La ville est en Septembre 2020

Partagez
 

 Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 344
Date d'inscription : 03/07/2018


Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka   Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 EmptyLun 13 Avr - 23:52

Once upon a time in a land far away...
tag : @Honoka
And everybody need a good coffee with friends !
Tu ne t'attendais pas à ce que votre journée se termine de la sorte. Surtout que tu n'avais eu aucun soupçon quant-à ça, et tu te dis qu'elle a dû agir simplement sous l'effet de l'alcool. Tu sais que, même , un seul verre, peut pousser à faire des choses à notre insu. Voilà pourquoi tu buvais très peu, ou alors à faible dose. Car tu préfères avoir une bonne maîtrise de tes pensées et tes manières d'agir. Il t'arrive peut-être parfois de vriller légèrement, de céder à plus de verres que tu ne le devrais. Mais c'est rare, extrêmement rare. Encore heureux d'ailleurs, car vu l'état d'Honoka hier soir, tu n'oses pas imaginer le résultat si tu aurais eu un coup dans le nez à ton tour. Tu ne sais pas ce qu'il se serait passé, et Dieu merci que tu ais évité cette possibilité. 


Tu avais passé ta nuit à songer. Réfléchir. Ce serait mentir de dire que le geste d'Honoka  ne t'avait pas perturbé. Bien au contraire. Tu as bien conscience que cela peut être un acte simplement fait sous l'emprise de l'alcool, qu'elle ne le pensait pas. Mais pour un homme détaché de ce genre de geste, qui en avait même oublié l'existence, c'était assez frustrant et perturbant. Ce qui expliquait que tu étais resté. Bon maintenant il fallait que tu assumes le fait de n'avoir pas dormi et de ne pas avoir reposé ta jambe. Enfin, ce n'était sûrement pas le moment de penser à ton petit bonheur. Tu avais bien que tu avais sûrement fait peur à Honoka, vu qu'elle s'était armée d'un couteau en cristal fabriqué de ses mains, sans doute qu'elle te l'aurait balancé dans la gueule si elle ne t'aurait pas reconnu. Mais au final, le couteau avait fini dans une cible, et c'était mieux ainsi.


Ce qui te faisait froncer les sourcils cependant était l'air surpris ancré sur le visage de la jeune femme. Elle semblait avoir oublié ce qu'il s'était passé hier au vu de son interrogation sincère. Oh fuck damn it. Elle te disait avoir un mal de tête, mais tu n'es malheureusement pas médecin. Te levant, tu fronçais les sourcils en forçant un peu sur ta jambe pour te diriger vers ce que tu avais acheté à la boulangerie, en sortant une bouteille d'eau fraîche. Bon, il y a aussi du jus d'orange, mais l'eau, c'est bien. Tu lui avais tendu cette dernière avant, en boitant légèrement, de revenir sur son lit, reprenant place en la regardant. De ton air si fermé, si... Habituel, daignant esquisser un léger rictus malgré tout.


Enfin, elle ne semblait pas déterminer à boire, étant donné qu'elle s'était cachée sous sa couverture. Tu avais penché la tête avant de remettre une mèche rebelle derrière ton oreille.


« Tu ne te souviens d'absolument... Rien ? »


Bon, certes, tu avais déjà la réponse avant de poser ta question. Ce qui n'était donc pas très intelligent de ta part. Croisant les bras, tu fermais les yeux, les ré-ouvrant quelques secondes après. Tu vas essayer de ne pas t'endormir sur place. Même si tu n'étais pas franchement fatigué. Physiquement si, tu étais au bout. Mentalement, cette fois-ci, c'était légèrement autre-chose. Bon autant pas passer par quatre chemins; tu es bien gentil, mais tu es aussi très direct.


« Eh bien, pour faire rapide, j'ai découvert que tu ne tenais pas vainement l'alcool. Alors je t'ai ramené chez-toi... J'allais partir après t'avoir aidé à t'allonger, mais tu m'as retenu, sanglotant contre moi avant de... Heu... »


Tu te grattais la joue, légèrement perplexe. Tu y vas peut-être un peu trop cash. 


« M'embrasser, puis tu t'es endormie. Alors je suis resté toute la nuit dans le salon, vu que tu ne voulais pas que je parte, je me suis dit que ce serait malpoli de ma part de partir de la sorte ! »


▬ I think in #darkcyan

Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Honoka Yujira

Honoka YujiraMembre de l'AllianceMessages : 180
Date d'inscription : 21/02/2020


Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka   Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 EmptyMar 14 Avr - 16:36


Every crystal man needs an crystal friend ••  .

Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 NLhERKO
. . . .Je le voyais se relever et lutter. De même quand il marchait il boitait. Je savais qu’il avait des soucis avec sa prothèse mais jamais je ne l’avais vu lutter de la sorte. Il était parti chercher de l’eau. Probablement qu’il avait vu que j’avais mal à la tête mais il s’est arrêté quand il a vu que je m’étais cachée derrière ma couverture… Je venais alors tendre la main pour prendre la bouteille dans ses mains tout de même et je venais en boire un peu. J’étais gênée mais j’avais toujours mal à la tête et ma mère disait toujours, bois même un tout petit peu d’eau. Ca peut toujours aider. C’est donc ce que je faisais alors qu’il se mettait à me parler. Il avait vraiment l’air mal en point. Il pouvait tomber de fatigue à tout moment même moi je pouvais le voir. Il avait une gestuelle assez gênée je le voyais alors remettre en place ses cheveux  

Cette question n’avait aucun sens. Je venais de lui dire que je ne me souvenais de rien justement…
Il me faisait un résumé de la soirée. Comme quoi en gros je ne tenais pas l’alcool et qu’il a du me raccompagner chez moi. Un peu gênant mais ça va. C’est la suite qui me dérangeais. Je lui aurai demandé de… rester… Et je me suis mise à pleurer dans ses bras… Mais qu’est-ce qu’il m’a pris donc hier ?
Je le voyais se gratter la joue il avait l’air très gêné. Je venais prendre une autre gorgée dans la bouteille d’eau… Ce n’était peut être pas la meilleure idée pour le coup. Je manquais de peu de m’étouffer en entendant la suite de ce qu’il avait à me dire… J’avais mal à la gorge. Je venais me taper sur la poitrine pour faire passer cette eau qui n’aurait pas dû se trouver la ou elle est allée.

“J’ai… Non. Pas possible… Je ce n’est…”

Non réfléchis, réfléchis garde ton calme.

“C’est une blague c’est ça Sensei ? Hahaha”

Disais-je en gardant toujours mon ton monotone et mon faciès incolore. Je le regardais droit cherchant ses yeux… Mais il avait l’air vraiment sérieux… Tout s’accélérait. Mon coeur. Je sentais mon sang affluer dans tout mon corps... C’était donc vrai. J’ai… Embrassé, sensei. Mais à quoi je jouais au juste. Pourquoi j’avais fais ça.

“A-Attendez moi ici.”

Je me relevais de mon lit et j’allais préparer du café pour lui et un thé pour moi dans la cuisine. Et surtout j’avais besoin de m’éloigner un peu pour le moment. Il me fallait réfléchir et ce n’était pas possible avec lui juste à côté de moi… Pourquoi. Ce mot se répétait dans ma tête. Je tremblais… J’arrivais à peine à tenir les boissons je décidais alors de prendre un plateau ce sera plus simple… Et je retournais vers lui. Mais au final je n’avais toujours pas les idées claires. Je venais lui tendre le plateau avec au plus proche de lui la tasse de café. Il y avait du sucre à côté dans un petit bocal et une cuillère s’il voulait en prendre.
Je venais ensuite me poser à côté de lui.

“Je suis confuse. Je ne sais pas ce qui m’as pris”

Je venais alors me mettre devant lui baissant la tête. Et d'une voix tremblante je lui renouvelle mes excuses.

“D-Désolée vous, n’auriez pas dû voir ce côté de moi hier soir. C’est tout de ma faute”

Je ne sais pas vraiment quoi faire ni quoi dire. J’ai été idiote de réagir de la sorte. Je savais déjà qu’auparavant lors des rares fois ou je buvais on me disait plus ouverte et plus expressive que d’habitude mais la. Ca ne m’était jamais arrivé auparavant. Mon coeur battait toujours fort. Je pouvais même l’entendre. Il me fallait trouver quelque chose. Et vite. Mais je n'ai pas la tête à ça et elle me fait toujours mal. Je n'arrive pas à réfléchir.

“E-Ecoutez. On peut reprendre cette conversation plus tard. Il me faut du temps. Je vais préparer des affaires. Vous semblez fatigue. Restez ici prenez une douche et prenez mon lit.”


Je n’attendais pas sa réponse et je me levais pour aller comme convenu lui préparer des affaires. J’étais à la fois désemparée et perdue. Honoka idiote !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 344
Date d'inscription : 03/07/2018


Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka   Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 EmptyMer 15 Avr - 1:07

Once upon a time in a land far away...
tag : @Honoka
And everybody need a good coffee with friends !
Tes yeux la regardaient. On ne pouvait rien lire dans ton regard. Ton visage était cependant bien plus marqué. Par la fatigue, crispé par l'incompréhension. Pourtant, tu souriais. Ce sourire si singulier, si habituel. Ancré sur ton visage comme une habitude mécanique. Tu fais rarement la tête. Surtout en présence de tes proches, ou des personnes que tu apprécies. Et même si ce qu'il s'était passé hier soir te perturbait toujours, tu ne le faisais pas spécialement paraître. Même quand tu en avais parlé, certes, tu avais un air gêné, ce qui était normal et humain, mais tu n'avais pas fondu en sanglot, par honte, ou céder à la colère, par énervement. Des concessions, voilà ce que tu faisais. Non pas que ce qu'ils s'était passé hier soir était une chose normale, surtout que tu n'avais toujours pas d'explication. Mais tu n'allais pas t'énerver. Ce n'était pas dans ton caractère, de céder aux nerfs tendus pour un rien.


Elle avait failli s'étouffer quand tu lui avais parlé de sa “ bourde ” d'hier soir. Si dans la seconde, tu t'étais inquiété, en prenant du recul, tu te disais que la réaction de la jeune fille était normal. Surtout si elle se souvenait d'absolument rien.  La regardant de cet air si reculé, tu hochais négativement la tête. Non, ce n'était pas une blague, bien que tu supposes qu'elle aurait voulu que ce soit une plaisanterie de ta part. Mais malheureusement, ce n'était pas ton genre, de faire des farces de la sorte. Tu veux bien rire de tout et de rien, mais ce genre de chose, avancé en plaisanterie, ne te faisait pas rire. 


Alors que tu avais entre-ouvert tes lèvres closes jusqu'à maintenant, la jeune femme s'était levée, te demandant de l'attendre. Elle semblait comme... Sous le choc, de la nouvelle. Tu pouvais la comprendre. Tu aurais peut-être dû en parler plus légèrement, pas l'annoncer du tact-au-tact. Tu restais assis, les yeux mi-clos. Bien que tu les avais rapidement ouvert quand Honoka était revenue avec un plateau qu'elle te tendait. Tu avais pris la tasse de café entre tes mains froides, la remerciant pour sa gentillesse. Si ce geste te rassurait sur la manière dont elle avait prise la nouvelle, tu l'avais vu baissé la tête, réitérant les excuses sur son "comportement" d'hier. Tu penchais la tête, légèrement, prenant soin d'esquisser ce sourire doux.


« Tu n'as pas à t'excuser... Du moins, tu ne peux pas t'excuser d'une chose que tu as fait en étant inconsciente de tes actes, hm? »


Tu essayais de la rassurer. Mais cela te semblait incroyablement maladroit et extrêmement peu convainquant. Tu étais prêt à refuser sa proposition si généreuse. Te reposer, tu le feras en rentrant chez-toi. Quant-à la douche, la prendre ici risque d'être compliqué. Car ta douche est tout de même équipée pour que tu puisses t'asseoir. Car resté debout sur une jambe en ayant peur de perdre l'équilibre n'était pas la meilleure des sensation. Mais la demoiselle était déjà parti. Penchant ta tête en arrière, tu réfléchissais. Calmement, silencieusement, tu te penchais en avant, relevant ton pantalon pour avoir ta prothèse en visu. Toujours dans un mutisme de mort, tu avais commencé à bidouiller cette dernière, jusqu'à ce qu'après un "clac", tu la retires complètement. Fronçant les sourcils tout en soupirant, tu sentais ta jambe, du moins, ce qu'il en restais, légèrement libre comme légèrement marqué.


Rien de bien grave, simplement des éraflures car tu l'as portée bien trop longtemps. D'habitude, tu la retires le soir pour dormir, mais ici, tu l'avais porté toute une journée où vous aviez marché, ainsi que toute la nuit. Ton regard était devenu vide tandis que ta prothèse était à côté de toi et que tu voyais ce second pied, manquant. Cela ne te faisait pas de mal, tu l'avais accepté. Mais il est vrai que par moment, tu t'imagines, complètement entier. Cela doit être beau, non ? D'avoir deux jambes en chair ?  Tu ne le sauras jamais.


Tu attendais qu'Honoka revienne vers toi pour redresser ta tête, le regard livide, mais un sourire ancré sur les lèvres. Un sourire bien étrange, indescriptible.


« Merci beaucoup de ton aide Honoka... Cependant, je ne vais pas pouvoir me doucher ici. J'ai des équipements spéciaux chez-moi pour m'aider, car tu penses bien qu'avec une seule jambe , c'est compliqué et dangereux de se laver, en équilibre sur un sol mouillé. »



▬ I think in #darkcyan

Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Honoka Yujira

Honoka YujiraMembre de l'AllianceMessages : 180
Date d'inscription : 21/02/2020


Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka   Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 EmptyMer 15 Avr - 12:03


Every crystal man needs an crystal friend ••  .

Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 NLhERKO
. . . .J’étais partie lui préparer des affaires de douche. J’étais encore dans une vallée embrumée. Je n’arrive pas à admettre que j’ai embrassé cet homme hier soir. Pourquoi un geste pareil. Il ne m’est jamais arrivé d’avoir d’aventures par le passé. Cela ne m'intéressait pas plus que ça. Et il a fallu d’une goutte d’alcool en trop pour que j’en arrive à ces fins. En plus il fallait que ce soit sur Sensei. Bien qu’il soit une personne hors pair de par sa gentillesse envers ses proches il était aussi celui qui m’avait aidé à comprendre comment utiliser ces pouvoirs. Plus qu’un professeur il était presque un… Père. Non.Reprends toi Honoka et fais les choses bien.  De quoi j’avais besoin déjà ? Oui ! Une serviette ainsi que des vêtements propres. Mais il est vrai que c’était un homme et qu’il était quelque peu difficile de trouver quelque chose à sa taille mais je dois bien avoir quelque chose de grand et assez large pour qu’il soit à l’aise. Oh je sais ! Je fouillais dans un tiroir où était rangé un kimono. Il était beaucoup un peu trop grand pour moi évidemment, mais cela devrait lui aller. Ni une ni deux je retournais dans ma chambre.

Je le retrouvais la. Perdu lui aussi dans ses pensées. Il semblerait que je ne sois pas la seule dans ce cas. Mais quelque chose me perturbait. Il avait en plus d’avoir enlevé sa prothèse le regard vide. Il regardait sa jambe manquante. Il ne dégageait rien. Ne me dites pas qu’il repense à sa jambe perdue.

Il venait me regarder avec un sourire qui me semblait bien trop étrange pour qu’il soit vrai. Je n’y arrive pas. Ca me fait du mal de le voir comme ça. Comme une forte douleur à la poitrine. Je ne sais pas pourquoi. Mais ça me faisait mal de le voir comme ça et le fait qu’il parle de sa jambe… Des précautions qu’il doit prendre pour éviter de se blesser dans de simples actions du quotidien. Je n’imaginais pas à quel point cela pouvait être handicapant d’être dans une telle situation. Je devrais m’estimer chanceuse de posséder encore tous mes membres je crois. Je crois que je ressens de la tristesse pour lui. sans m’en rendre compte j’avais des larmes qui coulaient des yeux. Je venais faire tomber les affaires que j’avais dans les mains au sol. Quand je sentais les premières larmes couler le long de mes joues je venais vites les essuyer. Ce n’était pas approprié et encore moins respectueux pour lui. Il doit subir ça tous les jours et je suis certaine qu’il ne veut pas être pris en pitié… Ou encore aidé. Mais je ne pouvais rester la sans rien faire. Je m’avançais alors timidement vers lui, et en tremblant un peu n’ayant pas l’habitude de ce genre de rapprochement je venais l’entourer de mes bras le serrant contre moi, sa tête contre ma poitrine. Et d’une voix douce et calme malgré le stress dont je fais preuve maintenant je venais lui murmurer quelques mots.

“Maître. Ce sourire. Faux.”

Je faisais une petite pause en le serrant un peu plus fort dans mes bras.

“Je suis désolée. Je suis sotte de ne pas y avoir pensé. Mes sincères excuses.”

Je voulais que par ce geste qu’il comprenne que j’étais la pour l’aider comme lui serait présent au moindre couac dans ma vie. Je voulais qu’il comprenne que malgré ce qu’il s’est passé hier soir notre relation reste toujours la même et que je fais partie de ces personnes sur qui il peut compter.

Je restais accrochée à lui pendant quelques secondes puis je venais passer une main délicatement dans ses cheveux remettant en place sa mèche un peu récalcitrante et je venais le lâcher.
Le laisser faire ce qu’il voulait. C’était pour moi la meilleure solution dans le contexte actuel.  S’il voulait partir il pouvait le faire s’il voulait rester il pouvait tout aussi bien le faire. J’aurai très bien pu l’aider à prendre sa douche après tout c’est quelque chose de normal chez moi. Mais je peux comprendre que la barrière est que nos cultures soient différentes et je ne voulais pas le brusquer plus que je ne l’ai déjà fait. Je savais qu’il serait plus sain de le raccompagner car dans son état actuel de fatigue qui sait ce qu’il pourrait arriver mais je n’arrivais pas à sortir ces mots de ma bouche. Peut-être que lui aussi avait besoin de temps seul et sans moi. Réellement je suis une idiote.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 344
Date d'inscription : 03/07/2018


Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka   Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 EmptyMer 15 Avr - 15:37

Once upon a time in a land far away...
tag : @Honoka
And everybody need a good coffee with friends !
Rares sont les moments où tu penses à comment serait ta vie si tu auras gardé ta seconde jambe. Maintenant, cela faisait partie de ta vie, tu y étais habitué depuis tes 15 ans. Mais il est vrai que parfois, perdu dans tes pensées, tu imagines un peu la facilité que tu aurais pour simplement te mouvoir, ou même juste te doucher. Sans forcément te préoccuper l'esprit par ta prothèse de cuivre qui parfois était déréglée, ou méritait quelques mises au point, le plus souvent fait par ta cousine car souvent, tu fais une bourde et tu le regrettes plus tard. Mais actuellement, tu avais juste un blanc. Un vide total dans tes pensées qui étaient normalement bordéliques en temps normal. Étant un homme avec la joie de vivre, tu as forcément plein de projet, de choses à penser.


Tu avais légèrement sursauté quand la demoiselle avait fait tomber ce qu'elle avait rapporté. Ton air se crispait tandis que tu avais vu ses larmes perler doucement sur son visage rosé. Tu ne comprenais pas trop pourquoi réagissait-elle ainsi. Est-ce de ta faute ? Tu n'as pourtant rien fait, hormis retirer ta prothèse et songer quelques instants. Sur le coup, tu ne voyais pas. Peut-être ton sourire, tout ton être qui trahissait ta fatigue, ton humeur actuelle ? 


Ta tête toujours levée, tu la voyais s'approcher de toi, elle t'entourait de ses frêles bras, ta tête contre sa poitrine;  tu pouvais sentir, entendre son cœur battre vite. Comme si elle était stressée. Comme si elle était travaillée par quelque chose. D'ailleurs, tu avais eu la réponse assez vite, c'était bien ton sourire inhabituel qui l'avait perturbé. Tu la laissais te serrer dans ses bras, étrangement, cela t'apaisait également bien que cela te surprenait étant donné que ce n'était pas dans ses habitudes d'avoir une telle approche envers toi. Tu fermais doucement les yeux, la laissant parler, calmement. 


Elle t'avait lâchée après avoir remis en place tes cheveux. Ton regard toujours vide, tu te disais que sourire apaiserait les tensions, mais si c'était un sourie faux de ta part qui l'avait rendu dans cet état, tant que tu sois sincère. Etre sincère ? Tu avais posé une main sur ton front. Les yeux mi-clos, avant que, d'un geste, tu te lèves, prenant dans tes bras, de nouveau, Honoka, peut-être un peu trop brusquement puisque tu avais failli perdre l'équilibre. Pas très intelligent comme geste. Mais tu voulais la rassurer, à ton tour. Car ce n'est pas la meilleure des têtes que tu lui avais proposé, alors qu'elle te proposait généreusement son aide.


« Merci Honoka, pour ton aide et le fait d'être là. »


Tu lui souriais doucement, t'aidant d'un meuble à côté pour aller sur ton genoux, ramassant ce qu'elle avait fait tomber. Gardant tout cela dans les bras, tu avais demandé à Honoka de t'aider à te relever, prenant soin d'aller te rasseoir sur le lit, ta prothèse à côté de ta jambe manquante.


« C'est un... Kimono ça, non ? Il a de jolis motifs... »


Tu continuais de sourire, te penchant pour daigner remettre ta prothèse tout en parlant à la demoiselle. Ton regard bas, presque concentré pour rattacher correctement ta jambe factice. Quand le même "clac" avait retenti, tu avais froncé les sourcils, lâchant un léger grognement. Trop tôt, beaucoup trop tôt... Tu t'étais relevé, ta jambe factice tremblait pas tu ne t'en occupais pas plus que ça.

« Enfin... Il va falloir que je rentre, tu dois être épuisée. Fait moi plaisir et repose toi aujourd'hui, d'accord ? »



▬ I think in #darkcyan

Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Honoka Yujira

Honoka YujiraMembre de l'AllianceMessages : 180
Date d'inscription : 21/02/2020


Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka   Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 EmptyJeu 16 Avr - 18:09


Every crystal man needs an crystal friend ••  .

Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 NLhERKO
. . . .Il n’avait pas l’air plus mal mais pas non plus dans un meilleur état. Son regard était toujours vide. Et je ne sais pas. Mais il semblait différent. D’habitude il affichait toujours un sourire gai et sincère. Et la il semblait plutôt trouble. C’était… de ma faute. A cause de mes bêtises il se trouve en proie à une incompréhension j’en suis certaine. Tout allait bien hier. C’est seulement depuis… Le… Baiser… J’avais eu quelques flashback de ce moment qui me vinrent en tête. Je me souvenais de sa chaleur corporelle, du goût et de la douceur de ses lèvres.
J’en venais à rougir un peu. Je le voyais se relever en utilisant sa seule jambe… Et il venait se jeter dans mes bras je le ratrappais alors qu’il semblait qu’il allait tomber et perdre son équilibre. Je n’allais pas lui refuser ça. Ce serait inapproprié au vu de la situation. Et puis c’était enfin quelque chose de sincère. J’étais contente et au vu de ses derniers mots il avait l’air d’aller un tout petit peu mieux. Il n’avait pas pour habitude d’être aussi affectif ou du moins pas exactement de cette façon… Mais ce n'était pas si mal à vrai dire. Même si ce n’était peut-être pas la meilleure des idées de me sauter dessus comme ça avec une seule jambe sensei. Je vais mettre ça sur le compte de l’impulsivité. Et c’en devient encore plus touchant.

Il ne restait pas longtemps dans mes bras et je le voyais se déplacer vers l’entrée de la pièce ou il venait se pencher au sol pour venir ramasser les affaires que j’avais faites tomber il y a peu encore. Il se baissait sur une seule jambe. Pour moi c’était simplement inimaginable. Cela doit faire mal non ? Je ne pouvais m’empêcher de grimacer intérieurement. Lorsqu’il me le demandait je courais vers lui pour venir l’aider à se relever délicatement lui servant de béquille jusqu’à ce qu’il puisse s’asseoir à nouveau tranquillement et doucement sur mon lit.

“C’est… Oui c’en est un. Merci.”

Il avait retrouvé son sourire. Du moins je n’arrivais pas à déceler un faux-sourire maintenant. Je dois avouer que j’étais un peu rassurée de le revoir à nouveau comme ça. Bien que et j’en suis totalement consciente je ne pense pas que tout s’est arrangé. Je le regardais alors remettre en place sa prothèse. Je ne m’y connaissais pas vraiment dans ce domaine. J’aurai bien voulu l’aider mais je risquerais de le blesser plus qu’autre chose… Mieux vaut le laisser faire. Il doit s’y probablement savoir ce qu’il fait non ?
Du moins c’est ce que je croyais en entendant le clac strident qu’elle faisait quand il venait la serrer. C’était un bruit horrible. Et ça sur sa jambe. Ce bruit était accompagné d’une moue endolorie ainsi que d’un faible grognement. Il avait dû se faire mal. C’est de ma faute. Il ne devrait pas marcher et rester debout aussi longtemps c’était totalement de ma faute. Je n’aurai pas dû le faire sortir autant. Et j’y pense. Ou est-ce qu’il avait dormi ? Il n’était pas à côté de moi ce matin et il semblerait que l’autre côté de mon lit n’ait pas été utilisé il est encore en ordre… Quand bien même il est parti dormir dans le salon les fauteuils que j’ai ne sont clairement pas confortable pour sa pathologie… Je me sentais si mal je ne pouvais que compatir à sa douleur. Et bien évidemment c’est un acte inutile, car cela ne lui enlèvera pas ce qu’il ressent à l’heure actuelle…

“Je… vais probablement me reposer. Je suis désolée. Tout est ma faute…”

Je n’aimais pas le fait qu’il insiste pour quand même rentrer chez lui au vu de son état physique et mental. Mais je n’ai pas l’impression que je pourrais lui rendre la raison. Je n’ai pas envie de le gêner plus que ça. Et surtout je ne sais pas si j’aurai les mots adéquats pour ça. Je venais l’aider à se relever du lit… L’accompagnant du mieux que je pouvais.

“Je… Ca va aller ? Vous êtes sur ?”

Je le regardais avec une visage et un coeur aussi inquiet qu’une petite fille qui voit son père en route pour la guerre. J’en avais l’estomac noué. Je venais saisir un papier où je venais griffonner quelques informations et je venais le lui tendre.

“Faites moi plaisir. Quand vous êtes arrivé utilisez le téléphone pour me dire.”

J’avais fais tout ce que je pouvais dans cette situation, et pourtant je n’étais toujours pas satisfaite. Je l’aurai bien accompagné. Mais je sais d’avance qu’il refuserait. Et puis il a peut être besoin de passer du temps seul… Sans moi. Celle qui ne tient pas l’alcool et qui en vient à embrasser ses proches, pour ensuite s’endormir sans vergognes en les sommant de rester pour une raison que j’ignore moi même encore.

“Bon eh bien à la prochaine soirée. Haha haha haha.”

Disais-je toujours sur un ton monotone. Voulant détendre l’atmosphère.
Etait-ce une bonne idée ?

J’aurai probablement dû me taire.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 344
Date d'inscription : 03/07/2018


Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka   Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 EmptyJeu 16 Avr - 20:50

Once upon a time in a land far away...
tag : @Honoka
And everybody need a good coffee with friends !
Tu étais fatigué. Tu te l'avouais à toi-même sans sourciller.  Par contre, pour ce qui est de le dire à haute-voix, c'était une autre histoire. Tu laissais ton paraître physique trahir ta fatigue, mais tu ne le diras pas concrètement. Tu n'as pas envie que l'attention de la miss se pose uniquement sur toi. Tu n'aimes pas réellement être le “ centre du monde ”. Tu préfères être cet homme lambda, que l'on croise une fois sans se poser des questions sur son prénom, son passé, sa vie. Une sorte de Monsieur tout-le-monde, cela te convenait parfaitement. C'est une sorte de traumatisme que tu possèdes depuis ton accident. Car les dernières images que tu possèdes juste après ton accident, juste avant de tomber dans une sorte de coma, était cette foule étouffante autour des tonnes d'inconnus qui te demandait de rester avec eux, de rester conscient. Le fait que des inconnus se soucient de ton état te frustrait, bien que cela date de quelques années maintenant.


Tu lui souriais quand elle te demandait si cela allait. Elle se soucie pour toi, donc tu penses qu'elle a très bien vu ta fatigue, ton état physique et peut-être mental qui étaient légèrement bancales. Mais tu ne rebondissais pas, te contentant de la rassurer comme tu le pouvais;


« Ne t'inquiète pas pour moi, je suis plus solide que j'en ai l'air ! »


Un beau mensonge ça, tu sais que tu n'es pas un surhomme. Bien au contraire, tu es bien plus affaibli dû à ta prothèse.




Tu la regardais écrire quelque chose sur un bout de papier, qu'elle t'avait tendu. Cela semblait être son numéro de téléphone. Petit bijou de technologie d'ailleurs, ces téléphones. Tu hochais la tête, promettant de la prévenir quand tu seras bien arrivé. C'était la moindre des choses, et tu sais que cela la rassurera de savoir de vive voix que tu es bien rentré. Tu avais fait de même, notant sur un papier qui traînait et qui semblait sans importance, lui donnant, elle peut t'appeler si elle a le moindre soucis, tu veux qu'elle ait conscience de cela. Tu souriais à sa plaisanterie, menant une main sur le haut de sa tête, lui tapotant cette dernière avant de remettre tes mains dans les poches de ta longue veste marron.


« Prends soin de toi, Honoka. »


Prononces-tu d'un sourire sincère. Ton habituel sourire. La regardant une dernière fois avant de tourner les talons, la brise extérieure te caressait doucement le visage, faisant flotter ta veste au gré du vent, tout comme tes cheveux. Décidément, il y a toujours des journées qui réservent des surprises, des rebondissements. Mais...


Ce n'est pas si mal mine de rien.


▬ I think in #darkcyan

Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka   Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Every crystal man needs an crystal friend •• ft. Honoka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-