La ville est en Novembre 2020
Le Deal du moment :
Abonnement 12 mois Nintendo Switch Online
Voir le deal
15.99 €

Partagez
 

 Un avenant au contrat imprévu [F. Amé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre de l'Alliance
Nea Blossom

Nea BlossomMembre de l'AllianceMessages : 69
Date d'inscription : 22/12/2019


Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Empty
MessageSujet: Un avenant au contrat imprévu [F. Amé]   Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] EmptyMar 19 Mai - 2:50



Un avenant au
contrat imprévu



Aujourd’hui était le grand jour, ma première course officielle sous les couleurs de Mademoiselle Denbee. Je dois bien avouer que le stress était un peu-là. On avait eu des entraînements, des tests de performances compliquées … Car je suis arrivé du jour au lendemain avec mes exigences sur la moto, mais on avait terminé par trouver un compromis. J’étais sur la piste, la ligne de départ sur ma machine, le casque sur la tête :

" -Allez ma belle, c’est le grand jour. Montrons au monde … Qu’on est pas plus mauvais que les autres. "

J’avais posé mon front, enfin plutôt mon casque contre la machine comme une petite prière personnelle pour cette course. Après m’être redressé, j’avais regardé dans les stands mon équipe qui m’encourageait et surtout une certaine femme présente à qui j’avais fait un geste de la tête. Tournant ensuite mon regard vers la piste, j’avais baissé la visière pour me concentrer puis la course démarra.

Le début n’était pas très … Glorieux. A la 9ème places sur les 21 de la courses, ça allait être compliqué. Il faisait chaud et la chaleur était vraiment un ennemi terrible avec les combinaisons pour protéger le pilote en cas de coup dur. La course dura une deux bonnes heures. J’avais réussi à passer les places petit à petit pour finir à la deuxième, qui était une bonne position … Mais ce n’était pas assez. Le staff dans l’écurie se tiraient les cheveux en me regardant, je leur avais fait peur plus d’une fois avec ma manière de conduire, des accélérations dangereuses, des dépassements presque hors-la-loi tellement ça devait pas passer. Mais en arrivant à la troisième puis deuxième place … C’était des hurlements de joies. La première course  se passait bien, mais c’était pas suffisant. Pour moi c’était pas suffisant.

C’était le dernier tour, celui décisif. Clairement, tout le monde pouvait voir que je ne jouai pas la sécurité, car depuis quelques tours, je prenais des virages avec une vitesse dangereuse et des angles à la limite de l’accident. Mon regard était fixé sur le premier qui se rapprochait petit à petit, jusqu’à être derrière lui. A la suite du prochain virage tout allait finir, alors je devais tenter le tout pour le tout. J’avais pris le virage à pleine vitesse et en dérapant sous le regard surpris de celui placé premier. Ma moto avait pris le virage très rapidement et de façon fermé , mais j’avais perdu l’équilibre. Il ne me manquait que quelques centimètres pour arriver à la ligne, alors j’étais resté incline. Mon genoux prenait un peu tarif malgré la combinaison avec la brûlure de la friction.

Puis finalement, j’étais tombé de la moto en roulant au sol et cette dernière glissa sur quelques mètres encore plus loin. J’avais été un peu trop loin dans la folie. Des applaudissements retentissaient dans le circuit alors qu’un annonceur déclara :

" - LA PREMIERE PLACE A FINALEMENT ETE ARRACHE PAR NEA BLOSSOM DE L’ECURIE CALIBRI DANS UN FINAL DEROUTANT! "

Je m’étais relevé difficilement … Mais je l’avais fait ! D’une manière peu conventionnel mais la manoeuvre était passé. L’équipe m’avait sauté dessus alors que je souriais à pleine dent … Il n’y avait que dans la victoire que je me sentais si vivant. La joie était au rendez-vous. Après quelques minutes à crier de joie, on avait eu les podiums puis j’avais pu retourner dans les locaux de l’écurie afin de prendre une douche et faire soigner mon genoux … J’étais ressortie de la douche avec seulement le bas de ma combinaison n’ayant pas d’affaire de rechange sous la main et torse nu, laissant mon importante cicatrice aux yeux de tous, mais ça ne me gênait plus avec le temps. L’équipe était déjà entrain de faire la fête dans la salle principale avec un apéritif et de l’alcool.

" - Eh bah … C’est de la bonne ambiance ! J’aime ça ! Donnez moi aussi un verre !   "

Je m’étais approché doucement en titubant un peu avec mon genoux pour venir prendre un verre.



feat Amé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Azye
Améthiste N. Denbee

Améthiste N. DenbeeMessages : 139
Date d'inscription : 20/03/2020


Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Empty
MessageSujet: Re: Un avenant au contrat imprévu [F. Amé]   Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] EmptyMar 19 Mai - 3:58




Deux semaines seulement après votre rencontre et c'était déjà un grand moment. Aujourd'hui était un grand jour pour les Calibiri. Première course avec notre nouveau pilote vedette. C'était très excitant de penser que cela ferait plus de bruit que prévu lorsque Nea sortira vainqueur de cette course. Car, oui, des courses l'écurie Calibri en avait gagné, mais pas avec des pilotes qui avaient des noms qui résonnaient dans toutes les têtes, non. De purs inconnus avec tout autant de talent que les grandes pointures, c'était ça Calibri. Et aujourd'hui, pour porter la couleur verte pastel de cette équipe, un nouveau « leader », Nea. Alors, pour cette grande occasion une grande tenue. Une tenue de dame, de bourgeoise, que tu ne portais pas souvent, mais aujourd'hui, il fallait montrer ta dominance et cela passait aussi par l'apparence. Alors, vêtue d'une robe de princesse au décolleté a en faire tourner plus d'un, tu t'assois dans les gradins. Tu avais vu tout le monde avant, un petit cri de guerre avant chaque rencontre n'était pas de refus, il fallait motiver les troupes. Tu ne savais pas comment ça se déroulait dans les autres écuries, mais une chose est sûre, tu étais proche de tes poulains.

Assise dans les gradins, aux premières loges pour voir le déroulement de la course. Tu vois Nea qui te cherches du regard, te faisans un signe de tête une fois que ses yeux rencontrent les tiens. Un sourire de ta part, puis un signe de tête assez discret, mais qui voulait tout dire. On l'aura cette course. La course commence et ton cœur s'emballe. Cette course, vous la vouliez tous les deux, elle était importante pour chacun de vous. A chacun des tours, l'excitation se fait plus grande. Tes ongles manucurés touchant la barre des gradins alors que ton visage laisse apparaitre un rictus paniqué. Paniqué de ne pas réussir, mais tu avais confiance en Nea, alors tu le soutenais, comme tu le pouvais, mentalement. Ce n'était pas une chose facile avec ce genre de combinaison, cette chaleur et surtout avec les risques inconsidéré qu'il prenait. Mais c'était Néa, et tu savais qu'il serait prêt à tout pour gagner, même s'il en venait à se blesser. C'est alors que sur le dernier virage, il tente le tout pour le tout, dépassant le premier dans un virage pris à toute vitesse, un danger certain, mais une victoire si belle. Les mains sur les lèvres dans un premier temps en imaginant le pire pour sa santé, c'est lorsque l'on annonce la victoire de ton écurie que tu lèves les bras, joyeuse.



— Suck it morons ! Behold of our king. Dis-tu en criant dans tous les gradins, n'en ayant complètement rien à faire de ce que les autres pensaient. Puis, l'air de rien, tu quittes ta place, rejoignant l'équipe dans l'espace qui vous était réservé.

Et quelle ambiance. Vous aviez prévu de quoi fêter votre victoire, car oui, tu espérais tellement gagner que tu avais déjà tout prévu en avance. Rentrant dans la pièce, tu regardes toute l'équipe, un grand sourire aux lèvres, des cris de joie suivant ton entrer dans cette dernière. Cris que tu suivais volontiers, invitant tes collègues à crier de plus belle. Vous étiez heureux, cela se voyait. Voyant Néa sortir des vestiaires, torse nu, tu attrapes une bouteille de champagne, la secouant avant de l'ouvrir d'un seul coup de couteau sur le bouchon, arrosant de champagne toutes les personnes présentes, excepté toi. Arrivant au niveau de Néa, la bouteille de champagne n'éclaboussant plus personne, tu rigoles, venant déverser le reste du contenu de la bouteille sur lui ; notons que tu étais sur la pointe des pieds pour atteindre le haut de son crâne. Approchant ton visage du sien, tu lui chuchotes à l'oreille.

— Je savais que je ne regretterais pas. Puis, tu lui attrapes son poignet, hurlant de plus belle. Des applaudissements pour notre champion du jour s'il vous plait !

Dans ta voix un mélange de fierté et de joie, partagée avec l'ensemble de l'équipe qui applaudissait presque instantanément après que l'ai demandé. Souriant, tout le monde était heureux et ça te faisait extrêmement plaisir, mais tu quittes la salle pendant quelques secondes, allant chercher un petit sac dans les vestiaires. Retournant auprès de ton équipe, tu enlèves ce qui se trouvait dans le sac, un bon petit plat, comme promis, à celui qui s'était tant démené. Tu le tends à Nea, sourire aux lèvres.


— Bon appétit, tu pensais que je ne tiendrais pas parole ? Dis-tu suivis d'un clin d'oeil, prenant un verre, regardant le reste de la team qui discutait en même temps autour d'un verre, tout comme tu le faisais avec Nea. Ca va ta jambe en fait, pas trop mal ? On peut appeler un médecin si besoin.

   



Améthiste discute en #8F74A9
Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Wfzhvg1

love ♥:
 

Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Gvv7Suf


Dernière édition par Améthiste N. Denbee le Mar 19 Mai - 22:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.quederla-rpg.com/t3771-boite-aux-lettres-de-mlle-denb
Membre de l'Alliance
Nea Blossom

Nea BlossomMembre de l'AllianceMessages : 69
Date d'inscription : 22/12/2019


Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Empty
MessageSujet: Re: Un avenant au contrat imprévu [F. Amé]   Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] EmptyMar 19 Mai - 4:17



Un avenant au
contrat imprévu



Je fus surpris de voir Amé arriver vers moi toute heureux avec le champagne sursautant en étant aspergé aussi de l’alcool alors que je sortais de la douche. Mais je n’étais pas en colère, je rigolai à pleine dent … Après tout … Je l’avais fais, mon premier pas dans cette écurie. Passant une main dans mes cheveux pour tirer ses derniers en arrières. Elle exprimait sa joie après m’avoir servis un verre, tout en levant mon poignet :

" - Ahah je te l’ai dis, je fais toujours le maximum pour gagner. "

Les acclamations me faisaient plaisir, c’était étrange … Mais plaisant vraiment d’être soutenu par des gens qui croyaient en moi. Pas au point de me faire monter une petite larme. Soudainement, la demoiselle avait disparue … J’avais alors bu mon verre cul sec en soupirant de plaisir de pouvoir enfin boire un truc frais. La chaleur était vraiment plus difficile que le reste. Puis la patronne était revenue en me collant un plat dans les bras. Surpris je la regardai puis elle me rappela la fameuse condition en disant qu’elle tenait parole :

" - C’est vrai ! Ca tombe bien j’ai super faim en plus ! T’en aurais fait quoi si j’avais perdu ? "

Je souriais doucement en m’installant sur un banc pour commencer à manger. Oui je ne perdais pas de temps mais j’avais faim. J’étais vraiment un grand mangeur qui avait toujours faim. Je soupçonnai parfois que mon pouvoir soit à l’origine de ça, ce qui ne serait pas illogique dans un sens. Je mangeai en trouvant ça super bon … J’aurais pas imaginé qu’une femme aussi riche sache cuisiner … Amé était venu me tenir compagnie pendant que les autres chantaient et festoyaient.

" - Non t’en fait pas, rien de grace. Ca a l’air moche comme ça mais je m’en occuperai. C’est pas la première blessure que je me fais. Avec ma conduite agressive … J’ai eu beaucoup de raté ahah. La moto a eu moins de chance par contre ! "

Je rigolai un peu sur cette dernière déclaration, pendant que je mangeai. Mon genou était pas très beaucoup à voir, c’était indéniable que fallait l’avis d’un médecin. Mais avec ma capacité, ça irait mieux dans quelques jours, c’était pas la mort:

" - Elles sont super bonne. J’aurais pas pensé que tu saches vraiment cuisiner. Toutes les personnes riches que j’ai pu cotoyer avait des domestiques pour ça. "

Je secouai la tête après avoir pensé à certaines personnes … J’allais pas cacher ma victoire et ma soirée avec ses personnes. Ca serait vraiment la pire des choses à faire pour le moment. Ma tête se leva alors vers Amé avec un léger sourire tout de même :

" - J’espère que le spectacle t’a plus … C’est la première étape aujourd’hui … Et y en aura pleins d’autre crois moi. Tu es vraiment belle d’ailleurs. Je t’avais jamais vu mettre ce genre de vêtement. "


feat Amé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Azye
Améthiste N. Denbee

Améthiste N. DenbeeMessages : 139
Date d'inscription : 20/03/2020


Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Empty
MessageSujet: Re: Un avenant au contrat imprévu [F. Amé]   Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] EmptyMar 19 Mai - 22:59




Quand on y repense, c'était normal que Nea ne comprenne pas trop la situation. Il ne t'avait peut-être jamais vu dans une situation pareille peut-être. Une Améthiste qui sautait de joie tout en aspergeant toutes les personnes dans un rayon de deux mètres d'elle avec du champagne, ouais, c'était rare. C'était rare depuis le décès de son ancien fiancé et, on pouvait clairement remarquer sur ton visage que tu étais heureuse, que ce n'était pas une comédie, que c'était sincère. Et même pour toi dans ta tête, tu te sentais bien, le fait de ne pas avoir à penser à des choses tristes tu faisais du bien.

Alors, oui dans cette foule qui suivait tes paroles et qui acclamait la nouvelle recrue, tu te sentais complètement à ton aise. Un groupe que tu avais créé et dont tu pouvais être largement fière. Tu étais contente qu'il tienne sa promesse de faire le maximum pour gagner te faisais plaisir, mais tu savais pertinemment qu'il le ferait, il en valait de son travail au final donc. Il t'avait assez impressionné de par sa dextérité sur la moto a vrai dire, mais il t'avait quand même fait assez peur. Les blessures qu'il avait subit suite à la course qu'il avait fait, c'était assez effrayant, mais s'il disait que tout allait bien, tu le croyais.

Tu lui avais donc préparé le petit plat de la victoire, concrètement, tu ne savais pas qu'il allait gagner, mais tu y croyais dur comme fer. Dans le pire des cas, s'il n'avait pas réussi, tu l'aurais mangé devant lui en le narguant, c'était une possibilité. Peut-être que comme ça, tu l'aurais motivé à gagner sa prochaine course, qui sait ? Je veux dire, voir quelqu'un manger devant toi alors que, suite à une course, tu dois avoir l'estomac tellement dans les talons que tu tuerais pour avoir quoi que ce soit sous la dent. C'est une bonne punition oui. Mais pour l'heure, il avait bien mérité de pouvoir se mettre sous la dent les lasagnes que tu lui préparé avec beaucoup « d'amour », un peu comme ce que tu faisais en général avec Théis lorsque tu cuisinais.

Assis l'un à coté de l'autre, vous partagiez du coup la victoire, c'était le moment de discuter de ce qui s'était passé après tout, il avait bel et bien décroché la première place et de la plus belle de manière, enfin de ton point de vue. Tu étais contente que le plat lui plaise cela dit, rigolant un peu à ce qu'il avait dit plus tôt et à la suite de sa phrase, tu ne pouvais pas t'empêcher de lui couper la parole.

— J'ai une fille, je n'ai pas envie que je ne sais qui lui fasse manger je ne sais quoi. Tu rigoles en ajoutant par la suite. Si tu n'avais pas eu la première place, je l'aurais mangé, devant toi, en te narguant en même temps.

Tu rigoles toujours, en buvant quelques gorgées. Tu étais contente que ça puisse lui plaire et qu'il soit récompensé de sa victoire par tes petits plats. Au final, c'était une bonne idée.

— C'était une bonne course oui, très beau spectacle, beaucoup de suspens. Tu aimes bien jouer avec le feu, ce n'est pas nouveau. C'était peut-être un très mauvais jeu de mot sur le coup, étant donné que sa victoire avait entraîné également des dommages assez importants à sa moto et son genoux, mais bon. Finissant ton verre d'une seule traite, tu laisses un petit soupire sortir d'entre tes lèvres, avant de te resservir un verre et remplir par la même occasion celui de Nea. Merci pour le compliment, c'est sûr que je ne mets pas ce genre de vêtement tout le temps, je n'en vois pas l'intérêt, cela dit c'était une occasion assez importante alors il fallait que je m'habille en conséquence, non ? Tu lui fais un clin d'œil, avant de te remettre à boire. J'espère juste que tu ne vas pas casser toutes les motos à chaque courses, sinon ton salaire vas y passer. Tu le regardes, l'air sérieuse, avant de rire un bon coup, lui tapant dans le dos. Non je rigole. Puis tu le regardes, reprenant un air sérieux. Mais quand même, fait attention. Tu souris un peu, tu tenais déjà de finir ton deuxième et, tu ne tenais pas bien ton alcool a vrai dire, mais ça ne t'empêchais pas de le remplir de nouveau avant de te remettre à parler. Cela dit, vraiment, tu peux gagner sans avoir a les endommager.

Un autre sourire, mais cette fois-ci, les joues un peu roses. L'alcool faisait effet et tes yeux commençaient à se fermer légèrement. Tu ne t'endormais pas, ils étaient légèrement plissé, montrant que ton alcool était clairement mauvais, car en fait depuis tout à l'heure tu ne buvais que du champagne ... Et en plus ça te donnait un air complètement débile.

   



Améthiste discute en #8F74A9
Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Wfzhvg1

love ♥:
 

Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Gvv7Suf


Dernière édition par Améthiste N. Denbee le Jeu 21 Mai - 6:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.quederla-rpg.com/t3771-boite-aux-lettres-de-mlle-denb
Membre de l'Alliance
Nea Blossom

Nea BlossomMembre de l'AllianceMessages : 69
Date d'inscription : 22/12/2019


Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Empty
MessageSujet: Re: Un avenant au contrat imprévu [F. Amé]   Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] EmptyMer 20 Mai - 11:37



Un avenant au
contrat imprévu



Je me faisais plaisir en mangeant ce qu’elle m’avait préparée. Elle m’avoue qu’elle aimait faire la nourriture elle même pour sa fille. Ce que je pouvais totalement comprendre pour le coup … Manque de confiance dans les gens ? Surtout après ce que son mari a eu … Normale, je pouvais entièrement la comprendre, moi même je ne faisais plus vraiment confiance aux gens. Quand elle m’avoua qu’elle aurait mangé le plat devant moi si j’avais perdu, ma tête changea pour une tête blasée:

" - Tu peux être horrible parfois quand même … "

Mais j’avais gagné, donc je pouvais profiter de mon repas fièrement … Je pouvais aussi démontrer mon appétit vorace à toute épreuve, la majorité des gens étaient surpris souvent que je mange pour un régiment. Surtout que physiquement ça ne se voyait pas particulièrement. J’affichai aussi ma fierté en entendant que ma course avait été belle à voir … Évidemment. Personne n’en douterait. Je venais boire un nouveau verre pendant qu’elle me parlait de sa tenue :

" - Sûrement ahah, ça a l’air encore plus chiant que la combinaison avec la chaleur … ahah "

Puis arriva un autre sujet un peu plus fâcheux la moto. Elle commença en rigolant … Puis en reparla … Puis insista de nouveau. Une légère goûte de sueur coula le long de mon dos en entendant la menace en dernier la fixant un peu fébrile … J’avais peut-être un peu abusé ouai mais bon, j’avais gagné donc ça compte pas non ? J’essayai de changer de sujet :

" - T’as changé de couleur de cheveux d’ailleurs ? "

Cependant en voyant son regard insisté … Je soupirais posant le plat sur le côté en me redressant légèrement, je commençai à marcher en direction de l’atelier de l’écurie :

" - Roh c’était une petite glissade à la fin … Ca doit pas être aussi terrible que ça … "

Je marchai lentement en essayant de pas trop appuyer sur ma jambe qui me faisait mal. Sur le chemin j’avais d’ailleurs pris dans mon sac une petite bouteille métallique afin de boire quelques choses … Qui n’allait pas très bien avec le goût des bonnes lasagnes. Arrivant dans l’atelier, je laissai seulement la lumière de la lune éclairer ce dernier avant de m’approcher de la moto … Et effectivement j’avais abusé. Regardant autour de moi … Je prenais un drap pour la jeter sur le moto:

" - C’est que deux trois rayures … Regarde ça se voit plus comme ça " Je toussai aussi
" - Et tout un côté arraché aussi mais … Détail … "


feat Amé



Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] W1yz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Azye
Améthiste N. Denbee

Améthiste N. DenbeeMessages : 139
Date d'inscription : 20/03/2020


Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Empty
MessageSujet: Re: Un avenant au contrat imprévu [F. Amé]   Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] EmptyLun 25 Mai - 3:44




Tu pouvais être horrible qu'il disait, si seulement il savait que tu pourrais faire bien pire que juste le narguer en management le plat que tu aurais fait pour lui en cas de défaite. Et au final, ça aurait tout de même été drôle de le voir finir à la seconde place jute pour pouvoir avoir une image de son expression facile en tête. Souriant à Nea, tu continuais donc à boire en sachant très bien que tu avais une tolérance à l'alcool qui était négative. Vous parliez de la course, certes, mais aussi de choses diverses est varié qui vous concernait. L'idée de manager devant lui en le narguant n'avait pas l'air de lui plaire, mais ça avait eu le mérite de t'arracher un rire sincère dû à cette suite d'événements et de réflexions culinaires. En tout cas, on pouvait apercevoir un regard assez fier sur ton faciès Améthiste. Tu étais assez contente de le voir dévorer ce que tu avais préparé dans la moindre grimace. Après tout, en règle générale tu cuisinais exclusivement pour ta petite Theis, qui adorait ce que tu lui faisais, certes, mais avoir un avis extérieur faisait toujours plaisir. Il avait l'air de ce régaler tout en comblant le manque de nourriture dont son corps avait besoin après cette belle course qu'il vous avait offert. Ce n'était pas un marché si désagréable après tout. Bien qu'au début, tu trouvais ça très proche du clicher de la femme qui n'était bonne qu'à servir les hommes. Ce n'était pas si désagréable de voir une personne heureuse, profitant des cadeaux que tu lui offrais.

Suite à ça venait les compliments sur ton accoutrement, auxquels tu avais répondu précédemment, où Nea ajouta que les habits que tu partais devait être aussi peu confortable que sa combinaison. Tu pouffes un peu, si seulement ce n'était que ça. Au moins avec sa combinaison il pouvait toucher ses orteils si l'envie le lui prenait, mais pour toi c'est une tout autre histoire. Pour que cela arrive il faudrait que tu te penches d'une façon précise, suivi de quelques petites courbures de droite à gauche et un levé de pied digne d'une danseuse étoile. Mais, soit. Tu ne dis pas plus que "Ta combinaison est sûrement 20 fois plus confortable" avant de lui sourire. Il avait aussi remarqué ton changement de coiffure. Il avait remarqué donc la couleur, mais pas la longueur fascinante de tes cheveux. Enfin, tu ne pouvais pas lui en vouloir, tu les attachais assez souvent, c'était dur de s'en rendre compte. Alors, un second sourire de dresse sur ton visage.

— Oui, après quelques petites mésaventures, j'ai décidé d'opter pour une Nouvelle couleur, tu trouves que ça fait bien ? Dis-tu en l'attente d'une réponse, même tardive, car tu enchaînais sur l'autre sujet.

Quelques égratignures disait-il, alors que tu avais les sourcils froncés, verre à la main. Tu savais pertinemment que c'était plus que ça. Monsieur ne s'en rendait peut être pas compte, mais la glissade vaut été si spectaculaire que son genou en avait pris un coup. Oh, bah si en il s'en rend compte étant donné qu'il boitait pour se rendre dans l'atelier qui se trouvait derrière la salle. Souriant un peu dépitée, tu le suis sans rien dire, attendant de voir ses "justifications" avant de lui tirer les oreilles. Parce que ça allait forcément arriver, étant donné que tu avais vu l'état de la moto.

Nea enlève donc d'un seul levé de bras le drap qui recouvrait la moto qui venait d'être utilisée pour le course. Croisant les bras en dessous de ta poitrine, tu arquais un sourcil quant à sa défense bien faible. Ce n'était QUE deux rayures et UN côté arraché. Oui, rien que ça. C'était pas non plus la mer à boire, n'est-ce pas ? Tu ris, posant ta main sur la moto en regardant Nea, légèrement furieuse.

— C'est rien, bien sûr. Désolée je n'avais pas remarqué.

Dis-tu d'un ton ironique avant de souffler un bon coup, posant tes bras à plat sur la moto pour y prendre un meilleur appui.

— Tu me prendrais pas un peu pour une cruche ? Sourire aux lèvres un peu crispé par l'énervement, tu te redresses en posant tes mains sur tes hanches, hochant la tête de gauche à droite. Eh ... On va dire que c'est pas grave, mais la prochaine fois ma punition sera terrible. Annonces-tu, une lueur provocatrice se logeant dans tes iris or alors que tu reprends le verre que tu avais posé pour finir ton verre d'alcool.

Tu regardes Nea, faisant un petit peu le tour de la salle. Il n'y avait pas beaucoup de motos pour l'instant, mais tu espérais que cela ne soit plus qu'une simple formalité avec le temps. Tu ne voulais pas dépenser la fortune dans un seul et même domaine, alors chaque domaine servait à s'entretenir lui-même. Tu laisses ton corps, dont tu avais un peu perdu le contrôle à cause de l'alcool, prendre appuie sur l'un des établis, regardant Nea.

— Est-ce que ... Je peux être indiscrète ? Tu souris un peu, regardant le torse dénudé du pilote. Comment tu t'es fait ces cicatrices ? Encore une œuvre de tes manœuvres infernales ou ... ? Vu son exploit d'il y a quelques minutes tu étais partagé entre un accident suite à une course ou alors une altercation qui avait mal tourné.

   



Améthiste discute en #8F74A9
Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Wfzhvg1

love ♥:
 

Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Gvv7Suf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.quederla-rpg.com/t3771-boite-aux-lettres-de-mlle-denb
Membre de l'Alliance
Nea Blossom

Nea BlossomMembre de l'AllianceMessages : 69
Date d'inscription : 22/12/2019


Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Empty
MessageSujet: Re: Un avenant au contrat imprévu [F. Amé]   Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] EmptyLun 25 Mai - 16:46



Un avenant au
contrat imprévu



Je regardai la jeune femme qui me demandait si ses nouveaux cheveux faisaient bien :

" - C’est différent on va dire, mais ça te va bien aussi. J’aime bien personnellement. "

Je m’étais rendu ensuite dans l’atelier avec elle afin de voir comment cette moto s’en était sorti. Comme prévu …Bien moins bien que moi et je pouvais sentir que c’était un sujet dangereux pour moi … Elle me faisait un peu peur. Les femmes pas contente pouvaient être terrifiantes.

" - Tu sais ça arrive souvent ça dans ce milieu hein … Puis on a rien sur les accidents dans le contrat ! Je suis inattaquable tant que je gagne au moins ! "

Je voulais pas être puni, tout le monde connaissait la réputation de la fameuse reine “Laitue” qui pouvait être effrayante, même Noctis qui était connu pour être un combattant assez dangereux … Avait peur d’elle d’après les rumeurs. Puis quand je vois Valentina à l’époque … Ouai fallait mieux éviter.

" - Mais …J’ai gagné … "

Je serais presque de nouveau en sueur après ma douche. M’enfin … C’était pas comme si j’avais la réputation d’un petit con qui fait un peu ce qu’il veut. S’il ne c’était pas renseigné sur ça aussi… Bah c’était tout autant sa faute non ? La demoiselle m’avait fait sortir de mes pensées d’ailleurs en me posant une question. Ma main venait de se poser sur mon oeil puis mon torse :

" - Celles-ci ? Non je les avais bien avant de faire de la moto. J’ai eu un accident de voiture avec mes parents petit. Ils sont mort et moi j’ai eu de la chance de survivre, mais les débris métalliques m’ont perforés le torse et la partie gauche du visage. J’ai eu de la chance c’est tout. "

Je souriais venant m’appuyer de l’autre côté de la moto en la fixant un peu amusé par cette question. Elle me voyait comme un taré ? Elle avait pas tord, mais non celle-ci étaient la depuis bien plus longtemps que l’apparition de mon caractère.

" - Tu veux les toucher ? "

Elle semblait avoir un certain intérêt même si je comprenais pas trop pourquoi. C’était impressionnant on me le disait souvent, mais ça restait une cicatrice comme une autre, bien qu’on se demandait comment j’avais pu survivre au vu de la taille et le fait que ça avait transpercé. La chance comme m’avait dit le médecin sûrement :

" - Tu vois, même les accidents m’arrêtent pas ! Donc c’est pas une chute en moto qui va avoir raison de moi et mon genoux ! "



feat Amé



Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] W1yz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Azye
Améthiste N. Denbee

Améthiste N. DenbeeMessages : 139
Date d'inscription : 20/03/2020


Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Empty
MessageSujet: Re: Un avenant au contrat imprévu [F. Amé]   Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] EmptyMar 26 Mai - 4:06




Tu regardais les cicatrices de Nea avec attention. Non pas que tu étais impressionnée ou quoi que ce soit, cela dit, elles étaient assez imposantes, alors la question du comment t'était venue presque instinctivement. Le fait que Nea ai gagné sa course n'excusait, de toute façon, pas les égratignures et les dégâts subis par la moto, mais bon, tu lui en avais déjà touché deux mots et il semblait bien avoir compris le message. Un « mais j'ai gagné » qui te semblait assez timide était déjà une assez belle récompense venant d'une tête brûlée comme lui. Et, cette réussite s'affirmait par un léger sourire sur ton visage alors que tu continuais de le dévisager de haut en bas. Ceci étant dit, il n'avait pas hésité à répondre à ta question posée plus tôt sur ses cicatrices, te disant que ce n'était pas causé par ses cascades lors de courses, mais par un accident de voiture avec ses parents dont il était sorti vivant. Cela devait être assez dur mentalement, en étant jeune, de perdre ses parents de cette manière, ne sachant pas pourquoi il avait lui réussi à y survivre ... Tu ne pouvais que comprendre la douleur qui l'a du ressentir, mais ne dis pas plus de choses, ce n'était pas le moment de lui gâcher sa victoire non plus. Souriant, tu te redresses doucement lorsqu'il te demande si tu veux y toucher. D'abord interpellé par la question en arquant un sourcil, tu hausses les épaules en même temps qu'un petit mouvement de tête sur les côtés, la bouche en cœur. Des mouvements coordonnés signifiant un « pourquoi pas » juste au vu de ta gestuelle. Il s'était d'ailleurs rapproché de toi, se mettant de l'autre côté de la moto, s'appuyant également sur cette dernière. Te remettant dans ton ancienne position, ton visage à quelques centimètres du sien, tu rigoles un peu lorsque tu entends sa dernière phrase.

— C'est vrai, aussi résistant que de la pierre.

Dis-tu sur un ton complètement ironique, car il avait tout de même de longues cicatrices assez imposantes. Mais, tu ne pouvais pas t'empêcher de rire. Il ne fallait pas oublier que tu étais sous l'emprise de l'alcool. Alors, tu te redresses de nouveau, t'étirant lentement, avant de faire le tour de la moto, te positionnant juste à côté de Nea. Posant tes doigts juste en dessous de son menton, tu l'invites à se redresse au même rythme que tes doigts, qui se dirigeait vers le haut de ton visage, formant une petite courbe. De là, tu n'avais aucun mal à pouvoir observer ses cicatrices. A ce moment précis, les cicatrices étaient presque en face de tes yeux. Nea faisant une (voir deux têtes de plus que toi sans tes talons), ce n'était pas très difficile. Tu souris, posant tes mains sur ses blessures. C'était assez étrange comme sensation, car les cicatrices du genre restaient tout de même en relief malgré les années. Posant tes mains sur la cicatrice se trouvant sur son torse puis sur celle se trouvant sur son visage. Tu passes ta main lentement le long de sa joue avant de laisser ton bras reprendre place le long de ton corps, souriant.

— Au vu du pourquoi tu possèdes ses cicatrices, je ne sais pas comment tu fais pour ne pas y penser dès que tu les vois. Moi aussi j'en ai une, mais elle est moins glamour ! Tu veux voir ?!

Tu termines le reste de ton verre d'une traite après cette phrase. Il ne fallait pas oublier que tu avais toi aussi perdu tes parents très jeune et que tu ne pouvais que comprendre. Soupirant un peu, tu le regardes, réfléchissant quelques secondes avant de juste défaire le bustier de ta robe, laissant celle-ci tomber sur le sol avant de lever le bras droit, montrant ta cicatrice qui se trouvait en dessous de ta poitrine, en riant, tu avais bel et bien un sacré coup dans le nez à cet instant précis.

— Je me suis fait ça, je sais plus trop comment, mais au moins c'est discret. Et en plus ce n'est pas en relief. Tu prends la main de Nea de ton autre main libre, la posant délibérément à l'endroit où se trouvait ta cicatrice. Tu vois ! La mienne elle est pas comme les tiennes, c'est nul ! Tu fronces un peu les sourcils, posant ta main en dessous de ton menton. En vrai non, ça aurait été très désagréable, non ?

Voulant te déplacer, tu avais oublié que, de un tu avais ta robe dans les pieds et de deux que tu portais aussi des talons. Ni une ni deux, tu te vautres comme du n'importe quoi sur le sol, la tête la première. Heureusement, tu n'avais pas de verre dans les mains, cela dit tu restes un bon moment le nez contre le sol, ne bougeant pas plus que ça. La seule chose que Nea pouvait entendre pendant les prochaines secondes était un « Aïe. » suivi d'un silence assez malaisant.

   



Améthiste discute en #8F74A9
Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Wfzhvg1

love ♥:
 

Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Gvv7Suf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.quederla-rpg.com/t3771-boite-aux-lettres-de-mlle-denb
Membre de l'Alliance
Nea Blossom

Nea BlossomMembre de l'AllianceMessages : 69
Date d'inscription : 22/12/2019


Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Empty
MessageSujet: Re: Un avenant au contrat imprévu [F. Amé]   Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] EmptyMar 26 Mai - 4:33



Un avenant au
contrat imprévu



Je souriais doucement quand elle accepta la laissant faire le tour pour qu’elle se retrouve devant moi. Je la fixai pas du tout gêner, le contact féminin j’en avais quand même l’habitude, même si je ne le disais pas, j’étais plutôt beau garçon et dragueur donc bon … La proximité avec une femme ne me déstabilisait plus vraiment depuis le temps. J’étais plus grand que la femme en face de moi. Cette dernière posa sa main sur mon cicatrice au torse. Je ne sentais plus rien avec le temps, cependant, quand ce fut cette au visage et à la caresse sur ma joue … Un frisson me parcourra et une légère rougeur s’afficha sur les mes joues.

" - Hmmm "

Cela avait provoqué une sensation que j’avais oublié depuis longtemps. Une chose agréable … Je me demandai bien pourquoi maintenant. Durant ce moment d’inattention ou je cherchai à comprendre pourquoi cette caresse sur la joue me faisait autant de bien, la jeune femme m’avait posé une question qui m’avait sorti de mes pensées bien que je ne l’avais pas entendu. C’était quand elle retira son haut, mais aussi attrapa ma main que j’avais été surpris :

" - Qu’est ce que tu fais Am … "

Quand ma main toucha sa peau, mais aussi sa cicatrice, mes rougeurs s’accentuèrent, l’alcool n’aidait pas forcément bien que j’avais une très bonne tenue, mais ça plus la victoire, ma tête chauffa vite alors que je détournai doucement le regard afin de fuir le petit spectacle qu’elle m’offrait voyant la cicatrice quand même. Cette dernière ne semblait pas se rendre compte … Puis quand elle se posa des questions je lui avais répondu:

" - Non vu l’endroit ça n’aurait pas été agréable … Je te le confirme. "

Je me forçai à pas trop regarder, c’était pas vraiment une bonne idée bien que pour une femme de son âge, son corps était vraiment attirant, bien qu’elle était encore assez jeune à 32 ans. Pendant ce moment ou je me faisais violence, Amé chuta sur moi. Je l’avais rattrapé mais avec la proximité, j’avais aussi perdu l’équilibre la gardant contre moi, tombant donc contre le sol :

" - Hmpfff … Ca va tu n’as rien ? "

Mais seul un petit Aie était sortie, sa tête avait quand même cogné le sol ce qui me donna un petit frisson de douleur pour elle, alors que je ne pouvais pas m’empêcher de rire …

" - L’alcool ne te réussie vraiment pas Amé. "

C’était la seule déclaration que j’avais à faire, mais quand la jeune femme se redresse doucement … Mes jours devenaient de nouveau rouge alors que la gêne était présente chez moi … Elle était vraiment belle aussi avec ses nouveaux cheveux … Me demandant quand même pourquoi elle avait pris des cheveux d’une couleur assez peu commune encore. Mais mon corps répondait seul et ses mes lèvres qui se collèrent légèrement aux siennes en voyant son visage si … agréable et attirant.



feat Amé



Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] W1yz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Azye
Améthiste N. Denbee

Améthiste N. DenbeeMessages : 139
Date d'inscription : 20/03/2020


Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Empty
MessageSujet: Re: Un avenant au contrat imprévu [F. Amé]   Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] EmptyMar 26 Mai - 5:18




Sous l'emprise de l'alcool, tu ne te rendais pas compte à quel point la situation dans laquelle tu t'étais mise était gênante. Réaction en chaîne de question et de réponses semblables à des actions que ta fille pourrait faire, ne se rendant pas compte des conséquences que cela pourrait avoir dans le futur. Tu étais là, posant délibérément la main de Nea dans un endroit qui, en temps normal, il ne devrait pas pouvoir toucher, même avec ses yeux, sous peine de te prendre le regard le plus froid de ta part. Mais, à ce moment-ci, tu ne voyais qu'une chose, une compétition de ... cicatrices ? Comment pourrions-nous appeler cela pour que ça ait un sens ... De plus, suite à ta bêtise, tu en oubliais la première. Ta robe qui n'était plus du tout là pour cacher ton corps, mais qui se retrouvait à cacher le sol et tes pieds. Robe dans laquelle tu avais perdu tes pieds, entraînant donc ta chute. Fort heureusement, Nea eu le réflexe de te rattraper, ne laissant que ta tête touché le sol et non l'intégralité de ton visage. Une simple témoignant de ta douleur sortie d'entre tes lippes, alors que ton visage était encore en communion parfaite avec le sol.

Tu ne dis rien pendant quelques secondes, peut-être même une petite minute, avant d'entendre un rire venant de Nea, qui soulignait donc le fait que toi et l'alcool ne faisiez pas bon ménage ... Sans blague ? Tu le savais, mais ça ne t'empêchait pas de boire de temps à autre et puis, ça forgeait certains liens. Tu rigoles un petit peu, prenant conscience après un petit moment de tes bêtises. Prenant appui sur le sol, tu te redresses, regardant de tes iris or le visage de Nea, rigolant toujours un petit peu. Tu n'avais rien, tu 'étais contente tout de même qu'il t'ait rattrapé pour limiter les dégâts, sinon tu aurais peut-être perdu ton nez. Tu le regardais, voyant ses joues prendre une teinte rouge au fur et à mesure, bizarrement, ça t'amusait. Mais, tu ne t'attendais pas à la suite. Alors que tu riais toujours autant, Nea vient à poser ses lèvres sur les tiennes. Un geste surprenant, mais qui n'était pas si déplaisant au final. Alors, tu fermes les yeux, doucement. C'était la première fois depuis un long moment que tu laissais une personne profité autant durant un de tes petits moments de faiblesse. Tu ne pouvais pas nier que cet instant avait eu le temps de te faire oublier tout le reste.

D'aussi peu que tu puisses t'en souvenir une fois rentré chez toi. Vous aviez passé la majeure partie de la soirée ensemble. Plusieurs choses avaient eu lieu. D'une part, vous aviez eu une grande discussion sur plusieurs sujet, apprenant sûrement à vous connaître un peu plus l'un l'autre, bien qu'avec l'alcool tu ais oublié beaucoup de choses. Néanmoins, une chose est sûre, tu te rappelais parfaitement des actes qui avaient suivi le baiser que vous aviez échangé. Moments intimes pour la première fois partager avec une autre personne que celui qui restait encré dans ton cœur depuis des années ... C'était, bizarre, mais en aucun cas ce n'était un supplice. En tout cas, cette soirée avait eu quelques effets bénéfiques sur ta personne. Peut-être que tu t'ouvriras plus facilement au monde qui t'entoure et ce, plus rapidement qu'on ne le pense.






Améthiste discute en #8F74A9
Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Wfzhvg1

love ♥:
 

Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Gvv7Suf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.quederla-rpg.com/t3771-boite-aux-lettres-de-mlle-denb


Contenu sponsorisé

Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Empty
MessageSujet: Re: Un avenant au contrat imprévu [F. Amé]   Un avenant au contrat imprévu [F. Amé] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un avenant au contrat imprévu [F. Amé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-