La ville est en Septembre 2020
-67%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe à induction Samsung avec charge rapide sans fil ...
9.99 € 29.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Membre de l'Alliance
Honoka Yujira

Honoka YujiraMembre de l'AllianceMessages : 175
Date d'inscription : 21/02/2020


Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield Empty
MessageSujet: Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield   Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield EmptyMer 6 Mai - 14:19


Je crois que je suis follement amoureuse   .

Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield NLhERKO
. . . .Je ne sais pas trop pourquoi je m’étais mise à boire en cette fraîche soirée.
Je me rappelle que beaucoup de choses se sont passées récemment. Entre l’attaque contre cette dame qui fut un échec catastrophique, qui s’est soldé en une simple attaque contre des civils. L'agression que j’avais subie avec Dame Hammerman récemment, ou je vais en garder quelques séquelles, une cicatrice de plus ou de moins ça ne change rien après tout j’en avais déjà plein et c’est pas comme ça comme je vais. Et je m’inquiétais aussi pour lui. L’homme qui n’arrête pas de m’accaparer les pensées en ce moment. Warren. Cet idiot s’était mis dans un pétrin que lui seul pouvait créer. Il ne pouvait plus sortir maintenant. Et même s’il devait venir me voir ce serait se mettre en danger. Et dieu sait que je n’appréciais pas cette idée qu’il se mette en danger pour moi. Bien qu’il sache se défendre je sais à quel point il peut avoir des problèmes

Je profitais d’un instant ou mes pensées s’étaient un peu calmée pour reprendre un autre verre de saké. Cet alcool de riz fabriqué uniquement dans mon pays. J’en avais ramené quelques bouteilles depuis mon dernier voyage. Certains aiment d’autres non. Disons que je n’ai pas eu le choix que d’apprendre à l’aimer avec toutes ces cérémonies auxquelles mes parents me forcent à prendre part. Et puis c’est culturel je pense. On peut dire que c’est en partie un héritage que j’ai pu recevoir d’eux. Je dois néanmoins avouer que je n’avais pas pour habitude de boire et que ma tolérance à l’alcool était faible, mais j’en avais envie ce soir. Et puis de toute façon je suis une grande fille je peux faire ce que j’ai envie de faire non ? Et personne n’a son mot à dire la dessus. Enfin personne mais évidemment une fois que la bouteille est vide elle a son mot à dire. C’est la fin. On ferme boutique revenez plus tard. Ou pas. Elle ne se remplira pas toute seule. J’irais en racheter quand je pourrais et puis tout ira bien. Je crois.

Je réfléchissais un peu, avec le reste de sanité que j’avais. Je n’en avais pas qui traînait quelque part par ici ? Si je me souviens bien quand je faisais les boutiques l’autre jour j’avais prise une bouteille chez le caviste. Ce n’était pas du saké, mais un autre spiritueux. Je l’avais acheté au cas ou je recevrais des personnes chez moi. C’était surtout pour prévoir si lui il venait passer la nuit par exemple ou juste passer boire un verre. Je savais qu’il aimait le whisky. Du moins c’est ce qu’il avait pris la dernière fois ou nous étions allé au bar. Quelle soirée… Forte en émotions d’ailleurs.

Mélanger des alcools n’est pas la meilleure idée que j’avais eu ce soir là et pourtant, j’étais partie à ma voiture pour récupérer la fameuse bouteille que j’avais achetée auparavant. Elle était rangée dans le coffre si je ne m’abuse. Arrivée devant la voiture je me rendais compte que j’avais oublié de prendre mes clés avec moi. Je retournais donc à l’intérieur en marchant du mieux que je pouvais mais n’allant pas tout droit pour les récupérer et la prendre. J’en profitais aussi pour prendre des papiers que j’avais ramené du magasin. Rien de bien folichon juste des factures. Pour une raison que j’ignore je venais m’asseoir côté conducteur et je venais ouvrir la boite à gant. Je ne les avais pas encore ouverte pour la plupart. Mais elles n'annoncent rien de bon. Probablement encore des mauvaises nouvelles. Rien ne se passe comme je l’espère en ce moment.

“Ah Fichu Warren ! Tout est de ta faute !”

Venais-je crier de toutes mes forces en pleine rue. Probablement pas la meilleure des idées. J’avais juste besoin de me défouler et de crier. Malheureusement c’est tombé sur lui. Il ne le mérite pas malgré tout. Je crois qu’il me manque déjà. Quelle merveilleuse idée de tomber amoureuse de lui. Idiote.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield 1bj8
Adélaïde Chesterfield

Adélaïde ChesterfieldMessages : 232
Date d'inscription : 06/06/2019


Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield Empty
MessageSujet: Re: Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield   Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield EmptyMer 6 Mai - 17:53

 
Je crois que je suis follement amoureuse

Je prends le temps de prendre de grandes respirations. J'avoue que cette journée de travail a été compliquée pour moi et j'étais toujours déprimée de ce qu'il s'était passé il y a quelques semaines et surtout le fait que mon patron avait été accusé de tentative de meurtre. J'étais heureuse de travailler pour lui hein... Mais je m'en voulais aussi. Je travaillais quand même pour un criminel ! Et en plus, il y avait des rumeurs quant au fait que le Gouvernement allait saisir les entreprises de Monsieur Lux ; j'allais peut-être me retrouver sans travail ! Trop intelligente d'avoir changé de taff. Je ne pourrais pas retourner à l'atelier de Gégé.

Mon petit sac sur le dos, je traînais des pieds jusqu'à ma destination. En ce moment, je dormais chez mon père adoptif histoire de me changer les idées... Il essayait de me remonter le moral et j'avais été contente d'apprendre qu'il n'avait pas participé à ce massacre ; préférant être en dehors de tout ça. Il était contre la violence donc il avait préféré se tenir à l'écart. J'avais souris à cette annonce. C'était bien lui mon père. Toujours dans le respect des autres vies humaines et c'est ainsi qu'il m'avait élevée... De ne pas faire de mal à autrui et ne pas chercher à se venger.

Relevant la tête, je remarquais qu'une demoiselle, un peu bizarre dans sa manière de marcher, se dirigeait vers sa voiture. Je m'arrêtais. Elle ne semblait pas aller très bien, peut-être que je devrais l'empêcher de prendre le volant ? Oh, et puis, ce n'était pas mes affaires après tout ! Je secouais la tête, je n'avais qu'à me mêler de mes affaires ! Ce serait mieux pour tout le monde, de toute façon ! Je repris la marche quand j'entends la demoiselle s'énerver toute seule, ce qui eu don de me stopper net dans ma marche.

- Ah Fichu Warren ! Tout est de ta faute !

Warren ? Mon Warren ? Je baissais les yeux. Mais non, il y avait plusieurs Warren en ville et dans le monde ! Ce serait plutôt cocasse que ce soit mon Warren. Et en même temps, peut-être que ce crétin serait à l'origine de quelque chose ? Je regardais à nouveau la direction de la demoiselle qui s'était assise à la place conducteur. Je décidais d'accélérer le pas et me mettre côté conducteur pour l'apostropher et je compris assez rapidement que la demoiselle avait l'air d'avoir bu. Et je crois que le code de la route n'autorisait pas ce genre de... comportement.

- Euh... Ecoutez, je ne sais que ce ne sont pas mes affaires, mais vous ne devriez pas prendre le volant dans cet état.


Bon, moi je disais ma façon de penser, après si elle ne voulait pas m'écouter et qu'elle préférait se prendre un poteau dans la tronche, je n'y étais pour rien. Mais je n'avais pas envie de lire dans les gros titres qu'une demoiselle avait fini sa course dans le ravin ou dans une maison car elle était ivre. Mais je ne comptais pas non plus me battre... donc euh. Voilà quoi.

- Et ôtez-moi d'un doute. Quand vous dîtes Warren, vous ne parlez pas de Warren Emerson ? Non parce que je sais qu'il y a des tonnes de Warren en ville... Mais il se trouve que je connais celui-là... Et si c'est lui, je serais tentée de vous demander ce que mon crétin de cousin a pu bien faire !
Codage par Libella sur Graphiorum


☆ Je m'excite en #91283B
Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield RxywI7vfcG4--l0CRiDSWRwa8jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Honoka Yujira

Honoka YujiraMembre de l'AllianceMessages : 175
Date d'inscription : 21/02/2020


Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield Empty
MessageSujet: Re: Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield   Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield EmptyJeu 7 Mai - 11:38


Je crois que je suis follement amoureuse    .

Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield NLhERKO
. . . .Je n’avais pas envie de rester longtemps dehors. Il faisait froid et je n’avais pas spécialement envie de tomber malade. Autant ne pas trop trainer et puis de toute façon j’ai déjà ce qu’il me faut. J’allais rentrer tranquillement et continuer ma fin de soirée triste à continuer à boire jusqu’à en avoir la nausée. Mais je fus surprise par une rencontre inattendue en tournant ma tête. Une jeune femme s’était approchée de moi. Dans la peur je venais me reculer, je me suis retenue de justesse de ne pas pousser un cri.. Je ne comprends pas pourquoi elle venait me parler. Je n’ai rien fait de mal elle me voulait quoi je ne sais pas trop ?

Finalement elle venait me faire part de son inquiétude car elle avait vu que j’avais bu de l’alcool et elle avait peur que je prenne le volant. Comme elle le disait elle se mêlait d’affaires qui ne la regardent pas. Après tout si j’ai envie de conduire en étant sous l’emprise de l’alcool c’est mon choix. Evidemment que je n’allais pas le faire. Je n’étais pas sotte au point de m’envoyer à une mort certaine. Enfin du moins je ne suis plus sotte à ce point maintenant. Elle n’avait pas l’air de faire partie de la police. Ce serait leurs travail d’arrêter et de poser des sanctions aux personnes ne respectant pas ces règles non ?
Je venais me calmer un peu posant mes mains sur ma poitrine près de mon coeur. Il faisait nuit noire et surtout je ne m’attendais pas à voir quelqu’un débarquer comme ça devant moi. Il me fallait lui répondre. J’étais figée. Je ne la connaissait pas et surtout je ne savais pas comment m’y prendre avec d’autres personnes

“J-Je ne comptais pas prendre la roue. Juste prendre du papier pour le ramener à maison.” Et aussi une bouteille qui était d’ailleurs dans mes mains. Je ne trompait personne mais bon.

Juste après elle venait me demander si je connaissais un Warren. Emerson qui plus est. Elle avait probablement dû m’entendre crier plus tôt. C’est donc ça qui l’as ramenée ici. J’aurai du me taire. Idiote. Un découverte des plus surprenant il s’avère que la jeune femme en face de moi soit une certaine cousine d’une certaine personne. Cette fameuse femme avec qui il est très “proche” comme il aimait si bien le dire. Elle devait alors être probablement une femme sympatique, pour être dans ce club très privé des personnes aimée par Warren. Je ne sais pas pourquoi mais mon coeur se serrait à côté d’elle. Je me sentais comme vulnérable… Comme si elle était mieux que moi… Et en la regardant de près elle avait de meilleurs atouts que moi.

"Adé… Laïde je présume ?"

Il n’y avait pas vraiment de doute dans ma tête. Mais je ne pensais pas la rencontrer de si tôt. Il m’en avait parlé brièvement quelques fois de cette fameuse cousine, donc connaître. Il parlait un peu trop d’elle d’ailleurs je trouve. Est-ce qu’il faisait ça uniquement pour elle ? Comme quoi Quederla est plus petit qu’on ne le croit. C’était donc elle celle qui l’avait séduite alors qu’il avait un lien de parenté. Peut-être qu’ils ne le savaient pas au début mais tout de même… C’est assez étrange comme relation. Bien que je ne puisse pas vraiment juger dans mon cas.

J’avais froid. Très froid. je n’avais pas prise la peine de prendre une veste. Je sortais alors de la voiture doucement et je venais regarder mon interlocutrice, la scrutant dans tous ses recoins. Je n’arrivais pas à dire si ils se ressemblaient ou pas. Je voyais flou de toute façon ça n’aide pas.
Me présenter oui elle ne doit pas me connaître !

“Mes excuses, pour cette vue que j’offre, je suis Honoka Yujira, élève de Warren.”

Je voulais en savoir plus sur elle. Sur comment elle avait fait pour le séduire. Je veux dire. Je l’aime. Enfin je crois. Et je ne m’en sors pas et je ne sais pas comme le lui avouer peut-être qu’elle pourrait m’aider mais d’abord je dois confirmer une chose. Je venais prendre un ton beaucoup plus sérieux et moins timide que tout à l’heure, gardant toujours un faciès inexpressif

“Vous l’avez séduite comment. Est-ce que vous êtes toujours intéressée par lui ?”

Il faisait vraiment trop froid. Je n’en pouvais plus.

“Si vous voulez vous pouvez me répondre à l’intérieur je vous accompagne et offre à boire. J’ai des choses à demander.”

Heureusement pour moi j’avais cette manie de toujours ranger mon modeste appartement. Une vieille habitude que j’avais à cause de mon travail. Et puis on ne sait jamais quand une certaine personne va se pointer chez moi maintenant. Je n’avais pas peur de la faire rentrer. Après tout c’est sa cousine et s’il l’aime bien elle ne peut qu’être inoffensive. Et dans le pire des cas je trouverais une parade… Enfin… Je crois. J’ai beaucoup bu. Trop. Je ne pourrais même pas créer de cristaux en cas de danger dans mon état.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield 1bj8
Adélaïde Chesterfield

Adélaïde ChesterfieldMessages : 232
Date d'inscription : 06/06/2019


Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield Empty
MessageSujet: Re: Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield   Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield EmptyLun 11 Mai - 19:12

 
Je crois que je suis follement amoureuse

Quand je dis "mon Warren", je sous-entends évidemment "mon cousin" mais j'ai peur qu'elle prenne autrement le sens de cette phrase... Après, elle peut parler d'un autre Warren ; je doute qu'il soit unique au monde à porter ce prénom. Néanmoins, le fait qu'elle dise mon prénom me laisse penser que c'est effectivement de mon Warren dont elle cause... Ah ah, qu'est-ce qu'il avait pu encore faire ce crétin ? Enfin, je ne sais pas pourquoi mais j'avais l'impression que ça ne soit pas une bonne chose que je sois Adélaïde, cousine de Warren. Elle se présenta comme l'élève de mon cousin ; c'était peut-être à cause de ça ? Je ne sais pas si il était bon professeur alors peut-être qu'il avait donné des explications un peu merdiques ?

- Vous l’avez séduite comment. Est-ce que vous êtes toujours intéressée par lui ?

- Ah, ah ah... Quoi ?


Mon rire était nerveux. Comment ça "séduite" ? C'était quoi cette question ? Elle était au courant que nous étions de la même famille ou ce crétin avait oublié de préciser notre lien de parenté ? Je ne savais plus où me mettre ni quoi répondre à cette question... Moi, et Warren ? Naaaan. Enfin, on était cousins ! Ça ne se faisait pas entre cousins ce genre de choses ! Mais qu'est-ce qu'il a pu lui dire pour qu'elle s'imagine ça ? L'idée de me retrouver dans la même pièce qu'elle et subir un interrogatoire n'était clairement pas ce que j'avais envisagé pour ma soirée... Et en même temps, si je ne lui réponds pas, l'un de nous deux risquerait de trépasser.

Sans grande conviction, je traînais des pieds derrière elle tandis que j'entrais dans l'antre du loup ; je savais que je n'aurais pas dû me mêler de trucs qui ne me regardaient pas... Si j'avais fermé les yeux et continué mon chemin, je ne serais pas actuellement en train de subir un interrogatoire. Et puis, je n'avais pas confiance quand les personnes avaient un coup dans le nez ; elles pouvaient se montrer agressives et je n'avais pas envie de terminer avec un œil au beurre noir simplement parce que j'ai voulu aider une inconnue.

Entrant chez la demoiselle, je n'ose pas vraiment dépasser l'entrée. Est-ce que je devais retirer mes chaussures ? Est-ce que j'allais réellement rester très longtemps ici... Et puis, si je suis proche de la porte d'entrée, je suis plus proche de la sortie en cas de pépin. Ce serait sûrement plus prudent de ne pas retirer les chaussures, je n'avais pas envie de fuir en en chaussettes dehors... Je restais ainsi à l'entrée, chaussures aux pieds et manteau sur le dos ne sachant pas si elle allait me sauter à la gorge ou si j'allais avoir le droit à une conversation polie et normale.

- Euh... Je n'ai jamais séduite Warren. Je suis... sa cousine. En fait, sa mère, c'est la sœur de ma mère ! Bon, après je n'ai jamais vécu avec ma maman et j'ai été dans un cirque pendant 13 ans, c'est pour ça que je ne savais pas que j'avais de la famille à Quederla ! Mais en aucun cas, il ne s'est passé quoi que ce soit, ah ah ! Et puis, on ne fait pas ce genre de choses entre cousins !


Stop. Et voilà, j'étais nerveuse. Je parlais vite et surtout pour rien dire ; je venais de lui déballer une bonne partie de ma vie alors que je la connaissais à peine.

- Mais... Il a dit quoi Warren pour que vous vous imaginez ça ?
Codage par Libella sur Graphiorum


☆ Je m'excite en #91283B
Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield RxywI7vfcG4--l0CRiDSWRwa8jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Honoka Yujira

Honoka YujiraMembre de l'AllianceMessages : 175
Date d'inscription : 21/02/2020


Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield Empty
MessageSujet: Re: Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield   Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield EmptyMer 13 Mai - 17:25


Je crois que je suis follement amoureuse    .

Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield NLhERKO
. . . .JJe ne m’étais pas faites comprendre peut-être ? Ma question était pourtant simple. Comment elle avait fait pour le séduire. Elle semblait comme abasourdie. C’est étrange pourtant c’était clair comme de la roche qu’ils avaient eu une relation plus qu’intime auparavant !
C’était quelque chose qui me travaillait énormément. Mais j’avais trop froid pour attendre encore une seconde de plus dehors. J’entrais tranquillement dans ma maison et je ne faisais pas vraiment attention si elle me suivait ou non. Je venais enlever mes chaussures comme à mon habitude pour les laisser sur le palier de la porte. Et je venais déposer le courrier dans la petite boite à l’entrée. Je me dirigeais ensuite vers le bar pour y déposer cette bouteille. Elle ne m’avait pas suivie. Je… ne sais pas trop pourquoi ? Je voulais simplement lui parler. Je la croisais enfin dans l’entrée de la maison.

“Entrez, vous pouvez garder les chaussures, ça ne me gêne pas. Je vais faire chauffer l’eau.”

Je n’avais presque pas eu le temps de finir ma phrase et de partir tout préparer pour l’accueillir dans de bonnes conditions; qu’elle venait tout de suite s’expliquer dans une assez longue tirade que je ne pourrais certainement pas tenir. Elle parlait très rapidement et j’avais du mal à tout suivre. Je faisais de mon mieux.
Elle venait donc m’avouer qu’elle était sa cousine ? Mais ça je le savais déjà. Et qu’il fasse ce genre de choses entre cousins. Je n’avais pas mon mot à dire la dessus. C’était leurs choix et ce n’est pas à moi de les juger la dessus. Mais elle avait l’air d’insister sur le fait qu’il ne s’était rien passé entre eux. Elle n’avait pas vraiment l’air de mentir. bien que je ne la connaisse pas. Enfin je n’en sais trop rien. De toute façon je n’étais pas douée pour savoir quand une personne me mentais ou non. Même en le connaissant depuis longtemps.


“Je lui avais demandé s’il avait des femmes proches de lui quand on parlait de petite amie. Et il m’a répondu qu’il y avait cette femme qu’il fréquentait depuis un moment, et il avait appris récemment que c’était sa cousine et...”

Je faisais une petite pause pour pouvoir réfléchir un instant. Cet homme. Impossible de savoir ce qu’il se passe dans sa tête. Il était si perdu et si dispersé. Soit je ne suis probablement pas la personne la mieux placée pour lui jeter la pierre. Mais… Je ne sais pas j’avais juste un mot un tête à cet instant...

“Crétin.”

Je venais me poser mon dos sur l’un des murs du couloir de l’entrée et je me laissais glisser jusqu’à être au sol. Ou je venais me recroqueviller sur moi même. Venant poser ma tête sur mes genoux repliés. Je regardais dans le vide en face de moi. Je me sentais vraiment bête pour le coup. Pourquoi je ne l’avais pas vu venir ? Je m’étais fait de ces idées maintenant. Je me sentais néanmoins un peu heureuse. Cela voulait dire qu’il n’était pas engagé avec elle. Au fond de moi je n’avais qu’une seule envie. D’éclater de rire. Chose que je ne pouvais faire. Et j’avais aussi une autre chose à faire à cette dame. Je venais me déplacer alors devant elle ou je me mettais devant elle à genoux venant poser ma tête au sol lui faire un dogeza.



“Je… Confuse. Acceptez bien mes excuses, c’était… Inapproprié, veuillez s’il vous plaît accepter de prendre un petit quelque chose, je ferais ce que vous voudrez. Et si possible j’aurai… Besoin de votre aide.”

J’attendais sa réponse. Mais même accroupie j’ai du mal à rester droite au sol. Ma tête tourne… Beaucoup. Je n’allais pas rester dans cette position bien longtemps.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield 1bj8
Adélaïde Chesterfield

Adélaïde ChesterfieldMessages : 232
Date d'inscription : 06/06/2019


Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield Empty
MessageSujet: Re: Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield   Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield EmptyDim 17 Mai - 18:55

 
Je crois que je suis follement amoureuse

Bloquée à l'entrée comme une godiche ne sachant pas quoi faire, j'étais mal à l'aise à l'idée d'entrer chez cette personne que je ne connais pas. Je détestais aller chez les gens et pire encore, je détestais lorsque les personnes entraient dans mon espace vital : chez moi, ma chambre. Il me fallait un temps d'adaptation et surtout de préparation ! Je devais me préparation psychologiquement à entrer chez quelqu'un qui avait ses propres règles, son propre environnement... sa propre odeur. Bref, chez cette personne. Là, j'avais été prise de court et j'étais complètement paniquée intérieurement. Mais est-ce que ça se voyait ?

- Entrez, vous pouvez garder les chaussures, ça ne me gêne pas. Je vais faire chauffer l’eau.

Oui, apparemment ça se voyait que j'étais mal à l'aise. Je ne perdis pas de temps à m'expliquer concernant ma relation avec Warren pour éviter les malentendus et surtout pouvoir partir rapidement d'ici ! Non pas que la demoiselle était désagréable ou quoi mais... mais je n'étais pas préparée psychologiquement à avoir une conversation aussi privée avec un autre humain. Par contre, j'ai bien envie de savoir pourquoi elle s'est imaginée ce genre de choses avec Warren ? Il avait forcément dit quelque chose pour qu'elle se fasse tout un scénario dans sa tête ! Parce que je venais seulement de la rencontrer donc je ne pouvais pas être la coupable !

- Je lui avais demandé s’il avait des femmes proches de lui quand on parlait de petite amie. Et il m’a répondu qu’il y avait cette femme qu’il fréquentait depuis un moment, et il avait appris récemment que c’était sa cousine et...


Ah. Je crois que je voyais à peu près où était le problème... Mais fréquenter, on pouvait fréquenter quelqu'un sans qu'il ne se passe quoi que ce soit ? A moins qu'il l'ait dit un ton un peu étrange, j'ai lu dans les livres qu'en fonction du ton employé, celui-ci pouvait sous-entendre certaines choses. Peut-être que je devais lui passer quelques livres sur la communication ? Ou peut-être que je devrais en offrir pour ces deux-là car j'ai l'impression que ça pêche un peu à ce niveau là pour tous les deux.

Je me retiens de commentaire lorsqu'elle traite Warren de crétin et est à deux doigts de paniquer plus encore lorsque je la vois se recroqueviller sur elle-même. Eh mais, je ne suis pas habituée à ce genre de choses ! Je suis censée faire quoi ?! Lui dire quelque chose de rassurant ou la prendre dans mes bras ? Mais je la connais à peine ! Pas le temps d'intervenir qu'elle s'approche une nouvelle fois de moi pour se mettre au sol ; me mettant encore plus mal à l'aise -j'allais finir par faire un malaise à force-. Disons que je ne méritais pas autant de respect, surtout vu la situation.

- Je… Confuse. Acceptez bien mes excuses, c’était… Inapproprié, veuillez s’il vous plaît accepter de prendre un petit quelque chose, je ferais ce que vous voudrez. Et si possible j’aurai… Besoin de votre aide.

- De... mon aide ? Votre voiture a un soucis ou vous voulez que je répare un truc ?


Parce que pour le coup, je ne savais pas trop pour quoi elle aurait besoin de mon aide... D'ailleurs, me rendant qu'elle ne s'était toujours pas relevée, j'acceptais en quatrième vitesse ses excuses et lui demandais de se relever. Je connaissais cette position comme une marque de respect mais je me sentais honteuse de ce quiproquo ; c'était quand même mon propre cousin qui nous avait mise dans cette situation ! J'avais l'impression d'avoir fais quelque chose de mal juste parce que je partais un quart de mon sang avec lui.

- Est-ce que vous auriez un thé à la menthe ? S'il vous plait.

Autant le dire tout de suite, un café à cette heure-là n'était clairement pas conseiller et j'allais rester toute la nuit éveillée sinon... Je préférais prendre un thé à la menthe en espérant ne pas avoir à me taper un sachet venant du supermarché du coin... Mais au pire, je ferais avec ! Je n'allais pas faire la fine bouche non plus.

- Quand vous disiez que vous parliez de petite amie... Vous euh... Vous êtes ensemble ?
Codage par Libella sur Graphiorum


☆ Je m'excite en #91283B
Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield RxywI7vfcG4--l0CRiDSWRwa8jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Honoka Yujira

Honoka YujiraMembre de l'AllianceMessages : 175
Date d'inscription : 21/02/2020


Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield Empty
MessageSujet: Re: Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield   Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield EmptyMer 20 Mai - 21:28


Je crois que je suis follement amoureuse    .

Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield NLhERKO
. . . .Elle n’avait vraiment pas l’air à l’aise. J’avais un peu l’impression qu’elle avait même peur de moi. C’est pour ça que j’essayais par tous les moyens de lui faire comprendre qu’elle ne risquait rien. De toute façon elle risquait quoi ? Ce n’était pas mon genre de sauter au cou des gens. Bon. Moi oui. L’autre moi c’est différent. Mais elle reste ou elle est tranquillement et puis tout se passe bien.

Finalement elle s’était décidée à me répondre. Mais pas de la façon à laquelle je m’y attendais. Elle était donc mécanicienne aussi au vu de ce qu’elle me proposait. Mais mon problème était bien loin de la. Je relevais la tête doucement et je la regardais droit dans les yeux manquant de me cogner la tête contre le meuble à ma gauche quand elle venait me demander de me relever. C’était une méthode courante chez moi de s’excuser mais je sentais que ça ne l'avait pas aidée à se mettre à l’aise. Comme toujours je n’arrive pas à analyser une situation et à agir en conséquence. Puis vint le moment ou elle semblait encline à prendre quelque chose à boire. Du thé à la menthe. Oui j’en avais. J’avais profité de mon escapade habituelle chez l’épicier spécialisé pour prendre du thé. J’avais pour habitude de boire beaucoup de thé. Encore une habitude héritée de mes parents. Et comme ils avaient toujours cette habitude de prendre du thé de qualité j’en profitais pour toujours sélectionner les meilleurs arrangements. Mais depuis mon arrivée j’essayais plusieurs variantes. Je n’avais pas pu goûter encore celle-ci j’espère qu’elle est meilleure que la précédente que j’avais pu prendre.

“Ca j’ai ! Entrez. Je vous en prépare j’insiste ! Installez-vous à table.”

Je retournais immédiatement dans la cuisine pour faire chauffer de l’eau et je trifouillais un peu mes placard, à la recherche de ce fameux thé qu’elle voulait. Je préparais aussi un set de table pour qu’elle puisse en profiter au maximum. Il me restait des macarons et des biscuits secs. Autant prendre les deux elle pourra choisir comme ça par la suite. Je venais prendre la jarre de sucre roux et la jarre de sucre blanc. Elle continuait à parler. Et.

*Crac*

La jarre de sucre blanc est tombée au sol venant mélanger le précieux épice avec des bouts de verre. Sa question… Je ne sais pas pourquoi. Elle avait probablement dû me perturber.

“Je… Désolée je ramasse tout ça et j’arrive.”

J’allais chercher de quoi nettoyer tout ça. J’espère vraiment que cela ne va pas me ramener une armée de fourmis. Je sais ô combien ces petites créatures adoraient le sucre. C’est triste c’était un set complet de jarre. Je ne pourrais jamais retrouver les même et je les aimais bien… Ce n’est pas grave c’est que du matériel je ne suis pas blessée tout va bien. Enfin… Jusqu’à ce que je manque de peu de me trancher le doigt avec les bris de verre. Mais tout va bien le pire a été évité. Le temps de tout nettoyer l’eau avait pris le temps d’arriver à ébullition. Je venais donc préparer nos deux thés dans des boules à thé en fer. Et je venais les laisser à l’intérieur de nos tasses.


“Je… Ne suis… Pas… Sa petite amie. C’est… Non…”

C’était le cas après tout. Nous n’avions pas vraiment ce genre de relation. Même si je crois qu’au fond de moi c’était un peu ce que j’espérais. Que l’on ai une relation une peu plus fusionnelle et proche. Je rougissais rien que d’y penser. A moins que ce ne soit l’alcool ?
Je venais prendre un plateau et je me posais à table avec elle en ayant pris soin de placer son thé la ou elle était assise. J’en profitais pour lui proposer du sucre si jamais elle en voulais et quelques sucreries avant de venir m’asseoir à mon tour en face d’elle.
Je venais souffler légèrement sur le thé que j’avais entre les mains. Il me les réchauffait. Et ça me faisait du bien. Mais je n’avais pas de temps à perdre et elle devait surement se poser une multitude de question. Je venais alors le reposer sur la table gardant mes mains contre cette tasse blanche.

“Hum… Alors… Voilà… Je... “

J’avais la voix tremblante et hésitante. Je n’aimais pas demander un service à quelqu’un mais je crois que dans ce cas je n’avais pas le choix avec un homme pareil. Je ne sais jamais ce qu’il se passe dans sa tête et je ne sais pas si je dois continuer ou non à m’accrocher à ces sentiments.

“Je… crois que je l’aime. Mais… Je ne sais pas comment faire.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield 1bj8
Adélaïde Chesterfield

Adélaïde ChesterfieldMessages : 232
Date d'inscription : 06/06/2019


Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield Empty
MessageSujet: Re: Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield   Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield EmptyDim 31 Mai - 22:49

 
Je crois que je suis follement amoureuse

Bon. Je commençais déjà par être sauvée car elle avait du thé à la menthe, ça voulait dire que c'était une bonne personne. Oui, les bonnes personnes ont toujours du thé à la menthe dans leur placard ! J'attendis quelques secondes avant de reprendre la conversation concernant cette amitié... Personnellement, j'avais l'impression qu'il y avait plus que ça mais peut-être que je faisais fausse route ? Steven me disait que je ressentais énormément de chose et que j'en comprenais d'autres mais parfois, il y avait des trucs qui m'échappaient complètement.

Néanmoins, ce n'était pas la question à poser car la jarre de sucre tomba au sol, me faisant vivement sursauter. Oups, je venais encore de faire une gaffe ! Je commençais à rassembler les gros débris de verre dans ma main pour venir les poser dans la pelle lorsqu'elle se rapprochait de moi. Je ne pensais pas que cette question allait autant la perturber... Elle m'affirmait qu'elle n'était pas sa petite amie mais je remarquais facilement le rougissement ; généralement, c'est qu'on était honteux de quelque chose. Je fronçais les sourcils. Mmh.

Je me relevais pour retourner à ma table et attendre qu'elle revienne avec le plateau de thé et de sucre. Je la remerciais pour le thé et regardais le fond de ma tasse, légèrement mal à l'aise. J'avais l'impression d'avoir pourri l'ambiance avec toutes mes questions... Peut-être que je faisais complètement fausse route ? Mais dans ce cas, pourquoi s'imaginer une relation entre Warren et moi ? Et pourquoi de telle réaction ? En fait, pourquoi est-ce que l'Humain était aussi compliqué que çça bordel ?! Je n'arrivais plus à suivre moi !

- Je… crois que je l’aime. Mais… Je ne sais pas comment faire

- Oh... euh... Pour commencer... Ne le traitez pas de crétin. Je crois qu'il n'a pas aimé la dernière fois que je l'ai fais.


Après je crois que je suis une privilégier et il avait clairement merdé donc je devais lui mettre les idées en place... Mais ce n'était certainement pas une chose à faire, surtout si elle l'aimait. Je pianotais la tasse à café, cherchant à trouver des conseils. Elle n'était vraiment pas tomber sur la meilleure de la famille pour les conseils ! Je suis sûre que le père de Warren pourrait lui donner de meilleures astuces que moi. Je pris le temps de réfléchir et de chercher dans toutes mes lectures... Mmh.

- Dans certains magazines, ils conseillent de faire des sorties en amoureux, commencer par se tenir la main... Ce genre de chose. Ou euh... De l'inviter au restaurant aussi. Mais dans ce cas, c'est à vous de payer l'addition ! Enfin je crois... Mais comme vous êtes une fille, ça va peut-être poser soucis avec les codes sociaux masculins qui veulent que ce soit l'homme qui paye.

Mince. C'est vrai que son affaire était clairement compliquée pour le coup ! Je posais un doigt sur ma joue en espérant trouver quelque chose de plus simple qu'un restaurant ou une promenade en amoureux.

- Mangez une glace ! Tout le monde aime les glaces ! Je suis sûre que Warren aime les glaces aussi... Vous aimez les glaces, non ?
Codage par Libella sur Graphiorum


☆ Je m'excite en #91283B
Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield RxywI7vfcG4--l0CRiDSWRwa8jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Honoka Yujira

Honoka YujiraMembre de l'AllianceMessages : 175
Date d'inscription : 21/02/2020


Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield Empty
MessageSujet: Re: Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield   Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield EmptyDim 31 Mai - 23:21


Je crois que je suis follement amoureuse    .

Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield NLhERKO
. . . .Elle s’était baissée pour ramasser les morceaux de verres qui sont tombés un peu partout en éclat au sol… Je me sentais gênée. Elle était chez moi et pourtant elle venait tout de même m’aider. Quand j’étais revenue et que je la voyais faire je me sentais comme étant un échec en tant qu’hôte. Même s’il est vrai que je n’ai pas pour habitude de recevoir du monde chez moi. A cause de mon anxiété sociale maladive. Je venais néanmoins la remercier en m’inclinant légèrement en face d’elle en preuve de respect.

Je m’étais ensuite posée à table avec elle. Les tasses de thés chaude devant nous. Non je n’avais pas pris plus d’alcool. Je crois que j’en ai finalement déjà eu assez pour ce soir. C’était probablement le seul élan de lucidité que j’avais en cette soirée. Je repensais un peu à lui d’ailleurs à ce moment la. Je le voyais comme s’il était à côté de moi et je m’imaginais avec lui alors qu’il… M’en-M’enlaçant dans ses grands bras… Non. Non. Non. Non. Ce serait bien trop gênant. Trop d’alcool. C’est mal.

Elle me disait que ce n’était pas vraiment une bonne idée de le traiter de crétin. Elle n’a pas tort. Mais je ne voulais pas vraiment le traiter de crétin. Enfin je crois. C’était surtout moi la crétine. Je veux dire. J’ai réussi à croire qu’il avait eu une aventure avec sa cousine. C’est évident que ce n’est pas quelque chose d'accepter dans notre civilisation actuelle. Et je ne sais pas si ça le sera un jour. Pour ma part je trouvais ça dérangeant. Mais comme toujours ne voulant jamais m’attirer les soucis je laissais simplement les gens faire ce qu’ils voulaient. De toute façon je n’avais pas à mettre mon nez dans des affaires qui ne me concernent pas. Et c’était déjà peut-être trop ce que j’avais fais avec elle. Je l’avais accusée comme ça. Même si ce n’était pas en la pointant du doigt directement c’était un peu mesquin de ma part.

“Je… Suis désolée. Ce n’est pas ce que je voulais dire. C’est surtout de ma faute. J’aurai dû mieux comprendre les choses depuis le début. C’est de la faute de Honoka. Je me fais toujours des idées très vites. Trop vite”

Et puis en soit c’était évident. Qui aime se faire insulter gratuitement de la sorte ? Personne. Je la voyais jouer avec la tasse de thé qu’elle avait entre les doigts. Peut-être qu’elle réfléchissait. Je venais prendre une ou deux gorgée du liquide chaud, et je la gardais entre mes doigts qui étaient si froids que je pouvais à peine les sentir. C’était une sensation douce et chaleureuse je ne pouvais pas m’en lasser.

Elle venait me donner des conseils je crois ? Elle me parlait de ce qu’elle avait pu lire dans des magazines, comme quoi je devrais faire des sorties en amoureux avec lui. Lui tenir la main tout ça. Le problème est. Que jusqu’à preuve du contraire nous n’étions pas des amoureux actuellement. Simplement des amis de longues date maintenant. Au mieux un professeur et son élève. Un restaurant aussi ? Ca me semblait être une bonne idée mais comme elle le disait ce serait problématique si je ne pouvais pas payer. Et connaissant le personnage qu’il était il y avait peu de chances pour que ce dernier me laisse payer la note à la fin du souper.
Ca ne m’aidait pas beaucoup tout ça. Je venais soupirer tout doucement venant m’affaler sur la table. La retenue ? Je crois que l’alcool m’avait arraché ce concept. Je venais jouer avec l’un des macarons que j’avais soigneusement pris le faisant tourner dans la coupelle de ma tasse. Tournant encore et encore comme si j’essayais de trouver une occupation pour empêcher mes pensées d’affluer en masse comme une foule un samedi matin au marché.

Une glace ? Je crois que oui c’était une bonne idée une glace. Je veux dire qui n’aime pas les glaces. Elles sont douces sucrées et rafraîchissante. C’est l’un de mes desserts préférés en été. Elle arrivent à procurer un plaisir que lorsqu’il fait chaud mais pourquoi pas. Ou est-ce que je peux en trouver ? Aux abords de la plage peut-être non ? C’est un endroit où les gens aiment se réunir lorsqu’il fait assez chaud.

“Une glace hein ? Oui j’aime la glace et je suppose que lui aussi. Ce serait une bonne idée. Une glace hum.”

Je m’imaginais déjà quels parfums je pourrais prendre. Cela faisait un moment que je n’avais pas mangé de glace aussi. Mais j’avais un autre problème à gérer d’abord Comment…

“Mais comment je fais pour l’inviter. Et s’il refuse. Et s’il n’aime pas ça en fait.”

Ca y est. J’étais repartie dans une tirade avec moi même ne pouvant m’arrêter de m’inquiéter pour tout et rien. J’avais toujours depuis enfant cette peur du refus. C’en devenait presque une maladie à ce niveau. Car ça pouvait me bloquer et m’empêcher de demander ne serait-ce qu’une simple feuille à papier pour noter quelque chose.

“Je ne sais pas si je pourrais. Après tout déjà est-ce que je le mérites ? Peut-être qu’il méritait mieux que moi”

Je n’allais pas aller loin si je partais sur cette lancée. Mais je ne pouvais m'empêcher de me faire un sang d’encre pour trois fois rien. Les choses seraient si facile si j’étais beaucoup moins timide et anxieuse. Je serais déjà peut-être avec lui… Ou j’aurai peut-être déjà enterré ces sentiments. Qui sait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield 1bj8
Adélaïde Chesterfield

Adélaïde ChesterfieldMessages : 232
Date d'inscription : 06/06/2019


Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield Empty
MessageSujet: Re: Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield   Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield EmptyDim 31 Mai - 23:59

 
Je crois que je suis follement amoureuse

J'hochais la tête pour les excuses mais franchement, j'étais déjà passée à autre chose ! Et puis, ce n'était pas grave en soit ; c'était surtout... étonnant d'entendre de telles choses sur le coup ! Par contre, je ne m'attendais pas à ce qu'elle s'affale sur la table. Mince, mince, mince... Qu'est-ce que j'avais dis encore ?! Je paniquais intérieurement, essayant de remonter rapidement le fil de la conversation. Je n'avais pas dis quelque chose de mauvais pourtant, je crois ? Oh là là, c'était tout moi ça. Je proposais rapidement la glace. Tout le monde aimait les glaces, non ?

- Une glace hein ? Oui j’aime la glace et je suppose que lui aussi. Ce serait une bonne idée. Une glace hum.

- Au chocolat. Je crois que tout le monde aime les glaces au chocolat... En tout cas, j'ai lu ça dans un sondage.


Interdiction de se moquer. Je lisais beaucoup de magazines et de bouquin pour me faire une petite idée de ce qu'était le monde réel mais je crois que c'est plutôt erroné les visions là dedans... Elle me demandait ensuite comme faire pour l'inviter, dans l'éventualité qu'il pourrait refuser. Je baissais à nouveau la tête. Euh. Ben. Je n'étais pas très douée. Personnellement, j'avais tendance à insister jusqu'à ce que j'ai ce que je veux mais je crois que ce n'était pas vraiment la bonne méthode à proposer... Bien que Warren se douterait que ces conseils viendraient de moi.

- Je ne sais pas si je pourrais. Après tout déjà est-ce que je le mérites ? Peut-être qu’il méritait mieux que moi.

- Mmh... Je ne vous connais pas tant que ça mais vous avez l'air vraiment gentille et adorable. Bon, un peu anxieuse aussi... Mais je suis sûre que Warren trouve ça mignon. Il adore jouer les protecteurs !


Bon euh, je ne sais pas si il fonctionne réellement pareil en couple mais je sais qu'avec moi, il aime bien jouer les grands frères et est toujours là pour me protéger. Après comme je disais, nous n'étions pas amie -pas encore peut-être ?- mais du peu que je venais de voir, elle avait l'air vraiment sympathique. Peut-être trop stressée... Mais c'est bien le stress ! C'était un mécanisme de défense naturel donc en soit, c'était normal !

- Sinon... Envoyez-lui une carte ? Peut-être que ce serait plus facile par écrit ? Ou alors, je lui glisse un petit mot pour vous en tsum-tsum ! En mode "j'ai vu une copine, elle est sympa, tu veux son numéro ?". Bon, pour ça, il me faudrait votre numéro... Et on n'est pas vraiment copine mais je veux bien mentir pour vous !
Codage par Libella sur Graphiorum


☆ Je m'excite en #91283B
Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield RxywI7vfcG4--l0CRiDSWRwa8jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield Empty
MessageSujet: Re: Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield   Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Je crois que je suis follement amoureuse Pv Feat Adélaïde Chesterfield
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-