La ville est en Juillet 2020
-53%
Le deal à ne pas rater :
– 53% sur le Ventilateur sur pied OCEANIC – Hauteur réglable – ...
22.88 € 49 €
Voir le deal

Partagez
 

 Maman à la rescousse •• ft. Honoka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Maman à la rescousse •• ft. Honoka - Page 3 C96b
Katherine Hammerman

Katherine HammermanMessages : 419
Date d'inscription : 30/09/2017


Maman à la rescousse •• ft. Honoka - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Maman à la rescousse •• ft. Honoka   Maman à la rescousse •• ft. Honoka - Page 3 EmptyVen 5 Juin - 3:01

Ca va
aller

► J'ai plein de conseils pour toi <3
Ça y 'est. Cette peur te reprenant de nouveau aux tripes. Tu sentais ton cœur se serrer, tes yeux qui devenaient peu à peu un refuge pour tes larmes qui venaient couler le long de tes joues pâles et chaudes dû aux rougissements de tes pleurs. Tu aimerais être plus forte que toi-même, effacer ces peurs qui t'envahissent. Alors tu venais te souvenir des paroles de ton mari quand vous aviez parlé à cœurs ouverts de vos peurs. Tu venais répéter dans ta tête cette promesse qu'il t'avait fait; celle de toujours revenir vers toi. De ne jamais te laisser seule, toi et les enfants que tu portes, qui sont aussi ses enfants. Ils ont besoin d'un père, de la chaleur paternel que pouvait leur procurer Aston. Tout cela, tous ces petits détails te travaillaient. Te poussaient à parfois t'inquiéter pour un rien, dès qu'Aston part en mission ou autre. Ce genre de petite chose. Mais pourtant, tu te répètes; mais ce n'est pas toi la priorité ici. Absolument pas, tu es même la dernière chose à laquelle il faut penser tout de suite. Honoka était la priorité, était ta priorité. Tu voulais l'aider, et ce n'était pas en te morfondant seule que tu allais pouvoir y arriver. Tu tentais de reprendre un souffle normal, tentait de te rassurer toi - même.


▬ “ Tu n’as pas à t’inquiéter tu es mariée et tu portes ses enfants.




Tu avais de nouveau baissé le regard sur ton ventre arrondi, signe de ta grossesse. Grossesse qui, malgré la douleur et la fatigue qu'elle procurait, te donnait un bonheur sans nom. Dès qu'Aston posait sa main sur ton ventre, tu ressens une joie que tu n'avais jamais éprouvé jusqu'ici. Un sourire s'arquait doucement sur tes fines lèvres. C'est vrai que tu as ces paramètres qui te poussaient à ne pas t'inquiéter... Mais ils te poussaient à t'inquiéter encore plus aussi. Tu la sentais bouger, mais tu la gardais toujours dans tes bras, toujours cette envie de vouloir la rassurer. Bien qu'elle s'était décalée de tes bras. Parlant d'une voix faussement monotone, tes yeux rubis la regardaient, silencieusement. Tandis que ta main caressait toujours ton ventre, tendrement, sentant que tes enfants se calmaient peu à peu. Comme si ils s'étaient doucement endormi et que tu ne devais pas les réveiller. Et pour cela, il ne fallait plus que tu sois travaillée. Il fallait que tu sois apaisée. 


Tu la regardais effacer ses larmes tandis qu'elle avait reprit la conversation. Tu avais esquissé un petit sourire à ses mots, les yeux légèrement fermés. 


« Sois heureuse, c'est tout ce que je te demande. Et tu sais que tu peux me parler de tout, tu n'as pas à tout garder pour toi, ce n'est pas le plus sain pour une personne... »


Quand elle s'était déplacée, tu t'étais doucement adossée au mur, reprenant ton calme, caressant ton ventre tandis qu'elle parlait des peluches de son enfance. Un petit sourire sur ton visage, tu reprenais.


« C'est mon meilleur ami qui a offert cette peluche pour ma future fille.. Une sorte de cadeau de bienvenue. J'en avais aussi beaucoup étant petite, et je détestais quand mon frère me les piquait pour s'amuser. »


Un léger soupire, tu avais quand même une enfance relativement heureuse, dans un sens. Tu hochais la tête quand elle te proposait de redescendre, acquiesçant au fait que ta fille ne devait pas venir au monde et s'épanouir dans une chambre remplie de mauvaises ondes. Alors tu la suivais en bas, prenant place de nouveau à table. Tu t'étais un peu plus posée contre le dossier de ta chaise, calmement.


« Je suis désolée de ma réaction... Je dois être un peu à cran et fatiguée. Et- Oh. »


Tu voyais de ta fenêtre que la pluie s'était calmée. Certes, il y avait encore quelques nuages, mais l'orage et tu en passes s'étaient effacés, tu souriais.


« Au moins, quand tu rentreras, tu ne seras pas mouillée jusqu'aux os de nouveau. Tu... Voudras que je t'accompagne d'ailleurs ? Ou alors tu dois aller Le retrouver quelque part ?~ »
Don't worry, it's just a love story... ♪
PHARAOH LEAP CREATES


▬ I look at the stars in #indianred

Maman à la rescousse •• ft. Honoka - Page 3 Unknown

des choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Honoka Yujira

Honoka YujiraMembre de l'AllianceMessages : 124
Date d'inscription : 21/02/2020


Maman à la rescousse •• ft. Honoka - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Maman à la rescousse •• ft. Honoka   Maman à la rescousse •• ft. Honoka - Page 3 EmptyVen 5 Juin - 23:59


Maman à la rescousse ••  .

Maman à la rescousse •• ft. Honoka - Page 3 NLhERKO
. . . .Heureuse hein. C’était un peu compliqué. Quand je me rendais à l’évidence. Qui est que malgré tout ça je ne sais pas si je devais être heureuse ou non. Enfin. Si. Je suis sensée être heureuse. J’ai enfin mon premier petit ami et c’est quelqu’un de bien et qui m’aime. Je crois… Donc oui. Je me devais d’être comme elle le disait “Heureuse” J’esquissais un très léger sourire. Rien de comparable à ce que pouvais voir l’homme de mon coeur mais assez pour que cela interpelle les personnes me connaissant un minimum moi et mon faciès si inexpressif.

Elle me disait aussi que c’était un de ses amis qui lui avait offert cette petite peluche. Son ami avait du goût. Sur l’instant je me suis rendue compte que j’étais une idiote. Je ne lui avais rien offert pour ses deux enfants. Mais ce n’est pas chose aisée je ne sais pas vraiment ce qui lui ferait plaisir. Une montre ? Non c’est trop cliché et c’est du vu et revu venant de moi. Hum… Je ne savais pas trop elle avait déjà aussi reçu des peluches. Peut-êtres des vêtements ? Non. Je n’ai pas l’oeil avisé d’un critique de la mode pour trouver quelque chose qui serait beau à porter pour ses bébés. Hum… Quoi donc alors ? Je réfléchissais mais je fus interrompue et sortie de force de mes pensées quand je l’entendais s’excuser de sa réaction. Je ne vois pas ou étais le problème. Peut-être qu’à cause du fait qu’elle soit enceinte elle est un peu trop émotive sur les bords. Je sais que la grossesse peut amener tout un tas de changements au corps d’une femme. Peut-être que des humeurs allant dans tous les sens faisait partie du lot ? Je venais prendre délicatement sa main.

“Hey, hey. Pourquoi tu t’excuses c’est plutôt à moi de présenter mes excuses. Je ne suis bonne qu'à pleurnicher. Toi tu es forte et je te trouve très belle pour ça.”

Je regardais dehors par la fenêtre quand elle se mettait à tourner la tête. Effectivement il semble que la pluie se soit un peu calmée. C’était une bonne chose. Mais je n’allais pas rentrer maintenant elle n’a pas vraiment l’air dans son assiette je dois rester un peu avec elle. Ne serait-ce que pour la soutenir jusqu’à ce que son mari rentre à la maison. Ce serait mieux. Si ça se trouve c’était de ma faute à parler de mes peurs en tout genre que cela a créé des peurs enfouies chez elle aussi.

“Non, je n’ai pas prévu de le voir. C’est compliqué mais on ne peut pas vraiment souvent se voir lui et moi. On fait de notre mieux pour vivre notre relation en prenant notre temps. Mais c’est vrai que j’aimerais le voir un peu plus.”

Je ne pouvais pas lui dire qu’il allait possiblement travailler avec moi au magasin. Qui sait-ce qu’il se passerait si elle le reconnaissait. Bien que j’ai fortement envie de faire les présentations. Mais quelque chose me dit que ce ne sera jamais chose aisée.

“Effectivement il fait un peu plus beau dehors. Mais… J’aimerais rester encore un peu si ça ne te dérange pas on pourrait… Euh…”

Vite il fallait que je trouve quelque chose à faire qui soit intéressant.

“Faire des choses de filles ? Comme…”

Non rien ne me venait à l’esprit.

“Euh… Je ne sais pas”

Au final je voulais rester pour continuer à la soutenir un peu mais je n’allais pas aller loin comme ça sans idée. Et je n’ai pas envie qu’elle se mette à croire que c’est parce que je n’allais pas bien. Je l’ai déjà bien assez importunée avec mes problèmes… Et je voulais la soutenir et faire disparaître cette ambiance négative et malsaine que nous avions actuellement.

“Euh ! Je sais ! Montre-moi comment faire un si bon gâteau ! Je suis… un peu jalouse”

Idiote. Elle venait d’en faire un elle n’avait probablement pas envie d’en faire un autre maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman à la rescousse •• ft. Honoka - Page 3 C96b
Katherine Hammerman

Katherine HammermanMessages : 419
Date d'inscription : 30/09/2017


Maman à la rescousse •• ft. Honoka - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Maman à la rescousse •• ft. Honoka   Maman à la rescousse •• ft. Honoka - Page 3 EmptySam 6 Juin - 3:11

Ca va
aller

► J'ai plein de conseils pour toi <3
Tu n'aimais pas avoir ce genre de réaction soudaine et changeante. Cela t'énerve, justement, de ne pas réussir à contrôler tes propres émotions. C'est tout de même grave; non ? Tu sais que cela doit être la grossesse qui te rend ainsi, beaucoup plus nerveuse, beaucoup plus sensible, facilement énervée comme facilement triste. C'est peut-être simplement cela que tu ne supportes pas dans le fait d'être enceinte. Mais tu en avais encore pour quelques mois encore, alors tu allais devoir faire avec et t'habituer au mieux à ces changements pour ainsi faire en sorte de les contrer entre guillemets. Alors que tu t'enlisais encore dans des pensées qui partaient dans tous les sens, Honoka venait prendre l'une de tes mains, tentant de te rassurer. Tu lui avais doucement souri, heureuse de ce léger soutien. Tu avais cependant penché la tête quand elle te parlait de son petit ami, du moins, de la difficulté qu'ils ont pour se voir. Pour X raisons qui ne te regardaient certainement pas. Ce n'est pas la meilleure chose, de ne pas pouvoir se voir souvent, mais il semblerait qu'ils ne pouvaient pas changer ça tout de suite... Tu espères que cela ira mieux à l'avenir pour eux deux.


Tu avais hoché tête quand elle te disait qu'elle voulait rester. Cela te faisait plaisir et ce n'est pas sa présence qui allait te déranger. Tu la regardais, toujours silencieuse, en arquant un sourire quand elle cherchait quelque chose à faire. Faire un gâteau ? Tu venais d'en faire un, mais cela ne dérangeait pas de lui montrer comment en faire un. 


« Haha, il ne faut pas. Il faut dire que j'ai simplement eu... De quoi m'inspirer. Mon frère est un excellent cuisiner, malgré que ce ne soit pas son métier. Alors j'ai un exemple dans la famille pour ça. »


Tu t'étais levée, certes difficilement, mais tu t'étais dirigée vers ta cuisine. Et de ta voix douce, tu venais guider Honoka pour lui apprendre à faire un gâteau simple mais qui sait.. Si elle s'en sort bien, elle pourra tenter de faire un gâteau pour son petit ami. C'est toujours une petite attention qui marque.
Don't worry, it's just a love story... ♪
PHARAOH LEAP CREATES


▬ I look at the stars in #indianred

Maman à la rescousse •• ft. Honoka - Page 3 Unknown

des choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Maman à la rescousse •• ft. Honoka - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Maman à la rescousse •• ft. Honoka   Maman à la rescousse •• ft. Honoka - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Maman à la rescousse •• ft. Honoka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-