La ville est en Septembre 2020

Partagez
 

 Emploi sur le tas [PV Altiel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emploi sur le tas [PV Altiel] G4b1
Abbygaëlle L. Midford

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 410
Date d'inscription : 28/11/2016


Emploi sur le tas [PV Altiel] Empty
MessageSujet: Emploi sur le tas [PV Altiel]   Emploi sur le tas [PV Altiel] EmptyMar 5 Mai - 23:52

Abbygaëlle L. Midford et Altiel Selmine
Emploi sur le tas
Comme tous les matins, tu t'étais levée de bonne heure pour prendre ta douche, choisir tes plus beaux vêtements et prendre le temps de te coiffer et te maquiller. Comme à ton habitude, tu étais magnifique et prête à affronter cette nouvelle journée à ton travail. Rien d'exceptionnel n'était de prévu pour aujourd'hui : une tonne et une tonne de paperasse t'attendait sur ton bureau et tu allais faire en sorte de la faire disparaître le plus vite possible.

Tu t'arrêtais à ton café préféré pour prendre ton café bien noir et bien corsé avant de te rendre à ton boulot. Tu prends le tram et t'assois sur un des sièges en attendant de pouvoir arriver dans les Hauteurs. Une fois sortie, tu avances tranquillement dans les ruelles et te diriges vers le journal ; il faisait beau aujourd'hui... Un peu frais mais l'air était agréable de si bon matin.

Arrivant devant ton journal, tu remarquais la petite annonce concernant la recherche d'un imprimeur ; tu fis une grimace en voyant que le petit jeune embauché il y a un mois était partie. Les horaires ne convenaient plus avec son rythme de vie et ses études alors il avait préféré partir... Tu soupirais. Tu avais embauché quelqu'un pour un court laps de tas mais cette personne t'avait déjà évoqué son souhait de ne pas rester ici.

Tu ouvris la porte de journal et grimpas les escaliers pour rejoindre les bureaux des journalistes, tous semblait être présent aujourd'hui. Tu allas rejoindre ton bureau, gardé par ta secrétaire qui était déjà présente depuis une demie-heure. Elle te salua d'un signe de tête que tu imitas avant de t'enfermer dans ton bureau... Tu avais besoin de calme pour travailler et tu t'attelas à la tâche sans plus attendre.

Quelques heures plus tard -tu supposais-, ta secrétaire toqua à ta porte avant d'entrer dans le bureau : elle venait de t'annoncer un rendez-vous. Tu regardais ton agenda avant de lui lancer un regard d'incompréhension... Tu n'avais pas de rendez-vous aujourd'hui. Apparemment, ce monsieur Selmine venait pour le poste d'imprimeur, tu soupirais... Ce n'était pas vraiment le bon jour pour venir te voir mais c'était important. Tu fis un signe pour accepter la rencontre avant de te lever au moment où il entra dans le bureau.

- Monsieur Selmine. Enchantée. Abbygaëlle Midford, Directrice du Journal. Ma secrétaire me disait que vous étiez là pour le poste d'imprimeur ? Je vous écoute, présentez-vous !


Emploi sur le tas [PV Altiel] Unknown
Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valet de l'Alliance
Niels Egilson

Niels EgilsonValet de l'AllianceMessages : 61
Date d'inscription : 03/05/2020


Emploi sur le tas [PV Altiel] Empty
MessageSujet: Re: Emploi sur le tas [PV Altiel]   Emploi sur le tas [PV Altiel] EmptyMer 6 Mai - 20:52






L
e lendemain de son emménagement, Altiel était prêt à passer à la suite: trouver un emploi.

Le soleil matinal éclairait faiblement la chambre, alors qu'il commença à se préparer. Il vérifia qu'il était propre, présentable, bien coiffé et rasé, puis il s'habilla des seuls genres de vêtements qu'il possédait: Chemise, cravate, veste, veston, pantalon, chaussures de cuir.

Alors qu'il finalisait sa tenue, il ne réalisait presque toujours pas que sa vie avait pris un tel tournant en si peu de temps. Lui qui pensait finir ses jours dans un bain de sang ou dans une pièce sombre et froide, il était un peu déboussolé par ce à quoi sa vie pourrait ressembler à l'avenir. Mais surtout, il n'arrivait pas à se convaincre que sa vie réussirait à être ''normale''. Lui, en tout cas, ne l'était plus, ''normal''.

En quittant son logement, il s'alluma une cigarette, et partit à pied.
Il parcourra durant plusieurs heures la ville, autant pour se familiariser avec elle que pour chercher des possibilités d'emploi.
C'est finalement au stand de rue où il acheta son dîner, qu'il vit dans le journal offert l'offre d'emploi du journal, qui recherchait un nouvel imprimeur. Notant l'adresse, il termina son dîner, et s'alluma une deuxième cigarette en remerciant le cuistot.

En arrivant devant le bâtiment qui se situait dans les hauteurs de la ville, il vit à nouveau l'affiche de l'annonce.
Il écrasa sa cigarette dans une poubelle publique située près de l'entrée, et traversa la porte.

La jeune femme de la réception l'accueilla poliment;

- Bonjour! Bienvenue au journal «La libre pensée», que puis-je faire pour vous aujourd'hui?

- Bonjour. Je viens présenter ma candidature pour l'emploi d'imprimeur que vous recherchez. Est-il toujours disponible?

- Oui, bien sûr, avez-vous un rendez-vous, monsieur...?

- ...Selmine. Non je n'en ai pas; cela est-il problématique?

- Laissez-moi communiquer avec la secrétaire de Mme. Midford, si elle peut vous recevoir maintenant.

Sur ces mots, elle saisit le téléphone à son bureau et composa un numéro.
Elle échangea quelques mots dans le combiné, puis releva la tête en raccrochant.

- Madame va vous recevoir, monsieur Selmine. Veuillez attendre sa secrétaire qui vous accompagnera à son bureau, s'il vous plaît.

Il profita du bref délais pour retirer son manteau et le poser sur son bras gauche.
Quelques instant suffirent pour voir apparaître la dite secrétaire, qui l'invîta à la suivre.

Après avoir monté d'étage dans le bâtiment, ils aboutirent devant une porte de bois travaillée, auprès de laquelle elle le laissa le temps de prévenir sa supérieure de son entrée imminente.

En entrant, il vit Mme. Melford se lever pour l'accueillir de derrière son grand bureau rempli de paperasse.

- Monsieur Selmine. Enchantée. Abbygaëlle Midford, Directrice du Journal. Ma secrétaire me disait que vous étiez là pour le poste d'imprimeur ? Je vous écoute, présentez-vous !

Il lui serra la main en retour. Il remarqua tout de suite qu'elle avait l'air d'être une femme de tête à la poigne de fer dans son millieu de travail. Bien vêtue et coiffée, elle en imposait immédiatement en inspirant le respect ainsi.
Il admira ces qualités.
«C'est bien nécessaire, dans le millieu du journalisme.»

Il répondit sur un ton calme et détendu, son visage affichant une expression neutre.
-Bonjour. Mon nom est Altiel Selmine. Enchanté de vous connaître. Je suis emménagé en ville depuis peu; je cherches donc un emploi présentement. Puisque vous recherchez un imprimeur, j'imagine que vous désirez embaucher dans les plus courts délais; je serait heureux de pouvoir travailler avec vous afin que vos lecteurs ne remarque pas la moindre différence dans la qualité du travail que vous leur fournissiez jusqu'à maintenant.
J'ai connaissance que ce poste est nocturne, et je suis par chance, un homme qui apprécie travailler de nuit également.


(c) L Y S / L A E / M A T E N A



Niels = #006699
Emploi sur le tas [PV Altiel] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emploi sur le tas [PV Altiel] G4b1
Abbygaëlle L. Midford

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 410
Date d'inscription : 28/11/2016


Emploi sur le tas [PV Altiel] Empty
MessageSujet: Re: Emploi sur le tas [PV Altiel]   Emploi sur le tas [PV Altiel] EmptyMer 6 Mai - 21:53

Abbygaëlle L. Midford et Altiel Selmine
Emploi sur le tas
Tu n'aimais pas être dérangée pendant ton travail, surtout lorsque tu avais prévu une journée type ; c'est-à-dire, décimer la pile de dossiers qui traînait sur ton bureau. Néanmoins, tu devais reconnaître que vous aviez besoin urgemment d'un imprimeur alors même si il n'était pas venu avec un rendez-vous, il s'agissait peut-être de la perle rare. Tu l'espérais car tu n'avais pas le temps de t'occuper d'un énième boulet devoir lui payer des heures de formations pour ce métier. Tu lui serras la main et l'invita à s'asseoir ainsi qu'à se présenter.

- Bonjour. Mon nom est Altiel Selmine. Enchanté de vous connaître. Je suis emménagé en ville depuis peu; je cherches donc un emploi présentement. Puisque vous recherchez un imprimeur, j'imagine que vous désirez embaucher dans les plus courts délais; je serait heureux de pouvoir travailler avec vous afin que vos lecteurs ne remarque pas la moindre différence dans la qualité du travail que vous leur fournissiez jusqu'à maintenant. J'ai connaissance que ce poste est nocturne, et je suis par chance, un homme qui apprécie travailler de nuit également.


- Vous parlez bien notre langue pour quelqu'un qui vient d'arriver.

Tu avais tiqué sur ce point-là. Peut-être qu'il était d'une ville voisine ou qu'il était installé dans les campagnes mais il s'agissait d'un pur étranger, il avait un très bon accent Quederlien. Bon, vous n'étiez pas ici pour discuter accent et chiffon mais tu te devais de faire cette petite remarque. Tu avais hoché la tête pour la suite de sa présentation ; il semblait avoir connaissance du poste, notamment pour la contrainte de travailler de nuit. Au moins, ce n'était pas un amateur qui venait postuler au premier poste qui lui passait sous le nez. Voilà une qualité que tu appréciais fortement, il commençait bien ce petit !

- Je suis ravie de constater que vous vous êtes renseigné sur le poste. Vous commencez bien l'entretien.

Quand quelque chose te dérangeait, tu le disais. Mais lorsqu'il y avait du positif, tu le disais également pour féliciter ou encourager les efforts. Tu avais sortie un petit carnet où tu prenais quelques notes de ce petit entretien improvisé, place aux questions désormais.

- Dîtes-moi, quelles sont vos qualités et vos défauts ?

La question n'était pas facile car c'était toujours compliqué d'évoquer des qualités sans paraître vantard et il ne fallait pas parler des défauts qui pourraient rebuter. Mais tu étais curieuse... Tant que ce n'était pas un pochetron qui risquerait de ruiner ton travail, tu étais capable d'accepter la plupart des profils au sein de ton entreprise.

- Avez-vous déjà travaillé dans le milieu du journalisme, ou quelque chose en rapport avec l'imprimerie ?


Emploi sur le tas [PV Altiel] Unknown
Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valet de l'Alliance
Niels Egilson

Niels EgilsonValet de l'AllianceMessages : 61
Date d'inscription : 03/05/2020


Emploi sur le tas [PV Altiel] Empty
MessageSujet: Re: Emploi sur le tas [PV Altiel]   Emploi sur le tas [PV Altiel] EmptyJeu 7 Mai - 17:06






- V
ous parlez bien notre langue pour quelqu'un qui vient d'arriver.


Altiel haussa presque un sourcils lorsqu'elle émit le commentaire.
Rencontrer une éventuelle employeuse pour la première fois nécessitait tout de même des précautions de sa part, du moins le temps de cerner quelle genre de personne il avait devant lui. En général il n'aimait pas se plier aux types de convenances sociales et aux politesses de surface qui lui semblent superflus, mais dans ce genre de situation, valait mieux obtempérer pour conserver ses chances. Après tout, il n'était pas du genre à saboter lui-même ses chances.
Avec cette réplique, Mlle. Midford venait clairement de démontrer qu'elle était directe et honnête, qualités qu'il retint pour poursuivre.

Il déposa son manteau sur le dossier de la chaise d'invités et s'asseyant devant son bureau, puis rajusta les pans de son veston.

- Merci pour ce compliment flatteur, Mlle; de fait, je suis natif de Quederla, mais depuis plusieurs années mon métier m'a fait voyager dans d'autres pays et côtoyer des étrangers; peut-être cela a-t-il influencé sur ma prononciation, mais si c'est le cas, je serais bien le dernier à le remarquer.

Puis passant au vif du sujet, Mlle. Midford poursuivit:

- Je suis ravie de constater que vous vous êtes renseigné sur le poste. Vous commencez bien l'entretien.

Ce à quoi il hocha la tête en remerciement.

- Dites-moi, quelles sont vos qualités et vos défauts?

Étant à son premier entretien d'emploi ''conventionnel'' pour ainsi dire, il n'avais aucune connaissance du déroulement normal, aussi laissait-il son hôte mener la danse. Il connaissait bien ses forces et faiblesses, mais ceux-ci s'étaient surtout développés son domaine d'emploi précédent. Certains souvenirs refirent brièvement surface:
Une mission ayant tourné au vinaigre par sa faute, résultant en une session d'interrogatoire à laquelle il n'avait laissé échapper aucune information, prouvant néanmoins ainsi sa ténacité; Son obéissance mise à l'épreuve lorsqu'il devait passer une nuit attaché à l'extérieur, sans abri ni vêtements; Sa loyauté lorsqu'il avait à chaque mission solo la chance de mettre fin à tout cela...

Il en énuméra certains ainsi:

- Je suis tenace, loyal, et je suis les ordres de mes supérieurs sans rechigner ni bâcler à la tâche, peu importe combien celle-ci est longue, ardue ou mon opinion personnelle sur le sujet. Le résultat sera toujours au rendez-vous, peu importe le chemin emprunté ou la difficulté.
D'autre part, je ne suis pas une personne très sociale; Si on me fait défaut ou me déçois il ne faut pas s'attendre à de deuxièmes chances de ma part, et les petits cons qui pensent qu'ils sont le nombril du monde et veulent tout pour eux seuls je leur fais savoir où est leur place.

Sur cette dernière phrase, son regard s'était porté vers l'extérieur, par la fenêtre et froncé les sourcils, appuyant ses mots. Puis il rapporta son regard sur elle, attendant la suite.

- Avez-vous déjà travaillé dans le milieu du journalisme, ou quelque chose en rapport avec l'imprimerie ?

Altiel ramena ses bras par-devant et croisa les mains, posées sur ses genoux.

- Pas du tout. Mais j'apprends rapidement, et au vu des machines utilisées, ce genre de travail nécessite principalement une forme physique suffisante ainsi que l'ardeur à la tâche. Bien sûr, je ne me verrais pas faire l'un de ces autres travaux de bureaux que vous avez ici, mais l'imprimerie me semble mieux adaptée à mes capacités. De plus, J'aime bien faire mon travail en paix sans être dérangé inutilement. Les distractions ralentissent le tout, ce qui est... désagréable
(c) L Y S / L A E / M A T E N A



Niels = #006699
Emploi sur le tas [PV Altiel] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emploi sur le tas [PV Altiel] G4b1
Abbygaëlle L. Midford

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 410
Date d'inscription : 28/11/2016


Emploi sur le tas [PV Altiel] Empty
MessageSujet: Re: Emploi sur le tas [PV Altiel]   Emploi sur le tas [PV Altiel] EmptyLun 11 Mai - 19:16

Abbygaëlle L. Midford et Altiel Selmine
Emploi sur le tas
Oh, il avait voyagé ! C'était toujours un petit plus pour connaître les langues ou la culture étrangère mais dans son cas... ce n'était pas réellement demandé. Si il avait postulé pour un poste de journaliste, tu n'aurais pas hésité une seule seconde à le mettre avec des étrangers mais pour imprimer des papiers, ce n'était pas le plus important. Tu notais tout de même ces informations avant de passer aux questions suivantes et tu n'y allais pas avec le dos de la cuillère : les défauts et les qualités.

Tu écoutais donc attentivement ce qu'il te disait. Tu appréciais la loyauté et surtout la ténacité ; oh que tu en avais marre de ces personnes qui abandonnaient au moindre petit effort à fournir. Cependant, tu souhaitais avoir un employé, pas un gentil petit toutou ; donc soit, tu n'aimais pas que l'on rechigne tes ordres pour un ou pour un non mais... Parfois, tu pouvais faire des erreurs alors tu aimerais bien qu'on te le note. Néanmoins, tu étais souvent ces personnes qui se sentent au centre du monde et qui voulaient tout, tout de suite...

- Avez-vous déjà travaillé dans le milieu du journalisme, ou quelque chose en rapport avec l'imprimerie ?

- Pas du tout. Mais j'apprends rapidement, et au vu des machines utilisées, ce genre de travail nécessite principalement une forme physique suffisante ainsi que l'ardeur à la tâche. Bien sûr, je ne me verrais pas faire l'un de ces autres travaux de bureaux que vous avez ici, mais l'imprimerie me semble mieux adaptée à mes capacités. De plus, J'aime bien faire mon travail en paix sans être dérangé inutilement. Les distractions ralentissent le tout, ce qui est... désagréable.

- Mmh, mmh.

Mmh, Mmh, c'est tout ce que tu avais à dire pour le moment. En le regardant de haut en bas, il avait l'air d'être une brindille mais toujours se méfier du physique qui n'était pas forcément révélateur... Tu étais peut-être une belle et grande dame mais tu pouvais soulever plusieurs dizaines de kilos sans difficultés. Tu te levais, lui faisais un signe de tête pour qu'il te suive en dehors de ton bureau : tu comptais lui faire une rapide visite des lieux.

Tu marchas dans l'open-space pour présenter les journalistes qui étaient tous occupés à retranscrire au propre leur interview ; vous passiez devant une salle que tu présentas la chambre noire, dans laquelle se trouvait plusieurs photographes en train de développer les photos... Evidemment, il n'était pas question d'y entrer. Vous prenez ensuite les escaliers pour descendre plusieurs étages et arriver dans une pièce, non bruyant et déserte : l'imprimerie.

- Comme vous pouvez le constater, vous êtes isolé des autres employés et ils ne sont pas censés venir ici.


Ils n'avaient rien à faire ici donc il n'était pas près d'être dérangé par les collègues, surtout qu'il allait travailler très tard ou très tôt et à ces heures-ci, les journalistes étaient déjà chez eux. Pour le moment, la pièce était calme et la grosse machine était à l'arrêt mais une fois lancée... Mieux valait mettre quelques bouches-oreilles car le bruit pouvait être insupportable, surtout lorsqu'on restait plusieurs heures d'affilée dans cette pièce.

- Si je vous engage, ce sera votre pièce. Autant vous dire que vous risquez d'y passer une bonne partie de la nuit ou qu'il vous faudra venir très, très tôt ; vous vous organisez comme vous voulez, mais les journaux doivent être prêt pour 5h30.


Les voitures passaient très tôt le matin pour récupérer les journaux et les distribuer dans les kiosques et certaines personnes commençaient leur journée très tôt. Tu croisais les bras et regardais attentivement la pièce, il y avait un petit bureau sur lequel étaient entassées quelques affaires... Un petit coin personnel quoi. Tu tournais ton regard vers Monsieur Selmine.

- Avez-vous des questions ?


Emploi sur le tas [PV Altiel] Unknown
Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valet de l'Alliance
Niels Egilson

Niels EgilsonValet de l'AllianceMessages : 61
Date d'inscription : 03/05/2020


Emploi sur le tas [PV Altiel] Empty
MessageSujet: Re: Emploi sur le tas [PV Altiel]   Emploi sur le tas [PV Altiel] EmptyMer 13 Mai - 16:38






A
ltiel se releva de concert avec son hôte, replaçant d'un petit coup les pans de son veston.
Elle l'invîta d'un signe à la suivre à l'extérieur de son bureau, ce qu'il fit, en reposant son manteau sur son avant-bras au passage.

Elle lui fit ainsi faire le tour de quelques salles et bureaux, avant de descendre tout en bas des escaliers, à la salle d'imprimerie, complètement désertée.

- Comme vous pouvez le constater, vous êtes isolé des autres employés et ils ne sont pas censés venir ici.

Altiel hocha la tête d'un air entendu. C'était parfait.
il fit le tour de la pièce d'un regard, se fit la réflexion qu'il jetterais un coup d'oeil plus en détails, si il était choisi pour le travail. Il voyait déjà l'imposante imprimante, machine à rouleaux fonctionnant avec un moteur à vapeur dont les effluves étaient acheminées à l'extérieur par des tuyaux. Un système d'aération permettait de conserver un taux d'humidité et de chaleur tolérable dans la pièce, et ainsi éviter de gâcher le papier et l'encre. Dans un coin de la pièce étaient alignés de grands rouleaux de papiers emballés, prêts à l'utilisation. Contre le mur, un grand comptoir et meuble de rangement contenait les outils et le matériel nécessaire à l'emploi, pendant que dans un autre coin, un rudimentaire évier et produits de nettoyage. Au bout de la machine en fonte, une grande table servant à achever la présentation et l'empilage des journeaux faisaient face à une grande porte, servant à laisser reculer une voiture de transport à la fois pour la livraison des journeaux. La pièce elle-même avait l'air d'avoir été laissée à elle-même. Quelque peu poussiéreuse et désordonnée, il voyait même que des gouttes d'encre et d'huile avaient créées de petites flaques sous la machine. manifestement, le précédent employé n'avais pas daigné maintenir son milieu de travail en état. Altiel soupira, imaginant déjà le travail à faire ici.

- Si je vous engage, ce sera votre pièce. Autant vous dire que vous risquez d'y passer une bonne partie de la nuit ou qu'il vous faudra venir très, très tôt ; vous vous organisez comme vous voulez, mais les journaux doivent être prêt pour 5h30.

Altiel hocha la tête à nouveau.
-Il n'y a pas de soucis.

Il la vit porter son regard sur un petit endroit de la pièce qu'il n'avait pas remarqué: un petit bureau personnel, quelque peu encombré.
Il s'y dirigea nonchalamment, et remarqua un document plutôt épais intitulé: ''Manuel d'utilisation, presse à journaux à vapeur''.

- Avez-vous des questions ?

Il releva les yeux vers elle et leva la main qui tenait le manuel.
-Non, je crois que les précédents occupants ont au moins daigné laisser le manuel d'utilisation intact pour la consultation. C'est le minimum nécessaire, mais si cela ne vous dérange pas, j'aimerais pouvoir joindre le précédent imprimeur si nécessaire. Auriez-vous encore ses coordonées quelque part?

Altiel reposa le cahier sur le bureau taché d'encre, jeta un oeil à l'heure de l'horloge suspendue au mur, et revint vers elle.

- Pour ma part, je suis disponible en tout temps dès maintenant. Si vous me dites accepter ma candidature, je ne perdrai pas plus de votre temps, vous m'en avez déjà consacré plus que je n'en méritait de la part de la directrice du journal elle-même. Si j'imprime ce soir ces journaux, j'aurai besoin du reste de ma journée pour étudier ce document.  Il fit un mouvement de la main vers le bureau pour souligner ses dires.


(c) L Y S / L A E / M A T E N A



Niels = #006699
Emploi sur le tas [PV Altiel] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emploi sur le tas [PV Altiel] G4b1
Abbygaëlle L. Midford

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 410
Date d'inscription : 28/11/2016


Emploi sur le tas [PV Altiel] Empty
MessageSujet: Re: Emploi sur le tas [PV Altiel]   Emploi sur le tas [PV Altiel] EmptyMer 13 Mai - 23:14

Abbygaëlle L. Midford et Altiel Selmine
Emploi sur le tas
Tu observais la réaction de ton possible futur employé lorsque tu présentais les lieux. Les mots disaient une chose mais les expressions en disaient d'autres... Certainement qu'il allait te dire que travailler seul n'allait pas le déranger mais cette fois-ci, il voyait clairement les lieux alors tu l'observais. Il ne semblait gêné ni dérangé par le fait qu'il allait réellement se retrouver seul : il ne t'avait donc pas menti, il s'agissait bien d'un solitaire. Tu croisais à nouveau les bras, il te plaisait de plus en plus ce petit jeune ; maintenant, à voir si il avait des questions et surtout, si elles étaient intelligentes.

- Non, je crois que les précédents occupants ont au moins daigné laisser le manuel d'utilisation intact pour la consultation. C'est le minimum nécessaire, mais si cela ne vous dérange pas, j'aimerais pouvoir joindre le précédent imprimeur si nécessaire. Auriez-vous encore ses coordonées quelque part ?

- Je pense pouvoir trouver ça quelque part.

Tu pris le temps de réfléchir, levant les yeux au ciel. L'actuel était un jeune incompétent qui voulait simplement se faire un peu d'argent pour payer sa formation et son prédécesseur avait été retrouvé mort chez lui. Tu finiras bien par trouver le nom et les coordonnées d'un ancien employé.

- Pour ma part, je suis disponible en tout temps dès maintenant. Si vous me dites accepter ma candidature, je ne perdrai pas plus de votre temps, vous m'en avez déjà consacré plus que je n'en méritait de la part de la directrice du journal elle-même. Si j'imprime ce soir ces journaux, j'aurai besoin du reste de ma journée pour étudier ce document.

Mmh. Il est vrai qu'il avait au moins l'avantage d'être disponible tout de suite, contrairement à d'autres candidats qui ne pouvaient être présent que dans quelque semaines. Malheureusement, il n'avait d'expérience dans ce domaine et cela pourrait peut-être pêcher... Tu n'avais le temps ni l'envie de lui payer une formation.

- Que diriez-vous de commencer ce soir, avec mon imprimeur actuel. Vous vous ferez une idée du métier, des conditions et lui me fera un petit rapport concernant vos compétences. Si ce rapport est positif, je vous engage. Qu'en pensez-vous ?


Emploi sur le tas [PV Altiel] Unknown
Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valet de l'Alliance
Niels Egilson

Niels EgilsonValet de l'AllianceMessages : 61
Date d'inscription : 03/05/2020


Emploi sur le tas [PV Altiel] Empty
MessageSujet: Re: Emploi sur le tas [PV Altiel]   Emploi sur le tas [PV Altiel] EmptyJeu 14 Mai - 17:26






- Q
ue diriez-vous de commencer ce soir, avec mon imprimeur actuel. Vous vous ferez une idée du métier, des conditions et lui me fera un petit rapport concernant vos compétences. Si ce rapport est positif, je vous engage. Qu'en pensez-vous ?

Encore une fois, Altiel Hocha la tête en réponse, reconnaissant.
Si l'autre imprimeur pouvait lui montrer des choses utiles, ça serait définitivement plus rapide que s'il prenait le temps de lire tout le document d'information et apprendre à le mettre en application par lui-même.
Il aimait ce fonctionnement, par lequel on était permis d'être mis à l'essai au métier au lieu d'être systématiquement mis de côté lorsque l'on a pas l'expérience requise.

- Merci beaucoup, Mlle Midford. J'apprécie ce que vous faites pour moi. Je vais maintenant vous laisser à votre travail, si cela ne vous dérange pas. Sur ces mots, il tendit la main pour la lui serrer une dernière fois avant de la voir disparaître vers les escaliers.

l'après-midi étant quelque peu avancé, déjà, il décida de s'y mettre.
d'ici à ce que l'autre employé arrive, il aura certainement le temps de faire un ménage dans cette imprimerie.
Il posa son manteau, et le posa avec la veste qu'il retira, sur un crochet au mur. Il retira la cravate, qui les y rejoignit, puis roula les manches de sa chemise pour mettre la main à la pâte.
Une autre étape était franchie.


(c) L Y S / L A E / M A T E N A



Niels = #006699
Emploi sur le tas [PV Altiel] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Emploi sur le tas [PV Altiel] Empty
MessageSujet: Re: Emploi sur le tas [PV Altiel]   Emploi sur le tas [PV Altiel] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Emploi sur le tas [PV Altiel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-