La ville est en Juillet 2020
Le Deal du moment : -57%
Autoradio JVC KD-X351BT – Bluetooth (ODR ...
Voir le deal
39.99 €

Partagez
 

 c'était censé être une soirée tranquille ☆ warren emerson & honoka yujira ;

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
c'était censé être une soirée tranquille ☆ warren emerson & honoka yujira ; - Page 3 2zra
Améthiste N. Denbee

Améthiste N. DenbeeMessages : 82
Date d'inscription : 20/03/2020


c'était censé être une soirée tranquille ☆ warren emerson & honoka yujira ; - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: c'était censé être une soirée tranquille ☆ warren emerson & honoka yujira ;   c'était censé être une soirée tranquille ☆ warren emerson & honoka yujira ; - Page 3 EmptyJeu 18 Juin - 0:54



HOW
pourquoi je suis arrêté ? & je serais pas dans la merde après ? fuck it.
Comment tu n'as pas pu t'en douter avant ? Danser avec lui était une très mauvaise idée, mais sa tête ne t'avait pas marqué plus que cela à l'époque, surement. Cela dit, sa voix, elle, t'avais fait froid dans le dos. Son souffle dans le creux de ta nuque, venant chuchoter ces quelques mots à ton oreille qui te fit frissonner tout le long de ton corps. Paralysant, voilà l'effet de ses mots sur toi. Et lorsque d'un coup tu te rends compte qu'il y a quelque chose de pointu qui touche ta hanche, tu bondis en arrière, lâchant un long cri. Tu ne savais pas ce que c'était, mais tu ne voulais pas le savoir, alors, tu recules, d'un bon, laissant un hurlement interpellé toutes les personnes qui avaient eu l'ouïe assez fine pour l'entendre, malgré la musique qui était si forte.

Une boite de nuit, un terrain de jeu parfait pour un assassin, non ? Quoi que, la première fois avec ses compères, il avait profité du fait qu'il y ait une panique générale en ville. Peu importe les personnes qui l'accompagnaient à ce moment, tu te souvenais juste de lui, son regard fier, alors que tu venais de découvrir le corps gisant de ton ex fiancé sur le sol.

Alors, oui. D'un instinct de survie, tu bondis, te cachant dans un coin de la boiter de nuit où il n'y avait personne, pas très futé. Ici, tu étais peut-être une proie assez facile, mais tu n'avais pas oublié que tu n'étais pas seule et qu'ici se trouvait également Warren et Honoka qui viendront à ton secours, enfin, tu l'espérais. Tu espérais que Warren ne t'en veuilles pas au point de penser que tu faisais encore ça sur le coup de l'alcool. Te mordant les lèvres très fort, au point d'en saigner, tu grimpes au mur, te réfugiant sur le plafond. Tes cheveux pendant vers le sol, alors que ton souffle saccadé, montrait clairement ton affolement. Dans ton regard on pouvait sentir beaucoup de panique, de peur, mais tu étais surtout perdue. Un regard fuyant, se posant sur tous les éléments du bar que tu pouvais voir de ta position actuelle. Tu ne savais pas quoi faire. Puis tu vois Warren arriver et, le fait qu'il tombe au sol en te voyant au plafond te fait bizarrement rire. Un peu de joie dans ce moment de panique, ce n'était pas si mauvais.

Mais c'est lorsque Honoka arrive devant toi que les choses se compliquent, non pas que la vue d'Honoka ne te plaisait pas, par contre la personne derrière qui était en train de la menacer d'un couteau sous la gorge, ça, ça te plaisait clairement moins. Un regard noir. Tu étais perdue, certes, mais de la colère montait en toi. Il avait peut-être réussi son coup une fois, mais pas une deuxième. Alors, tu descends du mur, d'un coup. Tu craques tes doigts et ton cou, les sourcils froncés et les lèvres pincées. Tu grognes, un regard effrayant sur le visage, tu n'étais pas du tout contente de cette situation et des envies morbides te venaient en tête, cependant, tu n'as pas vraiment eu le temps de faire preuve de force devant cette situation.

Quelqu'un avait appelé la police, surement le barman. Tu étais soulagée de voir qu'ils avaient fait le pas en voyant que toi et Honoka vous faisiez agresser gratuitement dans le bar. Mais, qu'elle ne fut pas ta surprise de voir qu'après qu'ils aient appréhendé votre agresseur, ils vous appréhendent également, te mettant contre le mur, toi et Honoka. Warren avait l'air de bien s'en sortir. Tant mieux, car actuellement tu ne comprenais pas DU TOUT pourquoi tu te faisais arrêter. Ce que tu ne manquas pas de monter aux très fiers représentants de la justice. Un rire sadique faisant vibrer tes lèvres, sans pour autant qu'il y ait le moindre signe de résistance de ta part.
— Alors, c'est ça la justice ? Si je m'étais fait égorgée sur place avec mon amie, vous auriez arrêté mon cadavre aussi ?
Un autre rire se fait entendre.
— Ou non j'ai mieux, on se fait violer mais c'est de notre faute.
Tu lances un regard noir à tous les officiers de police. Maintenant et ce grâce à ta carte d'identité ils savaient qui tu étais et pouvais faire le lien avec l'attaque au tribunal. Putain, une coloration qui a failli te coûter tes cheveux, pour rien au final ? Sale journée. Tu te laisses faire, te laissant embarquer et tout le tralala. Parce que si tu écoutais ne serait-ce que l'une des centaines d'idées qui te passaient par la tête ... Ils seraient tous, morts.

dandy ♫


Améthiste discute en #8F74A9
c'était censé être une soirée tranquille ☆ warren emerson & honoka yujira ; - Page 3 4ruIzSB

c'était censé être une soirée tranquille ☆ warren emerson & honoka yujira ; - Page 3 Gvv7Suf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.quederla-rpg.com/t3771-boite-aux-lettres-de-mlle-denb
Membre de l'Alliance
Honoka Yujira

Honoka YujiraMembre de l'AllianceMessages : 126
Date d'inscription : 21/02/2020


c'était censé être une soirée tranquille ☆ warren emerson & honoka yujira ; - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: c'était censé être une soirée tranquille ☆ warren emerson & honoka yujira ;   c'était censé être une soirée tranquille ☆ warren emerson & honoka yujira ; - Page 3 EmptyJeu 18 Juin - 21:28


C'était censé être une soirée tranquille ☆  .

c'était censé être une soirée tranquille ☆ warren emerson & honoka yujira ; - Page 3 NLhERKO
. . . .Ca y est. Je crois que c’était la fin pour moi. J’avais encore du mal à respirer, et au vu de la situation je pense que j’étais bonne pour rejoindre mes parents dans l’au-dela. Je pense que j’ai beaucoup de regrets… Je voulais passer plus de temps avec Warren. M’amuser avec lui et pouvoir consumer ma relation avec lui découvrir de nouvelles choses. De nouveaux endroits. Nous devions même aller en Amérique pour son anniversaire. Mais je crois que cette idée tombe à l’eau. Mes larmes ne voulaient pas s’arrêter de couler. Warren. Désolée… Oublies moi et continue simplement ta vie. Désolée. Je savais qu’il ne fallait pas que je tombe amoureuse.

D’un coup j’entendais la musique s’arrêter et j’entendais des gens se ruer sur nous. Je sentais que quelque chose montait sur moi d’ailleurs et venait même me dégager de l’emprise de cet homme. Des lianes ? Comment ? D’où est-ce qu’elles venaient ? Tout ce que je sais c’est que je voyais des agents de police et que je ne pouvais pas bouger. Ils avaient pris le loisir de venir me prendre mes papiers. Je lançais des regards autour de moi. Il y avait aussi Améthiste qui était attachée de par ces lianes. Et Warren. Je toussotais encore un peu ayant toujours aussi mal la ou l’on m’avait frappé il y a peu encore. Il était sain et sauf au sol. Non. Il n’était pas sauf. La police était la. En regardant de plus près je remarquais qu’il avait un faciés si différent de ce qu’il pouvait me montrer. Il était presque au bord des larmes et ça me fendait le coeur. Mais au fond j’étais un peu soulagée. J’avais peur de fermer mes yeux à tout jamais et ne plus jamais le revoir. Il faut dire qu’il était tout pour moi. Et même pour tout l’or du monde je n’accepterais sous aucun pretexte de ne plus jamais le revoir. Je le regardais esquissais un timide sourire qui venait tenter de cacher la douleur que je ressentais. J’avais essayé de lui dire de partir. Ce n’était pas une bonne idée pour lui d’intervenir dans cette situation. Dans ma tête je me répétais. Fuis de toute les forces que tu peux Warren. Je vais m’en sortir. Mais lui on dirait qu’il pensait différement. J’essayais d’avoir le moins de contact possible avec lui celà dit. Je l’avais vu discrètement se déplacer et s’en aller et il avait cette force et cette vigueur dans le regard. Oh Warren je t’en supplie ne joue pas aux héros. On va se débrouiller je crois.

J’avais un poids en moins sur le coeur en le voyant sortir de la boite de nuit. Mais mes problèmes ne s’arrêtaient pas la. Je me faisais littéralement arrêter. Ils ne faisaient aucune distinctions entre les agresseurs et les agressés. Simplement il avaient décidés de nous ramener au poste de police. Rien que d’y penser j’en avais des frissons dans le dos. Attendez mais ça veut dire qu’ils vont aussi emmener Améthiste ? Elle aussi. Mais pourquoi ? Ca n’avait aucun sens. La personne à arrêter c’est celui-la cet homme qui nous avait attaquées, posant jusqu’à un couteau sous ma gorge. Il fallait que je dise quelque chose

“Po-...”

Je n’avais pas eu le temps de parler que je fus coupée par Améthiste qui s’était mise à crier comme une furie. Elle avait vraiment l’air en dehors d’elle-même. Ce qui peut-être compréhensible au vu de la situation. Elle rigolait d’une façon si sinistre. Elle qui semblait si adorable et gentille.


//Si seulement tu ne ne t’étais pas mise à bouder pour trois fois rien. Si seulement tu n’étais pas partie dans ton coin tout se serrait bien passé hein ? Si seulement tu n’étais pas une idiote. Raleuse et chouineuse. Celle que tu caches si bien sous ce masque de timidité.//

Mon coeur battait si vite et si fort. Je ne savais pas quoi faire j’étais vraiment à deux doigts de rompre… J’essayais de bouger ne serait-ce que mes mains pour faire des signes à Améthiste. Mais ça m’était impossible

“Amé-... Hey… Cal-Calmes t-toi”

J’étais qui pour dire ça moi ? Avec ma voix tremblante et ma respiration qui sacadait de plus en plus.

// Et l’autre alors il est parti ? Il vous a abandonné la à votre triste sort ? Quel dommage. Nous sommes donc toutes seule n’est ce pas Honoka ?//

Non. Vite calmes-toi. Tout va bien se passer. Tout va bien se passer surtout ne… ne… Non… Ca va //mal// se passer.

Au final ça ne peut pas être pire non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
c'était censé être une soirée tranquille ☆ warren emerson & honoka yujira ;
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-