La ville est en Septembre 2020

Partagez
 

 Big girls dont cry [PV Altiel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre de l'Alliance
Lyana Dreiden

Lyana DreidenMembre de l'AllianceMessages : 448
Date d'inscription : 14/07/2014


Big girls dont cry [PV Altiel] Empty
MessageSujet: Big girls dont cry [PV Altiel]   Big girls dont cry [PV Altiel] EmptyMar 12 Mai - 14:37







Nash
Lya

Big girls dont cry

Une journée de boulot comme une autre. Une journée sans vie, une journée ou je fais semblant de sourire toute la journée pour ne pas inquiéter personne. Une journée ou personne ne se doute que le désespoir a envahi mon esprit et mon cœur et ce jusqu’au plus profond de mon être. Mais bon, mes problèmes personnels ne regardent que moi et je n’ai pas envie de déranger ceux que j’apprécie car dans tout les cas, il n’y a rien à faire à part continuer à avancer. L’espoir de le revoir disparaissait de jour en jour, j’étouffais, c’était le cas de le dire. J’ai beau être entourée, jamais je ne me suis sentie aussi seule.

Je regardais le ciel d’un air perdue, marchant dans la rue traînant un peu, n’étant pas pressé de rentrer chez Arias, pas contre lui, mais j’avais besoin d’être un peu seule et avec un bébé et un père inquiet c’est mission impossible qu’on se le dise franchement. Alors c’est d’un pas lent que je marche. Au bout d’un moment, j’ai la désagréable sensation d’être suivie et je tourne la tête, un homme me suivait, je tourne à droite et me rend compte qu’effectivement en montant la cadence de mes pas il accélère aussi. Comprenant la situation, je cherche un échappatoire à la situation et finis par  tourner dans une ruelle mais c’est un cul de sac. L’homme s’approche de moi bloquant l’issue de la ruelle. Je cherche à voir si je peux sauter sur les toits, mais ils sont trop haut :

- Poupée, tu vas sans résister me donner ton argent, puis, on pourrait s’amuser aussi
- Plutôt mourir.

Je le regardais d’un air froid, cet homme me répugnait, un faible qui agresse les femmes dans la rue, un violeur, c’était ça. Il s’approcha tout sourire :

- Y’a personne dans ce coin-ci, tu peux hurler, personne t’entendra
- J’ai pas l’intention d’hurler.

Non, approche toi plus prêt tu vas voir ce que tu vas voir. Il avait un sourire malsain sur son visage qui me faisait frisonner, mais non. Je ne me dégonflerais. Je sais me battre. Quand il fut proche de moi, il ne remarqua pas les deux ratons laveur qui était penché sur le toit, prêt à lui sauter dessus. Ollie et Tara était là à mon écoute. Puis d’une sorte de communication silencieuse, avant qu’il arriva à mon niveau elles lui sautèrent dessus, j’en profitais pour pousser un cri de guerre et lui mis le plus beau coup de poing, profitant qu’il était déstabilisé. J’enchaînais en suivant avec un coup de pieds ou je mis toute ma force et tout mon cœur dedans. L’ennemi à pu voir en même temps de mes coups une aura m’entourant qui accompagnait mon mouvement, l’esprit de mes ratons. L’homme fut projeté sur le coté et je le regardais froidement alors qu’il se releva, il prit les jambes à son cou :

- LA PROCHAINE FOIS QUE JE TE REVOIS JE TE LES COUPES !

Criais-je alors qu’il détalait comme un lapin. Je sortie de la ruelle, j’ai été un peu violente dans mes propos, mais je n’allais pas non plus me laisser faire, puis il faut dire qu’en ce moment, la gentille et douce Lyana a pris congé. En sortant de la ruelle je pu apercevoir un autre homme et je fronçais des sourcils en m’approchant, ayant peur que ce soit un nouvel agresseur, puis quand je fus plus proche pour voir son visage je m’arrêtais net.

Comment… Comment c’est possible ? Son visage.. est familier.. Ses yeux bleus, ses cheveux blonds, il lui ressemble, mais en même temps non. Je reste bien une minute en silence à le dévisager sans bouger, puis je finis par me rendre compte de mon état :

- Oh, heu… je, bredouillais-je, désolé.. je ne voulais pas vous dévisager.. Juste que.. wow, vous ressemblez à quelqu’un que je connaissais, c’est… assez perturbant je dois dire...

© by AngelsMari



#cc6633 ♥️
Big girls dont cry [PV Altiel] Unknown
Big girls dont cry [PV Altiel] OyioBig girls dont cry [PV Altiel] 76wlBig girls dont cry [PV Altiel] Ax8d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valet de l'Alliance
Niels Egilson

Niels EgilsonValet de l'AllianceMessages : 61
Date d'inscription : 03/05/2020


Big girls dont cry [PV Altiel] Empty
MessageSujet: Re: Big girls dont cry [PV Altiel]   Big girls dont cry [PV Altiel] EmptyJeu 14 Mai - 21:12






A
ltiel était sorti aujourd'hui en mode décontracté. la température était bonne et il ne voulait pas s'accabler de trop de couches de vêtements.
Depuis quelques jours il essayais de récolter des informations sur sa sœur. Il avait été traîner déjà aux alentours de leur ancien appartement, celui où leur vie avait été changée à jamais. Mais le coin ne ressemblait plus à ce qu'il avait été, toutes trace de la bataille qui s'y était déroulée avaient été effacés, et c'était aujourd'hui un bâtiment et un quartier comme tous les autres. Des voisins, il n'a pu mettre la main sur personne dont le nom de Lyana Selmine ne dise quelque chose. Comme si elle avait disparu, comme lui. En même temps il n'avait peut-être juste pas trouvé la bonne personne pour l'informer, encore...
Aujourd'hui, il se dit qu'il relâcherait un peu l'affaire, et peut-être juste apprendre à conaître un peu mieux la ville.
Le fait de ne ''pas'' être un Télékyn depuis sa libération lui faisait un peu étrange, mais c'était un sentiment si doux... le fait d'être désormais considéré comme un citoyen lui plaisait énormément, car il ne devait rien à aucun des deux camps, et il aimais très bien ça comme ça. Il pouvait enfin vivre une vie presque normale...

Il déambulait tranquillement, perdu dans ses pensées, jusqu'à ce qu'il croise une ruelle de laquelle il entendit un bruit étouffé, une expression de surprise, puis un terrible cri surgit en résonant sur les parois de la ruelle.
S'arrêtant net, Altiel recula lentement jusqu'à être en vue de la scène. Ce qu'il s'y passait n'avais rien à faire avec lui, bien sûr, mais n'étant pas pressé le moins du monde, il laissa libre court à sa curiosité.

- LA PROCHAINE FOIS QUE JE TE REVOIS JE TE LES COUPES !

Un peu pris de court mais pas trop surpris de la nature du commentaire, Altiel haussa les sourcils et, immobile, il plissa les yeux pour voir dans la pénombre.
Il dut vite s'écarter car un homme allait lui rentrer dedans à toute vitesse, et ne s'embêta d'aucune excuse ni de ralentir. Il disparut vite de sa vue.
S'en désintéressant, Altiel allait poursuivre son chemin quand, suivant de peu l'homme, vint la jeune femme qui avait crié.
Il s'apprêtait à dire qu'il n'avais rien à voir avec ça, mais ses mots moururent dans sa gorge, car elle venait de s'arrêter aussi nettement que si elle venait de recevoir une douche d'eau froide. Il resta figé, voyant qu'elle le dévisageait avec l'air d'avoir vu un fantôme. Il fronça les sourcils.
Semblant se reprendre, elle bredouilla:

- Oh, heu… je, désolé.. je ne voulais pas vous dévisager.. Juste que.. wow, vous ressemblez à quelqu’un que je connaissais, c’est… assez perturbant je dois dire...

Altiel la regarda, un instant interdit. La regardant de plus près, Il remarqua qu'elle ressemblait curieusement, enfin pas en tout points, mais à leur mère, à lui et à Lyana... Mais bien sûr, c'était impossible, car leur mère était décédée...

Sauf si...

- ...Ly... Lyana?

Simultanément, il avait l'impression que le sang avait quitté son visage, tout en y montant à une vitesse fulgurante. Ses oreilles n'entendirent un instant plus aucun son qui les entouraient, et ses yeux ne voyaient plus rien d'autre, en cet instant le temps s'était arrêté.
Ses yeux fixèrent les siens. Ces yeux.

- ...C'est... toi?

Il n'eut pas besoin d'attendre une réponse pour que son regard le lui confirment.
Ému, il serra les lèvres et ses paupières se plissèrent pendant qu'il retenait le flot incontrôlable d'émotions toutes plus diverses les unes que les autres. trop d'émotions. trop de pensées. trop de questions. trop. trop.
Incapable d'exprimer quoi que ce soit à travers cette tempête, il sentit ses mains tremblantes comme se lever d'elles-mêmes vers son visage et lorsqu'il le remarqua, retint son geste et referma ses doigts à la dernière seconde, les serrant en un poing fébrile. Il baissa les yeux vers son poing immobilisé dans l'espace entre eux.

Non. C'est impossible. Il n'était pas sensé la retrouver comme ça, elle ne devait pas savoir qu'il était en ville...
S'il se rapproche d'elle à nouveau, elle verrait vite, elle remarquerait qu'il n'était plus le même, qu'il avait changé, qu'il était devenu un monstre...
Il voulait lui épargner, ça!
À nouveau assailli par de fortes émotions, il baissa la tête, laissant ses mèches tomber devant ses yeux. Il laissa retomber son bras, et serra son poing plus fort.

C'était trop tard.


(c) L Y S / L A E / M A T E N A



Niels = #006699
Big girls dont cry [PV Altiel] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Lyana Dreiden

Lyana DreidenMembre de l'AllianceMessages : 448
Date d'inscription : 14/07/2014


Big girls dont cry [PV Altiel] Empty
MessageSujet: Re: Big girls dont cry [PV Altiel]   Big girls dont cry [PV Altiel] EmptyLun 25 Mai - 8:16







Nash
Lya

Big girls dont cry

Je venais de m’excuser. Oui dévisagez les gens n’est pas polie mais en même temps.. il.. je ne saurais pas dire, quelque chose d’étrange était présent, comme un ancien sentiment.

- ...Ly... Lyana?

Je fus muette.. Cette voix, cette intonation, elle était différente, plus grave, plus mure mais le fond était là. Les ressemblances étaient inexplicable. On me jouait un mauvais tour c’est ça ? Comment cet homme peut-il ressembler autant à mon frère ? Ça ne peux être lui, Altiel est mort et enterré et si ce n’est pas lui qui est dans le cercueil à coté de ma mère ? Non le légiste m’a confirmé que c’était Altiel, il me l’a dit. C’est juste un imposteur. C’est ça.. une grosse blague…

- ...C'est... toi?

Encore une fois, mon coeur se serra, c’était beaucoup trop troublant, beaucoup trop ressemblant. Même un bon comédien ne pourrait pas imiter ça.. Il aurait fallut qu’il connaisse la voix de mon frère et même la encore, il aurait fallu qu’il sache qui je suis pour m’interpeller comme ça. J’étais muette, impossible de parler. Mes yeux ne pouvaient se détacher de cette silhouette familière et étrangère en même temps . Comment c’était possible ?

Mon cerveau n’arrivait pas à réfléchir, une boule se forma dans la gorge me la compressant m’empêchant de parler alors que mes poumons me brûlait, de l’air.. je manque d’air… Ma tête tourna violemment tandis que la boule qui me bloquait la gorge me donnait des nausées, c’est la première fois que ça m’arrivait, je me sentais horriblement mal, je suffoquais.

Je tentais de parler dans un dernier espoir pour demander de l’aide mais le mot se coinça dans ma gorge alors qu’un son sortie avant que ce fut le noir total :

- Al…

~

Ce fut noir, je ne voyais plus rien, puis au bout d’un moment, la lumière agressa mes yeux, je mis la main devant moi par réflexe, puis au bout de quelques secondes je pris conscience que j’étais allongé et que je ne reconnaissais pas les yeux, je me relevais rapidement, regardant autours de moi puis je pus voir cette personne. Je me remémora les derniers événements… j’ai du faire une crise de panique et je suis tombé dans les pommes… en tout cas, c’est bien la première fois que ça m’arrive.. Je me frotte les yeux et me pince pour être sur que je ne rêve pas.

- Non, ce n’est un rêve.. Comment.. Tu.. tu..

Les mots ont du mal à franchir mes lèvres au début, puis dans un soupir :

- étais mort.. ?

Oui je l’avais enterré, lui et maman, ça ne pouvait pas être lui...

© by AngelsMari



#cc6633 ♥️
Big girls dont cry [PV Altiel] Unknown
Big girls dont cry [PV Altiel] OyioBig girls dont cry [PV Altiel] 76wlBig girls dont cry [PV Altiel] Ax8d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valet de l'Alliance
Niels Egilson

Niels EgilsonValet de l'AllianceMessages : 61
Date d'inscription : 03/05/2020


Big girls dont cry [PV Altiel] Empty
MessageSujet: Re: Big girls dont cry [PV Altiel]   Big girls dont cry [PV Altiel] EmptyMar 26 Mai - 16:39






R
etrouvant contact avec la réalité lorsqu'il vit du coin de l'œil qu'elle vacillait, il s'aperçut en paniquant qu'elle avait du mal à respirer.  
Perdant un peu ses moyens, il tendit les deux bras vers elle, incertain et maladroit. Il promena son regard par droite et par gauche, ne sachant trop que faire sur le moment. À son souvenir elle n'avait pas de problèmes respiratoires, alors quoi, et pourquoi? L'absurdité et la soudaineté du moment lui donnait presque à penser qu'il devait rêver, c'était beaucoup trop inhabituel et étrange, ça, comme ça, maintenant...  
L'expression de désespoir et les yeux voilés de Lyana acheva de l'inquiéter.
Au moment où il posa les mains sur ses épaules, elle s'étrangla avec un mot; son nom, il crut entendre, avant qu'elle ne devienne aussi molle qu'un chiffon dans ses mains, qu'il dut rapidement la retenir pour éviter qu'elle ne se cogne au sol de pierre.
Ébranlé et sans mots, il se laissa tomber sur ses genoux puis assied sur ses talons, il la maintint doucement dans ses bras, sur ses genoux.
Lui semblant être seul au monde, il resta là, sa sœur près de lui. Ses pensées s'étaient tues. Il la regarda, qui respirait à nouveau normalement et profondément dans l'inconscience. Son joli visage, qui avait vieilli et maturé, ses boucles blondes et rebelles qui ne l'ont apparemment jamais quitté... Oh, elle lui avait tant manquée... Tout ce qu'il lui restait de famille, c'était elle.
Il arrivait à peine à croire à cet instant présent, lorsqu'une voix bourrue l'extirpa de ses pensées.

- Est-ce que tout va bien monsieur? Est-ce que je peux vous aider, votre femme n'a rien?

Sentant un peu de chaleur remonter dans ses joues, il répliqua sur le coup à l'homme d'âge mûr qui s'était approché:

- N-Non, c'est.... hm... ça va aller. Merci.

Repositionnant ses bras adéquatement sous Lyana cette fois, il mit ses forces à contribution pour la soulever, avant de se retrouver bien debout.
Le gentilhomme fit un hochement de tête compréhensif.;

- Je vois; eh bien bonne journée jeune homme.
Ce à quoi Altiel hocha également la tête.

Heureusement, ils ne se trouvaient pas trop loin de son logement. Il ignorait où aller d'autre. Manifestement elle n'était qu'inconsciente, rien qu'un peu d'eau fraîche ou de temps ne saurait régler; c'était la meilleure solution qu'il avait pour le moment.
Heureusement ils étaient en plein jour; moins risqué pour le quartier. Mais si elle se réveillait trop tard il faudrait peut-être qu'il la raccompagne chez elle ou qu'il la garde jusqu'au lendemain.

~~~~~~~~~~~~~~~~~

Arrivé à la maison de Mme. Lacens, Il la monta jusqu'à son logement à l'étage, où il la déposa délicatement sur son lit. Glissant correctement l'oreiller sous sa tête et une couverture sur elle, il s'assura qu'elle allait toujours bien. Il alla humecter d'eau fraîche un linge, qu'il plia et posa sur le front de Lyana après avoir écarté les mèches de ses cheveux.
Il se retourna pour aller remplir un verre d'eau. Lorsqu'il revint vers le lit, il vit qu'elle s'était redressée, éveillée à nouveau, avec cette même expression troublée de plus tôt.
Altiel sentir ses sourcils se relever sous l'inquiétude. Elle s'adressa à lui pendant qu'il déposait le verre sur la table de chevet pour elle.

- Non, ce n’est un rêve.. Comment.. Tu.. tu..

étais mort...?


Il s'assied doucement de biais devant elle, sur le coin du lit.

Il laissa échapper un soupir avant de répondre, le regard rivé dans un vide devant lui:

- Mort? non...
C'était donc ce qu'elle croyait... Il fut étrangement soulagé, sachant cela. Ça voulait dire qu'elle ne l'a pas cherché. Ce qui, toute probabilité, lui aura certainement valu d'éviter le danger. les risques reliés à sa situation, à lui.

Mort... À plus de reprises que de raison, il avait passé tout près, de la mort.
Plusieurs fois, il l'aurait bien embrassé, accueilli, la mort.
Mais jamais. Pour elle. Il ramena ses yeux sur sa sœur, et tenta un sourire rassurant.

- ...Ça... fais longtemps...

Quelle banalité! N'aurait-il rien eu de mieux à dire?

- Hm... Comment vas-tu?

Futile, stupide! Désarmé, il n'avais aucune idée de ce qu'il pouvait dire, comment parle-t-on à sa soeur qu'on a pas vu depuis des années?

Peut-être avait-il peur de la voir. De devoir lui dire. D'être honnête avec elle. Il ne voulait pas qu'elle ait pitié de lui. Il ne voulait pas qu'elle sache. Mais sans désir de mentir, il ne pouvait faire autrement qu'éviter...
En quelque sorte, il était prêt et même plutôt préférait qu'elle se fâche contre lui, qu'elle lui en veuille de ne pas être revenu... alors qu'il savait qu'elle était en vie.
Elle n'avait pas besoin de savoir. Pas besoin de ce soucis en plus sur la conscience. Non... C'était mieux qu'il garde ça pour lui. Ses épaules étaient bien assez solide.


(c) L Y S / L A E / M A T E N A



Niels = #006699
Big girls dont cry [PV Altiel] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Big girls dont cry [PV Altiel] Empty
MessageSujet: Re: Big girls dont cry [PV Altiel]   Big girls dont cry [PV Altiel] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Big girls dont cry [PV Altiel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-