La ville est en Novembre 2020
-10%
Le deal à ne pas rater :
Console Nintendo Game & Watch: Super Mario Bros en promo
44.95 € 49.99 €
Voir le deal

Partagez
 

  Azula Hosne - Soldat du Gouvernement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Spectre
Azula Hosne

Azula HosneSpectreMessages : 32
Date d'inscription : 30/03/2020


 Azula Hosne - Soldat du Gouvernement Empty
MessageSujet: Azula Hosne - Soldat du Gouvernement    Azula Hosne - Soldat du Gouvernement EmptyLun 30 Mar - 18:10

 Azula Hosne - Soldat du Gouvernement 7owgwnMp_400x400

Azula Hosne
Revy - Black Lagoon

« La protection des civils est mon job. »

Nom : Hosne
Prénom : Azula
Surnom : Azu (pour les plus ou moins proches),  La Sale Chienne du Gouvernement (pour les autres il semblerait), GunBlade.
Sexe : Féminin
Date de naissance : 25 Décembre 1987 – Je suis pas un cadeau pour tout le monde
Âge : 32 piges
Camp : Gouvernement
Pouvoir : Aucun
Métier : Soldat
Situation : Célibataire endurcie qui aime passer du bon temps.



De quand date votre entrée dans le camp ?  XX/XX/ 2008. Quelques mois après la mort de ses parents, fin  2007, Azula renonce aux Domaes et rejoint corps et âme la protection des habitants de Quederla au sein du Gouvernement.
Quels sont les liens avec votre clan ? Officiellement plus aucun. Officieusement, elle suit de loin l'évolution de son ancienne famille et tend l'oreille aux rumeurs et "on dit" des plus bavards aux sujets des différentes familles. Les rumeurs des rues au détour d'un verre peuvent être une surprenante source d'information et un moyen de prendre des nouvelles de façon détournée.
Possédez-vous une arme, si oui laquelle ? Azu montre une nette préférence pour les armes à feu.  Revolvers et fusils sniper sont ses joujoux préférés selon les circonstances. Ça explose une cible à distance avec un joli bruit de détonation qui lui donne un magnifique sourire carnassier. Elle se révèle toutefois plus que redoutable au corps à corps avec deux couteaux de chasse. Le combat au corps à corps fait partie de sa vie aussi loin qu'elle s'en souvienne.

 Azula Hosne - Soldat du Gouvernement Original

Azula, pour où commencer pour vous parler de cette sale gosse ? Mauvais caractère, elle est vulgaire et montre  un poil trop d'orgueil comme si elle était la reine et toi le souillon. C'est ce que ceux qui la connaissent peu pourraient vous dire d'elle. Elle s'amuse à astiquer ceux qui s'adressent à elle avec une pique bien sentie. Ceux qui savent lire entre les lignes cependant se rendront compte que c'est une sorte de filtre social. Le sarcasme fait partie de sa panoplie pour empêcher les gens d'être trop proches d'elle. Elle aime les gens dans leur ensemble, mais elle ne se livre jamais complètement. Elle éludera bien des choses avec une boutade ou un sursaut d'orgueil en vous souhaitant de découvrir de nouvelles joyeusetés non tout public. 

Elle analyse beaucoup, tout le temps en réalité, que ce soit son environnement ou les gens qui l'entoure. Elle semble n'avoir jamais la conscience tranquille et toujours sur le qui-vive. Elle en a le sommeil très léger et il n'est pas rare qu'elle dégaine un couteau de sous sa couche pour en menacer qui ose s'approcher trop près d'elle sans son consentement. Quelques tentatives de bizutage dans les dortoirs ont ainsi failli dégénérer pendant ses premières années de service avant que chacun n'apprenne à réagir « convenablement » à ce genre d'intrusion « bon enfant ». Cet état d'alerte semble aussi être ce qui lui confère un excellent instinct digne d'un chien policier. Même si son cerveau ne réussit pas toujours immédiatement à mettre un mot sur ce qui ne va pas, quand son instinct lui susurre « je ne le sens pas », c'est rarement pour rien. 

Bien qu'ainsi impulsive et prompte à la colère, Azula est également doté d'un esprit rationnel et stratège qui la font parfois passer pour une flemmarde insolente. Passablement partisane des plans explosifs à la, « c'est mwa que vlàààà », elle préférera les actions précises qui permettent d'économiser le plus de ressources possibles : une arme à feu permet d'éviter en une balle un combat qui serait une perte de temps, d'énergie et d'hommes. Cela ne veut pas pour autant dire qu'il ne faut pas être prêt à mobiliser ces dites ressources si nécessaire. Dans le même ordre d'idée, elle ne visera pas la carotide, le visage ou ce genre de points faibles évidents et donc évidemment protégées. Si contrainte au combat au corps-à-corps, elle ira plutôt trancher des ligaments croisés dans le pli du genou. Point très rarement renforcé pour conserver la mobilité du combattant. Cela renvoie à ce qui semble être son éternel but, être le plus efficace possible en dévoilant le moins possible d'elle-même, quitte à passer pour une sale garce sans honneur. Seul le résultat compte.

Cet aspect secret ne fait pas pour autant d'elle une mauvaise personne. Au contraire, quand on écoute un peu moins sa verve et qu'on regarde un peu plus ses actes, on se rendrait compte qu'elle se trouve être un gardienne sévère et, quelque part, très prévenante. Une adepte du « apprend à un être humain comment construire une canne à pêche ... » Elle n'hésitera pas à prendre tout les risques nécessaires pour protéger ceux qui doivent l'être, quitte à prendre le blâme pour autrui, jugeant ainsi que si les autres échouent en sa présence c'est par une analyse erronée de sa part. Elle préfère ainsi encaisser afin d'offrir une chance d'évoluer dans la meilleure direction possible si elle juge qu'une punition n'est pas méritée, ou pourrait être un obstacle vers la rémission ou la rédemption. Sa dévotion au peuple de Quederla est ainsi faite. Assume les conséquences de tes actes, et veille sur ceux qui ont besoin de grandir vers le droit chemin.  Elle n'est pourtant pas du genre à pardonner indéfiniment. Tout le monde a le droit à  l'erreur, le droit à une seconde chance, mais si tu tombes dans le même piège deux fois de suite alors tu es responsable de ton sort.


 Azula Hosne - Soldat du Gouvernement B7060738e9cdd951a9ffdd0ab92c798a9ba09e0e_00

« Oho ! Vise moi la petite à moitié à poils qui arrive ! » « Hm... Je s'rais toi, Joe, j'y regarderai à deux fois avant de m'y frotter. Elle a de joli jambons, mais y'a aussi marqué ''j'fous des tatanes avec au premier qui m'emmerde'' dessus. » « Tu devrais apprendre à pimenter ton quotidien, Billy ! » « C'est ce que me dit ma femme tous les jours... » 

Azula est un soldat et cela se voit sur son physique. Son visage est celui d'une jolie brune auburn aux reflets violacés, aux courbes provocantes, et aux yeux ambrés perçants. Le reste de on corps est celui d'une combattante. Les gestes vifs de sa musculature sèche et marquée trahissent un entraînement intensif quotidien. La mise en pratique du dit entraînement est, lui, indiqué par les cicatrices, plus ou moins moches, qui lézardent son épiderme en divers endroits avec une discrétion variable. 

Sa tenue vestimentaire, quand elle n'est pas en uniforme pour une mission, est clairement un gros doigt à la rigueur militaire. Elle affectionnera des tenues courtes et qui entravent le moins possible ses mouvements. Sa longue chevelure relevée en queue-de-cheval, mini-short, crop-top et jupes seront de rigueur les jours de permission. Cela mettra ainsi en valeur, sa poitrine convenablement fournie, sa taille fine et son fessier rebondi. Elle sait cela dévoile également des marques qui témoignent que d'autre pourraient choisir de couvrir. Pour elle, c'est un excellent moyen de repousser les crétins et de faire parler les bavards. Et quand ces dernier(e)s sont plutôt agréables à regarder, un moyen de rencontrer des individus avec qui passer un bon moment. 

Ses deux autres signes distinctifs seront l'éternelle clope qu'elle semble fumer dès que cela lui est permit et un tatouage aux motif tribal noire sur l'épaule droite qui lui coure jusqu'au coude. 

Sa nature d'éternelle méfiante (ou l'expérience?) ajoutera à ce tableau une paire de chaussures renforcées et des mitaines en cuir sombre. Comme si elle se tenait toujours prête à faire sauter les chicots d'un adversaire sorti de nulle part. 

Cette nature ambivalente de dissuasion et de secrets se retrouve jusque dans son style de combat. Comme dit plus haut elle favorisera autant que possible l'usage des armes à feu avec lesquelles elle se régale et excelle. Bien que d'un naturel obstiné et combatif, c'est pour elle un moyen d'éviter de combattre au corps-à-corps. En effet, un œil expert pourrait déceler dans ses tics martiaux et sa façon de réagir un style bien particulier acquis par des années de formation dans sa précédente vie : le style enseigné dans les lignées Domaes. Azu a bien tenté par la suite d'apprendre d'autres formes martiales, d'élargir son éventail de techniques afin de devenir plus forte et aussi de diluer cette signature, mais on n'efface pas plus de la moitié d'une vie d’entraînement imprimée dans la chair aussi facilement. Qui a déjà affronté Kira, pourrait avoir une sensation de légère familiarité en affrontant Azula au corps-à-corps. Ainsi, sa prudence essaiera autant que possible dissimuler son origine et de garder le corps-à-corps pour le dernier recours. 

Un fait incongru et pourtant notable est qu'elle possède un passe-temps qui pourraient être surprenant compte tenu de son profil. Cette chère Azula est une férue de composition florale. Mais ce passe-temps ne se manifeste qu'à une seule période de l'année, à l'approche des fêtes, peu de temps avant qu'elle n'aille fleurir la tombe de ses parents.

Justice. Injustice. Amour familial. Voilà des concepts bien mièvres, dignes d'une histoire à l'eau de rose pour adolescentes, et qui vont pourtant forger Azula telle que nous la connaissons aujourd'hui. 

Azula Seryk, Domae : 


Azula est la fille aînée de deux fiers Domaes félins. D'abord choyée, la jeune Seryk apprit très tôt l'injustice du monde. Elle allait devoir partager ses parents avec un petit truc rose et bruyant nommé "petite sœur". Passer de fi-fille chouchou a « fait attention ta sœur est fragile !  Il faut partager » fut un changement de paradigme à son échelle. Il fallait veiller, être grande, être forte, protéger plus faible que soit. Un rôle que la jeune Azula prit très au sérieux. Il fallait qu'elle apprenne tôt à se battre pour veiller sur ce trésor aux cheveux de fleurs. Il fallait empêcher quiconque à l'école de dire du mal ou oser lever le petit doigt sur elle. Et puis bientôt, Azula se rendit bien compte qu'elle ne pouvait pas tout le temps est avec sa sœur pour la protéger du monde. Alors elle entreprit de lui apprendre tout ce qu'elle savait de l’entraînement que ses parents lui transmettait, pour qu'Azula protège Kira même quand Azula n'est pas là. Les jeux complices entre les sœurs devinrent des entraînements où chacune en grandissant rivalisait avec l'autre. Azula transmettait ce qu'elle apprenait à sa petite sœur, puis retournait s’acharner à l’entraînement dès qu'elle avait un instant de libre. Sinon sa petite sœur allait être la plus forte et ça n'allait évidemment pas. Elle était l'aînée et la plus forte des deux, cela devait rester ainsi ! 

La jeune Azu se rendit vite compte que pas tout le monde avait une grande sœur capable de protéger des petits camarades un peu trop turbulents. Peut-être que quelques lectures d'histoire de héros protégeant la veuve et l'orphelin aidèrent un peu aussi. Azula devint une enfant trop pleine d'énergie que l'injustice faisait sortir de ses gonds. Elle déclenchait des bagarres avec qui tentait d'humilier ou terroriser ses petits camarades. Ces derniers se montraient souvent plus malins qu'elle, au début, car ils se débrouillaient pour qu'Azula se fasse punir par les professeurs. Cela importait peu à la jeune Seryk du moment que sa sœur et ses camarades étaient en sécurité. Étrangement cela importa plus à ses parents qui ne toléraient que peu que leur fille soit la terreur de l'école. Quelle image donnait-elle de l'éducation qu'elle recevait de ses parents ? Certains parents ne gênaient d'ailleurs par pour exagérer les faits de ces petites bagarres de court de récrée, ainsi que la gravité des blessures que cette Domae sauvage infligeait à leur petit ange. 

C'est comme ceci qu'Azula apprit que faire ce qui semblait juste avait des conséquences injustes. Que les adultes apprenaient aux enfants à être injustes entre eux. Elle ne faisait que protéger ses amis, et permettre à ses petits camarades de s'amuser sans avoir peur, mais on voulait l'en empêcher. Quand elle demandait un simple « pourquoi ». On lui disait que c'était ainsi, qu'il fallait qu'elle cesse ou apprenne à ne pas se faire prendre. Que dans tous les cas, si ses parents étaient à nouveau convoqués à l'école, cela allait barder. Et Azula, comme tous les enfants n'aimaient pas être punie, alors elle a appris. À cette période, son éducation de Domae passa au niveau supérieur. On se montra beaucoup plus exigeants avec l’aînée de la fratrie Seryk. On tenta même de la rendre plus féminine en lui enseignant le délicat art de l'arrangement floral et le langage des fleurs. La seule conséquences fut les sœurs Seryk s'offrant des fleurs pour n'importe quelle raison, aussi ridicule soit elle. À l'école, la terreur Azula appris petit à petit la finesse, à passer pour un ange pour mieux gagner la confiance des professeurs et surtout, surtout, être la plus forte. Car si elles battait ses camarades sans qu'elle n'en emporte de traces alors c'était leur parole contre la sienne. Et bientôt, on osa plus faire grand chose devant elle. Si certains de ses camarades se faisaient encore martyriser, on se débrouillait pour que cela n'arrive pas à ses oreilles. 

Habituée à accompagner ses parents au QG, Azula fut rudement entraînée par ces derniers jusqu'à réussir à entrer officiellement parmi les Domae à sa 14ème année. Elle se dévoua entière au clan et faisait de son mieux dans chaque mission. Si elle se montra être la digne héritière de ses parents au début, le tableau s'étiola petit à petit. Les missions Domaes étaient pour le bien du Clan et permettre sa prospérité. Les ennemis étant les autres clans, ou gêner le gouvernement. Mais au passage d'autres en faisaient les frais : Les Civils. Les premières missions se passèrent presque sans encombre, elle avait un pincement au cœur parfois, mais elle arrivait à vivre avec. Il était naïf de croire que les actions des différents clans n'avaient de conséquences que pour les clans, qu'il n'y avait pas de dommages collatéraux. 

Jusqu'à cette mission où ils devaient voler des documents afin de permettre au Clan de remporter le monopole sur un marché. Il n'y eu pas de trop de dommages, des blessés légers et les assurances couvrirent tous ces petits bobos. Jusqu'à ce que ce monopole acquis causa la faillite d'entreprises liées au secteur concerné. De nombreuses personnes perdirent leurs emplois, certains connurent la misère le temps de retrouver un nouveau job. Des gens avaient souffert juste pour un vol de documents. Juste pour donner une information qui donnerait l'avantage aux Domae. Cette mission fut l'électrochoc pour Azula. 

L'adolescente tenta ensuite de mener ses missions au mieux, mais, même temps, se démenait pour à réduire au maximum les conséquences pour les habitants de Quederla. Et comme lui disait avec sagesses, à son plus grand agacement, sa petite sœur : « Tu ne peux pas te battre pour deux camps à la fois ». Ce qu'Azula ne pouvait contredire. C'était la vérité. « Les Domaes passent avant les autres ». Et ici, la brune se levait toujours pour retenir des mots puériles qu'elle n'arrivait pas à faire taire dans son Esprit :  De quel droit ?!  Son comportement poussa le Clan à montrer une légère méfiance envers elle. La Jeune Domae tenait tête, n'obéissait pas forcément, et même si les missions étaient réussies la façon et les circonstances ne plaisaient pas non plus aux donneurs d'ordres. Cette méfiance du Clan se manifesta de façon claire à chaque fois qu'on lui refusa le passage du rituel. Elle avait beau être parmi les meilleurs combattants de son âge, avoir parfois même le dessus sur ses aînées, les missions réussissaient de justesse si Azula apprenait que des Civils pouvaient en pâtir. On finissait par lui cacher si les civils étaient à risques afin qu'elle obéisse, que la mission se passe sans encombre. Elle prit plusieurs avertissements, des sanctions. 

Cette tension trouva son point de rupture l'année de ses vingt ans. Ses parents furent abattus en pleine période de fête, un peu après Noël, dans des circonstances restée officiellement sans cause avérée. Trop de pistes se contredisant, pas assez de preuves pour accuser quelqu'un en particulier. On s'était véritablement donné beaucoup de mal pour dissimuler les responsables. Aux yeux d'Azula, il y en avait un seul donc le nom brillait en lettre de sang : La guerre des Clans. Si la loi avait gardé sous contrôle les familles, ils ne seraient pas morts. Les différents clans ne se permettraient pas d'agir en toute impunité de la sorte. Une très violente dispute éclata, probablement amplifier par la douleur, entre les deux sœurs Seryk. 

Azula claqua la porte de la maison de son enfance ce soir-là. Pour ne plus y revenir. Elle alla noyé son chagrin dans une joyeuse beuverie et fuma sa première cigarette dans le secret de la nuit. Alors qu'elle observait le rougeoiement de la braise de tabac entre ses doigts, elle repensa à l'éternelle phrase que sa petite sœur lui disait souvent. « Tu ne peux te battre pour deux camps à la fois. » Elle venait de tourner le dos aux Domaes. Kira avait qu'à rester auprès de son cher Clan si elle tenait à y mourir comme Eux ! Elle, il ne lui restait plus que le Gouvernement. Alors que la fumée s'échappait de ses poumons pour s'envoler vers le ciel obscur, Azula prit la décision de disparaître. Elle se fit oublier quelques mois et vécut cachée dans la rue, hors de l'influence de son ancien Clan, le temps de pouvoir se payer de nouveaux papiers et changer de nom.

Azula Hosne, Soldat :

La jeune femme qui se présenta à l'accueil de l'école militaire six mois après la mort du couple Seryk était méconnaissable. Le confort du clan était un lointain souvenir. Une paire de baskets, un vieux jean troué, un tee-shirt d'un blanc douteux et des cheveux courts en bataille. Azula avait maladroitement voulu faire bonne figure en tentant de dissimuler quelques contusions sous des pansements dont le ton chair jurait avec le violet de l’ecchymose. On la prit probablement pour une jeune femme tentant de fuir la misère de la rue en rejoignant les rangs armés du gouvernement. Elle n'était qu'un chien errant cherchant à devenir un chien de guerre.

Ses débuts à l'école militaire furent laborieux. Si elle démontra être parmi les meilleures recrues de sa promotion au niveau des performances physiques, son fort caractère et son manque de confiance dans les figures d'autorité lui causa de sérieux problèmes avec la rigueur disciplinaire du corps armé. S'étant complètement refermée sur elle-même, Azula garda des relations superficielles avec ses camarades, ne faisait confiance à personne, et manqua même dans blesser gravement quelques-uns au cours de tentatives de bizutage... Elle entretenait une relation, malaisante pour certains egos, où tous pouvaient compter sur elle, mais elle ne comptait sur personne. Suite à une soirée clandestine un peu trop arrosée sa carapace se fendilla. Elle fut bien contrainte d'admettre qu'on pouvait aussi couvrir ses arrières, qu'il n'était finalement pas si désagréables de pouvoir compter, un petit peu, sur ses camarades. Elle commença, enfin, à s'intégrer au groupe et trouva un équilibre. Bien qu'un ou deux formateurs avaient décelé en elle un potentiel important, ne voulant pas trahir son passé et l'éducation reçue chez les Domae, elle ne fit que le strict minimum et demeura une recrue moyenne dans l'ensemble avec au demeurant d'excellents réflexes et capacités physiques. Elle avait passé trop d'années à rivaliser avec sa petite sœur pour accepter qu'on ne la considère pas comme la plus forte parmi ses pairs de ce côté là.

Avec le recul, l'école militaire lui permit une véritable renaissance. Elle s'autorisa à oublier son ancienne vie et s’épanouit au milieu de personnes qui avaient le même esprit, le même but : protéger la population de Quederla. 

Sa formation terminée, on l'affecta d'abord à des missions extérieurs au risque minimal. Il fallait d'abord roder les unités, et voire ce que les recrues valaient. Connaissant la chanson, Azula se retint moins qu'à l'école, et s'autorisa à révéler un peu plus ce dont elle était capable. Dorénavant, elle ne devait pas de battre pour deux factions, mais bien pour un camp unique. Bien qu'insupportable et insolente, il était rassurant de l'avoir parmi ses alliés. Les missions où elle était affectée comptaient moins de blessés que les autres unités. Azula était souvent l'œil de l'aigle qui veillait sur son équipe grâce à son fusils sniper. Elle utilisait sans vergogne les failles qu'elle connaissait chez les différentes familles afin d'éviter autant qu'il lui était possible les pertes humaines côté Gouvernement et civil. Avec les années, elle se démarqua pour ses très bons résultats, mais paradoxalement, avait un comportement exécrable, trouvait une excuse pour commettre un impair, dès que les honneurs qu'on lui portait la laissaient entrevoir une montée en grade. Elle voulait protéger la population, et non être un fer de lance ou un étendard qui dévoilerait son visage au monde et potentiellement révèlerait ses origines. 

Ce schéma en dents de scie continua ainsi pendant quelques années encore. Elle protégeait les jeunes recrues et les propulsait vers de meilleurs postes grâce aux bons résultats des missions auxquelles elle participait. Jusqu'à ce qu'un militaire, membre d'une autre section, un peu trop malin, repère son profil atypique malgré les tentatives du soldat Hosne pour se faire passer pour un élément moyen. Ce dernier retraça le parcours d'Azu, éplucha les rapports de mission et appréciations sur son compte. Il releva des petites incohérences ici et là, qui, mises bout à bout, et en prenant du la hauteur, trahissait de compétences, un parcours tout autre chez la jeune femme. Un raccourci suggéré ici, une « rumeur » entendue là, les missions en « terrain » Domae qui réussissaient avec une précision chirurgicale peu attendue pour de simples soldats... Les rapports compilés avaient tous un facteur commun nommé Azula. Pour la tester, on l'assigna à des missions plus complexes qui, la forcèrent à prendre plus de risques pour protéger son unité. Ce fut des missions où les armes à feu ne furent plus suffisantes. Jusqu'à cette mission en 2018 où elle fut très gravement blessée.

La mission était un piège tendu par une taupe infiltrée au sein du Gouvernement. Le but était de causer l'extermination pure et simple de l'unité de soldats par un groupuscule d'extrémistes souhaitant envoyer un « message ». Cette extermination se serait parfaitement bien déroulée si Azula n'avait pas reconnu, trop tard, la façon dont l'embuscade était tendue une fois sur les lieux, alors qu'ils s'introduisaient dans l'entrepôt de marchandises. Le Chaos déploya ses ailes et les soldats comptèrent rapidement de nombreux blessés. L'ennemi avait beau être un rassemblement hétérogène d'opposants au gouvernement, le stratège derrière l'embuscade portait bel et bien la signature Domae. 

Se servant de son unité comme d'un appât, Azula disparut et prit les opposants à revers causant un véritable massacre dans les lignes ennemies, prises de panique. L'effet de surprise lui permit de renverser les scores en terme de pertes humaines. Cependant, lorsque le choc de voir leur stratégie contrée passa, l'agressivité de l'ennemi se retourna intégralement contre le soldat Hosne. Cette chasse au traître permis à son unité de lancer l'alerte et appeler les renforts. La lutte acharnée et sanglante continua ainsi jusqu'à l'arrivée des secours. Azula y serait passée également si le Télékyn, qui la maintenait dans les airs en cherchant à l’étouffer, avait eu le temps de lui briser la nuque comme il s’apprêtait à le faire. Une balle alliée lui évita la mort, mais pas la chute. Elle avait trois côtes cassées, plusieurs blessures par balles dont un poumon perforé et de nombreuses blessures superficielles liées au combat rapproché. L'impact au sol lui causa une douleur trop importante, elle en perdit connaissance. 

Azula se sentie responsable des pertes de cette mission à son réveil. Si elle avait reconnu plutôt le stratagème.... Peut être n'y aurait-il eu aucun mort... Le seul point positif pour elle, quand elle fit le bilan de ce massacre sur son lit d'hôpital, c'est que tous les ennemis étaient morts. Personne ne pourrait trahir qui elle était auprès des Clans. D'autres conséquences passèrent la porte de sa chambre, alors que différents bips troublaient le silence. Ses conséquences étaient sa hiérarchie, et un homme qu'elle ne connaissait pas encore, qui venaient entendre son rapport. C'est ainsi qu'elle apprit qu'on l'avait d'abord soupçonnée d'être la taupe et qu'une enquête avait été ouverte sur elle, sans qu'on l'en informe au préalable. Les événements, et le fait qu'elle contre-carre l'embuscade, avaient déstabilisé la taupe. Cela avait poussé le traître à l'erreur de sorte qu'il n'était dorénavant plus en état de nuire. 

Se sentant au pied du mur, Azula n'eut d'autre choix de faire son rapport en dévoilant pourquoi elle avait pu permettre à quelques hommes de rentrer en vie, ou plutôt, comme elle corrigea sa hiérarchie, pourquoi plus auraient dû survivre si elle avait réagi plus tôt. Elle partit du principe que, soient ils le savaient déjà, soit ils finiraient par l'apprendre, et que de toute façon cela ne changeait pas grand chose de le dire ouvertement, elle passa sous silence le nom de Seryk. Elle voulait être un soldat, elle voulait continuer à œuvrer pour le Gouvernement. Être affiliée officiellement avec une des figures les plus importantes de l'Alliance allait contre cette volonté. Elle avoua être une ancienne Domae, et défendit avec la plus grande sincérité sa volonté de défendre la population de ces conflits clandestins. Que c'est bien par ce qu'elle les avait vu agir de l'intérieur, qu'elle en avait constaté l'impunité et les conséquences pour touts les habitants de Quederla, qu'elle voulait faire appliquer la Loi. 

L'homme inconnu la fixa longuement pendant son rapport, pendant tout ce qu'elle déclarait à son supérieur. Elle n'alla pas jusqu'à dire que ce dernier était un ami, mais il connaissait sa valeur, il la connaissait de longue date pour avoir été son camarade de promotion à l'école militaire. Elle put lire sur son visage que lui la croyait. Mais cet homme demeuré silencieux, comme s'il n'avait été qu'un fantôme menaçant, lui, elle ne savait qu'en penser. Il était demeuré imperturbable et quitta la pièce avec les autres quand tous la laissèrent se reposer. 

Cet homme, comme il le lui apprit à sa sortie de l’hôpital militaire, était un membre d'une unité spéciale du gouvernement. Une section composée de soldat d’élite et dont l'existence est gardée secrète : les Spectres. Ces tristes événements, ajoutés à son rapport, venaient plus ou moins de consister en un premier entretien d'embauche. Il semblerait que tous soient arrivés à la réflexion comme quoi, Azula était assurément un excellent élément, mais qui, dans sa position actuelle ne pouvait exprimer son plein potentiel en raison de son passif. L'anonymat des Spectres consistait en une évolution viable et une mise à profit de ses compétences à ceux qui seront les exploités pleinement. La trentenaire, pour sa part, ne pouvait empêcher une part d'elle-même d'y voir une façon de la garder sous surveillance de façon encore plus étroite. Comme garder un animal dangereux, proche du fusil qui peut l’abattre d'un instant à l'autre, au moindre écart... La combattante du ensuite passer d'autres testes pour confirmer sa volonté de rejoindre ce corps d'Elite. Elle reçu également de nouveaux entraînements afin qu'elle soit formée aux méthodes des Spectres et devienne un engrenage bien huilée de cette mécanique de l'ombre. C'est ainsi qu'elle acquis le nom de code GunBlade. Bien que ce poste la mette dans une situation délicate vis à vis de sa petite soeur, et fasse d'elles de potentielles ennemies mortelles, Azula se sent enfin totalement à sa place.


 


 
 Azula Hosne - Soldat du Gouvernement Mb00063_car-pre

Pseudo : Kachika - Haku
Âge : 29 ans
Tu es arrivé comment ? Merci les Top Sites ! c:
Un commentaire ? HEY MADEMOISELLE !
Mot de passe ? Ok by Kira et cookie à la violette !



Dernière édition par Azula Hosne le Jeu 2 Avr - 13:41, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Azula Hosne - Soldat du Gouvernement V0qh
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 3010
Date d'inscription : 15/08/2012


 Azula Hosne - Soldat du Gouvernement Empty
MessageSujet: Re: Azula Hosne - Soldat du Gouvernement    Azula Hosne - Soldat du Gouvernement EmptyLun 30 Mar - 18:25

*sautille* *sautille*

Bienvenue !! :3

Du coup, on a vu ensemble pour les détails concernant la relation/l'histoire etc. donc ça me va ! Mais je vais quand même laisser un autre membre du Staff pour valider et vérifier tout ça :3 (une fois le vava mis aussi Razz)


Je vous grogne dessus en darkblue.

 Azula Hosne - Soldat du Gouvernement Kira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spectre
Azula Hosne

Azula HosneSpectreMessages : 32
Date d'inscription : 30/03/2020


 Azula Hosne - Soldat du Gouvernement Empty
MessageSujet: Re: Azula Hosne - Soldat du Gouvernement    Azula Hosne - Soldat du Gouvernement EmptyLun 30 Mar - 18:53

Merci Petite Fleur !

Je pense être venue à bout des bottins à Revy pour choisir ma trogne sur le fofo et remplir ma fiche.
Elle est maintenant à la mercie du prochain(e) staffeux (se) !

Merci d'avance à cette âme courageuse ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Azula Hosne - Soldat du Gouvernement V0qh
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 3010
Date d'inscription : 15/08/2012


 Azula Hosne - Soldat du Gouvernement Empty
MessageSujet: Re: Azula Hosne - Soldat du Gouvernement    Azula Hosne - Soldat du Gouvernement EmptyLun 30 Mar - 19:53

Bon en fait, c'est moi qui m'occupe de toi après avoir fais le points avec Neme What a Face

Quelques points par rapport au groupe que tu veux rejoindre qui peuvent poser problème si on ne se met pas d'accord :

« Elle a la langue bien pendue » : Je préfère le préciser, mais il est interdit de parler des spectres en dehors des membres de l'unité (Pour le moment). Pour une question de sécurité inrp pour ses membres. Je préfère préciser le point pour éviter que tu racontes tous à ta meilleure pote, on ne sait jamais ! Faudrait pas être sanctionnée pour une mauvaise compréhension..

• Je te rappelle aussi pour préciser que l'ensemble des spectres utilisent des costumes afin de cacher leurs identités en mission et un nom de code. Je te laisserai ajouter le nom de code que tu veux dans la partie surnom. Pour le costume pas besoin de description dans la fiche, mais faudra le préciser en rp que tu l'as pour pas qu'on te reconnaisse.

• Histoire :

Quelques points qui me dérangent :

- « Les missions où elle était affectée ne comptaient peu ou pas de blessés. Azula était l'œil de l'aigle qui veillait sur son équipe. Elle utilisait sans vergogne les failles de sa connaissance des différentes familles qu'elle avait apprises pendant son apprentissage et ses missions Domaes afin d'éviter les pertes humaines côté Gouvernement et civil. »  → Impossible, elle peut limiter les pertes, mais impossible grâce à de simples connaissances de pouvoir protéger de façon aussi efficace. Les pouvoirs restent les pouvoirs, t'as des connaissances tu peux pas lutter contre égale à égale. Peut-être tempéré un peu plus sur ça. Avoir la connaissance du fossé entre un utilisateur et une personne normale c'est bien, mais ça ne comble pas spécialement la différence de force.

Les spectres, ce n'est pas qu'un entretien d'embauche oral, c'est aussi des tests de capacités physiques (je le dis pour information, car dans la fin de l'histoire, j'avais l'impression que c'était juste un entretien d'embauche et c'est bon).

De plus l'entretien, il n'y a pas de doutes possible quant à la vérité de ton camp. Car, bien que ça ne soit pas encore officiel, les spectres utilisent certaines choses qui leur permettent de savoir si tu mens ou non. Ou de te forcer à dire la vérité, donc la confiance pourra être établie directement ou pas o/ (donc normalement le dossier à pas trop traîné non plus).


Je vous grogne dessus en darkblue.

 Azula Hosne - Soldat du Gouvernement Kira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spectre
Azula Hosne

Azula HosneSpectreMessages : 32
Date d'inscription : 30/03/2020


 Azula Hosne - Soldat du Gouvernement Empty
MessageSujet: Re: Azula Hosne - Soldat du Gouvernement    Azula Hosne - Soldat du Gouvernement EmptyLun 30 Mar - 20:14

Hellow :

◘My bad pour la langue bien pendue, c'était pas de le sens c'est une pipelette, mais plus dans le sens mots tranchants, je vais corriger ça.

◘ Merci pour l'info, je vais réfléchir au surnom de ce pas.

◘ Pas de souci pour le fait tempérer ça. Ne sachant pas bien jusqu'où je pouvais aller  vu son expérience martiale, et contre les différentes familles, j'ai préféré taper un peu plus fort histoire qu'on me donne la mesure à la validation.

◘ Pour ce qui est des test d'aptitudes, je pensais que je le fais qu'elle aie permis de ramener des survivants alors que l'unité n'était pas censée en revenir tout court suffisait. Mais si ce n'est pas le cas je peux tout à fait ajouter qu'on lui a fait passer des test pratiques par la suite. :)


Dernière édition par Azula Hosne le Lun 30 Mar - 20:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Disciple
Félicia Harleen Quinzel

Félicia Harleen QuinzelDiscipleMessages : 758
Date d'inscription : 12/02/2016


 Azula Hosne - Soldat du Gouvernement Empty
MessageSujet: Re: Azula Hosne - Soldat du Gouvernement    Azula Hosne - Soldat du Gouvernement EmptyLun 30 Mar - 20:30

Bienvenue parmi nous ^^


 Azula Hosne - Soldat du Gouvernement Dxc6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Roi
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenPetit RoiMessages : 282
Date d'inscription : 26/11/2019


 Azula Hosne - Soldat du Gouvernement Empty
MessageSujet: Re: Azula Hosne - Soldat du Gouvernement    Azula Hosne - Soldat du Gouvernement EmptyLun 30 Mar - 21:21

Bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Azula Hosne - Soldat du Gouvernement V0qh
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 3010
Date d'inscription : 15/08/2012


 Azula Hosne - Soldat du Gouvernement Empty
MessageSujet: Re: Azula Hosne - Soldat du Gouvernement    Azula Hosne - Soldat du Gouvernement EmptyLun 30 Mar - 21:56

Alors, alors, alors ! Te voilà validée !

Voici quelques liens qui te seront utiles pour la suite :
Les liens, si tu souhaites recenser tes copains, tes ennemis, les liens que tu cherches etc.
Une boîte aux lettres si tu souhaites recevoir des lettres ou des fleurs !
Les demandes de rp ou #café-rp sur discord
Les demandes en tout genre pour les logements, les rangs, les codes etc.

Amuse-toi bien parmi nous !


Je vous grogne dessus en darkblue.

 Azula Hosne - Soldat du Gouvernement Kira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

 Azula Hosne - Soldat du Gouvernement Empty
MessageSujet: Re: Azula Hosne - Soldat du Gouvernement    Azula Hosne - Soldat du Gouvernement Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Azula Hosne - Soldat du Gouvernement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Pour Commencer ~ :: Créer ton ouvrage :: Les Histoires Terminées-