La ville est en Juillet 2020
Le Deal du moment : -35%
KARCHER : promo sur nettoyeur haute pression K5 ...
Voir le deal
241.99 €

Partagez
 

 On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  C96b
Katherine Hammerman

Katherine HammermanMessages : 422
Date d'inscription : 30/09/2017


On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  Empty
MessageSujet: On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka    On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  EmptySam 18 Avr - 18:36

NO ONE ELSE
IN THE
WORLD
LEFT FOR ME
tic  tac
Encore de congé aujourd'hui. Tu aimes ton mari, de tout ton cœur, mais le fait que tu as dû alléger ton emploi-du--temps te frustre toujours, même après une semaine complète d'adaptation. Rien foutre, pendant toute une journée. C'est inimaginable te connaissant. Ce qui expliquait pourquoi, encore une fois, tu étais dehors alors que tu devrais te poser chez-toi. Mais tu as trouvé un prétexte, une excuse pour ne pas avoir quelques remontrances d'Aston. Donc cela devrait parfaitement passer, tu en es sûre. 


La montre que tu avais offert à ton mari Noel dernier semblait défaillante. Elle s'était arrêtée de tourner, et ce sans raison, car tu sais qu'Aston prend soin de ses affaires. Alors tandis qu'il travaillait, tu avais prit la décision d'aller voir si elle pouvait être réparée. En même temps, tu pourras passer dans quelques magasins, pour commencer à voir les différents objets dont tu auras prochainement besoin pour ta grossesse et pour après ton accouchement. C'était hors-de question pour toi que vos... Votre enfant(s) naissent sans avoir sa chambre et des peluches avec lesquelles dormir. Leur naissance sera magique et leurs premiers jours également.


Cependant, dans le côté "moins fun" de la sortie, tu étais sortie armée. C'était très rare pour toi de sortir en étant armée alors que tu n'étais pas en service. Mais ce n'est que pour ta propre sécurité et celle de tes enfants. Depuis les récents événements, ce serait mentir de dire que tu n'as pas peur pour ta peau. Peut-être que tu ne pourras pas faire face très rapidement à un élémentis, un domae ou un télékyn avec ta petite arme, mais au moins, tu as déjà de quoi te défendre.


Arrivant vers la rue piétonne, tu te dirigeais vers une horlogerie où travaillait une jeune fille que tu connaissais assez bien. Honoka, que tu as aidé dans le passé. Entrant dans sa boutique, joviale et souriante comme à ton habitude, tu vis la jeune femme, dont tu t'étais approchée, le petit écrin dans la main.


« Bonjour Mademoiselle Yujira ! J'aimerai savoir si vous pourriez m'aider, la montre de mon mari fait des siennes et elle s'est complètement arrêtée... »
“Love's greatest gift is its ability to make everything it touches sacred.”
@Honoka
PHARAOH LEAP CREATES


▬ I look at the stars in #indianred

On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  Unknown

des choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Honoka Yujira

Honoka YujiraMembre de l'AllianceMessages : 131
Date d'inscription : 21/02/2020


On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  Empty
MessageSujet: Re: On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka    On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  EmptySam 18 Avr - 23:33


On va leur remettre les pendules à l'heure  .

On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  NLhERKO
. . . .Encore une autre journée assez vide au boulot. Pourquoi je travaillais alors que je pouvais presque continuer à vivre décemment sans ça ? Parce que c’était plus une passion qu’autre chose. J’adorais depuis toute petite déjà démonter tout ce qui possède un engrenage ou quoi; Je voulais savoir comment une chose peut en entraîner une autre; Et rien ne me frustrait plus que de ne pas comprendre comment fonctionne tel ou tel objet. Pour autant je n’étais et je ne suis toujours pas une femme de science. Il y a des choses que la science ne peut d’ailleurs toujours pas expliquer. Par exemple. Comment je pouvais créer et manipuler des cristaux dans le creux de mes mains sans pour autant avoir besoin de quoi que ce soit.

Je travaille actuellement sur la remise en état d’une montre d’époque. Une antiquité qui s’était arrêtée de fonctionner. Je crois savoir pourquoi. Elle avait dû rester longtemps perdue quelque part. Je vois des traces de poussière. Comme de la boue qui avait réussit à s’introduire à même dans le mécanisme de la montre. C’est dommage. Mais c’est réparable. Bien que cela risque d’être un travail fastidieux. Car il faudra tout démonter pour tout nettoyer et prier qu’il n’y ait aucune trace d’oxydation des engrenages et le cas échéant remplacer les parties défectueuses.

Je fus vite dérangée dans mes occupations quand j’entendais la porte du magasin s’ouvrir un client ? Pourquoi pas. Oh mais je la connais. C’était Dame Hammerman. Cela faisait un moment que je ne l’avais pas vu. Et voir son visage rayonnant était aussi bénéfique que de rester au soleil quelques minutes en un jour froid. Cela vous réchauffe de l’intérieur. Elle avait l’air plutôt heureuse. Elle était sur le chemin des courses ?
Oh non elle venait me rapporter quelque chose à réparer.

“ Mam-, Dame Hammerman. Bienvenue. Encore, merci pour la dernière fois.”


Je ne pouvais m’arrêter de la remercier. C’était une gentille femme toujours à l’aide des autres. Je me souviendrais toujours de ce jour au café où elle m’était venue en aide. C’était il y a déjà un petit moment quand je faisais encore des voyages entre Quederla et le japon. Mon anglais était si médiocre à cette époque et je n’arrivais pas vraiment à me faire comprendre. Mais elle avait pu m’aider. Jouant la traductrice comme elle le pouvait.

Une fois que j’étais sortie de mes pensées. Je venais prendre ce qu’elle venait me déposer sur le comptoir. Il consistait en un petit écrin où se trouvait au milieu de celui-ci une montre à gousset. Elle semblait assez ancienne. Et c’était une belle montre. D’une très bonne qualité avec des finitions qui font vraiment plaisir à voir. Le mécanisme était partiellement apparent à l’arrière… C’est vraiment un travail d’orfèvre. Je suis chanceuse de tomber sur un bijou de technologie pareil. Ayant fini d’examiner l'extérieur du bijou je venais tout de suite prendre les loupes que j’utilisais sur l’autre montre un peu plus tôt et je venais les ajuster pour pouvoir travailler sur cette montre la. Je venais commencer à la démonter et je ne pouvais cacher ce plaisir que j’avais. Enfin si cela pouvait se voir par delà mon visage inexpressif.

J’étais déjà en train de trifouiller sa montre depuis un couple de minutes déjà et j’avais presque oubliée qu’elle était la dans l’échoppe.

“Oh Excusez ma non politesse. Vous voulez quelque chose. Boire un café ? Ou prendre un asseoir. Je vais regarder vite, et avec dame chance ce sera vite fait.”




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  C96b
Katherine Hammerman

Katherine HammermanMessages : 422
Date d'inscription : 30/09/2017


On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  Empty
MessageSujet: Re: On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka    On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  EmptyDim 19 Avr - 11:09

NO ONE ELSE
IN THE
WORLD
LEFT FOR ME
tic  tac
Sincèrement. Comment aurais-tu pu restée chez toi alors qu'il faisait relativement beau aujourd'hui. Tu n'aurais pas supporté voir un beau temps de derrière ta fenêtre. Puis prendre l'air, c'est bon pour le bébé, non ? Donc c'est tout bénéfique pour toi. Et en même temps, tu penses que cela fera plaisir à Aston de voir que sa montre est de nouveau fonctionnelle. Tu as toutes les raisons du monde pour sortir. Et puis, tu ne vas pas faire trois fois le tour de la ville non - plus. Tu es hyperactive, même pendant ta grossesse, mais clairement pas suicidaire.


Tu savais déjà où aller pour la montre de ton mari. Honoka était une jeune fille que tu avais aidé car elle avait du mal avec le Quederlien. Alors tu as daigné l'aider à traduire et à se faire comprendre dans un café de la ville. Et votre entente fut assez rapidement tissée. Tu aimais bien cette jeune fille. Elle avait ce tu-ne-sais-quoi qui te poussait à l'aider et maintenir un petit lien. Bien que là, tu venais pour la montre d'Aston, mais cela ne t'empêchera pas de parler en peu. Après tous les activités sociales, c'est ce que tu apprécies par-dessus tout. Et la conversation en faisait partie.


« Dame Hammerman... Cela ne me rajeunit pas tout ça ! Mais tu peux m'appeler Katherine ! Ohh, mais de rien ! Ce fut un plaisir de t'aider ! »


Tu la regardais sortir tous ses instruments et loupes et tu ne sais pas quoi d'autre pour ainsi démonter la montre de ton mari, voir ce qui clochait. Les mécanismes de ces montres, bien que tu n'y connaissais pas grand chose, étaient fascinants à voir. Leurs finitions sont si fines, si belles, parfaites. Cela faisait quelques minutes maintenant qu'un silence s'était déposé. Ce qui était totalement compréhensible. Honoka avait l'air concentrée et tu ne voulais certainement pas la déranger alors qu'il fallait sans nul doute être précis dans ce domaine. Enfin, elle vint briser cette pensée en reprenant la conversation.


« Ne t'excuse pas ! Tu dois être concentrée pour faire ce genre de chose ! Un café...C'est très gentil de proposer mais... »


Je veux un café aaah... Tu t'étais légèrement penchée, menant une main à côté de ta bouche, comme si tu lui disais un secret alors que ce n'est pas vraiment le cas. Ou alors si, mais pas pendant très longtemps. Tu avais pointé du doigt ton ventre d'une autre main.




« Je ne peux plus boire de café... Le bébé qui grandit dans mon ventre ne risque pas d'apprécier... »


Te redressant, tu avais légèrement ri. C'était une réponse comme une autre à sa proposition d'un café. Bien que tu aurais accepté avec joie. Mais il fallait que tu t'habitues aux tisanes et jus de fruit pendant un temps.


« Tu as beaucoup de clients ces derniers temps ? »
“Love's greatest gift is its ability to make everything it touches sacred.”
@Honoka
PHARAOH LEAP CREATES


▬ I look at the stars in #indianred

On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  Unknown

des choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Honoka Yujira

Honoka YujiraMembre de l'AllianceMessages : 131
Date d'inscription : 21/02/2020


On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  Empty
MessageSujet: Re: On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka    On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  EmptyDim 19 Avr - 13:07


On va leur remettre les pendules à l'heure   .

On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  NLhERKO
. . . .Je ne voulais pas lui paraître impolie en la vieillissant. Je ne comprends pas. C’était normal d’appeler les personnes autour de nous de cette façon chez moi. Elle n’avait pas vraiment l’air de mal le prendre mais je devrais probablement éviter de l’appeler comme ça à l’avenir. Elle avait l’air très joyeuse en tout cas. C’est une bonne chose je n’aimais pas la voir quand elle était dans cette phase de sa vie ou elle était au bout. Si fragile. Alors qu’elle peut être si rayonnante comme maintenant. Mais pourquoi d’ailleurs ?

Elle avait refusé. De mes souvenirs elle adore le café. Et pas qu’un peu. Elle avait vraiment l’air d’en prendre un d’ailleurs. Sa gestuelle la trahissait.

Il ne fallut pas beaucoup de temps pour que je comprenne finalement pourquoi elle allait bien. Elle venait de me dire la raison elle était enceinte ! C’est une bonne nouvelle !

“Je-... Félicitation ! Je suis heureuse pour toi, depuis combien de temps tu le sais ?”

Elle devait avoir trouvé la bonne personne. Si elle est enceinte. Je n’aurais pas pu le croire elle semble être la même femme. Ce doit être plutôt récent je pense. Je suis sincèrement heureuse pour elle. Donner vie c’est une chose vraiment extraordinaire. Hormis les douleurs et le fait de perdre énormément de libertés , cela nous donne un forte raison de vivre. De cultiver son instinct maternel et de se dire que l’on pourrait tout faire pour notre petit bout. Et puis c’est le plus grand acte résultant de l’amour. Bien que je ne m’y connaisse pas vraiment dans ce domaine, je ne peux m'empêcher de voir toutes ces femmes comblées qui ont donné la vie et qui donnerait tout pour leurs progéniture. De plus connaissant Katherine elle sera une très bonne mère. Comment je le sais ? Au vu de comment elle me traitait jusqu’ici. Je mentirais si je disais que je ne suis pas jalouse de son futur enfant. Il est vrai que je n’avais pas vraiment de soucis avec mes parents biologiques mais je dois avouer qu’elle est totalement différente.

Je m’étais encore perdue dans mes pensées… Que j’en ai oublié de m’occuper d’elle à nouveau. Je dois me ressaisir, malgré le fait qu’elle me connaisse elle reste une cliente. Je dois la servir du mieux que je pouvais. Rien de mieux que le bouche à oreille comme publicité après tout ?

‘Comment ? Actuellement ça se passe tranquillement, c’est calme parfois comme aujourd’hui parfois il y a beaucoup de monde. Et puis je peux voir de belles choses. Et toi tu peux continuer de travail ?”

Je me sentais un peu triste de ne rien lui proposer à boire je n’avais que du café au magasin et du thé vert. Ca reste une boisson plus légère et douce que le café mais je ne sais pas si c’est une bonne idée de lui en proposer.

“Oh mais du coup il ne faut pas vous fatiguer je vous en prie asseyez vous”

Je lui montrais alors un fauteuil qui était juste à côté du comptoir il était plutôt confortable. Il servait aux client qui voulaient attendre ou pour parler affaire quand je dois faire des négociations lorsque certains souhaitent revendre leurs bijoux…
Ah j’avais tout simplement envie de fermer le magasin et de sortir avec elle, mais je ne peux pas. Et puis je n’oserais jamais lui demander quoi que ce soit… Et puis je n’ai pas envie de trop la fatiguer du coup…

Je retournais alors travailler sur sa montre… Et je trouvais assez vite le problème. Je le voyais même si il était loin. Mais la montre tournait toujours sauf ce petit engregnage. Les dents étaient lisse et n’entrainais plus le cadran. Quelle tristesse.

“Katherine j’ai trouvé le soucis. Mais ça risque de prendre du temps à régler. Et je n’aurais pas de quoi la changer aujourd’hui…”

C’était triste mais c’était réparable. Mais il y avait une solution pour accélérer les choses et elle aurait pu avoir son bien le soir même si je me pressais un peu la cadence.

“Sauf si je vais chercher les matériaux chez le ferrailleur maintenant.”




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  C96b
Katherine Hammerman

Katherine HammermanMessages : 422
Date d'inscription : 30/09/2017


On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  Empty
MessageSujet: Re: On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka    On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  EmptyDim 19 Avr - 18:05

NO ONE ELSE
IN THE
WORLD
LEFT FOR ME
tic  tac
Vous vous connaissiez depuis pas mal de temps maintenant. Honoka t'avait connu quand tu étais cette Katherine Millès fragile, au bord de l'explosion de larmes et de chagrin. Tu n'arrives plus vainement à t'imaginer avec ces pensées morbides que tu possédais à ce moment. Tes bras sont encore marqués, une cicatrice à vie, mais maintenant, tout a changé. Tu as changé de nom de famille, tu l'as troqué pour celui de ton mari. Ton mari d'ailleurs, qui faisait partie de la famille que vous étiez en train de doucement fonder avec vos enfants qui arrivent.  Enfin, tu souriais quand la jeune femme te félicitait. C'était une nouvelle qui égayait tes journées, pour ainsi dire qui égayait toute ta vie. Tu n'aurais jamais cru, il y a même pas deux ans, que tu finirais par enfin trouver un homme à aimer, un homme qui deviendrait le père de tes enfants. Tu as tellement de chances d'avoir Aston dans ta vie.


« Merci Honoka ! A peu près deux semaines ! »


On peut dire que ce mois était mouvementé. Entre les attaques survenues en ville, la découverte de ta grossesse et ainsi l'annonce à Aston, autant dire que tu espères que le mois prochain sera plus calme, ne serait-ce que pour que tu puisses dormir sans avoir peur de revoir ton mari rentrer blessé. C'est une vision d'horreur à laquelle tu ne veux plus jamais faire face. Tu avais bien vu que la jeune femme s'était semble-t-il perdue dans ses pensées, ce qui t'avait fait sourire. Tu avais posé une main sur ta hanche tandis que tu avais serré le poing en face de toi. Un énorme sourire sur les lèvres.


« La fatigue ? Je ne connais pas ! J'ai de l'énergie à revendre ! »


Dis-tu, légèrement amusée. Si Aston t'entendrait, il t'aurait déjà fait quelques remontrances. Enfin, tu n'allais pas non plus jouer avec le feu; si tu veux encore un peu prendre l'air, autant te poser un peu. Alors tu avais pris place sur le fauteuil qu'elle t'avait montrée. Relevant le regard quand elle t'indiquait qu'elle avait trouvé la source du problème. Comme quoi tu avais bien fait de venir la voir, tu étais sûre que cela allait pouvoir être arrangé. Malheureusement, elle n'a pas ce qu'il lui faut pour le faire aujourd'hui. Bon, ce n'est pas très dérangeant. Mais il semblait y avoir un moyen pour l'avoir ce soir. Tu souriais toujours.


« Oh vraiment ? C'est loin ? Je peux t'y accompagner si tu veux, ça me ferai plaisir ! »
“Love's greatest gift is its ability to make everything it touches sacred.”
@Honoka
PHARAOH LEAP CREATES


▬ I look at the stars in #indianred

On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  Unknown

des choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Honoka Yujira

Honoka YujiraMembre de l'AllianceMessages : 131
Date d'inscription : 21/02/2020


On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  Empty
MessageSujet: Re: On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka    On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  EmptyMar 21 Avr - 17:33


On va leur remettre les pendules à l'heure   .

On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  NLhERKO
. . . .Deux semaines. C’était très récent donc. C’est pour ça qu’elle à l’air d’avoir encore une bonne mine pour le moment. Je n’imagine même pas ce que c’est de devoir porter un enfant. Ne plus finir ses nuits. D’avoir des nausées accompagnées de vomissements. D’ailleurs dans ce moment de nos vies nous sommes extrêmement fragile car nous devons protéger le petit être en formation à l'intérieur de nous. La ville est dangereuse ces temps-ci je n’imagine même pas ce qu’il se serait passé si elle était la pendant… Non n’y pensons pas… Au vu des dégâts que j’ai causés… Si elle était dans la foule… Je ne préfère même pas l’imaginer…

Elle semblait se rassurer toute seule. C’était clair comme de la roche qu’elle savait à quoi s’attendre et très vite elle va se retrouver avec une fatigue constante qui risque probablement de lui être quelque peu handicapante d’ailleurs. J’espère sincèrement qu’elle va s’en sortir et surtout ne pas se surmener…

Effectivement si je voulais la réparer aujourd’hui il me fallait directement aller chercher du matériel. Je n’en avais plus… Le plus compliqué ce n’est pas de se procurer ce dont j’avais besoin mais plutôt de fabriquer la pièce défectueuse. C’est un travail qui demande une extrême précision, très compliqué car très vite elle peut se briser et il faudrait alors tout recommencer. Le problème n’était pas que je ne pensais pas avoir les compétences pour le faire. Bien au contraire. Je pense simplement au fait que cette montre qui fut créé par une autre personne avait sa propre identité. L’horloger qui l’as façonnée a probablement dû mettre un temps fou pour la fabriquer. Elle semble si parfaite. Je me sens un peu mal de venir presque la rafistoler. Mais au final. Si ça se trouve ce dernier est mort ou ne peut plus exercer qu’importe la raison. Je lui fais la promesse d’honorer son travail du mieux que je puisse.


“Oui ce n’est pas très loin… Et si tu vouloir. Mais ne te force pas.”

Je venais alors fermer le magasin en mettant la pancarte “De retour bientôt sur la vitrine du magasin” Ca n’allait pas prendre longtemps. J’aurai préféré attendre demain que le ferrailleur me fasse directement la livraison mais ce n’est pas grave. Et puis un peu de marche ne peut pas faire du mal. En fait je pense que j’avais envie de sortir j’étouffais la-bas. Et passer une journée enfermée à travailler, même si j’aime ça n’est pas une bonne chose. Et puis en plus cette fois-ci j’étais accompagnée.

Nous marchions donc tranquillement côte à côte lorsque je vis des hommes ayant probablement de mauvais intentions se mettre en travers de notre chemin. Ils nous regardaient avec des yeux emplis de malice. Je n’aimais pas ça je venais immédiatement me mettre au devant de dame Katherine. Il ne fallait surtout pas qu’elle se blesse. Pas maintenant. qui sait ce qu’il arriverait au bébé. Les rues de Quederla ne sont pas sûres.
Je me forçais alors à garder une plus ou moins bonne posture. Je n’étais pas armée. Je n’avais pas loisir à me balader comme ça avec mes armes tout le temps. Et c’était compliqué pour moi d’utiliser mes pouvoirs. Ou l’on pourrait tout de suite me reconnaître comme membre de l’alliance. Et avec Kate dans les parages ce ne sera pas bon. C’est un secret que je garde depuis bien trop longtemps et je n’ai pas vraiment envie de changer notre relation telle qu’elle est actuellement. Et je suis certaine que si elle le savait elle ne me verrait plus de la même façon. Néanmoins il me fallait désamorcer la situation et vite. Je venais prendre la main de Katherine et je venais alors m’exprimer.

“L-Laissez nous passer. Ou je crie.”

Ca y est la voix était faiblarde et hésitante. Je ne trompe personne comme ça… Idiote.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  C96b
Katherine Hammerman

Katherine HammermanMessages : 422
Date d'inscription : 30/09/2017


On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  Empty
MessageSujet: Re: On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka    On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  EmptyMar 21 Avr - 19:47

NO ONE ELSE
IN THE
WORLD
LEFT FOR ME
tic  tac
Oui, tu avais déjà envie de retourner te dégourdir les jambes. Puis si tu n'étais pas seule; c'était encore mieux. Tu sais que tu dois faire attention, les ruelles de Quederla sont dangereuses, surtout ces derniers temps. Mais cela ne doit pas t'empêcher de vivre, ou alors te pousser à entrer dans une peur irrationnelle de sortir. Tu restes une policière, une criminologue habituée aux ambiances tendues de la sorte. Donc en soi, cela ne te changeait pas vraiment de ton quotidien. Malgré le fait que tu devrais prendre conscience que ce n'est plus toi mais vous. Tu as un enfant à protéger et ça, tu feras tout pour.


« Ca va nous dégourdir les jambes, donc je serais ravie de te suivre ! »


Et c'est que tu fis, la laissant changer la pancarte de sa boutique avant de commencer à calquer tes pas avec la demoiselle. Vous marchiez côte à côte, comme de vieilles amies, ce que vous étiez, dans une certaine forme. Sauf que quelques minutes plus tard, tu avais eu un mauvais pressentiment. Il semblait être avéré au vue des hommes qui vous bloquaient la route. Honoka s'était directement mise en face de toi, comme un "bouclier" face aux deux hommes qui te donnaient des frissons avec leurs regards malsains. Ils doivent avoir une idée en tête, une idée qu'aucune femme ne veut imaginer. Elle t'avait prit la main, commençant à menacer les hommes en face de vous. Malheureusement, ton travail t'avait donné cette faculté de voir quand est-ce qu'une situation est à votre avantage ou non. Ce qui n'était pas le cas actuellement, au vu du sourire malicieux qu'esquissait l'un des hommes.  Tu avais froncé les sourcils quand l'un d'eux avait apposé sa main sur sa cuisse, vers une poche. 


« Comme c'est adorable comme menace. Mais faut s'y attendre. Deux demoiselles qui se baladent naïvement comme ça, franchement, vous êtes si crédules. »


Un frisson t'avait parcouru quand l'homme avait sorti une arme de sa poche. Un simple couteau. Peu aiguisé. Tu avais serré la main de la demoiselle, essayant de lui faire comprendre de ne rien dire, et te faire confiance. Tu avais posé ta seconde main sur l'épaule d'Honoka, la ramenant contre toi.


« Vous avez un sacré culot de menacer ma fille de la sorte. Vous lui avez fait simplement peur et vous osez rétorquer de cette manière ? Quels braaaves hommes. »


Ton visage s'était fermé. Gardant Honoka contre toi, ton instinct maternel était présent, au vu de la poigne que tu avais sur elle, lui indiquant de ne pas bouger. Tu ne voulais pas qu'Ils la touchent, sinon tu risques de t'énerver. Il ne faut pas oublier encore une fois, que tu es policière, mais que tu es aussi armée. Et qu'importe que tu sois enceinte ou pas, tu n'hésiteras pas à ouvrir le feu si nécessaire. L'homme avait levé son couteau, cette fois-ci à ta hauteur. Tu le fixais, sans un sourire.


«  Sinon quoi ? Si c'est ta gamine, alors donne nous ton fric et promis, on la laissera tranquille. »
“Love's greatest gift is its ability to make everything it touches sacred.”
@Honoka
PHARAOH LEAP CREATES


▬ I look at the stars in #indianred

On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  Unknown

des choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Honoka Yujira

Honoka YujiraMembre de l'AllianceMessages : 131
Date d'inscription : 21/02/2020


On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  Empty
MessageSujet: Re: On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka    On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  EmptyJeu 23 Avr - 9:40


On va leur remettre les pendules à l'heure   .

On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  NLhERKO
. . . .Je tremblais comme une feuille. C’était compliqué pour moi de garder la face. Et pourtant je devais le faire. Je connais Katherine et de par son boulot je sais qu’elle va vouloir prendre le dessus. Elle est affiliée à la police après tout. Et elle sait probablement se défendre toute seule. Mais la elle ne doit pas se surmener plus qu’elle ne l’est déjà ce n’est pas bon pour le petit être qui vit en elle…
Je fus prise d’un sursaut quand l’un d’entre eux avec sa gestuelle assez dérangeante. Je ne sais pas ce qu’il avait envie de nous faire mais mon instinct ne m’indiquait rien de bon. Mais ce qui me fit le plus tiquer c’était le moment ou il venait sortir un couteau de sa poche… Il avait donc une arme blanche sur lui… Qu’est-ce que je vais faire qu’est-ce qu’il se passe.
D’un coup sans prévenir la main de Dame Katherine que je tenais encore à ce moment la je venais resserrer mon emprise d’un coup sec…
Et je sentais la sienne se resserrer aussi comme pour me dire que tout allait bien. Je la regardais droit dans les yeux très rapidement, elle avait comme l’impression de vouloir tenter quelque chose. Je lui faisais un léger signe lui impliquant que je lui faisais confiance, et je revenais très vite relever les yeux pour ne pas perdre de vue nos agresseurs,

Elle venait s’interposer entre lui et moi reprenant les devants mais ce dernier
Néanmoins alors que l’inconnu avait commencé à parler elle venait me serrer la main et me tapoter l’épaule. Juste avant de passer devant moi et de s’interposer en leurs offrant une phrase remplie de sarcasme sur un ton des plus cyniques.

F-Fille… Je… Euh… Même si c’était vraiment comme ça qu’était notre relation au final, c’était attendrissant de l’entendre dire ça comme ça. Dans une autre situation j’aurai pu verser une petite larme de joie. Mais ce n’était pas le bon moment.

Perdue dans mes pensées une énième fois je dû vite retourner à la dure réalité quand je voyais qu’il s’avançait près de nous et pointant et agitant son couteau sur Katherine… Non. Pas ça surtout pas. Vite il me fallait réagir et vite… Mais quoi ? OH et puis fichtre tout ça je dois protéger Katherine. Je venais alors vite créer une lame en cristal… Vu le peu de temps que j’avais pour la faire et le stress que j’avais elle était plutôt grossière et le tranchant n’était pas des plus aiguisés. Mais leurs contondant ferait l’affaire. Je venais alors embrocher sa main avec laquelle il tenait son vieux couteau. Il venait pousser un énorme cri. Assez pour se faire remarquer. J’avais cette légère satisfaction au fond de moi. Dans l’action les cristaux se sont instantanément brisés. Je ne m’étais pas assez concentré sur sa construction… Difficile de faire mieux dans la situation actuelle de toute façon et mon objectif était rempli. Il avait un joli trou dans la main maintenant et avait fait tomber son arme au sol. Je venais foutre un kick bien placé dans l'entrejambe d’un autre de ces odieux personnage qui était au nombre de 4. Réaction satisfaisante il tombait au sol. C’était donc vrai que pour les hommes c’était un point faible… Je ne pensais pas que c’était à ce point la. Le voir se tordre de douleur au sol me faisait un peu de mal pour lui… Et j’en arrivais même à m’inquiéter pour mes propres agresseurs… Grosse erreur à priori...

“Hey toi sale enfant de foutre viens ici. C’était quoi ça ?”

Je me faisais alors saisir au bras par l’un d’entre eux et je voyais l’autre par derrière se saisir d’une barre en fer qui trainait par là dans un coin. Il avait compris ce que je pouvais faire ? Nan, il ne doit pas avoir assez de jugeote pour comprendre ce que je viens de faire… Du moins je l’espérais au fond de moi.

“On va s’occuper de vous dans une petite ruelle. Toi et ta mère tu veux bien ?” Disait-il ayant un filet de salive qui coulait de sa bouche… Il respirait fort juste à côté de mes oreilles. Je crois que je n’avais jamais eu aussi peur…
Oh ça y est c’est la fin… Je n’aurai jamais du jouer les héroïnes… Il me restait néanmoins une dernière chose à faire.

“Katherine. Va t'en maintenant fuis !”

Je lui faisais un signe de la tête pour lui faire comprendre que je m’en sortirais… Probablement. Ca va aller... Je suis habituée au coups maintenant… Ce n’était pas la première fois… Mon visage venait s’assombrir pendant un petit moment... Pendant un court instant j’avais eu des flashback de mon ancienne vie… C’était assez triste à voir. Entre les bleus et mes entailles que je m’infligeait seule sur les bras… Finissent souvent dans la baignoire dans un état pitoyable. Oh c’était quoi sur mes joues ? Des larmes. Ca faisait bien longtemps… Bien trop longtemps.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  C96b
Katherine Hammerman

Katherine HammermanMessages : 422
Date d'inscription : 30/09/2017


On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  Empty
MessageSujet: Re: On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka    On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  EmptyJeu 23 Avr - 15:59

NO ONE ELSE
IN THE
WORLD
LEFT FOR ME
tic  tac
L'adrénaline et le stresse montaient. Tout deux, en même temps, c'était fascinant et en même temps très désagréable. Car tu savais que ce n'était pas un bon stresse. Tu stressais de peur qu'il arrive quelque chose à Honoka. Tu t'en voudrais toute ta vie si ils daignent lui faire quelque chose, c'est pour cela que tu te dois de réagir. C'est ton rôle, en tant que femme, de protéger cette fille que tu considères presque comme ta fille de cœur, mais aussi ton rôle en tant que policière et criminologue; veiller à la sécurité de cette ville bien trop dangereuse depuis quelques temps. Tu restais cependant de marbre face à l'homme qui te pointait d'une arme blanche. C'est ce qu'il souhaitait, que tu paniques, ou que tu réagisses. Et ce serait une erreur de lui donner ce qu'il cherche.


Tu avais cependant sursauté en sentant Honoka bouger. Une arme presque transparente était apparue dans sa main, tu ne rebondissais pas sur cet événement, te contentant d'avoir un mouvement de recul en apposant une main sur ventre, un réflexe depuis que tu sais que tu es enceinte. La main de votre agresseur fût transpercée par la lame qu'avait sorti la jeune fille, tu avais fermé les yeux. Non pas par peur du sang, juste pour te concentrer et éviter de céder à la panique. En rouvrant les yeux, un cri se fit entendre, Honoka qui se battait avec l'un des agresseurs, qui étaient quatre. Tu avais dégluti, ta main au même endroit. Tu avais beau avoir eu l'idée du ton sarcastique, tu avais peur. Peur pour Honoka, peur pour les enfants que tu portais. Même pas peur pour toi, tu ne passais pas en priorité.


Ton sang n'avait fait qu'un tour quand tu vis qu'ils tenaient Honoka, une barre de fer était tenue par un autre homme tandis que celui qui la tenait était bien trop près de son visage à ton goût. Tu avais peur. J'ai peur. C'était la première fois que tu te faisais agresser en ville, et tu ne souhaitais qu'une chose. Qu'Aston soit près de vous, que tu puisses hurler son prénom pour qu'il puisse venir à votre secours. Mais ce n'était pas ce qui était "prévu". Ton blondinet doit être au commissariat, bien trop loin. Alors cela ne tenait qu'à toi de montrer que tu es une Millès malgré tout, que tu possèdes le sang d'un criminologue britannique réputé, et c'est bien la dernière chose que tu veux faire; faire honte à ton père. Serrant le poing, tu avais sorti ton arme à feu.


« Lâchez la ou je vous explose un à un la cervelle. »


Bon, cette menace n'était pas très crédible avec tes faibles tremblements au niveau de ta main. Mais tu sentais la fatigue dû à la forte dose de stresse que tu venais de ressentir. Voyant qu'ils ne daignaient pas la lâcher, qu'ils se contentaient de se foutre de toi, tu t'étais mordue la lèvre en entendant Honoka te crier de fuir. La laisser là ? Impossible. Reprenant ta respiration ça va aller, tu t'étais ruée vers les personnes la tenant, tu n'étais absolument pas forte au combat, mais l'adrénaline qui était remontée t'avait donné un peu plus de force. Assommant la personne qui tenait Honoka, du revers de ton arme, tu t'étais assurée qu'elle était bien lâchée pour t'occuper d'un des autres hommes, qui était en face de toi. Celui qui tenait la barre de fer en même temps. Sans réfléchir, tu avais tiré dans sa jambe, pour le maintenir au sol, ayant visé un point sensible; le genou. Deux personnes étaient maîtrisées.


Reprenant ton souffle, tu fus surprise par un homme, derrière toi, qui t'avait fait une entaille au dos avec un couteau. Grimaçant de douleur, tu sentais le sang couler sur ton dos, tu t'étais instinctivement retournée, tirant dans l'abdomen de ton agresseur. Cependant, après ce dernier tire, tu t'étais agenouillée, essoufflée. Le gars ne t'avait pas raté au dos, et des petits piques de douleurs se faisaient ressentir au niveau de ton ventre. Bravo, tu en as trop fait. Il restait cependant un dernier homme...


« Honoka... ? Tout va bien... ? »
“Love's greatest gift is its ability to make everything it touches sacred.”
@Honoka
PHARAOH LEAP CREATES


▬ I look at the stars in #indianred

On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  Unknown

des choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Honoka Yujira

Honoka YujiraMembre de l'AllianceMessages : 131
Date d'inscription : 21/02/2020


On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  Empty
MessageSujet: Re: On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka    On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  EmptyJeu 23 Avr - 19:22


On va leur remettre les pendules à l'heure   .

On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  NLhERKO
. . . .Quoi ? Non qu’est ce qu’elle faisait. Laisses-moi la, et enfuis toi. C’est le moment. Je n’avais pas envie qu’elle soit blessée. C’est pour ça que j’étais prête à me laisser faire. Et puis dans le pire des cas il lui aurait suffit de courir et de demander de l’aide à d’autres personnes. Même si je pense qu’au moment même où elle serait partie ils en feraient de même en essayant de me trainer dans un coin… Pour s’occuper de moi… Enfin je crois… Du moins je ne l’espérais pas mais je n’avais pas le choix à vrai dire. Enfin j’en doutais un peu maintenant.

Elle avait sorti une arme de je ne sais où et elle venait la pointer sur l’homme tenant une barre de fer pas loin de moi, en leurs sommant de me laisser partir… J’avais peur… Mais j’imagine qu’elle aussi je voyais clairement qu’elle tremblait et elle avait du mal à tenir son arme. Dans un élan elle avait réussit à assommer celui qui me tenait avec la crosse de son arme. Et alors dans la même action elle venait tirer dans la jambe de l’autre. Entendant le coup de feu je venais pousser un cri. De peur. Je n’aimais vraiment pas les armes à feu et je crois que j’en vois un peu trop en ce moment. Il tombait au sol en lâchant aussi sa barre en fer dans la foulée. Un gros bruit métallique retentit. Je n’imagine même pas à quel point cette chose pouvait blesser sérieusement. Voire même tuer.
Je la regardais et je voyais qu’elle se faisait approcher dans le dos par l’un d’entre eux.

“At-...” Trop tard je n’avais pas pu la prévenir et j’ai clairement pu voir la grimace qu’elle tirait que ça n’allait pas… Elle avait eu assez de force pour se retourner et tirer une balle sur son assaillant. Qui s’écroula juste en face d’elle. Elle venait ensuite me regardait et je la voyais souffrir.

Si je vais bien ? Non j’avais peur bien trop peur. Elle était blessée… Pourquoi maintenant… Pourquoi… C’aurait dû être moi. Je sentais mon coeur battre vite. J’avais cette rage qui montait en moi. Et ma tête… J’ai mal Je… Non… Pas maintenant…

Mon regard devenait vide. Et j’avais une attitude et une gestuelle totalement différente. Ce n’était plus moi. Mais elle.

Tiens donc il s’est passé des choses ici et on dirait que ce n’était pas jojo. Je regardais la situation. Oh… 3 déjà au sol… Et elle. Katherine c’est ça ? Je crois qu’elle l’aime bien. Elle semble blessée. On dirait que je n’avais pas d’arme sur moi. Il va falloir faire avec son pouvoir… Oh quelle plaie. Elle devrait sortir toujours armée. Ce serait bien plus amusant. Je venais alors créer une lame assez fine et tranchante dans le creux de mes mains…
Je n’y avais pas fait attention mais l’un d’entre eux avait eu le temps de se rapprocher de cette jeune femme en souffrance… Pour récupérer son arme. Je me suis mise à me déplacer rapidement dans sa direction pour lui viser directement sa jugulaire. Un coup net parfait et sans bavure. Juste assez pour voir son sang gicler partout. Ah. Quel plaisir. Cette situation aurait été parfaite. S’il n’avait pas eu le temps de me tirer dessus.

Il s’était élancé dans un cri pressant sur la détente. Je sentais une grosse brulure au niveau de mon bras droit… Il m’avait effleurée. Il ne savait même pas viser… Et moi je savais couper des gorges. Malheureusement pour lui.

“Tu ne devrais pas jouer avec les jouets qui ne sont pas faits pour toi.”

Alors qu’il luttait encore alors que son sang continuait à couler au sol je m’approchais de Katherine pour la voir.
J’allais tout de suite sans attendre constater sa blessure dans son dos… Elle saignait. Un peu mais ça devrait aller. Je ne savais pas comment m’occuper de quelqu’un de la sorte.

“Tu as froid ? Tu veux que j’abrège tes souffrances ?” Disais-je avec un sourire malicieux sur les lèvres.

C’était la meilleure chose que je pouvais lui offrir. Mais je ne pense pas que Honoka  va l’apprécier.
Je venais déchirer la manche de mon haut et par la même occasion je venais me rendre compte que je n’étais pas en si bon état que ça. Cet enfoiré m’avait bien eu au final… Je venais presser sur la plaie qu’elle avait qui était ouverte. La mienne ? C’est pas grave ça devrait aller je pense.

“Ca va faire mal mais serre les dents. Putain si seulement il y avait quelqu’un pour nous aider. Je crois que je n’ai pas le choix.”

Je vais devoir la porter jusqu’à un hôpital ou quelque chose...

Les corps des trois au sol ? Le sang que j’avais partout sur mes vêtements ? On s’en occupera plus tard. Il fallait la sauver et maintenant.




Dernière édition par Honoka Yujira le Ven 24 Avr - 23:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  Empty
MessageSujet: Re: On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka    On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
On va leur remettre les pendules à l'heure •• ft. Honoka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-