La ville est en Septembre 2020
-50%
Le deal à ne pas rater :
– 50% sur les baskets Nike Air Max Dia
60 € 120 €
Voir le deal

Partagez
 

 Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 342
Date d'inscription : 03/07/2018


Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka Empty
MessageSujet: Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka   Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka EmptyDim 10 Mai - 1:18

Oh Raven, sing me a happy song
tag : @Honoka
So... Before you go ... ♡
Une journée qui semblait calme. Une journée qui ne semblait pas tiraillée. Travaillée par des choses négatives. Cependant. Il y en a qui sont tiraillés. Travaillés par des choses. Peut-être pas forcément par des choses négatives. Cela peut très bien-être positif. Tu n'en sais trop rien. Tu es toujours en train de réfléchir depuis quelque temps. Ce n'est normalement pas dans tes habitude. De te prendre autant la tête avec ce qu'il semblerait être des broutilles. Même si une partie de toi te criait comme quoi ce n'était pas des broutilles. Car toutes ces pensées, ces songes ne se dirigent que vers une seule et unique personne. Une seule et unique femme. Tout cela se dirige vers Elle.


Toi, "tourmenté" par une femme ? En voilà une bien belle nouveauté. Pourtant c'était véridique. Cette femme aux yeux bicolores te hantent. Mais de manière positive. Tu aimes la voir, lui parler. Toi qui te voilais la face, peut-être que cette femme n'était plus une simple amie. Mais bien plus. Tu n'arrives cependant pas à exprimer cela à haute voix. Tu faisais quelques signes... Cette bague ornée d'un quartz rose, symbole de l'amour. Ces paroles, ces sourires, ces promesses que tu lui faisais... Pourtant rien n'y fait. Tu as juste l'impression d'être un imbécile. C'est peut-être ce que tu es... Dans le fond...


Tu travaillais pas aujourd'hui. Arquant un sourire, tu avais quelque chose de plus important à faire. Portant tes fidèles lunettes, tu tentais d'arranger tes cheveux ébènes avant de sortir. Tu te dirigeais nonchalant vers la boutique de la jeune femme. Entrant sous tes grands airs, tu vérifiais qu'il n'y avait personne avant de te diriger vers Honoka. Sans doute qu'elle ne comprenait pas pourquoi tu débarquais de la sorte. Tu avais tendu ta main vers elle, un sourire aux lèvres. Un sourire sincère.


> "Je dérange pas ? "


Tu continuais de sourire doucement. Ta main toujours tendu en espérant qu'elle la prenne.


> "Tu me fais confiance ? Alors suis moi !"


▬ I think in #darkcyan

Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Honoka Yujira

Honoka YujiraMembre de l'AllianceMessages : 175
Date d'inscription : 21/02/2020


Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka Empty
MessageSujet: Re: Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka   Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka EmptyDim 10 Mai - 12:14


Une journée sans tracas (Normalement)••    .

Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka NLhERKO
. . . .Encore une journée bien vide au magasin. Il n’y avait pas grand monde en ce moment. J’avais pu reprendre le travail il y a peu. Mais, les affaires ne se portaient pas bien. C’était un peu triste mais ça devrait changer d’ici peu je suppose ? J’avais pu en profiter aujourd’hui pour m’occuper d’une chose que je devais faire depuis longtemps. Réparer la montre de Dame Hammerman. Nous avions été tellement prises sur le fait que cette histoire m’était complètement sortie de la tête. Et depuis il s’est passé tellement de choses. J’avoue ne pas avoir pris de nouvelle à celle-ci. Mais j’étais un peu nerveuse. La dernière fois que je l’avais vu il s’en était passé des choses. Et surtout… Elle devait maintenant savoir l’un de mes plus grands secrets. J’avais un peu peur de sa réaction, mais je n’avais pas le choix. C’était ça où, on mourrait toute les deux dans cette ruelle.

Mais ce n’était pas la seule chose qui me travaillait. Je pensais à lui. Warren nous ne nous étions pas vu non plus depuis la dernière fois et c’était aussi le silence radio. Il m’avait offert cette bague et il était parti. Je la portais actuellement, mais pas au doigt. Je la gardais autour de mon cou venant la cacher sous mes vêtements. Je la prenait dans mes mains pendant un court instant. J’étais heureuse. Je me sentais comme proche de lui rien qu’en la sentant sous mes doigts. Et ça me rassurait un peu. C’était devenu comme un porte bonheur pour moi.

Je fus vite surprise en entendant quelqu’un rentrer dans le magasin et je venais la recacher la ou elle devait être.

“Bienve-”

Je relève la tête ne regardant qui c’était. C’était lui. Qu’est-ce qu’il faisait la ? Il ne doit pas sortir autant qu’est-ce qui lui arrive. En le voyant j’éprouvais de la joie, mais aussi de l’inquiétude.


“Non. C’est vide.”

Je n’avais rien à perdre il n’y avait personne aujourd’hui et je ne sais pas si il y aura encore du monde qui pourrait venir. Je n’aimais pas vraiment quitter mon travail comme ça pendant les heures d’ouvertures, mais je ne sais pas, il avait l’air de vouloir m’emmener quelque part. C’était étrange il prenait les devants mais pourquoi pas. Et puis je ne pouvais rien lui refuser. Je venais doucement prendre  sa main en me relevant. Il pourrait m’emmener au bout du monde que ça ne me gênerait pas. Enfin je crois.

“Laisses-moi fermer et je me libère pour toi”

J’hésitais un peu mais je n’avais d’autre choix que de lâcher sa main un cours instant histoire de ranger un peu de fermer les volets ainsi que la porte à l’avant. Je venais à nouveau saisir sa main le forçant alors à me suivre par la porte de derrière.

“Qu’est-ce que tu fais à venir voir ici Honoka. C’est dangereux pour toi”

Je lui posais cette questions juste avant de soupirer et de déclarer dans la foulée.

“Enfin bon. Je te fais confiance allons.”



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 342
Date d'inscription : 03/07/2018


Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka Empty
MessageSujet: Re: Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka   Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka EmptyDim 10 Mai - 22:35

Oh Raven, sing me a happy song
tag : @Honoka
So... Before you go ... ♡
Ce n'était peut-être pas une bonne idée. Mais tu as pour habitude de faire des actions irréfléchies. Car le problème étant que tu ne savais même pas où l'emmener concrètement. Mais tu trouveras. En espérant qu'elle accepte ton offre. Parce que c'était tout de même soudain. On pourrait penser que c'est une sorte de kidnapping implicite. En soi c'était comme ça que tu voyais cette soudaine invitation. Tu ne voulais pas la prévenir au préalable, venant lui proposer sur le tas. Elle avait tous les droits du monde pour refuser. Elle travaillait, certainement qu'elle ne pouvait pas quitter son travail de la sorte.


Mais pour ton grand bonheur, elle avait accepté. Souriant de toutes tes dents, tu hochais la tête. Remarquant quand même qu'elle ne portait pas la bague que tu lui avais offert. Cela ne te vexait pas. C'était une action bête et sûrement qu'elle ne voulait pas exhiber les débilités d'un certain Emerson. Tu la comprenais et tu n'allais certainement pas t'offusquer pour si peu. Tu te grattais cependant la nuque à sa remarque.


> " Uh... Ne t'en fait pas pour ça. Je suis bien méconnaissable maintenant haha !"


Tu continuais de lui sourire. Cette journée ? Tu voulais la lui dédier. Elle le méritait. Gardant sa main dans la tienne, tu sortais doucement. L'air frais frappait légèrement ton visage. Mais c'était presque agréable.


> " Tu n'es pas sans savoir qu'à chaque fois que l'on se voit, cela me se finit pratiquement jamais sur une note positive... Je veux changer ça !"


Dis tu d'un sourire avant de doucement commencer à marcher. Sa main dans la tienne et ce sourire si singulier que seule la jeune femme aux yeux bicolores pouvait observer. Ta prothèse claquant au sol, au rythme de vos pas, tu étais étrangement le plus heureux des hommes.


> "Ça fait du bien non ? ... Oh ! As-tu déjà passer un peu de temps sur les plages de Quederla ? Tu verras, c'est apaisant- Mais peut-être que tu veux prendre quelque chose à grignoter avant ? Cette journée t'est dédiée. Si tu as envie de quelque chose, fait le moi savoir."


▬ I think in #darkcyan

Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Honoka Yujira

Honoka YujiraMembre de l'AllianceMessages : 175
Date d'inscription : 21/02/2020


Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka Empty
MessageSujet: Re: Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka   Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka EmptyLun 11 Mai - 1:20


Une journée sans tracas (Normalement)••    .

Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka NLhERKO
. . . .Méconnaissable, je dois avouer que c’était un peu le cas. Mais cela ne changeait rien. Si j’ai pu le reconnaître cela aurait aussi pu être le cas pour les sbires du gouvernement. Son déguisement doit probablement fonctionner au loin mais je ne donne pas cher de ce dernier de près. J’aimais bien ces petits changements chez lui aussi d’ailleurs. Ces petite lunettes lui donnait un air encore plus mystérieux et intéressant. Il avait acquis par la même occasion un petit côté intellectuel.

Malgré tout ça nous marchions main dans la main dans la rue. C’était un peu gênant je dois avouer. C’est quelque chose que font les couples habituellement. Mais nous n’en étions pas un. Nous étions proches mais pas à ce point. Je n’avais pas ce genre de relation avec lui. Mais je ne m’en plaignais pas. Ca me faisait plaisir. Même si nous devions avoir l’air d’un couple pour les autres passants nous voyant dans la rue. Jamais je n’aurai cru pouvoir marcher un jour comme ça dans la rue avec l’être aimé. Il voulait donc me faire sortir. C’est vrai qu’à chaque fois que nous nous voyions jusqu’ici cela se passait toujours plus ou moins bien. La première fois que l’on s’était vu depuis mon retour à Quederla ça s’est fini avec moi totalement ivre, l’empêchant de rentrer chez lui. Et la seconde fois c’était… Étrange ? Je ne savais plus comment définir notre relation ou encore ce que j’éprouvais pour lui. Je le regardais et venait lui répondre.

“Je vois. Pourquoi pas.”

Il arborait un si beau sourire comme d’habitude. Je crois que je ne me lasserais jamais de cette tête vraiment adorable. Comment y résister ? A chaque fois que je le vois, je me sentais revivre. Comme si juste voir ça rechargeait toute mon énergie en un clin d’oeil. Il arrivait à transformer une journée banale et triste juste en un seul moment avec ce sourire. Comment pouvait-on être aussi craquant. Warren je crois que je suis prise d’un amour profond pour toi. Dommage que tu ne puisse pas lire dans mes pensées, cela faciliterait grandement les choses.

Effectivement il avait raison. Ca faisait du bien de simplement marcher comme ça ensemble main dans la main sans se soucier de quoi que ce soit. comme si nos vies étaient comparables au temps où nous étions enfants. Ces temps révolus ou nos obligations et responsabilité n'existaient pas encore. Cela faisait un bien fou. Je voulais prendre une grande bouffée d’air mais ce n’était peut être pas une bonne idée. Entre les fumées des voitures et des industries plus loin l’air n’était pas le plus pur. Mais c’est vrai que si nous allions loin comme les endroits qu’il proposait cela pouvait tout changer.

J’allais rarement à la plage, même quand j’étais une petite. Ce n’était pas vraiment un endroit que j’affectionne particulièrement. Ca gronde de monde et il y fait chaud. Aussi plage rimait avec soleil, cet astre lumineux capable de nous faire prendre une teinte de peau différente. C’était mal vu dans mon pays de prendre ne serait(ce qu’un peu de couleurs en allant sous les tropiques. Je prenais au pied de la lettre ce que me disait ma mère de faire et je me promenais d’ailleurs toujours avec un parasol pour me couvrir. Je préférais donc éviter ce genre d’endroits mais s’il voulait m’y emmener il devait y avoir une raison. Et puis je n’ai pas envie de lui refuser ça. Il essayait tant bien que mal de faire des efforts, autant le laisser continuer dans sa lancée. Peut-être même que j’en viendrais à aimer cet endroit avec lui à mes côtés aussi !

“Je n’ai pas vraiment… Faim. Sauf si tu as faim on peut prendre quelque chose. Et je n’ai jamais allé à la plage sur Quederla, je suis curieuse de le voir”

Je tenais toujours sa main dans la mienne. Et je venais légèrement me rapprocher de lui. J’avais envie de me blottir contre lui mais ce serait peut-être un peu trop et je n’étais pas prête à avoir autant de rapprochement avec qui que ce soit. Et si on prenait les choses à notre rythme. Tout devrait bien se passer. C’est censé être une journée tranquille et paisible hein ? N’est-ce pas ? Au fond de moi j’avais un peu du mal à y croire mais je me laissais porter par la situation.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 342
Date d'inscription : 03/07/2018


Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka Empty
MessageSujet: Re: Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka   Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka EmptyMar 12 Mai - 23:01

Oh Raven, sing me a happy song
tag : @Honoka
So... Before you go ... ♡
Tu n'avais aucun programme précis pour la journée. Tu aimes te laisser porter par les idées qui peuvent surgirent à tout instant dans ta tête. Tu aimes l'inconnu, ne rien prévoir pour ainsi avoir des surprises. Certes, tu aimerais tout de même avoir de bonnes surprises, parce que tomber dans une embuscade, se faire arrêté ou juste avoir un soucis dans le programme pas programmé... C'est pas ce qui te tente le plus tu veux avouer. Tu veux simplement passer une bonne journée. Passer un instant, positif, sans tracas avec cette jeune femme qui ne te laisse ps insensible. Tu devrais lui dire un jour, lui avouer ce que ton cœur renferme... Mais cela te semble bien trop soudain. Tu voulais garder cette sensation de bonheur. Si tu lui avouais ça, peut-être que cela détruirait ce lien que tu chéris secrètement. Alors tu te tais, te contentant d'être là pour elle. Essayant de venir la voir le plus souvent que tu le puisses, en évitant de lui ramener des soucis. Tu t'en voudrais à mort si elle vient à avoir des problèmes à cause de tes conneries.


Car un homme censé ne sortirait pas alors qu'on le recherchait. Ou alors on ne le recherche pas, mais il a des risques de se faire arrêté dans le coin d'une ruelle pour tentative d'assassinat et tous les dommages collatéraux qui vont avec. Mais en même temps, tu étais prêt à prendre des risques. Prendre des risques pour cette femme aux yeux bicolores. Tu aimes son regard, c'était comme si tu avais besoin de le voir, de l'admirer. Sentir sa présence, qui avait ce fascinant pouvoir de t'apaiser. Calmer tes nerfs et te rendre un peu moins imbécile. Même si le dernier point est sûrement à revoir. Mais disons que depuis ta rencontre avec elle, tu es bien moins égoïste avec autrui. Ou du moins, moins égoïste avec les personnes que tu apprécies. Tu as développé ce côté soucieux et protecteur que tu ne possédais pas avant. Et cela est grâce à la jeune femme qui te faisait l'honneur de t'accompagner aujourd'hui.


Tu souriais à la demoiselle. Ne la forçant à rien, hormis penser à autre chose durant cette journée au temps agréable et à la douce brise.


« Nah, j'pas vraiment faim non plus, mais je proposais comme ça, sait-on jamais ! Ah ? Tu verras, elles changent un peu la vue comparée à cet amas de fumée, ou le bruit ahurissant de la foule. C'est apaisant. J'aime beaucoup me balader sur le bord de la mer parfois. »


Tu continuais de sourire, serrant inconsciemment sa main tandis que tu continuais ta route, arrivant vers les plages. Il y avait du monde certes, mais d'un geste flou, tu lui indiquais que tu connaissais un endroit où il n'y avait personne, et où il y avait de l'ombre. Tu n'allais pas la laisser au soleil en prenant le risque qu'elle souffre une insolation après ou un coup de soleil. Surtout que tu étais assez renseigné sur les coutumes et les traditions de son pays natal. La peau colorée par l'astre de feu n'était pas une chose très bien... Cautionnée, voir courante. Et tu n'avais pas prit d'ombrelle ou autre pour Honoka, alors tu pouvais au moins la mener à l'ombre.


Un instant de silence.

Calme.
Apaisant.


Rien que le bruit des vagues qui se faisaient entendre. Tu t'accoudais à une barre, fermant les yeux tout en profitant de la brise maritime, l'air marin. Le bruit des vagues... La mélodie des eaux.


« C'est beau hein ? C'est mon endroit préféré de toute la ville je pense. Il n'y a que l'eau en face de nous, qui tente de nous effrayer avec son étendue... Pourtant je trouve ça simplement sublime. J'ai hâte de la retraverser à nouveau... »



Bien. Cela voulait dire quoi ? Tu soupirais, gardant cependant ce sourire singulier sur les lèvres. Un sourire si simple, qui voulait pourtant dire beaucoup de chose. Beaucoup de chose, pourtant si silencieux...


« Eh... J'veux dire par là que mes parents m'ont offert mon cadeau d'anniversaire en avance. Un voyage en Amérique. Je retrouve mes racines et... Je traversais ces eaux. Mais seulement.. Je peux inviter quelqu'un avec moi.... »


Tu tournais la tête vers la jeune femme.


« Ca te dirait ? »


▬ I think in #darkcyan

Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Honoka Yujira

Honoka YujiraMembre de l'AllianceMessages : 175
Date d'inscription : 21/02/2020


Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka Empty
MessageSujet: Re: Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka   Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka EmptyMer 13 Mai - 23:18


Une journée sans tracas (Normalement)••    .

Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka NLhERKO
. . . .Il n’avait donc pas vraiment faim. C’était simplement au cas ou pour moi. C’était une attention vraiment touchante de sa part. Il me regardait toujours avec cet énorme sourire. Je ne pouvais détacher mes yeux de celui-ci. Il me faisait renaître à chaque fois que je le voyais en une personne meilleure et plus douce… Je venais néanmoins lui demander avant de partir à la plage d’aller prendre quelque chose à boire qu’on puisse emporter. Rien de bien extravagant une bouteille d’eau ferait clairement le travail. Je savais juste que l’air autour des mers était salé et je n’avais pas vraiment envie de me retrouver avec des lèvres aussi sèches qu’une feuille morte en plein soleil.

Nous continuons de marcher tranquillement jusqu'à ces mer-des-. Il y avait pas mal de monde. Mais pas autant que je n’aurai pu le croire. C’était différent de la ville. C’était calme et l’air ne semblait pas imbibé de cette forte odeur de fumée ainsi que de cette odeur désagréable d’urine. Il y avait beaucoup de vents. Et le soleil tapait fort. Je n’aimais pas vraiment ça. Bien que je portais toujours comme à mon habitudes des vêtements longs je n’étais pas totalement protégée. Ce n’était pas vraiment agréable comme sensation, bien que cela réchauffait un peu. Heureusement il avait décidé de m’emmener à un endroit ombragé. Et la vue était magnifique. On ne pouvait rien voir à l’horizon je venais me pencher sur la petite rambarde qui donnait directement sur la mer. Il y avait beaucoup de bague mais un silence de plomb. Enfin si on entendait les vague venir s’écraser violemment sur la jetée pas loin ainsi que sur les plages de sable jaunes. C’était reposant et calme. Je ne tenais plus ses mains à ce moment la mais j’avais une seule envie de me blottir contre lui. Comme si nous étions un couple sorti pour un rendez-vous amoureux. Le cadre était si romantique et différent de ce que l’on pouvait voir habituellement en ville. Je venais me rapprocher un peu de lui mais sans faire quoi que ce soit d’autres. Je… Ne pouvais pas. Mais je me contenterais de cet instant calme et tranquille pour le moment.

Je l’écoutais parler. Sa voix sa mariait bien avec les bruits environnants. Il avait hâte de la retraverser à nouveau ? Oui. C’est vrai il venait d’Amérique. Il avait probablement l’habitude de faire le trajet je pense. C’est vrai que c’est reposant. Ce doit être bien de voyager comme ça sur de longs trajets par delà la mer.
J’avais une légère soif qui se profilait, il fallait vite que je m’hydrate, j’allais fouiller dans mon sac pour récupérer la bouteille que j’avais achetée un peu plus tôt. Je venais alors en boire un petit peu tout en l’écoutant. Juste avant j’en profitais pour lui en proposer un peu s’il en voulait.


[color:d246=#darkcyan]“Eh... J'veux dire par là que mes parents m'ont offert mon cadeau d'anniversaire en avance. Un voyage en Amérique. Je retrouve mes racines et... Je traversais ces eaux. Mais seulement.. Je peux inviter quelqu'un avec moi....
Ca te dirait ?”

Lorsqu’il venait se tourner vers moi en m’indiquant qu’il voulait m’emmener avec lui en Amérique je manquais de peu de m’étouffer entre deux gorgées d’eau. C’était une sensation horrible. J’avais mal… Et j’avais une douleur dans la gorge. Je ne voulais pas m’étouffer alors je venais me taper sur le ventre histoire que cette flotte passe plus facilement. Je me repliais un peu sur moi. Je ne l’avais pas remarqué mais le collier que j’avais autour du cou avec sa bague venait de s’échapper de dessous mes vêtements et il venait se poser par dessus ceux-ci.

Il voulait que je l’accompagne. Pourquoi moi ? Il aurait pu amener d’autres personnes, comme sa cousine par exemple. Si je me souviens bien, ils se connaissent depuis peu et je ne crois pas que sa famille de l’autre côté de la mer connaisse cette femme. Et puis pourquoi moi ? Je n’avais aucune raison… De… D’y Aller… Avec lui. Enfin. Je veux bien. Mais. Moi ? Je me relevais venant ranger cette bouteille d’eau dans mon sac. Et je le regardais droit dans les yeux.

“Pourquoi moi ?”

Non. Ce n’était pas une réponse appropriée. Il avait probablement fait de son mieux pour me proposer ça.

“Je ne comprends pas vraiment pourquoi tu voudrais que… Je vienne avec toi. Il y a Adélaïde aussi… Mais…”

Je n’arrivais pas à trouver le courage de lui dire qu’en fait j’étais vraiment intéressée à venir. Cela pourrait me faire découvrir un tout nouveau pays aussi ça peut être quelque chose de bien, de visiter de nouveaux endroits et une toute autre culture. Et puis il veut probablement me montrer comment est son pays. Ou je ne sais pas… Je… Raaah. C’est… Embarrassant...

“C’est… Si tu veux te contenter de moi sur ce voyage… Je veux… Bien…”

Ca y est j’avais pris mon courage à deux mains et je le lui avais dis. Même si je ne comprenais toujours pas pourquoi il m’avait choisie moi. Warren. Je ne te comprendrais jamais. Mais une chose est sûre. Il n’y a que toi pour me surprendre de la sorte.


[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 342
Date d'inscription : 03/07/2018


Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka Empty
MessageSujet: Re: Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka   Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka EmptyJeu 14 Mai - 2:23


I love u

like a love song

Feat Warren Emerson & Honoka Yujira


Cette proposition. Cette décision, cette envie. Elle était réfléchie. Pour la première fois, dans toute ta vie, tu avais réfléchis en avance avant de proposer quelque chose. Tu sais que c'était soudain. Pas tout le monde pouvait se libérer pour aller passer une semaine en Amérique, avec toi en plus de cela. Tu as parfaitement conscience que tu n'es sûrement pas la meilleure compagnie qu'il soit, car encore faut-il arriver à te supporter. Ce qui est difficilement faisable, sauf pour de rares exceptions, comme Honoka par exemple. Elle semblait te supporter, et sa présence t'apaisait. Il y avait donc ici que du positif, et ta seule envie serait que cela continue encore indéfiniment. Tu veux que cela continue, encore longtemps. Très longtemps. Mais pour cela, il faut que tu fasses des efforts dans ta manière d'être. En étant un peu plus posé, un peu moins sarcastique, un peu moins chiant... Un peu moins toi. Peut-être que tu pourras ainsi encore profiter longtemps de ces instants avec la demoiselle aux yeux bicolores. Ce regard aussi beau que la mer qui s’étendait en face de vous, avec un fracas de l'eau. Un mélange d'eau salée, d'écume, de sable, de chaleur... De joie.


Tu avais froncé les sourcils alors qu'elle s'étouffait avec son eau après ta proposition. Dirigeant tes mains vers elle pour l'aider, elle semblait aller rapidement un peu mieux, bien que tu restais inquiet. Penchant la tête, tu attendais qu'elle reprenne la parole d'elle-même. Sauf qu'en la regardant, en t'assurant qu'elle allait bien, tu avais vu autour de son cou une chaîne, avec la bague que tu lui avais fait, qui était accrochée à cette dernière. Un doux sourire s'était dessiné sur tes lèvres. Mauvaise langue que tu es : elle portait bien cette bague auprès d'elle. Peut-être pas à son doigt certes, mais elle l'avait avec elle. Fermant doucement les yeux, tu la laissais s'exprimer. Comprenant que ta proposition l'avait surprise, et tu la comprenais. Venant de toi, cela semblait étonnant et surtout inattendu. Tu n'es pas du genre à partager ce que tu reçois, mais ici, c'était ... Différent, vas-tu dire. Tu rouvrais les yeux quand elle semblait avoir fini, n'effaçant cependant pas ce sourire de tes lèvres fines.


« Tu sais... »


Une inspiration. Aussi paisible que les vagues, ton âme est en émoi.


« Vous comptez beaucoup pour moi, Adélaïde et toi. »


Une expiration. Oui, vous comptez beaucoup pour moi.


« Cependant, si je te propose à toi de m'accompagner c'est pour une raison toute bête. »


Tu te tournais vers elle, vos cheveux suivant les courbes du vent. Tu t'approchais d'elle, prenant la bague que tu lui avais faites entre tes doigts, la montant légèrement pour montrer à la demoiselle ce que tu tenais, même si elle devait certainement s'en douter quand même. Tu souriais toujours. Le regard bas. Si tu savais ce que cette bague représente. 


« C'est parce que tu es très importante pour moi. Bien plus que tu ne l'imagines sans doute. Puis, cela me ferait plaisir, vraiment, que ce soit toi qui vienne avec moi. »


I hope I can be with you. I hope I can see you with me. I still hope I can admire your eyes... Again and again I hope. I hope everytime... I hope with you.

...

Again and again...
I hope.


Tu ressassais ces paroles, lâchant la bague. Tu t'étais penché, pour déposer un baiser sur sa joue. En silence, sans rien. Aucun bruit, hormis celui des vagues. Tu en fais un peu trop, mais personne n'a jamais interdit les contacts affectifs. Personne ne t'a interdit à juste montrer que tu aimes cette femme, bien que cela ne soit jamais explicite. Un sourire. Tu souriais en constatant qu'elle avait l'air d'accord pour venir avec toi. Tes yeux brillants de malice, tu venais à te redresser, tendant ton bras pour qu'elle le prenne. Calmement, tu reprenais ta marche.


« Bien ! Je suis si heureux ! Hmm... On partirait début juin, cela te convient ? As-tu des achats à faire par rapport à cela ? Des vêtements... Des trucs pour le voyage ? Je sais que ma mère prend toujours des tonnes et des tonnes de choses quand on va à Washington, donc peut-être as-tu besoin d'autant de chose pour y aller ? Dis moi, je serais ravie de faire les magasins si tu as besoin ! »
I want you to know that I... ♪


▬ I think in #darkcyan

Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Honoka Yujira

Honoka YujiraMembre de l'AllianceMessages : 175
Date d'inscription : 21/02/2020


Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka Empty
MessageSujet: Re: Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka   Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka EmptyJeu 14 Mai - 15:49


Une journée sans tracas (Normalement)••    .

Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka NLhERKO
. . . .

Le vent soufflait de plus en plus fort et les vagues se déchainaient un peu plus au fur et à mesure que le temps passait. Je me sentais presque comme si le vent allait m’emporter et me faire prendre mon envol. Bien que j’ai pu rêver de nombreuses fois de pouvoir voler pour voir à quoi ressemblait notre monde d’un autre angle je n’ai pas envie de me retrouver je ne sais ou, de me blesser ou encore pire que demain la une des journaux ce soit moi. Une jeune et frêle femme qui fut prise par le vent et retrouvée morte sur les berges de Quederla.

Il était là en face de moi et m’écoutait sans sourciller. Je l’avais vu commencer à faire un geste pour venir m’aider quand j’étais en train de m’étouffer. Mais il avait vu que tout allait bien et s’est avisé de me laisser faire. Il avait affiché un grand sourire et venait fermer ses yeux. C’était comme si mes paroles étaient comme une berceuse tranquille pour lui. Je ne pense pas que ce soit le cas à vrai dire. Mais il avait l’air tellement en confiance et tellement tranquille. C’était une bonne chose je suppose ? J’attendais sa réponse et elle ne se fit pas prier. Je le voyais ouvrir à nouveau les yeux et me répondre tout en gardant ce sourire qui ne me lassera jamais.

Il me le proposait pour une raison bête ? Je ne comprends pas ? Je le voyais ensuite se rapprocher de moi comme s’il allait me toucher mais je sentais quelque chose bouger dans mon cou. C’était… Oh non mon collier. C’est à ce moment exact où il venait saisir la bague qu’il m’avait offerte, dans ses doigts que je me rendais compte qu’elle s’était échappée de sous mes vêtements. Je venais rougir un peu. C’était embarrassant. Je ne voulais pas qu’il voit que je m’attache trop à son cadeau. C’était si gênant. J’avais simplement envie de la reprendre de la cacher et de lui demander de faire comme s’il n’avait rien vu. Je regardais dans tous les sens cherchant à fuir son regard pendant un instant. Mais je me rendais compte très vite qu’il ne me regardait pas. Il regardait au sol. Ou plus bas je ne sais pas vraiment. Je me sentais un peu moins honteuse.

Il me répétait encore et toujours à quel point j’étais importante pour lui. Pourtant je ne faisais rien pour que ce soit le cas. Je veux dire j’étais juste moi. Cette femme, silencieuse et bien trop timide. Il ne tardait pas avant de la lâcher je venais alors la saisir et la tenir dans mes mains en étant un peu joyeuse. La tenir me faisait du bien. Et je le vis se rapprocher de moi à nouveau, et il venait délicatement déposer un baiser sur ma joue. Le temps s’était arrêté une nouvelle fois quand ses lèvres venait toucher ma peau. Je n’entendais plus rien. Aucun bruit. Même les vagues. Rien. Je sentais mon coeur battre fort. Mais je ne l’entendais pas lui non plus. En m’y attardant un peu plus j’entendais quelque chose. “Dis” C’était comme une voix à l'intérieur de moi. “Dis-le lui”. Lorsque j’avais compris ce qu’elle me disait, tout s’était remis en marche, le bruit du vent dans mes oreilles, le bruit des vagues et aussi sa voix. Je venais alors poser mes doigts à l’endroit exact où il avait posé un baiser. Venant le toucher du bout des doigts.

Je me reprenais je ne pouvais pas me laisser aller. Pas maintenant. Le départ est donc pour début Juin. Il avait raison j’avais deux ou trois choses à préparer. Je venais alors lui répondre.

“Ou-ou-oui j-j-j’ai d-eu-eux ou trois tr-truc à pré-pérer”

Ca y est j’étais trop nerveuse et il l’avait clairement vu maintenant. Nan… J’avais l’air d’une gourde. Je n’avais pas envie qu’il voit ça. Je venais alors très vite me blottir contre lui, passant mes bras dans son dos.

“Ne… Dis rien. Juste. Laisses-moi”

Je n’ajoutais rien et je restais comme ça. Je ne pleurais pas mais je tremblais comme une feuille. Si il m’invitait comme ça, à retourner en Amérique avec lui, il y a aussi de fortes chances que je fasse la connaissance de ses parents. Je ne sais pas pourquoi mais c’est une idée qui me faisait peur. Presque à me glacer le sang. Je ne sais pas vraiment pourquoi. C’était juste comme ça.

[...]

Je restais dans ses bras comme ça pendant une dizaine de minutes. Et je venais enfin rompre mon silence.

“Désolée. J’ai juste… Peur.”
Je n’étais jamais allée de ce côté du globe, et encore moins seule comme ça avec un homme que j’ai-. Que j’aime. Je ne sais pas pourquoi mais à ce moment la, je me suis souvenu du goût de ses lèvres. Lorsque je l’avais embrassée j’étais… Saoule. Et pourtant ce souvenir était si clair. Je venais relever la tête venant le regarder. Je ne pouvais me détourner du spectacle que je voyais. Ses cheveux noirs volant au vent. Il était. Parfait.

“Embra-”

Quoi… Non à quoi je pensais. Non il fallait que je réprime ces envies. Ce n’est pas… Acceptable non. Je ne dois pas. Je venais alors m’écarter de lui doucement. Reculant à petit pas. Honoka. Tout va bien. Tout va bien, il n’as rien entendu et n’avais pas le temps de comprendre. Tout va bien. Je venais reprendre ma bouteille d’eau pour en boire une gorgée une nouvelle fois. Je me disais que ça pouvait m’aider à me calmer probablement. Je m'avançais pour à nouveau me poser contre la rambarde. Ou je regardais l’horizon tentant de voir aussi loin que je le pouvais.

“Désolée. Warren. J’ai… Oublies ce que tu viens de voir. Comment c’est de l’autre côté ?”

Fuir. C’était la seule chose que je savais faire. Mais soit. C’est une solution comme une autre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 342
Date d'inscription : 03/07/2018


Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka Empty
MessageSujet: Re: Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka   Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka EmptyVen 15 Mai - 0:26


I love u

like a love song

Feat Warren Emerson & Honoka Yujira


Il semblerait que ton geste. Ce baiser déposé sur sa joue l'ait un peu déboussolé au vu de ses paroles encore plus saccadées qu'habituellement. Mais pour une fois, tu ne regrettais pas ton geste. Tu avais suivi tes envies, tu avais suivi cette sensation de bonheur quand tu es auprès d'elle. Ce désire de déposer tes lèvres sur sa joue, comme un remerciement silencieux. Tu lui souriais. Elle était particulièrement adorable quand elle semblait gênée. Certes, tu n'appréciais pas vraiment être la source de sa gêne, mais tu te rassures comme cela. Gênée ou nerveuse, elle gardait sa beauté, cette aura que tu aimais tant ressentir. Tu fus cependant étonné quand ses bras s'étaient retrouvés autour de toi, te prenant dans une sorte d'étreinte un peu maladroite vu que tu sentais bien qu'elle tremblait comme une feuille. Tu ne reculais pas, te contentant de fermer un peu les yeux, l'entourant également de tes bras, la serrant doucement contre toi.


« Je te laisse. »


Dis-tu d'une voix posée, tandis que tu avais doucement baissé la tête, pour la poser sur la sienne. Un moment doux. Particulièrement agréable. Toi qui était un homme qui se renfermait, qui était fermé au bonheur que ce Monde pouvait t'offrir, voilà que tu commençais peu à peu à t'ouvrir à ce Monde. A un Monde qui ne contenait que du bonheur pour toi. Ainsi était-ce donc l'une des Valeurs de la Vie ? Est-ce là une raison d'exister, de te pousser à aller de l'avant ? Très certainement, car cette chaleur, ces instants, ils étaient magiques. Ils commençaient peu à peu à se graver dans ta tête. Devenir des souvenirs qui resteront gravés.


Les minutes s'écoulaient, paisiblement. Toujours dans tes bras et toujours contre toi. Tes mains étaient figées. Tu voulais lui caresser les cheveux, ou juste montrer que tu étais bien. Mais ce n'était peut être pas la meilleure chose à faire. Alors tu bridais tes envies, refoulais tes désirs, et ce pendant une dizaine de minutes. Des minutes où tu réfléchissais, songeais, pensais. Pensais à quoi ? Tu es le seul à le savoir, le seul à y songer, et sans doute que tu ne partageras jamais ces pensées avec autrui. Tu aimerais bien, pourtant. Te débrider et tout dire. Mais tu as un blocage. Comme des chaînes que tu arrivais difficilement à arracher. Ces chaînes semblaient s'endurcir à chaque fois... C'en était presque frustrant.


Elle brisait d'ailleurs ce silence d'or, signant qu'elle avait peur. Tu l'avais doucement serré contre toi, lui montrant que tu seras toujours là pour elle, qu'elle n'avait pas à avoir peur, tu es auprès d'elle. Et tant que tu es auprès d'elle, rien ne peut lui arriver, car tu la protèges. Tu la protèges et tu la protégeras toute ta vie et surtout, tu la protégeras de ta vie si c'est nécessaire. 


“  Embras- ”


Que voulait-elle dire ?
...
Nul ne le sait, elle n'avait pas fini sa phrase.


Elle buvait de l'eau, et ta marche fût rapidement coupée, au bout d'un pas et demi même pas. Tu t'étais tourné vers elle.


« ... De l'autre côté ? »


Tu venais pencher ta tête. Fermant doucement les yeux, tentant d'empiler tes souvenirs pour former une sorte de monde onirique, peint de tes souvenirs et de ces images que tu as gravée.


« C'est doux. Il n'y a pas toutes ces guerres de magie. Là bas, les Hommes n'ont pas de pouvoir, sauf peut-être ceux qui viennent de Quederla... Mais c'est différent, et c'est pour cela que ça me donne envie d'y retourner, ne serait-ce quelques jours à peine. »


Tes yeux maintenant ouverts, tu vins retourner vers la barre, fixant l'étendue d'eau, ces vagues si belles, si parfaites. Le monde a beau être fou. Le monde a beau avoir des taches et des erreurs, il y avait toujours du positif et des choses belles. Des petites choses qui étaient presque éternelles, comme l'eau, les sourires, les souvenirs, la paix, le bonheur...


« Dit moi, comment c'est le Japon ? Tu m'en parles pas si souvent.. Pourtant ça a l'air bien, au vu de toutes les bonnes choses que tu me rapportes à chaque fois. »


Tu souriais, tu aimais bien cette conversation, elle était calme et toujours aussi paisible. Pour une fois que vous passiez un moment positif, autant en profiter. Autant en profiter pour graver un instant agréable, un souvenir, une partie de ta vie que tu ne pourras jamais oublier.


« Du coup, tu as besoin de quoi pour le voyage ? »
I want you to know that I... ♪


▬ I think in #darkcyan

Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Honoka Yujira

Honoka YujiraMembre de l'AllianceMessages : 175
Date d'inscription : 21/02/2020


Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka Empty
MessageSujet: Re: Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka   Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka EmptySam 16 Mai - 15:23


Une journée sans tracas (Normalement)••    .

Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka NLhERKO
. . . .Par chance je crois qu’il n’avait pas compris ce que j’avais dis. Je serais morte enterrée sous la honte du monde entier s’il avait compris. Je ne sais pas pourquoi mais autour de lui je me sens différente. Je n’arrive plus à me contrôler. A supprimer mes émotions comme je l’avais toujours fait inconsciemment depuis ma naissance. Au contraire j’avais envie de les crier au grand jour. C’était si reposant d’être avec lui. Ce n’est pas normal et je ne comprendrais probablement jamais pourquoi. A chaque regard qu’il me lançait j’avais le coeur qui sautait un battement. A chaque fois que je le voyais ne serait-ce que passer une main dans ses cheveux je sentais mon corps se réchauffer. A chaque fois que je voyais son beau sourire je sentais mes poumons se remplir d’air.  A chaque fois que je le voyais dans un mauvais état ou afficher ce faux sourire je sentais mon entièreté se déchirer en peine. Je vais finir par croire que toute ma vie n’est dirigée que par et pour une seule personne. Lui.


Je l’écoutais tranquillement parler tendant la main vers l’horizon pour voir si je pouvais le toucher. Je savais déjà que la réponse était non mais je rêvais. Comme si je pouvais allonger mon bras et doucement caresser cet endroit si lointain et si proche à la fois.
C’était donc des contrées assez paisible au vu de ce qu’il me disait. C’est vrai que ce doit être reposant de ne pas être constamment en guerre contre telle ou telle personne ou groupuscule. Ce doit être si reposant. Et pour lui c’est redevenir un homme qui n’est pas un fugitif, je comprends mieux pourquoi il avait l’air d’avoir hâte de partir. Ce sont comme des vacances presque pour lui.

“Le Japon ? Il y fait froid, et il y fait chaud. Il y a beaucoup de monde. Mais ils sont sympathique. Il y a de beaux endroit à visite. Et plein de sucrerie et de salerie aussi.”

C’est vrai qu’à chaque fois que je revenais du japon je lui rapportait le plus souvent quelque chose à manger. Je dois avouer que c’était en partie parce que je ne savais pas quoi lui offrir et je ne voulais surtout pas qu’il se sente redevable de me redonner par la suite quelque chose qui vaut cher. Et pourtant c’est une règle fondamentale que j’avais brisée récemment, en lui offrant cette montre. Et lui il m’avait répondu en m’offrant cette bague. Elle est étrange. Généralement les bagues sont faites en métaux précieux. Mais il faut croire qu’il a voulu le faire dans son propre style. Et je dois avouer que le résultat n’en est que magnifique. Je ne me lasse jamais de la regarder. Bien que je ne sais pas encore si je mérite vraiment cette attention de sa part.


Au bout d’un certain temps après ma courte réponse sur le japon il venait me demander ce dont j’avais besoin pour le voyage.

“Je ne sais pas trop des vêtements ? Et euh… Quelques petites affaires que je dois acheter… Seule. Il faut que je doive ramener un cadeau pour tes parents aussi. Qu’est-ce qu’ils aiment ?.”

Je le regardais en détournant le regard. Si ce sont des vacances j’imagine qu’il va vouloir aller à la plage. J’ai la ferme impression que c'est un endroit qu’il aime bien. Je vais devoir… Acheter… Un maillot de bain. C’était embarrassant d’y aller avec lui je vais me contenter d’y aller dans mon coin en espérant que cela lui plaise.  Quand au cadeau, j’imaginais déjà sa réponse. Il me dirait probablement que non ce n’était pas nécessaire mais je me sentais quand même obligée de le faire c’est comme ça que l’on m’avait élevée de toute façon. Et puis ça ne peut faire de mal à personne. Déjà qu’il m’offre le voyage je n’allais pas partir les mains vides


Je continuais à regarder l’horizon en ne pensant qu’à une chose. On dirait que nous étions un jeune couple et qu’il allait me présenter à ses parents. Ce n’est pas ça n’est-ce pas ? Non. Honoka ressaisit toi. Ce n’est pas ça. Ce sont justes tes sentiments qui ne savent plus où se placer qui parlent. Je venais secouer vivement ma tête et je le regardais à nouveau.

“Tu as prévu quoi d’autre pour aujourd’hui ? Tout se passe bien jusqu’ici”

Ce n'est pas que je m'ennuyais mais je voulais savoir s'il avait prévu d'autres choses. Ce temps paisible me plaisait. Mais est-ce que ça va durer encore longtemps ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka Empty
MessageSujet: Re: Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka   Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une journée sans tracas (Normalement)•• ft. Honoka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-