La ville est en Septembre 2020
Le deal à ne pas rater :
-50% sur plusieurs chaussures de la gamme Nike Air Max
Voir le deal

Partagez
 

 Retrouvaille imprévu [PV Nash]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre de l'Alliance
Lyana Dreiden

Lyana DreidenMembre de l'AllianceMessages : 448
Date d'inscription : 14/07/2014


Retrouvaille imprévu [PV Nash] Empty
MessageSujet: Retrouvaille imprévu [PV Nash]   Retrouvaille imprévu [PV Nash] EmptyMer 4 Mar - 14:36







Nash
Lya

Retrouvaille imprévu

C’était un samedi après midi tranquille, je venais de nourrir Lysandre, le changer et je venais de le poser dans son berceau, prêt pour une petite sieste. Il était en train de s’assoupir sous la berceuse que je lui chantonnais quand quelqu’un sonna à la porte ce qui le réveilla en sursaut le faisant pleurer.

- Argh.. c’est pas le moment ! Chuut mon ange, chut…

Nash était sous la douche vu qu’il s’était levé tard à cause de son boulot, voyant que je ne pourrais pas le calmer rapidement, je le repris dans mes bras pour descendre au rez de chaussé ouvrir la porte.

- Oui ? C’est pour quoi ?

Dis-je pas vraiment concentrer sur mon interlocuteur, continuant à bercer Lysandre qui venait d’arrêter de pleurer.

- Lyana…

Je fus surprise de cette voix qui éveilla des souvenirs très lointain. Je relevais les yeux rapidement et fut encore plus surprise. Heureusement que j’avais Lysandre dans mes bras sinon je crois bien que mes jambes m’aurait lâché. L’instinct maternelle étant trop puissant pour me dire de faire attention. J’ouvris la bouche mais aucun son ne sortie de celle-ci.

- Oui.. C’est moi.. Kenny, ton père.

J’étais sous le choc clairement, je savais par Adams qu’il était en vie, mais j’avoue ne pas m’être préparé à le revoir, j’avais fais ma vie sans lui, j’avais tournée la page, il était mort pour moi.. mais voilà que les morts sortent de leurs tombent et viennent me hanter.

- Je… Je… Je dois aller coucher mon fils !

Je fermais la porte un peu rapidement, lui claquant au nez soit dit en passant et je remontais à l’étage… Posant Lysandre dans son berceau je mis en route son mobile et sortie de la chambre fermant la porte derrière moi, alors qu’il prit la peine de toquer cette fois. Comprenant sûrement qu’il avait gaffé la première fois. En sortant de la chambre je croisais Nash qui sortait tout juste de la salle de bain.

Il a sûrement du remarquer mon teint blafard ou mes jambes tremblotantes. Vu qu’il vint à ma rencontre pour me demander ce qu’il se passait. Je chercha mes mots puis finis par dire :

- Mon père est là en bas…

Mon père, ça fait bizarre de dire ça car mon père n’est autre que Arias. Mais non, Kenny Selmine le mari de Aurélie Selmine est là… Lui qui a eut deux jumeaux et les a abandonné à cause d’une histoire. Je finis par déglutir :

- Mon père biologique, c’est lui qui toque..

Dis-je alors qu’il venait de toquer une autre fois.. Que devais-je faire ? Lui ouvrir ? Lui parler ? Je n’en avais aucune idée j’étais incapable de pouvoir parler.. On peut dire que j’ai vu un fantôme, un fantôme bien vivant pour le coup.

- Nash.. je dois faire quoi… ?

J’étais désemparée...

© by AngelsMari



#cc6633 ♥️
Retrouvaille imprévu [PV Nash] Unknown
Retrouvaille imprévu [PV Nash] OyioRetrouvaille imprévu [PV Nash] 76wlRetrouvaille imprévu [PV Nash] Ax8d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Retrouvaille imprévu [PV Nash] Empty
MessageSujet: Re: Retrouvaille imprévu [PV Nash]   Retrouvaille imprévu [PV Nash] EmptyMer 4 Mar - 20:47

Retrouvailles imprévues"Je pourrai jamais dire papa, je n'en ai pas" - Papa m'aime pas, Mélissa Mars
Lyana
Dreiden
Nashoba
Dreiden
Bon. Autant le dire tout de suite, avoir un enfant n'est pas de tout repos. Surtout lorsqu'il se mettait à pleurer à 3 heures du matin, une heure après qu'on ait réussi à s'endormir... Autant dire qu'avoir un rythme aussi décalé avec un enfant n'était pas de tout repos ; si bien que j'avais posé pas mal de jour pour aider Lyana mais également pour récupérer. Je devais reconnaître que ma mère avait raison, encore une fois et je profitais de ce moment de calme pour m'assoupir un peu. En vérité, j'étais partie dans la chambre chercher un truc dans mon armoire et j'ai eu le malheur de poser ma tête sur l'oreille... Si bien que je m'étais assoupi un peu. Mais je fus réveillé par le bruit de la sonnette.

Je secouais un peu la tête, un peu sonné de ce réveil si brutal mais surtout si court. En tant normal, j'aurais eu le réflexe d'utiliser mon élément pour écouter aux portes mais je sentais que je n'avais clairement pas la force de l'utiliser... Je me levais rapidement et allais passer un coup d'eau froide sur le visage pour me réveiller un peu. C'était à ce moment-là que je croisais Lyana et son teint blafard me laissant imaginer que la personne qui était venue sonner n'était pas là pour nous vendre un prospectus. Je me demandais bien ce qui pouvait la mettre dans un tel état.

- Mon père est là en bas…

Je levais un sourcil et jetais un coup d’œil en bas. Je n'avais pas tout suivi mais je croyais que Arias n'était pas en ville ? Et puis, pourquoi se mettre en dans un tel état pour Arias ? Voyant mon incompréhension, elle m'annonça aussitôt qu'il s'agissait de son père biologique. Ah oui. Celui qui l'avait abandonné, elle, son frère et sa mère. Je fronçais les sourcils en me demandant bien ce qu'il voulait... Sa fille avait désormais 23 ans, ce n'était pas le moment de revenir dans sa vie, pas après être partie de la sorte du jour au lendemain.

- Nash.. je dois faire quoi… ?

- Laisse, je m'en occupe.


Je devrais peut-être être content que Lyana ait retrouvé et peut-être que l'on pourrait faire des repas en famille... Mais on ne pouvait pas dire qu'il avait été très présent dans sa vie. Et puis, pourquoi revenir comme ça du jour au lendemain ? Personnellement, j'étais moyennement convaincu. Je ne souhaitais pas remettre en doute les paroles de Lyana mais était-ce réellement son père ? Je crois qu'elle était petite la dernière fois qu'elle l'avait vu... Je descendais les escaliers et me dirigeais vers la porte d'entrée pour ouvrir au père de Lyana.

- Bonjour. Je suis Nashoba Dreiden, le mari de Lyana.

Je tendis ma main poliment. Je pense que je n'étais pas prêt de l'apprécier mais il méritait tout de même un minimum de respect et c'était la moindre de choses de venir lui tendre la main. Tout en moi me disait de me méfier. Revenir après autant d'années ? C'est forcément qu'il avait quelque chose en tête et pas seulement renouer les liens familiaux.

- Ecoutez... Je ne veux pas paraître impoli mais je trouve ça un peu étrange voire déplacé de revenir comme ça dans la vie de Lyana. Elle a été très attristée par votre absence et je ne tiens pas à ce qu'elle souffre de nouveau car vous revenez pour repartir ; je crois qu'elle a assez souffert comme ça.

Mon ton n'était pas méchant ni menaçant mais je voulais poser les points sur les i. Il n'était pas question que je retrouve Lyana en mille morceaux car son père avait décidé de jouer les troubles fêtes alors que tout allait au mieux dans nos vies. Elle avait déjà un père, Arias, qui s'était occupée d'elle quand elle en avait le plus besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Membre de l'Alliance
Lyana Dreiden

Lyana DreidenMembre de l'AllianceMessages : 448
Date d'inscription : 14/07/2014


Retrouvaille imprévu [PV Nash] Empty
MessageSujet: Re: Retrouvaille imprévu [PV Nash]   Retrouvaille imprévu [PV Nash] EmptyJeu 5 Mar - 10:16







Nash
Lya

Retrouvaille imprévu

J’étais perdue, je ne savais pas quoi faire, pas quoi dire.. Etait-je au moins capable d’ouvrir la porte et de lui faire face ? Je ne sais pas… Je n’étais tout simplement pas prête à cette situation, pourquoi là ? Pourquoi maintenant ? Je pense que Nashoba sentais ma détresse vu qu’il me dit qu’il allait s’en occuper. Je hochais la tête et le laissa descendre ouvrir à nouveau la porte tendis que je le suivis mais m’arrêtait dans les escaliers, m’asseyant sur les dernières marche pour écouter leurs conversations discrètement. Même si je ne souhaitais pas parler.. J’étais curieuse de savoir ce qu’il avait à dire. Le pourquoi du comment.

- Bonjour. Je suis Nashoba Dreiden, le mari de Lyana.

Mon père se présenta comme Kenny Selmine à son tour, en tout cas Nash ne lui laissa pas le temps de dire grand-chose vu qu’il enchaîna après les rapides présentations :

- Ecoutez... Je ne veux pas paraître impoli mais je trouve ça un peu étrange voire déplacé de revenir comme ça dans la vie de Lyana. Elle a été très attristée par votre absence et je ne tiens pas à ce qu'elle souffre de nouveau car vous revenez pour repartir ; je crois qu'elle a assez souffert comme ça.

Je comprenais le point de vue de Nash, j’avais perdu mon père quand j’étais toutes petites et à cause de ça ma mère à du se tuer à la tâche au boulot pour nous élever avant d’elle aussi disparaître avec mon frère me laissant seule. Beaucoup de personne ont disparue de ma vie du jour au lendemain et même si à chaque fois j’ai réussis à me relever, c’est toujours dur de se reconstruire après une perte.

En tout cas Kenny pris une tête attristée, voir blessé en entendant ce que Nashoba venait de dire :

- Je sais… Je suis désolé de revenir comme ça, mon but n’est pas du tout de perturber le cours de votre vie, je sais que c’est totalement égoïste de revenir après toute ces années et je comprends que Lyana ne veux pas me parler c’est naturel, après tout quand je suis partie elle était haute comme trois pommes… Je suppose que Aurélie à du retrouver un meilleur époux que moi qui a pris soin de nos enfants et que ça fait longtemps qu’elle m’a remplacé.

Il hocha la tête et dit :

- Je voulais surtout m’expliquer et m’excuser, mais si elle ne veux pas me parler je peux comprendre, si elle souhaite je suis à l’hôtel à la chambre 102. Puis-je vous demander avant de partir l’adresse de Aurélie et de Altiel ? Je n’ai pas réussis à les retrouver..

Altiel et Maman ? Il n’est donc pas au courant.. Pas étonnant après toute ces années remarques, il n’avait aucune raison d’être au courant. Puis merde pourquoi je reste là à les écouter moi ?! Quand j’étais enfant je rêvais de lui dire plein de chose, je rêvais de lui cracher mon venin, je rêvais de le faire payer, je criais que c’était un connard qui avait abandonné ses enfants. J’ai appris de Adams que ce n’étais pas pour les mauvaises raisons, mais la rancœur était présente.

- Normal, tu n’as pas étais au bon endroit.

Dis-je en arrivant à côté de Nashoba

- Au cimetière, tu prends la troisième allée sur la droite, vers le milieu tu devrais réussir à trouver leurs tombent. Et sache que non ma mère ne s’est jamais remariée, elle était trop occupé à trimé dur pour élever ses enfants et ramener quelques choses dans leurs assiettes avec deux boulots en même temps.

J’avais été méchante pour le coup, je ne sais pas ce qu’il m’a pris de dire ça.. Surtout quand je vis son air blessé.. J’eus des remords en voyant son expression de visage, mais c’est sortie naturellement, j’ai eu du temps pour me faire à leurs décès. Je venais de lui apprendre d’une manière totalement horrible la mort de son ex-femme et de son fils.. qu’avais-je fais ? Je détournais le regard :

- Désolé, j’aurai du dire ça autrement.

Il parut chercher difficilement chercher ses mots et je dois avouer que j’ai eu un peu pitié de lui sur le coup, je retins un soupire et me tourna vers Nash avec le regard de ‘’ M’en veux pas chéri ‘’ et je lui dis :

- Bon rentrez... Je vais préparer du café pour tout le monde… Je suppose que vous avez plein de chose à dire et j’aimerais qu’on discute avant que Lysandre se réveille.

J’entendis Nash soupirer et je le connais suffisamment pour savoir qu’il pense que je fais une erreur monumental. Mais comment savoir si c’est réellement une erreur ? Peut-être avait-il vraiment des raisons ? Je suis naïve mais j’aime croire que les gens peuvent changer…

Il rentra et pris place dans le canapé après que je lui ai indiqué, j’allais dans la cuisine mettre l’eau à chauffer pour préparer les trois cafés, le temps que la bouilloire chauffe j’allais m’asseoir dans le fauteuils.

- Ne crois pas que je vais te pardonner, j’ai eu une partie de l’histoire de Adams. Alors j’espère que tu vas tout m’expliquer, dont déjà pourquoi je n’ai pas eu de nouvelle et lui si ? Je suis censé être ta fille, alors pourquoi des courriers à Adams et pas moi ? Ni même à ta femme.

En tout cas, le fait de m’être lâché tout à l’heure m’a fait reprendre une contenance.  Je parlais d’une manière plus posé, certes froide je pense, mais la situation n’était pas aux retrouvailles heureuses, elle était aux explications :

- Hm… Je ne vais pas aller par quatre chemin, je m’appelle bien Kenny Selmine, mais aussi Nikholas Boudanov, c’est mon identité russe. J’ai du fuir Quederla pour vous protéger tout les trois, on n’avait pas d’argent, pas de pouvoir, pas d’armes, alors quand on vous a menacé j’ai préféré quitté la ville pour votre bien.. Je me suis retrouvé en Amérique ou j’ai rejoins Adams, je lui ai expliqué la situation.. Il habitait là bas et travailler déjà dans la boite où tu as été en stage, mais il était à l’époque qu’un stagiaire. Il m’a hébergé quelque temps, mais j’avoue avoir sacrément déconné après tout ça..

Le bruit de la bouilloire, je me levais et sortie le café, 3 tasses et mis l’eau chaude dans les tasses avec les dosettes. Je mis le tout sur un plateau avec des gâteaux que je ramenais et tendis une tasse à Nash et pris la mienne :

- J’ai bu.. beaucoup, et j’ai fréquenté des gens encore moins fréquentable que ceux qui m’ont virée, mais je voulais me venger.. je voulais trouver un moyen de me débarrasser de ceux qui me menaçait pour revenir auprès de vous et un jour Adams m’a mis dehors, ça faisait 2 ans que j’étais partie. Je suis donc aller en Russie.

Je levais un sourcils surprise :

- La Russie pourquoi ?
- Car parmi mes amis, j’en ai connu qui y habitait.. On a vécu ensemble et j’ai repris ma vie en main. J’ai envoyé une lettre à ta mère… elle ne m’a jamais répondu.. Je pensais qu’elle ne voulait plus me voir. J’ai même écris des lettres pour chacun de vos anniversaires, je les ai posté, mais un jour elles me sont toutes revenus. J’ai conclus que vous ne vouliez plus de moi, j’ai donc cessé de chercher à prendre contact, j’ai gardé contact avec Adams. J’ai refais ma vie.. Puis en discutant avec Adams, j’ai découvert que tu l’avais rencontrée et que tu ignorais la vérité.. Je me suis dis que peut-être tout ça n’était qu’un malentendu qui duré depuis des années..

Il ne dit plus rien et je suppose que c’était à moi de répondre, mais je ne savais pas quoi dire. Hm… Je regardais Nash, ne sachant pas quoi penser de cette histoire..

© by AngelsMari



#cc6633 ♥️
Retrouvaille imprévu [PV Nash] Unknown
Retrouvaille imprévu [PV Nash] OyioRetrouvaille imprévu [PV Nash] 76wlRetrouvaille imprévu [PV Nash] Ax8d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Retrouvaille imprévu [PV Nash] Empty
MessageSujet: Re: Retrouvaille imprévu [PV Nash]   Retrouvaille imprévu [PV Nash] EmptyJeu 5 Mar - 22:05

Retrouvailles imprévues"Je pourrai jamais dire papa, je n'en ai pas" - Papa m'aime pas, Mélissa Mars
Lyana
Dreiden
Nashoba
Dreiden
Pour être franc, je me fichais complètement de savoir si je l'avais blessé ou pas. Lyana m'a racontée ce qu'il s'était passé avec son père à l'époque et si le mien était un véritable connard, il ne s'en cachait pas. Je trouve que fuir et abandonner sa famille est si lâche... Sa mère a dû assumer deux enfants seule et il revenait comme une fleur des années plus tard ? Autant dire que je ne sentais pas. Quelque chose devait l'avoir motivé à revenir voir sa fille.

Il ne semblait pas au courant que son ex-femme et son fils sont décédés il y a déjà quelques années... Mais Lyana ne manqua pas de l'en informer sur un ton qui ne lui ressemblait pourtant pas et je n'arrivais pas à croire à son air blessé. Je ne manquais pas de lâcher un gros soupire et de lever les yeux au ciel quand Lyana l'invita à l'intérieur. Mais ?! Qu'est-ce qu'elle faisait ? Je ne pouvais pas l'empêcher de discuter avec son père mais autant dire que c'était une très, très mauvaise idée.

**Ne tombe pas dans le panneau Lyana... J'ai un mauvais pressentiment**

J'aime ma femme mais parfois, elle se montre trop gentille et oublie que certaines personnes peuvent blesser... Son père, autant dire que je n'avais clairement pas confiance en lui et j'avais utilisé mon élément pour lui glisser cette petite phrase sans qu'il n'entende. Le père de Lyana prit place sur le canapé et je pouvais pas m'empêcher debout... Comme pour le prévenir que si il tentait quoi que ce soit, je serais capable d'intervenir aussitôt. Lyana entra aussitôt dans le vif du sujet pour lui rendre des comptes et j'espérais tout de même que sa réponse soit... potable pour expliquer son comportement.

- Hm… Je ne vais pas aller par quatre chemin, je m’appelle bien Kenny Selmine, mais aussi Nikholas Boudanov, c’est mon identité russe. J’ai du fuir Quederla pour vous protéger tout les trois, on n’avait pas d’argent, pas de pouvoir, pas d’armes, alors quand on vous a menacé j’ai préféré quitté la ville pour votre bien.. Je me suis retrouvé en Amérique ou j’ai rejoins Adams, je lui ai expliqué la situation.. Il habitait là bas et travailler déjà dans la boite où tu as été en stage, mais il était à l’époque qu’un stagiaire. Il m’a hébergé quelque temps, mais j’avoue avoir sacrément déconné après tout ça..


Je levais une nouvelle fois les yeux au ciel. Je me fichais pas mal que le père de Lyana ne m'apprécie pas pour mon manque de respect ; je ne comptais pas le revoir de toute façon. Après, je n'empêcherais pas Lyana de reprendre contact avec son père si c'est ce qu'elle voulait réellement... Mais autant dire que je ne me gênerai pas épier ses conversations à Monsieur Selmine. Et puis, il annonça être partie en Russie ce qui fit tiquer Lyana.

- Car parmi mes amis, j’en ai connu qui y habitait.. On a vécu ensemble et j’ai repris ma vie en main. J’ai envoyé une lettre à ta mère… elle ne m’a jamais répondu.. Je pensais qu’elle ne voulait plus me voir. J’ai même écris des lettres pour chacun de vos anniversaires, je les ai posté, mais un jour elles me sont toutes revenus. J’ai conclus que vous ne vouliez plus de moi, j’ai donc cessé de chercher à prendre contact, j’ai gardé contact avec Adams. J’ai refais ma vie.. Puis en discutant avec Adams, j’ai découvert que tu l’avais rencontrée et que tu ignorais la vérité.. Je me suis dis que peut-être tout ça n’était qu’un malentendu qui duré depuis des années..

- Pourquoi avoir attendu autant d'années pour revenir ? Si c'était dangereux il y a 10 ans, pourquoi ça ne l'est plus aujourd'hui ? La menace a été éliminée ?

Si il a dû fuir la ville il y a quelques années pour protéger sa famille, pourquoi est-ce qu'il revenait seulement aujourd'hui ? Si la menace était présente il y a quelques années, qu'est-ce qui avait bien pu changer aujourd'hui ? Soit la menace en question avait été écartée soit il mentait sur toute la ligne.

- Et pourquoi être partie aux Etats-Unis sans votre famille ? Je ne suis pas très calé en politique mais c'est bien connu que les Russes et les Américains sont en conflit... Vous auriez peut-être été plus en sécurité en Amérique, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Membre de l'Alliance
Lyana Dreiden

Lyana DreidenMembre de l'AllianceMessages : 448
Date d'inscription : 14/07/2014


Retrouvaille imprévu [PV Nash] Empty
MessageSujet: Re: Retrouvaille imprévu [PV Nash]   Retrouvaille imprévu [PV Nash] EmptyMer 18 Mar - 11:56







Nash
Lya

Retrouvaille imprévu

Je savais que mon invitation n’enchantait pas du tout Nashoba. Et il m’avertis par la pensé qu’il avait un pressentiment et que je ne devais pas tomber dans le panneau. Mais après tout c’est mon père, je peux au moins lui accorder un petit peu de temps et le laisser s’expliquer. Sans lui je ne serais pas a vie, puis bon Nash il a beau parler, son père me déteste, il a fait la gueule le jour de la naissance de notre fils et c’est uniquement car ma belle mère l’a forcé à venir qu’il est venue. Donc je préfère avoir un père qui tente de réparer ses erreurs plutôt qu’un père qui va juger chacun de mes choix et me mettre une pression sur mes épaules.

J’écoutais mon père jusqu’au bout, puis je ne répondis rien, tournant juste le regard vers Nash, je savais qu’il n’avait pas confiance, je l’ai compris très rapidement avec son comportement donc je suis sûr qu’il posera les questions que je n’oserais pas poser. Peut-être que j’avais peur qu’il soit revenue que par intérêt et c’est pour cela qu’au fond je ne voulais pas poser les questions, j’étais trop lâche et je laissais Nash faire.

- Pourquoi avoir attendu autant d'années pour revenir ? Si c'était dangereux il y a 10 ans, pourquoi ça ne l'est plus aujourd'hui ? La menace a été éliminée ?

Il hocha la tête :

-- Elle a été éliminé oui, en fin février un article est parût sur la mort de l’homme à la tête de la mafia, ce monsieur je ne l’ai pas rencontré, mais ce sont ses hommes que j’ai surpris lors d’un trafic. J’avais réussi à m’enfuir mais le lendemain était arrivé la lettre de menace à ma maison, j’ai donc réussis à la cacher à Aurélie et suis partie. J’ai estimé que c’était sûrement ce monsieur qui était mort et je suis venue. Pour répondre à votre futur question, je l’ai appris par Adams.

Pour l’instant je ne voyais pas trop de couac à son histoire les faits concordaient avec ceux d’Adams, à moins que mon père ait menti à Adams et nous, pour l’instant ce que Adams m’a dit sur ce bateau est juste.

- Et pourquoi être partie aux Etats-Unis sans votre famille ? Je ne suis pas très calé en politique mais c'est bien connu que les Russes et les Américains sont en conflit... Vous auriez peut-être été plus en sécurité en Amérique, non ?

Il parut mal à l’aise à cette question et baissa les yeux sur son café avant de dire prendre la parole après une petite pause :

-- Parce que je suis con…

Il me regarda d’un œil un peu nostalgique puis soupira :

-- J’ai paniqué.. J’ai fuis comme un lâche pensant que ce que je faisais était le mieux à faire pour ma famille… Ne serais-tu pas toi même prêt à tout pour ta femme et ton bébé si ils étaient en danger de mort ? Puis…

Il détourna la tête :

-- J’espérais aider Aurélie comme ça.. nous n’étions pas très riche à deux, à quatre encore moins.. Je ne trouvais pas de boulot, Aurélie enchaîner les petits boulots déjà à l’époque, mais elle trouvait le temps de sourire, rire et jouer avec vous.. Elle a toujours été comme ça.. Je me suis dis qu’en disparaissant du tableau, mes parents auraient pu vous aider financièrement, ils en avaient les moyens..

Oui, ma mère a été un vrai rayon de soleil, elle ne montrait jamais un signe de fatigue et faisait tout pour qu’on se sente bien.. Elle ne disait rien mais je l’ai entendu pleurer le soir quelques fois dans sa chambre.. Elle aimait mon père de tout son être… et peut-être que si elle l’avait moins aimé elle aurait trouvé quelqu’un d’autre et on aurait eu une vie différente.

- Ils auraient pu mais ne l’ont pas fais.. à ton enterrement, ils nous ont regardé comme des étrangers, comme si nous aurions du mourir, je ne me souviens pas de grand-chose je n’avais que 5 ans…. Mais leurs regards froids je m’en souviens.. Ariel et Maurice quant à eux sont venue à la maison une fois mais Maman l’est a mis dehors...je ne les ai plus revue.

Mes grands parents auxquels je n’ai jamais adressé un mot, mais leurs attitudes envers nous m’a suffit pour ne jamais être avec eux.

-- …., C’est bien eux.. j’espérais qu’il change d’avis en voyant leurs fils uniques disparaître, mais la rancœur est trop présente. Sinon pour répondre à votre question Nashoba, Adams m’avait mis dehors, je n’avais nul part où aller et mon camarade Vladimir, m’a proposé un travail en Russie qui m’offrait un toit. J’ai accepté, je travaille dans une organisation scientifique la-bas. D’ailleurs je vais te le dire maintenant… Avant que tu le découvres par toi-même, je ne veux rien te cacher.

Il sortie de son porte feuille une photo et me l’a tendis. Sur cette photo se trouvait une femme aux long cheveux brun et yeux verts, elle était belle et élégantes… Elle dégageait une certaines auras des femmes de la haute… Et devant elle se trouvait une petite fille, des cheveux noirs en couettes, des yeux bleu comme les miens. Les yeux de mon père. Je tendis la photo à Nash pour qu’il puisse la voir à son tour :

-- C’est Maria, c’est chez elle que j’ai habitée.. puis de fils en aiguille nous nous sommes mariées, elle sait tout de mon passés, et la petite fille c’est Angèle, ta petite sœur, elle a 11 ans.

© by AngelsMari



#cc6633 ♥️
Retrouvaille imprévu [PV Nash] Unknown
Retrouvaille imprévu [PV Nash] OyioRetrouvaille imprévu [PV Nash] 76wlRetrouvaille imprévu [PV Nash] Ax8d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Retrouvaille imprévu [PV Nash] Empty
MessageSujet: Re: Retrouvaille imprévu [PV Nash]   Retrouvaille imprévu [PV Nash] EmptyDim 22 Mar - 14:43

Retrouvailles imprévues"Je pourrai jamais dire papa, je n'en ai pas" - Papa m'aime pas, Mélissa Mars
Lyana
Dreiden
Nashoba
Dreiden
Autant le dire clairement, je n'aimais pas ce monsieur. Tout en moi me disais que je devais me méfier et je n'arrivais pas à gober ces salades... Car oui, tout ce qu'il disait était des salades. J'ai également bien envie de savoir ce qu'il fichait à l'endroit du trafic ; ce genre de choses étaient rarement en plein milieu de la ville, aux yeux de tous. Il fallait aller dans les endroits plutôt mal fréquentés. Bref, de toute façon il semblait avoir réponse à tout et je me disais qu'il avait bien préparé son petit manège pour sortir ses conneries à sa fille. Quant à la destination des Etats-Unis... J'avoue que j'étais plutôt intrigué.

- Parce que je suis con… J’ai paniqué.. J’ai fuis comme un lâche pensant que ce que je faisais était le mieux à faire pour ma famille… Ne serais-tu pas toi même prêt à tout pour ta femme et ton bébé si ils étaient en danger de mort ? Puis…

- Si. C'est pour ça que je les aurais emmené loin du danger avec moi.


Si il y a bien une chose que je reconnais, c'est que cette ville craint. Des guerres à tout vas, des gens magiques, des trafics en tout genre... Ce n'était pas une ville pour élever son enfant et l'idée de partir m'avait plusieurs fois traversé l'esprit. Mais pas seul. Si j'avais des problèmes avec un quelqu'un, je préférerais partir avec ma femme et mon bébé plutôt que sauver ma peau... On sait tous que les mafieux ont leurs petits dossiers et que lorsqu'on cherche bien on trouve ; je trouve même cela irresponsable et dangereux d'avoir laissé sa femme et ses enfants dans une telle situation.

Je levais une nouvelle fois les yeux au ciel face à tant de niaiseries... Et voilà que le soucis, c'était lui maintenant. J'avais réellement l'impression de vivre une rupture amoureuse. Quant à ses parents, on ne pouvait pas dire qu'ils avaient été les meilleurs grands parents du monde et cela n'étonnait même pas le père de Lyana... Ils savaient que c'était des enfoirés mais espérait tout de même qu'ils changent ? Mon père était bien la preuve vivante qu'une fois qu'on était pourrie, on ne changeait pas. Je ne vois pas pourquoi cela aurait changé de leur côté. Il sortie ensuite une photo pour la tendre ensuite à Lyana.

- C’est Maria, c’est chez elle que j’ai habitée.. puis de fils en aiguille nous nous sommes mariées, elle sait tout de mon passés, et la petite fille c’est Angèle, ta petite sœur, elle a 11 ans.

- Woaw. Vous avez rapidement remplacé votre petite famille de Quederla... Ce n'était peut-être pas si dur que ça de les avoir quitté.

Autant dire les choses, si je devais quitter Lyana pour les mêmes raisons et pour la protéger, je n'irais pas me lancer dans une nouvelle histoire d'amour histoire de remplacer la première. Personnellement, je qualifierais mon beau-père de lâche pour rester poli et continu d'affirmer que le vrai père de Lyana reste Arias... Car son biologique n'avait pas assuré des masses. Je ne lui faisais pas confiance et je ne vais pas me gêner de demander quelques informations à Nemeroff ; lui qui travaille au Gouvernement, peut-être avait-il des informations sur lui.

- Et du coup, vous espérez reprendre là où vous vous êtes arrêté avec Lyana ? Non mais parce que vous avez raté ses rentrées scolaires, ses diplômes, l'apprentissage de sa musique, ses amours, son mariage, son enfant... C'est quand même un peu gros de revenir comme une fleur dans sa vie une fois que tout est passé, non ?
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Retrouvaille imprévu [PV Nash] Empty
MessageSujet: Re: Retrouvaille imprévu [PV Nash]   Retrouvaille imprévu [PV Nash] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvaille imprévu [PV Nash]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-