La ville est en Septembre 2020

Partagez
 

 Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn C96b
Katherine Hammerman

Katherine HammermanMessages : 442
Date d'inscription : 30/09/2017


Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn Empty
MessageSujet: Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn   Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn EmptyMer 1 Avr - 23:14

NO ONE ELSE
IN THE
WORLD
LEFT FOR ME
WELL FUCK IT
Tu es fatiguée. Autant annoncer la couleur directement. Fatiguée des dossiers que tu vois sur ton bureau, tu te sens juste fatiguée et ce depuis quelques temps. Ton rythme de sommeil est un peu hésitant, car tu passes des nuits à réfléchir, à parfois te sentir mal, ou juste que tu ne trouves tout simplement pas le sommeil. Il arrive parfois que tu trouves le sommeil trois heures après votre réveil avec Aston. Alors ton pauvre mari est obligé de te réveiller au risque que tu sois en retard. Alors que d'habitude, c'est toi l'énergique du matin. Enfin. Ce n'est peut-être là que l'histoire des Mersualve qui te travaille bien plus que de mesure. Peut-être que cette prise à la gorge t'a marquée un peu plus que tu ne le crois.


Normalement, aujourd'hui devait être une journée assez calme. On ne t'avait pas assignée d'enquête. Du moins, des enquêtes qui nécessitent un déplacement. Heureusement, car en ce jour, tu n'avais absolument aucune motivation pour bouger. Tapotant de tes doigts sur ton bureau, de manière nerveuse et discordante, Thèves était entré doucement dans ton bureau, te tendant un dossier. Ohh, encore un dossier. Gé-nial.


« Madame Hammerman ? J'ai un petit cas avec moi, un vol. Mes supérieurs m'ont demandés de vous faire passer le message, vous vous en occupez ? »


Un vol ? Rien que ça ? Pourquoi à toi ? Tu n'es pas aussi persuasive que ton mari pour empêcher les petits voleurs d'arrêter. Enfin, il semblerai que tu n'as pas le choix, alors tu avais hoché la tête d'un air dédaigneux. Posant une main sur ta tête, te sentant patraque, tu avais entendu la porte de ton bureau s'ouvrir. Une jeune femme entrait, escortée par Thèves, il l'avait guidée sur une chaise juste en face de ton bureau. Te redressant, tu avais croisé tes jambes, regardant la demoiselle en face de toi.


« Merci Thèves. »


Il avait souri avant de repartir en prenant soin de fermer la porte. Soupirant encore une fois, tu croisais cette fois si les bras, en t'adossant contre ton fauteuil, essayant de faire abstraction de cet air morose qui s'emparait de ton corps.


« ... Rassures moi, tu sais pourquoi tu es là hein ? »
“Love's greatest gift is its ability to make everything it touches sacred.”
@Robyn
PHARAOH LEAP CREATES


▬ I look at the stars in #indianred

Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn Unknown

des choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Disciple
Robyn Quinzel

Robyn QuinzelDiscipleMessages : 116
Date d'inscription : 23/03/2020


Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn Empty
MessageSujet: Re: Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn   Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn EmptyLun 6 Avr - 18:34

Tu cherches les embrouilles toi  
Robyn
Quinzel
Katherine
Hammerman
Attendant dans le couloir en levant les yeux au ciel à chaque flic passant, je mâche mon chewing-gum telle une vache en train de brouter. Je me fichais pas mal de ce que l'on pouvait penser de moi à ce moment-là, je voulais juste terminer cette entrevue et rentrer aussitôt chez moi. Evidemment, je m'étais fais encore gauler... Une pote avait cafté ce que j'avais fais au vendeur. Enfin, une pote. Une ancienne pote pour être plus exact ; une espace de sainte ni-touche qui ne voulait pas avoir de soucis. Enfin personnellement, j'appelais ça une collabo.

Le policier ressorti quelques secondes après être rentré et me demanda de le suivre. Je me levais sans grandes intentions et le suivi à l'intérieur avant de m'asseoir sur une chaise. Je continuais de mâcher mon chewing-gum pendant qu'ils continuaient leur petite conversation sous mon nez... Je n'avais pas grand chose à faire ici et franchement, j'espérais juste avoir le droit à une ou deux remontrance et puis basta. Je croisais les bras tandis que la policière reporta son regard sur moi.

- ... Rassures moi, tu sais pourquoi tu es là hein ?

- Parce que je suis grave cool ? Dis-je avec un sourire en coin.

Si ma soeur était là, elle me dirait clairement de fermer ma gueule et pas chercher d'ennuis avec l'autorité... Sauf que j'avais un sérieux problème avec l'autorité. J'adorais défier juste pour voir qu'ils ne pouvaient rien ne me faire... Contrairement à mes parents, les flics n'avaient pas le droit de me mettre une grande claque dans la gueule pour me calmer ; donc j'avoue profiter un peu de ce pouvoir.

- Sinon je ne sais pas... pour un autographe ?

Je suis presque sûre que je vais l'exaspérer d'ici quelques minutes et qu'elle va me virer de son bureau à gros coup de pied au cul. Malheureusement, je ne peux pas continuer dans ma lancée puisque le collègue revient quelques minutes après pour placer ma flûte sur le bureau de la demoiselle en disant que j'avais ça sur moi. Je jetais un regard mauvais et tentais de récupérer l'objet, en vain. Pff. Il déposa ensuite un dossier sur le bureau et je me levais légèrement de mon siège pour regarder la photo accrochée au dossier.

- Boarf, il a une tête de Télékyn lui. C'est forcément un criminel.


Je cause en indianred
Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn 61106_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn C96b
Katherine Hammerman

Katherine HammermanMessages : 442
Date d'inscription : 30/09/2017


Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn Empty
MessageSujet: Re: Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn   Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn EmptyLun 6 Avr - 20:39

NO ONE ELSE
IN THE
WORLD
LEFT FOR ME
WELL FUCK IT
Tu soupirais, penchant la tête sur le côté le temps que Thèves aille chercher le fameux "cas" qu'il voulait te confier. Un cas de vol. Sincèrement, tu avais bien mieux à faire, comme aller te poser sur un fauteuil l'histoire d'une demi-heure. Mais tu as pris l'habitude du temps plein dans le gouvernement de Quederla. Tes yeux rubis étaient plantés sur la demoiselle qui fut placée en face de toi. Elle semblait plus jeune que toi. Tu avais simplement levé les yeux au ciel en l'entendant mâcher comme un animal son chewing-gum. En temps normal tu aurais fait des concessions, mais au vu de ton état patraque, la petite voix dans ta tête souhaitait simplement qu'elle s'étouffe avec son chewing-gum. Enfin, tu avais tout de même poser la question si la demoiselle était conscience de la raison qui l'avait poussée à être face à toi. Tu avais claqué la langue en guise de début de réponse. Elle se prends pour qui.


« Tu es plutôt “ grave ” insignifiante si tu veux mon avis personnel. »


Tu haussais les sourcils, baissant ton regard vers le dossier concernant la jeune demoiselle, que tu avais ouvert. Robyn Quinzel. Elle n'est pas nouvelle dans ce genre de cas, au vu de la petite liste de "délit" qu'elle avait commis. Rien de bien "grave", si ce n'est des petits vols, ce genre de chose. Le genre de cas qui t'énerve car plus ils sont pris sur le fait accomplis, plus ils continuent. Ce qui n'est absolument pas logique quand tu y repenses. Enfin, fermant le dossier, tu avais relevé les yeux quand la demoiselle aux paroles sans intérêts reparlait.


« En effet, au vue de votre casier judiciaire, vous avez l'air d'être une habituée des lieux... Alors un autographe serait bien pratique pour pouvoir l'ajouter au palmarès des casiers judiciaires remplis. »


Enfin, Thèves était revenu. Tu sentais qu'il avait encore un dossier, un cas pour toi. Et ton instinct ne s'était pas trompé. Il te tendait un dossier. Tu le remerciais d'un hochement de tête avant de remarquer qu'il avait également déposé une flûte. Alors, tu veux bien, mais tu es violoniste, pas flûtiste. Bien que Thèves t'avait éclairé en disant que cela appartenait à la demoiselle. Et d'ailleurs, tu avais pris l'instrument. Tu avais décalé d'une autre main un de tes cadres photo, celui de ton mariage, pour y poser la flûte. Comme ça, elle était juuuuste à côté de toi, et assez loin de la portée de la demoiselle. Tu avais hésité à la mettre dans ton tiroir, mais ce sera selon l'avancée de l'instant. Ton nouveau dossier posé sur le bureau. Sauf que la gosse (oui tu la considères comme une gamin dorénavant) avait encore décidé de l'ouvrir.


« Quel jugement implacable mademoiselle Quinzel. Vous êtes flics maintenant ? J'en doute, alors veuillez vous occuper de votre propre cas. »


Soupirant une seconde fois, tu t'étais adossée de nouveau contre ton fauteuil, la fatigue revient ainsi qu'un mal de tête. Bon, tu n'as pas encore de nausée, alors on peut dire que tu es chanceuse, car ce n'est pas rare ces derniers temps.


« Bon, pourquoi avoir volé ? Tu en as pas marre d'être arrêtée ? »
“Love's greatest gift is its ability to make everything it touches sacred.”
@Robyn
PHARAOH LEAP CREATES


▬ I look at the stars in #indianred

Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn Unknown

des choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Disciple
Robyn Quinzel

Robyn QuinzelDiscipleMessages : 116
Date d'inscription : 23/03/2020


Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn Empty
MessageSujet: Re: Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn   Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn EmptyLun 6 Avr - 22:22

Tu cherches les embrouilles toi  
Robyn
Quinzel
Katherine
Hammerman
Pff, c'est elle qui est grave insignifiante. Elle n'était pas obligée de me prendre de haut juste parce qu'elle est derrière son petit bureau... Ça va, ce n'est qu'une expression, pas la peine de prendre la mouche. Je remarquais qu'elle s'emparait d'un dossier et vu qu'il y avait ma trogne dans ledit dossier, ça doit certainement me concerner. Oh, alors comme ça, ils gardent un petit souvenir de mes allers et venus ?

- En effet, au vue de votre casier judiciaire, vous avez l'air d'être une habituée des lieux... Alors un autographe serait bien pratique pour pouvoir l'ajouter au palmarès des casiers judiciaires remplis.

- Je peux même faire une marque dans les murs... Vous savez, comme à Hollywood Boulevard.

Je gardais mon petit sourire en coin, fière de l'énerver. Cependant, autant dire que je déchante rapidement lorsque le collègue revient dans la pièce avec ma flûte et un nouveau dossier. Malheureusement, la policière prit soin d'éloigner mon arme -oui oui, mon arme- loin de moi ; bien joué. Me levant légèrement, je regardais la photo dans le dossier et annonçais qu'avec cette tronche, c'était forcément un Télékyn et donc un criminel... Ouais, tous les Télékyns sont des criminels. Et sont moches. Donc CQFD.

- Quel jugement implacable mademoiselle Quinzel. Vous êtes flics maintenant ? J'en doute, alors veuillez vous occuper de votre propre cas.

- Ça, c'est parce que vous ne m'avez pas encore engagée.

Je gardais toujours mon petit sourire aux lèvres, ravie de lui courir sur le haricot comme disait l'expression. Je pense que je ferais un bon flic en vrai. J'ai souvent un bon pif et je me trompe rarement... Peut-être que je devrais déposer ma candidature ? En vrai, ça ferait un bon pied de nez à cette demoiselle qui semblait être titillée par mes conneries et qui voulait m'en faire baver.

- Bon, pourquoi avoir volé ? Tu en as pas marre d'être arrêtée ?


- Oh ? On passe au tutoiement ? Ça m'va ! Ben en vrai, je trouve ça fun d'être arrêtée... Ça me permet de rencontre des gens sympas, comme toi. Même si ça se voit que je te saoul... Comme un nez au milieu de la figure. Mais je te pardonne, je sais que parfois je peux être une vraiiiiiiiiiiie peste.

Ouais, j'insistais clairement sur le tutoiement... Encore une fois, juste pour l'embêter. Je croisais mes jambes et secouais un peu ma cheville histoire de m'occuper. Pourquoi j'avais volé ? Boarf, comme ça. Sans réellement de raisons.

- Pourquoi j'ai volé ? Comme ça. Parce que c'est drôle. Entre nous, tu as déjà dû faire quelques petits... larcins. Allez, je sais tenir ma langue, MOI !


Je cause en indianred
Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn 61106_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn C96b
Katherine Hammerman

Katherine HammermanMessages : 442
Date d'inscription : 30/09/2017


Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn Empty
MessageSujet: Re: Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn   Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn EmptyMar 7 Avr - 11:06

NO ONE ELSE
IN THE
WORLD
LEFT FOR ME
WELL FUCK IT
Un vol. Pourquoi on te mettait le cas d'un vol sur le dos honnêtement. Surtout que la demoiselle qui avait commis ce vol était pire qu'emmerdante. Alors que cela ne faisait même pas dix minutes que vous étiez face à face. Ce n'est pas dans tes habitudes de te focaliser sur une apparence et un paraître. Certes. Mais tu n'étais pas d'humeur aujourd'hui, tu supposes que cela se voit. Bien que tu essayes de faire abstraction de tes problèmes personnels pour te concentrer sur ton travail, c'est parfois rude de penser à autre chose que ces nausées et cette envie d'étriper la gamine en face de toi dû au caractère qui t'insupportait. Tu gardais un visage fermé quand elle rajoutait une parole pour la marque comme à Hollywood Boulevard. Plutôt mourir qu'honorer son nom en tant que star du casier judiciaire.


Enfin, tu avais pris l'initiative d'éloigner sa flûte de sa portée. Aucune idée de si tu te trompes ou pas, mais tu sens qu'il vaudrait mieux que tu l'éloignes d'elle. Tu l'avais vu légèrement se lever, sans doute pour regarder le dossier où elle confirmait que l'homme affiché était un Télékyn, donc qu'il était forcément coupable. Mais c'est qu'elle en a des manières cette petite. Tu te demandes honnêtement si elle a hérité d'une éducation, la question se pose sincèrement.


« Hm... Tu iras voir mon mari, le capitaine Hammerman, et tu lui demanderas si tu ferais un bon flic. Bien que tu es juste bonne à rester dans le coin d'une cellule de ce que j'en conclus en "discutant" avec toi. Enfin, il faut que tu saches qu'on ne juge pas un criminel à sa tête ou à son appartenance en tant que Télékyn, Élémentis, Domae... Et j'en passe. Comprends ça et ce sera un bon début. »


Rebaissant ton regard sur le dossier concernant la demoiselle en face de toi, tu écoutais sa justification. Qui n'en était pas une. “ fun ” d'être arrêtée ? C'était la première fois qu'on te disait ça et tu avoues avoir légèrement ri. De manière très ironique, mais le geste et l'intention est là. 


« Ravie de voir que je suis sympa à tes yeux. Tu maîtrises bien l'ironie, c'est remarquable. Effectivement, tu m'agaces car j'ai bien plus important à faire que m'occuper de ton cas. Mais je suis bien obligée, car je doute que c'est la dernière fois que je te vois dans le commissariat ? »


Tu penseras à lui faire une carte de visite à l'occasion. Tu soupirais, reprenant en main le dossier concernant le fameux "télékyn qui est obligatoirement coupable" tandis qu'elle reprenait la parole. Bon au moins, cela fait de l'animation. On va dire que c'est un point positif.


« Etre arrêtée c'est fun, voler c'est drôle... Tu as décidément des habitudes bien particulières pour t'amuser. Tu es plus jeune que moi et pourtant j'ai un casier beaucoup plus vierge que le tiens. Cela répond à ta question ? »


Tu tapotais de tes doigts sur ton bureau, l'air toujours fermé et presque concentré.


« Plus sérieusement, Robyn. Tu veux finir tes jours en prison à force de voler et j'en passe ? »
“Love's greatest gift is its ability to make everything it touches sacred.”
@Robyn
PHARAOH LEAP CREATES


▬ I look at the stars in #indianred

Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn Unknown

des choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Disciple
Robyn Quinzel

Robyn QuinzelDiscipleMessages : 116
Date d'inscription : 23/03/2020


Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn Empty
MessageSujet: Re: Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn   Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn EmptyMer 8 Avr - 16:32

Tu cherches les embrouilles toi  
Robyn
Quinzel
Katherine
Hammerman
- Hm... Tu iras voir mon mari, le capitaine Hammerman, et tu lui demanderas si tu ferais un bon flic. Bien que tu es juste bonne à rester dans le coin d'une cellule de ce que j'en conclus en "discutant" avec toi. Enfin, il faut que tu saches qu'on ne juge pas un criminel à sa tête ou à son appartenance en tant que Télékyn, Élémentis, Domae... Et j'en passe. Comprends ça et ce sera un bon début.

Levant les yeux au ciel, je n'étais pas réellement convaincue de cette affirmation. Si l'Alliance se battait contre les Télékyns, c'est bien parce que c'était les méchants ! Quant aux Domae ou au Elementis... Ma famille de Domae ne me permet pas de m'embrouiller avec et puisque j'ai décidé d'avoir un élément, forcément que les Elementis sont un peu mes copains. Quant à la tête de la personne, autant dire clairement que ce monsieur avait une tête de criminel... Je ne sais pas, mon instinct me dit qu'il n'est pas recommandable. Après, elle fait ce qu'elle veut de mes conseils, je ne vais pas lui apprendre son métier non plus.

- Ravie de voir que je suis sympa à tes yeux. Tu maîtrises bien l'ironie, c'est remarquable. Effectivement, tu m'agaces car j'ai bien plus important à faire que m'occuper de ton cas. Mais je suis bien obligée, car je doute que c'est la dernière fois que je te vois dans le commissariat ?

- Si on me dénonce encore, je doute que ce soit la dernière fois, en effet.

De toute façon, j'allais jerter cette copine de mes relations. Si elle n'était pas foutu de tenir sa langue pour une petite merde volée, je n'imagine pas le jour où j'aurais prévu de faire un braquage. J'ai encore besoin de temps et d'expérience pour m'organiser mais je suis sûre que j'arriverais à faire le casse du siècle un de ces quatre ! La policière m'affirme qu'elle n'a jamais rien de sa vie et pourtant, je continue de penser qu'elle n'est pas si blanche que ça... Pourquoi ? Parce que tous les gens du Gouvernement sont corrompus, c'est bien connu.

- Plus sérieusement, Robyn. Tu veux finir tes jours en prison à force de voler et j'en passe ?

- Non... Répondis-je avec un soupire.

Ce n'était pas vraiment mon but de terminer ma vie derrière les barreaux et franchement, il n'y avait rien de fun. On se fait chier comme un rat crevé dans les cellules il n'y a même pas de musique pour se tenir compagnie ; car évidemment, on ne veut jamais me laisser ma flûte. Étrangement, j'avais l'impression que cette dame se souciait réellement de mon sort -et je me demandais bien pourquoi- sans devoir me coller la descendance pour ma sœur sur le dos.

- J'sais pas. Je voudrais juste... Je voudrais juste que l'on fasse un peu plus attention à moi. Ma sœur travaille tout le temps et elle ne s'occupe de moi que lorsque j'fais des conneries.

Du moins, c'est l'impression que j'avais. Depuis que maman est morte, elle a dû travailler encore plus dur pour subvenir à nos besoins en plus de devoir taffer pour ses études... Donc, passer du temps avec moi était passé au second plan. En plus, je suis sûre qu'elle m'en veut pour quelque chose mais je n'arrive pas trop à savoir quoi ; parce que bon, si c'est le coup du vomi, j'avais quelques mois !


Je cause en indianred
Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn 61106_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn C96b
Katherine Hammerman

Katherine HammermanMessages : 442
Date d'inscription : 30/09/2017


Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn Empty
MessageSujet: Re: Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn   Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn EmptyMer 8 Avr - 19:22

NO ONE ELSE
IN THE
WORLD
LEFT FOR ME
WELL FUCK IT
Tu voyais bien qu'il y avait en quelque sorte deux mentalités différentes chez les personnes faisant parties des Familles et Clans magiques qui composaient Quederla. Ceux qui sont prêts à sauter à la gorge des clans inverses, tout ça parce qu'ils sont Domae, Elementis ou Télékyns. D'autres pour qui ils ne se fient pas tout de suite à une simple "étiquette" de clan, préfère apprendre à connaître la personne et se dire que Tous les membres d'une Famille ne sont pas forcément leurs ennemis. C'était assez fascinant à constater, à étudier. Bien que ces mentalités ne sont pas nouvelles. Malheureusement ou heureusement, nul ne le sait. En tout cas, la demoiselle en face de toi semblait être figée sur l'idée que l'homme affiché était un Télékyn, donc théoriquement et clairement coupable. Tu ne te fiais pas à cela, mais ce n'est à là que son point de vue personnel.


Robyn parlait du fait que si on continue de la dénoncer, forcément que tu la verras souvent ici. Tu avais simplement haussé les épaules. Dénoncer. Tu ne sais même pas comment on peut daigner dénoncer une personne que l'on aime, ou que l'on considère comme proche. Y'a qu'à voir ton cas avec Kira. Tu tenais beaucoup à elle, au point de la couvrir et ne pas la dénoncer alors que tu savais qu'elle avait tué son mari. Mais vous aviez une confiance mutuelle presque aveugle, et il est hors de question que tu ne la dénonces. La jeune avait répondu d'un soupire qu'elle ne voulait pas finir sa vie derrière les barreaux. Bon, au moins elle avait un minimum de conscience. Tu avais penché la tête sur le côté, légèrement, tout en fermant les yeux quand elle avait repris la parole. Ton visage s'était légèrement attendri. Tu aurais presque dit que ton instinct maternel s'était déclenché, te rendant moins rude et froide. Ou alors ce n'était pas ça, mais c'était ainsi que tu le décrivais.


« Tu vis seulement avec ta grande sœur ? Hmm... Je vois. »


Bon, ton métier numéro un n'était pas psychologue, et peut-être que tu devais plus la diriger vers ton mari pour l'aider avec le fait qu'elle souhaite plus d'attention. Mais Aston a déjà beaucoup de choses à faire, et étrangement, tu voulais toi-même l'aider. On a jamais dit dans votre contrat que vous deviez être des peaux-de-vaches face à chaque cas que vous pouviez voir passer. Puis, tu avais officieusement envie que cette jeune fille ne fasse pas la même erreur que toi avec ton propre frère.


« As-tu déjà tenté de simplement lui en parler ? Commettre des délits, même des petits, n'est pas la meilleure des solutions pour attirer l'attention. Vaut mieux en discuter. Je t'avouerai que j'ai un frère. On a jamais discuté, alors c'est encore assez compliqué entre nous deux. Donc je peux comprendre ta situation. »
“Love's greatest gift is its ability to make everything it touches sacred.”
@Robyn
PHARAOH LEAP CREATES


▬ I look at the stars in #indianred

Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn Unknown

des choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Disciple
Robyn Quinzel

Robyn QuinzelDiscipleMessages : 116
Date d'inscription : 23/03/2020


Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn Empty
MessageSujet: Re: Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn   Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn EmptyJeu 9 Avr - 18:08

Tu cherches les embrouilles toi  
Robyn
Quinzel
Katherine
Hammerman
Oui, oui, je sais que Félicia fait tout pour moi depuis que je suis petite. On m'a déjà dis que si elle bossait autant, c'était pour subvenir à nos besoins toutes les deux... Parfois, je me dis que je devrais partir histoire de la laisser respirer mais je ne sais pas si je suis prête à vivre seule, loin de ma sœur. Elle me tape sur les nerfs, ça c'est clair mais d'un côté, qui serait là pour me dire de me lever le matin ? Ou que je vais être en retard au boulot ? Ou que je dois m'habiller car il y a ses amies qui sont là. Sans elle, je passerai mes journées dans le canapé à manger et boire du soda.

- Tu vis seulement avec ta grande sœur ? Hmm... Je vois.


- Ouais. Notre mère est morte dans un "accident".

Je n'y croyais pas à cette histoire d'accident. Je ne vois pas ce qu'elle faisait aussi près des falaises et encore pourquoi elle se suiciderait... Je veux bien reconnaître qu'on se disputait tout le temps avec Féli mais quand même ! On était gérable. Peut-être que le fait que ses deux copains aient été assassinés lui a ruiné le moral mais je trouverai ça égoïste de laisser ses enfants dans le pétrin pour des mecs. Mais bon. Pas de doute quant au fait qu'elle ne soit plus de ce monde puisqu'on a demandé à Féli de faire une reconnaissance... Suicide, affaire classée et emballé, c'est pesé.

- As-tu déjà tenté de simplement lui en parler ? Commettre des délits, même des petits, n'est pas la meilleure des solutions pour attirer l'attention. Vaut mieux en discuter. Je t'avouerai que j'ai un frère. On a jamais discuté, alors c'est encore assez compliqué entre nous deux. Donc je peux comprendre ta situation.

- Est-ce que votre frère est le siiiii célèbre descendant de Daichi, et siiii parfait à tel point qu'on vous compare toujours à lui ? Que lui c'est le meilleur et que vous feriez mieux d'y mettre du vôtre pour lui ressembler ?

Ironique encore une fois. Mais j'avais toutes ces phrases en travers de la gorge et j'avais envie de sauter sur chaque personne qui me disait ça, juste pour les déglinguer. J'aimais Féli mais je ne pouvais jamais être moi quand elle était dans les parages ou qu'on la connaissait... Elle et ses compétences. Je laissais échapper un soupire. Je ne savais même pas pourquoi j'avais décidé de me confier à une inconnue et secouant légèrement la tête, je regardais de nouveau la policière dans les yeux.

- Bon. Euh. Je peux y aller maintenant qu'on a fait notre p'tite séance psy ?


Je cause en indianred
Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn 61106_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn C96b
Katherine Hammerman

Katherine HammermanMessages : 442
Date d'inscription : 30/09/2017


Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn Empty
MessageSujet: Re: Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn   Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn EmptyJeu 9 Avr - 21:11

NO ONE ELSE
IN THE
WORLD
LEFT FOR ME
WELL FUCK IT
Non pas que tu t'identifiais à elle, car vos situations sont tout de même différentes. Dieu merci tu n'as pas dû grandir en dépendant de ton frère, car tu aurais fait un meurtre. Ou peut-être que cela se serait bien passé et que tu es juste mauvaise langue. De toute manière tu ne pourras certainement jamais le savoir. Vous étiez des adultes. Tu avais ta petite famille, certes composée de ton mari uniquement, mais c'était déjà très bien ainsi. Et de toute manière, c'était encore un peu trop tendu entre vous. Alors dans tous les cas, la cohabitation était impossible ne serait-ce qu'à imaginer.


Sa mère était donc morte dans un accident, bien qu'elle ne semblait pas convaincu par le fin mot de l'histoire. Tu pouvais comprendre ce ressenti, tu avais le même pour le décès de tes parents. Un assassinat, certes, mais tu aimerais bien retrouver les meurtriers. Tu ne sais pas ce que tu ferais si tu te retrouvai face à eux. Pour le coup, tu ne seras peut-être pas aussi calme que tu l'es en temps normal.


« ... Non. Et Dieu merci que l'on ne me compare pas à lui. »


Bon le fait qu'elle soit comparée sans arrêt à sa... Heu, sœur du coup ? A part si elle avait un frère ? - oui tu t'es perdue - pouvait jouer en la défaveur de ses manières d'agir et penser. La menant à voler en tout exemple. Tu avais vu son regard plongé dans le tiens après un léger soupire. Posant une main sur ton front, quelques secondes tout en fermant les yeux, tu essayais juste de faire abstraction des nausées qui commençaient à doucement réapparaître. Tu n'allais pas la laisser seule, sans surveillance, dans ton bureau tandis que tu serais dans le commissariat en priant pour trouver quelque chose pour calmer ces nausées. Tu inspirais, doucement. Secouant la tête, tu avais remis en place le cadre photo d'Aston et toi. Cette prise du temps avait eu pour effet d'arquer tes lèvres en un petit sourire.


« ... Juste une dernière question. »

Tu t'étais mordue la lèvres inférieur, te penchant pour sortir de ton sac une bouteille d'eau, que tu avais ouverte pour boire une gorgée rapidement.


« Si je te laisse y aller maintenant, me promets-tu de faire un effort et ne pas voler juste pour attirer l'attention ? N'essaye pas de me mentir, je le verrai. »
“Love's greatest gift is its ability to make everything it touches sacred.”
@Robyn
PHARAOH LEAP CREATES


▬ I look at the stars in #indianred

Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn Unknown

des choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Disciple
Robyn Quinzel

Robyn QuinzelDiscipleMessages : 116
Date d'inscription : 23/03/2020


Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn Empty
MessageSujet: Re: Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn   Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn EmptyVen 10 Avr - 21:53

Tu cherches les embrouilles toi  
Robyn
Quinzel
Katherine
Hammerman
- ... Non. Et Dieu merci que l'on ne me compare pas à lui.

Ouais, je me disais bien que je n'était pas à la seule à réagir de cette manière. Ça n'empêche pas que je tiens énormément à ma sœur et que je la remercie de tout ce qu'elle a fait pour moi... Mais elle peut être si envahissante parfois ! Franchement, je plains ses futurs enfants et il ne faudra pas s'étonner qu'ils débarquent chez tata cool. M'enfin, tout ça pour dire que ça n'avait rien de fun et quand je vole, ce sont les seuls moments où je peux réellement être Robyn Quinzel... Et pas la sœur de Féli.

Apparemment, elle avait une dernière question à me poser avant de me laisser partir, je l'espérais. J'avais bien remarqué qu'elle ne semblait pas dans son assiette et j'espérais sincèrement terminer cette entrevue rapidement... Autant pour moi car je voulais rentrer et pour elle, pour ne plus m'avoir dans les pattes. Car je sais à quel point je peux être extrêmement envahissante. Evidemment, elle me demanda si j'avais prévu de me tenir à carreau histoire ne plus attirer l'attention... Je soupirais.

- Ouais. J'vais essayer.

Quoi ? Ca ne servait à rien de lui promette que non, plus jamais je ne volerais plus jamais car ce serait mentir et qu'elle ne me laissera pas partir ; par contre, je pouvais essayer de faire des efforts et trouver une autre manière d'attirer l'attention de Féli et de mes proches. Je finis par me remettre sur pieds et attrapais ma flûte avant de faire une petite révérence.

- Merci. Et bon courage pour votre grossesse, dis-je avec un sourire en coin aux lèvres.

Qu'est-ce que j'en savais moi qu'elle était enceinte ? C'est juste qu'elle était d'une humeur si exécrable que les hormones devaient travailler là-dedans. C'est comme quand Féli à ses règles, elle devient invivable... Et plus encore quand je lui demande si je les ai. Gardant mon petit sourire en coin, je lui fais un petit signe de la main avant de m'éloigner de son bureau pour sortir enfin du commissariat... Pff, j'étais crevée moi maintenant avec toute cette histoire.


Je cause en indianred
Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn 61106_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn Empty
MessageSujet: Re: Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn   Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu cherches les embrouilles toi •• ft. Robyn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-