La ville est en Septembre 2020

Partagez
 

 Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val] - Page 2 1hmw
Asahel I. Erayburg

Asahel I. ErayburgMessages : 38
Date d'inscription : 16/05/2020


Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val]   Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val] - Page 2 EmptyJeu 21 Mai - 15:34

Just a sweet sacrifice
Tu commençais peu-à-peu à regretter d'avoir provoqué le mauvais côté du jeune homme aux cheveux blancs. Tu te doutes qu'il avait de la rancune, aucune pitié avec toi. Comme une sorte de monstre qu'il faudrait enfermer sous risque qu'elle se déchaîne et fasse un carnage, comme actuellement. Le pire était que cela t'était tombé dessus. Il avait besoin de déverser toute sa haine sur toi, car semblerait-il que cette dernière te concerne. Cela ne t'étonne franchement pas, bien que tu aimerais tout de même savoir si il allait se dire un jour que ce ne sont que des gamineries. Oui,tu étais fiancé à la femme qu'il aimait fût un temps. Mais c'est tout, non ? Pourquoi en faire tout un drame. Comme à l'habitude, tu as des choses qu'il n'a pas. Il devrait avoir l'habitude et cesser de s'en indigner. C'était puéril comme réaction. Tu sais qu'il te manque pas mal de case au niveau de la mentalité du bas-monde, mais à ce point là, s'en était presque affligeant.


Quand tu demandais pourquoi autant d'énervement, de la rage scintillait de ses yeux avant que tu ne sentes ses mains autour de ton cou ainsi que de nombreux coups qui s'étaient enchaînés. C'était bien par rapport à Valentina. Il t'en voulait, cela se voyait. Mais à ce point ? Quelle débilité. Malgré la douleurs des coups qu'il t'infligeait, tes cordes vocales avaient encore de quoi se mouvoir.


« C-Ce sont des fiançailles arrangées, t-tu crois encore q-que... Cela a été fait de m-mon plein gré ? L-Le contexte est... Différent maintenant, mai-mais rentre toi ça dans le crâne e-et ce serait un bon début. »


Il enchaînait les coups, encore et encore. Tu n'en pouvait plus, tu étais à bout de force. Tu sentais toujours le sang, ton corps qui ne répondait presque plus  au vu de tous les coups qu'il s'était prit. Mais tu avais écarquillé en entendant une voix plus que familière. Pas elle... Pas ici... Elle est en danger... Elle était venue poussé Nea sur le côté en criant de cesser votre bagarre. N'ayant plus de support, maintenant adossé contre une caisse, tu te laissais glisser au sol. Tu trembles, le sang coule, tu vas tourner de l’œil. Tu te sentais un peu plus apaisé en la présence de ta fiancée, mais tu n'étais pas rassuré de la voir ici. Alors qu'elle te relevait, tu t'empressais de prendre ce qu'il restait de ton épée avant de tourner le regard vers la belle blonde.


« Ne reste pas là. Retourne au manoir et ne t'inquiète pas pour moi, c'est dangereux ici. »


Tu tentais de doucement lui sourire, lui prenant la main pour lui embrasser avant de la lâcher et tenir fermement l'épée brisée. Tu n'as plus aucune force, mais tu ne supporterais pas que Valentina soit touchée par la brute. 
BY MITZI


▬ Je vous prends de haut en #crimson.

Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val] - Page 2 Unknown
nice:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Nea Blossom

Nea BlossomMembre de l'AllianceMessages : 52
Date d'inscription : 22/12/2019


Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val]   Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val] - Page 2 EmptyJeu 21 Mai - 22:13



Des retrouvailles
cinglantes



Les coups étaient rapide et je ne m’arrêtai plus. La phrase exacte aurait été … Déchaîné son démon intérieur. Il me prenait de haut encore aujourd’hui, alors qu’il n’était rien. Né avec une cuillère en or dans la bouche, c’était sa seule réussite dans la vie. Alors comment je pouvais accepter qu’il me fasse la morale à moi. Evidemment, je ne pouvais pas deviner qu’au fond il était victime comme moi, enfin … Je ne voulais pas le voir.

" - Tu crois que je vais te croire ?! Alors que tu ne me l’as jamais dit. T’as même pas eu l’honnêteté de le faire ! "

Mon corps brûlait. Je sais que c’était mauvais qu’on m’avait déjà dit de pas utiliser mon pouvoir comme ça, mais j’étais comme ça. Ma haine et ma rage me consumait. Cependant, du moment que j’étais le seul debout à la fin … Ca m’allait. Mais alors que j’allais lui en coller une en pleins entre les deux yeux, un impact m’avait fait reculé, un peu surpris. En redressant la tête pour regarder … Elle était la devant moi, elle aussi était la, m’ordonnant de m’arrêter. Il en était hors de question.

La jeune femme s’occupait de son amoureux, j’aurais pu trouver ça mignon si la vue de ses deux là ne me donnait la gerbe. Je restai debout en face, une main sur mon ventre qui saignait encore un peu. Ce n’était rien de grave mais ça brûlait un peu tout de même, pendant que mes yeux ne les lâchaient pas du regard, jusqu’à ce que mes dents se serrent provoquant un grincement:

" - Toi aussi hein … Toi aussi t’oses demander … Vous avez vraiment pas de race. Après tout ce que tu m’as fait c’est moi l’idiot ?! Oui t’as raison je suis l’idiot …   "

Ma colère grandissait à tel point que ce qui devait arriver arriva … Un filet de sang coula de mon nez et du sang sortait de mon oeil … Comme des larmes. Utiliser la force brute et les sentiments avec les pouvoirs étaient une chose stupide mais c’était avec mes tripes que je me battais. Que les dégâts soient important j’en avais rien à foutre. Voir ce sans couille jouer les héros avec elle … Avoir du courage ça m’énervait, car je voyais que son amour était réelle et la trahison me paraissait encore plus grande.

" - Dégage ….   "

J’avais utilisé ma capacité pour m’approcher rapidement … Frappant de nouveau Asa pour l’envoyer contre la caisse. Puis sans crier garde un coup de pied était partie en direction du ventre de Valentina pour la reculer aussi. Comme elle pouvait le constater, son pouvoir n’arriverait pas à m’apaiser … Ma colère était bien plus grande que ce qu’elle pouvait comprendre.

" - Casses toi, j’ai pas envie de voir ta gueule de salope. J’étais entrain de parler avec Asa. "

Plus j’utilisai mes capacités plus je perdais de sang … Mais j’étais bien trop stupide pour m’arrêter comme un grand. Attrapant Asa par le col je le soulevai prêt à le tuer … Ma main lever, un seul coup pourrait suffire mais un sentiment de malaise s’empara de moi. Un sentiment plus douloureux que la colère et la haine en moi.

" - Je vais pas te tuer … Ca serait trop gentil pour toi mais …   "

J’étais venu le frapper dans les côtes de nouveaux pour lui en prendre quelques unes de nouveau, avant de le jeter vers Valentina. J’arrivai pas à porter le dernier coup contre cette enfoirée, ma main de voulait pas partir :

" - Prends ta serpillière et casse toi Valentina. Vous êtes dans un endroit de l’Alliance. Si vous ne bougez pas, je vais vraiment vous tuer … Et j’attends que ça.   "

Déclaration incohérente avec ce que je venais de faire mais je m’en fichai. Je les briserai à défaut de les tuer.



feat Asa



Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val] - Page 2 W1yz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bras Droit
Valentina Durandal Mary

Valentina Durandal MaryBras DroitMessages : 67
Date d'inscription : 17/05/2020


Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val]   Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val] - Page 2 EmptyVen 22 Mai - 13:12


Des retrouvailles cinglantes

★ Feat Asahel and Nea

Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val] - Page 2 46l8qx6
Plus je le regardais, plus je me disais qu’il était vraiment mal en point. Il s’était vraiment pris des coups qui voulaient tuer et faire vraiment mal la ou ça fait mal. Il était vraiment faible. Il n’avait plus énormément de force en lui et pourtant je le voyais se relever avec mon aide. Il reprenait et son épée me demandait de partir tout en me laissant un baiser sur la main. C’est inconsidéré il ne tenait à peine debout. Et son sourire était si… Déformé. C’était impensable pour moi de prendre mes jambes à mon cou et de l’abandonner ici. Dans quel état je le retrouverais si je partais. Si jamais je pourrais le retrouver un jour.

“Tu es fou. Jamais je ne partirais. Regardes dans quel état tu es ! C’est inconsidéré. Reposes toi. Tu ne tiendras pas longtemps comme ça”



Je me fichais de parler devant Nea. Je voulais d’abord désamorcer la situation calmement. Il y avait forcément un moyen pour que l’on puisse tous rentrer chez nous en un seul morceau et sans se battre non ? Je veux dire. Ce n’est pas normal de les voir agir de la sorte alors que nous étions tous amis avant. Que s’est-il passé ? Pourquoi tout a changé subitement du jour au lendemain ? C’était de ma faute ? Probablement. Je dois avouer que j’ai encore sur le coeur ce que j’avais fais à Nea. Je l’avais utilisé à mes propres fins et ce n’était pas correct et respectueux envers sa personne mais je ne pensais pas que ça l’aurait autant affecté. Vite. Je dois m’occuper de lui. Il n’avait pas l’air en bon état lui non plus. Il perdait beaucoup de sang. Et malgré que son sang ait des propriétés curatives, il n’en est pas pour autant invincible.

“Nea écoutes moi. Ce n’est pas de sa faute. Tout est-”


Je n’avais pas le temps de finir ce que j’avais à dire que j’ai très rapidement vu Asahel voler de l’autre côté de la pièce en se prenant un énième coup. J’entendais quelque chose craquer. Probablement ses os qui se brisaient sous le choc. Ce n’était qu’à ce moment précis où je me suis rendue compte que malgré mon essai mon pouvoir n’avait pas fonctionné sur lui. Il était toujours dans cette rage folle. En l’espace d’un instant avant que je ne puisse moi aussi réagir je sentais une énorme douleur me prendre au niveau du ventre. Et je me sentais tomber en arrière, venant m’écraser contre d’autres caisses. J’avais mal. Si mal. Je me tordais de douleur au sol avant de me relever de vomir dans un coin. De la bile rien d’autre. Il avait réussi à me toucher à un point faible. Je l’entendais toujours crier la ou il était alors que je tombais au sol me tordant encore plus. Il me rappelait qu’il voulait parler uniquement avec Asahel, tout en me traitant de salope. C’était parce que j’étais une femme et que c’était un combat d’homme ? Je ne sais pas. Je venais me relever en utilisant toutes mes forces, me mettant à quatres pattes au sol. J’entendais encore des bruits horribles. Je savais que le corps humain pouvait faire de ces bruits mais quand je me rendais compte que c’était Asahel, j’avais si mal.

“N-Non…”


J’arrivais à peine à marmonner ces mots. Et j’entendais quelque chose s’écraser à côté de moi. J’ouvrais les yeux pour voir. C’était Asahel. Encore plus fracassé qu’avant. Je me rapprochais de lui venant le protéger avec mon corps s’il le fallait.

"Arrête il ne mérites pas ça. Pas plus. Si tu dois frapper quelqu’un défoules toi sur moi. Mais laisses-le tranquille. C’en est déjà trop.”


Il ne voulait pas nous tuer. C’est ce qu’il disait mais qui sait si nous allons survivre à tout ça. Je regardais Nea droit dans les yeux. Au bord des larmes. Mais je me devais de garder un minimum de sérieux ou cela risque de vraiment mal finir.

“Pourquoi Nea. Pourquoi tu fais ça?”



Je venais reculer un peu. Je n’avais pas vraiment le choix. Tirant Asahel jusqu'à une caisse ou il pouvait s’adosser. Et je venais lui demander s’il était encore conscient s’il pouvait se relever pour pouvoir repartir. Je ne sais pas s’il avait encore son épée ou non. Et je m’en fichais ma priorité c’était de régler ce problème Je gardais un oeil sur Nea en relevant Asahel. Ayant toujours un regard fuyant et en peine pour lui.



Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val] - Page 2 IlkxVGv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val] - Page 2 1hmw
Asahel I. Erayburg

Asahel I. ErayburgMessages : 38
Date d'inscription : 16/05/2020


Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val]   Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val] - Page 2 EmptyVen 22 Mai - 23:44

Just a sweet sacrifice
Tu n'étais pas quelqu'un de rassuré et rassurant en temps normal, mais si ta fiancée était en plus dans un lieu dangereux avec toi, tu le seras encore moins. Malgré ce que les autres peuvent en penser, tu tiens à ta fiancée. Et même si tu ne le montres pas forcément au vu de ta faiblesse parfois maladive, tu n'en restes pas moins quelqu'un capable de montrer les crocs quand on la touche. Peut-être pas le jour même, comme actuellement. Mais plus tard, de manière un peu plus fourbe. Tu tentais de faire comprendre à Valentina que ce n'était pas bon pour elle de rester ici, mais en vain, elle ne semblait pas de cet avis. Oui, tu es en piteux état, mais tant que c'était seulement toi qui était dans cet état, cela pouvait passer. Hors de question que ta fiancée finisse comme toi. Malheureusement, il semblerait que ce soit trop tard. Car malgré ta vision troublée, même avec tes lunettes, tu voyais la tête de Nea rougir. Du sang sortant de ses yeux, de sa bouche... Cela ne signifiait rien de bon.


Mais pas le temps de réfléchir qu'il t'avait tiré contre une caisse. Crachant du sang tout en maudissant les élémentis et par conséquent, l'enfoiré qui se tenait en face de toi, tu vis avec horreur qu'il avait infligé un coup à ta fiancé. Tu avais vu rouge. Tu avais vu ta fiancée partir, vomir, se tordant de douleur. Tes traits de ton visage s'étaient endurcis.


« E-Espèce...De fils de pute. »


Malheureusement pour lui, tu tenais encore le bout de ton épée entre tes mains. Sans réfléchir, tu lui avais infligé une entaille sur le flanc. Mais cela te coûta bien trop d'énergie, étant donné que tu avais laissé tomber ton “ arme ” au sol. Tu avais senti sa pression plus forte sur ton col, cette main levée, le coup fatal ? C'était honteux de mourir ainsi. Mais il avait visé tes côtes, t'en cassant encore avant de te balancer vers ta fiancée. Tu ne sens plus ton corps, s'en était fini de toi pour ce soir. Tu sentais Valentina te prendre, t'adosser, te parler, pour vérifier ta conscience. Mais ton regard était fermé. Elle aurait dû partir.


« Cela ne sert à rien de discuter avec.. »


Tu étais prit d'une quinte de toux, qui te fit hurler de douleur. Essuyant le sang qui avait coulé de ta bouche, tu reprenais.


« ... Lui. Tu le vo-Vois bien. P-Partons, j-.. Je ne veux pas que tu-Tu sois blessée par cet imbécile. »


Tu lui avais demandé de l'aide pour te relever, tandis que tu lançais un regard vers l'homme à la chevelure blanche.


« S'en est pas fini. T-Tu vas me le p-payer très cher. V-Valentina, on rentre. »


Utilisant ton psyché, tu vins prononcer ces mots à l'égard de Nea tandis que tu tournais difficilement les talons pour partir de cet endroit : « Tu vas me payer le fait de l'avoir touché sans foi ni loi, enfoiré. »
BY MITZI


▬ Je vous prends de haut en #crimson.

Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val] - Page 2 Unknown
nice:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Nea Blossom

Nea BlossomMembre de l'AllianceMessages : 52
Date d'inscription : 22/12/2019


Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val]   Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val] - Page 2 EmptySam 23 Mai - 3:49



Des retrouvailles
cinglantes



Ma main était venue sur mettre sur mon flanc qui possédait une grande plaie maintenant … J’aurais pu boire du sang pour arranger tout ça … Malheureusement j’avais utilisé le peu qu’il me restait sur moi pour combattre. Fait chier … J’aurais pu me remettre en forme rapidement avec mon ancestral. Cependant … On en était là. Les deux camps étaient dans un état de moins en moins enviable. Ma blessure au ventre qui me brulait, celle au flanc qui me faisait un mal de chien et le contre-coup de mon pouvoir sous la rage … Mon oeil gauche commençait à presque ne plus voir à cause du sang qui en sortait.

Mais c’était pas encore fini … Pour une raison que j’ignore Valentina ne semblait pas vouloir fuir. Mes doigts serraient mon flanc … Je leur laissai une chance et il jouait encore. Si c’était juste pas chercher la merde … Je ne saurais pas dire ce que c’était. Elle essayait de défendre son chéri … Encore une fois c’était mignon mais j’en avais rien à foutre.

" - Pourquoi ? C’est lui qui m’a attaqué et menacé en premier. Alors ferme ta gueule sans savoir. Quoi que … Tu te permets de faire la sainte, mais c’est de ta faute tout ça. Tu m’as utilisé comme ta chose pour me jeter pour finir avec ce sale con … Je me demandai si tu fais pareille avec Asa d’ailleurs, sûrement pour son pognon. Il a que ça de toute façon pour lui. "

Un de mes genoux avait finalement faiblit sous la pression de la douleur et de la fatigue maintenant que la pression redescendait … Et ils avaient décidés de partir. J’avais toujours un regard combatif et déterminé … Mais la réalité c’était que s’ils n’avait pas décidé de partir, j’aurais sûrement pas pu survivre au deuxième round. J’ai été trop téméraire avec ce connard … Puis soudainement sa pensée arriva à ma tête, ma tête de redressa encore :

" - Alors viens je t’attends … On a jamais vu un âne ce transformer en cheval de course de toute façon. "

Quand ils avaient fini par partir, je m’étais alors écroulé, fesse au sol et dos contre une caisse en soupirant grandement … C’était fini pour ce soir, mais … La soirée allait être longue, j’avais du mal à bouger, pas de sang autour de moi … Fallait survivre jusqu’à l’arrivée de la relève.



feat Asa



Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val] - Page 2 W1yz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bras Droit
Valentina Durandal Mary

Valentina Durandal MaryBras DroitMessages : 67
Date d'inscription : 17/05/2020


Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val]   Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val] - Page 2 EmptySam 23 Mai - 14:01


Des retrouvailles cinglantes

★ Feat Asahel and Nea

Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val] - Page 2 46l8qx6
Asahel était presque à l’article de la mort. Je n’aurai jamais voulu le voir dans un état pareil. Si seulement j’avais un pouvoir semble à celui de Néa. Je ferais mon possible pour le soigner immédiatement. Mais je suis la impuissante le regardant souffrir. Et il m’est impossible dans le contexte actuel de l’implorer de le soigner. Il n’a pas l’air de pouvoir se soigner lui même. Et puis de toute façon est-ce que son sang peut servir à quelque chose dans ce cas ? Je n’en savais rien. Je n’avais que peu d’informations sur son pouvoir après tout. Je savais seulement qu’il pouvait guérir d’autres personnes. Comme je le lui avais demandé de faire pour mes parents. Mais malheureusement c’était en vain.. J’aurai simplement dû me taire et m’en aller avec lui. J’avais très mal évalué la situation.

Il essayait de parler mais tous ses mots étaient entrecoupé. Que ce soit des grognements de douleurs, de quintes de toux ou il pouvait presque finir par cracher du sang, ou juste il n’arrivait pas à simplement tenir une phrase. Je venais l’écouter, tentant encore de ne pas pleurer. Il fallait que j’oublie ce sentiment et vite. Je venais réécrire mes sentiments. Comme à mon habitude pour fuir la réalité des choses. Je m’étais rendu compte bien longtemps après que mon pouvoir fonctionnait aussi sur moi. Je venais effacer cette tristesse. Mais elle n’était que amoindrie et ne voulait pas partir. Encore une fois je poussais les limites de mes capacités. Quel est l’intérêt si je ne peux pas tout changer. Tant de sacrifice, tant de travail, pour au final ne servir à Rien.


Je venais tout de même l’aider à se relever et à se remettre sur pied. Je n’imagine même pas à quel point ça peut être douloureux dans son état actuel. Il venait encore lancer des piques à Nea. Alors que nous marchions en direction de la sortie.

“Arrêtes, tu dois te reposer. N’utilise pas ton pouvoir non plus. Assez. Tu… Nous devons nous replier.”



Alors que j’engageais le pas vers la sortie le supportant du mieux que je pouvais. J’entendais l’homme aux cheveux blancs qui avait presque réussi à voler mon coeur une fois crier. Il se définissait en martyr. En m’imputant toute la faute. Me traitant comme une femme n’en ayant qu’après son argent. Je m’étais stoppée un instant. Figée par la culpabilité. Il avait en partie raison. C’était de ma faute. Je l’avais utilisé auparavant. Mais je ne pensais pas que les choses finiraient comme ça. Je n’aimais pas le fait qu’il pense que je ne sois qu’une femme vénale et matérielle. J’aime les belles choses mais je pourrais très bien m’en passer. J’avais d’autres choses bien plus importantes dans ma vie.
J’étais sous l’emprise du doute. J’avais envie de m’excuser mais les mots ne voulaient pas sortir. C’était trop dur. J’avais aussi peur que mes mots soient mal interprétés et qu’il assume ces excuses comme si je confirmais ses propos. Je sentais encore sa rage bouillant en lui. Je me disais simplement qu’il devait être énervé et ce serait mieux de ne pas y prêter une quelconque attention. Après tout s’il me connaissait si bien, il savait que ce qu’il disait était faux. Enfin… Je suppose ?

“Un jour.”



Je m'adressais à Nea. Je ne disais rien de plus et je m’en allais en sortant d’ici avec Asahel prenant appui sur mon épaule. Je devais me rabaisser à sa hauteur vu qu’il était beaucoup plus petit que moi et cela me faisait si mal. Mais je ne pouvais faire autrement. Je devais oublier ce que je ressentais en ce moment. Penser à son bien était ma priorité et je ne devais penser à rien d’autre.

C’était probablement la meilleure chose à faire.

“Nous devrions aller à l'hôpital. Mais je ne veux pas qu’un scandale éclate. Peut-être faire venir un médecin ? Ou peut-être qu’eux peuvent nous aider.”



Eux ? Les Telekyns. Il devait probablement y avoir quelqu’un qui s’y connaissait. Je me fiche de qui pourrait le soigner tant qu’il avait les compétences pour le faire.
Quand à moi je ne sais pas vraiment. J’ai toujours mal et je dois garder quelques traces encore de ce coup qu’il m’avait asséné. Je pense que je ne pourrais plus travailler avant un moment. Mais ce n’est pas grave. Je pense surtout à Asahel. Il s’était donné corps et âme dans ce combat. Je n’espérais qu’une seule chose qu’il ne comprenne pas ce qu’il y avait de caché comme message dans les mots de Nea.
Je...
C’est étrange. Mais je ne veux pas vraiment le perdre.



Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val] - Page 2 IlkxVGv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val]   Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Des retrouvailles cinglantes [F. Asa et Val]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-