La ville est en Septembre 2020

Partagez
 

 Shall we now? [Ft.Kiara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Shall we now?  [Ft.Kiara] T7cd
Piper Park

Piper ParkMessages : 103
Date d'inscription : 14/04/2020


Shall we now?  [Ft.Kiara] Empty
MessageSujet: Shall we now? [Ft.Kiara]   Shall we now?  [Ft.Kiara] EmptyVen 17 Avr - 2:46

Shall we now?
••• Certains matins, je me demande si je dois sortir du lit et commencer cette journée.
Puis je me dis que non. Et soudainement, je me rappelle que j'ai des responsabilités. Alors, je regarde le mur et j'énumère toutes les choses que je dois faire. Je me lève, je me prépare. Je sors, récupère un thé et fonce.

Je n'aurais jamais imaginé que laver son nom et la réputation de son commerce, serait aussi long et difficile. Surtout quand on a du mal à se débarrasser du monde de la drogue. Qui plus est, ma mère n'est pas là depuis en ce moment. Elle est en Irlande pour les affaires. Vous savez, c'est ce genre de journée où vous vous levez et vous vous demandez: quel genre de connerie va me tomber dessus aujourd'hui?". Vous savez que ça arrivera, mais vous ne savez pas où, quand, ni comment. Vous attendez comme un poireau sous la pluie.

Sauf qu'aujourd'hui: ça ne vient pas. Je rejoins donc le QG, après avoir récupéré un énième thé pour mon teatime et m'installe pour revoir certains détails sur certains papiers comportant des idées et des solutions quant aux tests et missions des nouvelles recrues...Jusque là je n'ai pas eu trop de mal avec la Reine en titre... Elle est en bien des points, mon opposé, mais de ce que j'ai pu voir, elle ne me semble pas mauvaise. Mais parfois... J'ai juste l'impression que pisser dans un violon serait plus amusant.

Dans un coin ombragé, je travaille SEULE - c'est un détail qui a son importance, vu que je ne le serai plus dans quelques minutes. Dans un coin bien illuminé, deux types parlent à voix basse. Leur conversation à un certain rythme qui est soudainement interrompu. Lorsque je relève les yeux: un des deux hommes me regarde. Je le fixe, stoïque et il se remet à parler, encore plus bas.

Je déteste qu'on me zieute comme ça, alors je m'en vais. Je vais ailleurs et continue à relire mes données avant de tout refermer et boire mon thé lentement. C'est là que "la connerie" m'arrive. Un jeune homme se trouve non loin de moi. Il m'examine sans scrupules et je sens que dans pas longtemps: il ouvrira sa boite à musique.

- C'est vous la conseillère...

Je fais une moue.

- Vous êtes chinoise...?

- Dis-moi, tu devrais pas être à l'école?

- Je suis venu avec mon père.

S'en suit un silence.

- Mon père parle souvent de vous. (Je hausse les sourcils et fixe mon gobelet fumant.) Il dit qu'il ne vous fait pas confiance et que vous êtes comme votre père. Que vous finirez par nous trahir vous aussi.

- Ton père a l'air d'être un homme tout à fait charmant... Mais est-ce que tu es capable d'utiliser ton propre cerveau pour réflechir ou alors tu laisses les autres penser pour toi?

- Pourquoi vous dites ça? me demande-t-il indigné.

- Well... Ton père t'a dit ça, dis-je en regardant ma montre. Mais est-ce que t'es capable de penser différemment ou tu décides bêtement de croire tout ce qu'on te dit? Visiblement ton père ne me connait pas du tout, cependant il sait qui je suis. Moi, je ne sais pas qui est ton père, il ne doit pas être si marquant que tu le penses...

Je relève la tête et souris, pleine de sarcasme.  Le temps que les mots cheminent en ordre dans sa tête, j'ai le temps de le voir s'en aller et de retrouver ma paix.
Sauf que les choses ne se passent pas du tout comme ça. Les deux hommes croisés plus tôt, reviennent. En me voyant, l'un récupère ce qui semble être son fils et fuit, l'autre me toise, comme si j'avais commis un crime.


[Fouille-merde] Adj. n.m et n.f
Quelqu'un dénué de jugeote et qui se plait à chercher les embrouilles sans savoir qu'il se fera salement botter le cul un jour.


Ce type était visiblement un fouille-merde. Il me toise profondément comme s'il cherchait à me faire un trou dedans, de manière à ce que je le remarque afin qu'il puisse engager la conversation.

Je lève donc les yeux et force un sourire sur mon visage. Lui, il ne sourit pas. Lui n'a pas l'air de vouloir parler gentiment. Il se met à me parler et me demande ce que je pouvais bien faire avec le garçon. J'avais beau lui dire que je ne faisais rien de mal: pour lui j'étais en train de lui faire sniffer de la cocaïne. C'est assez difficile de lui faire entendre raison... Soudain, il baisse les yeux sur mon dossier et le prend.

- Surtout faites comme chez vous...

Il l'examine sans aucune gêne, ce qui m'agace. Je me redresse et reprend ce qui est à moi  avant de tracer ma route.

- Merci de garder votre nez sur votre face: pas dans mes affaire.

- Quelqu'un doit vous garder à l'oeil! Qui sait ce que vous pouvez bien comploter...!

- Quel héros. Laissez moi vous apprendre qu'il y des manières biens plus délicates que les votre, pour surveiller efficacement une personne et ses actions. Ce n'est pas en arrachant les choses des mains des gens que vous entrerez au KGB...

- "Des manières délicates"? Je ne crois pas que vous méritiez qu'on vous traite délicatement. Vous avez peut-être changé votre nom, mais vous êtes la fille de votre père. Les chiens ne font pas des chats.

Je m'arrête dans ma marche. Je comprend qu'il me suit toujours en le voyant me dépasser et me faire face en reprenant le dossier de mes mains.

- Vous ne devriez pas faire ça, conseillé-je

Il se remet à me cracher sa haine . Franchement, je ne suis pas sensible aux mots de haine... Mais quand il s'agit d'actes: sachez que ça ne reste pas impuni et ce fouille-merde n'en avait apparemment aucune idée.

Alors que les secondes passent, il ne cesse de l'ouvrir en pensant me faire la morale et m'atteindre... Mais la vérité, c'est que plus il garde ce dossier en main, plus j'ai du mal à rester tranquille. Alors, ni un ni deux: je lui jette mon thé au visage et reprend mon dossier.

- Fort interessant. Au revoir.


"Le fouille-merde est un espèce rare. Tel le caméléon des forêt porto-ricaine; il se fond dans le décore. Il aime s'immiscer dans les belles journées et les endroits tranquilles pour y faire chier et se nourrir de la mauvaise humeur de leurs victimes. A l'opposé des caméléons, les fouilles-merde sont des nuisibles tenaces."


La seule chose à ne pas faire à ce moment est de ne PAS me toucher. Une seule chose à faire. Les hommes sont si décevants... Alors qu'il m'attrape le poignet, mon autre main part. Je lui fiche un revers claquant avant de le pousser avec ma jambe pour me débarrasser de lui.



:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shall we now?  [Ft.Kiara] V0qh
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 2990
Date d'inscription : 15/08/2012


Shall we now?  [Ft.Kiara] Empty
MessageSujet: Re: Shall we now? [Ft.Kiara]   Shall we now?  [Ft.Kiara] EmptyDim 19 Avr - 23:28



Shall we now ?



F
olle. De. Rage. Voilà son était actuel. Les missions de l'Alliance avait été catastrophique et voilà que l'Alliance était accusée d'être des criminels tuant des innocents à tout va. La demoiselle aux cheveux roses lisait les rapports de missions qui étaient sur le bureau et elle n'avait qu'une envie : tout foutre en l'air. Lisant une nouvelle fois les lignes du rapport du groupe d'intervention deux, Kira prit sa tasse à café dans la main et la balançait contre le mur pour extirper cette rage. Mais bordel ! Comment avaient-il pu merder à ce point ?

Kira prit une grande inspiration, regardant les éclats de verre au sol. Et voilà qu'elle allait devoir tout ramasser maintenant... Soupirant, elle ferma le dossier sur lequel elle travaillait pour sortir de son bureau. Au diable le rangement, elle avait besoin d'un bon café actuellement. Elle sortie de son bureau en claquant la porte et en avançant dans les couloirs, elle eut étrangement les oreilles qui sifflaient... Décidément, tout le monde avait décidé de la faire chier aujourd'hui. Elle se dirigea vers le lieu de la dispute avant de voir des choses qui ne lui convenaient pas ; la Rose invoqua l'un de ses loups pour séparer la Conseillère et le membre de l'Alliance.

- Vous ne devriez pas être à l'école Elijah ?

L'adolescent en question baissa les yeux tandis que le loup lui grognait toujours dessus, l'empêchant de s'approcher ou de reculer. Kira n'était clairement pas d'humeur aujourd'hui et elle n'avait pas besoin d'un petit merdeux pour compléter sa journée.

- Et au cas où, je tiens à vous rappeler que Mademoiselle Park est votre Conseillère. Ce qui veut dire qu'elle rédige vos ordres de missions et que vous pourriez, par le plus grand des hasards, vous retrouver sur une mission dangereuse.

Sous entendu : Remet-toi en question avant de finir sur une mission suicide. Kira était sèche lorsqu'elle parlait, laissant sous entendre qu'il n'était pas question de lui répondre. Il baissa de nouveau les yeux et regarda Piper avant de prononcer un "désolé" peu sincère mais le message semblait être suffisamment clair. La demoiselle aux cheveux roses mettait ses menaces à exécution et ne rigolait pas lorsqu'elle disait quelque chose. Elijah fit demi-tour, râlant pour s'être fait recadrer de la sorte. Kira se tourna ensuite vers Piper.

- Un café ? Histoire de faire passer cette horrible journée.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.

Shall we now?  [Ft.Kiara] Kira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shall we now?  [Ft.Kiara] T7cd
Piper Park

Piper ParkMessages : 103
Date d'inscription : 14/04/2020


Shall we now?  [Ft.Kiara] Empty
MessageSujet: Re: Shall we now? [Ft.Kiara]   Shall we now?  [Ft.Kiara] EmptyJeu 23 Avr - 14:26

Shall we now?
••• - La prochaine fois que tu fera ça, réfléchis à ce mots: si je peux te mettre une rouste ici, je peux aussi te la mettre n'importe où ailleurs, dis-je vraiment tout bas.

Un loup arrive alors et nous sépare. Je ramasse mon dossier et le coince sous mon bras avant de mettre mes mains dans mes poches et reculer en le fixant.  La Reine se met à parle au morveux qui s'appelle "Elijah".  Je hausse les sourcils et regarde ailleurs... Déployer des loups... C'est pas un peu beaucoup? Pour une simple dispute?

- Je me ferais un plaisir de vous rédiger vos ordres de mission, Elijah, ajouté-je.

L'ado se lève et s'excuse avant que de repartir la queue entre les jambes. J'avoue que se faire sermonner par la Reine, ça n'a rien d'agréable.  Je le regarde s'éloigner et lâche enfin un soupire qui montre Ô combien cette journée à été une vrai désastre.

- Je ne bois pas de café. Juste du thé... Mais oui, avec plaisir.

Je la suit en me frottant la nuque. Je n'avais pas vraiment besoin qu'elle intervienne... Mais maintenant que c'est fait, je me dis qu'il valait mieux qu'elle le fasse. Après tout: c'est la boss.

- Certains doutent encore de ma loyauté envers l'Alliance... Et de ma légitimité.

Un sourire s'étire sur mon visage. Oh, ce n'est pas de la joie. C'est plus ... Un sentiment de lourdeur et de fatigue qui s'exprime sous une forme plus douce, histoire de ne pas paraitre trop vif.

- J'imagine que vous avez eu vent de ce qu'il s'est passé en mission...

Evidemment qu'elle en avait eu vent. Sinon elle n'aurait pas dit que la journée était "horrible".

- C'est assez décevant, dis-je le visage neutre. Et quelque peu inquiétant.

Je n'étais pas pour ces attaques.  Mais je ne crois pas que lui rappeler soit une solution.  Ce serait comme se vanter d'avoir eu raison: ce n'est jamais agréable.  Maintenant, je m'inquiète plus pour la suite, les répercutions, parce qu'il y en aura à coup sûr. Je me demande si j'arriverais à faire entendre raison ou si je trouverais même un moyen convenable de nous protéger ou une riposte qui puisse changer la donne.  J'arrange mon chemisier et inspire un grand coup.

Lorsque je regarde son visage en secret, je comprend qu'elle aussi est consternée par la situation de l'Alliance. Plus que quiconque je pense.

- Comment vous sentez-vous? Et que pensez vous de ce qu'il s'est passé?

Je suis sincèrement concernée par ce qu'il se passe dans sa tête ou la manière dont elle se sent. Un dirigeant, qu'il dirige un pays ou un groupe d'individu ou peu importe,  ne peut sereinement exercer son pouvoir si son esprit est encombré par des soucis, de la colère ou de ressenti.  



:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shall we now?  [Ft.Kiara] V0qh
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 2990
Date d'inscription : 15/08/2012


Shall we now?  [Ft.Kiara] Empty
MessageSujet: Re: Shall we now? [Ft.Kiara]   Shall we now?  [Ft.Kiara] EmptyDim 26 Avr - 21:07



Shall we now ?



O
ui, elle était de très mauvaise humeur et n'avait pas envie de rigoler une seule seconde. Ce n'était qu'une petite altercation et la Rose aurait très bien pu coller une claque à ce petit effronté mais les loups avaient plus d'effet et calmait plus rapidement ses ardeurs. Kira ne manqua pas de mettre les points sur les i, rappelant que la personne qu'il venait de "bousculer" était un membre du Conclave... Il avait donc tout intérêt à se calmer. Heureusement, il eut la bonne idée de s'excuser avant de partir.

- Je ne bois pas de café. Juste du thé... Mais oui, avec plaisir.


Thé, café, jus, eau... N'importe ! Tant qu'elles pouvaient discuter autant d'une boisson. Pendant ce temps, Piper ne manqua pas d'expliquer le pourquoi de cette dispute... La demoiselle leva une nouvelle fois les yeux au ciel. Décidément, ils étaient assez long à la détente et surtout avaient du mal à comprendre certaines choses ; notamment que si Piper était du Conclave, c'est qu'elle avait les compétences.

- Tu me feras une liste des personnes qui t'embêtent. On leur prépara une mission personnalisée.


Non pas qu'il était question de mettre tout le monde sur une mission suicide mais peut-être que de faire du repérage ou faire le poteau devant un entrepôt important serait suffisamment chiant pour leur faire passer le message. Les demoiselles arrivèrent à ce qui leur servait de cafétéria et mis l'eau à chauffer ; laissant Piper choisir la saveur du thé tandis que Kira ouvrait un stick.

- J'imagine que vous avez eu vent de ce qu'il s'est passé en mission...

La demoiselle releva la tête vers sa Conseillère. Vraiment, elles allaient en parler maintenant ? De toute façon, ce n'était pas étonnant, il fallait bien faire un débriefing.

- C'est assez décevant. Et quelque peu inquiétant.

- Décevant n'est pas le mot que j'aurais employé... Mais disons cela, oui.


Le mot n'était pas assez fort pour expliquer ce que la demoiselle ressentait actuellement. Elle préférait ne pas parler de ce qu'elle avait lu dans les journaux le matin même ; les gros titres parlaient d'eux même et l'article n'avait pas manqué de décrédibiliser l'Alliance... Les faisant passer pour des meurtriers sans cœur. Non, décidément, ce n'était pas une bonne nouvelle, une bonne journée.

- Comment vous sentez-vous ? Et que pensez vous de ce qu'il s'est passé ?


- Sincèrement ? Je suis folle de rage, frustrée, dégoûtée et tout un tas d'autres mots en "é" ! Ce n'était pas censé se passer de cette manière... Le groupe 1 était censé détruire l'entrepôt, mais non ! Ils ont décidé de nous ramener les objets. Le groupe 2 a fait un carnage sur la place publique ! Et le groupe 3 a préféré se focaliser sur un homme masqué plutôt que sur la cible... Et pour couronner le tout, Artorias se retrouve en prison pour une durée indéterminée !


Là encore, il faudrait trouver une solution pour le sortir de cette situation. Heureusement, le Gouvernement ne semblait pas être au courant qu'il est le Roi de l'Alliance ; la demoiselle préférait ne pas imaginer ce qu'il se serait passé si ils avaient été au courant ! Là, c'était la peine de mort assurée pour son collègue. L'eau était prête, la demoiselle en profita pour prendre la bouilloire et servir l'eau dans les tasses avant de la reposer violemment à sa place.

- Nous étions mal organisés et mal préparés. Le groupe 2 aurait dû éloigner la cible, l'attaquer ailleurs ou évacuer la place du Marché... Le groupe 3 aurait dû dégager les journalistes au plus vite et rester concentré sur la cible.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.

Shall we now?  [Ft.Kiara] Kira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shall we now?  [Ft.Kiara] T7cd
Piper Park

Piper ParkMessages : 103
Date d'inscription : 14/04/2020


Shall we now?  [Ft.Kiara] Empty
MessageSujet: Re: Shall we now? [Ft.Kiara]   Shall we now?  [Ft.Kiara] EmptyLun 11 Mai - 23:32

Shall we now?
••• - Tu me feras une liste des personnes qui t'embêtent. On leur prépara une mission personnalisée.

Je fais une moue et hausse les sourcils, l'air d'être surprise. Mais derrière, il y a de l'humour et peut-être même du sarcasme. Nope: ça risque pas. Je suis assez grande pour me défendre. Mais ça, je ne lui dis pas.

Évidemment que ce n'est pas "décevant". C'est un catastrophe. Un vrai boui-boui.
C'est comme un bâton de dynamite caché dans une énorme bouse de vache qui nous aurait éclaté à la gueule.

Mais bon, je risque de me répéter en disant que je l'avais vue venir et je n'aime pas et ne tiens pas à remuer le couteau dans la plaie de la Reine. Alors je prend sur moi et reste interdite.

- Sincèrement ? Je suis folle de rage, frustrée, dégoûtée et tout un tas d'autres mots en "é" ! Ce n'était pas censé se passer de cette manière... Le groupe 1 était censé détruire l'entrepôt, mais non ! Ils ont décidé de nous ramener les objets. Le groupe 2 a fait un carnage sur la place publique ! Et le groupe 3 a préféré se focaliser sur un homme masqué plutôt que sur la cible... Et pour couronner le tout, Artorias se retrouve en prison pour une durée indéterminée !

Je hausse les sourcils en regardant mes pompes, les mains dans les poches. Prévisible, prévisible etttttt... Prévisible. Pas " prévisible qu'ils fassent ce qu'ils ont fait". Mais "prévisible que les choses tournent mal". Ces gens ont eut deux mois pour préparer ces interventions. DEUX MOIS à tout casser. C'est loin d'être suffisant.

Je la regarde faire, animée de colère. Pauvre bouilloire.

- Nous étions mal organisés et mal préparés. Le groupe 2 aurait dû éloigner la cible, l'attaquer ailleurs ou évacuer la place du Marché... Le groupe 3 aurait dû dégager les journalistes au plus vite et rester concentré sur la cible.

Hmhm... Vous ne pouvez pas imaginer à quel point ça me démange de vouloir dire "je l'avais dit". Mais je ne le dis pas. Pas que j'ai peur, mais l'entendre crier ou la voir s'énerver ne va rien arranger à la situation. Qui plus est j'ai horreur de la violence.  

J'attrape ma tasse et pose mon dossier.  Une main dans la poche, je souffle calmement sur ma tasse.

- ... Vous savez ce que je pensais au moment où la décisions à été prise, dis-je la voix pleine de compassion bien que ferme. Mon opinion n'a pas changé. Pour être totalement franche avec vous: je ne suis pas surprise. Cependant, je suis profondément dégoûtée et frustrée et par dessus-tout: je suis inquiète des prochaines retombées. Ce qui est fait est fait. Comme vous l'avez dit Artorias est en prison et je pense que nous devrions nous focaliser sur ça.

En effet. Si nous nous mettons à nous lancer dans de grands projet afin de blanchir notre réputation ou de détruire l'ennemi: nous risquons de nous tirer plus d'une balle dans le pied. L'ennemi n'aura qu'à nous regarder couler comme le Titanic.  Alors que si nous gardons notre sang froid en nous occupant de panser nos blessure (a.k.a les dommages causés à l'Alliance) dans la plus grande des discrétions, nous nous mettons à couvert et optimisons nos chances  de nous remettre dans la course.  

Pour faire simple: faisons une chose à la fois en commençant par sortir Artorias de son trou à rats.

- La situation est telle que nous avons mal joué et nous nous somme exposés. Artorias, est dans une position délicate et il est plus que probable que nos adversaires profitent de ce désavantage en mettant sur pied un plan tordu pour détruire le Roi. Il faut absolument que nous renforcions notre sécurité en nous faisant oublier...

Je la regarde et serre les dents. Non, ce n'est pas de la colère. Ou peut-être bien que si. Mais pas contre elle. Je redoute sa réaction, je n'aime pas parler dans le vent, autant pisser dans un violon. Je sais que j'ai raison sur certains point et j'aimerais pouvoir lui parler de coeur à coeur. Hors, j'ai cru comprendre que ma parole n'avait pas de crédit pour elle... Je la regarde fixement, plongée dans mes pensées.

Si seulement je pouvais bien m'entendre avec elle... Si au moins elle pouvait avoir confiance en moi et moi en elle... Je sais que si nous nous entendions bien, à l'unisson, nous pourrions aboutir à quelque chose. Elle ne serait pas seule à porter ces fardeaux... Ce manque de cohésion me consternait. Nous n'avons pas besoin d'être les meilleures amies du monde, mais nous pourrions au moins êtres soudées.

- J'y pense, dis-je calmement en posant ma tasse. J'ai réfléchît à des moyens de procéder et des éventuelles solutions...

 J'inspire et me retiens d'en dire plus. Hésitante.

Je ne veux pas que ça tourne comme la dernière fois. Je ne veux pas parler pour rien, pas pour qu'au final, on se retrouve dans une merde comme celle-là. Il n'y a pas mille façon de sauver le Roi, mais nous avions quelques cartes en main que nous devions rapidement jouer avant que nos adversaires se remettent à frapper. Le tout était de savoir si elle tenait à m'entendre où si elle comptait tout porter toute seule comme une grande.

Si c'est le cas, je ne veux pas être obligée de la regarder s'effondrer sous le poids de tout ce qu'il se passera ... Tout en refusant ou ignorant mon aide.  


:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shall we now?  [Ft.Kiara] V0qh
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 2990
Date d'inscription : 15/08/2012


Shall we now?  [Ft.Kiara] Empty
MessageSujet: Re: Shall we now? [Ft.Kiara]   Shall we now?  [Ft.Kiara] EmptyMar 12 Mai - 22:30



Shall we now ?



A
vec des si, on referait le monde. C'était beaucoup plus de facile de dire ce qu'il n'allait pas après que les choses ce soit passes ; malheureusement, c'était passé et il n'était pas possible de changer le passé. Piper ne manqua pas de rajouter une couche quant au fait qu'elle n'était pas spécialement pour cette attaque et qu'elle n'était pas étonnée qu'elle ait autant foiré. La demoiselle croisa les bras, gardant son commentaire pour elle-même... Oui, le plus important était la situation de Artorias qui était préoccupante.

- La situation est telle que nous avons mal joué et nous nous somme exposés. Artorias, est dans une position délicate et il est plus que probable que nos adversaires profitent de ce désavantage en mettant sur pied un plan tordu pour détruire le Roi. Il faut absolument que nous renforcions notre sécurité en nous faisant oublier...

- Ce n'est pas tout de suite que nous nous ferons oublier... Mais ce serait la meilleure chose à faire.


Non pas qu'elle voulait abandonner Artorias mais pour le moment, l'Alliance ne pouvait intervenir frontalement contre le Gouvernement : si ils n'avaient normalement pas découvert qu'il était Roi, ce serait suspect de voir toute une Alliance débarquer pour un simple membre. De plus, Piper avait raison. Les Télékyns savaient que l'Alliance avait merdé et Midford n'avait pas tardé à faire un article sur leur échec : L'Alliance meurtrière. C'était un titre bien sympa, cassant et qui laissait sous-entendre qu'ils ne serait plus apprécié par les personnes qui étaient dehors de tout ça.

- J'y pense. J'ai réfléchît à des moyens de procéder et des éventuelles solutions...

- Je t'écoute.


La demoiselle aux cheveux roses prit une grande gorgée de son café pour faire passer la conversation mais avant de la démarrer, elle proposa d'aller dans le bureau pour discuter plus tranquillement et surtout, loin des oreilles indiscrètes.

- Est-ce que tu penses que ça ira pour Artorias ?
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.

Shall we now?  [Ft.Kiara] Kira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shall we now?  [Ft.Kiara] T7cd
Piper Park

Piper ParkMessages : 103
Date d'inscription : 14/04/2020


Shall we now?  [Ft.Kiara] Empty
MessageSujet: Re: Shall we now? [Ft.Kiara]   Shall we now?  [Ft.Kiara] EmptyMer 13 Mai - 1:58

Shall we now?
•••  - Je t'écoute.

Je relève la tête et inspire calmement. Elle m'invite à passer dans son bureau. J'imagine que c'est pour mieux me tuer... Si je la saoul je peux être sûre de me faire gueuler dessus. J'estimerais ça comme un échec cuisant. Je m'installe quelque part où je peux poser mes fesses et ma tasse et soupire.

- Est-ce que tu penses que ça ira pour Artorias ?

Je relève la tête et pince un sourire contrit et désolé.

- En toute honnêteté? Je ne crois pas.

Ma réponse rend l'atmosphère lourde. Même sur moi-même. Heureusement, je ne suis pas pessimiste. J'ai un plan.

- Avant d'aller plus loin... J'aimerais parler de coeur à coeur. J'aurais du mal à le faire si je ne dis pas ce que je pense réellement. Je tiens vraiment à servir la cause de l'Alliance et plus encore en vous aidant et en étant une conseillère dévouée et loyale envers vous... Je tiens vraiment à ce que nous fassions confiance pour le notre plus grand bien et pour ça je veux être sûre que ce que je dirais ne sera pas seulement entendu, mais considéré...

Je la fixe les sourcils quelques peu inclinés. Il n'y a rien de snob dans ma voix, mais on peut sentir que je suis très sérieuse et plutôt sincère.

- N'y voyez aucun mal ou aucune arrogance, je suis simplement honnête avec vous comme je me dois de l'être.

Je la fixe pendants quelques secondes qui sembles longues. c'est un peu pompeux. Mais c'est la vérité. C'est la Reine, la tête des Domaes et mon rôle consiste d'être authentique avec elle pour l'aider au mieux. J'ai peut-être l'air sérieuse, et quelque peu calculatrice, mais personne ne pourra m'enlever le fait que je suis investie et que je prend mon rôle au sérieux. Assez pour que le travail soit fait comme il le faut.  Je soupire doucement et pose ma tasse. Parenthèses closes.

- Artorias est dans une position délicate. Plus encore depuis les retours des médias. Il va pâtir de notre réputation de meurtriers et risque de payer pour les pots cassés de tout le monde. Et s'il est emprisonné avec d'autres personnes; qui sait ce qui pourrait lui arriver. Les prisonniers entre eux sont terriblement intransigeants. Ils ont un code qui fait que.... Enfin bref....

Je lève la main sur le côté pour montrer comme ces choses qui se passent en prison me dépassent.

En effet, les taulards ont des codes entre eux. Premièrement, si votre tête ne leur revient pas: vous devez la jouer fine ou vous êtes cuit. MAIS autrement: mettez un voleur dans une prison et il sera accueilli normalement, on ne lui cherchera pas de noise a moins qu'il ait tué des innocents enfants ou vieilles personnes. Dans ce cas là, on lui fait le coup de la savonnette et hop.

Cependant. Mettez un violeur. Un terroriste ou un tueur en série dans la cage aux lion et là, vous pouvez être sûr de raquer plein pot.

- La presse à déjà fait de notre réputation un vrai torchon. Un réputation qui va lui coller à la peau... (J'appuie ma tête contre ma main en fixant un point dans le vide.) Si on se met dans la tête de nos adversaires... Logiquement... Il y plusieurs options. L'une d'elle serait de lui faire cracher le plus d'informations sur l'Alliance, comme les noms importants... La reine, le roi... Leurs conseillers et valets...

Je me met à jouer avec ma bague plongée dans mes réflexions. Les regard vide.

- A partir de là, on peut imaginer qu'Artorias traversera des jours sombres... Très sombres. Tout le monde sait qu'il y a mille et une façon de torturer un homme et de le mettre à genoux. Surtout en prison. Un de nos avantages, c'est que Artorias est roi. Tant que les autres n'en savent rien, il aura l'avantage dans la situation et saura ce que nos adversaires cherchent. Si nous savons ce qu'ils cherchent: nous saurons sous quel angle ils comptent attaquer. J'espère que le Roi à une grande résistance.

En vérité. Si Artorias résiste bien et qui ne dit rien, s'il manie bien bien ses jeux de mots, il peut réussir à collecter des informations révélatrices. Sur nos adversaires, mais aussi sur sa propre situation.

- Une... Des autres options serait de profiter de la situation pour nous porter un coup plus général en entachant notre image dans l'esprit du peuple. Et quand je dis "entacher", je veux dire que ce sera pire. Pour ça, il suffit de lui attacher des casseroles au cul. Fraudes... Abus... Drogue... Meurtre.  Y'a rien de plus simple: il suffit de trouver des gens qui incarneraient les rôles des victimes. On leur donnerait un scénar bien travaillé avec des fausses preuves bien accablantes...

On lui collerait le fiasco des missions, plus d'autres crimes pour prouver Ô combien les types de l'Alliance sont de mauvais bougres et que les mauvais bougres oeuvrent pour le mal. L'Alliance sera alors connue pour n'être qu'une bande de mafieux. Des vrais trou du cul qui doivent disparaitre de la surface de la terre.

Nos adversaires n'auraient pas grand chose à faire à part nous regarder couler. Nous faire descendre par les gens et attiser leur colère pour les pousser à la violence. Et Dieu sait combien les gens adorent éliminer les choses qui les dérangent ou les choses qu'ils n'aiment pas. Un peu comme les impérialistes qui n'aiment pas les étrangers.

- Il coulerait... Et nous aussi. On nous traquerait. Le Gouvernement, le peuple... Ils nous traqueraient pour nous coller un procès au cul avant de finir par tous nous brûler vif.  SI j'étais eux, j'injecterais juste ce qu'il faut de poison dans l'esprit des gens pour les exciter et regarder notre descente aux enfers jusqu'à notre annihilation.

Je me sors de mes pensées et décroise les jambes en inspirant.

- Nous ne somme pas en position d'attaquer. Je me répète pardon... Ce qu'il faudrait c'est un avocat pour Artorias... Un bon avocat. C'est quelque chose que je pourrais lui fournir sans problème. Ensuite, il faut que l'on puisse prouver de manière factuelle qu'il n'a rien a voir avec les fiascos passés: les gens ne croient que ce qu'ils voient.  Il faut donc a tout prix que nous cachions son statut de Roi, sinon c'est fichu.  Nous devons faire le ménage et faire de sorte à le présenter comme un banal Domae, membre un peu par accident. Vous voyez? Le plus important pour que ça marche: c'est que ces preuves d'innocence que nous répandrons devrons être trouvées par le Gouvernement. Si nous leur apportons de manière directe: ils finiront par remonter jusqu'à nous.

Je soupire. Si la Reine est d'accord, nous devrons parler de comment nous mettrons cela en place.... Je sens des jours lourds pointer leur nez comme un bel orage qui assombrit soudainement le ciel.

- Nous devons semer le doute dans l'esprit des gens. Brouiller les pistes.  Ensuite: nous devons nous protéger.  Nous devons désigner quelqu'un pour aller le voir. Une personne qui serait exposée mais qu'on ne pourrait pas relier à l'Alliance. Surtout pas vous. Ils ont eu le Roi: il ne faudrait pas qu'ils aient notre Reine. Si Artorias a une femme, un frère ou un parent qui soit dans l'Alliance, ce serait bien que ce soit cette personne. Il faudra mettre une manière discrète de nous communiquer nos informations.  

Je fixe mon dossier du regard en me mordant la lèvre puis l'indique du doigt, silencieusement.

- Dans ce dossiers j'ai mis plusieurs papiers dont une liste de personnes que nous devrions écarter du noyau de l'Alliance pour un petit moment. Il suffirait de les laisser vivre normalement comme des émetteurs-récepteurs dans la ville.

Ils écouteraient ce qu'il se dit de nous parmi le peuple... Et tout le monde sait qu'il y a des commères dans le village - façon de parler- écouter les commère c'est assez simple. Ça nous permettrait de savoir où en sont nos avancées...

- Cependant il y a une liste de nouvelles recrues. Du sang nouveau, des inconnu au bataillon. Je pense qu'il serait utile de modifier leurs examens afin qu'il soient plus à même de mener les mission que nous devons mener dans l'immédiat.

Je me frotte le visage d'une main.

- J'ai conscience que ces solutions sont très poussées. Mais un pas de travers pourrait nous coûter la vie. C'est pourquoi je vous aiderais par tous les moyens à établir les plans et développer la nature de nos mission afin de viser juste. Je m'efforcerais de vous fournir tout ce dont vous aurez besoin...  



:copyright: 2981 12289 0


Dernière édition par Piper Park le Ven 15 Mai - 13:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shall we now?  [Ft.Kiara] V0qh
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 2990
Date d'inscription : 15/08/2012


Shall we now?  [Ft.Kiara] Empty
MessageSujet: Re: Shall we now? [Ft.Kiara]   Shall we now?  [Ft.Kiara] EmptyMer 13 Mai - 22:25



Shall we now ?



K
ira venait de poser la question concernant la situation de Artorias mais la Rose connaissait déjà la réponse : Non, ça n'irait pas. Confirmée par les propos de Piper, le Roi de l'Alliance allait avoir beaucoup de soucis actuellement avec le Gouvernement et plus tard, quand il sera sortie. Le Roi de l'Alliance risquerait en effet de passer des mauvais jours, surtout si les ennemis voulaient en apprendre plus sur l'Alliance et les dirigeants. Kira espérait sincèrement que Artorias arrivera à garder ces informations pour lui car elle ne souhaitait pas avoir de soucis... Malheureusement, c'était beaucoup lui demander.

- Nous ne somme pas en position d'attaquer. Je me répète pardon... Ce qu'il faudrait c'est un avocat pour Artorias... Un bon avocat. C'est quelque chose que je pourrais lui fournir sans problème. Ensuite, il faut que l'on puisse prouver de manière factuelle qu'il n'a rien a voir avec les fiascos passés: les gens ne croient que ce qu'ils voient.  Il faut donc a tout prix que nous cachions son statut de Roi, sinon c'est fichu.  Nous devons faire le ménage et faire de sorte à le présenter comme un banal Domae, membre un peu par accident. Vous voyez? Le plus important pour que ça marche: c'est que ces preuves d'innocence que nous répandrons devrons être trouvées par le Gouvernement. Si nous leur apportons de manière directe: ils finiront par remonter jusqu'à nous.

- Je pense que Monsieur Lux est suffisamment influent pour avoir ses propres avocats. Et on ne peut pas le faire passer comme un banal Domae, il a utilisé sa glace... Mais oui, ça fonctionne aussi de le faire passer pour un simple Elementis.


Kira n'était pas vraiment fan de se mêler des affaires du Gouvernement... Personnellement, elle préférait faire profil bas et se faire oublier par les Citoyens et surtout du Gouvernement. Se mettre en quatre pour sauver un "banal membre" risquerait d'éveiller les soupçons. Quant à la personne qui pourrait aller voir, Kira savait déjà qui prendrait ce risque : Katyusha. Sa petite-amie semblait être réellement inquiète de sa situation et la Rose savait qu'elle souhaitait faire sortir Artorias de cette situation.

Néanmoins, la demoiselle aux cheveux roses n'était pas certaine que le Gouvernement accepte les rendez-vous et surtout seul. Obtenir des informations ou savoir ce qu'il avait bien pu dire au Gouvernement risquerait d'être très compliqué... A tous les coups, l'Alliance devra prendre son mal en patience et attendre qu'il sorte de prison. Kira hocha ensuite la tête concernant ces fameuses listes mais tiqua lorsque Piper parla de nouveaux tests... Qu'est-ce qu'ils avaient ces tests actuels ?

- Mademoiselle Dostoïevskaïa compte s'occuper d'Artorias pour le faire sortir et je pense qu'on devrait rester en dehors de ces affaires. Le temps que la Russie trouve un arrangement avec le Gouvernement.


C'était suspect que la Reine de Russie décide d'intervenir dans la libération d'un criminel mais Katyusha était au courant des risques ; la Rose l'avait prévenue et ne pouvait donc pas faire plus. Néanmoins, intervenir de ce côté risquerait de porter préjudice à tout le monde. Moins ils en feraient et plus Artorias pourrait s'en sortir.

- Tu veux modifier les examens, mais qu'est-ce que tu veux changer ?
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.

Shall we now?  [Ft.Kiara] Kira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shall we now?  [Ft.Kiara] T7cd
Piper Park

Piper ParkMessages : 103
Date d'inscription : 14/04/2020


Shall we now?  [Ft.Kiara] Empty
MessageSujet: Re: Shall we now? [Ft.Kiara]   Shall we now?  [Ft.Kiara] EmptyVen 15 Mai - 13:41

Shall we now?
•••
- Je pense que Monsieur Lux est suffisamment influent pour avoir ses propres avocats. Et on ne peut pas le faire passer comme un banal Domae, il a utilisé sa glace... Mais oui, ça fonctionne aussi de le faire passer pour un simple Elementis.

Oui un Elementis. Donc il avait la poupée russe de son côté. C'était une bonne chose si elle se chargeait de l'aider. Il fallait vraiment le dissocier de l'Alliance. Quitte à se passer de Roi pour un certain temps.... Tout reposerait sur les épaules de Kira.  Okay. Nous sommes d'accord sur un point.

- Mademoiselle Dostoïevskaïa compte s'occuper d'Artorias pour le faire sortir et je pense qu'on devrait rester en dehors de ces affaires. Le temps que la Russie trouve un arrangement avec le Gouvernement.

Je pince les lèvres et tique. Il reste important qu'Artorias puisse nous transmettre ce qui lui semble important. Nous avons peut-être fait des erreurs mais chacun des détails qu'il pourrait observer pourrait nous aider à deviner si une quelconque stratégie de dessine dans le secret.

Le regarde plongé dans ma tasse je réfléchis. Artorias sortira sûrement de prison. Peut-être pas dans l'immédiat, mais il sortira. Les Russes sont plutôt doués pour obtenir ce qu'ils veulent et présentent d'assez bons arguments quand ils en ont besoin.  La nouvelle question serait donc de savoir ce que l'on pourrait faire ensuite.

- Nous n'avons donc pas de problème à nous faire quant à Artorias.  Cependant, il serait bien de s'entretenir avec elle avant de nous mettre à couvert.  Quand il sera libéré Artorias ne pourra pas revenir dans l'immédiat... Ce serait trop suspect, on pourrait le suivre. Mais il faut absolument qu'ils puissent nous communiquer leurs remarques par un quelconque moyen discret...

- Tu veux modifier les examens, mais qu'est-ce que tu veux changer ?

Je sors de mes pensées et la regarde.

- Après ce qu'il s'est passé, je pense qu'apprendre à être discret ne serait pas trop demander. Approfondir les connaissances en PNL et faire quelque chose pour les aider à mieux gérer les situations problématiques comme celle que nous venons de rencontrer. Analyser leur capacité à improviser voire... Les former face à des situations compliquées... Je veux dire... Plus compliquées.

Je fini ma tasse et la repose avant de soupirer. Lourde.

- Nous risquons de traverser une période bien sombre... Je m'inquiète pour vous, admets-je. Il semble que vous devrez être seule à la tête de l'Alliance pour un bout de temps. J'ai peur que même si Artorias s'en sorte, il ne sorte jamais vraiment d'en dessous des feux des projecteurs... Cela pourrait être long et nous porter préjudice... Je crains que nous devions un jour arriver à la solution la plus triste....

Ma voix se ternit. J'ai du mal à parler de manière pessimiste, mais parfois les choses sont ce qu'elles sont. Appelons un chat , "un chat".

- Quand une partie du corps est nécrosée... Il n'y a pas mille solutions, dis-je préoccupée. Il faut que nous soyons prêts, car lorsqu'il sortira: nous devons absolument tout faire pour sauver le roi et d'attirer l'oeil sur autre chose que lui. Ce sera notre chance pour attaquer.

Oui. Après un long moment de silence, d'inactivité, il faudra que nous agissions. Juste avant qu'il sorte. Une sorte de bombe à retardement, histoire que personne ne puisse voir l'attaque venir et qu'on ne nous soupçonne pas. Évidemment, il faudra nous tenir loin d'Artorias, mais de notre côté nous devrons préparer une riposte.  D'où l'intérêt de former de nouvelles recrues.



:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shall we now?  [Ft.Kiara] V0qh
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 2990
Date d'inscription : 15/08/2012


Shall we now?  [Ft.Kiara] Empty
MessageSujet: Re: Shall we now? [Ft.Kiara]   Shall we now?  [Ft.Kiara] EmptyDim 17 Mai - 22:27



Shall we now ?



F
aire un petit point avec la Reine de Russie ne ferait certainement pas de mal et pouvoir mettre également les choses au clair et également obtenir des informations en plus. De toute façon, la demoiselle aux cheveux roses préférait ne pas se mêler de ces histoires pour ne pas interférer dans les affaires de la Russie ; ce n'était certainement pas le moment de déclencher une guerre mondiale. Changeant de sujet, Kira préféra parler des tests et des possibles changements qu'évoquaient Piper.

Il est vrai qu'un peu de discrétion ne fera pas de mal car certaines personnes avaient un peu trop tendance à foncer dans le tas et provoquer des dégâts collatéraux... Certes, la demoiselle aux cheveux roses n'était pas la mieux placer pour l'ouvrir mais elle faisait au moins l'effort de ne pas provoquer de dégâts aux personnes qui l'entouraient. Un petit entraînement extrême et des situations compliquées permettraient certainement de faire une remise à niveau et surtout, leur apprendre l'essentiel de l'Alliance : savoir se montrer discret.

- Nous risquons de traverser une période bien sombre... Je m'inquiète pour vous. Il semble que vous devrez être seule à la tête de l'Alliance pour un bout de temps. J'ai peur que même si Artorias s'en sorte, il ne sorte jamais vraiment d'en dessous des feux des projecteurs... Cela pourrait être long et nous porter préjudice... Je crains que nous devions un jour arriver à la solution la plus triste....


- Nous verrons à ce moment-là. Je préfère ne pas parler de malheur.


Clairement, Kira n'avait pas envie de parler des choses qui pouvaient fâcher. Oui, elle se doutait qu'elle serait seule pendant un log moment à la tête de l'Alliance mais il n'était pas question d'évincer Artorias. De toute façon, il fallait attendre et voir ce que le Gouvernement allait décider de son sort... Le but n'était pas de le mettre de côté car il était également un élément important. Mais oui, l'éloigner un temps pour protéger tout un groupe était certainement le plus important.

- Quand une partie du corps est nécrosée... Il n'y a pas mille solutions, dis-je préoccupée. Il faut que nous soyons prêts, car lorsqu'il sortira: nous devons absolument tout faire pour sauver le roi et d'attirer l’œil sur autre chose que lui. Ce sera notre chance pour attaquer.


- Concentrons-nous sur la défense et la formation de nos troupes avant de repasser à l'attaque.


Lancer une attaque tout de suite serait une mauvaise idée de toute façon, le mieux serait de rester en dehors de cette guerre pendant un temps et se faire oublier... Ou mieux, tenter de rendre des services ou se faire bien voir par les Citoyens. Pour le moment, c'était la réputation qui était importante. Regardant la petite horloge sur le bureau et les dossiers, la Rose se faisait la réflexion que le temps de la parlote était terminé.

- Je ne veux pas te mettre à la porte mais j'ai des dossiers à rattraper. Je te laisse carte blanche pour les tests.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.

Shall we now?  [Ft.Kiara] Kira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Shall we now?  [Ft.Kiara] Empty
MessageSujet: Re: Shall we now? [Ft.Kiara]   Shall we now?  [Ft.Kiara] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Shall we now? [Ft.Kiara]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-