Le message écrit avec le citron se révèlait enfin, sous tes yeux écarquillés et presque émerveillés d'avoir pu assister à cela une fois dans ta vie. Et pas au travers de contes de fictions. Tu remarquais que la vieille femme que tu aidais n'était pas aussi heureuse et épanouie qu'elle ne te le faisait croire quand vous parliez ensemble. Cela t'attristait un peu, mais de toute manière, tu n'avais pas eu le temps de te morfondre sur cela, car un policier annonçait la venue du mari de la défunte. Tu avais froncé les sourcils, mais tu ne rétorquais pas, tu n'avais rien à dire dans ces eaux là. Mais tu espères juste qu'il regrettera son acte.

Les autres policiers partis, tu restais avec le capitaine. Ce dernier semblait être occupé à écrire deux ... Lettres. Tu ne peux pas deviner, cela te regardait pas. Ou presque, car monsieur Hammerman t'avait adressé la parole. Tu l'écoutais sans broncher. Tu regardais de tes yeux océans la première lettre qu'il te montrait et tendait. Elle était pour récupérer tes affaires sans que tu n'ais de soucis quant-à ton arrestation passée. 

« D'accord, merci beaucoup. »

Tu pensais partir juste après, mais le regard du capitaine était braqué sur toi, il tenait sa seconde lettre dans la main. Tu soutenais son regard, ne sachant pas réellement pourquoi il te regardait de la sorte, mais tu auras bientôt ta réponse. Et en effet, tu l'avais eu quelques secondes après ta réflexion. Tu fus étonné de ses paroles, tantôt il te complimentait sur le potentiel que tu pouvais avoir en entrant dans la police. Tu étais sans voix, restant muet quelques secondes, ne voulant pas non plus le laisser devant un mur. Tu avais pris la lettre quand il s'était levé et te l'avait donnée.

« Je- Je ne sais pas quoi dire... Merci beaucoup Monsieur Hammerman, j'y songerai grandement ! »

Souriant, tu étais très content. Recommandé par le capitaine Hammerman pour entrer dans la police. Tu sais que tu as encore des choses à apprendre, des choses à améliorer pour faire un bon gardien de la paix, mais tu penses qu'avec un peu d'entraînement, tu arriveras à t'améliorer. Tu souriais en guise de remerciement au capitaine, jusqu'à atteindre la porte où il t'avait mené. Continuant de sourir, tu sortais la lettre qui te permettait de récupérer ta sacoche. Respirant l'air de la liberté, tu te dirigeais chez tes parents, pour leur annoncer la nouvelle.
NOTES ;I'm tired of being what you want me to be feeling so faithless, lost under the surface I don't know what you're expecting of me Put under the pressure of walking in your shoes Caught in the undertow, just caught in the undertow Every step that I take is another mistake to you Caught in the undertow, just caught in the undertow
ENY ADOXOGRAPHY
&


▬ J'enquête en #slateblue

Jouer dans la cour des grands •• Aston - Page 2 Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Jouer dans la cour des grands •• Aston - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jouer dans la cour des grands •• Aston   Jouer dans la cour des grands •• Aston - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jouer dans la cour des grands •• Aston
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-