La ville est en Juillet 2020
-40%
Le deal à ne pas rater :
Nike Zoom Pegasus Turbo – Chaussure de running pour Femme
108.47 € 180.00 €
Voir le deal

Partagez
 

 Un parfum de lavande au creux de la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gouvernement
Azula Hosne

Azula HosneGouvernementMessages : 29
Date d'inscription : 30/03/2020


Un parfum de lavande au creux de la nuit Empty
MessageSujet: Un parfum de lavande au creux de la nuit   Un parfum de lavande au creux de la nuit EmptyMar 31 Mar - 13:35


Un parfum de lavande au creux de la nuit Azu10
Un parfum de lavande au creux de la nuit Kira10
Mission 20408-1 :
Un parfum de lavande au creux de la nuit
Qu'est-ce qu'elle foutait là un soir de permission… Y a pas deux ans, on la soupçonnait d'être une taupe et la voilà qui traînait en face de la baraque de la Domae.  Azula était appuyée contre un arbre, dans la pénombre nocturne des lampadaires de la rue déserte. Elle fixait la belle petite bâtisse bourgeoise avec fureur comme si cette dernière l'avait obligée à venir. Sa cigarette, coincée entre ses dents rougeoya un peu plus fort alors que le soldat inspirait une bouffée de nicotine. Hosne n'osait pas aller sonner et semblait attendre que la lumière s'éteigne, signalant que les habitants s'étaient couchés.

Cela faisait si longtemps. Plus de dix années s'étaient écoulées à présent. Azula avait suivi au loin la rumeur Domae, Kira était une excellente combattante et dévouée au Clan. Il n'était qu'une question de temps avant qu'elle n'accède à un rôle important. Elle était donc une ennemi potentiel, l'un des esprits derrière le dommages causés aux civils. Il y avait une toute petite pointe de fierté aussi caché quelque part, Kira était loin d'être une incapable. Mais chacune avait refait sa vie dans un monde différent après ce soir-là. Ce n'est pas pour autant qu'Azula ne pensait pas régulièrement à sa sœur, surtout après les événements de l'année passée. Kira avait perdu ses parents, mais avait pu refonder une famille. Cela faisait drôle à la bougonne de se dire qu'elle avait un neveu quelque part sous ce toit. Un rictus étira ses lèvres dans la nuit et un craquement de papier attira ses yeux vers ses genoux.

Un bouquet de fleurs pendait depuis son poing refermé sur les tiges végétales enveloppées. Le bouquet était composé d'une fleur de Souci, de deux Roses roses accompagnée d'une Jacinthe bleue. Il y avait aussi quelques brins de Lavande. Entre les fleurs, était glissé un petit quelque chose pour Lyam, une petite peluche qui ressemblait à un chien. Une tige d'Arum et une fleur de lila étaient nouées autour du cou du jouet.

Quand les lumières s'éteignirent enfin, Azula écrasa sa cigarette sur le sol et traversa la rue pour s'approcher de la demeure. Elle leva le poing et déposa le bouquet sur la boite aux lettres. Ses épaules se soulevèrent brièvement dans un gloussement silencieux alors qu'à la lueur du lampadaire elle avait lu le message inscrit sur le boîtier. « PAS DE PUB. Ni de soldats du Gouvernement. MERCI » Ses yeux repassèrent un instant sur le bouquet. Pas de carte, ni de mot, juste un geste pour indiquer à sa petite sœur que son aînée pensait à elle. Azula devait être prudente, c'est pour cette raison, bien que l'envie d'avoir un geste pour elle s'était manifesté très tôt avec la disparition du mari de sa sœur, qu'elle n'avait pu agir avant.

Soudain, la lumière se ralluma dans l'habitation, ce qui prit de court la brune qui tourna aussitôt les talons. Elle sut pas trop qu'elle attitude adopter pour s'esquiver discrètement alors elle choisit de s'allumer tranquillement une cigarette et de voir ce qui allait se passer en guettant le moindre signe de vie dans la rue. Si au bout de quelques instants rien d'autre ne se passait, elle reprendrait son chemin nonchalamment.
© by AngelsMari


Dernière édition par Azula Hosne le Lun 13 Avr - 12:10, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Un parfum de lavande au creux de la nuit V0qh
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 3755
Date d'inscription : 15/08/2012


Un parfum de lavande au creux de la nuit Empty
MessageSujet: Re: Un parfum de lavande au creux de la nuit   Un parfum de lavande au creux de la nuit EmptyMer 1 Avr - 10:41



Un parfum de lavande au creux de la nuit



C
oucher Lyam avait été un vrai défi ce soir. Le petit monstre avait décrété qu'il n'était pas fatigué et qu'il avait encore le temps de terminer son livre... C'était chouette un enfant qui lisait, mais pas quand il commençait son livre de 100 pages à 20h30 ! Ce n'était pas un enfant à problèmes mais Lyam avait décidé de piquer une crise, c'était compliqué de le calmer. Compromis trouvé, la demoiselle autorisa son fils à livre 10 pages de son livre avant d'aller ce coucher... Il avait tenté de négocier mais en vain.

Lampe de chevet enfin éteinte, Kira pouvait enfin souffler. Le restaurant avait été complet dans la journée et elle avait dû courir partout entre les tables ; autant le dire, elle était lessivée ce soir. Généralement, elle tenait bien mais entre la journée remplie et le coucher catastrophique de son fils, elle n'avait qu'une envie c'était aller dormir... Si bien qu'à 21h30, elle décida de tout éteindre et d'aller se poser dans son lit. Elle n'arrivait pas à dormir, quelque chose la perturbait. Tournant encore et encore dans son lit double, Kira se rappela de ce jour.

8 avril, 22h45. Soir où Buchanan avait perdu la vie. Cela faisait pile un an que son ex était décédé d'un coup de couteau dans le thorax... Kira se souvenait parfaitement de ce jour. Il avait levé une nouvelle fois la main sur elle et menaçait de partir avec Lyam loin d'ici. Il avait bu encore ce soir-là, une enquête lui avait été retirée alors il était rentré énervé... Une des rares fois de sa vie, la demoiselle avait eu peur... peur pour elle et son fils. Instinctivement, elle s'était défendue en utilisant le couteau de cuisine sur la table ; pas besoin d'un autre coup, Buchanan était mort sur le coup.

Elle avait dû mal à se rappeler de la suite des événements... Elle ne savait plus comment mais Kate avait débarqué dans son salon pour l'aider à dissimuler les preuves tandis que Kira partait en forêt avec le corps. Se tournant de l'autre côté de son lit pour penser à autre chose, la Rose fut attirée par une odeur qu'elle connaissait bien. Une odeur de fleur. Elle laissait toujours sa fenêtre ouverte le soir profiter du vent frais. Rallumant sa lampe de chevet, elle descendit les escaliers et se dirigea vers la porte d'entrée où une silhouette s'éloignait... L'odeur de cette personne lui disait quelque chose.

- Azu ?

Kira en était presque sûre, il s'agissait bien là de sa sœur. Cela faisait quoi ? 10 ans qu'elles ne s'étaient pas vues ? Pourquoi est-ce qu'elle serait là, ce soir ? La demoiselle regarda les fleurs et comprit instantanément la raison de sa présence. Azula n'était pas au courant de la vérité concernant son beau-frère mais elle semblait persuadé de sa mort... 1 an sans nouvelle, cela coulait presque de source. Elle se tourna une nouvelle fois sa sœur, sentant l'odeur de cigarette.

- Tu t'es mise à fumer ?

D'accord, d'accord... Il y avait d'autres choses à dire que cette remarque et la Rose se fit cette réflexion juste après. C'était tout elle ça ! Toujours à parler plus vite que la pensée. Cependant, l'odeur la marquait et vu l'imprégnation de celle-ci, Azu n'était pas une fumeuse occasionnelle. Kira s'excusa aussitôt pour la remarque déplacée.

- Est-ce que... tu veux rentrer ? J'ai dû café... ou plus fort si tu préfères.


Sous entendu, il y avait une bonne bouteille de vodka qui les attendaient au congélateur.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.

Un parfum de lavande au creux de la nuit Kira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouvernement
Azula Hosne

Azula HosneGouvernementMessages : 29
Date d'inscription : 30/03/2020


Un parfum de lavande au creux de la nuit Empty
MessageSujet: Re: Un parfum de lavande au creux de la nuit   Un parfum de lavande au creux de la nuit EmptyMer 1 Avr - 16:56


Un parfum de lavande au creux de la nuit Azu10
Un parfum de lavande au creux de la nuit Kira10
Mission 20408-1 :
Un parfum de lavande au creux de la nuit
Azula avait commencé à s'éloigner, jusqu'à ce que la voix de sa sœur se fasse entendre dans son dos. Cela avait figé la jeune femme, un pied en l'air. L'indécision sur le choix à faire en cet instant allait jusqu'à l'empêcher de savoir si elle devait avancer ou se retourner. Elle finit par simplement reposer le pied au sol. Sa sœur avait prononcé que trois lettres, mais ce simple mot la renvoyait dans le passé avec plus de vivacité qu'elle ne s'y attendait. Y a pas a dire ça faisait quelque chose d'entendre la voix de sa seule famille dix ans après. Elle n'en pleurera pas pour autant, ce serait mal la connaître, mais sa mâchoire se serra.

Une question banale vint briser le silence que la soldate ne parvenait pas à dissoudre. Ah oui, ça aussi, ça datait d'une dizaine d'années. La clope. En parlant de clope, cela lui rappela qu'elle en avait une vissée entre les dents et qu'il ne fallait pas gâcher de la nicotine. Elle mit les mains dans ses poches, inspira une bouffée de tabac et cracha la fumée du coin de sa bouche avec un petit sourire. Elle en devenait ridicule à tourner le dos ainsi. Azula se passa une main sur la nuque et se retourna.

« Je voulais pas te réveiller, P'tite Fleur. » Lâcha-t-elle en faisant un pas vers sa cadette.

Que devait-elle répondre à sa question sur la clope « Ouai, j'ai commencé après la mort de nos parents » ? Y avait rien de mieux comme entrée en matière pour des retrouvailles chaleureuses, c'est certains ! Si Azula se trouvait dans la pénombre, elle était maintenant en pleine lumière sous le lampadaire. Visiblement, aucune des deux n'était préparée à ce face-à-face. Quelque chose disait à la brune de tourner les talons et partir sans traîner. Mais il s'agissait de sa sœur. L'adolescente en elle voulait foncer et la serrer dans ses bras. Kira lui proposa alors d'entrer pour boire quelque chose.

« Je... Ce serait… » Tenta-t-elle avant d'avoir un regard pour la boite aux lettres sur laquelle reposait le bouquet. « Je ne pense pas être la bienvenue ici. »

Le plus discret serait peut-être d'entrer rapidement pour réduire les risques d'être surprises dans cette situation ridicule de chien faïence hyper à l'aise. En même temps, elle se dit qu'un lieu plus neutre serait plus approprié étant donné leurs camps respectifs. Et en même temps, rencontrer son neveu ne serait pas pour lui déplaire.  C'était confortable en fait de rester éloigner pendant toutes ces années et de ne pas avoir se poser tant de question pour passer le seuil d'une maison en fait.  

« On peut aussi embarquer de quoi boire et aller squatter un coin paumé comme quand on était gosse. À toi de voir. »  Lança-t-elle en haussant les épaules.

Azula se disait que peut être sa sœur ne voulait pas que Lyam la rencontre pour une raison ou une autre. Elle fit un pas de plus et éteignit sa cigarette sur la semelle de sa chaussure. Quelque part, avoir une mise au point avant qu'elles ne se retrouvent face à face sur le terrain, si Kira était toujours en activité, pourrait être pas plus mal aussi.
© by AngelsMari


Dernière édition par Azula Hosne le Lun 13 Avr - 11:53, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Un parfum de lavande au creux de la nuit V0qh
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 3755
Date d'inscription : 15/08/2012


Un parfum de lavande au creux de la nuit Empty
MessageSujet: Re: Un parfum de lavande au creux de la nuit   Un parfum de lavande au creux de la nuit EmptyMer 1 Avr - 23:19



Un parfum de lavande au creux de la nuit



P
'tite Fleur. Depuis combien de temps n'avait-elle entendu ce surnom ? Cela réveillait beaucoup de souvenirs en elle, des souvenirs positifs. Au fond, cela lui avait manqué. Kira aurait voulu courir dans ses bras et la serrer si fort contre elle mais les sœurs n'avaient jamais été très tactiles... La Rose se souvenait d'une porte claquée avant de devoir se débrouiller seule. Leur séparation avait été si forte et ces retrouvailles si simples. Kira se demandait si elle n'était pas juste en train de rêve.  

- Je... Ce serait… Je ne pense pas être la bienvenue ici.


Mmh. Avait-elle peur de croiser son neveu ? Lyam dormait à poings fermés donc il n'allait pas les déranger et la demoiselle aux cheveux roses savait à quel point elle pouvait se déchaîner lorsqu'elle avait un coup dans le nez... Disons qu'elle n'avait plus beaucoup de retenue et elle ne voulait pas que son fils entende... certaines paroles. Dans ses souvenirs, Azula n'avait pas beaucoup de retenu non plus mais pas besoin d'être bourrée pour ça.

- On peut aussi embarquer de quoi boire et aller squatter un coin paumé comme quand on était gosse. À toi de voir.

La Rose ouvrit la bouche, étonnée de cette proposition avant de la refermer. Oui, oui c'est ce qu'elle aurait voulu mais Kira posa un regard sur sa maison... Non, ce n'était pas raisonnable de laisser Lyam seul à la maison et il était trop tard pour contacter qui que ce soit pour faire du baby-sitting. Kira essayait de réfléchir au plus pour trouver une solution qui pourrait faire plaisir aux sœurs mais ce fut finalement la solution qui vint à elle.

- Maman ? C'est elle tata Azu ?

Omettant toute bienséance, son fils montra du doigt Azula tandis que sa mère hocha la tête. Non, elle ne lui avait jamais caché la présence d'une grande sœur ; Kira avait encore des photos d'elles petites. La demoiselle avait simplement dit qu'elles s'étaient brouillées. Lyam s'approcha doucement de sa tante avant de lui tendre la main avec un sourire et se présentant ; il portait son pyjama Iron Man et n'avait pas l'air du tout dans les vappes... Pas sûre qu'il dormait.

- Moi aussi je peux venir dans le coin paumé ?


Euh. Bon ben voilà, il avait déjà appris un nouveau mot. Son instinct de maman lui disait clairement non et que son fils devait dormir et pourtant, elle mourrait d'envie de passer du temps avec sa sœur. Kira demanda à son fils d'aller enfiler rapidement des vêtements tandis qu'elle demanda à Azu de l'attendre -ou d'entrée- le temps d'enfiler un jean à son tour. Prenant ce qu'elle avait devant sa porte, Kira monta à la hâte enfiler des vêtements, prendre un sac à dos et mettre toutes les bouteilles dl'alcool dans son sac. Gardant une bouteille de vodka à la main pour la montrer à Azu.

- Pas de gros mots et on évite de terminer dans un état lamentable devant le gnome.

- Moi aussi je peux boire ça ?

- Non mon chat... Toi tu as un jus de pommes.


Manquerait plus que ça... Kira était peut-être immature parfois mais donner de l'alcool à un enfant n'était clairement pas la meilleure des idées. La Rose ferma la porte de sa maison à clé avant de se tourner vers Azula. Des coins paumés, il y en avait pas mal mais lequel allait-elle choisir ? Kira décida de faire confiance à sa sœur.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.

Un parfum de lavande au creux de la nuit Kira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouvernement
Azula Hosne

Azula HosneGouvernementMessages : 29
Date d'inscription : 30/03/2020


Un parfum de lavande au creux de la nuit Empty
MessageSujet: Re: Un parfum de lavande au creux de la nuit   Un parfum de lavande au creux de la nuit EmptyJeu 2 Avr - 12:37


Un parfum de lavande au creux de la nuit Azu10
Un parfum de lavande au creux de la nuit Kira10
Mission 20408-1 :
Un parfum de lavande au creux de la nuit
Alors qu'Azula parlait à sa sœur, une petite voix fit manquer un battement à son cœur, ses yeux bruns tombèrent sur un ptit bout d'homme. Non, mais ils dormaient jamais dans cette famille ou bien ?! Bon ok, il venait de l'appeler « tata azu », il pouvait rester. Un après un regard à sa sœur pour s'assurer qu'elle était autorisée à approcher de l'enfant, la soldate s'accroupit pour se mettre à son niveau.

« Qu'est-ce qu'un p'tit poulet dans ton genre fait encore debout à c't'heure hm ? Tu sais pas que les champions comme toi ça dort trèèèèès tôt pour avoir un max d'énergie pour jouer l'lendemain ? »
Le taquina-t-elle avec un index qui alla boop le nez minuscule.

C'était sorti tout seul le « p'tit poulet ». Elle avait un grand sourire, un air bienveillant et tendre qui pourrait peut-être surprendre quand on savait le sarcasme dont elle était capable. Son neveu protesta un peu comme quoi  il n'était pas un volatile et que son nom était Lyam d'abord, ce qui la fit pouffer rire brièvement. Azula était loin d'avoir des enfants un jour, mais cela ne l'empêchait pas de les apprécier et de tout faire pour que ça soit réciproque. Il y avait peut-être un poil de déformation professionnelle aussi. Parfois, les missions impliquaient des enfants, bien souvent des évacuations ou des enlèvements et plus rarement des prises d'otages,  il fallait alors se montrer taquin et amical pour désamorcer la situation dans laquelle ils se trouvaient et gagner leur confiance pour assurer leur coopération. Quand Lyam mentionna le coin paumé, Azula baissa la tête pour rire en silence, mais aussi pour dissimuler à quel point elle était bêtement fière d'avoir appris cette expression à son neveu.

La brune fut cependant surprise que Kira accepte. Elle leva la tête avec un sourcil levé et se releva en regardant l'enfant s'engouffrer dans la maison plus vite que l'éclair. Quand on lui proposa d'entrer, Azula préféra rester à la porte. La précision sur la boite aux lettres et le comportement de sa sœur lui laissait entendre qu'elle ne se doutait absolument pas du métier de son aînée. Une ombre passa sur son visage en imaginant sa réaction. Une discussion qui dans l'esprit de l'ancienne Domae, ne pouvait que mal tourner. Lorsque l'enfant dévala les escaliers et reparu en trombe, Azula se dit que les sujets qui fâchent arriveraient bien assez tôt et qu'en attendant elle pouvait s'autoriser quelques instants en familles, le temps que l'inconnu sur leurs vie plane encore. Kira reparut à son tour avec un sac à dos dont le tintement de verre ne laissait que peu de doute sur son contenu. Elle pouvait à présent découvrir son fils sous un nouvel angle, perché sur les épaules de sa tante. Elle leva les yeux vers son cavalier avec un air goguenard quand celui-ci demanda à boire l'alcool avant de ramener son attention à sa cadette.

« L'état lamentable est tentant, mais je dois être potable pour dans moins de dix heures à la louche et faut que je puisse marcher droit pour rentrer... »   À la caserne. Trèèès bizarrement, elle ne parvint pas à terminer sa phrase.

Lorsque tout le monde fut prêt et la maison fermée à clé la petite famille se mit en route. Azula se dit que trouver une clairière dans le sous-bois non loin pouvait être pas mal. Elle aurait pu se dire qu'en pleine nuit deux femmes et un enfant était une mauvaise idée. Mais les sœurs Seryk savaient se défendre et potentiellement maman loup pouvait envoyer une bête enragée défendre son loupiot. La brune tapota la cuisse de l'enfant du bout de l'index.

« Hey le gnome, tu connaîtrais pas un chouette parc où jouer dans l'quartier des fois ? Par ce que tu vois, un coin paumé, c'est un endroit dehors où y a personne pour écouter ce que les grands disent ou les voir en train de boire. À moins que tu connaisses un meilleur endroit hmm ? »

Paye ta leçon de bêtise n°1 à la génération suivante. Vive le modèle Seryk ! À force venir sans oser s'y arrêter Azula connaissait à peu prêt de le quartier et se doutait qu'à cette heure-ci le parc de jeu pour enfant serait désert. Donner l'impression au petit qu'il choisissait où les grands sortaient restait un moyen détourné de simplement aller au parc au final. L'aire multi-sport était bel en bien vide de toute âme. À la lumière des lampadaires et de la lune, Azula devinait sur les barrières d'acier différents tags plus ou moins classieux laissés par les générations d'adolescents venus se défouler sur le lieu. Le filet qui pendait au panier de basket semblait en piteux état. Laissant le loisir à Kira de s'installer comme elle sentait, l’aînée déposa son jeune cavalier sur le terrain.

« Hey tu sais quoi p'tit Poulet ? J'ai une mission pour toi. Des fois y a un ballon oublié dans ce genre de coin paumé, par ce que les gens le jugent trop moche ou trop usé. Si tu fouilles bien, tu en trouveras sûrement un ! »

Elle tourna le dos à l'enfant pour rejoindre la barmaid improvisée et indiqua à cette dernière d'un clin d'œil qu'un ballon était coincé entre l'anneau du panier de basket et le panneau de fixation. Elle l'avait repéré en passant la grille qui délimitait l'air de jeu. Probablement un shoot trop puissant par des ados pas assez dégourdis pour déloger leur bien. Restait à parier combien de temps cette mission prendrait pour être résolue et si l'agent Lyam serait emballé ou non par le jeu.

« Il te fait des insomnies comme ça souvent le p'tit monstre ?»
© by AngelsMari


Dernière édition par Azula Hosne le Lun 13 Avr - 11:52, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Un parfum de lavande au creux de la nuit V0qh
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 3755
Date d'inscription : 15/08/2012


Un parfum de lavande au creux de la nuit Empty
MessageSujet: Re: Un parfum de lavande au creux de la nuit   Un parfum de lavande au creux de la nuit EmptyLun 6 Avr - 20:51



Un parfum de lavande au creux de la nuit



L
'était lamentable n'était pas négociable. Déjà que Kira faisait exception en emmenant son fils dehors aussi tard mais elle ne pouvait pas laisser Lyam seul à la maison. Cependant, il fallait pouvoir rentrer après... Kira n'était pas bourrée facilement mais elle se laissait rapidement emportée par l'alcool et rentrer en rampant ne faisait pas partie de ses plans. Et de toute façon, Azula semblait être attendue quelque part également, donc l'état lamentable ne faisait pas non plus parti de ses plans. Voilà qui arrangeait tout le monde.

- Hey le gnome, tu connaîtrais pas un chouette parc où jouer dans l'quartier des fois ? Par ce que tu vois, un coin paumé, c'est un endroit dehors où y a personne pour écouter ce que les grands disent ou les voir en train de boire. À moins que tu connaisses un meilleur endroit hmm ?

- Le terrain de jeu !


C'est vrai que le terrain n'était pas très loin de leur maison et normalement à cette heure-là, il ne devrait pas y avoir grand monde. Espérons-le. Ils avancèrent donc jusqu'à ce fameux terrain et Lyam semblait apprécier la balade sur les épaules de sa tante ; la demoiselle aux cheveux roses laissa d'ailleurs échapper un sourire à cette vision. Elles arrivèrent par la suite au niveau du terrain de jeu qui avait connu beaucoup de générations au vu des tags et du filet de basket en piteux état. La demoiselle alla s'asseoir sur la balançoire tandis que sa sœur donnait une mission de la plus haute importance ; par mesure de précaution, Kira invoqua le louveteau pour accompagner Lyam.

- Il te fait des insomnies comme ça souvent le p'tit monstre ?

- Pas mal en ce moment... Ça fait un an que son père est...


Mort. Mais ça, la Rose ne pouvait le dire. Pas qu'elle n'avait pas confiance en sa sœur mais elle avait déjà mêlée sa meilleure amie à cette histoire, Kira ne pouvait pas mettre tout le monde dans la panade.

- est porté disparu. Je pense que ça doit le travailler un peu, même inconsciemment.

Ce n'était pas un sujet qu'ils abordaient souvent de toute façon mais il devait être perturbé. Lyam n'était pas bête et celle date devait être gravée dans sa mémoire, celle où son père ne reviendrait jamais à la maison. Cependant, Lyam ne semblait pas traumatisé de cette nouvelle puisque son père ne lui manquait ; triste à entendre mais encore plus triste de se rendre compte qu'il était au courant de tout.

- Enfin... C'est la vie. Et toi, que fais-tu depuis... depuis 10 ans ?
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.

Un parfum de lavande au creux de la nuit Kira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouvernement
Azula Hosne

Azula HosneGouvernementMessages : 29
Date d'inscription : 30/03/2020


Un parfum de lavande au creux de la nuit Empty
MessageSujet: Re: Un parfum de lavande au creux de la nuit   Un parfum de lavande au creux de la nuit EmptyVen 10 Avr - 13:41


Un parfum de lavande au creux de la nuit Azu10
Un parfum de lavande au creux de la nuit Kira10
Mission 20408-1 :
Un parfum de lavande au creux de la nuit
Haha. Elle y avait cru un instant à la réunion de famille toute rose et toute mignonne. Mais la réalité l'avait bien vite rattrapée. Ou plutôt elle avait voulu y croire, un instant, peut être la joie d'avoir son neveu sur les épaules et sa sœur auprès d'elle. Azula avait posé sa question histoire de faire la conversation, sans penser à mal. Et la réponse de Kira lui fit se passer une main sur le visage avant d'aller se masser la nuque. Elle tourna les yeux pour chercher quelque chose à dire sans trouver quelque chose de convenable donc elle soupira simplement.

« Oui, j'imagine que c'est pas évident à son âge de gérer ça. »

Sa main se crispa sur sa nuque. Ça l'était pas peu importe l'âge en fait, de gérer le deuil d'un parent. Alors de deux....  Enfin, elles étaient là pour boire, Azula s'approcha du sac avec l'intention de les faire boire un peu pour oublier.

« - Enfin... C'est la vie. Et toi, que fais-tu depuis... Depuis 10 ans ? »

Ou pas. La mâchoire de l'aînée se sera un instant qu'un rire nerveux ne la secoua. Elle prit une bouteille et s'assura que sa sœur avait également de quoi boire dans les mains.

« Vaut mieux boire un bon coup avant d'attaquer ce chapitre par ce que tu vas pas aimer ce que tu vas entendre, Ptite Fleur. »

Azula fit tinter les bouteilles et but elle-même une bonne rasade. Elle eut un regard tendre pour sa cadette en s'asseyant sur la rambarde du terrain de jeux, avant de fixer sa propre bouteille. Elle l'avait redouté cette discussion. Elle l'avait joué et rejoué des milliers de fois dans sa tête et aucun des scénarios qu'elle imaginait ensuite ne tournaient bien. La dispute qui les avait séparées après la mort de leur parent n'aidait non plus a envisager des retrouvailles larmoyantes. La brune fit tourner le liquide dans la bouteille alors que le regret venait attrister ses yeux et la boisson lui brûlait agréablement la gorge.

« Tu sais, je regrette de t'avoir laissé ce soir-là. C'était moche et nous isoler... De cette façon....C'était complètement con. J'ai jamais vraiment voulu t'perdre. Mais après tout ce que j'avais craché sur les Domae, comme je percevais le clan à l'époque, je pouvais pas revenir. Alors j'me suis mise en tête de repartir de zéro, j'ai changé de blase… Et ch'uis entrée à l'école militaire. »

Plus elle parlait, plus elle se tendait. Elle leva les yeux vers Kira en redoutant ce qu'elle allait y lire. Elle-même était un chaos émotionnel à cet instant précis. Faire remonter la Azula de dix ans en arrière, ses griefs de l'époque, et la confronter à celle du présent, qui avait plus de recul sur les événements et avait trouvé un but, n'était pas forcément bon. Surtout quand les remords d'avoir laissé sa petite sœur seule face au deuil lui crevait le cœur. Est ce que sa sœur arriverait à la comprendre ? Avec ce doute qui résonnait dans sa tête, elle poursuivit.

« Je suis soldat, Kira. J'ai sauvé tant de vies depuis que j'ai rejoint le Gouvernement que je me sens à ma place dans ce job. Cependant, j'espère chaque jour ne jamais lire ton nom sur mes ordres de missions ou te trouver sur le terrain, au milieu de l'ennemi.»


Des échos de la violente dispute d'il y a dix ans lui remontaient aux oreilles, Azula choisit de les faire taire d'une nouvelle rasade d'alcool, la chaleur du liquide était ici un maigre réconfort.
© by AngelsMari


Dernière édition par Azula Hosne le Lun 13 Avr - 12:56, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Un parfum de lavande au creux de la nuit V0qh
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 3755
Date d'inscription : 15/08/2012


Un parfum de lavande au creux de la nuit Empty
MessageSujet: Re: Un parfum de lavande au creux de la nuit   Un parfum de lavande au creux de la nuit EmptyVen 10 Avr - 22:50



Un parfum de lavande au creux de la nuit



L
ui proposer de boire un coup avant d'attaquer le sujet ne présageait rien de bon... Kira ne savait pas pourquoi mais son instinct lui disait que cette soirée pouvait virer à l'orage d'un instant à l'autre. La demoiselle trinqua avec sa sœur avant de prendre une bonne gorgée, jetant des coups d’œil à son enfant qui se baladait dans le parc à la recherche des ballons perdus. La cadette regarda ensuite son aînée qui semblait si tracassée... Wow, qu'est-ce qu'il s'était passé ces dernières années ? Elle avait rejoint les Télékyns ? Ou pire ! Le Gouvernement !

- Tu sais, je regrette de t'avoir laissé ce soir-là. C'était moche et nous isoler... De cette façon....C'était complètement con. J'ai jamais vraiment voulu t'perdre. Mais après tout ce que j'avais craché sur les Domae, comme je percevais le clan à l'époque, je pouvais pas revenir. Alors j'me suis mise en tête de repartir de zéro, j'ai changé de blase… Et ch'uis entrée à l'école militaire

- Ah.


Oui "ah", c'était la seule chose qu'elle arrivait encore à dire actuellement. D'où le fait que Azula avait hésité à entrer dans la maison puisque la demoiselle aux cheveux roses ne voulait pas de soldats chez elle... Pff, Kira aurait dû le voir venir. C'était presque un sketch cette rencontre ! Et puis en même temps, ce n'était pas si étonnant que ça.. Azula commençait à s'éloigner de plus en plus de la Famille et n'avait pas supporté la mort des parents. C'était peut-être ce qu'il y avait de plus logique le Gouvernement ; ce n'était pas comme si elle était capable de tenir en plus ou prendre un métier comme vendeuse... Mh non.

- Je suis soldat, Kira. J'ai sauvé tant de vies depuis que j'ai rejoint le Gouvernement que je me sens à ma place dans ce job. Cependant, j'espère chaque jour ne jamais lire ton nom sur mes ordres de missions ou te trouver sur le terrain, au milieu de l'ennemi.

La demoiselle aux cheveux roses baissa honteusement les yeux... Ouais, elle l'espérait bien. Fronçant les sourcils, elle se fit la réflexion qu'une histoire de meurtre n'allait tout de même pas remonter jusqu'à l'armée ? Surtout que son ex n'était qu'un simple policier. Kira hésita à se confier ; c'était tout de même sa sœur ! Et en même temps, est-ce que ça ne lui apporterait pas des problèmes si ça venait à se savoir. Sa meilleure amie était déjà dans une situation compliquée par sa faute, Kira ne voulait pas faire subir la même chose à Azula. Finalement, elle posa une main sur celle de son aînée et laissa échapper un sourire.

- Je suis heureuse que tu ais trouvé ta place, vraiment. Mes meilleurs amis sont criminologues pour le Gouvernement, alors je ne vais pas te blâmer pour ça.

Malheureusement et comme partout, il y avait des personnes sur lesquelles il n'était pas possible de compter. Kira devait bien le reconnaître, elle ne donnerait pas sa confiance à certains Elementis ou Domae et pourtant, ils faisaient partie de l'Alliance... de son propre camp. Mais elle avait préféré se tourner vers un membre du Gouvernement pour avoir de l'aide. Même si Azula était soldat, elle restait néanmoins sa grande sœur... Cependant, quelque chose lui disait qu'il ne fallait pas se trouver au milieu de son chemin.

La Rose prit une nouvelle gorgée de sa bière après avoir lâché la main de sa sœur. Il s'en était passé des choses aussi de son côté en 10 ans ! Des bonnes comme des mauvaises d'ailleurs. Si Kira n'était pas obligée de dire une partie de la vérité pour protéger Azula, elle pouvait néanmoins lui raconter une partie de l'histoire. La demoiselle aux cheveux roses remonta sa manche pour montrer à sa sœur les nombreuses cicatrices et traces de cigarettes qu'elle avait sur les bras.

- Moi aussi, il s'est passé beaucoup de choses en 10 ans... Je me suis mariée à un policier et j'ai eu un fils avec lui. Mais Buchanan n'arrivait à rien dans son métier alors il passait ses nerfs sur moi quand il avait quelques verres dans le nez... Et je ne pouvais pas compter sur ses amis policiers pour avoir de l'aide. Et puis un jour, il a disparu et j'ai décidé de refaire ma vie. J'ai changé de maison, j'ai trouvé un nouveau métier et j'essaye d'oublier cette histoire.

Bon, elle avait été un peu rapide sur la conclusion mais elle ne savait pas comment terminer cette petit histoire sans devoir lui raconter le meurtre de son mari.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.

Un parfum de lavande au creux de la nuit Kira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouvernement
Azula Hosne

Azula HosneGouvernementMessages : 29
Date d'inscription : 30/03/2020


Un parfum de lavande au creux de la nuit Empty
MessageSujet: Re: Un parfum de lavande au creux de la nuit   Un parfum de lavande au creux de la nuit EmptyJeu 23 Avr - 14:20


Un parfum de lavande au creux de la nuit Azu10
Un parfum de lavande au creux de la nuit Kira10
Mission 20408-1 :
Un parfum de lavande au creux de la nuit
« Ah ». C’est presque tout ce que sa sœur avait à répondre dans un premier temps à Azula. Elle savait qu'elle devait accuser le coup, mais cette seule syllabe ne l'avait pas DU TOUT rassurée. Ça pour la décevoir, elle savait qu'elle avait déçu sa sœur. Peut-être que dans un coin de son esprit, la cadette Seryk s'attendait à ce que sa grande sœur revienne dans le clan et fasse amende honorable d'une façon ou d'une autre. Suite à ses explications supplémentaires, qu'Azula voyait comme un plaidoyer ridicule après coup, Kira avait baissé la tête. La soldate avait alors dégluti en s'attendant au pire. Elle se raidit davantage quand la rose lui prit la main.

Les douces paroles qui sortir de la bouche de sa petite sœur la prirent de court. Elle, qui s'attendait à un affrontement, se trouvait face à l'acceptation. Elle ne savait pas s'il s'agissait de résignation, de pardon ou d'autre chose. La brune était désarçonnée et serra la mâchoire. Elle détourna la tête et avala une grande rasade d'alcool jusqu'à finir sa bouteille de bière cul-sec. Heureusement pour elle, les nombreuses années de soirées beuveries lui avaient donné une certaine résistance à l'alcool. Ses joues commençaient peut-être à rosir, mais ce n'était pas une bière qui allait commencer à l'émécher. Elle déposa le récipient vide à ses pieds et prit une nouvelle bouteille. Pendant ce temps, Kira avait relevé ses manches et dévoilé ses cicatrices à la lumière vacillante des lampadaires de l'aire de jeu.

Azula avait le décapsuleur dans une main et sa nouvelle bière dans l'autre. Elle allait ouvrir sa nouvelle bière, mais fut stoppée net alors que son cerveau intégrait le sens de ces marques. Elle fronça les sourcils et ses yeux passèrent des cicatrices au visage de sa sœur avec une rage froide qui se mit à la faire trembler légèrement. Avec délicatesse, elle reposa dans le sac ce qu'elle tenait et saisit les avant-bras de sa petite sœur pour les les frôler du bout des doigts.

« Pourquoi...» murmura-t-elle. « C'est pour le petit que tu as enduré ça. »

Cela aurait pu être une question, mais à cet instant, c'est ce que pensait Azula. Il avait osé touché à sa sœur, la blesser à répétition et en tirer satisfaction. Elle connaissait Kira, c'est une combattante hors pair, l’entraînement Domae formait pour tuer, ce n'était pas un simple civil avec un badge de policier qui aurait eu le dessus sur elle. Flic ou pas flic, gouvernement ou pas gouvernement. En cet instant, une rage furieuse et la culpabilité de ne pas avoir été là pour protéger sa Petite Fleur ça la mettait hors d'elle.

« Si j'avais été à ta place, j'aurais fini par ...» Siffla-t-elle en relevant ses iris sombres vers le visage de sœur.

Elle s'était interrompue au milieu de sa phrase, par ce que ce qu'elle lut dans le regard turquoise de sa cadette fit aussitôt retomber sa colère. Elle connaissait cette expression que trop bien chez la rose. Elle l'avait fait, elle avait tué cet homme et Azula espérait qu'il avait longuement agonisé en juste châtiment. Cela aurait du arrêter l'enfer de sa petite sœur, mais les événements et le battage médiatique qui ont suivi avaient du être une épreuve supplémentaire à encaisser pour la rose... Elle porta une main hésitante vers la joue de sa cadette.

« Oh P'tite Fleur, tu as été tellement forte. Papa et Maman seraient fiers de toi. » dit-elle avec un sourire triste, mais également empli de fierté.

Se rappelant qu'elles étaient ici pour boire, Azula alla piocher sa bière la décapsula d'un geste sec, non sans imaginer qu'elle faisait sauter la tête de l'ex-mari de sa sœur, et brandit sa bouteille dans un sourire goguenard.

« À Kira, la vaillante Seryk ! »

Non, elle n'essayait pas du tout de faire la con pour dissimuler les connasses de larmes qui arrivaient à perler au coin de ses yeux. C'est totalement faux !
© by AngelsMari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Un parfum de lavande au creux de la nuit V0qh
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 3755
Date d'inscription : 15/08/2012


Un parfum de lavande au creux de la nuit Empty
MessageSujet: Re: Un parfum de lavande au creux de la nuit   Un parfum de lavande au creux de la nuit EmptyDim 26 Avr - 17:01



Un parfum de lavande au creux de la nuit



E
videmment que c'était pour le petit qu'elle avait enduré tous ces coups. Et puis... Il restait son mari, son premier amour et ils étaient si bien ensemble avant que Buchanan ne décide de boire jusqu'à ne plus se souvenir de rien... La demoiselle avait toujours espéré qu'il redeviendrait l'homme qu'il était avant que cette promotion ne lui monte à la tête. Kira voyait bien que cette situation énervait sa sœur et elle ne manqua pas de faire une réflexion quant au fait qu'il n'aurait pas en vie très longtemps aux côtés de Azula.

Pas la peine de se cacher, Azula avait très bien compris ce que ce regard signifiait. Oui, la demoiselle aux cheveux roses lui avait fait la peau à cette ordure... Dévoré ensuite par les loups en pleine forêt. Au moins, il aura servi de casse croûte ; il aura été plus utile une fois mort que vivant. Kira n'aimait pas trop le fait qu'une autre personne soit au courant de ce secret mais elle pouvait tout de même compter sur sa sœur non ? Même si cela faisait 10 ans qu'elles ne s'étaient pas vues... Azula posa une main sur la joue de sa petite sœur qui se contenta d'esquisser un sourire.

- Oh P'tite Fleur, tu as été tellement forte. Papa et Maman seraient fiers de toi.

- Mmh pas sûre... Maman n'aurait pas manqué de me dire que je ne sais pas choisir mes hommes.


Les parents auraient été certainement fiers que leur fille décide enfin de coller une rouste à son mari mais sa mère n'aurait pas manqué de faire une petite réflexion... De toute façon, si ça n'avait pas été elle, Buchanan aurait certainement eu la famille Seryk sur le dos. Et autant dire que la demoiselle aux cheveux roses n'était pas la pire... Azula et sa mère avaient un bon niveau. La demoiselle leva également sa bouteille pour imiter sa grande sœur, laissant échapper un sourire quant au toast porté.

- Evidemment, je compte sur ton silence ? Je sais que je t'impose beaucoup dès nos retrouvailles mais je ne voudrais pas être séparée de Lyam.

Ce n'était certainement pas le meilleur sujet de conversation pour des retrouvailles et plus elle en parlait et plus la demoiselle risquait de faire sauter des carrières... D'abord celle de sa meilleure amie qui l'avait aidé à couvrir de meurtre et ensuite sa sœur qui était également complice. C'était beaucoup demander, elle le savait mais l'idée d'être séparée de son fils la rendait complètement malade... C'était pour lui qu'elle avait fait cela.

- L'armée donc... Tu n'as pas trop galéré ? Enfin, je veux dire par rapport au fait que tu sois une fille ?

Les idées reçues avaient certainement changé depuis le temps -espérons-le- mais peut-être que Azula avait galéré au début ? Enfin, elle avait dû recadrer les quelques gars qui l'avaient emmerdé pendant ses années militaires, Kira n'en doutait pas dessus. La demoiselle reprit une gorgée de sa bière, jetant un coup d’œil dans les environs pour surveiller Lyam.  

- Et.. tu n'as jamais regretté de ne pas avoir passé ta cérémonie ? Enfin, je veux dire... Tu as longtemps été chez les Domae. Tes amis ne te manquent pas trop ?

Bon ok, peut-être que c'était plus dur que ça d'accepter le fait que sa sœur soit du Gouvernement... Ce n'était pas des reproches mais simplement de la curiosité ; Azula avait quand même presque donné 20 ans de sa vie pour les Domae. Il devait y avoir quelques regrets, non ?
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.

Un parfum de lavande au creux de la nuit Kira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Un parfum de lavande au creux de la nuit Empty
MessageSujet: Re: Un parfum de lavande au creux de la nuit   Un parfum de lavande au creux de la nuit Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un parfum de lavande au creux de la nuit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-