La ville est en Septembre 2020

Partagez
 

 Objectif Top chef [PV Abby et Elliot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Monsieur le Maire
Eliakim Aylsword

Eliakim AylswordMonsieur le MaireMessages : 31
Date d'inscription : 01/05/2020


Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] Empty
MessageSujet: Objectif Top chef [PV Abby et Elliot]   Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] EmptyDim 31 Mai - 23:02



Objectif Top Chef

Feat. Libre

Animer la ville, cela fait parti également de tes fonctions. C'est plutôt compliqué à organiser, long à faire, mais c'est toujours gratifiant de voir que la ville est toujours au rendez-vous quand tu organises ce genre d'événement au sein de Quederla. Aujourd'hui, c'est le grand jour. C'était plutôt compliqué à tout préparer. La première étape était de trouver l'idée de cet événement. Il existe beaucoup de thèmes, tu en as déjà fais beaucoup, alors forcément, pour éviter que ça ne soit trop répétitif, il faut tenter de varier les plaisirs pour ne pas forcément refaire deux années de suite le même thème, ou bien plus identiques la même année. Ce fut de longues réunions pour trouver un thème qui pourrait plaire à la ville, du moins au plus de monde possible. Tu sais parfaitement que tes idées ne plaisent pas à toute la ville, mais si elles plaisent à un maximum de personne, tu es déjà bien content, il faut quand même se l'avouer. Généralement, tu tapes assez bien, disons que plus de la moitié de la ville est généralement partante. Tu fais toujours en sortes que tout le monde puisse participer, sans pour autant laisser pour compte les plus démunis ou bien favoriser les plus riches. Là pour le coup, tu es parti sur le domaine de la cuisine. Tout le monde peut cuisiner, c'est ton point de vue, donc c'est idéal pour la ville surtout qu'il y a d'excellent restaurants en ville, et des amateurs d'une grande qualité dans ce domaine, puis avec ce genre de concours, des talents pourront faire surface.

Après le thème, il fallait mettre en place tout le reste. Ta secrétaire, toujours elle, fut d'une grande aide car elle réussit à te trouver les méthodes de communications le plus optimale, et surtout le moins cher possible, ainsi que le lieu idéal. L'hôtel de Abbygaëlle Midford fut son choix. Les négociations furent très simple pour obtenir le droit d'utiliser son hôtel comme lieu du rendez-vous. Une place dans les jurés du concours, et l'acceptation fut là. Il faut dire que tu n'aurais sûrement pas penser sur le coup de lui proposer une telle offre, mais ta secrétaire pense toujours à tout, ce qui te sauve la mise plus d'une fois. Par exemple, tu ne peux retenir le nom de tous les diplomates, personnalités importantes dans la ville, mais elle, elle y arrive, ce qui est pour toi prodigieux ; tu te souviens des visages que tu croises, mais les noms c'est une autre paire de manches. En tout cas, en prenant l'hôtel de Abbygaëlle, tu t'offrais également de la publicité gratuite car elle détient également le journal de la ville, ce qui permettra d'annoncer à tout le monde que le concours de cuisine sera tel jour, telle heure, ouvert à tous et surtout cela pourra prendre de l'ampleur rapidement. Bien sûr, une annonce à la mairie, sur la place publique et par les moyens que le gouvernement dispose, tel que la radio, allait être utilisé pour communiquer cet événement afin d'attirer le plus de monde possible. Après tout, cela va être un gros moment pour la ville, du moins pour les cuisiniers, donc autant les prévenir bien en avance pour laisser le temps de réfléchir. Deux semaines en tout entre le début des annonces et le jour J.

Il ne restait plus qu'un dernier détail à régler, les jurés pour la cuisine. Vous étiez déjà deux, toi-même, le Maire. Abbygaëlle en tant que Hôte des lieux. Il faudrait une dernière personne, une qui s'y connait dans le domaine de la cuisine, mais qui n'en fait pas pour autant parti afin de ne pas le priver de ses chances pour le concours. Ce fut un casse-tête, mais tu finis par régler ce problème. Au tribunal, une personne se démarquait assez bien, faisant plaisir à beaucoup de monde avec ses petites recettes, un procureur. Réussir à le convaincre ne fut pas des plus compliqué, suffisait simplement de lui laisser la critique libre, ce qui paraissait logique car c'est la seule manière de faire avancer les concurrents, également éviter de prendre sur son temps de travail. C'est donc de cette manière que Maître Ramsay fut choisi pour faire parti des trois juges, le troisième juge. Tu n'en voulais pas plus, trois est un bon nombre car cela permet d'avoir une majorité, mais également permettre d'aller assez vite car de cette façon, les candidats ne devront faire que trois assiettes identiques. Plus le nombre augmente, plus cela devient compliqué. Après tout, c'est un concours certes, mais c'est surtout pour s'amuser, faire des rencontres, parler autour d'une passion commune, ce n'est pas pour se prendre la tête.. même si une récompense est à la clef.

Aujourd'hui, c'est le jour J. L'hôtel fut préparé pour l'événement. Les cuisines libre pour les cuisiniers, même s'ils pouvaient cuisiner depuis chez eux pour ensuite apporter, réchauffer, bref, tout était optimal pour que tout le monde puisse préparer leur plat. Des personnes qualifiées furent présent afin de les guider, de leur expliquer les démarches, l'ordre des concurrents, bref, tout était parfaitement préparer dans les moindres détails. Avant que tout commence, tous les concurrents furent présent pour un de tes petits discours. C'est surtout pour la forme et pour lancer le concours. Il fallait présenter ceci, présenter les juges, expliquer la suite, la récompense, bref, comment tout ça va se dérouler, c'est ton travail en tant qu'organisateur de cet événement. Tu te retrouvais en présence des candidats, fasse à toi, et tes deux comparses juste à tes côtés pour ton discours aux candidats.

Je suis ravis vous voir aussi nombreux à ce grand concours de cuisine, de voir que vous êtes aussi nombreux à avoir répondu à notre appel ! Avant toute chose, je tiens à remercier Mademoiselle Midford de nous prêter son merveilleux hôtel, principalement ses grandioses cuisines. Ainsi que Maître Ramsay de nous faire l'honneur de sa présence. Même s'il n'est pas du métier, ses plats ont déjà ravis beaucoup de palais, dont les miennes. Pour ce concours, je laisse soin aux bénévoles, personnels de l'hôtel, membres du gouvernement, les démarches pour la suite. Nous vous attendrons dans la pièce d'à côté, où nous goûterons vos plats, préparer avec soin et avec amour, je n'en doute pas ! À la fin de la journée, nous déclarons un vainqueur qui profitera de la récompense convenue. Votre nom dans le journal avec tout un article rien que pour vous parlant de votre talent pour ce domaine qui ravit tout le monde. La possibilité de cuisiner pour Monsieur le Maire, voire même devenir mon cuisinier personnel ! Hahahahaha ! Même si je pense que c'est la récompense pécuniaire qui vous intéresse, une récompense d'un montant de 5 000 Derla ! Une belle somme sans hésité ! En tout cas, nous vous souhaitons bonne chance et surtout bonne cuisine à vous tous !



Voilà une bonne chose de faites. Maintenant que tout était dit, il ne restait plus qu'à prendre place dans la salle dédiée pour recevoir les candidats un à un, prendre le temps d'avoir la présentation du plat de chaque candidats, le temps de goûter, donner l'avis de chacun sur ce qu'ils viennent de manger. Puis recommencer avec un second candidat, et ça le reste de la journée. Avoir faim, c'était la clef pour la réussite de goûter tous les plats, surtout que tu es un bon vivant, tu aimes finir tes assiettes donc il faut que ton estomac puisse tout supporter. Tu sais pourtant que vers la fin, tu n'arriveras pas à tout manger, mais tu feras le maximum, au moins goûter chaque plat un maximum pour avoir un avis le plus objectif possible, même si cela sera plus subjectif qu'autre chose. Néanmoins, tu resteras le plus fair play possible, car tu sais que des proches à toi participe, des amis, des collègues de travail, bref, des personnes que tu connais. Tu pris place à la table, avec les autres juges également. Il allait avoir un peu de temps pour que vous puissiez discuter un peu, mais très vite les hostilités va débuter. Tout était prêt pour la dégustation. Il est l'heure de passer à table !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] C96b
Katherine Hammerman

Katherine HammermanMessages : 442
Date d'inscription : 30/09/2017


Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] Empty
MessageSujet: Re: Objectif Top chef [PV Abby et Elliot]   Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] EmptyLun 1 Juin - 1:14

{
}
Toi. A un espèce de concours de cuisine ? Effectivement, c'était bel et bien le cas. Tu as rien de bien intéressant à faire de tes journées, alors tu t'étais dit que c'était effectivement un moyen d'occupation comme un autre. Surtout que tu passais la plupart de ton temps libre à pâtisser dans ton coin, pour ton mari ou même simplement pour toi et ton manque de sucre. C'était un petit concours, avec la présence du maire, de ton frère et de Midford en tant que juges. Tu n'étais même pas vraiment stressée, car tu étais là pour t'amuser et certainement pas pour gagner. Certes, si tu gagnes, déjà cela t'étonnerai, mais tu seras contente. Enfin, ce n'était pas vainement pour les récompenses que tu participais. C'était juste pour passer un petit moment sympa. Aucunement pour se prendre la tête sur quoique ce soit. tu étais ici pour respirer un minimum, oublier ton quotidien stressant.


D'ailleurs, pendant le "petit discours" du maire, tu en avais profité pour observer les participants. Et il y en avait que tu connaissais. Monsieur Park, le médecin qui t'a très souvent aidé depuis le début de ta grossesse, également Midford qui est juge... Ton frère - évidemment - et son “ amie ”, Emily. Le reste ne te disait rien, mais ce n'est pas pour autant que tu devais paraître désagréable. Hormis tout cela, il fallait tout de même réfléchir à ce que tu pouvais proposer au concours. Au final, tes origines anglaises allaient t'aider; tu allais faire un cheesecake. Tu sais que nombreuses sont les personnes qui n'apprécient pas cela, mais en même temps, tu n'as pas envie de taper dans le basique. Tu veux tenter des choses. Alors tu allais partir sur un gâteau que tu as très fortement l'habitude de faire pour Aston. Pendant les petites occasions ou même simplement pour qu'il ait un réconfort en rentrant du boulot. Donc en soi, tu manipules très bien la recette.


Tu avais attaché tes cheveux en arrière durant “ l'épreuve ” , déterminée. Tu essayais de ne pas du tout stresser, car il ne faut pas oublier non plus que tu es en pleine grossesse, alors vaudrait mieux éviter d'avoir des nausées en pleine présentation, ce serait légèrement embarrassant et handicapant pour toi. Tu suivais ta recette personnelle à la lettre, prenant soin de tenter de respecter les doses et tu en passes. Au final, pour la pâte, tu t'en étais rapidement sortie. Après tout, ce n'est pas la recette qui est la plus dure, mais surtout la présentation. Tu avais ensuite préparé la base en biscuit simple. En soi, c'était basique, mais c'était parfois les choses basiques qui étaient les plus bonnes.


Tu te disais que c'était inutile de faire un cheesecake entier pour juste découper trois parts. Il n'y avait pas d'intérêt. Alors tu avais décidé de faire trois mini-cheesecake. Tu avais sorti trois assiettes. Elles étaient assez petites et rondes. Parfaites pour les morceaux de cheesecake que tu avais préparé. Qui étaient découpés en rectangle. Tu avais déposé les part au milieu des assiettes, mettant du coulis de fruit rouge que tu avais fait au préalable. Quand les parts furent déposées sur les assiettes, et le coulis déposé, tu avais déposé une fleur sur chaque part. Une fleur violette que tu avais cueilli de ton jardin. Tu avais au final fini dans les temps. Un soupire de soulagement, tu avais apprit que tu étais la première à passer. Tes assiettes prisent en main, tu te dirigeais vers le jury. 


De ton habituel sourire doux, tu déposais les assiettes en face de chacun d'eux, poliment et délicatement. Quand ce fût fait, tu te plaçais en face d'eux, une main sur ton ventre, signe de ta grossesse et tu venais t'exprimer.


« Bonjour à vous ! Je m'appelle Katherine Hammerman, je travaille pour la police en tant que Criminologue et sachez que je suis ravie d'être ici ! Ce que je vous ai préparé est un cheesecake nature, avec une base de biscuit découpé en morceau. Le tout étant recouvert d'un léger coulis de fruits rouges. La fleur est décorative mais tout aussi bien comestible ! En vous souhaitant un bon appétit. »
MADE BY VEL OF GS + ADOXOGRAPHY 2.0



el famoso gato:
 


▬ I look at the stars in #indianred

Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] Unknown

des choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] G4b1
Abbygaëlle L. Midford

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 410
Date d'inscription : 28/11/2016


Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] Empty
MessageSujet: Re: Objectif Top chef [PV Abby et Elliot]   Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] EmptyLun 1 Juin - 22:39

Jet de réussite du plat : 3 - Très réussi
Jet d'appréciation de Abby : 11 - Très bon

Abbygaëlle L. Midford et du monde
Objectif Top chef
Papier et stylo en main, tu étais concentrée sur la liste des candidats qui venaient se présenter à vous aujourd'hui. Il y avait des noms que tu connaissais évidemment mais il n'était pas question d'influencer qui que ce soit... Bien qu'en théorie, tu aimerais bien que Léo gagne un petit prix et une reconnaissance. Néanmoins, tu avais promis d'être juste et impartiale et tu ne pouvais même pas utiliser ton pouvoir dans ton propre hôtel pour influencer les autres membres du jurés... Tu devais donc utiliser de tes charmes naturels.

Bref. Vous étiez le 6 Juin et tu allais passer ta journée dans ton hôtel à déguster des plats... Pourquoi ? Parce que Monsieur le Maire avait décidé qu'il voulait faire un petit concours ouvert aux amateurs pour sa future réunion ; il venait souvent te solliciter pour héberger les diplomates ou discuter tranquillement avec les Ministres dans la salle de réunion de l'hôtel. Pour le moment, tout allait bien jusqu'à ce qu'il t'annonçait qu'il avait fait appel au Procureur Ramsay ; tu avais les yeux au ciel, non contente de devoir passer du temps avec cet homme mais tu allais devoir faire avec malheureusement.

Pour des raisons évidentes de sécurité, vous étiez chacun d'un côté de la table tandis que le Maire siégeait entre vous deux ; il avait bien raison... Tu aurais été capable de prendre ta fourchette pour la planter malencontreusement dans la main du Procureur. Pour ce concours, il n'y avait pas de thème. Les candidats pouvaient tout aussi bien présenter une entrée, un plat ou un dessert ; un minimum gastronomique. La première candidate arriva et tu replaças tes lunettes sur le nez, croisant les mains pour écouter sa petite présentation.

- Bonjour à vous ! Je m'appelle Katherine Hammerman, je travaille pour la police en tant que Criminologue et sachez que je suis ravie d'être ici ! Ce que je vous ai préparé est un cheesecake nature, avec une base de biscuit découpé en morceau. Le tout étant recouvert d'un léger coulis de fruits rouges. La fleur est décorative mais tout aussi bien comestible ! En vous souhaitant un bon appétit.

- Bonjour Madame Hammerman, dis-tu en souriant. Félicitations pour votre grossesse, dis-tu avec léger signe du menton.

Tu regardais l'assiette que tu avais sous les yeux, tout en jetant un coup d’œil pour observer la régularité dans les assiettes de tes collègues. Pas mal. Tu n'avais pas beaucoup mangé de cheesecake dans ta vie mais tu connaissais un minimum la texture et le goût ; du bout de ta cuillère, tu vérifiais l'aspect du fromage. Parfait. Tu pris une morceau du gâteau et pris le temps de mâcher et de profiter de ces saveurs en bouche. Le biscuit était divin, pas trop sucré. Le fromage était bien compact et bien dosé, quant au coulis, il était légèrement acide... Parfait car il s'agissait de fruits rouges. Le vrai goût des fruits !

- Je me permet de commencer... Je tiens à vous féliciter. Je n'ai pas mangé beaucoup de cheesecake dans ma vie mais je trouve celui-là très réussi ! Le coulis est acide mais j'aime cet acidité du fruit rouge qui vient casser un peu ce côté sucré du biscuit. Néanmoins, je ne suis pas fan de la fleur en décoration... Même si elle est comestible, je la trouve en trop.

Voilà ce que tu avais à dire sur le plat... En soit, tu le trouvais très bon, presque parfait alors tu n'avais pas plus à rajouter. Tu te tournais vers tes deux collègues pour écouter leur avis concernant ce dessert.


Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] Unknown
Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur le Maire
Eliakim Aylsword

Eliakim AylswordMonsieur le MaireMessages : 31
Date d'inscription : 01/05/2020


Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] Empty
MessageSujet: Re: Objectif Top chef [PV Abby et Elliot]   Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] EmptyLun 1 Juin - 22:46



Objectif Top Chef

Feat. Libre

Tu étais désormais installé à la table des juges, il ne restait plus qu'à attendre l'arrivé du premier candidat qui apportera son premier plat. Le concours était libre, tu pouvais avoir devant toi n'importe quoi. Une entrée froide, une chaude, un plat végétarien, de la viande, du poisson, un dessert. Bref, tu pouvais tomber sur n'importe quoi. En général, tu aimes tout, du moins tu n'as pas un ingrédient, un plat, ou autre que tu n'aimes pas. Bien sûr, sur le coup, tu ne penses pas à tout, il se peut, ce qui est fort probable, que tu as oublié. Néanmoins, avec ta carrière, tu as pris l'habitude de manger tout et n'importe quoi. On pourrait te servir une ration de survie de l'armée, que pour toi cela sera mangeable, même si tu espères réellement que ce n'est pas ça qu'on te servira dans un concours assez haute qualité où la gastronomie est tout de même prisée. Cela se retrouve surtout pour te rassurer que même si on te sert un plat trop cuit, pas assez cuit, tu n'en tiendras pas des plus rigueurs, même si tu en fera la remarque tout de même. Tu dois rester impartial et juste après tout.

D'après la liste qu'on t'avait remit plus tôt, concernant l'ordre des candidats, le premier te disait quelque chose. Du moins le nom de Hammerman te disait quelque chose. Tu as l'habitude de le voir dans les dossiers de police, c'est un capitaine assez prometteur voué à faire de grande chose, s'il arrive à trouver le déclic qui le fera passer à l'étape supérieur. Tu ne le connais pas personnellement, juste à travers les papiers. Tu as peut-être du mal à retenir tous les noms, les visages, du moins faire le rapprochement, sauf que tu mets un point d'honneur d'essayer de connaître tes collaborateurs, au moins les plus prometteurs ou les plus haut gradé. Ce nom là te fit tilt, mais par contre, tu ne t'attendais pas à voir le nom d'une femme et voir une femme entrée, c'est surprenant pour le coup. Tu as eu vent qu'il s'était marié, en même temps c'est toi qui les a marier il y a peu de temps, quelques mois. Pourtant, impossible de remettre le nom de cette femme dans ta tête, mais ce n'est pas important. Elle a beau être du gouvernement, c'est un détail qui t'était resté, mais cela s'arrête là pour le coup. Tu gardas le silence, laissant la jeune femme déposer son plat, pour ensuite se présenter.

D'un ton calme, doux, chaleureux. Madame Hammerman vous présenta son plat, un dessert. Tu l'écoutais attentivement afin de savoir ce que tu allais déguster. Un cheesecake, une spécialité nord américaine. Tu as déjà eu l'occasion de te rendre là-bas, même si ce n'était que temporaire, mais jamais tu n'as eu le temps de déguster les spécialités des pays en question, c'est donc l'occasion. Lorsqu'elle termina de se présenter, ainsi que son plat, tu attrapas ta cuillère afin de plonger dedans tout en la regardant pour voir ses réactions. Tu remarquas une chose, un geste que ta femme faisait également, quand elle attendait ton fils. Un geste assez systématique chez les femmes enceintes. Il faut dire que c'est une très bonne nouvelle, mais ce n'est pas pour autant que tu vas lui faire un cadeau, tu es là pour juger un plat, non une candidate. Tu fis bien attention de prendre toutes les strates du gâteau proposées, le coulis, l'appareil à fromage, le biscuit, le tout porté à ta bouche. Tu gardas le silence, tu grimaças légèrement, bref, tu ne voulais rien paraître et voir un peu ce que ressent la candidate, quitte à la faire stressée un peu.

Le plat est très bon, il n'y a pas photos. Tu en as déjà mangé, une fois, dans un restaurant, mais il faut dire que là, il était très bien réussi. Tu n'es pas un spécialiste, c'est une évidence, tu n'en as pas assez mangé pour te faire un vrai avis de critique, sauf que tout à l'air d'être bien dosé, c'est une évidence, tu ne peux le contredire. Au niveau du goût, c'est irréprochable. Surtout que le fromage est d'une très bonne qualité. Étant un grand adepte de la France, le fromage était pour toi quelque chose de réellement appréciable, alors le voir en dessert, ne te dérange absolument pas. Tu pris le temps de bien tout analyser avant de parler. Tu pris tellement ton temps, que ce fut Abbygaëlle Midford qui ouvrit les hostilités en s'exprimant la première. Pendant qu'elle s'exprimait, tu continuais à manger. Elle semblait plutôt ravit de ce qu'on lui proposait, et tu pouvais le comprendre, c'est très bon. Néanmoins, tu serais plus nuancé sur ton jugement pour le coup. Dès qu'elle eut terminée, tu déposas la cuillère, dans ton assiette vide, montrant que tu as quand même apprécié le plat, ou simplement que tu avais réellement faim et vu que c'était la première, il fallait faire honneur à l'appétit du Maire.

Je tiens à vous féliciter, c'est une très bon dessert que vous nous avez offert. Vous avez sût équilibrer l'acidité, le sucre, le croquant. C'est gourmand et croquant ! Comme Mademoiselle Midford a précisé, les petites fleurs sont de trop, elles n'ajoutent rien au dessert, je dirai même qu'elles gâchent un peu le goût du dessert en lui-même. Je n'aurai qu'un petit bémol concernant le fromage, l'élément principal. Il manquerait quelque chose. Une petite dose de vanille, ou pourquoi pas un élément de folie en l'aromatisant avec un peu de gingembre ou un légume pourquoi pas ? De mon côté, je dirai que c'est un peu trop commun, excellent, très bien réalisé, mais il manque votre personnalité, un petit brin de folie. En tout cas c'est trop bon Madame, et je vous remercies.



Ton point de vue était donné. Il ne restait plus que le dernier juge à donner son avis pour ensuite passer à l'assiette suivante, et il faut dire que tu as hâte tout de même de voir ce que le prochain candidat va vous apporter ; espérant tout de même un plat salé, car commencer par un dessert, sûrement cela qui a jouer dans ton appréciation.


Réussite du plat : 3 - Très réussi
Appréciation du plat : 55 (bon, mais..)


Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] 6n53
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] Empty
MessageSujet: Re: Objectif Top chef [PV Abby et Elliot]   Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] EmptyLun 1 Juin - 23:25

Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] R9k2

Top Chef

J'aime le piment d'espelette

feat des gens


[Jet de dès : 27] - Presque parfait, mais …

Il y a quelques jours, j’avais été approché par monsieur le maire en personne afin d’aider dans un concours de cuisine. Déjà surpris, j’avais appris ma petite réputation dans le service public. Ca ne me déplaisait pas, bien au contraire. Faire le juré dans un concours non plus, mais évidemment, j’exigeai de pouvoir dire ce que je voulais et pendant mon temps libre. Le devoir avant le plaisir, c’était bien connu chez moi.

Je m’étais donc rendu le jour du concours dans un hôtel. Hotel dirigé par une chieuse de première que j’avais eu le malheur de rencontrer et que j’aurais préféré oublier. A tel point, qu’on ne c’était même pas salué en s’apercevant. Fallait pas trop m’en demander, c’était un service que je rendais, pas une punition contre moi. M’arracher la langue serait sûrement plus agréable que parler à cette vipère. Il y avait de nombreux participant d’ailleurs. Dont énormément que je connaissais comme ma soeur et Emy. Des participants plus surprenant comme Emy. Une goutte de sueur coula le long de ma nuque d’ailleurs à ce moment-là. Elle devait être spectatrice sûrement. Le maire avait fait son discours puis les participants c’étaient mis au travail alors qu’on venait de s’installer à la table des jurés.

La première candidate arriva alors à table, ma soeur jumelle … Eh bien ca commençait bien. Je la fixai, puis baissais les yeux pour regarder le gâteau qu’elle nous avait fait. Un mignon petit cheesecake. Je connaissais un peu les talents de ma soeur quand même et je savais déjà qu’il était très bon. Laissant l’autre follasse faire ses commentaires, j’avais pris ma fourchette ( OUAI UNE FOURCHETTE ) pour séparer proprement un bout du gâteau et le goutter. Reposant ensuite ma fourchette pour la fixer :


[Eliott] “ - Eh bien, il est très bon et je n’en aurais pas douter. Je connais très bien vos talents de cuisine madame HAMMERMAN. La difficulté est de réussir à faire tenir le “cheese”, ne pas rendre le dessus trop dur, une couche sèche et le plus gros risque, le faire trop sucré, car le coulis est de base très sucrée. Vous avez réussi à équilibrer la chose et en faire un excellant gâteau gustativement. La fleur est sympathique mais inutile comme a dit mademoiselle MIDFORD. Mais ca reste de la décoration donc pas gênant.  

Je prenais alors une nouvelle fois ma fourchette afin de prendre un nouveau morceau et le manger. Je l’appréciai réellement pour le coup, il était pas trop lourd et vraiment équilibré niveau sucre.

[Eliott] “ - Cependant, comme j’ai dis, je connais vos talents. Et je suis un peu déçu. La présentation est trop simple. Et parce que je vous connais très bien, j’aurais pu attendre mieux niveau présentation, vous êtes dans un concours, l’image est aussi importante que le goût.    

Le gout y était, la présentation était simple. Sévère, dans un concours amateur, mais j’étais au final un amateur, la cuisine était ma passion et pas mon métier. Je m’efforçai de rester neutre, voulant tout de même féliciter d’une caresse sur la tête ma soeur, une félicitaiton d’un frère à sa soeur pour un gâteau pratiquement sans faute. Mais rester neutre était important. C’était mon avis.

« halloween »
Revenir en haut Aller en bas
Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] C96b
Katherine Hammerman

Katherine HammermanMessages : 442
Date d'inscription : 30/09/2017


Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] Empty
MessageSujet: Re: Objectif Top chef [PV Abby et Elliot]   Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] EmptyMar 2 Juin - 1:38

{
}
Tu étais encore une fois, pas du tout stressée. C'était inutile, et si tu stressais, tu allais te déclencher des nausées. Ce n'était pas le but, car tu n'avais pas envie de passer un moment en train de vomir alors qu'ils allaient goûter ce que tu venais de préparer. Tu avais souri quand Midford t'avait félicité pour ta grossesse. Puis tu restais ici, en attendant leur jugement. Il y avait un côté excitant. Quand tu les voyais prendre un morceau, tu regardais leurs visages, tentant d'y voir une grimace, un sourire, un froncement de sourcil... Ce genre de petits détails qui pouvaient te signer à l'avance, à peu près, leur avis sur ce que tu avais fait. Mais tu n'avais pas vu de grimace extravagante. Tu restais neutre, mais à l'intérieur, tu te dis que c'était peut-être une bonne nouvelle, ou un bon début en soi. Car tu te serais sentie mal si l'un d'eux était malade à cause de ce que tu venais de faire, alors que tu étais la première candidate en plus de cela... Enfin. Il semblerait que ce soit l'heure d'entendre les commentaires. 


Tu avais alors levé la tête, toujours une main posée sur ton ventre. La première à se prononcer étant Midord. Et elle complimentait ton gâteau. Bon certes, tu aurais pu te passer de la fleur... Il est vrai que tu avais eu aussi un doute quand tu en avais cueilli... Mais tu t'étais dit qu'il valait mieux tenter quelque chose. Il n'y avait que du positif dans son commentaire et cela te faisait chaud au cœur, car tu ne faisais ce gâteau que pour ce mari, donc c'était assez déroutant de le faire goûter à trois autres personnes, même si l'une d'entre elle était ton frère et qu'il avait déjà pu en goûter... Bref, tu t'égares. Tu avais remercié la jeune femme d'un poli signe de tête orné d'un sourire. Ensuite, c'était le maire qui s'exprimait. 


Tu prenais tous les commentaires, que ce soit les positifs quant-au fait qu'il l'avait trouvé bon et bien réalisé. Les petits bémols, comme la simplicité du dessert ou le fait que c'était un peu trop commun. Que tu aurais pu rajouter un peu plus de “ toi ” dans ce dessert. Et également les petits points négatifs, comme la fleur. Décidément, il y avait un soucis avec cette fleur, tu aurais dû ne pas la mettre... Mais au moins tu auras tenté. Tu continuais de sourire à autant de compliments. Hochant de nouveau la tête en guise de remerciement silencieux. Et vint enfin le tour de ton frère. Tu sais que même si tu es sa sœur, il restera strict. Mais c'était tant mieux. Tu ne supporterai pas qu'il fasse du favoritisme sous prétexte qu'il soit ton frère.


Tu penchais doucement la tête quand il mettait l'intonation sur ton nom de famille. Le coup de ton mariage n'était pas passé au point qu'il ne supporte pas t'appeler “ madame Hammerman ” ? Tu en avais l'impression... Il va pas faire son mauvais caractère devant tout le monde quand même ? Tu soupirais tandis que tu continuais d'écouter ses commentaires. En soi, comme pour les deux autres, il y avait du positif comme du négatif. Bon, il appuyait sur le fait qu'il connaissait tes talents, et qu'il était déçu de la présentation. Certes, tu avais fait très simple pour le coup, mais l'extravagance n'était pas ton fort. Tu continuais de sourire dans tous les cas. Quand il avait terminé, tu venais redresser ta tête, esquissant un doux sourire.


« Merci beaucoup pour vos charmants conseils ! J'y prendrai en compte pour m'améliorer d'avantage à l'avenir. En tout cas, j'ai été ravie de vous servir cela ! En vous souhaitant une bonne continuation pour la suite. »


Tu souriais, t'approchant pour ramasser les assiettes pour ainsi les ramener là où elles doivent être posées pour être nettoyées par la suite. En tout cas, il semblerait que tu t'en sois bien tirée, à ton grand étonnement d'ailleurs. Tu souhaitais un bon courage aux prochains candidats tandis que toi, tu allais t'installer en attendant qu'ils goûtent tous les plats. Tu avais hâte des résultats finaux.
MADE BY VEL OF GS + ADOXOGRAPHY 2.0


▬ I look at the stars in #indianred

Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] Unknown

des choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valet de l'Alliance
Niels Egilson

Niels EgilsonValet de l'AllianceMessages : 61
Date d'inscription : 03/05/2020


Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] Empty
MessageSujet: Re: Objectif Top chef [PV Abby et Elliot]   Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] EmptyMar 2 Juin - 17:27






A
ltiel avait soigneusement observé tous les membres du jury et chacun de ses concurrents. Rien bien sûr dans leur apparence ne pouvait laisser présumer de leurs préférences, de leurs talents en cuisine. C'est ce genre de talent caché que personne ne soupçonne.
Étonné lui-même de s'être retrouvé dans ce concours, il se rappelle que c'est la propriétaire de son logement, Madame Lacens, qui l'avais encouragé à participer.

«- Attendez qu'ils voient combien vous cuisinez bien, très cher, je suis certaine que vous les dépasserez tous avant même de vous en rendre compte!

- Mais madame, tout ce que je connais en cuisine c'est de vous que je le tiens, vous qui m'avez appris depuis que j'habite seul dans votre grenier... Ne devriez-vous pas y aller vous-même? C'est vous la femme de talent, moi je ne sait encore cuisiner que trois ou quatres mets...

- Justement! Ne me fais pas honte et montre à tous combien je vous ai bien éduqué! Je suis bien trop âgée pour ça, que ferais-je donc avec ces prix?  

- Mais...

- N'allez pas me contredire, jeune homme! Vous savez que j'ai raison, allez ouste allez-y, je vous ai déjà inscrit, le concours est dans deux heures! Participez-y et cessez de rouspéter, allez hop!! du vent!! Et tu sais quelle recette préparer! »

Puis elle l'avait jeté dehors avec son poêlon de fonte chanceux et sa miche de pain croûté maison.
Il n'avait eu d'autres choix que d'obtempérer.

Ayant été cuisinière dans son jeune temps, elle avait profité de chacun de ses voyages à l'étranger pour apprendre des recettes traditionnelles, et les ramener chez elle, à Quederla. Maintenant âgée et sans descendant, elle avait lié avec Altiel un lien maternel et affectif. Lorsqu'elle avait appris qu'il ne savait pas cuisiner et se nourrissait pauvrement, elle avait entrepris de le nourrir et de lui apprendre à cuisiner. Pour elle, ''Un homme ne devrait pas se reposer uniquement sur les femmes pour faire ce genre de choses'', et que ''ça l'aiderait à trouver un bon parti''...

Bref, il était désormais confronté à un type d'épreuve tout nouveau pour lui. En l'absence de références adaptée, il considérait le tout comme il le pouvait: une mission, un combat ayant pour armes des outils de cuisine et des ingrédients, et comme techniques, un mode de préparation.

Sa précédente candidate avait œuvré avec talent. Ses mouvements avaient été sûrs, souples, avec automatisme. C'était une recette qu'elle devait avoir répété de maintes fois, et connaître comme le fond de sa poche. Il ne pouvait se baser sur une erreur d'inattention ou d'inexpérimentation. Le résultat de son œuvre était magnifique, et mériterait certainement la couverture du journal. Mais lui, il avait son propre honneur ainsi que la réputation de madame Lacens à défendre. Il ne pouvait se permettre aucune erreur.

Rassemblant en lui toute sa détermination et son sang-froid, Il laissa aux membres du jury le temps de déguster et de commenter la prestation de la participante.
La chance était de son côté. Elle avait préparé un dessert, quelque chose de sucré. S'il préparait quelque chose de salé, ses saveurs contrastantes pourraient merveilleusement éveiller les papilles de ces juges.

Le simple fait de passer en deuxième était un réel avantage aussi; les goûteurs avaient encore très faim. S'il avait été parmi les derniers, leur sens du goût aurait pu être saturé après avoir goûté tant de saveurs, et leur estomac plein auraient pu influencer sur ses chances.

Satisfait de la situation pour pourrait facilement tourner en sa faveur, il s'avança, prenant place au gibet des cuistots. Oh, elle avait visé le sentimentalisme du gâteau au fromage?
Ce n'était rien comparé au plaisir du plat riche, réconfortant et chaleureux digne d'un brunch de dimanche matin. Rassembleur et amical fait pour être partagé, ses saveurs délectables émoustillent les papilles et réchauffent le cœur et le ventre comme nul autre.
Il a nommé: La Shakshuka.

Rassemblant tout ces ingrédient plus quelques autres, il se mit à l'œuvre.
Déterminé et concentré, il prépara sa station de travail et aiguisa finement la lame du couteau de chef. Il se répéta mentalement les étapes de la recette, chaque détail, tel que le lui avait enseigné madame. Il n'avait pas droit à l'erreur.

Sourcils froncés et tablier noué, il coupait, épluchait, écrasait, mesurait, mélangeait. L'une après l'autre, chacune des étapes s'emboîtaient harmonieusement les unes dans les autres.
Chauffer la poêle de fonte chanceuse. Huile d'olive. Oignon. Ail.
Paprika. Pincée de sel. Poivre. Mélanger.
Tomates. Pâte de tomates. Salsa Harissa. Goûter. Ajouter une 2e pincée de sel. Recouvrir et laisser mijoter quelques minutes. Il vérifia à la cuillère que rien ne collait ou ne surchauffait, et que la consistance convenait.

Il passa ensuite au pain croûté de madame qu'il avait emporté, qu'il coupa en tranches avant de légèrement les tartiner de beurre et de les faire griller dans une deuxième poêle de fonte.
Revenant à sa Shakshuka, il réduit la chaleur du feu et craqua trois oeufs dans le mélange et, sans brasser, les laissa cuire juste assez pour ne plus être gluant, mais bien moelleux et au jaune coulant à souhait.

Retirant le tout du feu, il ajouta par-dessus une poignée de fromage féta, d'olive Calamata dénoyautées, et de coriandre fraîche. Déposant la poêlée bien grésillante sur un sous-plat dans un plateau, il accompagna sa présentation des tranches de pain chaudes grillées sur le côté, et le nombre nécessaire de cuillères / couteaux.

Essuyant la sueur qui avait perlé sur son front, Altiel dénoua le tablier, défroissa sa tenue et emporta son plat aux juges. Il espérait avoir bien suivi toutes les étapes correctement, et les dosages également. Normalement il ne doutait pas de sa capacité de mémorisation et d'exécution, mais considérant sa seulement brève expérience en cuisine, il pouvait toujours se trouver des risques d'échec.
En déposant le tout sur la table devant eux, il se présenta avec politesse.

- Bonjour à vous. Je m'appelle Altiel Selmine. Je suis imprimeur pour le journal «La libre pensée» et homme de main de Miss Piper Park. Le met présenté à vous aujourd'hui est une poêlée chaude de Shakshuka. Originaire du nord de l'Afrique et apprécié bien au-delà, le tout consiste en une poêlée chaude d'œufs moelleux, pochés au jaune coulant dans un mélange de légumes et sauce; tomates, poivrons, oignons, et épices pour relever le tout, accompagné de pain grillé pour les y tremper.
Ce met réconfortant est fait pour être partagé et apprécié en bonne compagnie, le plus souvent servi pour les brunch matinaux. Je vous invite donc à goûter!


Puis il fit un geste avec sa main pour désigner les cuillères / couteaux et le pain en tant qu'ustensiles de dégustation.
Il attendit respectueusement, en évitant de les regarder trop directement afin de leur laisser l'intimité de goûter en paix.


(c) L Y S / L A E / M A T E N A



Niels = #006699
Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur le Maire
Eliakim Aylsword

Eliakim AylswordMonsieur le MaireMessages : 31
Date d'inscription : 01/05/2020


Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] Empty
MessageSujet: Re: Objectif Top chef [PV Abby et Elliot]   Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] EmptyMer 3 Juin - 23:49



Objectif Top Chef

Feat. Libre

La première candidate de la journée fut passé. Il faut dire, que c'était une véritable réussite. Ton idée du concours n'était clairement pas mauvaise car tu te doutais qu'il y avait des chefs cachés dans cette ville et cette jeune femme venait juste de te le prouver. Elle est amatrice, et même si tu n'as pas été entièrement sous le charme du dessert, tu ne pouvais lui enlever sa réussite et le fait que tu as réellement prit du plaisir durant cette dégustation. Elle montre le parfait exemple des membres du gouvernement ; des personnes gentilles, aimantes, charmantes, prévenantes, bref, tout ce que tu cherches à faire du gouvernement. Il faudrait sûrement que tu mettes plus en avant cette demoiselle à l'avenir, en tout cas, elle correspond très bien au style de ton gouvernement. Néanmoins, il fallait que tu restes concentrés pour le concours, tu as encore plein de magnifiques plats à goûter. Avant l'entrée du second candidat, on t'offrit un verre, inconnu au bataillon, mais apparemment cela permettait de nettoyer le palais afin d'éviter que le goût d'un plat prenne le dessus sur le suivant, ce qui n'est pas plus mal. Après tout, alterner entre le salé, le sucré, le froid, le chaud, etc., cela risque d'être handicapant à force.

Dès que tout ceci fut fait, le second candidat entra. Un jeune homme, inconnu au bataillon. Tu ne connais pas tous les citoyens de ta ville, à ton plus grand regret d'ailleurs, donc ce n'est pas étonnant de voir des têtes inconnues. Les personnes du gouvernement, tu essayes un minimum de tous les connaître, même si les plus bas gradé, tu galères. Bien sûr, les personnalités de la ville, tu les connais, c'est avec eux que tu traites toute la journée, donc forcément, il faut que tu les connaisses un minimum. Enfin voilà, tu découvres une nouvelle tête, et ce n'est pas pour te déplaire. Tu le saluas, c'est le minimum des choses, l'invitant à se présenter, lui ainsi que son plat qu'il désire vous proposer. Il déposa une assiette devant chaque jury et immédiatement tu reconnus le plat. Ta mère, elle t'en faisait très souvent ; presque tous les matins, si c'est pour dire que tu connais parfaitement ce que tu t'apprêtes à manger. C'est autant un plaisir, qu'un danger pour le candidat car là, il touche à une recette de ta mère, donc pour la battre, cela risque d'être très difficile. Néanmoins, à l'odeur, tu remarquas une chose qui te dérangea, tu ne savais pas quoi exactement, mais quelque chose n'allait pas déjà.

L'homme se présenta. Altiel Selmine. Employé de Mademoiselle Midford, à l'imprimerie. Une connaissance de cette charmante demoiselle au fort caractère, cela ne doit pas être facile tous les jours de travailler pour elle ; un jeune homme très courageux. Homme de main de Piper Park. Une distanciation étrange il faut le dire. Pourquoi employé chez Midford, mais homme de main chez Park ? Bref, tu es là pour un concours de cuisine, pas pour discuter des choix de travail des personnes qui viennent te proposer à manger. Tu écoutas tout ce qu'il avait à dire, sans rechigner, sans aucune expression sur ton visage. Tu le regardais, très attentivement, regardant son corps, son attitude, ses gestes, afin de voir s'il était en confiance, confiant de son plat, sûr de lui. Bref, tu voulais voir si c'est comme avec la précédente concurrente afin d'avoir un élément de jugement, sur quel pied danser. Lorsqu'il eut terminé sa présentation, tu attrapas les ustensiles proposés par votre cuisinier du moment pour commencer la dégustation du plat.

Tu pris une énorme bouchée pour la première. Tu avais tout dedans, du pain, le jaune coulant, les légumes, bref, tu avais tout sur ton morceau de pain. Tu retournais en enfance lors de cette prise en main du plat. Ce fut un vrai plaisir pour le coup, mais l'odeur restait présente, une odeur qui atteignait tes narines et qui ne présageait rien de bon. Tu enfournas tout ceci à l'intérieur de ta bouche. Au début, rien de suspect, mais après quelques secondes, tu compris d'où venait cette odeur qui te titillait depuis le début. Tu essayais de ne rien montrer, mais... ce fut dur, car c'était affreusement trop épicé, trop pimenté, trop épicé, cela coupait tous les goûts. Tu as l'habitude de manger épicé, même pimenté, c'est dans la culture de ta mère, mais là, c'est d'un niveau bien plus élevé. Tu te demandes comment Abbygaëlle, ou même Elliot, va réussir à manger cela avec son palais délicat. Elle a l'habitude de la cuisine de haute qualité, douce, mais relevé à ce point là, elle risque de tourner de l’œil. Tu avalas difficilement ta bouchée, reposant tout sur la table. Tu as pu manger une bouchée, mais tu ne pourras pas en faire deux. Tu pris une gorgée d'eau, afin de calmer le feu ardant dans ta bouche, avant de prendre la parole en premier.

Vous savez Monsieur Selmine, ce plat me rappelle ma mère. Elle n'est pas à Quederla en ce moment, retournée au pays pour quelques vacances, vous savez, profiter de sa retraite. Elle m'en faisait très souvent petit et c'est un plat que j'apprécie énormément. Rien qu'à l'odeur, vous m'aviez conquis, vous savez jouer sur l'affect. Replongez le morceau de pain depuis tant de temps, profiter de cet œuf, les ingrédients du pays et de mon enfance.. C'est un vrai plaisir. Néanmoins, ma mère n'avait pas autant la main lourde sur les épices et pourtant, elle aime mangée épicé, croyez moi. Même pour moi, c'est trop. Je crains que pour des palais non avertis, des âmes sensibles, votre plat ne passera pas. Je ne peux pas dire que c'est mauvais, les épices ont anesthésiés ma langue au point que je ne peux plus rien sentir d'autre. Sentimentalement parlant, j'apprécies votre plat, mais si on doit jugez uniquement sur le plat en lui-même, je me dois de vous dire qu'il faudrait revoir les épices, et mettre un peu plus de corps dans vos préparations, du sentiments. C'est un plat de mama que vous voulez faire, il faut ressentir cela et je suis sûr que vous pourrez aller loin.



Tu essayais de mitigé tes propos. Certes, son plat n'était pas bon, clairement, il était raté. Sauf que c'est un plat de ton enfance. Puis tu es le Maire de Quederla, tu n'es pas une personne mauvaise qui est là pour incendier les personnes que tu rencontres. Pour rigoler, cela peut t'arriver, mais uniquement avec des personnes que tu connais, des personnes qui connaissent ton humour. Avec tes concitoyens, tu ne peux pas te permettre d'être ainsi, tu te dois d'être clément dans tes proposes. Tu essayeras toujours de trouver une chose positive dans les plats, du moins tu essayeras au mieux. Mais là clairement, le prochain plat va être difficile pour toi à cause de ta bouche légèrement douloureuse à cause de ce plat ; tu verras tout pour ne pas handicaper le suivant.


Réussite du plat : 99 - Complètement raté
Appréciation du plat : 58 (Apprécié, mais pour une raison précise...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] G4b1
Abbygaëlle L. Midford

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 410
Date d'inscription : 28/11/2016


Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] Empty
MessageSujet: Re: Objectif Top chef [PV Abby et Elliot]   Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] EmptyJeu 4 Juin - 19:22

Jet de réussite du plat : 99 - Très mauvais
Jet d'appréciation de Abby : 62 - Mouais... Bof

Abbygaëlle L. Midford et du monde
Objectif Top chef
Tu écoutais les critiques de tes collègues, à moitié d'accord avec leurs remarques, notamment celles de Monsieur Ramsay ; vous étiez ici pour juger le plat d'une personne sur l'instant T et non par rapport à ses réussites ou échecs précédents. Néanmoins, il y avait une bien une chose sur laquelle tout le monde était d'accord : La fleur était de trop. Décidément, cette pauvre fleur n'avait pas fait l'unanimité. Madame Hammerman se retira après la dégustation afin de laisser entrer le candidat suivant : Un de tes employés.

- Bonjour à vous. Je m'appelle Altiel Selmine. Je suis imprimeur pour le journal «La libre pensée» et homme de main de Miss Piper Park. Le met présenté à vous aujourd'hui est une poêlée chaude de Shakshuka. Originaire du nord de l'Afrique et apprécié bien au-delà, le tout consiste en une poêlée chaude d'œufs moelleux, pochés au jaune coulant dans un mélange de légumes et sauce; tomates, poivrons, oignons, et épices pour relever le tout, accompagné de pain grillé pour les y tremper.
Ce met réconfortant est fait pour être partagé et apprécié en bonne compagnie, le plus souvent servi pour les brunch matinaux. Je vous invite donc à goûter !


Tu levais un sourcil et ne pu t'empêcher de faire une remarque à ton employé.

- J'ignorais qu'une gérante d'Hôtel luxueux avait besoin d'homme de main...

Bon. Tu n'étais pas la meilleure placée pour en parler mais toi, tu ne le criais pas sur tous les toits que tu faisais des choses illégales ! Et tu espérais que tes employés avaient l'idée de se faire plus discret. Mais soit, tant qu'il assumait. Tu replaças tes lunettes mais vous n'étiez pas ici pour débattre sur les activités légales ou illégales mais plutôt que le plus que les candidats vous présentaient. Néanmoins, si tu avais un petit conseil... Ce n'était pas une chose à dire en présence de Monsieur le Maire et d'un Procureur avec une petite réputation.

Tu regardais le plat. Comme pour le précédent, tu tournais l'assiette sur elle, prenant le temps d'observer le plat... La présentation n'était pas si mal, les odeurs étaient... intéressantes. Cela n'avait pas l'air si appétissant par rapport au plat précédent. Tu secouais la tête, non, non, vous n'étiez pas ici pour comparer mais pour juger un plat. Tu pris ta fourchette et commenças à prendre une première part. Mettant ta main sur tes lèvres, tu fermais les yeux sentant la petite larme monter au coin de l’œil... Si tes collègues tournaient le regard vers toi, ils pourraient voir que tu étais devenu rouge pivoine !

Tu avalais le morceau, essayant de ne pas t'étouffer... Ton fin palais ne supportait pas un tel incendie dans ta bouche. Tu laissais Monsieur le Maire prendre la parole en premier qui trouvait la situation assez comique... Vraiment ? Tu hochais la tête quand Eliakim annonçait qu'il avait eu la main lourde sur les épices. Tu pris un morceau de pain pour faire passer le tout, laissant ainsi le temps au Maire d'exprimer ses sentiments... Lorsque tu repris tes esprits, tu relevais la tête.

- Eh bien... Je suis d'accord avec Monsieur Le Maire, vous avez eu la main un peu forte pour les épices et mon palais a un peu de mal avec ce genre de... saveurs. Mais le pain est bien grillé !


Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] Unknown
Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] Empty
MessageSujet: Re: Objectif Top chef [PV Abby et Elliot]   Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] EmptyJeu 4 Juin - 20:35

Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] R9k2

Top Chef

J'aime le piment d'espelette

feat des gens


Appréciation : 74 - Mauvaise

Ce concours était une chose assez intéressante, bien qu’il soit ouvert à tout le monde et certains participants que je ne nommerai pas me donnait des sueurs froides. Je ne nommerais personne pour le coup. Laissant ma soeur partir, je terminai quand même le gâteau pour le plaisir, utilisant ma fourchette.

Le candidat suivant allait venir présenter son plat. Je patientai alors en jouant avec le couteau entre mes doigts, vieille habitude et très mauvais exemple, mais je n’y pouvais rien. Un homme se présenta alors devant nous, se présentant comme monsieur Selmine et aussi homme de main d’un hôtel concurrent. Je m’étais penché pour regarder mademoiselle Midford. Puis il présenta ensuite son plat, un plat d’Afrique que je ne connaissais que de nom.

- Eh bien c’est un choix plutôt intéressant.

Le plat était arrivé devant moi et je penchai un peu la tête, une chose m’interpellait mais je ne savais pas quoi. Comme les autres juges je venais goûter et à la première bouché, une légère crise de toux à cause des épices bien trop fort pour mon palais qui était quand même bien aiguisé et sensible …

- Kuf kuf kuf …

J’avais du prendre un morceau de pain pour essayer d’atténuer le côté trop fort pour moi. Même pour un parti pris, les épices éclipsaient trop les autres saveurs, il y avait une différence entre très épicé et trop épicé. Je ne pouvais pas finir ce plat, non pas que c’était “Immangeable”, mais je ne pourrais plus rien goutté après si mes papilles sont en feu :

- Il y a clairement une erreur de dosage des épices qui éclipsent les saveurs des autres aliments, ce qui est dommage. On sent que le grillage et la “cuisson” de l’ensemble est très bien, la texture est parfaite, mais on ne peut pas profiter des goûts savoureux.

Pour le coup, cela gâchait le plat, mais on voyait quand même que c’était une personne qui savait cuisiné, au vu du reste. Une erreur du au stress de la compétition peut-être ? Je ne savais pas trop. Mais c’était clairement l’épice qui avait rendu ce plat trop difficile à manger pour ma part. Mes collègues ne semblaient pas spécialement gêné, le maire semblant apprécier tout de même.

- Si vous voulez un conseil pour les épices, n’hésitez pas à goûter au fur et à mesure que vous les intégrer. Mieux vaut s’y prendre ne plusieurs fois.

Ceci concluait ma dégustation et mon jugement.



« halloween »
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] Empty
MessageSujet: Re: Objectif Top chef [PV Abby et Elliot]   Objectif Top chef [PV Abby et Elliot] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Objectif Top chef [PV Abby et Elliot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: La Capitale ~ :: La Rue Piétonne :: L'hôtel Carnac-