La ville est en Juillet 2020
Le Deal du moment : -53%
– 53% sur le Ventilateur sur pied OCEANIC ...
Voir le deal
22.88 €

Partagez
 

 Go to the dance floor [PV Azula]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre de l'Alliance
Félicia Quinzel

Félicia QuinzelMembre de l'AllianceMessages : 749
Date d'inscription : 12/02/2016


Go to the dance floor [PV Azula] Empty
MessageSujet: Go to the dance floor [PV Azula]   Go to the dance floor [PV Azula] EmptyLun 6 Avr - 21:05



Go to the Dance Floor !

Feat. Azula Hosne

Cette nuit, hors de question pour toi de faire un tour des maisons friquées, ou même d'aller te coucher tout de suite. Tu as plusieurs jours de repos, les autres feront ton boulot en attendant. Cette soirée, tu comptes en profiter à fond, cela fait longtemps que ce n'est pas arrivé. Une bonne soirée rien qu'à toi, cela fait des lustres que tu ne t'es pas déchaînée un peu sur les pistes de danse. C'est fou à quel point tout ceci te manquait, réellement excitée à cette idée. Tu avais tout pris en compte, régler les détails concernant ta maison, prit le temps de faire le ménage, préparer à manger pour ta sœur pour quand elle rentrera. Si tu ne le fais pas, tu sais très bien qu'elle mangera que des cochonneries, voire pas manger du tout, c'est qu'il faut toujours que tu t'occupes d'elle. En tout cas, tout était prêt pour qu'elle puisse s'occuper d'elle une soirée simplement, rien hors de sa portée en soit. Tu te fis belle d'ailleurs, robe de danse très échancrée, assez courte en soit, mais sans être vulgaire, maquillage qui met tes yeux en valeur, prit soin de tes cheveux, bref, tu es prête pour t'amuser. Ton but n'est pas de draguer, loin de là, mais bel et bien de s'amuser et danser avec tout le monde.

Ta petite sœur est bien sûr au courant que tu sors, mais cela t'arrive souvent en soit de sortir en soirée, même si en général c'est pour ton travail, mais là, c'est pour s'amuser. Maintenant que tu étais prête, ton sac à main entre tes mains, avec tout ce qu'il faut à l'intérieur, rouge à lèvre, ta paire de gants, parfum, bref, tout ce qu'il faut pour être prête à intervenir en cas de problème, qu'il soit d'ordre de premier soin ou bien d'attaque ; tu ne sors jamais sans en même temps, ce n'est pas aujourd'hui que tu vas commencer à oublier ton ustensile de défense de premier ordre. Tu fis attention de bien fermer la porte de chez toi, de toute façon Robyn a les clefs.. du moins tu espères qu'elle possède bien ses clefs, tu ne comptes plus le nombre de fois où elle les oublie donc tu t'attends toujours au pire avec elle. Toutefois, ce soir, ce n'est pas ton problème, tu as l'intention de boire un peu et surtout t'amuser comme un folle sur les pistes de danse.  

En arrivant au Lux, la boîte de nuit de la ville la plus grande et la plus intéressante. Le vigile te laissa passer sans aucune difficulté, en même temps, tu n'as rien à te reprocher. Tu ne cherches pas la merde, dans ton sac il n'y a rien de dangereux, surtout qu'il est si petit que tu ne peux rien cacher de bien mortel.. du moins en apparence. Puis tu ne t'ais jamais mal fait remarquer lorsque tu venais ici. Tu n'es pas une habituée, mais tu viens quand tu as beaucoup de temps libre, comme en ces temps-ci. Le vigile tu le connais un peu, enfin, lui te connait car il te fait toujours des petits clins d’œils quand tu rentres. Il te drague, c'est évident. Tu en joues, c'est clairement le cas, mais il n'y aura rien de plus, tu aimes juste qu'on te remarque un peu. À l'intérieur, la musique battait déjà son plein. Avant de t'amuser à danser comme une folle, tu passas rapidement au bar afin de commander un petit martini. Tu ne comptes pas boire comme une folle, mais au moins un petit verre, ça fait toujours du bien.

Tu n'es pas une pro de la danse, mais disons que que tes années de gymnastiques font ressentir que tu as un déhanchés a faire damner un saint, surtout avec ta robe qui met parfaitement ton corps en évidence. Tu te mélangeas facilement à des groupes de jeunes qui danse également. Bref, tu te mélanges à tout le monde, ton verre en main, buvant de temps en temps, tout en t'amusant comme une folle. La soirée s'annonce bonne pour toi ! Rien ne pourra gâcher tout cela.


Go to the dance floor [PV Azula] Sw5m
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouvernement
Azula Hosne

Azula HosneGouvernementMessages : 26
Date d'inscription : 30/03/2020


Go to the dance floor [PV Azula] Empty
MessageSujet: Re: Go to the dance floor [PV Azula]   Go to the dance floor [PV Azula] EmptyDim 12 Avr - 14:19


Go to the dance floor [PV Azula] Azu10
Go to the dance floor [PV Azula] Felici10
Mission 20410-2 :
Go to the Dancefloor
Le week-end. Azula allait pouvoir se défouler ! La semaine avait été ce qu'on pouvait qualifié de globalement calme. Pas de grosse interpellation, essentiellement de rondes sur des zones dites chaudes pour rassurer les citoyens par leur présence. Il y avait bien eu ce soir là, où la soldat s'était retrouvée face à sa sœur en pleine nuit. Bien qu'elle ne fut pas en mission, cela avait été une soirée riche en émotion et en alcool, mais avec modération, car il y avait son neveu avec elle. Bref pour en revenir à ce vendredi soir, la fin de journée avec été un soulagement. Typiquement, les soldats à la caserne étaient dissipés, tous ceux qui n'était pas de garde s'affairaient aux préparatifs pour les soirées beuveries. Pour sa part, Azula avait envie de musique, de lumières stroboscopiques et potentiellement d'une compagnie avec qui finir la nuit.

Elle était coiffée de son éternelle queue de cheval, agrémentée pour la soirée d'un anneau doré par-dessus l'élastique. Elle avait un débardeur de soie noir et un mini short entièrement recouvert de sequins dorés le rendant scintillant au possible. Par contre, il ne fallait pas rêver, Azula restait Azula, hors de question de mettre des haut talons et ce genre godasses peu pratiques ! Elle portait une version noire vernie de ses bottes renforcées dont le cuir de la chaussure s'arrêtait avant la cheville. Ses poignets ornées de quelques anneaux dorés. La touche final, ou plutôt la touche « va te faire foutre » selon azula, un collier de cuir noir hérissé de pique d'acier.

La sortie de la caserne ne se fit pas sans quolibets et sifflements. Bizarrement, ce fut ceux qui l'a connaissaient moins qui se permettaient d'être le plus vocaux sous l’œil amusé de leurs collègues plus avertis. Sentant venir l'un des blagues dont ces derniers avaient le secret, un des bleus fut encouragé à l'aborder avant qu'elle ne passe le seuil de la caserne.

« Hey, où on est ce qu'on va comme ça ? Besoin de compagnie ? »

Après un regard à ses collègues d'unité goguenards, elle eut un rictus carnassier pour entrer dans la blague.

« Dis moi le bleu, t'as l'habitude d'aller chasser d'la biche avec quelqu'un qui t'tient le nœud toi ? »

« Si c'est toi, je peux faire une exception » roucoula-t-il en faisant glisser une main le long de son épaule.

Entendant ses collègues hilares, le jeune soldat qui se croyait d'abord encouragé compris qu'on se riait de lui quand Azula passa une main sur son entre-jambe, elle eut une expression intéressée qui passa bien vite à la déception exagérée.

« Désolé mon lapin, mais j'fais pas dans l'détournement de mineur. Y'a rien qu'est descendu la d'dans. » Minauda-t-elle avec une moue de chiot moqueuse.

Elle fit quelques pas pour s'éloigner et sentit le danger de l'ego du mâle froissé. Aussi, la brune fit volte-face, elle laissa percer toute la froideur dont elle était capable. Son corps se tendit, prêt à décocher un talon ravaleur de dents. Elle posa sur le pauvre bleu un regard assassin.

«Si t'es pas capable de voir qu'on se fout de ta gueule depuis le début gamin, vient pas t'plaindre si j'te pète le nez parce que t'insiste ! » Elle ajouta en le voyant serrer les poings. « Tu es tombé dans un piège comme le bleu que tu es. Si tu t'en tiens pas là, j'me f'rais un plaisir d'envoyer ta jolie gueule d'ange ad patres ! »

Elle partait en boîte pour se défouler, mais... Se défouler sur un pauvre crétin vexé lui paraissait un aussi bon plan à cet instant précis. Heureusement pour elle, des blagues fusèrent pour désamorcer la situation et on embarqua « subtilement » le jeune soldat boire un coup avec ses amis. Azula pour sa part lâcha un rire silencieux et reprit son chemin vers la boite de nuit. Jamais avec des collègues était un de ses credos, bien qu'il y ait eu de rares exceptions sous l'emprise de l'alcool. Azula avait déjà vu trop de soldats mourir en mission. Elle savait que le sexe faussait les choses qu'on le veuille ou non, alors elle ne voulait pas prendre le risque qu'elle, ou un de ses collègues, ne prenne de risques inconsidérés à cause d'un coup de rein un soir de solitude.


L’adrénaline de l'altercation donna l'impression que le chemin était incroyablement court ce soir-là. La musique qu'elle entendit en approchant du Lux acheva de la détendre. L'excitation de danser et boire toute la nuit lui rendit totalement sa bonne humeur. Elle passa sans encombre le vigile et se rendit au bar pour commander un verre de rhum histoire de se mettre dans le bain. Alors qu'elle savoure une gorgée d'alcool qui lui brûle agréablement la gorge, le regard d'Azula est aimanté par une chevelure immaculée. En même temps difficile de la louper avec tout les effets de lumière de la piste de danse qui se transforment en véritables flashes multicolore sur ses ondulations de nacre. En parlant d'ondulation, il y avait d'autres courbes qui sont difficiles à rater chez la demoiselle. Ce qui fit lacher un sifflement à la brune, qui fut rendu inaudible par les basses du fond sonore qui ricochaient sur les murs tant le volume sonore était important.

Avant d'aller danser à son tour, Azula interpella le barman. Elle glissa un billet et indiqua qu'elle offrait la prochaine boisson de la belle. La soirée ne faisait que commencer, elle aurait probablement à nouveau soif plus tard et inutile d'aller la voir immédiatement. Laissons à chacun le loisir de s'amuser. Azula finit ensuite d'une traite son verre pour se joindre aux danseurs. Elle n'était pas une danseuse née loin de là, mais cela faisait de nombreuses années qu'elle allait en boite régulièrement et cela se sentait dans ses déhanchés. Tout en dansant, elle lança des œillades à droite et à gauches, cherchant à voir les potentiellement intéressés parmi les danseurs et les potentiellement intéressant. Oubliant la caserne, les clans et tout le reste Azula laissa les percutions de la musique dicter le rythme de sa danse endiablée. Par contre, s'il y avait bien une chose qu'elle n'oubliait pas, c'était cette magnifique blanche à qui elle souriait avec malice si leurs regards avaient la chance de se croiser. Chance qu'elle ne forçait pas pour ne pas gâcher le plaisir de la belle à profiter de sa soirée.
© by AngelsMari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Félicia Quinzel

Félicia QuinzelMembre de l'AllianceMessages : 749
Date d'inscription : 12/02/2016


Go to the dance floor [PV Azula] Empty
MessageSujet: Re: Go to the dance floor [PV Azula]   Go to the dance floor [PV Azula] EmptyMar 14 Avr - 20:48



Go to the Dance Floor !

Feat. Azula Hosne

C'est assez rare que tu sortes en boîte, tu n'as pas le temps, mais il faut dire que tu t'amuses toujours autant. Tu n'as pas besoin de sortir avec des copines, la plupart t'ayant lâcher d'ailleurs à cause de ton emploi du temps surchargée. Enfin voilà, tu t'amuses bien toute seule, enfin, tu pars toute seule certes, mais une fois là-bas, il faut dire que tu t'amuses comme une folle et avec tout le monde. C'est plutôt facile de trouver un partenaire de danse, voire plusieurs, du moins quand on dispose d'un corps comme le tien. C'est tellement libérateur pour toi. Lorsque tu t'éclates de la sorte, il n'y a plus rien qui compte, tu oublies tout, les problèmes, les histoires, bref, tout ce qui reste en toi, c'est juste l'envie de t'amuser et libérer ton esprit. Hors de question de trop boire, deux verres, trois verres grand max, mais ça ne sera pas plus. Tu n'es pas une grande buveuse, même si tu aimes boire, sauf que tu es très vite pompette, donc il faut que tu te limites et tu sais très bien te limiter. Tu t'amusas un petit temps, à fond, c'est même fatiguant, et ce n'est pas ton petit verre qui va limiter ta fatigue. Tu ne prêtas même pas attention à toutes les personnes autour de toi, même si tu avais comme un pressentiment.

Bien sûr, c'est impossible d'avoir un sens d'araignée, enfin, toi tu n'en as pas... Contrairement à ce que ta sœur n'arrête pas de dire. Néanmoins, à force d'épier tout le monde avec tes miroirs, de les observer, tu ressens quand quelqu'un t'observe. Cela fait tilt depuis un petit moment, et au début tu te disais que c'était une personne qui regarde ton corps, mais là c'est persistant. Toutefois, tu comptes ignorer, ce n'est pas la première fois que ça t'arrive, puis ici, c'est le lieu parfait pour mater quelques petits culs ; tu le fais également après tout et tu ne te gênes alors qui serais tu pour faire la morale si tu n'es pas capable de tenir tes propres mots. Tu ne sais pas qui est-ce, mais qu'il profite, et tu comptes bien t'en amuser encore en gesticulant toujours plus. Après une musique, voire deux, tu as perdu un peu le fil, tu retournas au bar afin de prendre un nouveau verre. Tu as tout de même bien manger avant de venir, donc tu peux te permettre de boire un peu, pendant que tu as l'estomac plein, l'alcool ne risque pas de te monter trop au cerveau pour l'instant, une chance.

Tu commandas donc un nouveau verre. Rien de bien fort, simplement un petit cocktail léger, de quoi te déshydrater un peu en plus, même si tu sais très bien que l'alcool n'a pas cet effet, mais ça peut donner l'illusion, surtout avec du citron. Le barman t'expliqua que c'était offert par une jeune demoiselle, que tu n'avais pas besoin de payer. Tu lui demandas bien sûr de t'indiquer qui fit ce geste, après tout, tu as peut-être une connaissance qui est là et tu ne l'as pas remarqué. Malheureusement, lorsque tu vis la personne que la barman t'a indiqué, inconnu au bataillon. Tu pris un peu de temps pour réfléchir, et il faut dire que c'est assez étrange qu'on offre un verre à un inconnu, mais soit. Tu es d'humeur joueuse, surtout qu'il faut l'avouer, la jeune femme est plutôt belle, ce qui n'est pas pour te déplaire. Tu ne l'aurais sûrement pas fais si la personne n'était pas belle, mais là, allez, il faut la remercier comme il se doit. Le temps que le barman fit son cocktail, tu allais remercier ta gentille donatrice. Tu t'approchas d'elle, par derrière pour éviter de te faire voir, te glissant dans la foule si besoin ait. Dès que tu fus assez proche, tu lui attrapas le bar afin de la retourner et lui faire un gros smack sur la bouche, la regardant avec un grand sourire.

On offre des verres et on ne se présente même pa.......... AZULA !



Alors que tu voulais faire ça pour la perturber, voilà que ce fut toi qui bugait pour le coup. De loin elle ne te disait rien, mais maintenant que tu l'as vois de très près, tellement proche que les limites de sécurité ne sont plus vraiment respecté, en même temps, tu viens de l'embrasser donc tu n'es plus au mètre de sécurité. Avant de crier son nom, tu étais comme figée, comme si tu as vue un fantôme. C'est plus ou moins le cas, cela doit bien faire quinze ans, si ce n'est plus, que tu n'as pas vu cette femme. Tu reconnaîtrais cette chevelure assez facilement, même si vous n'étiez que gamine à l'époque. Vous étiez toutes les deux Domae il y a bien longtemps, sauf que quand tu t'es barrée comme une malpropre, tu as complètement lâcher contact avec toutes ces personnes pour te concentrer sur les Élémentis. En même temps, cela aurait fait mal figure si tu continuais à parler aux Domae alors que tu es la descendante de Daichi dans la famille de Eisuke ; déjà que ça n'a pas été facile, il fallait mieux que tu ne rajoutes pas une couche. Tu espérais quelques part revoir Azula lors de l'union des deux Familles, sauf qu'elle n'était plus là et tu n'avais pas le temps de faire des recherches.. et il ne faut pas te le cacher, tu l'avais oubliée.

Tu lui sautas dans les bras pour ta grande retrouvaille, te lâchant complètement. Vu sa carrure et surtout tu te souviens qu'elle a toujours été une force de la nature, donc tu pouvais te permettre de te lâcher complètement. Tu pèses ton poids tout de même, tu en as du muscle et il faut dire que ta poitrine n'est pas toute légère. Juste le temps de lui faire un petit câlin et directe tu te remis à danser avec elle cette fois-ci, l'invitant à faire de même et pas rester comme deux connes au milieu de la piste à ne rien faire, à voir ce que vous ferez après, si même la soirée se passera en sa compagnie ou non, elle est peut-être venue avec ses amies à elle, donc tu n'allais pas l'embêter très longtemps.

Tu te souviens de moi ? Félicia ! Cela doit faire bien quinze ans, si ce n'est plus qu'on ne s'est pas vu ! Tu es devenu magnifique ! Qui aurais dis que la petite gamine serait devenue une telle femme.



Go to the dance floor [PV Azula] Sw5m
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouvernement
Azula Hosne

Azula HosneGouvernementMessages : 26
Date d'inscription : 30/03/2020


Go to the dance floor [PV Azula] Empty
MessageSujet: Re: Go to the dance floor [PV Azula]   Go to the dance floor [PV Azula] EmptySam 25 Avr - 15:25


Go to the dance floor [PV Azula] Azu10
Go to the dance floor [PV Azula] Felici10
Mission 20410-2 :
Go to the Dancefloor
Azula dansait à son aise, parfois avec un partenaire parfois avec un autre, et d'autre fois seule, se laissant aller au grès des musiques. Ces morceaux qui savaient faire monter l'adrénaline, monter la joie et l'excitation au point de juste vouloir sauter sur le rythme des percussions avec une joie presque enfantine. Y'avait pas à dire se défouler comme ça faisait un bien fou. Se délecter de jolis corps en mouvement comme les déhanchés d'une certaine blanche ajoutait un petit bonus des plus certains.

Un bonus qu'elle perdit de vue après qu'un charmant tas de muscles soit venu danser avec elle. À part les larges mains sur ses hanches, le short scintillant semblait l'avoir attiré comme un papillon vers une lanterne. Lorsque Azula chercha à nouveau la belle parmi les danseurs, elle ne la vit plus. Elle la chercha quelques instants, mais son partenaire de danse décida qu'elle était trop distraite se colla un peu plus à elle pour lui rappeler avec qui elle dansait. Ce fut alors qu'elle fut surprise une douce, mais ferme main sur son bras qui l'invita à se retourner.

La brune eut alors la très agréable surprise de reconnaître la jolie blanche à qui elle avait offert un verre, puis son cerveau eu quelques secondes de blancs. Aussitôt, avait-elle vu son joli visage que ses lèvres chaudes étaient appliquées contre les siennes. Il y eut quelques sifflets et encouragements autour d'elles. Azula pour sa part était aux anges. Elle allait utilisé plus souvent cette technique improvisée à l'avenir  !

Par contre, elle ne s'attendait à ce qu'elle hurla nom, ce qui lui fit hausser un sourcil. La soldate pencha la tête sur le côté, visiblement elle semblait devoir la connaître, mais elle ne la remettait pas d'où encore. C'est à cet instant que le visage d'une adolescente émergea de ses souvenirs. Une expression éberluée étira les traits de son visage. Quinze ans, cela devait faire plus d'une quinzaine années qu'elle l'avait perdue de vue... Et son nom était...


« Nooooooon ! Félicia ! Ah ça remonte tellement ! » Hurla-t-elle pour couvrir la musique en serrant dans ses bras son ancienne amie.


Il était évident que la mignonne petite adolescente rebelle avait gagné en charme. Elle avait d'ailleurs également de charmants attributs qu'elle pressait contre Azula dans son étreinte. Le rose monta aux joues de la brune à ce contact moelleux, mais cela ne la rendit pas timide pour autant. Oubliant complètement son partenaire de danse, elle se laissa entraîner par la main de Félicia pour danse avec elle tout en discutant.

« Parle pour toi ! » Dit-elle en prenant un air faussement indigné. «  Elle est où l'ado pseudo-rebelle là. Regarde-toi ! Tu fais tourner toutes les têtes ! »

Y compris la sienne. Mais elle se garda de le préciser jugeant qu'il était inutile de l'ajouter. Après tout, elle ne lui avait pas offert ce verre pour rien. En parlant de verre...

« Tu viens avec moi au bar ? Toi, tu es servie. » Dit-elle en faisant un très bref clin d’œil à Félicia. « Mais moi, j'ai besoin d'un verre pour me rafraîchir. »

Prenant la main de la beauté aux cheveux de nacre, elle se dirigea jusqu'au comptoir où elle s'accouda un instant pour passer commande. Une fois son verre de rhum, ou plutôt son fond de verre de rhum boite de nuit oblige, elle se tourna vers la jeune femme.

« Alors qu'est-ce que tu es devenue pendant tout ce temps ? Tu es retournée à la vie civile et a tenté de devenir une madame tout le monde ou bien ?  » Ricana-t-elle en prenant une gorgée d'alcool.
© by AngelsMari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Félicia Quinzel

Félicia QuinzelMembre de l'AllianceMessages : 749
Date d'inscription : 12/02/2016


Go to the dance floor [PV Azula] Empty
MessageSujet: Re: Go to the dance floor [PV Azula]   Go to the dance floor [PV Azula] EmptyMar 28 Avr - 23:39



Go to the Dance Floor !

Feat. Azula Hosne

Il faut dire que cela te fait quand même plaisir de revoir Azula. Quand vous étiez gamine, vous étiez assez proche il faut dire. Cela vous ait déjà arrivé de faire quelques petites bêtises ensemble, au désarrois de vos parents, et même pour la famille il faut dire. Tout cela, c'est du passé maintenant, mais il faut dire que c'est des assez bon souvenirs pour toi désormais. Surtout que cela fait du bien de revoir d'ancienne tête. C'était la bonne époque, personne ne te jugeais parce que tu es une Élémentis alors que tu es la descendante de Daichi. En plus, tu en jouais de temps en temps, histoire de vous faire rentrer dans des lieux normalement interdit, ou simplement pour éviter que vous vous fassiez trop taper sur les doigts. D'accord, tu n'aimes pas le crier sur tous les toits, mais à cet époque tu étais jeune et insouciante. Surtout quand on te le rappelle environ trois fois par minute, normal que tu finisses par en jouer. Enfin voilà, plein de bons souvenirs, comme de mauvais d'ailleurs, qui te revienne à l'esprit pendant que tu étais entrain de danser avec ton ancienne amie qui était dans la même galère que toi, en quelque sorte.

Surtout qu'elle te rappelais ton ancienne vie. Tu prenais toujours les pires décisions que tu pouvais, ce qui faisait souvent enrager ta mère, comme par exemple sortir avec un Élémentis qui t'a entraîné dans le monde criminel.. heureusement qu'elle ne l'a jamais sût, sinon elle serait sûrement morte avant l'heure. Maintenant tu es devenue une véritable femme, une bombe c'est une évidence. Néanmoins, tu es calme et posée désormais. Tu as ton boulot, tes amies, ta sœur, ton chez toi, bref, désormais tu comprends la réalité de la chose et la dureté de ce que ta mère a dû vivre. C'est ce que tu essayes de faire comprendre à Robyn, mais ce n'est pas ça malheureusement. C'est une bonne soirée qui s'annonce, c'est clair, passer du bon temps avec une amie que tu n'as pas vu depuis longtemps, de la bonne musique et de la danse, rien de tel que pour s'amuser. Surtout qu'après une bonne danse, voilà que ton amie décide de faire une pause, se rendre au bar afin de boire un coup et surtout se reposer un peu. Ce qui n'est pas une mauvaise idée, les mecs du coin commencent un peu trop à te tourner autour, ce qui te déplaît assez, mais tu ne peux rien contre la nature humaine hein.

Allez, banco. Direction le ba...



Tu n'as même pas le temps de lui répondre complètement qu'elle t'a déjà attrapée la main pour te tirer en direction du bar. Elle n'avait pas besoin de faire cela, tu l'aurais suivis quoi qu'il arrive en fait, mais au moins cela montre à quel point elle ne veut pas te laisser avec les autres et que ce soir, tu es à elle. Puis ce n'est pas pour te déplaire à vrai dire, c'est plutôt flatteur. Tout cela risque de rendre fou certaines personnes de voir de belles femmes comme vous ensemble et de ne pas se lâcher pendant que eux devront rester tous seuls. Tu sais très bien pourquoi la boîte de nuit est moins chère pour les femmes, c'est pour les attirer et comme ça les hommes payeront double tarif. Cela peut être vexant.. mais toi tu trouves ça cool car tu payes bien moins cher. De plus, s'ils sont trop chiant, tu as de quoi te défendre et les envoyer se calmer ailleurs. Pendant que tu t'installais, elle prit sa commande. Tu en avais pas besoin toi, tu as encore le tient, et puis cela risque d'être le dernier pour la soirée pour toi, du moins pour ceux qui contiennent de l'alcool, par contre rien t'empêche de prendre des cocktails sans aucun alcool à l'intérieur. Il faut rattraper le temps perdu, donc autant lui en parler, tu lui renverras la chandelle après de toute façon pendant que tu bois un peu.

Oh tu sais, il faut bien respecter la volonté des ancêtres... En allant chez les Élémentis. Tu aurais vu leur tête que j'ai lourdé les Domae pour les "ennemis", c'était à se tordre de rire ! Enfin, c'est des broutilles tout ça. Je ne fais rien de bien passionnant tu sais. Boulot, boulot, boulot, boulot et m'occuper de ma insupportable petite sœur. Enfin voilà, rien de bien intéressant tu sais. J'ai quand même suivi l'Alliance a sa création, mais chut. Il ne faudrait pas le que gouvernement l'apprenne. Ce n'est pas un crime, mais quand même, on ne sait jamais sur qui on tombe. Toujours des abrutis et ça même dans le gouvernement !



Des abrutis, il y en a partout. Chez les Élémentis, chez les Domae, chez les Télékyn sûrement, dans le gouvernement, bref, il y en a partout. En tout cas, tout cela te faisait bien rire. Avoir un pouvoir ou être d'un clan n'est pas ce qu'il y a de plus mauvais, même le gouvernement en engage certains, après tout, la ville n'aurait jamais été celle qu'elle est aujourd'hui sans l'aide des familles. Les Élémentis d'eau qui aident les pompiers, les Élémentis de foudre pour avoir une électricité durable, les beaux hommes Domae baraqués sur les chantiers en torse musculeux et huilés.. Ouuuuuuh tu en frétilles sur place ; tu ne consommes pas, mais tu adores faire du lèche-vitrine ! Du coup tu peux lui confier, puis c'est ton amie, elle n'a pas dû si mal tourné comme par exemple faire partie du Gouvernement. Une ancienne Domae se tourner vers eux, là ça serait avoir des balls en béton armé ! Après ta petite rigolade, tu repris une bonne gorgée de ton verre, presque vide d'ailleurs, encore une gorgée et tout sera terminé.

Et toi alors, tu deviens quoi ? Avec un tel corps tu dois facilement être devenu mannequin ou bien prof de sport ! Tu a de ces tablettes meuf !



Go to the dance floor [PV Azula] Sw5m
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouvernement
Azula Hosne

Azula HosneGouvernementMessages : 26
Date d'inscription : 30/03/2020


Go to the dance floor [PV Azula] Empty
MessageSujet: Re: Go to the dance floor [PV Azula]   Go to the dance floor [PV Azula] EmptyLun 4 Mai - 13:38


Go to the dance floor [PV Azula] Azu10
Go to the dance floor [PV Azula] Felici10
Mission 20410-2 :
Go to the Dancefloor
À peine sa question franchit ses lèvres que Azula se maudit intérieurement de l'avoir formulée. Elle avait parlé sans réfléchir et avait baissé sa garde. Maintenant elle ne pouvait acquiescer en se pinçant les lèvres entre ses dents. Elle devait ressembler à une veille grand-mère avec cette grimace, aussi cessa de la faire dès qu'elle s'en rendit compte. Elémentis donc, il avait été naïf de sa part qu'une femme comme Félicia se soit contenter uniquement de la vie civile. Elle-même ne l'avait pas pu et était devenue soldat... Un brin de panique passa sur son visage. Noooooon.  Il ne faudrait pas que le gouvernement l'apprenne n'est ce pas... C'est pas comme si elle était nourrie logé et blanchit par le dit gouvernement rempli d'abrutis.... D'ailleurs, elle avait levé un index pour confirmer les dire de la belle en pensant au traquenard dans lequel le bleu était tombé en début de soirée, mais elle se ravise et préféra siphonner son verre en riant. Décidément, il ne sera jamais aisé d'annoncer la couleurs à ces anciens amis....

La chaleur du rhum aida la brune se calmer un peu. Techniquement, elle était pas en mission, donc elle n'avait pas de rapport à faire, et techniquement, il faudrait des preuves qu'elle soit Elémentis. N'importe qui pouvait prétendre n'importe quoi n'est ce pas ? Elle était sur son temps de permission, et n'enquêtait pas, elle avait juste retrouvé une amie d'enfance rien de plus. Si elle gardait le même ton léger que son amie, peut être que cela passerait mieux ? La remarque sur ses abdos, en plus de la flatter termina de détendre Azula qui afficha un sourire goguenard.

« Haha ! C'est sur, j'ai pas d'autres secrets qu'un entraînement intensif régulier. Mais non, je suis ni mannequin ni prof de sport. Tu m'imagines, moi ?  Poser pour des robes avec les jambes lardées de cicatrices que je me traîne ? »

Elle leva brièvement une jambe à la lumière du bar pour montrer son beau manteau en tigre de l'aléatoire par le créateur Jean-Galérien De La Mission.

« Et prof de sport ! Je pense pas être assez pédagogue pour faire la leçon à une vingtaine d'énervés du juste au corps. Haha ! Après, la vue doit pas être tout le temps dégueu dans ce métier maintenant que tu le dis...»

Elle s'imagina, en train de gesticuler en étant imitée par de magnifiques corps aux formes de rêves. Elle fronça le nez en ricanant et reprit.

« Non, quelques années après que tu sois partie, j'ai fais la même : j'ai claqué la porte des Domae. En fait, j'ai plus ou moins claqué la porte des Clans dans leur ensemble.  Je supportais plus de voir les vies civiles détruites par l'Affrontement. » Elle eut un haussement d'épaule sincèrement désolé. « Avec les Clans derrière moi, j'ai décidé de m'rendre utile en rentrant à l'école militaire. Je sus aussi partie du principe que ceux que j'avais connu seraient assez malin pour ne pas se faire attraper.»

Azula agita la main comme si elle chassait une mouche.

« Ne t'en fais pas pour ce que tu viens de dire. » Dit-elle pour rassurer Félicia. Elle écarta les bras pour montrer sa tenue de soirée. « Déjà, je suis en permission là, ce soir, donc ce que j'fais de mon temps et avec qui j'le passe, ça me regarde. Ensuite, je suis soldat, pas flic. La différence est subtile, mais c'est pas mon boulot de mener l'enquête et cramer des gens publiquement. Moi on me mobilise que quand il y a flagrant délit et besoin de forces armées. Donc t'as franchement rien à craindre, meuf, t'en fais surtout pas !»

L'une comme l'autre étaient assez malines pour ne pas commettre d'impair ou trahir leur faction respective. A partir de là la balle était dans le camp de l'Elementis pour continuer la soirée ensemble ou non. Histoire de s'occuper les mains, Azula se commanda une bière, l'alcool plus léger éviterait qu'elle se bourre la gueule inutilement. Elle se dit aussi que cela laissait un temps à la jolie blanche pour encaisser l'information.

« En tout cas, tu as complètement raison. La quantité d'abrutis dans les rangs est quand même là. J'en ai croisé un collector en quittant la caserne ! »

Elle roula les yeux au ciel pour signifier à quel point celui-là était gratiné. Et sourit pour inviter son amie se détendre et peut être même à en demander plus sur ce potin totalement inutile et donc parfait indispensable, qui, elle espérait, l'amuserait.

© by AngelsMari


Dernière édition par Azula Hosne le Mar 5 Mai - 23:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Félicia Quinzel

Félicia QuinzelMembre de l'AllianceMessages : 749
Date d'inscription : 12/02/2016


Go to the dance floor [PV Azula] Empty
MessageSujet: Re: Go to the dance floor [PV Azula]   Go to the dance floor [PV Azula] EmptyMar 5 Mai - 23:24



Go to the Dance Floor !

Feat. Azula Hosne

Tu passais une très bonne soirée, enfin elle ne fais que commencer, mais c'est déjà une bonne chose. Tu t'amuses bien et en plus tu t'éclates avec une amie qui pense comme toi. Du moins, c'est ce que tu ressens, Azula n'a même pas besoin de répondre que ça se lit sur son visage qu'elle pense comme toi. Sauf si c'est l'alcool qui te tourne trop la tête et que tu n'arrives plus à penser rationnellement. Dans tous les cas, tu ne vas pas te laisser berner par tout ça. Tu connais bien Azula, enfin, tu la connaissais avant, vous étiez assez proche. Il y a peu de gens qui savent à quel point tu étais une rebelle jeune, toujours à enfreindre les règles de ta mère ou bien même ceux de la famille par moment. Tu n'as jamais pu supporter qu'on te donne des ordres stupide, comme ne pas aller à certains endroits. Sûrement pour cela que tu as obtenu le miroir, tu adorais déjà avant ton reflet et surtout te faufiler partout. Désormais tu n'es plus pareil... enfin en surface car en réalité, tu enfreins toujours les lois et plus encore, tu te faufiles dans les plus grands coffre-forts de la ville dans ton intimité, heureusement que personne n'est au courant de tout cela.

Elle t'expliqua, en te répondant, qu'elle n'aurait pas pu faire les métiers que tu lui citais à cause de ses jambes pleine de cicatrices, qu'elle te montra d'ailleurs. C'est vrai que de ton côté, ton corps est parfait, aucune cicatrice, tu fais tout pour les éviter, quitte à te faire mal. Tu préfères avoir des bleus et avoir mal, quitte à avoir des os cassés, plutôt que des cicatrices sur ton magnifique corps. Néanmoins, il faut avouer que tout cela a un certains charme. Il ne faut pas croire que ça te dérange, un bel homme avec des marques de guerre, cela a un certain style qui ne te laisse pas de marbre. Puis il faut dire que même sur une femme, cela a du charme, surtout quand la personne l'assume. C'est ça le secret, il faut assumer son corps, qu'importe la façon dont il est. De ton côté tu n'assumeras jamais le fait d'avoir des cicatrices, ce qui te rendras moche, par contre le fait de ne rien avoir, là tu assumes. Oui, tu es parfaitement superficielle, mais c'est ton problème et tu le sais parfaitement. Dans tous les cas, il faut avouer qu'elle a raison. Même si Azula est magnifique, elle ne rentre pas dans les critères de beauté que le gouvernement veut vous faire entendre, ce qui est bien dommage il faut dire. Tu devrais sûrement tenter ta chance, avec ta plastique, cela devrait le faire. En tout cas, son rire est assez communicatif car tu ne pouvais t'empêcher de rire également ; l'alcool est terminé pour toi ce soir.

Azula t'expliqua enfin ce qu'elle fait depuis que tu es partie des Domae. Au début rien d'étonnant, elle a quitté les Domae également, ce qui restait logique vu son caractère. Donc tout cela était naturel, ce qui te permit de continuer ton verre afin de le terminer. Par contre la suite, c'est une autre histoire. Le contenu du verre, qui se trouvait actuellement dans ta bouche vu que tu buvais, se retrouvait éjecter d'une traite, dans le vide. Cela a sûrement toucher quelques personnes, mais rien de grave, ils n'ont rien remarqué.. du moins tu espères. En même temps, voilà que la belle Azula, ton ancienne amie de famille t'annonce qu'elle se retrouve du côté du gouvernement, qu'elle a fait ses classes et compagnie. Toi qui lui balance ouvertement que tu es des familles et compagnie, sauf que elle, elle cherche ces personnes là. Heureusement pour toi, ce n'est pas un crime de faire partie des familles, du moment que tu te tiens à carreau. Néanmoins, cela fait toujours un choc d'apprendre que ton amie d'enfance fait genre de travail alors que de base, elle était chez l'ennemi, si on peut dire. Heureusement qu'elle te rassura, pendant que tu t'essuyais la bouche, sur son métier. Il faut dire que la panique était une éventualité que t'a légèrement frôlée l'esprit.. très légèrement hein et pas complètement, comme le crachat d'alcool pouvait le signifier.

Excuse-moi, je m'attendais pas ça cela... Un coca pour moi patron.



Elle continua de parler sur son passé à la caserne, et surtout sur le fait qu'il pouvait y avoir des abrutis dans chaque camps. Gouvernement, Domae, Élémentis, sûrement Télékyn, bref, des abrutis dans tous les rangs et c'est une bonne chose que Azula pense comme toi pour le coup. Là elle est en permission, tu te demandes quand même si ta relation aurait été différente si vous vous étiez croisées dans une autre circonstance, pendant qu'elle travaille ou parce que tu aurais fais une connerie, est-ce qu'elle t'aurai aidé en guide du bon vieux temps ou bien elle t'aurait quand même défoncer la gueule.. en guise du nouveau temps ? Mieux vaut ne pas y penser, c'est ainsi et puis de toute façon, tu ne fais rien de mal. Il y a plein de membres de familles qui aident la ville tous les jours, donc c'est normal que beaucoup vivent en paix. Je suis sûre, qu'importe où Azula habite, sa voisine ou son voisin se retrouve être un tueur en série.. Tu exagères sûrement, mais c'est pour te rassurer de la situation. Azula ne te fera pas de mal, surtout là, tu espères en tout cas. Reprenant ton verre de coca, tu repris une gorgée afin de te remettre en forme et surtout nettoyer ta bouche des crachats que tu venais de faire.

Chacun son choix de vie comme on dit. Je suis sûre que tu es très douée dans ce que tu fais. Surtout que tu as dû en faire baver à tes supérieurs, tu n'es pas du genre à te laisser toucher le cul comme ça !



Si tu pouvais, tu l'aurais fais là. Une petite claque amicale bien sûr, mais rien de plus hein, tu n'es pas une perverse, même si c'est tentant. En tout cas c'est plutôt agréable de voir qu'on peut discuter calmement avec ceux que le conclave, que tout le monde, considère comme ton ennemi. De toute façon, ta vision n'est pas celle de tous les autres. Tu ne réfléchis pas en fonction des clans, non, tu réfléchis en fonction des personnes. Si une personne est gentille, bah tout se passera bien. Cette guerre est quand même bien inutile, tu le sais bien, mais tu es un peu obligé de respecter cela, du moins à ta façon. Tu te refuses de tuer des gens, c'est hors de question, tu n'as jamais fais couler du sang et tu ne le feras jamais.. façon de parler hein, tu as déjà fais couler du sang à cause des taillades de tes griffes, mais c'est tout, aucun meurtre à ton actif. Tout ce que tu fais, c'est voler, mettre dans les pommes ou bloquer, mais cela s'arrête à là. Tu passes bien plus de temps à fuir qu'autre chose. Enfin bref, tu posais ton verre sur le bar, regardant un peu les alentours, voir l'ambiance, que tu crois voir quelque chose d'étrange, ton instinct de voleuse sûrement, enfin, un truc se passe.

Hey psssst... Tu peux jeter un coup d’œil par là ? Tu trouves pas que ça pue ?



Utilisant ton index pour montrer une direction derrière Azula. Tu indiquais la position de trois personnes qui semblait être bizarre, ils font un peu tâche au décor. Tout le monde est assez peu vêtu, plus pratique pour danser, alors que eux semblait être discret et bien habillé, costard. C'est assez étrange il faut dire, mais soit. Ton instinct de voleuse te dit toujours d'éviter certaines personnes, quand agir, ou quoi, il t'a jamais fais défaut jusqu'à présent, donc pourquoi là ça serait le cas ? La belle soldate doit également avoir ce genre de regard professionnel qui pourrait sûrement te conseiller. Enfin, dans tous les cas, tu continuais ton petit train train comme si de rien était, mais tu allais garder ces hommes dans ton champs de vision, juste au cas où. Tu n'allais quand même pas laisser des mecs étranges gâcher ta seule soirée de repos depuis bien longtemps.


Go to the dance floor [PV Azula] Sw5m
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouvernement
Azula Hosne

Azula HosneGouvernementMessages : 26
Date d'inscription : 30/03/2020


Go to the dance floor [PV Azula] Empty
MessageSujet: Re: Go to the dance floor [PV Azula]   Go to the dance floor [PV Azula] EmptyLun 11 Mai - 22:27


Go to the dance floor [PV Azula] Azu10
Go to the dance floor [PV Azula] Felici10
Mission 20410-2 :
Go to the Dancefloor
Azula fut rassurée de voir que Félicia ne prenait pas la poudre d'escampette. Mais peut être essayait-il juste de jouer la finesse en se montrant polie et évitait de partir en courant. Son cerveau carburait sur mille et un scénarios dans lesquels Félicia cherchait juste à gagner du temps pour mieux fuir et ne jamais la revoir. La brune soupira, finalement elle n'était pas aussi prête qu'elle le pensait à revoir des gens de son passé. En tout cas, elle sent bien qu'une certaine tension s'était installée, mais celle était plutôt agréable, certains regards qu'elles échangeaient parfois pendant leur discussion ne trompait. Sauf peut-être celui-là, la belle s'était raidie en regardant quelque chose derrière elle, ce qui fit froncer les sourcils à la soldate. Un air interrogateur, elle pencha légèrement la tête de côté en écoutant la question de son amie. Danger.

Elle s'esclaffa comme si l'Elementis lui avait dit qu'un bel homme les matait et se retourna brièvement pour balayer la foule du regard, semblant chercher quelque chose du regard. Elle inspecta la foule avec un air inquisiteur qui s'éclaira d'un sourire agrémenté d'un clin d’œil pour son ancien partenaire de danse qui avait trouvé une nouvelle belle plante à courtiser. Elle avait bien évidemment vu ces trois hommes, mais ne s'était pas attardée sur eux des fois qu'en accrochant un regard elle attire leur attention ou les mette trop sur le qui-vive. Replaçant ces types louches dans son dos, elle revint à Félicia.

« C'est pas que ça pue. C'est une infection, tu veux dire. Ces types auraient été plus discrets avec leur uniforme de flic. Seul problème, ils sont autant en service que moi et ne sont pas là pour faire fête comme toi et moi. »

Ces hommes étaient trop droits et menaçants dans leur comportement. Ils attendaient clairement quelque chose et savaient quoi et pourquoi. Ils se pensaient clairement dans leur bon droit. Des policiers avec une telle attitude dans une boite de nuit n'était pas là le comportement d'honnêtes citoyens. Le fait qu'ils ne portent pas leur uniforme était encore plus criant. Elle sortit son miroir poudrier de la poche arrière de son short et fit mine de se recoiffer en gardant le miroir orienté de façon à ne pas avoir le regard des hommes dans le cadre. Évitant ainsi d'accrocher leur regard. Les trois hommes semblèrent parler à un vigile qui leva une chaîne barrant un escalier qu'ils empruntèrent.

« Y'a du trafic. De quoi je ne sais pas. Après entre savoir si c'est une mission d'infiltration qui se croit discrète ou des ripous venus jouer aux cow-boys... Dans tous les cas, vu leur attitude et quiconque ils sont v'nus voir, ça peut mal tourner. »

Elle rangea son miroir dans son mini sac. Avec une drôle de luer dans les yeux. Félicia reconnaîtra sûrement son visage des coups pendables à tenter avec son sourire frondeur qui dévoilait ses dents, et ses yeux plissés en mode « j'ai un plan meuf tu vas aimer. ». Elle posa son coude devant elle et appuya son menton dans le creux de sa main. Elle leva un index de sa main libre.

« A toi de voir : ou on la joue safe et on se rapproche gentiment de la sortie au cas où ça tourne au vinaigre.»  
Elle pointa la sortie du doigts avant de lever un majeur avec son index.«Ou on tente un truc pour jouer aux apprenties détectives en allant faire parler le vigile avec tes charmes.» dit-elle en laissant glisser son regard vers les hanches de la demoiselle. « À moins que tu ne saches déjà qui nos caméléons d’élite sont allé trouver là haut. »



On dit que l'argent est le nerf de la guerre. Mais les informations dévoilant qui paye qui peuvent rapporter bien plus.

© by AngelsMari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Félicia Quinzel

Félicia QuinzelMembre de l'AllianceMessages : 749
Date d'inscription : 12/02/2016


Go to the dance floor [PV Azula] Empty
MessageSujet: Re: Go to the dance floor [PV Azula]   Go to the dance floor [PV Azula] EmptyMar 12 Mai - 23:23



Go to the Dance Floor !

Feat. Azula Hosne

Après que tu as demandé à ta partenaire de dance de se retourner, histoire de voir si elle avait le même sentiment que toi, tu l'as laisser faire faire. Juste regarder la direction que tu indiquais était stupide et tu remarquais tout de suite l'experte en action. Elle regardait juste les alentours, comme si elle cherchait un nouveau partenaire pour une soirée animée, sans s'attarder sur une personne en particulier. Pendant qu'elle observait la foule, de ton côté tu buvais simplement ton verre, comme si de rien était, non tu n'es pas vexée que ta partenaire cherche meilleur partie à se mettre sous la dent alors que ton corps de déesse est juste là. Tu sais très bien jouer la comédie, du moins pour toi, il faut dire que tu n'es pas la personne la plus discrète du monde, du moins tu sais l'être, mais dans ce genre de situation, tu es très nulle. Néanmoins, là, tu te trouves douée, même si personne te regarde et que tout le monde s'en fou. En tout cas, lorsqu'elle termina son inspection, elle confirma tes doutes. Toute fière, tu gesticulais dans tous les sens sur ton siège. Tu ferais une superbe inspectrice il faut dire, tu as du pif !

Alors que Azula sortait son poudrier, pas vraiment pour se faire une beauté, mais plus pour espionner pour le coup. Elle voulait regarder ce qui se passait, mais c'était bien trop loin et bien trop chiant pour avoir une bonne vision, surtout avec un si petit miroir. Pendant que la belle policière regardait dans son petit miroir, tu t'accoudas au bar afin de regarder derrière le barman, ton propre reflet.. du moins c'est ce qui pouvait paraître, mais en fait tu regardais la scène également. Un beau miroir créé par tes soins au-dessus des trois hommes, le tout reflété dans le miroir où tu regardais où tu pouvais voir la scène d'une très bonne qualité. Le seul défaut, tu n'as pas le son et tu ne pouvais même pas tenter de lire sur les lèvres, même si tu es très nulle à ça, vu que la vision ne te permettait pas cela. Tout ceci dura quelques instants, pendant que tu sirotais ton verre. Tu coupas la vision du miroir du bar lorsque tu vis que Azula a également terminé, mais tu n'allais pas lâcher tes trois petits amours car tu créas un mini miroir dans ta main pour suivre la vie des hommes, le tout en manipulant le miroir en hauteur afin de les suivre. Elle t'expliqua la situation rapidement et sur ce qu'elle pensait qui se déroulait. Effectivement, ce n'est pas jojo si c'est réellement le cas, mais pour le coup, sur l'instant T, tu n'as pas encore réfléchi à quoi faire.

J'adore mon sixième sens. Il m'attire toujours les embrouilles ! Vu ma chance, je ne devrais jamais jouer au loto !



Ta belle compagne du soir se rapprocha de toi, sûrement pour être plus discrète lorsqu'elle veut s'adresser à toi. Il vous faut un plan, et c'est exactement ce qu'elle est entrain de dire. Pendant qu'elle te parlait, tu te rapprochais d'elle également, visage très proche l'une de l'autre, mais c'est la manière la plus discrète de se parler sans pour autant attirer l'attention, puis rien ne dit que ce n'est pas simplement pour un petit bisou. En tout cas, tu gardais du coin de l’œil ta main, la cachant du champs visuel d'Azula. Savoir que tu es une Élémentis est une chose, savoir quel pouvoir tu détiens, c'est une autre chose, donc autant garder cela mystère pour l'instant, tu verras bien plus tard. Elle te donnait deux plans différents. Le premier est simple, cela ne concerne personne, tu prends la poudre d'escampette et puis voilà, bonjour au revoir, personne n'est au courant et tout se passe comme si de rien était. Il faut dire, que ce plan n'est dans ton habitude, clairement pas, mais il faut avouer que tout ça à un avantage, tu ne vas pas gâcher ta soirée pour des abrutis qui ne savent pas être discret. La deuxième option se trouvait être stupide et dangereuse. Tenter de trouver la raison de la venue de ces hommes et tout, c'est risqué, c'est stupide, c'est inadmissible d'effectuer ce genre de chose. Lorsqu'elle eut terminée ses idées, tu te rapprochas juste très légèrement pour lui donner un très léger bisou pour ensuite reprendre ta place.

Voyons, on est amie de longue date, tu dois me connaître. On fouine et on fonce dans le tas, c'est beaucoup plus marrant ! Allez, je m'occupe des vigiles, toi, cherche de ton côté. C'est partie, Détective Quinzel entre en scène !



Te relevant d'un bond de ton siège, tu passas à côté de Azula, gonflant ta poitrine et surtout dévoilant ta poitrine a un point assez dégradant pour la condition de la femme, mais au grand mot les grands moyens. Il faut faire parler un homme et quoi de mieux pour cela que de montrer une belle et généreuse paire de seins ? Après un petit clin d’œil à sa comparse, tu traversas la foule, en gardant bien sûr dans le creux de ta main un visuel des trois zigotos, histoire de savoir où ils se rendent. Arrivant au vigile, tu te mis au travail immédiatement. Un petit sourire charmeur en guise de bonjour et directement tu te colles à lui, puis il faut avouer qu'il est plutôt beau mec. Il ne restait plus qu'à le charmer et il faut dire que tu es plutôt douée dans ce domaine. Tu adores chauffer les autres personnes, mais c'est simplement ce jeu là qui t'amuse, le reste, ce n'est pas pour toi. En fait, tu laisses tomber la personne dès qu'elle est sous ton charme ou dès que tu as eu ce que tu voulais, genre, une information pour le coup. Bien sûr, tu n'allais pas attaquer d'entrée de jeu, sinon forcément il allait se braquer et c'est fini. Au début, tu lui tournes juste autour, rigoler à ses blagues, alors que ses yeux sont braqués sur ton corps, ce qui est normal, c'est ton objectif. Après plusieurs minutes à le draguer, tu te mis enfin à poser la question que tu voulais.

Dis beau mec. Mes amis sont passés là il n'y pas longtemps. Tu n'as pas pu les rater avec leur costume. Tu pourrais me dire ce qu'ils font là, je dois leur donner un petit quelque chose, autant le faire là. Diis moi stp, c'est genre méga important.. Allez, s'il-te-plaîiiiiiiiiit.



Te collant à lui, glissant ton doigt, de la main où tu n'as pas le miroir bien sûr, sur lui, son visage, son corps, bref, tu faisais ton maximum pour qu'il ne puisse pas refuser ta demande. Ce n'est pas grand chose après, juste savoir où ils sont n'est pas suffisant, surtout que tu pourrais le savoir tôt au tard avec ton pouvoir, mais tu aimerais savoir ce qu'ils font là avant tout. Après tout, c'est peut-être des comptables en réalité.


Go to the dance floor [PV Azula] Sw5m
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Go to the dance floor [PV Azula] Empty
MessageSujet: Re: Go to the dance floor [PV Azula]   Go to the dance floor [PV Azula] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Go to the dance floor [PV Azula]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-