La ville est en Juin 2020
Le Deal du moment :
Réduction sur la console Nintendo Switch Lite
Voir le deal
196.29 €

Partagez
 

 happy to see you again ☆ pipper park ;

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
happy to see you again ☆  pipper park ;  2zra
Améthiste N. Denbee

Améthiste N. DenbeeMessages : 78
Date d'inscription : 20/03/2020


happy to see you again ☆  pipper park ;  Empty
MessageSujet: happy to see you again ☆ pipper park ;    happy to see you again ☆  pipper park ;  EmptyDim 26 Avr - 23:21


Parmi les liens que tu avais gardés à Quederla, il y avait ton amie d'enfance. Avec elle tout était plus simple. Tu pouvais lui parler de tout ce qui te passais par la tête, ça ne causait ni gêne, ni silence. Vous aviez la manie d'être toujours ensembles, peu importe l'occasion. Cette amitié c'était construite par le fait que la mère de cette amie avait un lien assez fort avec ta mère adoptive. Ce qui fait qu'en plus de t'entendre très bien avec la mère Park, tu t'entendais également très bien avec sa fille.

En général Pipper et toi pouviez passer des heures à jouer ou rigoler ensemble et ce depuis très petite. Pipper à cinq ans de moins que toi, elle n'a donc pas vraiment été là pour toi quand tu avais perdu tes parents biologiques, mais elle était au courant. Néanmoins, une fois que tes parents adoptifs t'avaient pris sous leurs ailes, tu avais tout de même commencé à remonter la pente. Avoir une amie d'enfance qui a cinq ans de moins peut paraître assez compliqué, mais pendant des années tu avais plus été comme une grande sœur pour elle, que comme une amie, jusqu'au moment où vous pouviez vous faire des confidences, parler de garçons etc, là, une amitié c'était vite créée.

Ceci étant dit, avec les années, cette amitié grandissait de plus en plus, Pipper était une vraie amie sur qui tu pouvais compter et, même une confidente à qui tu parlais beaucoup de tes soucis. Alors, lorsque tu étais partie de Quederla, la demoiselle t'envoyait souvent des lettres. Elle aussi, avait quitté la ville une fois, mais dans d'autres circonstances. Pipper et toi vous communiquiez très souvent par lettres, tu lui racontais comment ça se passait pour toi ainsi que la de croissance phénoménale de Théis. Tu n'oubliais pas non plus de lui préciser ton ressenti sur la situation et le que tu évoquais quelques fois l'envie de revenir à Quederla. C'est Pipper qui avait réussi à te convaincre d'y revenir, d'ailleurs et ce au bout de quelques longues années d'échanges. Car ton envie d'y revenir devenait imposante au fil du temps dans tes pensées. Et c'est une fois que tu t'étais sentie prête que tu avais fait le pas, envoyant une lettre au préalable à la jeune Pipper, lui annonçant ton arrivée.

Le voyage avait été un peu long pour toi, beaucoup plus pour Théis. Arrivant devant la bâtisse que tes parents t'ont gracieusement léguée, tu décharges la voiture avec tes affaires ainsi que celles de Théis. Vous n'aviez pas besoin de grand-chose, les meubles étaient déjà dans la maison et vous aviez toujours une domestique qui venait pour entretenir cette dernière. Aider par ton père qui déchargeait avec toi vos affaires, tu poses les valises ainsi que les sacs dans le salon se trouvant juste derrière la porte d'entrée, remerciant ton père qui reparti aussitôt chez lui. La maison était grande, assez pour avoir de l'espace, assez pour que tu puisses avoir des coins pour toi sans avoir Théis dans les pieds.

Le rangement de vos affaires avait été plutôt long. Relevant la tête en soupirant de satisfaction, tu passes ton poignet sur ton front, le rangement était fini. Tes iris or se posaient sur tous les composants de ta chambre ainsi que les valises qui, maintenant, étaient complètement vides. T'asseyant pour reprendre ton souffle, tu contemples une photo de Noctis qui était posée sur ton bureau, l'air triste et nostalgique, puis tu termines ton rangement.

Beaucoup de travail en un temps que tu avais voulu record, car tu avais une invitée aujourd'hui. Pipper sera bientôt là, alors tu files sous la douche avec Théis, vous préparant toutes les deux pour recevoir votre invitée. Bien que la maison soit rangée de fond en comble, il y avait tout de même quelques cartons ici et là. Principalement des livres et de petites décorations achetées récemment. Posant Théis sur sa chaise haute pour qu'elle puisse déjeuner, tu aperçois quelqu'un derrière la porte vitré de la maison. Elle était déjà ? Enfin, déjà. Vous aviez rendez-vous à 14h, donc elle était pile à l'heure. Tu sors de la cuisine, nettoyant ta robe d'un rapidement coup avant de lui ouvrir la porte.

— Pipe ! Comment ça va ? Dis-tu en accompagnant ces paroles d'une bise sur la joue. Entre vas-y. Tu la laisses posé sa veste sur le porte-manteau puis tu lui montres le canapé depuis lequel on pouvait apercevoir la cuisine, ainsi que la salle à manger où se trouvait Théis. Vas-y installe-toi, je viens à peine de finir de tout ranger, c'est un peu en désordre. Dis-tu en te dirigeant vers Théis qui t'attendait pour finir de manger. Alors, quoi de neuf ?
feat. Pipper ▲ dialogue #DE9A89 ▲ hrp voilà :3
codage by zelda


Améthiste discute en #8F74A9
happy to see you again ☆  pipper park ;  4ruIzSB

happy to see you again ☆  pipper park ;  Gvv7Suf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conseillière
Piper Park

Piper ParkConseillièreMessages : 68
Date d'inscription : 14/04/2020


happy to see you again ☆  pipper park ;  Empty
MessageSujet: Re: happy to see you again ☆ pipper park ;    happy to see you again ☆  pipper park ;  EmptyLun 11 Mai - 22:29

Happy to see you again!Je me réveille avec la tête libre et les épaules libres. Pour une fois que je n'ai pas à me rendre au travail ou au QG... Je crois que je ne suis pas habituée à avoir du temps libre pour moi. La preuve: je fixe le plafond sans savoir quoi faire, sans savoir comment profiter de ce moment de repos. En vérité, je ne sais pas quoi faire. J'aimerais faire tellement de choses... Peut-être un peu trop.

Aujourd'hui, la seule chose que j'avais à faire: c'était d'aller voir Améthiste.

Une chouette fille. Sûrement la seule. Nous nous connaissons depuis l'enfance et bizarrement: elle est une des seules camarades d'enfance avec qui j'ai gardé contact. Sa mère est amie avec la mienne: j'imagine que ça vaut ce que ça vaut dans la balance.

En dehors de cela, Amé est la seule fille avec qui j'avais de bons moments. Alors que tout n'était que travaille, entrainement et excellence dans ma vie, les moments où nous trainions ensemble n'étaient que joie et éclats de rire. Aussi fou que cela puisse paraitre, Amé n'en avait rien à foutre de ma manière d'être et m'acceptait comme je suis. Je pouvais ne pas parler des masses, avoir ce côté secret: ça ne l'a jamais empêchée d'être qui elle était. En dépit de nos cinq ans d'écart, je ne me suis jamais sentie plus petite ou inférieure à elle. Même si elle avait été reine.

Lorsqu'elle est partie de Quederla ça m'a fait quelque chose. Nous nous écrivions des lettres et elle me parlait de sa fille. Théis. Franchement, sa gamine, j'aurais aimé être sa marraine. Mais je doute que ce soit judicieux de confier sa gamine à une lionne. Mais bon, au final marraine où pas, j'avais réussi, semble-t-il, à la convaincre de revenir. La mioche allait suivre évidemment.

J'avais vaguement abordé l'histoire de mon père avec Amé.

Non... Soyons honnêtes.

Je lui ai seulement dit que mon père été décédé et que j'étais devenue Conseillère. Je me suis contentée de lui donner de vagues informations, sans rentrer dans les détails. Pourquoi? J'imagine que la distance joue une rôle dans le "pourquoi" du "comment". Je voulais qu'elle soit là physiquement pour lui parler de ces choses si importantes... Qui sait si pour une fois, j'aurais pu réagir différemment et découvrir ce que je cachais réellement dans mon coeur qui semblait être fait de pierres à certains moments.

Décidée à ne pas me laisser abattre, je me lève, fais mon lit et file prendre une douche avant d'enfiler un pantalon de lin blanc et une chemise noire. Je me brosse les dents après un petit-déjeuner et enfile mes oxford avant de sortir. Je me dirige vers une pâtisserie que je connais bien et achète un fraisier avant d'aller faire d'autres courses et me diriger vers chez elle.

A 14h00, je suis en train de frapper à sa porte. Je suis ponctuelle et c'est quelque chose qu'on ne pourra jamais m'enlever. La porte s'ouvre et je découvre mon amie avec une trace sur la robe. Un coup de la gamine j'imagine...

- Pipe ! Comment ça va ?

Elle m'embrasse sur la joue et je fais de même en examinant les lieux des yeux.

- Entre vas-y.

J'accroche ma veste blanche sur le porte-manteau et reste debout, entre la cuisine et la salle à manger. Ou se trouve la gamine. Exactement comme elle me l'avait décrit dans les lettres. Je la fixe. Elle me fixe. Nous ne nous sourions pas. En faite, je n'y arrive pas, parce que je n'ai pas conscience de ce que je fais. Je suis plongée dans mes réflexions. Elle sent le bébé...

- Vas-y installe-toi, je viens à peine de finir de tout ranger, c'est un peu en désordre, dit-elle en se dirigeant vers Théis qui l'attend pour finir de manger. Alors, quoi de neuf ?

Je me sors de mes pensée et pose les sacs de course sur la table.

- J'imagine que tu n'as pas eu le temps de faire les courses ou quoi que se soit, alors j'ai pris la liberté de les faire pour toi... Histoire que tu ne sois pas trop débordée entre l'aménagement et la petite.

Puis je pose la boite à gâteau.

- J'ai pris un gâteau. Enfin... Un fraisier. Les enfants ça aime les fruits je crois. Surtout à son âge. Enfin... Je me souviens avoir aimé les fraises à son âge, donc...

Finalement, je m'installe sur la canapé et croise les jambes, tournée vers elles. Je soupire en dessinant un fin sourire.

- La vie...Je jongle entre le boulot et mon rôle de Conseillère.

Soit... Entre les réseaux de drogue dont j'essaye de me débarrasser et les gens qui me détestent à cause des embrouilles avec mon père.

- Et toi? dis-je pour changer de sujet. Est-ce que tu as tout ce dont tu as besoin ici? Tu sais que tu peux me demander si tu as besoin de quoi que se soit. Que se soit pour la maison ou Théis... J'imagine que le vol à dû être fatiguant alors n'hésite pas, dis-je en essayant de paraitre très avenante.

Avenante mais en peu coincée. J'ai du mal à être amicale de manière ouverte. Ça fait si longtemps que je n'ai pas été face à une personne qui soit mon égale en tous points... Ou presque.
:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
happy to see you again ☆  pipper park ;  2zra
Améthiste N. Denbee

Améthiste N. DenbeeMessages : 78
Date d'inscription : 20/03/2020


happy to see you again ☆  pipper park ;  Empty
MessageSujet: Re: happy to see you again ☆ pipper park ;    happy to see you again ☆  pipper park ;  EmptyDim 17 Mai - 3:33


Pipper était une personne que tu portais beaucoup dans ton cœur. Bien que vous ne vous soyez pas vu depuis longtemps, elle était assez importante pour que ça ne soit pas quelque chose qui te dérangerait. Lui souriant à son arrivée, tu la laisses s'installer comme à son bon vouloir. Tu venais de poser tes valises en ville et ça se voyait, néanmoins, Pipper avait pensé à tout et avait amené de quoi pouvoir discuter tranquillement sans que tu ne puisses te soucier du bien-être de ton invitée constamment. Théis, qui était toujours sage comme à son habitude, regardait Pipper son visage neutre, tout comme celui de Pipper. A la vue de cette scène, tu rigolas quelque peu. Tu savais qu'elle n'était pas trop à l'aise avec les enfants, alors ... Tu étais tout de même contente qu'elle échange ne serait-ce que de petits regards avec Théis. Tu t'occupes de la petite tout en regardant Pipper qui posait sur la table un sac de course ainsi qu'une boite avec un gâteau à l'intérieur. Autant pour le gâteau tu pouvais t'en douter, mais pour ce qui en était des course, tu pensais qu'elle aurait juste apporter de quoi boire. Souriant, un peu gênée par cette attention, tu te frottes l'arrière de la nuque, un sourire timide sur le visage. « Oh c'est gentil de ta part, tu n'étais pas obligée pour les courses voyons, c'est toi l'invitée ! » De la gêne assez présente oui, car tu n'aimais pas que les invités viennent avec d'aussi bonnes attentions quand tu n'avais rien à leur offrir en retour. Soupirant, tu laisses Théis seule sur sa chaise haute, la nourrisse devait être dans le coin, et tu savais qu'elle avait toujours un œil sur ta petite perle peu importe ce qu'elle faisait, alors tu ne te souciais pas trop de ça. De toute façon, Lux, qui se trouvait sur l'une de tes épaules, surveillait la petite au cas où elle faisait une bêtise.

Reportant ton attention sur Pipper, tu t'étais donc assise à coté d'elle, pour que vous puissiez discuter de façon plus simple. Tu tournes ta tête dans sa direction, cherchant son regard tout en l'écoutant. C'est vrai qu'elle était devenue conseillère de l'alliance. On peut dire que tu étais un peu fière d'elle comme si c'était ta propre fille. D'ailleurs, cela ne devait pas être faclie pour elle, elle à la tête d'hôtels de luxe tout en gérant le groupe, pour l'avoir vécu autrefois, tu pouvais affirmer que c'était une tâche assez prenante au quotidien. Prenant place de façon plus confortable sur le canapé, tu te laisses légèrement glisser sur ce dernier, croisant tes jambes.

— Bah écoute, la route a été longue, mais ça s'est bien passer. C'est assez compliqué de se dire que je suis de retour ici, mais bon ... Je suis heureuse de te revoir en tout cas, je sais que j'ai une attache solide.

Tu rigoles un peu avant de te lever, prenant le gâteau en main. Tu te diriges vers la cuisine, enlevant le gâteau de sa boite pour venir le mettre dans un plat beaucoup mieux adapté, dans le même temps tu fais bouillir de l'eau dans une théière, sortant deux tasses de thé et une boite contenant les différents parfums de thés que tu possédais. Sans attendre, tu viens déposer le gâteau sur la table basse du canapé, en y mettant deux assiettes, de quoi couper le gâteau et, bien sûr, les tasses de thés. Une fois l'eau assez chaudes, tu amènes la théière sur la table également, mettant un dessous de plat en dessous pour que la table ne soit pas endommagée. Une fois posé et prête à discuter avec ton amie, tu soupires, posant tes mains sur tes cuisses.

Je ne sais pas comment, mais j'ai un très mauvais pressentiment concernant mon retour en ville. J'ai l'impression de ne toujours pas avoir fait mon deuil, c'est difficile ... D'ailleurs, en parlant de deuil, tu te rappelas que le père de Pipper, lui aussi, nous avait quittés. Les lèvres pincées, tu mets de l'eau bouillante dans la tasse de thé posée devant Pipper, tout en continuant de discuter. D'ailleurs ... Vous tenez le coup ta mère et toi par rapport au décès de ton père ? Comment va-t-elle ? Tu poses la théière, qui contenait toujours assez d'eau pour deux autres tasses, sur la table. Te servant en thé, attendant juste que ce dernier n'infuse dans l'eau. Comment vous vous sentez par rapport à ça maintenant ... ?
feat. Pipper ▲ dialogue #DE9A89 ▲ hrp voilà :3
codage by zelda


Améthiste discute en #8F74A9
happy to see you again ☆  pipper park ;  4ruIzSB

happy to see you again ☆  pipper park ;  Gvv7Suf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conseillière
Piper Park

Piper ParkConseillièreMessages : 68
Date d'inscription : 14/04/2020


happy to see you again ☆  pipper park ;  Empty
MessageSujet: Re: happy to see you again ☆ pipper park ;    happy to see you again ☆  pipper park ;  EmptyDim 17 Mai - 12:30

Happy to see you again!La gosse me fixe. Je lui fait un grimace avant d'attraper le couteau et découper le gâteau en parts.

Amé me dit qu'elle le sent mal. Elle me parle de son deuil . J'imagine combien ce doit être dur pour elle.  Perdre quelqu'un n'est jamais évident. J'aurais voulu être à ses côtés lorsque cela est arrivé.  Par la suite mon amie me demande comme se sont passé les choses avec mon père ... Ce qui me fait soupirer. Je serre les dents et fini de placer les parts dans les assiettes avant de les fixer comme si je voulais les écrabouiller.

Je relève la tête et me laisse retomber en arrière en reflechissant.

- J'imagine qu'on s'y fait. Du moins c'est ce que le monde voudrait.  Ma mère... Est... En deuil, toujours. Elle prend les choses comme elles viennent et ... Ça reste son époux. Alors elle l'aime toujours, elle pense souvent à lui et quand le travail la dépasse, elle lui parle comme s'il allait lui répondre. Maman tient le coup, mais son rétablissement va très lentement.

Je regarde le thé en ayant un temps de reflexion un peu plus conflictuel envers moi-même.

- Maman se sent comme elle se sent. Cependant... Moi... Je n'en sais rien. Mon père a fait des choses terribles. Et bien que je l'aime, je n'arrive pas à lui pardonner ce qu'il a fait. Tu t'imagines? Mon propre père... Je découvre que mon propre père trempait dans des affaires de drogue et aujourd'hui je suis obligée de nettoyer derrière lui. Jamais dans ma vie, je n'aurais pensé devoir devenir une personne influente au point de me frotter à des dealers, des réseaux de drogue pour nettoyer nos affaires et avoir la paix. C'est comme s'il nous avait mis dans un mélasse et que je ne pouvais pas m'en débarasser. A chaque fois que je me débarasse d'une attache, une autre se créer...

Les arrangements avec les cartels, les échanges équivalents, les dédommagements, le financement... Enlever un mauvaise herbe nécessite d'arracher ses racine sans détruire les fleures environnantes et pour ça: il faut en imposer avec brio. Il faut avoir une certaine prestance, un certain pouvoir. Pouvoir que je ne souhaite pas avoir mais que je suis obligée d'avoir.

Je deviens une nouvelle tête à couper, un nouveau sujet de convoitise. C'est très désagréable quand on veut vivre une vie paisible loin des conflits.

- Cette histoire de drogue m'a éclaté au visage et j'ai l'impression que je ne m'en débarrasserais qu'après un long moment, dis-je en riant jaune.

Je regarde Théis. Comment préserver les plus fragiles d'entre nous quand on sait ce que je sais. Comment vivre "normalement" quand on a vu ce que j'ai vu?  Un grand pouvoir implique des grandes responsabilités.

- Enfin bref... Comme tu les sais, je suis devenue Conseillère. Là aussi, à cause de mon père, les gens me regardent de travers. J'ai parfois l'impression que la Reine ne tient pas a prendre en compte l'avis de sa conseillère. C'est à se demander à quoi je sers. J'ai parfois l'impression qu'on fonce droit dans le mur... Mais je m'en sors bien.

J'attrape mon assiette et me met à manger ma part de fraisier.

- Parle moi de toi plutôt, Amé. Il n'y a rien d'interessant à dire sur moi.  
:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
happy to see you again ☆  pipper park ;  2zra
Améthiste N. Denbee

Améthiste N. DenbeeMessages : 78
Date d'inscription : 20/03/2020


happy to see you again ☆  pipper park ;  Empty
MessageSujet: Re: happy to see you again ☆ pipper park ;    happy to see you again ☆  pipper park ;  EmptyDim 17 Mai - 22:19




Bon. Encore une après-midi à boire du thé avec une connaissance, cela commençait à devenir une habitude pour la jeune Denbee, au moins on ne pouvait pas dire qu'elle ne faisait pas honneur à ses origines anglaises. Après avoir avoué à Pipper que de ton coté ça ne se passait pas forcément comme tu pouvais le montrer au quotidien, tu avais vite détourné le sujet sur elle et ses parents. Le décès de son père était une chose dont vous ne parliez pas, vous n'en aviez pas eu le temps à vrai dire. Ce n'était pas un sujet dont tu voulais parler par courrier, alors il était vrai que maintenant que vous étiez l'une à coté de l'autre en trois dimensions, la question ne pouvait qu'être posée. Mais tu ne t'attendais pas forcément à une telle réponse.

Tu savais que la famille de Pipper était fortuné elle aussi, mais ce que Pipper t'annonçait là, tu ne pouvais en aucun cas t'en douter. Pour le coup, tu comprenais son tiraillement au sujet de son père. Apparemment, du coté de sa mère, ça se passait bien. Tu comprenais les sentiments des deux femmes, perdre un être aimé de cette façon, son mari de ce fait, c'était une situation très dure à vivre, situation dans laquelle tu te trouvais toujours par ailleurs ... Et pour une jeune femme comme Pipper, tu étais persuadée que ça n'avait pas dû être facile non plus. Ayant perdu tes parents jeunes, tu ne pouvais t'imaginer dans quel état d'esprit elle se trouvait, cependant, ce que tu n'avais pas eu, était un revers de médaille aussi incompréhensible. Une image paternelle surement brisé par la découverte qu'elle avait faite suite à son décès. Prenant une petite inspiration, tu viens à prendre l'assiette qui se trouvait devant toi, où elle avait posé une part du fraisier. Théis, qui avait été libéré de sa chaise haute par sa nourrisse, venait vers toi, réclament poliment une bouchée. C'est en tendant la cuillère avec le morceau de fraisier, que tu répondais d'ailleurs à Pipper.

— C'est vraiment ... Enfin, je ne m'y attendais pas. C'est vrai qu'avec ça sur les épaules en plus, le deuil ne doit être que plus difficile tout en étant gênant, car tu dois lui en vouloir, enfin ... J'imagine ? Prenant une bouchée du gâteau à ton tour, tu observes Théis qui partait gambader dans le jardin, la laissant une nouvelle fois sous une autre surveillance que la tienne. En y repensant, c'était tout de même très injuste que tout en chacun perde confiance en elle tout ça à cause des magouilles de son père. Tu rebondis alors, sur le sujet, mais ne veux pas y passer trop de temps non plus, ce sujet ne devait pas être agréable pour elle. Je pense que tu regagneras facilement la confiance de tout le monde. Montre leurs juste que tu n’es pas comme ton père et que tu es une personne de confiance.

M'enfin, elle voulait aussi que tu lui parles de toi, chose qui n'était pas très excitant à vrai dire. Depuis que tu étais revenue à Quederla, tu te sentais un peu bizarre. Mais, durant la période où tu n'y étais plus, tu avais aussi cette même boule au niveau du ventre qui hantait tes journées. De plus, à part t'occuper de ta fille, t'entraîner à te défendre (et à attaquer), tu n'avais pas fait grand-chose.

— Me concernant, je ne pense pas qu'il y ai grand-chose à dire Pipe. Le temps passé loin de tout m'a fait un bien fou, certes, mais je n'ai rien fait de spécial à part prendre du temps pour moi et Théis, pas grand-chose. Tu soupires un long moment, c'était assez étrange d'avoir une vie aussi monotone. Des fois je regrettes un peu d'être partie, la place de reine et tout ce qui en découlait me manque. Néanmoins c'est peut-être mieux ainsi.

Tu souris doucement, posant la tasse sur la table. Tu regardes Pipper du coin des yeux, il fallait tout de même que vous ayez un sujet de conversation plus joyeux. Mais ce n'était sûrement pas le moment. Tu connaissais Pipper et tu savais qu'elle avait du mal à dire ce qu'elle avait sur le cœur. Alors, certes, tu avais changé de conversation, mais tu n'avais rien de plus à dire de ton coté, tandis qu'en ce qui concernait Pipper, tu sentais qu'elle en avait encore beaucoup à dire.

— Mais outre tout ça, j'imagine que tu ne veux pas forcément en parler, mais, tu es sûre que c'est tout ce que tu as à me dire ? Comment tu vas globalement toi dans tout ça ? Tu peux tout me dire, donc vas-y, c'est l'occasion de tout extérioriser. Souriant à la demoiselle, tu poses tes mains sur ton genoux, croisant les jambes. Tu ne voulais pas la forcer dans tous les cas, mais il fallait aussi qu'elle puisse se confier à quelqu'un, tu étais aussi là pour ça.


   



Améthiste discute en #8F74A9
happy to see you again ☆  pipper park ;  4ruIzSB

happy to see you again ☆  pipper park ;  Gvv7Suf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conseillière
Piper Park

Piper ParkConseillièreMessages : 68
Date d'inscription : 14/04/2020


happy to see you again ☆  pipper park ;  Empty
MessageSujet: Re: happy to see you again ☆ pipper park ;    happy to see you again ☆  pipper park ;  EmptyMar 26 Mai - 14:17

Happy to see you again!

- Je pense que tu regagneras facilement la confiance de tout le monde. Montre leurs juste que tu n’es pas comme ton père et que tu es une personne de confiance.

Hmm... Montrer que je suis une personne de confiance... Mon père en était une... Il avait juste ses secrets. Et j'ignore s'il en avait d'autres biens cachés.

- Me concernant, je ne pense pas qu'il y ai grand-chose à dire Pipe. Le temps passé loin de tout m'a fait un bien fou, certes, mais je n'ai rien fait de spécial à part prendre du temps pour moi et Théis, pas grand-chose. Des fois je regrettes un peu d'être partie, la place de reine et tout ce qui en découlait me manque. Néanmoins c'est peut-être mieux ainsi.

- J'aurais aimé que tu sois reine, Amme. Vraiment. Au moins je n'aurais pas eu l'impression de parler dans le vide ou de ne servir à rien... Ce qui est parfois le cas. La reine actuelle n'est pas méchante, mais je ne pense pas qu'elle me considère vraiment ou qu'elle me trouve une utilité. Enfin...

Les mots cessent de sortir. Il y a des moments comme ça ou je remet tout en question et contrairement aux réactions normale des gens... Je me laisse presque gagner par le doute et finis par voir un tragique dessin au sens de ma vie. Puis je me réveille et oublie.

- Mais outre tout ça, j'imagine que tu ne veux pas forcément en parler, mais, tu es sûre que c'est tout ce que tu as à me dire ? Comment tu vas globalement toi dans tout ça ? Tu peux tout me dire, donc vas-y, c'est l'occasion de tout extérioriser.

Je pousse un grand soupire et me met machinalement à proposer des morceaux de gâteau à la petite qui les attrapes de ses mains poisseuses. Les miennes aussi le sont. C'est comme si je nourrissais les canards et les poissons dans l'étang...

- J'en sais rien Ammé... Je travaille... J'aime mon travail. J'ai rêvé toute ma vie de reprendre le flambeau et maintenant que je l'ai.... C'est comme s'il me manquait quelque chose. L'expérience sûrement. Je crois que je n'étais pas préparée à devoir gérer les problèmes de drogue de mon père... Tu vois... Les gens des réseaux illégaux marchent par d'autres lois auxquelles j'ai dû m'adapter...

Je n'avais pas envisagé dans mon train de vie, de devenir un tête à abattre. Je suis un potentiel risque pour le commerce illégal en plus d'être une adversaire pour les autres services hôteliers. Je me rend compte au final que j'ai oublier que je savais faire autre chose que travailler, garder mes ennemis sous le coude et... Protéger l'Alliance.

- J'en veux à mon père. Tu sais le plus terrible dans tout ça c'est que j'ai pas réussi à verser une larme le jour de son enterrement. J'ai eu l'impression... D'avoir perdu une partie de mon humanité. Une partie de mes souvenirs. N'importe quel enfant qui aurait perdu son père aurait pleuré, mais pas moi... Et si je l'ai fait... C'est uniquement parce que j'étais trop en colère pour pouvoir utiliser mes mots ou mes larmes...

Je fini par sourire et essuie ma main.

- Je suis, en quelque sorte... Devenue un monstre.  
:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
happy to see you again ☆  pipper park ;  2zra
Améthiste N. Denbee

Améthiste N. DenbeeMessages : 78
Date d'inscription : 20/03/2020


happy to see you again ☆  pipper park ;  Empty
MessageSujet: Re: happy to see you again ☆ pipper park ;    happy to see you again ☆  pipper park ;  EmptyMar 26 Mai - 17:55




Soufflant du nez en entendant Pipper dire qu'elle aurait aimé que tu conserves ton titre de reine, tu baisses un peu les yeux. Elle comme toi, vous saviez pertinemment que ce n'était pas une bonne idée au vu de ta paranoïa naissante de l'époque. Ceci dit, tu pouvais aisément comprendre son point de vue. Son rôle de conseillère au sein du groupe était important et si, malgré tout ce qui se passait dans la vie de Pipper, Kira ne l'écoutait pas, ce n'était pas forcément bon pour le moral de la demoiselle. Un rang important, mais une parole qui ne valait rien, c'était compliqué. Tu regardais Pipper, lui posant donc la question fatidique, est-ce qu'elle allait vraiment bien ? Tu le savais au fond, elle ne te disait que ce qui n'allait pas en surface, mais il y avait bien plus. Pipper, tout comme toi, c'était un iceberg, ne laisser paraitre que les problèmes mineurs alors qu'au fond tout nous ronge de l'intérieur, une spécialité chez vous. Tu souris légèrement l'entends enfin se confier à toi, comme l'amie que tu étais avec elle depuis des années.

En fin de compte, tu pouvais très bien voir ce qui se passait pour elle. Le travail qu'elle avait, elle l'aimait, mais les contraintes laissées par son père alors qu'elle reprenait le flambeau, ce n'était pas des choses si simples à gérer. D'un côté, tu ne pouvais que comprendre. Quand elle vient à dire qu'il lui manquait sûrement de l'expérience, tu acquises, néanmoins, était-ce bien ça ? Pipper était gérante de la chaine d'hôtel depuis quelque temps déjà, ne serait-ce pas un souci beaucoup plus large, beaucoup plus grand ? Peut-être qu'au final elle aurait besoin d'une personne en plus qui l'aiderait à prendre un peu plus de temps pour qu'elle puisse mettre de l'ordre dans tout ce désordre causé par son père.

De plus, tout comme elle le disait bien elle-même, elle en voulait à son père. C'était terrible pour elle, compréhensible pour toi. Tu ne savais pas trop comment tu aurais réagi dans sa situation, mais ton petit doigt- te disais que tu aurais sûrement eu les mêmes réactions. Après tout, comment voulez-vous réagir autrement en apprenant des secrets aussi lourds qui pesaient sur le dos de votre père et qui, à sa mort, posaient désormais sur le vôtre ? Lâchant un soupire en l'entendant dire qu'elle était devenue un monstre, tu poses ton assiette, te tournant d'un simple glissement sur le canapé, observant la demoiselle.

— Tu peux dire tout sauf ça, Pipe. Soupirant un peu, tu fermes les yeux l'espace d'une seconde. Je ne suis pas à ta place, mais je suis convaincue que j'aurais eu la même réaction. C'est dur d'apprendre les secrets de ses parents et encore plus lorsque ces derniers ont des retombés sur le reste de la famille.

Prenant un petit instant, tu pensais à une solution qui pourrait l'arranger, tu ne voulais pas non plus qu'elle se sente obligée d'accepter son offre, néanmoins, ça serait peut-être bon pour elle, de prendre une pause sur tout ça.

— Ce que je peux te proposer, c'est mon aide. Je sais gérer un centre commercial, je peux t'aider à gérer tes hôtels le temps de remettre cette histoire de réseau illégal sur de bons rails. Tu lui souris, portant la tasse de thé à tes lèvres, en buvant une gorgée avant de reprendre la parole. Je suis là, profite, tu as peut-être eu trop de choses à gérer depuis, ce n'est pas grave de chercher de l'aide.  Tu souris un peu, posant la tasse de thé sur tes genoux. Tu te voulais rassurante, c'était ton objectif. Mais tu n'es en aucun cas un monstre, tout ce qui t'arrive actuellement est normal au vu de la situation.

Ébouriffant les cheveux de Théis, qui passait de temps en temps vous embêter, tu regardais Pipper, espérant qu'elle trouve tout de même une solution pour toute cette situation inconfortable ans laquelle elle se trouvait. Mais tu savais aussi que ça ne servait à rien de la presser, alors tu lui laisses le temps de réfléchir à la solution que tu venais de lui présenter puis tu verrais après pour chercher le fond du problème, s'il le fallait.

   



Améthiste discute en #8F74A9
happy to see you again ☆  pipper park ;  4ruIzSB

happy to see you again ☆  pipper park ;  Gvv7Suf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conseillière
Piper Park

Piper ParkConseillièreMessages : 68
Date d'inscription : 14/04/2020


happy to see you again ☆  pipper park ;  Empty
MessageSujet: Re: happy to see you again ☆ pipper park ;    happy to see you again ☆  pipper park ;  EmptyVen 29 Mai - 15:38

Piper Park a écrit:
Happy to see you again!
-Tu peux dire tout sauf ça, Pipe. Je ne suis pas à ta place, mais je suis convaincue que j'aurais eu la même réaction. C'est dur d'apprendre les secrets de ses parents et encore plus lorsque ces derniers ont des retombés sur le reste de la famille. Ce que je peux te proposer, c'est mon aide. Je sais gérer un centre commercial, je peux t'aider à gérer tes hôtels le temps de remettre cette histoire de réseau illégal sur de bons rails. Je suis là, profite, tu as peut-être eu trop de choses à gérer depuis, ce n'est pas grave de chercher de l'aide. Mais tu n'es en aucun cas un monstre, tout ce qui t'arrive actuellement est normal au vu de la situation.

Je finis ma tasse thé et laisse reposer ma tête en arrière.

- J'ai... Raymond. Raymond m'aide dans mes fonctions... Mais je te promet de réfléchir à ton offre. Puis même si j'accepte, il faut que je prévienne le personnel et... Ce genre de choses... J'y penserais.

Je ferme les yeux et sens comme une fatigue soudaine me gagner... Elle part de mes jambes et remonte tout le long de mes lombaires. Ça fait longtemps que je ne me suis pas assise pour ne rien faire.

- J'essaye d'aider toutes les personnes que je croise. Des types et des nanas qui sont dans des galères pas possibles... Je fais ça par plaisir et au final... J'arrive pas à m'aider moi même. C'est comme si ... J'essayais de me racheter. Je crois que je développe un complexe de Dieu...

Je fixe la petite qui semble se frotter les yeux. Elle a envie de dormir...? Ou elle a quelque chose dans l'oeil. Elle me rappelle moi quand j'étais petite.

Un jour ma mère a voulu m'expliquer ce qu'était le racisme... A cause d'une voisine appelée " Tara" qui était assez virulente avec nous... A cause de mon métissage. Maman m'a dit que parfois les gens sont méchants. Et que parfois ça ne se voit pas. Les gens disent des trucs qui semblent gentils, mais derrière leurs mots y'a un sous entendu méchant...

- Tu te souviens de la femme d'Henry? Tuée parce qu'elle vient du Kenya?

- Oui... ( J'ai eu un temps de reflexion puis...) C'est Tara qui l'a tuée?!

- Q-quoi?! Non!!!

Ça l'a fait rire. Moi je pensais vraiment que Tara l'avait tuée. Enfin... J'étais naïve à cette époque. Assez pour me laisser avoir avec des fraises et de la crème fouettée. Mais maintenant... Ma visions des choses est plus terne...

- Je peux rien faire avec le terrain de mon père... Même si je le veux... 
:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
happy to see you again ☆  pipper park ;  2zra
Améthiste N. Denbee

Améthiste N. DenbeeMessages : 78
Date d'inscription : 20/03/2020


happy to see you again ☆  pipper park ;  Empty
MessageSujet: Re: happy to see you again ☆ pipper park ;    happy to see you again ☆  pipper park ;  EmptyLun 1 Juin - 1:52




Un regard assez protecteur que tu avais envers ton amie. Tu ne pouvais pas vraiment t'en rendre compte, mais étant donné que tu gérais le centre commercial de la ville, tu savais que ce n'était pas tous les jours faciles d'avoir une affaire à gérer de sa propre main. Toi, tu avais les soucis en arrière-plan en moins et pour ça tu ne jalousais absolument pas Pipper. Mais il n'en demeure pas moins que tu voulais aider ton amie, les amies sont faites pour ça, alors tu ne vas pas t'empêcher d'être là pour elle si tu en avais le besoin, l'envie. Cela devenait difficile pour toi de la voir dans cet état, elle avait l'air d'être dépassée par les événements qui s'étaient bousculés dans son petit rythme de vie dont elle avait eu l'habitude jusqu'à présent.

Tu regardes Pipper, tu ne pouvais pas détourner ton regard des traits de son visage. Elle qui te disait essayer d'aider toutes les personnes qu'elle croisait. Elle qui voulait faire le bien autour d'elle au final, ça devait être très dur de vivre dans une situation où les gens craignaient de se confier. Elle le faisait par plaisir, mais était aussi perdue au niveau de ses propres pensées. Elle disait qu'elle essayait peut-être de ce racheter, chose que tu pouvais comprendre. Mais ce racheter ? Pour quoi ? Ce racheter d'avoir eu un père qui ne regardait pas les conséquences ? En voyant la situation de Pipper tu te demandais si tu avais eu de la chance de ne pas avoir à baigner dans ce genre d'histoire, ou si c'était juste très très rare dans les familles riches ? Dans tous les cas, elle pouvait compter sur toi et ça, elle l'avait bien compris. Bien qu'elle ait déjà quelqu'un pour l'aider dans ses fonctions, elle pensait aussi au fait de prévenir tout le personnel et tout ce qui en découlerait si tu venais lui prêter main forte. Soit, remplissant de nouveau ta tasse de thé, tu regardes ton amie.

— Soit, faisons ça, mais fais attention à toi Pipe. Je ne suis pas psychologue, mais de ce que je vois, de ce que j'entends, tu aurais peut-être besoin d'une pause. Ce Raymond, tu ne peux pas juste lui transmettre des directives par téléphone et t'éloigner un peu de tout ça ?

Soupirant légèrement, tu t'adosses de nouveau au canapé, prenant ta tasse de thé avec toi, que tu poses sur ton genou, regardant devant toi. Tu ne savais pas trop quel genre de conseils tu pouvais donner à Pipper sur ce point-ci, mais la connaissant il pouvait il y avoir tant d'autres choses.

— Et puis, tu es sûre qu'il n'y a pas autre chose qui te tracasse en ce moment ? Le travail et l'alliance c'est bien, mais outre ça ? N'as-tu donc rien d'autre pour te faire oublier ça ?

Tu parlais bien évidemment de ses connaissances extérieures. Tu étais une amie qu'elle connaissait depuis un très long moment à présent, mais des fois tu venais à te demander si elle arrivait à se créer d'autres amitiés aussi solides avec le reste du monde. Il ne fallait pas se mentir, Pipper avait un comportement amical assez particulier et tout le monde n'était pas forcément à son aise en sa présence ... Ou du moins, c'est ce que tu t'imaginais.

   



Améthiste discute en #8F74A9
happy to see you again ☆  pipper park ;  4ruIzSB

happy to see you again ☆  pipper park ;  Gvv7Suf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conseillière
Piper Park

Piper ParkConseillièreMessages : 68
Date d'inscription : 14/04/2020


happy to see you again ☆  pipper park ;  Empty
MessageSujet: Re: happy to see you again ☆ pipper park ;    happy to see you again ☆  pipper park ;  EmptyMer 17 Juin - 12:17

Happy to see you again!

- Et puis, tu es sûre qu'il n'y a pas autre chose qui te tracasse en ce moment ? Le travail et l'alliance c'est bien, mais outre ça ? N'as-tu donc rien d'autre pour te faire oublier ça ?

Qu'est-ce que j'aurais? Travailler c'est justement ce qui me permet de ne pas penser au fait que je sois la fille de mon père. Ce qui me tiens en vie.

- Je n'ai rien en dehors du travaille et de l'Alliance.

Normale? Qu'est-ce que c'est qu'être normale? Est-ce que c'est un chemin tout tracé? Une façon de se comportée appréciée par le monde? Pour ma part je considère qu'on est normal si on fait ce dans quoi on est utile. Si on fait ce que nos mains trouvent à faire. C'est ça être normale pour moi. La vie est déjà trop compliquée, alors pourquoi est-ce que je devrais me casser la tête à trouver un moyen d'être "normale". J'ai juste à faire ce que je sais faire...

... Pourtant...  Des fois, j'aimerais faire autre chose qu'être cette femme froide, tirée à quatre épingle. J'aimerais rire avec quelqu'un aux éclats sans qu'on me prenne pour une idiote. Dire des bêtises, et faire des blagues foireuses sans qu'on me colle l'étiquette de la fille trop volubile et sans cervelle.  

Mais quand on est moi: on ne peut pas savoir ce que c'est. Je ne pourrais jamais reprocher au monde de ne pas savoir. Moi même en devenant ce que je suis, je ne savais pas dans quoi j'embarquais. Mes épaules n'étaient pas taillées pour ça. Disons simplement que je me suis faite qualifiée par ce qui m'est tombée dessus. La seule chose qui m'a permis de survivre jusqu'ici, c'est mon caractère.

- C'est vrai que parfois... Je me demande si je pourrais m'amuser... J'ignore comment... J'imagine que lire des livres, voyager et festoyer sont des activités comme les autres. Mais ça n'a rien d'amusant je trouve... Et le fait que je ne trouve plus ça amusant, m'inquiète... J'ai l'impression de perdre le goût de quelque chose... De devenir trop exigeante avec la vie.

Soudain je me redresse. J'ai une idée.

- Dis moi Ammé... Je pourrais garder Théis parfois? Le temps d'une journée. Je pense que ça porrait me changer les idées.

En effet. Les enfants sont imprévisibles. Il sont une source constantes de nouvelles idées, de nouvelles joies...Je pense que c'est ça dont j'ai besoin. "D'imprévisible". De quelque chose qui me surprenne et qui déborde sur mes plates bandes sans que je puisse rien y faire.

- Ça m'aiderait à décompresser. Et toi ça te donnerait du temps pour faire ... ce que tu as à faire. Des travaux, des courses, tes papiers ou je ne sais quoi.  J'en prendrais grand soin.

Je regarde la petite chose se mouvoir. Qui sait si elle ne va pas se réveiller et hurler ou juste sourire.

- S'il te plaiiiiiit...

 
:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

happy to see you again ☆  pipper park ;  Empty
MessageSujet: Re: happy to see you again ☆ pipper park ;    happy to see you again ☆  pipper park ;  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
happy to see you again ☆ pipper park ;
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: La Capitale ~ :: Les Quartiers Bourgeois :: Maison de Mlle Denbee-