La ville est en Septembre 2020

Partagez
 

 Colère et rancœur [PV Kate]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre de l'Alliance
Lyana Dreiden

Lyana DreidenMembre de l'AllianceMessages : 448
Date d'inscription : 14/07/2014


Colère et rancœur [PV Kate] Empty
MessageSujet: Colère et rancœur [PV Kate]   Colère et rancœur [PV Kate] EmptyMar 26 Mai - 9:47

Colère et Rancœur

Hammerman
Kate

Dreiden
Lyana

S’en était trop comment pouvait-il être aussi incompétent ? Mon frère qui était censé être mort est revenue à la vie, donc ça veux dire qu’il y a des année ils se sont trompé ils ont laissé croire à une petite fille qu’elle était seule sur terre. Et s’ils sont aussi douée en ce moment je ne suis pas prête de revoir mon époux ! « Faites nous confiance c’est notre métier » blalabla c’est des conneries ! S’ils sont capable de se tromper sur mon frère, alors Nash est déjà mort à cause d’eux. Je poussais les portes avec puissance et la personne à l’accueil sursauta et me regarda un peu mal :

« Je peux vous aider ? »

Je répondais au tac au tac :

« Oui, il y a une personne compétente ici capable de gérer la disparition de mon époux ? Ou vous allez le déclarer mort et bâcler les affaires comme vous le faites ? »

L’homme devant moi parut sidérée hésitant sûrement entre m’arrêter ou comprendre.

« Heu pardon ? »
« Donc en plus d’être incompétent dans la police ils sont sourds ? C’est CA qui protège la ville ? Whaou, on est sauvé, heureusement que vous protéger le habitants. Enfin. « protéger », tant qu’on se foule pas trop »

Je mimais des guillemets avec mes doigts au mot protéger et il prit une posture plus attentive :

« Madame. Calmez-vous où vous allez finir en cellule »

Moi en cellule ? Pour avoir exposer des vérités ? Le gouvernement est incapable de faire quoi que ce soit !

« Allez y ! Comme ça en plus d’être incompétent vous arrêterez les innocents ! Bien la police ! »

J’étais dans une colère sans nom, je ne pouvais m’arrêter de parler, je remarquais bien que certain s’était déplacé prêt à intervenir en cas de problème et quelqu’un arriva vers nous, quelqu’un que je reconnu comme étant madame Hammerman, elle participais à l’enquête de la disparition de Nash :

« Oh bah tiens, en voilà une ! Dites moi madame Hammerman ? Du nouveau pour la disparition de mon mari où vous êtes trop occupé à vous bécoter avec le capitaine Hammerman qui lui n’est pas disparu dans son bureau pour faire avancer les choses ? »



#cc6633 ♥️
Colère et rancœur [PV Kate] Unknown
Colère et rancœur [PV Kate] OyioColère et rancœur [PV Kate] 76wlColère et rancœur [PV Kate] Ax8d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colère et rancœur [PV Kate] C96b
Katherine Hammerman

Katherine HammermanMessages : 442
Date d'inscription : 30/09/2017


Colère et rancœur [PV Kate] Empty
MessageSujet: Re: Colère et rancœur [PV Kate]   Colère et rancœur [PV Kate] EmptyMar 26 Mai - 11:40

Alors, déjà,
calmos muchachos

► Azy fight, tu m'fais pas peur
Ces derniers jours sont fatigants et presque éprouvants pour toi. Entre les nombreuses négociations que tu avais dû faire pour ainsi alléger ton emploi du temps ainsi que tous les papiers et les cartons que vous deviez faire pour le déménagement, autant dire que chaque jour sont remplis par quelque chose, et il est difficile pour toi pour faire une pause. Car tu avais hâte d'être installée dans votre nouveau chez-vous. Certes, vous en voyiez le bout, vous étiez bientôt presque installés, mais ce n'est pas pour autant que tout était fini, prêt et habitable. Vous aviez encore des tonnes de cartons et tu ne sais quoi d'autre. Heureusement que vous pouviez compter sur Kira, Aïden ou même Thèves pour vous aider, car sinon, cela sera encore plus compliqué. Surtout qu'Aston ne veut pas que tu aides pour le déménagement, donc hormis porter les cadres photos, tu ne pouvais pas aider plus.


Puis à côté, il y avait le travail. Tu peux encore travailler, tant que tu ne vas pas sur le terrain. Alors tu t'es trouvée une passion pour le rangement de dossiers. L'administration n'avait jamais été dans tes habitudes, mais étant enceinte désormais, tu ne veux pas risquer de te prendre une balle dans le ventre, ce qui serait fatale pour tes enfants. Et même si tu serais capable d'insister pour accompagner ton mari sur une affaire, tu évitais, car tu savais la réponse d'avance. Alors tu aidais Thèves à ranger ses dossiers d'affaires conclues, ou même aider ton mari quand il est sur une affaire, prenant des notes pour lui ou l'aidant dans les papiers quand il y en avait bien trop pour une personne. Finalement, tu arrives à te rendre utile pendant les rares jours où tu travailles.


Cependant aujourd'hui, tu sentais qu'il y avait avoir un soucis. Où, comment, pourquoi, tu n'en as aucune idée. Mais tu as cet habituel mauvais pressentiment. Un peu moins prenant que d'autres moments, mais tu le sentais quand même. Tu vaquais à tes occupations, avec Thèves, quand une nouvelle recrue s'était dirigée vers vous presque paniqué.


«  Madame Hammerman, Monsieur Thèves... Il y a une femme qui fait du grabuge à l'-l'accueil.

- ... Du grabuge ? Du genre ? 

- Allons voir de nos propres yeux. »


Tu hochais la tête, posant ce que tu avais dans les mains avant de te diriger vers l'accueil avec Thèves et la petite recrue qui était apeurée. Tu restais neutre, car les personnes qui foutent le bordel était presque monnaie courante. A force on s'y habitue. Tu avais cependant froncé les sourcils, reconnaissant rapidement ladite femme. C'était l'épouse de monsieur Dreiden, qui a disparu il y a quelques temps maintenant. Vous étiez sur l'affaire avec ton mari, mais il y avait un manque conséquent d'affirmation, ce qui ne fait pas du tout avancer l'enquête. Et c'est ce que reprochait cette fe- Plaît il ? Tu croisais les bras. La fixant. S'en était presque malpoli ce genre de parole, et même si tu veux bien comprendre le fait qu'elle était à cran dû à la disparition de son mari, ce n'est pas une raison pour tenir ce genre de propos. Qui te frustrait car c'était faux putain. Tu soupirais.


« Je vous demanderai de surveiller vos paroles et de ne pas mêler mon mari à votre colère. Et si vous avez des choses à me reprocher, autant venir en discuter avec moi dans mon bureau si vous le désirez. »


Tu avais senti la main de Thèves sur ton épaule, s'étant penché vers toi tout en te regardant.


« ... Tu es sûre ? Je peux t'accompagner si tu le souhaites. Je pense que tu es consciente que la colère n'est pas bon pour toi et tes bébés. 

- ... Je le sais. Reste aux alentours s'il te plaît, sait-on jamais. »


Tu montrais de ta main la direction de ton bureau à la blonde, commençant ta marche. Quand vous étiez arrivées vers ce dernier, tu la laissais rentrer en première. Tu lui proposais tout de même un café, ou même de l'eau, qu'importe. Lui servant si elle avait demandé quelque chose, puis tu t'étais assise en face d'elle. Tu essayais de garder ton calme, ce qui était relativement compliqué. Puis tu la fixais de ton air froid, fermé, de tes yeux rubis qui ne brillaient plus.


« Bien. Que me reprochez vous maintenant ? »


Même si tu penses le savoir concrètement.
We got no time to waste... ♪
PHARAOH LEAP CREATES


▬ I look at the stars in #indianred

Colère et rancœur [PV Kate] Unknown

des choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Lyana Dreiden

Lyana DreidenMembre de l'AllianceMessages : 448
Date d'inscription : 14/07/2014


Colère et rancœur [PV Kate] Empty
MessageSujet: Re: Colère et rancœur [PV Kate]   Colère et rancœur [PV Kate] EmptyMar 26 Mai - 15:10

Colère et Rancœur

Hammerman
Kate

Dreiden
Lyana

J’avais balancé des choses affreuses, mais la colère était présente, colère alimenté par toutes sortes d’émotions en tout genre et désolé pour vous, mais il vaux mieux s’énerver ici que sur un élève qui aurait courut dans un couloir.

« Je vous demanderai de surveiller vos paroles et de ne pas mêler mon mari à votre colère. Et si vous avez des choses à me reprocher, autant venir en discuter avec moi dans mon bureau si vous le désirez. »

Bon, c’était peut-être mieux d’aller balancer tout en privé plutôt que d’humilier les gens. Je pris une inspiration et serra mon poing pour m’aider à me calmer un peu, je hochais la tête pour signifier que j’étais d’accord. Je la suivis dans son bureau et refusa quand elle me demanda si je souhaitais quelques choses, on ne prit pas la peine d’attendre plus longtemps avant qu’elle entre dans le vif du sujet en me demandant ce que j’avais à lui reprocher :

« Hormis le fait que l’enquête n’avance pas ? Que vous n’avez aucune piste concrète, ça va je commence à y être habitué aux vues de mes antécédents, vous savez mon père que la police à déclaré disparu puis affaire non élucidé au bout de quelque mois, qui est revenu de Russie, non en fait il avait juste pris un bateau pour aller en Amérique, puis ensuite de là bas il est partie en Russie, comment il a pu aller en Amérique sans laisser de trace ? Je me le demande mais bon. Mais vous ne savez pas le plus beau dans tout ça, car ça y’est mon père j’ai avalé la pilule »

Je soupirais puis repris la parole :

« Mon frère qui a été déclarée mort à mes 15 ans se balade actuellement dans la ville. Et oui c’est bien mon frère pas un imposteur. Il y a 15 ans, j’ai du identifié le cadavre de ma mère et on m’a demandé de faire celui de mon frère, c’était au dessus de mes forces, le légiste de la police en voyant que je n’y arriverais pas, m’a dit que ce n’était pas la peine que je vois ça, il m’a indiqué que ce gamin était aussi blond et au yeux bleu que ma mère et moi et qu’il avait aussi mon âge. Il a déclaré mon frère mort et le revoilà, revenue d’entre les morts il était coincé dans je ne sais quel histoire de trafic d’enfant. »

Je la regardais un peu durement :

« Alors, bien que vous n’êtes pas la seule responsable de toutes ces affaires, mais la police ne m’a jamais aidé. Pour preuve, pour l’instant vous chercher, mais vous piétinez. D’ici quoi… 1 mois et demi ou 2 mois, vous fermerez l’affaire en non élucidé, vous reprendrez votre vie tranquille avec votre époux, vous allez avoir de beaux enfants un jour où l’autre que vous éduquerez à deux et moi dans tout ça !? »

Je tapais du poing sur la table à la fin de ma phrase puis je le desserra baissant ma tête :

« Je vais devoir éduqué mon bébé qui ressemble comme deux gouttes d’eau à son papa toute seule, je vais devoir accouché toute seule de mon deuxième enfant, je vais leur dire quoi ? Dites moi ? Vous savez votre père à disparu la police à arrêté de chercher, mais vous inquiétez pas, ils va sûrement réapparaître un jour ? On va se rendre compte que la police a encore une fois mal fait son boulot c’est ça ? »

Je finis par murmurer :

« J’en ai vraiment assez de tout ça... »



#cc6633 ♥️
Colère et rancœur [PV Kate] Unknown
Colère et rancœur [PV Kate] OyioColère et rancœur [PV Kate] 76wlColère et rancœur [PV Kate] Ax8d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colère et rancœur [PV Kate] C96b
Katherine Hammerman

Katherine HammermanMessages : 442
Date d'inscription : 30/09/2017


Colère et rancœur [PV Kate] Empty
MessageSujet: Re: Colère et rancœur [PV Kate]   Colère et rancœur [PV Kate] EmptyMar 26 Mai - 15:54

Alors, déjà,
calmos muchachos

► Azy fight, tu m'fais pas peur
Tu tentais de garder ton sang-froid. Il faut dire que depuis le début de ta grossesse, tu cèdes vite à la joie, la peur, les angoisses, la colère, l'anxiété... Tu cèdes très vite, ce qui explique pourquoi tu vas désormais très peu au travail. Juste pour ne pas céder à tes émotions. Qui sont parfois plus fortes que ton self-contrôle. Tu ne sais pas pourquoi tu as pris en "charge" cette femme qui semblait sur les nerfs, mais tu avais du temps et tu n'allais certainement pas l'envoyer voir ton mari qui était certainement occupé. Puis, vous pouviez discuter de femme à femme, c'était peut-être mieux, car peut-être que tu comprendrais un temps soit peu son point de vue ? Même si vos situations diffèrent, car tu n'avais pas perdu ton mari, et encore heureuse d'ailleurs. Bien que tu possédais toujours cette peur de, justement, le perdre. Le perdre alors que vous alliez avoir deux magnifiques enfants... Tu ne préfères pas y penser et te concentrer sur la jeune femme dont la discussion commençait sans présentation ni rien. Soit.


Elle citait ses antécédents non élucidés avec la police, l'histoire de son père déclaré disparu, mais qui est au final revenu après quelques "péripéties". Ensuite l'histoire de son frère. Un peu près le même soucis. Déclaré mort, mais il est au final revenu après une histoire de trafic d'enfant dans lequel il était bloqué. Tu allais pour ouvrir la bouche, tentant de répondre, mais elle citait sa colère comme une poésie. Alors tu refermais tes lèvres, la fixant, soutenant son regard, la toisant comme tu le faisais souvent quand les nerfs étaient hauts. Non pas que tu ne sais pas gérer ce genre de chose, mais c'est surtout la première fois que tu fais face à une situation du genre. Tu avais cependant déglutis...


▬ “vous reprendrez votre vie tranquille avec votre époux, vous allez avoir de beaux enfants un jour où l’autre que vous éduquerez à deux et moi dans tout ça !? 

...

Tes mains s'étaient inconsciemment posées sur ton ventre, sur tes deux enfants en formation en toi. Le regard bas, cela te rappelait ce jour. Ce jour où tu as dû annoncer ta grossesse à Aston, mais tu avais juste parlé de la peur que tu avais chaque jour de le perdre, à cause de ses missions à risques. Cette peur de te retrouver seule avec tes enfants sans pouvoir les déposer dans les bras d'un père, sans pouvoir sortir avec un père et une mère. Une famille unie. Cette peur te ronge et même si il avait réussi à te rassurer en quelque sorte, te promettant de toujours revenir vers toi, cette peur est toujours présente, toujours en toi. Tu ne peux pas te permettre de dire que tu “ comprends ” la situation de cette femme, car tu ne peux pas dire que tu sais la douleur de la perte d'un mari après une vie aussi mouvementée... Mais tu peux te dire que tu imagines la douleur que cela doit être.


Tu n'avais toujours pas le temps de répondre qu'elle enchaînait alors que tu étais devenue pensive. Le plus dur dans tout ça ? La femme en face de toi était actuellement enceinte si tu savais bien lire entre les lignes. Donner naissance sans avoir son mari à ses côtés ? Cela doit être un cauchemar et plus elle avance dans ses paroles, plus sa colère était légitime. Bien que tu te demandes comment tu pouvais... La “ rassurer ” ? Vu les antécédents qu'elle possède avec la police, tu te doutes qu'elle va croire à tes paroles qui seraient honnêtes... Mais on ne sait jamais comment les autres peuvent réagir. Ta main toujours sur ton ventre, tu relevais la tête, il fallait bien que tu parles au bout d'un moment. En face de toi se trouvait une femme en peine et si tu peux te donner un objectif, ce serait au moins de l'aider du mieux que tu peux.


« Écoutez... Je peux comprendre votre douleur et votre peine, la police ou du moins, votre vécu avec cette dernière n'aide en rien à vous donner du réconfort ou même de l'espoir... »


Tu déglutissais, retirant tes mains de tes enfants pour les déposer sur ton bureau. Tu avais d'ailleurs lancé un rapide coup d’œil à l'une des photos qui était déposée. Il y en avait plusieurs. Un cadre avec une photo de ta mère, ton père, ton frère et toi. Une photo de ton mariage et une petite photo d'Aston, que tu gardais à la base dans ton porte-feuilles, mais tu as juste oublié de la ranger. Tu reprenais après avoir de nouveau déposé ton regard sur la blonde en face de toi.


« Vous pouvez être en colère contre ““l'incapacité”” de la police. Dans mon passé, mes parents ont été assassinés. L'affaire a été classée non-élucidée, faute de preuve, alors que je suis convaincue qu'avec un peu plus de recherche, on pourrait savoir qui les a tué. Car cela se peut que leur meurtrier soit toujours en liberté, qu'il prépare un coup pour tuer mon frère ou même moi et mes enfants, qu'ils soient déjà nés ou pas. Mais malheureusement, ce n'est pas si simple... »


Car tu as bien tenté de ré-ouvrir l'affaire, mais ce fût un échec. Tu soupirais doucement, joignant tes mains, qui étaient devenues frigorifiées dû à ta forte montée de stresse rapide et soudaine. Tu reprenais :


« Je suis attristée de savoir que vous alliez donner naissance sans avoir... Le père de vos petits anges à vos côtés. C'est une peur que j'ai aussi, d'accoucher sans mon mari. Je ne peux pas prétendre savoir à cent pour cent à quel point votre douleur est atroce, ce serait un mensonge de ma part. Cependant... »


Tu avais apposé une main sur ta nuque, doucement, la frottant un peu. Sentant le contraste de ta peau chaude et de tes mains froides. Qu'elle te croit ou non, tu veux l'aider, c'est certain.


« Je vous promet que mon mari et moi faisons tout notre possible pour élucider la disparition de votre propre mari. Il est rare... Très rare que le capitaine Hammerman, et même moi, archivent des enquêtes sans qu'elles ne soient élucidées. Ne serait-ce que par respect et ... Réconfort pour la famille de la personne concernée, au moins que.. La famille ait le fin mot, et ait l'esprit tranquille. »
We got no time to waste... ♪
PHARAOH LEAP CREATES


▬ I look at the stars in #indianred

Colère et rancœur [PV Kate] Unknown

des choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Colère et rancœur [PV Kate] Empty
MessageSujet: Re: Colère et rancœur [PV Kate]   Colère et rancœur [PV Kate] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Colère et rancœur [PV Kate]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-