La ville est en Septembre 2020

Partagez
 

 It's just a trick •• ft. Aston

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
It's just a trick •• ft. Aston - Page 2 C96b
Katherine Hammerman

Katherine HammermanMessages : 444
Date d'inscription : 30/09/2017


It's just a trick •• ft. Aston - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: It's just a trick •• ft. Aston   It's just a trick •• ft. Aston - Page 2 EmptyVen 27 Mar - 18:41

NO ONE ELSE
IN THE
WORLD
LEFT FOR ME
TO BE YOUR EVERYTHING
Tu te sentais bête. Bête de ne pas avoir fait attention. Tu aurais pu t'y attendre, que le meurtrier était toujours dans les environs, qu'il reviendrait en voyant, en sachant que des policiers sont sur la scène de crime. Ton professionnalisme est grand, tu en as pleinement conscience que te mettre à hurler et te débattre ne servira à rien. Te mettra toi et surtout Aston en danger. Ce que tu ne veux pas. Mais en même tu n'arrivais pas à t'empêcher de paniquer en sentant l'arme contre ta tête, et surtout, le manque d'oxygène qui se faisait de plus en plus ressentir. Tu déglutissais en voyant le sourire de ton mari ainsi que ses paroles qui étaient censées te rassurer. Tu commençais simplement à avoir du mal à tenir debout. Mais tu te battais. Tu te battais car c'était ton métier. Et tomber si bêtement serait comme une honte à ton grade de criminologue.


Tu sentais bien le bras de ton assaillant se resserrer de plus en plus sur ta gorge à chaque explication de ton mari. De tes mains tremblantes, tu avais essayé de tirer sur son bras, pour avoir au moins un peu d'air. Tu avais réussi légèrement, mais il se crispait, tu le sentais. Tu le sentais à l'appuie de l'arme sur ta tête qui devenait de plus en plus présent. Tu sentais qu'il ne voulait pas te tuer, sinon il l'aurait déjà fait. Mais il fait une sorte de chantage, de mise en garde. Mais tu vois bien qu'il ne doit pas avoir l'habitude de tuer pour être autant hésitant, alors qu'il avait une occasion rêvée actuellement pour te tuer en te privant complètement d'air.


Tu commençais à suffoquer, tes mouvements de respirations de plus en plus hésitants tandis que ton assaillant reprenait la parole.


« Oublier son second fils ? Au contraire, c'est son préféré !


La pression sur ta gorge s'était intensifié quelque seconde, ayant pour effet de te faire paniquer en augmentant ta difficulté à respirer. Ta vue commençait même à se troubler légèrement.


« Ma mère ? Aha ! Elle est morte sous les coups de mon père tient ! Il la battait ! Moi aussi il me battait ! Et ma mère ? Elle est morte sous ses coups parce que ce con buvait, encore et encore... Encore et encore. Alors j'ai fuis quand j'avais 5 ans ! J'avais nuuuuul part où aller... »


Tu l'avais entendu charger son arme, toujours pointée contre ta tête. Tu déglutissais avec le peu de force qu'il te restait. Il avait froncé les sourcils en voyant Aston poser son arme au sol. Il ne t'avait cependant pas lâché.


« Pourquoi je la lâcherai ? Comment puis-je être certain que vous ne me ferez rien ? Vous ne savez pas ce que j'ai enduré! Quand je suis parti, j'étais seul dehors ! Mais on m'a recueilli. Et mon père n'a jamais été foutu de me chercher, il m'a allègrement abandonné ! J'aimais mon père, mais cela ne semblait pas réciproque. Et j'apprends quoi quelques années derrière ? Qu'il a adopté un putain d'orphelin ? Qu'il m'a remplacé sans aucune pitié ? Cela blesse monsieur, c'est une chose qui blesse beaucoup ! »


Tu avais doucement fermé les yeux, n'ayant plus la force de les tenir ouvert.


« Je suis revenu pour venir chercher une photo de ma mère. Et pour pouvoir tuer cet imbécile de père, vous êtes heureux ?! J'ai tué ce gamin car je ne supportais pas l'idée qu'il m'ait remplacé aussi facilement.. Si facilement... Remplacé si facilement... »


Tu avais tenté de prononcer le nom de ton mari, mais c'était trop t'en demander pour le peu d'air que tu recevais. Or, le fils, Edéolan, avait les bras qui tremblaient. Tu le sentais. Il avait baissé son arme, tu l'entendais pleurer. Pleurer silencieusement certes, mais les mouvements de sa poitrine, le fait qu'il hoquetait voulait tout dire. Même dans une situation dangereuse, tu sais encore analyser, bien que difficilement.


« Je voulais juste que mon père m'aime, qu'il arrête de voir ce remplaçant comme son propre fils... »


Il t'avait lâché. Tu n'avais pas pu te retenir à quelque chose, alors tu te laissais tomber au sol, recevant une bouffée d'oxygène un peu trop énorme d'un coup. Tu avais essayé de te redresser, mais ce bien compliqué, alors tu restais au sol. Edéolan quand à lui, s'était laissé tomber sur les genoux, posant l'arme au sol.


« Je voulais pas... Désolé... P-Pardonnez moi.. »
“Love's greatest gift is its ability to make everything it touches sacred.”
@Aston
PHARAOH LEAP CREATES


▬ I look at the stars in #indianred

It's just a trick •• ft. Aston - Page 2 Unknown

des choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
It's just a trick •• ft. Aston - Page 2 C96b
Aston S. Hammerman

Aston S. HammermanMessages : 472
Date d'inscription : 05/09/2015


It's just a trick •• ft. Aston - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: It's just a trick •• ft. Aston   It's just a trick •• ft. Aston - Page 2 EmptySam 28 Mar - 15:29







I love you



Plus le capitaine avançais sa théorie des faits, plus l’agresseur, qui était de ce fait le fils biologique du père, resserrait son étreinte sur la femme du capitaine. La voir ainsi était vraiment désemparant pour le blond qui voulait vraiment l’aider… Mais il était impuissant, il cherchait donc à faire une chose assez simple, déstabiliser le preneur d’otage. La psychologie à des avantages dans ce genre de situation et Aston savait qu’il pouvait en tirer partis… Comme tout perdre. C’était un parie qu’il faisait sur l’état psychologique de la personne en face.

En tout cas il apprenait enfin toute la vérité, l’alcoolisme du père, la mort de la mère, la fuite du fils. En tout cas le fils était au bord de l’implosion, hurlant sa rage et sa peine au visage du capitaine. Il raconta avec émotion son errance, le fait que son père tourna la page sans chercher à le retrouver. Puis il raconta les événements du meurtre, ce qu’il faisait là… L’attache à la mère étant assez forte, mais la vision de cet autre soit lui fit perdre ses moyens.

Arrivant à un seuil critique pour sa femme, le capitaine espérais qu’une chose : qu’il cède enfin. Cela dura une brève minutes, le voyant trembler, puis s’écrouler au sol, à genoux tout comme Katherine. Sans attendre, le capitaine repoussa du pied l’arme et se rua au chevet de sa femme, le visage inquiet et triste à la fois. Il le savait, il avait été impuissant, il s’en voulait. Voyant sa femme aller mieux, il s’approcha du jeune homme pour lui passer les menottes.

Edéolan Mersualve, je vous arrête pour le meurtre… D’Edéolan Mersualve. Lui n’avait rien a voir avec tout ça, il se pourrait même qu’il n’en ai jamais eu conscience avant de vous voir ce soir là.  


Arriver au commissariat, le capitaine mis en cellule le jeune homme, en attendant de la décision de la justice et se rendit dans la pièce où se trouvait le père. Entre temps les rapports furent formels, avec le témoignage en plus il était clair que le père avait bien tué la mère. Il l’arrêta donc pour ce meurtre et le plaça en cellule le temps que la justice prenne sa décision.

Aston insista par la suite pour que sa femme passe à l’hôpital ou elle passa des examens pour vérifier si tout allait bien. Il furent de retour dans leur maison en fin d’après-midi, mais depuis cette affaire et l’insistance d’Aston pour aller à l’hôpital, celui-ci était resté muet. Il n’avait rien dit sur le chemin d’aller ni sur celui du retour. Une fois rentrés, il installa sa femme dans le lit qui devait avoir du repos après tant de rebondissement et s’assis sur le bord du lit.

Katherine…


Il se mordait la lèvre inférieur, il n’aimait pas être si impuissant, il s’en voulait, s’il n’avait pas eu autant de chance… Elle ne serait peut-être plus de ce monde. Cette idée lui était insupportable. Il l’a regarda d’un aire attristé.

Je te demande pardon… Je n’ai pas su te protéger. J’étais si… Impuissant.  


Aston lui pris doucement la main, la caressant comme s’il voulait profiter de ce simple contact pour l’éternité.

Je suis vraiment désolé…


Et il verra de légères gouttes salées, s’écrasant sur la main de sa femme après avoir roulés le long de ses joues.


 


And you love me



Halloween


Ordres donnés en darkorange !


It's just a trick •• ft. Aston - Page 2 QF04pH6Fki3Wr4d-UP57JUpf4u8

It's just a trick •• ft. Aston - Page 2 Unknown

It's just a trick •• ft. Aston - Page 2 Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
It's just a trick •• ft. Aston - Page 2 C96b
Katherine Hammerman

Katherine HammermanMessages : 444
Date d'inscription : 30/09/2017


It's just a trick •• ft. Aston - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: It's just a trick •• ft. Aston   It's just a trick •• ft. Aston - Page 2 EmptySam 28 Mar - 21:31

NO ONE ELSE
IN THE
WORLD
LEFT FOR ME
TO BE YOUR EVERYTHING
Le manque d'oxygène. La vision qui se trouble. Tout ton corps qui tremble. Tout ceci s'arrête au moment où ton assaillant lâchait sa prise. Une bouffée d'air prit possession de tes poumons rapidement. Un peu trop rapidement d'ailleurs. Tu avais légèrement toussé avant de sentir Aston à ton chevet. Cela avait eu pour effet de te calmer plus vite, plus sereinement, bien que tu étais toujours haletante, le temps que ta respiration reprenne un rythme normal. Tu avais pu entendre Aston passer les menottes au fils biologique Mersualve, et cela te soulageait. Cette affaire était enfin terminée. Pas dans le meilleur des cas, mais c'était déjà ça. En te levant, tu avais eu besoin d'équilibre pour marcher, alors tu t'étais accrochée au bras de ton mari, ignorant exceptionnellement votre commun accord de ne pas mélanger vie privée et vie professionnelle. Tu en avais juste besoin.


La suite passait rapidement. Aston arrêtait également le père Mersualve pour le meurtre de sa femme. Les deux furent mis en cellule le temps que la Justice fasse son travail, car le vôtre était terminé dès à présent. N'ayant pas vainement lâché ton mari, il s'était mis à insister pour que tu ailles à l'hôpital passer des examens. Tu avais dit une fois que tu allais bien, mais tu avais vite cédé car il continuait d'insister. Au final, rien de bien grave. Tu devais juste te reposer pour la fin de la journée, éviter les surplus d'effort physique tout au plus. Cependant, tu avais remarqué le mutisme de ton mari sur le chemin du retour. Aston n'est pas en temps normal quelqu'un de très expressif et bavard, mais il avait changé. Du moins, vous trouviez toujours de quoi parler sur vos allers et retours au travail. Mais ici, c'était assez étrange. Assez pesant.


En rentrant, tu t'étais permise de te changer, pour être un peu plus à l'aise. Tu avais encore un peu mal, mais cela allait. Te détachant les cheveux, tu fus rapidement prise en otage par ton mari, qui t'avait installée dans votre lit. Souriant à son adorable attention, tu le regardais alors qu'il s'était assis à tes côtés, un air qu'il ne lui allait pas sur le visage. Tu le connaissais, ce visage était celui de la tristesse. Cela s'était d'ailleurs confirmé après qu'il ait prononcé ton prénom, entièrement. Un air attristé sur le visage. Le voilà qu'il s'excusait. Il s'excusait de ne pas avoir pu te protéger. Tu restais en silence à le regarder, n'appréciant absolument pas voir ton mari dans cet état. Puis il avait pris ta main, la caressant doucement. S'excusant encore. Puis il s'était mis à silencieusement pleurer. Tu avais dégluti. Tu l'avais très rarement vu pleurer. Seulement après qu'il t'ait demandé en mariage, et à vos fiançailles. Mais ici, c'était pire. Car ces larmes tenaient de la tristesse. Tu lui avais doucement serré la main.


« Darling... »

Ta voix était basse, mais pourtant bien audible. Doucement, tu avais tiré la main de ton mari vers toi, pour le pousser à se rapprocher de toi.  Délicatement, tu avais passé tes bras autour de son cou, l'obligeant à poser sa tête contre toi. Posant ta tête sur la sienne, tu viens doucement lui caresser les cheveux, lui qui était à moitié allongé sur toi certes, mais c'était agréable, et tu voulais le rassurer. Tu ne supportes pas sentir ton mari pleurer. Tu fermais les yeux, continuant d'être délicate dans tes caresses dans ses cheveux.


« Tu sais pourtant que je n'aime pas quand tu pleures.. Encore moins quand tu te sens coupable alors que tu ne devrais pas... »


Tu lui avais embrassé la tête, cessant tes caresses pour venir poser délicatement une de tes mains sur sa joue si douce, pour venir sécher ses larmes, tandis que ta seconde main  s'était posée sur le cou de ton mari. Un instant hors du temps, si seulement il ne serait pas tourné autour de la tristesse de l'homme de ta vie...


« Tu étais là pour me sauver, sans toi, je serai certainement morte à l'heure qui l'est... Alors mon chéri, ne te rends pas dans des états pareils, alors que tu m'as sauvé la vie... »


Tu avais attendu qu'il se redresse pour déposer tes mains sur ses épaules.


« Ou alors... »


Tu souriais tendrement, embrassant ton mari. Après ce geste tendre, tu regardais Aston droit dans les yeux.


« Pour te faire pardonner... Tu serais d'accord de faire ton fameux porc au caramel ce soir ? »


Tu continuais de sourire, déposant un baiser sur le nez de ton époux.
“Love's greatest gift is its ability to make everything it touches sacred.”
@Aston
PHARAOH LEAP CREATES


▬ I look at the stars in #indianred

It's just a trick •• ft. Aston - Page 2 Unknown

des choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
It's just a trick •• ft. Aston - Page 2 C96b
Aston S. Hammerman

Aston S. HammermanMessages : 472
Date d'inscription : 05/09/2015


It's just a trick •• ft. Aston - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: It's just a trick •• ft. Aston   It's just a trick •• ft. Aston - Page 2 EmptyDim 29 Mar - 11:51







I love you



Peut-être était-ce l’écho de leur lune de miel, encore vif dans la tête du jeune homme, qui le rendit si vulnérable au larme ? Perdre ce bonheur intense qu’il avait ressenti là-bas et qu’il ressent partout où il est avec sa femme, c’était impensable pour le capitaine qui maintenant pleurait son impuissance. Sentant cette douce pression sur ses mains et cette voix qu’il aimait temps, Aston releva la tête quand Katherine l’appela.

Doucement, elle avait tirer le blond jusqu’à elle, l’enlaçant de ses bras, passant une main dans ses cheveux. Un sentiment de bine-être l’envahit alors, même les larmes roulaient encore doucement sur ses joues. Maintenant allongé à moitié sur sa femme, le jeune homme se laissait faire, relâchant la pression pour profiter de cet instant si cher à ses yeux.

Des paroles réconfortante, un baisé aussi doux que la soie, l’allemand se sentait bien plus apaisé. Il écoutait attentivement, restant sa voix, Katherine trouvait les mots juste pour le ramener à lui. Se redressant alors, maintenant calmé et les larmes disparues, le blond fût surpris de la suite des paroles de sa femme. Son sourire malicieux tlavertie de quelque chose et il ne pût s’empêcher de sourire après ce baiser et cette demande tout à fait charmante. Il lâcha même un léger rire après le baiser sur le nez.

Madame sait ce qu’elle veut on dirait.  


L’embrassant une dernière fois, le capitaine se releva doucement, le visage radieux, un sourire rayonnant de bonheur. Il était apaisé, cela ne servait à rien de s’en vouloir éternellement.

Bien sûr, ne bouge pas, repose toi et on mangera ici si tu veut.  


Sans plus attendre, le blond partis en cuisine faire la cuisine, coupant, cuisant et assaisonnant avec tout l’amour du monde. Il revient au bout d’une petite heure au chevet de sa femme avec un plateau sur lequel était déposé leur deux assiettes. Le sourire au lèvre, le plat en bouche, le jeune couple profitais pleinement de ce moment rien qu’à eux, après une journée si éprouvante.


 


And you love me



Halloween


Ordres donnés en darkorange !


It's just a trick •• ft. Aston - Page 2 QF04pH6Fki3Wr4d-UP57JUpf4u8

It's just a trick •• ft. Aston - Page 2 Unknown

It's just a trick •• ft. Aston - Page 2 Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

It's just a trick •• ft. Aston - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: It's just a trick •• ft. Aston   It's just a trick •• ft. Aston - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
It's just a trick •• ft. Aston
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-