La ville est en Juillet 2020
Le Deal du moment :
Narcos Saisons 1 et 2 Coffret Blu-ray
Voir le deal
18.03 €

Partagez
 

 Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 306
Date d'inscription : 03/07/2018


Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde Empty
MessageSujet: Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde   Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde EmptyJeu 14 Mai - 1:08


So... Hahaha

You are in love with someone ?

Feat Warren Emerson & Adélaïde Chesterfield


Bon. Tu avais le maigre espoir de te dire que si tu allais voir ta cousine aujourd'hui, elle allait éviter de ressasser les événements de l'attaque ratée. Et qu'elle allait surtout éviter de te traiter encore une fois de crétin, car cet adjectif était certes mérité, mais à force, tu te demandes si tu ne dois pas aller à la mairie histoire de rajouter Idiot et Crétin à ton identité. Genre Warren I. C. Emerson. Fascinant n'est-il pas. Enfin, la connaissant, elle serait capable de te nommer ainsi encore longtemps. Histoire que tu comprennes bien que tu as merdé à ce moment là, et qu'il vaudrait mieux pour toi que tu ne recommences pas. Ou que la prochaine fois, tu réfléchisses un peu plus. Que tu te mettes à utiliser tes neurones et ton putain de cerveau pour éviter de faire de la merde.


Utiliser ton cerveau serait un bon début pour commencer à devenir mature. Parce qu'entre ton comportement avec Honoka et ton comportement tout court dans la vie de tous les jours, c'est à se demander si tu as vraiment ton âge. Bien que c'était une question sotte, car on sait au vu de tes agissements et de ton mental que tu ne faisais pas l'âge que tu as. Et que tu es juste un imbécile qui devrait sérieusement se remettre en question car cela fait plus que pitié actuellement. Mais soit. Fût un temps tu le vivais bien ainsi, alors tu te demandes pourquoi cela changerai du tout au tout et ce, sans raison. Si ce n'est le fait d'être souvent surnommé Idiot ou Crétin. Mais ce n'est qu'un détail tu supposes.


Enfin, ceci étant pensé, ce n'était absolument pas le sujet. Tu t'étais décidé pour aller voir la brune. Il semblerait qu'elle ne travaille pas, alors au lieu de la chercher dans toute la vie comme un parfait crétin, tu avais en premiers lieux décidé d'aller voir si elle était chez Steven. Son père adoptif. Tu ne le connais pas non plus de long en large et en travers, mais cela n'est pas un inconnu à proprement parler. Toquant poliment, ce fut d'ailleurs ce dernier qui t'avait ouvert. Le saluant, tu lui demandais si Adélaïde était là et c'était apparemment le cas. Hochant la tête, tu entrais, retirant tes chaussures, signant que tu allais la voir. Toquant à la porte ce qu'il semblerait être sa chambre. Tu esquissais un sourire en coin.



« Je peux rentrer ou je risque d'être traité de crétin encore , parce que je dérange ? »
Dans ma loveee storyyyy ♪


▬ I think in #darkcyan

Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde 1bj8
Adélaïde Chesterfield

Adélaïde ChesterfieldMessages : 199
Date d'inscription : 06/06/2019


Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde Empty
MessageSujet: Re: Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde   Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde EmptyDim 17 Mai - 21:15

 
Les histoires d'amour...

J'étais retournée chez mon père pendant quelques jours, j'avais besoin de réfléchir et d'être dans un environnement que je connaissais bien. Je ne voulais pas parler de ce qui me perturbait mais je crois que Steven a rapidement compris qu'il s'agissait d'une histoire de cœur ; de toute façon, moins j'en disais et mieux ce serait pour tout le monde. Et puis, je ne ressentais rien pour ce Monsieur Blom ! C'était un Prince, fiancé, et moi je n'étais qu'une mécanicienne de quartier qui réparait des moteurs. Franchement, pas de quoi en faire un drame !

Contrariée par tous ces événements ressent, j'avais débarqué chez Steven et m'étais dépêchée de ranger ma chambre de fond en comble. D'ailleurs, c'est ça qui a mis la puce à l'oreille de Steven : Je suis une bordélique qui a besoin de son bordel organisé pour avancer dans la vie. Quand je rangeais et mettais de l'ordre, c'est qu'il y avait quelque chose qui m'avait énormément contrariée, c'était une sorte de ménage de printemps un peu extrême. Je jetais tout ce qui ne me plaisait plus, brisais les trucs en verre et en porcelaine et changeais de place les autres trucs que je voulais garder.

- Je ne peux toujours pas savoir ce qui t'a contrariée comme ça ?


Je levais un regard furieux vers Steven, un dé à coudre en main qui s'apprêtait à être lancé contre le mur. Il leva les mains en l'air d'un innocent, m'annonçait qu'il y avait le salon à ranger si j'étais toujours en forme après avoir fait ma chambre. Il descendit les escaliers au moment où quelqu'un toqua à la porte ; j'entendis Steven échangé quelques mots... Notamment le fait que cette personne venue me voir devait faire attention car j'étais d'une humeur massacrante. D'ailleurs, pour certifier ses propos, je lançais le dé à coudre qui explosa en mille morceaux contre le mur au moment où j'entendis la voix de mon cousin.

- Je peux rentrer ou je risque d'être traité de crétin encore, parce que je dérange ?

- Normalement non. Sauf si tu t'es encore attaqué au Gouvernement.


Je n'avais rien à lui reprocher, sauf peut-être le fait qu'il aurait pu être un poil plus clair avec sa petite amie concernant notre relation mais j'avais réparé ce petit incident avant d'être découpée en morceau. Je prie un verre, rose avec une licorne dessus, datant de ma jeunesse que je lançais sur le mur une nouvelle fois.

- Comme tu le vois, je suis en plein rangement ! Tu veux m'aider ?!


Plus agressive habituellement dans ma manière de parler, j'étais contrariée. Contrariée de cette histoire, de cette annonce, de ma vie et de ne pas pouvoir trouver de foutus solutions à ce problème ! Normalement, il y avait toujours des solutions, sauf que cette fois, mon génie ne me permettait pas de voir une solution adaptée à ce problème. Je prie une peluche en main, m'apprêtant à la lançant également dans un coin de la pièce.
Codage par Libella sur Graphiorum


☆ Je m'excite en #91283B
Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde RxywI7vfcG4--l0CRiDSWRwa8jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 306
Date d'inscription : 03/07/2018


Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde Empty
MessageSujet: Re: Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde   Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde EmptyLun 18 Mai - 3:40


So... Hahaha

You are in love with someone ?

Feat Warren Emerson & Adélaïde Chesterfield


Apparemment c'est une passion pour toi de débarquer à l'improviste pour voir ta cousine. Tu ne sais pas si tu dois être fier d'être une sorte de surprise à toi-même, mais tu l'étais quand même pour la peine. En tout cas, il semblerait que quelque chose ne tournait pas trop rond. Tu connaissais quand même ta cousine depuis le temps, et vu le boucan qu'elle faisait à elle seule, tu te doutes qu'elle prépare son nouveau spectacle de rue. Tu avais tenté de trouver une réponse auprès de Steven, mais il semblait comme habitué à ça. Hmm, bien. Tu avais haussé les épaules, allant rejoindre ta cousine. Tu avais d'ailleurs eu le droit a une magnifique prestation d'entrée, vu qu'un objet non identifié avait volé contre un mur et explosait en mille morceaux. Ook. On se détend, tu vas peut-être repasser plus tard hein...


« Je sais pas ce qui est pire entre s'attaquer au Gouvernement ou te faire face là touuuut de suite. »


Tu vas te prendre un vase dans la gueule tu le sens pleinement. Soupirant, tu penchais la tête. Du rangement, ça ? Franchement. C'est... Ouais. Chaque personne a sa manière de ranger tu penses... Heu, ouais. Tu .. crois. Esquissant un sourire, tu avais crée un bouclier en cristal, le mettant en face de toi, en presque position de garde.


« J'veux bien t'aider ouais, mais j'garde ça en face de mon beau visage, sait-on jamais... »


T'avançant encore un peu, tu réfléchissais.

« Et que me vaut un tel énerve- Une telle idée de rangement si soudainement ? »
Dans ma loveee storyyyy ♪


▬ I think in #darkcyan

Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde 1bj8
Adélaïde Chesterfield

Adélaïde ChesterfieldMessages : 199
Date d'inscription : 06/06/2019


Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde Empty
MessageSujet: Re: Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde   Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde EmptyLun 18 Mai - 23:14

 
Les histoires d'amour...

- Je sais pas ce qui est pire entre s'attaquer au Gouvernement ou te faire face là touuuut de suite.

Je le fusillais du regard comme j'avais fais quelques minutes plus tôt avec Steven. Je n'étais pas d'humeur à recevoir des réflexions et encore moins des plaisanteries que je comprenais à peine. Je lançais à nouveau un truc contre le mur tandis que j'entendais un drôle de bruit, en me retournant, je voyais qu'il tenait un bouclier entre lui et moi. Mais qu'est-ce qu'il voulait que je fasse avec son cristal ? Que je le lance ou que je lance les objets sur lui ? Je balançais ma peluche en lâchant un cri de désespoir.

- Et que me vaut un tel énerve- Une telle idée de rangement si soudainement ?

Je fis volt-face vers mon cousin et fis un pas vers lui, les joues rouges et les larmes aux yeux, prête à exploser.

- Un MEC ! Tout ça, c'est de la faute d'un mec ! De toute façon, c'est toujours de votre faut si on pleure !

Je choppais la tasse qui traînait sur le bureau et l'éclatais en morceaux à mes pieds. Puis, je remarquais qu'il s'agissait d'un cadeau que Steven m'avait offert pour mon 20e anniversaire. Une tasse avec une horloge dessinée d'un côté et des rouages de l'autre ; je prenais toujours mon thé dedans et je venais de casser un plus beau souvenir. Je tombais au sol et mis ma tête dans mes mains pour pleurer à chaude larme pendant plusieurs secondes, puis en relevant la tête, je remarquais que tout était en place : rien n'était cassé, le lit était en bon endroit, mes fringues étaient empilés sur mes vêtements et le fameux mouchoir blanc venait de ré-apparaître sur le lit.

L'ayant à nouveau dans mon champ de vision, je compris aussitôt que Steven m'avait enfermée dans une illusion de lumière pour que je puisse me défouler sur les objets, les casser mais sans le regretter. Néanmoins, il n'avait pas connaissance de ce mouchoir que j'avais posé sur le lit quelques secondes avant de commencer à balancer les affaires... Mais il n'avait jamais vu ce mouchoir, il ne pouvait pas savoir. D'ailleurs, Steven arrive à l'entrée de ma chambre et croisa les bras, un sourire fier en coin.

- Je n'allais quand même pas tout te laisser te casser... Je savais que tu allais le regretter juste après. Excuse-moi Warren, je voulais te montrer l'état dans lequel était Adélaïde...

C'est sûr que il ne l'avait pas mis dans l'illusion, il m'aurait simplement vu dans la pièce debout et sans bouger. Et puis, Steven reprit le chemin de la cuisine avant d'ajouter un petit commentaire.

- Un garçon donc... Je t'avais pourtant prévenu que les garçons étaient les pires.

Je baissais la tête. Comme tous les papas poules et protecteurs, il n'avait pas manqué de me faire une réflexion sur le fait que je devais me méfier des garçons... Et comme tout bon papa, il était toujours inquiet concernant ma santé et mes amours.

- Je suis désolée que tu m'ais vu dans un tel état...
Codage par Libella sur Graphiorum


☆ Je m'excite en #91283B
Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde RxywI7vfcG4--l0CRiDSWRwa8jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 306
Date d'inscription : 03/07/2018


Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde Empty
MessageSujet: Re: Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde   Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde EmptyMar 19 Mai - 0:33


So... Hahaha

You are in love with someone ?

Feat Warren Emerson & Adélaïde Chesterfield


Ouais. Tu penses que fuir serait la meilleure idée que tu pourrais avoir maintenant. Car même si tu sortais des plaisanteries, le cri de désespoir de la brune, son regard qui semblait te transpercer, ne signaient absolument rien de bon pour ta survie tout de suite dans l'immédiat. Mais en même temps, ton âme de cousin te poussait à rester parce que bon, tu tenais à la jeune femme, et la voir dans cet état te donnait des interrogations. Il faut dire que tu t'inquiétais un peu pour elle, elle reste ta cousine, donc tu y tiens. Sauf que tu avais légèrement reculé de quelques pas quand la demoiselle s'était approché de toi, le visage rouge et le regard larmoyant. Tu as dit quelque chose de mal ? A cause d'un- Uh ? Un mec ? Mais y'avait pas une femme à la base, une certaine Eliza dans l'histoire ? Quel mec ? Pourquoi elle est dans cet état à cause d'un mec- Eh oh, ton pauvre cerveau va exploser.


« Heu... D'accord. Tu as certainement raison, mais j'savais pas que tu côtoyais un mec- Enfin, dans ce sens- Merde tu m'as compris. »


Tu avais cependant haussé un sourcil quand elle avait éclaté une tasse au sol. Un silence s'installait avant qu'elle ne tombe au sol, en pleurant à chaudes larmes. Tu allais te pencher pour la prendre dans tes bras, mais d'un coup, tout était redevenu correctement rangé, en ordre, même la tasse qu'elle avait brisé. Hmm, une illusion ? Intéressant. Tu te tournais quand Steven avait fait son apparition, s'excusant du fait qu'il t'avait mit dans l'illusion pour être avec Adélaïde. Tu lui signais que ce n'était pas grave. Tu penchais la tête à sa dernière phrase avant de tourner ton regard vers la brune. Un homme donc... Ne me dit pas qu'il t'a fait du mal, sinon je vais m'en occuper de ce pas. Elle s'excusait du fait que tu l'avais vu dans cet état. Tu haussais les épaules, t'approchant pour la prendre dans tes bras. La serrant un peu contre toi.


« Tu as pas à t'excuser, dit moi plutôt qui est ce mec. Si j'dois lui faire la peau ~ »


Tu avais dit ça sur le ton de l'ironie. Te reculant doucement, tu avais remis une mèche correctement dans la chevelure de la brune avant de- Eh c'est quoi ça. Tu avais détourné le regard, et tu avais vu une sorte de mouchoir brodé. C'est un truc de noble ça. Ou un truc de riche en tout cas. Tu l'avais prit doucement dans tes mains, peut-être qu'elle y tenait.


« ... Tu es dans les petits papiers d'un noble ? »
Dans ma loveee storyyyy ♪


▬ I think in #darkcyan

Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde 1bj8
Adélaïde Chesterfield

Adélaïde ChesterfieldMessages : 199
Date d'inscription : 06/06/2019


Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde Empty
MessageSujet: Re: Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde   Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde EmptyVen 22 Mai - 22:42

 
Les histoires d'amour...

Je n'étais pas une personne colérique. En vérité, quand je pétais des plombs de la sorte, c'est que j'en avais réellement gros sur la patate et dans ces moments-là, je devenais une mini tornade. Comme l'autre jour, j'avais invoqué mes pies sans le pouvoir et elles s'étaient empressées de prendre leur envol, loin de la vieille folle que je pouvais être. Heureusement, je pouvais compter sur Steven pour limiter les dégâts et faire en sorte que je ne regrette pas trop de choses après cet élan de colère... Il ne m'avait pas souvent vu dans cet état mais il savait que je pouvais me montrer dévastatrice.

J'étais tombée au sol, de désespoir et de fatigue et m'excusant sincèrement auprès de Warren pour le comportement que je venais d'avoir. Ce n'était pas très glorieux de me voir dans cet état et j'ai peut-être dû l'inquiéter... Je prends une grande inspiration tandis qu'il vient me prendre dans ses bras pour me serrer contre lui ; j'avoue que ça faisait du bien de se sentir soutenu dans cette histoire. Mon père peut m'aider mais il me voit trop comme une enfant et comme j'ai du mal avec les interactions sociales, il avait un peu peur pour moi.

- Tu as pas à t'excuser, dit moi plutôt qui est ce mec. Si j'dois lui faire la peau.

- Pas besoin de te mêler ça...


Il replaça une mèche de mes cheveux avant de se lever et aller vers mon lit, me tournant vers la direction, je remarque le bout de tissu blanc brodé et je me lève d'un bond pour le prendre avant lui... Raté ! Evidemment, il ne perd pas de temps à me demander ce qu'est ce bout de tissu et si j'étais dans les petits papiers d'un noble. Gonflant les joues, je tente de récupérer le mouchoir mais ce crétin le met en hauteur pour m'empêcher de le prendre... Apparemment, nous allions rester longtemps dans cette position tant que je ne lui dirais pas la vérité.

- Le fils du Roi de Suède. Murmurais-je.

Voilà, il était content d'avoir cette information maintenant ? Qu'est-ce que ça pouvait lui apporter de toute façon. Je soupirais et je repris de force mon mouchoir pour le mettre dans ma poche, en sécurité.

- De toute façon, il compte se marier ! Et puis, c'est fini avec Eliza.


Ouais et d'ailleurs ça ne s'était pas très bien fini, on avait décidé de couper tout contact. Je n'étais donc qu'un cœur doublement brisé et je devais simplement hocher la tête et prendre sur moi ; accepter tout ce qui m'arrivait dans la tronche sans même rechigner ! J'en avais marre qu'on me marche dessus et que je sois obligée d'accepter avec le sourire et la bonne humeur.

- Mais c'est un mariage arrangé... Peut-être qu'il pourrait laisser tomber et...


Et venir avec moi. Cette alliance semblait être très importante pour leurs pays mais j'avais toujours espoir d'avoir une petite place dans son cœur et de pouvoir mettre mon grand de sel dans cette histoire. Je ne voulais pas briser des cœurs ou le mettre dans la panade mais je gardais cet espoir tout au fond de moi.
Codage par Libella sur Graphiorum


☆ Je m'excite en #91283B
Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde RxywI7vfcG4--l0CRiDSWRwa8jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 306
Date d'inscription : 03/07/2018


Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde Empty
MessageSujet: Re: Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde   Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde EmptySam 23 Mai - 0:04


So... Hahaha

You are in love with someone ?

Feat Warren Emerson & Adélaïde Chesterfield


Tu sais que ta cousine a un côté un peu plus sensible, qu'elle exprime en sorte de grandes colères nerveuses. Tu n'es jamais présent quand elles se produisent, mais au vu de l'état dont cela rend ta cousine, tu penses que c'est mieux ainsi. Au final, tu es venu le mauvais jour, ou peut-être le bon jour, si tu peux tenter de lui faire oublier les tracas qu'elle vit. Surtout que si cela concerne un garçon... Mouais, changer de sujet va sûrement être une de tes solutions. Ou peut-être pas. Car si cela concerne un homme qui lui a fait du mal, tu risques d'être un peu moins pacifiste, et dix fois moins sympa. Enfin, sympa avec l'homme en question en tout cas. Mais il semblerait que tu ais trouvé quelque chose de bien intéressant. Un mouchoir brodé. Ce genre de truc, ce n'est pas n'importe qui qui en possède, donc en soi, sûrement que ta cousine ne fréquente pas vraiment n'importe qui. Bien sûr, elle pouvait compter sur toi pour la charrier sur ça, esquissant un sourire moqueur en montant le mouchoir pour pas qu'elle puisse l'atteindre le temps qu'elle te donne une réponse exacte.

...
Plait il ?

« ... Le prince de Suède ? »

Tu veux bien cautionner le fait que le monde est petit, mais cela reste un collègue de l'Alliance en fait- Elle sait qu'il fait parti de l'Alliance on est d'accord ? Ca pue la merde cette histoire. Tu la laissais reprendre son mouchoir, légèrement pensif. Tu étais méfiant car le domaine de la royauté était inconnu, alors on ne sait pas où l'on met les pieds. Et tu ne voulais pas que ta cousine ait des soucis. Ou qu'elle ait le coeur brisé, surtout qu'il semblerait que ce soit déjà le cas, car c'était fini avec Eliza. Hm... Ouais, ta chère cousine ne vivait pas les meilleures jours de sa vie.


« Fini ? C'est assez abrupte comme fin, je pensais pas... Hm. Je suis triste d'apprendre ça.. »


Un mariage arrangé, le comble quoi ! Tu venais prendre place sur le lit de la brune, l'invitant à s'asseoir à côté de toi, car tu n'aimais pas la voir ainsi et tu souhaites plus que tout l'aider à retrouver le sourire. Même si tu te doutes que ce soit possible, ou du moins, grâce à toi en tout cas. Tu penchais la tête, mettant tes mains et ta tête en arrière.


« J'veux pas briser tes espoirs Adel' tu sais, mais le monde de la royauté et tout ce bordel, c'est franchement pas simple. Et vu les engagements de Monsieur Blom, honnêtement, cela m'étonnerait que son mariage soit annulé- Non pas que ce soit impossible ! Mais bon... J'veux pas que tu sois encore plus détruire en t'accrochant à un rêve qui a de fortes chances de ne rester qu'un rêve. »


Bien... Tu as d'autres disquettes en réserve comme ça ? Oui ? Autant continuer alors.


« Et... Tu t'es rapprochée de lui comment ? Tu es devenue sa mécano personnelle ~ ? Nah, mais- Je savais pas que vous vous fréquentiez, et j't'avouerai que cela m'étonne grandement. »
Dans ma loveee storyyyy ♪


▬ I think in #darkcyan

Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde 1bj8
Adélaïde Chesterfield

Adélaïde ChesterfieldMessages : 199
Date d'inscription : 06/06/2019


Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde Empty
MessageSujet: Re: Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde   Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde EmptyDim 31 Mai - 23:07

 
Les histoires d'amour...

Oui oui, il avait bien entendu ! Le Prince de Suède et je n'étais pas non plus fière de cette relation car je savais parfaitement que ça allait engager des soucis ! De toute façon, j'étais qui pour lui ? La mécano qui avait su réparer le moteur de son petit bateau qui avait du mal à démarrer ! Je soupirais et gonflais les joues, au fond de moi, j'avais quand même espoir qu'il abandonne ce foutu mariage et qu'on puisse, je ne sais pas... Allez au restaurant pour apprendre à se connaître et plus si affinité !

Quant à ma relation avec Eliza, il n'y avait rien à dire. Ça n'allait plus entre nous, on se disputait et ça ne ressemblait plus à rien ; je n'ai pas le temps de régler des problèmes amoureux inutiles et futiles donc nous étions partie chacune de notre côté et basta. Plus besoin d'un discute. Certes, c'était brutal comme fin de relation mais au moins, je n'avais plus à me prendre la tête avec des soucis amoureux... SAUF QUE maintenant, j'étais amoureuse de quelqu'un qui n'en avait rien à péter de moi !! Et ça me mettait réellement en rogne !

- J'veux pas briser tes espoirs Adel' tu sais, mais le monde de la royauté et tout ce bordel, c'est franchement pas simple. Et vu les engagements de Monsieur Blom, honnêtement, cela m'étonnerait que son mariage soit annulé- Non pas que ce soit impossible ! Mais bon... J'veux pas que tu sois encore plus détruire en t'accrochant à un rêve qui a de fortes chances de ne rester qu'un rêve.

- Je sais... Mais peut-être que si il dit à son père que ça n'accroche pas, il acceptera ?


Je baissais honteusement la tête. Je savais que je me faisais beaucoup d'espoirs pour pas grand chose mais au final, il suffisait simplement de dire à papa qu'il n'avait pas envie de continuer cet engagement et tout serait bon, non ? Généralement, quand les parents n'étaient pas trop idiots, ils acceptaient de faire une petite exception ou changeaient d'avis.

-  Et... Tu t'es rapprochée de lui comment ? Tu es devenue sa mécano personnelle ~ ? Nah, mais- Je savais pas que vous vous fréquentiez, et j't'avouerai que cela m'étonne grandement


- J'ai réparé son bateau... murmurai-je. Et on a parlé bouquin... Et on a bu un thé... Et c'est venu dans la conversation.

Je n'étais pas ravie de lui annoncer ma relation mais autant que ça soit dit, de toute façon, je sais qu'il chercherait à tout savoir. En soit, une relation normale pour des personnes normales et discuter de choses normales... Je relevais la tête et plissais les yeux. Pis d'ailleurs, pourquoi il me faisait la morale ? Lui aussi était peut-être ou peut-être pas en couple !

- Et toi alors, on en parle de ta Honoka ! Elle n'est pas non plus toute simple ton affaire ! Pourquoi tu aurais le droit à ton bonheur et pas moi ?!
Codage par Libella sur Graphiorum


☆ Je m'excite en #91283B
Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde RxywI7vfcG4--l0CRiDSWRwa8jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 306
Date d'inscription : 03/07/2018


Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde Empty
MessageSujet: Re: Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde   Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde EmptyLun 1 Juin - 2:20


So... Hahaha

You are in love with someone ?

Feat Warren Emerson & Adélaïde Chesterfield


Comme quoi, tu arrives presque toujours à mettre le doigt sur ce qui dérange, ce qui travaille une personne. Ou du moins, déclencher la parole de la dite personne pour obtenir ce que tu voulais. Là en l'occurrence, tu as réussi à mener Adélaïde à te parler de ce qui la travaillait, ce qui la rendait dans cet état. Car si elle ne te l'aurait pas dit de vive voix, tu aurais pensé qu'elle t'en voulait encore pour les fiascos de l'Alliance, et là, aucune idée de si tu aurais pu y faire quelque chose ou pas. Tu penses que non, faut pas rêver, mais bon, l'espoir fait vivre... Bien que la brune avait un peu trop d'espoir pour un homme qui était fiancé par principe. C'est triste pour ta cousine, tu voulais qu'elle soit heureuse, et cette situation était tout sauf heureuse. Elle était frustrante tout au possible, car elle ne pouvait même pas savoir si l'homme auquel elle est amoureuse pourra finir avec elle un jour ou l'autre. Tu espères secrètement pour elle que ce soit oui, qu'elle puisse être avec, mais bon, les princes... La royauté... C'est de la merde, c'est bien connu. Tu esquissais un léger sourire, mais pas un sourire assuré pour le coup.


« Le comble serait que le mariage soit arrangé par son père, et là, pour annuler les fiançailles, faudrait un putain de miracle. »


Dieu merci que tu ne sois pas issu de la noblesse ou du monde royal. Cela a tellement l'air d'être un univers à part, que cela en devenait frustrant. Les mariages arrangés, les bonnes manières... Toute cette merde là, tu es bien heureux d'être un simple mécanicien, fils des Emerson qui ne sont pas une noble famille américaine. Tu venais tapoter la tête de la brune, tentant de la rassurer tandis qu'elle t'expliquait comment cela s'était passé entre elle et le prince. Ouaiiis. Basique quoi.


« Ouais, j'vois. Une rencontre banale et simple, c'est cool. »


Toujours assis sur le lit de la brune, la tête en arrière, tu te plongeais dans tes songes, bien que tu t'en étais rapidement extirpé à ses mots. Tu t'étais étouffé avec ta propre salive tandis que tes joues étaient devenues rouges. Wow. Doucement, chaque chose en son temps déjà. Pourquoi elle te reprochait encore quelqu- D'où elle connaissait Honoka même. Tu soupirais, te redressant bien que tu étais toujours perplexe sur ce qu'elle avançait. 


« ... Tu as rencontré Honoka quand, où - Pourquoi elle t'a parlé de moi ? Qu'est-ce que tu sais de tout ça ? Quelle affaire ?! Eh oh, ça sonne comme un reproche là, je t'empêche pas d'être heureuse ! Je souhaite même que tu sois heureuse Adélaïde ! »
Dans ma loveee storyyyy ♪


▬ I think in #darkcyan

Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde 1bj8
Adélaïde Chesterfield

Adélaïde ChesterfieldMessages : 199
Date d'inscription : 06/06/2019


Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde Empty
MessageSujet: Re: Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde   Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde EmptyLun 1 Juin - 23:46

 
Les histoires d'amour...

- Le comble serait que le mariage soit arrangé par son père, et là, pour annuler les fiançailles, faudrait un putain de miracle

Je relevais un regard mauvais vers Warren, ce n'est pas comme ça qu'il allait m'aider. Forcément que son père était derrière toute cette histoire ! Je fronçais les sourcils en lui annonçant que ce n'était pas vraiment le genre de phrase qui allait m'aider... Quant à ma rencontre, rien de bien folichon. J'étais venue l'aider pour son bateau et puis on a simplement discuté et puis voilà... Et puis d'ailleurs, pourquoi il me faisait la morale ! Lui aussi avait une copine, donc pourquoi lui il pourrait et pas moi ?

- ... Tu as rencontré Honoka quand, où - Pourquoi elle t'a parlé de moi ? Qu'est-ce que tu sais de tout ça ? Quelle affaire ?! Eh oh, ça sonne comme un reproche là, je t'empêche pas d'être heureuse ! Je souhaite même que tu sois heureuse Adélaïde !

- Vous êtes bizarres tous les deux...


Bon, je ne m'attendais pas à ce genre de réaction, je pensais juste qu'il allait me dire "oui ok" et basta... Voilà maintenant qu'il voulait savoir où, quand, comment et pourquoi je l'avais rencontrée. Je fronçais les sourcils, j'avais quand même le droit de me faire des amis sans sa permission ? Déjà qu'il m'empêchait d'avoir un petit-ami ! Je n'eus pas le temps d'en rajouter plus car mon père nous demanda de descendre pour manger quelques cookies avec un verre de lait si on voulait. Je décidais de me lever et descendre mes escaliers pour prendre des forces.

- Eh beh, vous en faîtes des têtes !

Je baissais les yeux et regardais mes cookies, ils avaient une drôle de tête. Enfin, c'est l'impression que j'ai mais ils sont certainement très bons... Je regardais Warren, un peu dépitée à l'idée de ne pas savoir où allait mener cette histoire.

- J'ai parlé à Honoka un soir, je crois qu'elle rentrée d'une soirée car elle sentait l'alcool... Apparemment, tu lui as beaucoup parlé de moi et elle pensait qu'il y avait... un truc entre nous.

J'avais beaucoup insisté sur le truc pour qu'il comprenne qu'il y avait un certain sous entendu dans cette phrase et donc un malentendu au début entre nous.... En gros, Honoka s'imaginait des choses et j'ai eu l'impression de me faire agresser ! Enfin, c'est une impression... De toute façon, je me fais toujours agresser quand on me parle, je suis hyper sensible. Puis, je viens de me rappeler de ce qu'on avait fait après cette conversation...

- D'ailleurs... C'était moi qui ai appelée, plusieurs fois... L'autre soir.


Ouais, c'est nous qui avions appelé en pleine nuit et raccroché en boucle. Un coup elle était motivée à ce que je l'appelle et un coup non donc forcément, j'étais perdue moi avec toutes ces changements d'avis et d'humeur donc j'avais raccroché sous le coup de la panique. Bref.

- Vous êtes vraiment de la même famille tous les deux... Aussi compliqué l'un que l'autre. Vous ne pouvez pas... je ne sais pas, juste exprimer vos sentiments ?
Codage par Libella sur Graphiorum


☆ Je m'excite en #91283B
Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde RxywI7vfcG4--l0CRiDSWRwa8jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde Empty
MessageSujet: Re: Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde   Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les histoires d'amour... Quelle merde •• ft. Adélaïde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-