La ville est en Septembre 2020

Partagez
 

 Alors certes, mais non •• ft. Piper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Alors certes, mais non •• ft. Piper - Page 2 Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 342
Date d'inscription : 03/07/2018


Alors certes, mais non •• ft. Piper - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alors certes, mais non •• ft. Piper   Alors certes, mais non •• ft. Piper - Page 2 EmptyJeu 23 Avr - 20:05

Oh Raven, sing me a happy song
tag : @Piper
Fuck it
Tu ne sais pas ce que tu fous là et tu te dis que le mieux serait que tu te casses. Mais en même temps, il y avait peut-être une raison sur le fait de pourquoi elle t'emmenait ici. Elle qui était tellement persuadée que vous étiez soit surveillés, soit que l'échec de l'Alliance était dû à quelque chose de plus fourbe, peut-être qu'elle voulait en discuter dans un endroit un peu plus en "sécurité". Soit, c'est son choix. Tu ne fais que la suivre dans son délire, sans pour autant l'approuver non plus. Il ne faut pas abuser sur ta "gentillesse" ou ta naïveté. Tu avais pris la théière de ton bras valide, essayant de te servir au mieux, en haussant simplement les sourcils. "pour danser" . Bonne réponse à côté de la place, tu aurais presque pu répondre la même chose si tu aurais été à sa place. Un soupire, tu l'écoutais parler.


Ainsi donc pour elle les pâtisseries, le sucre aide à réfléchir et c'est en plus l'heure du thé. Bon, tu n'avais pas pour habitude de noyer tes réflexions dans du sucre, encore moins de te fixer une heure pour boire une tasse de thé. Surtout que tu marchais au café. Certainement pas au thé. Mais ici tu n'avais pas trop le choix. Tu avais levé les yeux au ciel.


« Vous saviez que cela allait se passer comme ça hein ? Vous auriez peut être dû diffuser l'information au sein des membres même de l'Alliance. »


Effectivement cela n'aurait été pas mal comme initiative. Enfin, même si elle l'aurait fait, tu te doutes que beaucoup ne suivront pas sa cause. Trop risquée, des doutes... Mais au moins le geste et l'idée auraient été là.  Cependant, qui étais-tu pour critiqué cela. Elle faisait bien ce qu'elle voulait, c'est son soucis, absolument pas le tient. En tout cas, elle semblait bien vouloir te faire comprendre qu'elle savait que cela allait finir ainsi, mais elle ne comprends pas pourquoi cela s'est produit. Tu es dans le même cas que le sien, sauf que tu avais déjà donné ton hypothèse sur le sujet, à quoi bon répéter tes arguments, si ces derniers ne sont pas pris en compte ? Elle faisait bien ce qu'elle voulait, mais parler pour rien n'était pas une de tes passions numéro une. C'est même aucunement une passion dans ta tête au final. Puis toi, te faire idées ? Tu ne te faisais pas d'idée. Généralement tu observes des faits concrets directement. Loin de toi l'envie de te faire de faux espoirs ou t'imaginer des trucs.


« Hmmm... »


Des paroles de vipère veulent sortir de ta bouche. Mais tu vas essayer d'être un peu plus... Indulgent, et peut-être plus “ agréable ”. Dit comme cela, on dirait plus un fardeau qu'autre chose. C'était peut-être le cas, car te forcer à être agréable, ce n'est point ta passion encore une fois.


« J'ai déjà évoqué mes pensées et mes opinion quant-au “ pourquoi ” et au “ comment ” de cet échec. Si vous aviez prévu à l'avance que cela finirait comme cela, c'est qu'il y a bien une raison, car sauf si je me trompe, les Domae n'ont pas en plus la faculté divinatoire. Alors il y a bien des détails qui sont flagrants et qui menaient à un échec sans même avoir commencé le moindre geste. »


Oups. Mais en même temps tu y pensais fortement et tu n'arrivais pas à te décoincer ces paroles de la tête. Et encore, tu n'as pas tout dit. On dirait pas, mais tu as un minimum de bienséance. Un minimum. 


« Primo, une erreur sur la date : Un jour de marché. Dieu soit-en étonné, c'est le jour le plus bondé. Les vieilles dames font leurs courses, les jeunes se baladent, profitent du marché pour préparer des repas le midi. D'autres viennent simplement flâner. Otez moi d'un doute mais c'était sans doute le pire jour si nous vouliez éviter de faire des victimes civiles et / ou sans pouvoir. »


Une gorgée de ton thé, tu avais pris un morceau de la tarte, sans la manger pour l'instant, pensif et ... Juste désagréable.


« Secundo. Le manque de coordination. Pas assez dispersé pour avoir correctement la cible en vue, qu'importe ce qu'il se passe. En soi, c'est juste une question d'organisation sur ce point. Et tertio ; Une foule paniquée qui tente désespérément de fuir ce qui mène à la création d'une émeute dense et peu contrôlable peut momentanément mener à un échec dans n'importe quel cas. »


▬ I think in #darkcyan

Alors certes, mais non •• ft. Piper - Page 2 Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alors certes, mais non •• ft. Piper - Page 2 T7cd
Piper Park

Piper ParkMessages : 101
Date d'inscription : 14/04/2020


Alors certes, mais non •• ft. Piper - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alors certes, mais non •• ft. Piper   Alors certes, mais non •• ft. Piper - Page 2 EmptyVen 24 Avr - 23:20

Alors certes, mais non. Mes mots sont bien trop petits pour dire combien je regrette...
( (MUSIC) )
 - Vous saviez que cela allait se passer comme ça hein ? Vous auriez peut être dû diffuser l'information au sein des membres même de l'Alliance.

Je le regarde et hausse le sourcils attendant la suite de la ritournelle.

- J'ai déjà évoqué mes pensées et mes opinion quant-au “ pourquoi ” et au “ comment ” de cet échec. Si vous aviez prévu à l'avance que cela finirait comme cela, c'est qu'il y a bien une raison, car sauf si je me trompe, les Domae n'ont pas en plus la faculté divinatoire. Alors il y a bien des détails qui sont flagrants et qui menaient à un échec sans même avoir commencé le moindre geste.

Je ne répond pas et me contente de boire mon thé dans le plus grand des calmes. Evidemment que j'ai des raison de penser que cela finirait comme ça.  C'est bien pour ça que je suis conseillère et qu'il est valet, sinon il n'avait qu'à faire mon travail à ma place.  Donc je suis sûre qu'il y a aussi des raisons pour qu'il soit ce que je sois ce que je suis.  Raisons sociales, pécuniaire...? Whatever. Ce n'est pas ça dont il s'agit, mais de savoir ne pas outrepasser le domaine de ses compétences.

- Primo, une erreur sur la date : Un jour de marché. Dieu soit-en étonné, c'est le jour le plus bondé. Les vieilles dames font leurs courses, les jeunes se baladent, profitent du marché pour préparer des repas le midi. D'autres viennent simplement flâner. Otez moi d'un doute mais c'était sans doute le pire jour si nous vouliez éviter de faire des victimes civiles et / ou sans pouvoir.

Je me met à manger ma part de tarte. Au début, je l'écoutais. Dans le sens " je considérait tes mots". Dorénavant, ses mots entrent par une oreille et ressortent par l'autre. Du genre... "j'entends, mais ..." J'ai même le temps de me resservir du thé.

- Secundo. Le manque de coordination. Pas assez dispersé pour avoir correctement la cible en vue, qu'importe ce qu'il se passe. En soi, c'est juste une question d'organisation sur ce point. Et tertio ; Une foule paniquée qui tente désespérément de fuir ce qui mène à la création d'une émeute dense et peu contrôlable peut momentanément mener à un échec dans n'importe quel cas.

Je fini le dernier morceau de ma tarte. Voilà pourquoi je n'invite jamais personne à prendre le thé avec moi.

 Primo: il ne comprennent pas pourquoi je suis si old fashion. So british. Alors je tente de leur expliquer le plus clairement possible, d'être honnête en expliquant mes raisons histoire que ce soit clair et que je ne doive pas me répéter.
Secundo: les gens se sentent obligés de toujours parler, toujours répondre. Commenter, ajouter des choses... Ce qui gâche mon moment de réflexion.

J'avale ce que j'ai en bouche et prend quelques gorgées de thé avant de reposer ma tasse.

- Well j'ignorais que qu'un valet Elementis en savait plus en stratégie qu'une conseillère, mais après tout: qu'est-ce que j'y connais, hm?  Je me demande pourquoi personne n'a suivit tes directives, dis-je en plissant les yeux. Vraiment, tu semblais vraiment avoir décelé... Toutes les ficelles de ce sale jeu avant même que ça n'arrive. On aurait pu éviter le pire si seulement...

Je croise les bras et regarde par le fenêtre en faisant une moue.

- ... Oh, mais j'oubliais. Tu n'as rien dit du tout. Tu n'étais pas là quand j'essayais de convaincre les dirigeant de ne pas commettre l'erreur de vous envoyer sur ces missions foireuses, dis-je en retirant mon sourire moqueur. C'est pas toi qui t'es dit que, peut-être, l'ennemi anticiperait nos ripostes motivées par la vengeance, pour l'utiliser contre nous-même afin de nous mettre dans la merde.  Parce que l'air de rien c'était évident... D'un point de vue stratégique.

Je fais ça tous les jours. Manipuler les gens. Chercher, fouiller, trouver leurs points sensibles voire faible et les utiliser contre eux. Les déstabiliser, les hâter et leur faire faire de la merde. A la chasse; on appelle ça débusquer. On fait sortir le gibier du bois, de son confort pour l'exposer et finalement:  l'attaquer ou le tuer.  

C'est la même chose avec les humains qui se battent contre d'autres humains. On des débusque ou on les rembuche. Comme des bêtes.

Je soupire encore et répond le plus doucement et le plus normalement possible en le regardant sans une once d'agressivité, hostilité ou quoi que se soit de flambant...

- Je suis désolée que ma réponse à ta question quant à notre présence ici, n'ai pas été aussi claire que je l'espérais. Je ne tenais pas à ce que tu te sente obligé de parler ou de répondre.

Je hausse les sourcils en parlant l'air concernée.

Sous entendu: le thé se prend en silence.
Sous sous-entendu: je ne t'ai pas demandé ton avis. S'il te plait.

:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alors certes, mais non •• ft. Piper - Page 2 Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 342
Date d'inscription : 03/07/2018


Alors certes, mais non •• ft. Piper - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alors certes, mais non •• ft. Piper   Alors certes, mais non •• ft. Piper - Page 2 EmptySam 25 Avr - 11:40

Oh Raven, sing me a happy song
tag : @Piper
Fuck it
Plus les minutes passent, plus tu sens tes nerfs se tendre. Tu n'es pas du genre à porter un masque de sagesse. Quand on t'agace, on le voit, car tu le montres très bien. Peut-être que par moment, tu n'es pas assez explicite dans ton énervement. Mais tu n'es pas le genre de personne à taper du poing facilement, tu laisses juste un paraître, libre à ton interlocuteur, ou ici présent, ton interlocutrice de comprendre ou non. Piper semblait pas vraiment comprendre que tu “ t'amusais ” simplement. Ou encore une fois, peut-être qu'elle l'avait bien compris mais qu'elle fait exprès de rentrer dans ton jeu. Pour le coup tu ne peux pas le deviner, et de toute manière, tu ne veux pas le deviner. Elle fait bien ce qu'elle veut, ça ne te touchera absolument pas. Son silence d'ailleurs, quand tu parlais, ne te faisait rien. Bien au contraire; tu pouvais exposer tes idées sans être dérangé. Ce qui te plaisait tout particulièrement. Encore mieux; elle ne semblait même pas prendre en compte tes idées. Grand bien lui fasse. Tu ne vas pas te taire ou finir par conclure qu'elle a raison. Ce serait très mal te connaître.


Tu étouffais un léger rire quand elle avait enfin ouvert la bouche. Ah, c'est maintenant qu'elle daigne encore une fois te contredire ou répondre par le sarcasme ? Bien. Écoutons encore une fois une personne qui n'a pas enregistrée un seul mot de ce que tu viens de déballer. Ahh, qu'est-ce que tu adores parler aux murs. C'est fascinant. Quelle perte de temps. Tic, tac. Les minutes passent. Tu en as perdu, des minutes de ta vie là. Quelle tristesse. Un rictus se dessinait sur tes lèvres C'est un sourire simple, même pas un sourire carnassier. Pas honnête cependant. Si en plus tu dois faire des efforts pour paraître agréable, franchement...


« Et moi j'ignorais complètement qu'il fallait absolument être conseiller pour avoir un minimum de jugeote au niveau stratégique. Rha, quel crétin je suis. Ohh ? Ouais, c'est ce que je dis depuis tout à l'heure. Que par le pouvoir du Saint-Esprit, j'avais absolument tout deviner avant  même que je devienne Valet. C'est fou ça hein ? »


Franchement, tu vas finir par répondre à côté de la plaque, cela te semblait plus percutant que daigner avoir une conversation mature et adulte. Parler aux murs, comme tu te le répètes ; ce n'est pas ta passion. A tel point que jouer avec cette mèche rebelle était clairement plus intéressant que tout ce qu'il pouvait se passer. Tu n'avais même pas toucher à la fabuleuse part de tarte qu'elle t'avait... “ généreusement ” offert, histoire que tu fermes ta gueule le temps que Madame réfléchisse, noyée sous le sucre et son thé. Fascinant, ce genre de chose. L'Humain est incroyable.


« Cela fait sept années que je conteste et que je n'approuve rien, sauf quand c'est nécessaire. Mais comme tu l'as siiiiiiii bien dit. Je suis Valet et toi Conseillère. Je dois défendre, pas guider dans les décisions, je me trompe ? Ou désolé, je ne dois pas assez connaître mon rôle au sein du Conclave. Peut-être qu'au final, ma parole compte double dans les décisions finales. C'est é-vi-dent. Je suis vraiment le roi des imbéciles c'est... Waw. »


Si elle essayait de retourner ton comportement contre toi histoire que tu te dis que peut-être "Ohh, mais c'est sûrement ma faute...", elle se rate complètement. Tu as un caractère bien précis, tu n'es pas du genre à donner un avis propre, sauf quand tu sens que c'est nécessaire. Enfin, elle ne semble pas l'avoir compris, tu ne peux pas l'en vouloir. Après tout, c'est elle la conseillère, elle a la connaissance et la sagesse incarnée. Et donc, quelque chose se confirmait : Tu devais bien fermer ta gueule durant ce moment, elle te disait de manière implicite. Ohhh, fallait le dire plutôt, tu te serais barré histoire de la laisser tranquillement à ses petits songes à la con. 


« D'accord d'accord pardonne moi. Je te laisse faire fausse route tranquillement dans un merveilleux silence. Il faut de la concentration dans ce domaine sorry. » 


▬ I think in #darkcyan

Alors certes, mais non •• ft. Piper - Page 2 Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alors certes, mais non •• ft. Piper - Page 2 T7cd
Piper Park

Piper ParkMessages : 101
Date d'inscription : 14/04/2020


Alors certes, mais non •• ft. Piper - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alors certes, mais non •• ft. Piper   Alors certes, mais non •• ft. Piper - Page 2 EmptySam 25 Avr - 23:10

Alors certes, mais non. Mes mots sont bien trop petits pour dire combien je regrette...
( (MUSIC) )
  - Et moi j'ignorais complètement qu'il fallait absolument être conseiller pour avoir un minimum de jugeote au niveau stratégique. Rha, quel crétin je suis. Ohh ? Ouais, c'est ce que je dis depuis tout à l'heure. Que par le pouvoir du Saint-Esprit, j'avais absolument tout deviner avant  même que je devienne Valet. C'est fou ça hein ?

Il parle... Blablabla. Si encore ses paroles et sa voix sonnaient comme la cinquième symphonie, je ne me plaindrais pas. Mais c'est comme entendre un 오리 essayer de parler encore et encore... SANS Y ARRIVER. Thing is: s'il était plus humble et plus avenant, si je sentais quelque chose de bienveillant en lui, ne serait-ce qu'un grain de sable de bienveillance: je considèrerais ses remarques sous un angle bien différent.

Je hausse les sourcils un sourire en coin et opine du chef l'air de dire " Pas vrai? ".

- Cela fait sept années que je conteste et que je n'approuve rien, sauf quand c'est nécessaire. Mais comme tu l'as siiiiiiii bien dit. Je suis Valet et toi Conseillère. Je dois défendre, pas guider dans les décisions, je me trompe ? Ou désolé, je ne dois pas assez connaître mon rôle au sein du Conclave. Peut-être qu'au final, ma parole compte double dans les décisions finales. C'est é-vi-dent. Je suis vraiment le roi des imbéciles c'est... Waw.

je m'arrête net et décroise les jambes, le visage illuminé.

- C'est bien que tu ai compris ça tout seul. Vraiment, bravo! riais-je.  Ne soit pas trop dur avec toi même cependant, dis-je en plissant le nez.

- D'accord d'accord pardonne moi. Je te laisse faire fausse route tranquillement dans un merveilleux silence. Il faut de la concentration dans ce domaine sorry.

Je sourit, l'air ravie.

- Merci! C'est trop aimable de la part d'un valet si humble. Je suis touchée.

Tu veux jouer avec moi? Alors jouons.

A la fin de la journée je rentre chez moi et tu n'es pas là.  Qui plus est j'ai le choix d'aller ou pas en mission avec lui. Je suis capable de blaguer sur à peu près tout, sauf une chose: tout ce qui touche à mon père. Il a beau avoir fait quelque chose de terrible qui nous a mis dans la merde, ça reste mon père. Ma relation à lui est compliquée.

Mais peu importe ô combien Warren peut être insensible, arrogant, fière et tout ce qui va avec: je ne pense pas qu'il soit bête au point d'attaquer sur ce point. Ni aussi inhumain ou gamin pour faire une telle chose. C'est bien le seul point ou je le crois à peu près. Mais qu'est-ce que j'en sais au final? Les gens sont capable de vous surprendre. En bien comme en mal.

Je fini ma tasse et essuie ma bouche avant de me lever. Je passe devant le comptoir pour remercier la patronne avant de sortir de la pâtisserie.  Je n'ai pas besoin de la payer, vu qu'elle met tout sur une note que je règle chaque mois. La cloche tinte et en quelques minutes je suis dehors, à m'étirer avant de relâcher mes muscles.

Prochaine étape: retourner au QG. Rédiger un rapport et peut-être m'entrainer avant de rentrer à la maison...

:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alors certes, mais non •• ft. Piper - Page 2 Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 342
Date d'inscription : 03/07/2018


Alors certes, mais non •• ft. Piper - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alors certes, mais non •• ft. Piper   Alors certes, mais non •• ft. Piper - Page 2 EmptyDim 26 Avr - 11:15

Oh Raven, sing me a happy song
tag : @Piper
Fuck it
C'était incessant, cet agacement qui grandissait en toi. Tu essayais de garder tes bonnes manières, mais ta langue de vipère se déliait plus vite que ta bonne conscience. En soi tant pis, tu n'as pas de regret à annoncer ce que tu penses concrètement de ses conclusions et autres débilités profonde, mais tout de même. Ses réponses avaient autant d'intérêt pour toi que l'heure du thé, c'est à dire zéro d'intérêt. Enfin, on ne peut pas tous être intéressé par la même chose, c'est évident, mais dans l'instant présent, cette comparaison prenait tout son sens. Tu te dis qu'heureusement que vous ne partagez pas le même poste au sein du Conclave, sinon ce serait certainement des conversations et des réunions de sourds que vous feriez. Ce qui est en soi pas franchement très utile il faut dire. Mais vous partagez déjà un même Conclave, ce qui est déjà beaucoup.


Son sarcasme et son ironie est allègrement maîtrisées, tu ne peux pas lui retirer ça. Mais cela te donnait encore plus envie d'être insupportablement insupportable. Cela attise simplement la flemme qui brûle au fond de toi. Il ne faut juste pas que cela provoque une explosion. Tu caches bien ton jeu, mais tu restes un homme impulsif, au cristal un peu facile par moment. C'est pour cela que tu portes assez souvent une chaînette en or avec une perle au bout. Ton élément te permet de sentir les bienfaits des pierres, la lithothérapie. Ta perle, par conséquent, joue sur ton stresse. Ton stresse est calmé, alors tu arrives à prendre avec des pincettes tout ce qu'il se passe autour de toi, sans céder à la panique ou tu ne sais quoi. Les pierres peuvent être fascinantes quand on plonge le nez dedans. 


Tu la regardais se lever, aller vers le comptoir. La politesse semble être pour les chiens, soit. Elle était sortie sans t'adresser un mot. Génial. Haussant les épaules, tu t'étais levé à ton tour, remettant correctement ta longue veste brune avant de toi-aussi sortir, sans même vérifier si elle avait fait le coup de "j'ai pas payé ta part du con". Tant pis, ce n'est pas ton problème encore une fois. Prenant une grande inspiration, tu tournais les talons alors qu'elle était encore là, dans ton champ de vision.


« Conversation forte intéressante. Enfin, jusqu'à ce que je sache que je devais au final fermer ma jolie bouche en t'écoutant réfléchir. » 


Tu fis une légère moue. Tu n'as plus rien à lui dire; tu as perdu trop de temps déjà. Ta jambe de cuivre claquant sur le sol, tu avais prit le chemin inverse de celui que vous aviez emprunté pour venir ici, histoire de te balader un peu avant de retourner à ton atelier. Il y a des jours comme ça on l'on se demande pourquoi on s'est levé.


▬ I think in #darkcyan

Alors certes, mais non •• ft. Piper - Page 2 Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Alors certes, mais non •• ft. Piper - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alors certes, mais non •• ft. Piper   Alors certes, mais non •• ft. Piper - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Alors certes, mais non •• ft. Piper
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-