La ville est en Septembre 2020

Partagez
 

 Welcome to America ! •• ft. Honoka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 342
Date d'inscription : 03/07/2018


Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Welcome to America ! •• ft. Honoka    Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 EmptyLun 13 Juil - 1:48


You're my moonlight...

... you're my sunshine ♪

Feat Warren Emerson & Honoka Yujira


Tu as fait une erreur. A croire que c'était comme un gène chez toi. Tu ne peux jamais t'empêcher de faire des bourdes qui gâchent la suite des événements. Comme actuellement. Tu n'avais pas prit le temps d'écouter ce qu'elle voulait vraiment, agissant sans réfléchir. Tu pensais, comme toujours, bien faire. Savoir ce qu'elle voulait sans même qu'elle ne le dise au préalable. Sauf qu'une relation, quelle qu'elle soit, ne marchait pas ainsi. Elle avait beau être ta petite amie, celle auquelle tu tenais plus que ta propre vie, tu ne peux pas la connaître dans les moindres détails, surtout quand la situation était inattendue, et tu n'avais pas pour habitude de mettre de la crème solaire sur une personne. Tu avais déjà lu ce genre de geste dans des livres, mais cela s'arrête ici. Alors bon, passer du littéraire au réel avait une saveur différente, et presque pas agréable sur ce coup. Ton malaise se voyait d'ailleurs avec ce tic venu de nul part, visant à créer des petites billes. Elles sont parfois faîtes de cristal, comme le laisser signer la base de ton pouvoir. Mais tu en faisais parfois, bien que rarement, en pierres précieuses. Elles ne sont pas non plus pures à outrance, car sinon tu pouvais aisément devenir riche, mais s'en était quand même.


Cependant, alors que tu étais face à elle, tu sentais sa douce main se poser sur la tienne, celle qui jouait avec la petite bille. Tu arrêtais de tapoter sur la table, étant légèrement apaisé par les caresses qu'elle faisait du bout de ses doigts sur cette main aux multiples petites cicatrices. Tu penchais doucement la tête pour la regarder, mais son regard devenait fuyard face à toi, car elle avait baissé la tête, alors tu ne pouvais pas te perdre dans le regard bicolore qu'elle possédait et que tu aimais tant. Tu l'écoutais d'une oreille attentive et d'un regard doux. Ses paroles étaient si douces, si honnêtes dans un sens, et tu la remerciais d'ailleurs d'être honnête avec toi. Tu en avais besoin après tout, pour que vous puissiez avancer dans de bonnes conditions, sans être affrontés à des différences de compréhensions qui peuvent mener, comme ici, à de mauvaises ambiances.  Mais ses paroles avaient aussi ce côté si... Rassurant. Tu ne faisais donc pas l'inverse, on va dire que tu fais tout de manière maladroite. Il faudrait que tu fasses un travail sur toi-même, ou que tu demandes à ce que l'on te guide un peu, mais cela semblait si... Compliqué, d'être humain. Tu avais alors souri quand elle rapprochait ta main de ses lèvres,  y déposant un baiser qui te faisait légèrement rougir. Pas aussi rouge que ta bille de rubis, mais presque. En voyant ses yeux larmoyants, et après avoir déposé une petite caresse sur sa joue, tu venais essuyer les larmes qui venaient à couler si il y en avait, esquissant le plus doux des sourires.


▬ « Je le comprends et je le vois. ... Ne dis pas ce genre de chose. Je me dois de me creuser la tête, faire tout ce qui en mon pouvoir pour te rendre heureux, c'est comme ça que je marche. ...C'est plutôt moi qui ne te mérite pas. Tu es si belle, si parfaite, si aimante et si douce... Haha, certains ne me croiraient pas si je leur disais que je sors avec une femme aussi merveilleuse. Il faut dire que tu as beaucoup de courage pour supporter un bouffon tel que moi. »


Tu lui faisais un clin d'oeil, signalant que c'était une pointe de sarcasme comme tu as l'habitude d'en faire. Tu la regardais, l'admirant de tout son être. N'appréciant pas qu'elle s'abaisse à des défauts et des incapacités. Tu n'arrives pas à voir en elle un seul défaut, tu penses que ta vision est la plus juste. Elle n'avait pas de défaut, elle est magnifique, charmante, curieuse... Une sorte de perle que tu pourrais faire apparaître. Mais la perle que tu ferais apparaître ne sera jamais aussi pure et brillante que la demoiselle qui était face à toi. Tu continuais de lui sourire, caressant sa joue, la lâchant quand le serveur était revenu. Le remerciant d'un hochement de tête, tu avais prit le petit flyer qui se trouvait sur la table, laissant ta petite amie manger tranquillement. Tu le lisais, esquissant un petit sourire en coin.


▬ « Cela te dérange si nous rentrons un peu tard ce soir ? »


Tu lui souriais, posant un doigt sur tes lèvres si elle posait la moindre question, lui signant qu'elle verra bien. Quand vous aviez fini, tu avais payé, mais tu étais allé chercher quelque chose au même restaurant, caché dans un sac. Proposant ton bras, tu lui signais que vous alliez un peu marcher, mais que cela en valait la peine. Commençant votre marche, Honoka pouvait voir que vous ne suiviez pas le trajet touristique. Gardant ton sourire ainsi que ton silence, tu marchais tout en reprenant la conversation.


▬ « Tu sais ce que j'aime... Je veux dire, plus que la mer ? »


Tu ne donnais cependant pas de réponse, laissant cette question en suspend. Vous aviez fait une assez grande balade, jusqu'à atteindre une grande colline. Le ciel devenait sombre, petit à petit. Tu avais déposé vos affaires au sol, prenant les mains de celle que tu aimais, la guidant vers l'étendu vaste que pouvait offrir le Minnesota. Tu la regardais dans les yeux, déposant un baiser sur son front avant de poser un doigt sous son menton, levant sa tête pour qu'elle regarde le ciel. Des petites lumières s'élançaient dans le ciel dans un cri sourd, avant d'exploser en plusieurs lumières, de plusieurs couleurs, de plusieurs "formes". Tu souriais, te baissant à sa hauteur pour te poser auprès de sa tête.


▬ « J'adore les feux-d'artifices et les millions de couleurs qu'ils projetent dans le ciel. »


A ces mots, tu t'étais redressé, les yeux brillant dû au reflet des feux tirés. Ce que tu avais acheté au restaurant était un pique-nique, pour que vous mangiez sous la lumière des feux et le reflet de la lune sur cet instant que tu aimais.

▬ « Tu en avais déjà vu ? »

A great moment ♪


▬ I think in #darkcyan

Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Honoka Yujira

Honoka YujiraMembre de l'AllianceMessages : 175
Date d'inscription : 21/02/2020


Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Welcome to America ! •• ft. Honoka    Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 EmptyLun 13 Juil - 4:03


Welcome to America ! ••  .

Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 NLhERKO
. . . .Il avait l’air de bien comprendre mes sentiments pour une fois. Et ça me faisait chaud au coeur. Il avait retrouvé cette chaleur si enivrante et douce. Il était toujours attentionné même dans les moments les plus difficile. Il avait même pris la peine de venir passer son autre main sur ma joue. Il avait senti que je m’étais encore mise à pleurnicher. Pour ne pas changer les habitudes. Je devrais d’ailleurs passer à autre chose. enfin je veux dire… Qui a envie d’avoir une petite amie qui se réfugie au moindre problème dans les larmes. Je devais arrêter ça.

A chacun de ses compliments je rougissais un peu plus. Je n’avais pour habitude de me faire jeter des fleurs de la sorte et pourtant avec lui c’était littéralement un florilège tous les jours de ma vie. A croire qu’il cherche à me faire devenir rouge ou à faire exploser mon coeur. Mais il n’en avait pas besoin j’étais déjà tombée follement amoureuse de lui au point ou je ne pouvais pas penser à un autre homme. Il n’avait d’ailleurs toujours pas perdu son sens de l’humour. Il faisait surement référence à la blague de son oncle. Comment déjà ? Jack ou John ? Je ne sais plus. Mais c’était un nom assez courant par ici.

Le serveur était passé pour nous déposer nos commandes je l’avais alors laché de peur de paraitre un peu trop lovey dovey. Ca devait être probablement gênant pour les personnes autour de nous. Et je mangeais alors en silence. Une fois mon repas terminé, je relevais un peu la tête et je l’avais vu se saisir d’un flyer sur la table et de le ranger assez vite avant de me demander si cela me déranger de rentrer tard ce soir. Pas du tout. Au contraire. Tant que j’étais avec lui et que ça lui faisait plaisir j’étais prête à tous les sacrifices.

“Non non, ça me va”

J’aurai tout le temps de me reposer plus tard. Je voulais profiter de chacunes des secondes de plaisir qu’il pouvait me procurer. Mais que voulait-il faire ?

“Mais tu veux f-”

Je n’avais pas eu le temps de finir ma phrase qu’il m’avait forcé à me taire en posant un doigt sur mes lèvres. Il ne voulait rien me dire. Il avait pris un sac d’ailleurs au restaurant. Qu’est-ce qu’il y avait dedans ? C’était une surprise toute préparée ? Je n’en sais rien. Puis au bout d’un moment nous sortions enfin du restaurant, main dans la main. La glace froide qui nous séparait avait fondu. Et il venait me poser une question assez étrange. Comme quoi il m’aimait plus que la mer.

“Euh… Je… Merci ? Mais pourquoi ?”

Je n’avais eu en guise de réponse qu’un silence. Aussi plat que ceux que je pouvais lui procurer. Je le suivais alors en silence, me laissant emporter comme une feuille au vent. Il m’emmenait vers le haut d’une grande colline. Il faisait déjà noir maintenant. Nous avions marché pas mal. Il avait déposé nos affaires au sol. Et il reprenait mes mains. Je le sentais poser ses lèvres sur mon front avant de me faire lever la tête au ciel. Au moment ou je les levais j’avais entendu une explosion et je pouvais voir des lumières se perdre dans la pénombre que nous offrait la nuit. C’était si beau. Il y en avait de toutes les couleurs et de formes diverses et variées.

“Ils sont magnifiques.”

Je ne voulais pas en rater une seule miette. Profitant du spectacle.

“Oui j’avais déjà pu en voir avant. Mais jamais c’était comme ça avec quelqu’un que j’aime tant… C’est… Beau… C’est si beau”

Il avait tout prévu c’est ça ? Il me réserve toujours de ces surprises. De plus en plus grandes à chaque fois, comme s’il n’avait aucunes limites. Je n’avais qu’une envie sur le coup. J’avais donc décidé de suivre mon instinct et de m’allonger au sol. Je l’invitais alors à me rejoindre. Et je lui tenais fermement les mains.

“Warren. J’ai passé une magnifique journée en ta compagnie… Je ne pouvais rêver mieux…”

Alors que les fusées et les mortiers volait encore dans le ciel noir je venais approcher mon visage du sien. Et je venais l’embrasser tendrement en même temps qu’un énorme booom. Je ne voulais plus le lâcher… C’était un moment si beau et romantique. Doucement je caressais l’arrière de sa tête venant jouer dans ses cheveux… Je n’avais plus peur. Je sais qu’il faisait de son mieux pour me ménager et me préserver de ces peurs que j’ai… Alors je me devais bien de le récompenser un peu pour ses efforts non ? Enfin je crois… Le silence était revenu sur la petite colline sur laquelle nous étions. Je crois que le spectacle était fini. Un peu trop tôt à mon goût peut-être.

“C’était… Si beau… Je veux revenir faire ça un jour ici avec toi. Promet-le moi”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 342
Date d'inscription : 03/07/2018


Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Welcome to America ! •• ft. Honoka    Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 EmptyMer 15 Juil - 23:10


You're my moonlight...

... you're my sunshine ♪

Feat Warren Emerson & Honoka Yujira


Tu fus, pendant de longues années, un simple mécanicien, vivant pour son travail et l'Alliance tout en usant de sarcasme envers toutes les personnes qu'il croisait. Peu de personne te supportait ou daignait être considéré comme un ami à tes yeux, car la notion d'amitié était, pendant une courte période, une perte de temps à tes yeux. Sortir, voir du monde et avoir un cercle d'ami. Tout cela, tu peux le faire seul dans un sens. Mais depuis que tu as goûté à l'amitié, à la famille, à l'amour, tu te rends compte que la solitude possède un énorme goût amer comparé à la compagnie humaine que tu pouvais avoir dans ton actuelle vie. Se rendre compte de cela, après vingt-huit ans d'existence peut paraître tardif et ironique, mais c'est ce qu'il s'était passé pour toi, et tu regrettes de ne pas l'avoir remarqué plus tôt, tu regrettes de ne pas avoir ouvert les yeux plus tôt, pour avoir une vie moins “ morose ” et “ plate ”. Malheureusement, il semblerait que tu sois le dernier dans tout, même le dernier pour te rendre compte qu'être un humain possédait bon nombre de choses positives. Mais tu le remarquais de plus en plus, surtout depuis que tu fréquentes cette jeune femme, cette japonaise qui avait prit ton cœur et qui le chérissait, même quand elle restait silencieuse ou quand elle ne comprenait pas tes petites plaisanteries et devinettes. Elle était adorable, et chaque jour, elle te donnait une raison d'exister, plus forte que la précédente.


Actuellement, si tu daignes t'efforcer de rester en vie, si tu daignes t'efforcer à viser plus haut, c'était  pour Elle. Pour qu'elle soit heureuse, que tu la préserves du malheur et du froid. Dès que tu l'enlaces, tu promet aux Cieux et aux Dieux que cette femme, que tu tiens dans le creux de tes bras, sera la femme la plus heureuse, car tu feras tout pour lui dessiner un sourire sur ses pâles lèvres, ou que tu feras tout pour rajouter des étincelles dans ses yeux bicolores que tu aimais tant. Tellement de promesses... C'était parfois dangereux de promettre autant de chose, surtout si ce sont des promesses faîtes aux étoiles, donc facilement brisées... Mais tu veux tout faire aussi pour tenir tes promesses, et faire que cette femme soit la plus heureuse, car elle le méritait. Elle avait ravivé cette flamme dans ton cœur, même inconsciemment, elle t'avait changée, en bien. En plus que bien. Elle t'avait donné une vision bien plus joyeuse, bien plus belle de la vie, te montrant que cette dernière ne devait pas être vécue seul, mais bel et bien entouré. Et si tu étais entouré de cette femme toute ta vie, alors tu supposes que la Vie telle que tout le monde la connaît, mérite d'être vécue. Esquissant un doux sourire, tu admirais la femme au regard bicolore, ce même regard tourné vers les feux d'artifices, aux milles couleurs.


Toi aussi, tu t'étais mis à regarder ces couleurs qui dessinaient et coloriaient le ciel, gravant en même temps cet instant dans ta tête, dans ta mémoire, comme un souvenir que tu ne voudrais jamais oublier. La respiration apaisée, tu l'écoutais, elle et sa douce voix légèrement masquée par le bruit des feux et des lumières dans les cieux. Lui répondant d'un sourire, tu te laissais tirer au sol, te perdant dans son regard. Tu serrais ses douces mains tandis que doucement, elle avait approché son visage du tient, t'embrassant en même temps qu'une explosion de lumière. Tu avais cette image romantique ancrée en toi, bien que tu avais lu ce genre de chose dans des livres, mais ici, tu le vivais pour de vrai, et tu comprenais pourquoi les personnages du même livre étaient heureux à ce moment là. C'était vraiment un moment précieux à tes yeux, que tu n'échangerais pour rien au monde. Tu veux que ces instants soient infinis, c'est pour cela que tu en profitais.


▬ « J'ai passé le meilleur moment de ma vie, car j'étais en ta présence... I love you... »


Tu avais déposé ta tête dans le creux de son épaule tandis que tu sentais qu'elle te caressait les cheveux de ses fins doigts. Ce simple geste te faisait sourire, alors tu fermais doucement les yeux, profitant d'être auprès d'elle. Tu te sentais bien, car tu te sentais presque protégé et aimé. Et c'était là des sensations bien nouvelles, mais pourtant si agréables. Tu en étais presque ému, tes yeux s'humidifiaient doucement alors que tu avais toujours ta tête contre elle. N'entendant plus d'explosion lumineuse, tu avais relevé le regard vers cette douce femme, que tu surnommais Sweetie. Cela lui allait bien. Tu lui souriais doucement, essuyant tes larmes du revers de ta manche. Tu lui avais doucement embrassé la joue, de toute la douceur du Monde, lui caressant doucement la joue. Tu étais allé prendre sa main, pour la serrer doucement.


▬ « Je te le promet qu'on reviendra, quand tu voudras, on reviendra. »


Tu lui souriais, lui donnant de quoi manger. La suite fût calme, profitant du paysage nocturne, du bruit des véhicules qui s'étaient stoppés pour laisser place à la faune de la nuit. Tu avais tout rangé, proposant ton bras à la jeune femme pour rentrer, chercher un taxi et tu en passes. Tu étais vraiment heureux, même si le son de ta prothèse signait trop d'effort, qu'importe, tu étais vraiment heureux et c'était le plus important. Vous étiez enfin rentrés, déposant vos affaires à l'entrée. Tu laissais la jeune femme se changer, prendre la salle de bain le temps qu'il lui faudra. Pendant ce temps, tu avais simplement retiré ta prothèse dans un grognement. Cela faisait longtemps que tu n'avais pas autant marché, autant bougé, et cela te faisait un peu mal. Mais si c'était pour voir un sourire sur le visage de Sweetie, alors cette douleur pouvait être oubliée. Car elle valait tout l'or du monde pour toi. D'ailleurs, tu farfouillais dans les papiers qu'il y avait dans votre chambre, voir si il y avait d'autres activités à faire. Laissant ta prothèse de côté pour laisser ta jambe respirer, car elle était rougie par les efforts, tu cherchais quoi faire demain.

A great moment ♪


▬ I think in #darkcyan

Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Honoka Yujira

Honoka YujiraMembre de l'AllianceMessages : 175
Date d'inscription : 21/02/2020


Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Welcome to America ! •• ft. Honoka    Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 EmptyJeu 16 Juil - 11:39


Welcome to America ! ••  .

Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 NLhERKO
. . . .Si je me plaignais du fait qu’il s’était fini trop tôt c’était pour la simple et bonne raison que je voulais passer plus de temps avec lui comme ça ici. C’était beau et magique. Je n’aurai jamais pensé qu’il puisse m’emmener voir un feu d’artifice. J’aurai voulu le faire avec lui un jour quand nous irons au japon pendant l’été. Il y a une ribambelle de feux d’artifices en tout genre à la fin des festivaux. Et puis c’était aussi un endroit ou il y avait plein d’activité à faire en couple et beaucoup des délicieuseries qu’il aime tant. Et puis il m’avait aussi dit qu’il voulait visiter mon pays natal. Et vu qu’il m’avait maintenant montré la ou il avait vécu lui aussi je me sentais un peu obligée de lui rendre la pareille. Pas que cela me dérangerait. Hormis le fait que le voyage est un poil long. Mais je m’en fiche, je le ferais des dizaines de fois si cela veut dire qu’il est là avec moi.

Nous étions restés lové un certains moment dans les bras l’un de l’autre. Il avait posé sa tête sur mon épaule lorsque je m’étais mise à jouer délicatement dans ses cheveux. Le temps s’était arrêté pour moi. Ou il s’était ralentit. Et j’aimais ça. Je pouvais passer toute la soirée dehors avec lui comme ça. Il remontait sa tête vers la mienne. Je le voyais… Ses yeux larmoyant… Qu’est-ce qu’il s’est passé pourquoi ? Avant même que je ne puisse tenter d’essuyer ses larmes et de comprendre pourquoi il était dans cet état il l’avait fait en passant ses manches sur ses yeux humides. Juste avant qu’il ne vienne poser un baiser sur ma joue et qu’il vienne la caresser. Il venait me promettre que l’on reviendra un jour. Mais quelque chose me bloquait toujours…

“Pourquoi ces larmes… J’ai fais quelque chose de mal ? Qu’est-ce qui ne va pas ?”

Peut-être que j’étais trop pushy avec lui je n’en sais rien… Je voulais simplement comprendre pourquoi il était comme ça.
Une fois le malentendu dissipé il m’avait proposé de manger quelque chose, On dirait des sandwich similaires à ceux qu’on avait pu prendre comme repas dans la journée. Il avait vraiment tout prévu depuis le début. C’est étonnant. Il est plein de surprises. Nous mangions calmement dans cette nuit noire qui s’étendait à perte de vue devant nous. Une fois fini il avait tout rangé. Je me sentais un peu trop chouchoutée… Mais bon si ça lui faisait plaisir je n’ai qu’à lui rendre la pareille lorsqu’il ne s’y attends pas. Il me tendait son bras. Je venais le saisir en le prenant contre moi et en le tenant fort. Rentrant comme ça. En taxi et jusqu'à l'hôtel. A peine arrivés il se posait le lit. Moi dans mon cas j’avais besoin de prendre une douche alors je réunissais quelques affaires pour un brin de toilettes. J’en avais bien besoin après toute cette marche après tout. Une fois que j’avais fermé le rideau et que je commençais à me déshabiller pour sauter dans la baignoire j’entendais de l’autre côté de la chambre il enlevait sa prothèse dans un clac strident. Je le laissais s’occuper de lui pendant le temps que j’y étais.

Ca m’avait pris en tout et pour tout une demi-heure je crois. J’en ressortais les cheveux encore légèrements mouillés. Mais j’allais bien mieux. Je portais encore mon kimono… C’était plus simple de dormir comme ça après tout. Je n’avais que ça sur moi de toute façon. Je venais me rapprocher de lui en lui disant que j’avais fini… Et en m’excusant de l’attente. Je venais m’asseoir à côté de lui sur le lit venant prendre son bras le gardant contre moi. J’avais passé la meilleure des journées.

“Tu fais quoi ? Tu cherches encore quelque chose à faire pour notre dernier jour ?”

J’avais l’impression qu’il fouillait pour trouver quelque chose à faire demain… Il voulait vraiment prendre les devants partout. C’était un peu étrange de le voir avec une seule jambe. Mais ça commençait à devenir une habitude maintenant… D’ailleurs en parlant de jambe.

“D’ailleurs ça va ta jambe ? Je veux dire on a beaucoup bougé aujourd’hui… Il ne faut pas que tu te surmènes non plus”

Je posais tranquillement ma tête sur son épaule venant poser ma main sur sa jambe qui devait probablement être meurtrie après une journée pareille. Il voulait comme toujours en faire trop… Bien que c’est un de ses traits très touchant, je ne pouvais pas m’empêcher de m’inquiéter pour lui. Je la caressais doucement… Peut-être qu’il avait besoin d’un massage ou je ne sais quoi ?

“Si tu as besoin d’aide avec ta jambe pour quoi que ce soit tu peux tout me demander. C’est la moindre des choses après t’être mis dans des états pareils juste pour me faire plaisir”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 342
Date d'inscription : 03/07/2018


Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Welcome to America ! •• ft. Honoka    Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 EmptyVen 17 Juil - 22:16


You're my moonlight...

... you're my sunshine ♪

Feat Warren Emerson & Honoka Yujira


Tu étais fier de ton idée des feux d'artifices, de ton idée de manger sous autant de lumières, de toutes les couleurs, de toutes les formes et tu en passes. Tu as toujours admiré d'ailleurs, cette sorte d'art. C'était tout un savoir, pour comprendre comment cela marchait, comment les agencer pour donner un spectacle si beau. Tu avais hésité, quand tu étais petit, à devenir artificier pendant un temps, avant de te tourner définitivement vers la mécanique. Car les deux étaient un bon métier en somme. Tu souriais quand elle te demandait si elle avait fait quelque chose de mal. Si elle savait que quoi qu'elle faisait, c'était quelque chose de bien à tes yeux, si bien que tu finissais par verser des larmes, alors que tu verses très rarement des larmes, encore moins pour ce genre de moment, car tu n'avais jamais eu la chance de connaître tout cela. Mais maintenant que tu le vivais, tu ne voulais pas que cela s'arrête. Alors tu l'avais rassurée, lui disant qu'elle n'avait rien fait de mal, bien au contraire.

Après avoir mangé et fait le trajet pour retourner à l'hôtel, tu la laissais s'occuper d'elle comme il se doit, tandis que tu t'attardais à trouver un activité pour votre dernier jour, déjà. Tu prenais, comme à ton habitude, toujours les devants, peut être un peu trop à force, mais c'est un tic, une habitude que tu possèdes et tu ne peux pas t'en séparer, tu es ainsi sans y faire quoi que ce soit. Tu avais retiré ta prothèse pour laisser ta jambe, du moins, ce qu'il en restait, respirer un peu. Cela paraissait parfois impressionant, que tu retires une "partie de toi" aussi facilement, et que tu te montres avec une seule jambe. Tu en as pleinement conscience. Mais à force, ton entourage devait en prendre l'habitude, ou alors tu tentais de les rassurer. Mais ce n'était pas le sujet ici, car tu devais trouver une occupatio pour demain.

Ta petite amie était sortie après une petite demi-heure, et la voir ainsi te fit esquisser un doux sourire, te reconcentrant sur ce que tu cherchais, sentant qu'elle s'était assise à côté de toi, serrant ton bras contre elle. Tu lui avais embrassé le haut de la tête, hochant légèrement la tête.

▬ « Je veux que cette dernière journée soit la plus belle. Alors je cherche une chose marquante à faire. »

Tu penchais la tête quand elle reprenait la conversation, changeant de sujet pour parler de ta jambe. Arf... Tu ne veux pas l'inquiéter, ni quoi que ce soit te concernant. Mais bon, elle avançait le sujet d'elle-même, alors tu n'allais pas changer de discussion, ce serait irrespectueux de ta part alors qu'elle demandait simplemet comment tu allais.

▬ « Sweetie. Ca va, ne t'en fait pas. Je n'aime pas quand tu t'inquiètes... »

Tu lui souriais doucement, posant délicatement une de tes mains sur une des siennes, qui s'était alors déposée sur ta jambe. Oui, il est vrai que tu n'aurais jamais voulu avoir cet accident, avoir tes deux jambes et pouvoir marcher des heures et des heures sans avoir mal après à cause d'une prothèse peu confortable. Malheureusement, cela faisait parti de ton passé et tu n'y pouvais rien. Tu caressais sa main, tournant ton regard vers le sien. Tu étais venu lui embrasser le cou avant de te lever, te tenant à un meuble non loin.

▬ « Ne t'en fais pas, si j'ai besoin d'aide, tu seras la première personne que j'appelerai. Mais maintenant, ça va. »

Tu t'étais doucement penché pour chercher des vêtements dans ta valise. Pour prendre une petite douche et pouvoir te poser un peu sous l'eau chaude.

A great moment ♪


▬ I think in #darkcyan

Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Honoka Yujira

Honoka YujiraMembre de l'AllianceMessages : 175
Date d'inscription : 21/02/2020


Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Welcome to America ! •• ft. Honoka    Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 EmptyVen 17 Juil - 23:36


Welcome to America ! ••  .

Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 NLhERKO
. . . .Je m’étais lové contre lui. Amoureusement. Je n’imaginais pas changer à ce point. Rester avec lui comme ça je n’en demandais pas plus et pourtant il cherchait encore à se donner à fond pour nous faire sortir demain… Il était si sérieux et plus je le regardais plus je le trouvais beau. Je n’avais jamais vraiment fait attention à ça auparavant, mais il était si viril à tout préparer et à prendre les devants comme ça. J’en avais les étoiles plein les yeux… En plus d’être naturellement agréable à regarder, il était sublimé par ce petit côté. Il n’y avait rien à faire je crois. Je l’aime et beaucoup trop… Qu’est-ce que je ferais sans lui. Je me pose encore et toujours la question. J’ai pu vivre de magnifiques moment avec lui et juste pour ça je ne sais comment le remercier. Je pouvais même sentir sa tendresse à travers le baiser qu’il posait sur ma tête tranquillement. Qui aurait pu croire que moi Honoka. La femme qui n’arrive même pas à commander un café toute seule, pouvait être aussi passionnée et amourachée à un homme.

D’ailleurs, cet homme en question m’indiquait qu’il n’aimait pas que je m’inquiète pour lui. Mais c’était un peu compliqué. C’était normal que je m’inquiètes pour lui après tout ce qu’il faisait pour moi. Je ne voulais pas qu’il se mette dans un état pitoyable. Il devait aussi prendre du repos. C’est à ça que ça sert les vacances non ?

“Je sais… Mais je vois que tu en fais beaucoup… Désolée… Je vais essayer de moins m’inquiéter…”

Enfin c’est ce que je disais mais je savais que c’était un peu impossible. Sa main s’était posée sur la mienne venant l’englober totalement. Ses grandes mains de mécaniciens. Elles n’étaient pas très douce mais je les aimais quand même. Je le voyais tourner son regard vers moi avant de s’approcher… Je le voyais il allait poser sa tête sur mon cou je crois… Alors je le relevais légèrement pour lui faire de la place. Mais au final je n’avais senti sa respiration que pendant l’espace d’un instant, avant qu’il n’y pose un baiser. Avant qu’il ne se lève pour chercher des vêtements pour aller se doucher… Je ne sais pas ce qu’il m’a pris à ce moment la. Mais c’était comme hier soir. Je sentais mon sang traverser l’intégralité de mon corps, et j’avais chaud d’un coup aussi. Je ne sais pas vraiment ce que c’était… Mais j’avais juste une envie… De le serrer contre moi et de continuer à l’embrasser. Alors que j’étais encore sur le lit je frottais mes deux jambes entre elles. Et je le regardais se pencher dans sa valise… J’avais envie… De continuer… Je n’en avais pas eu assez. J’en voulais plus. Je n’entendais pas ce qu’il me disait et je me ruais vers lui le tirant alors vers le lit. Il allait se doucher nan ? Alors je venais l’aider à enlever son haut tout en l’embrassant. Coupée entre temps parce que je devais passer son haut par dessus son visage. Et je continuais à l’embrasser avec fougue. Jusqu’à en perdre haleine. Je passais mes bras en dessous des siens en le serrant fortement contre moi… Venant moi aussi à mon tour lui embrasser dans le cou. Mon coeur battait si fort.

“Warren, i love yu”

Dans mon action je n’avais pas vu que mon kimono s’était encore légèrement défait… Je restais sur lui un petit moment. Je sentais sa respiration contre ma peau. Son odeur, sa chaleur…
Et d’un coup je ne sais pas pourquoi mais je me sentais comme réveillée. Je regardais un peu la situation dans laquelle nous étions et je me rendais compte de ce que je venais de faire… C’était… Pourquoi ? J’avais agis sous le coup de pulsions. Je me reculais doucement. En faisant un seul pas à la fois… Je n’avais pas peur de lui mais de sa réaction. Je me dirigeais alors vers le petit balcon que l’on avait sur notre chambre… Je me rhabillais un peu. J’avais une dégaine assez indécente… Je ne voulais pas qu’il me voit comme ça… Bien que ça ne me dérangeait pas trop… Nous étions en couple. Enfin si c’était étrange et bizarre. J’étais probablement rouge de honte maintenant.

“Je… Désolée… Je ne sais pas ce qu’il m’a pris… Je… Vais aller dehors prendre l’air… Prends ta douche”

Je finissais ma phrase et je fermais la porte en la claquant un peu… Je ne le savais pas mais j’étais enfermée dehors. Il était impossible d’ouvrir cette porte de l'extérieur. Je voyais le paquet de cigarette de Warren. Il avait l’air d’en prendre une à chaque fois qu’il n’allait pas bien ou qu’il était stressé. Et c’était mon cas je crois. Ou alors, j’ai un soucis, parce que je tremblais comme une feuille. Qu’est ce qu’il m’a pris. Idiote de Honoka.
Je venais m’asseoir sur une des chaise venant me recroqueviller en posant mes pieds sous mes cuisses et en cachant ma tête sur celles-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 342
Date d'inscription : 03/07/2018


Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Welcome to America ! •• ft. Honoka    Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 EmptySam 18 Juil - 9:53


You're my moonlight...

... you're my sunshine ♪

Feat Warren Emerson & Honoka Yujira


Tu étais heureux, et cela se voyait. Tu n'avais pas ce sourire malsain au coin des lèvres, tu n'avais pas cette manie d'user de  sarcasme en permanence,  non. Tu pouvais être toi, ce Warren aimant et bienveillant, et pas ce Warren qui avait systématiquement besoin de manipuler son entourage pour que tout aille dans ton sens. Jamais tu ne pourrais songer à manipuler ta petite amie, elle t'était bien trop précieuse, tu veux veiller sur elle et pas la détruire psychologiquement, tu te haïrais pour ça. Tu lui souriais quand elle signait qu'elle essayerait de moins s'inquiéter. Physiquement, tu lui montrais que tu la croyais, mais intérieurement, tu sais très bien qu'elle ne cessera jamais de s'inquiéter pour ta pomme, c'était comme une partie intégrante d'elle-même. Après avoir déposé un baiser dans son doux cou, tu étais allé prendre une douche... Enfin, c'était ce qui était prévu, à la base.

Tu l'entendais se lever, tournant ton regard vers elle, tu la voyais se rapprocher de toi, te tirant vers votre lit. Tu ne comprenais pas, mais tu te laissais faire... Ce n'était pas si désagréable que ça dans un sens. Tu fus officieusement un peu perplexe quand elle déposait ses lèvres avec fougue sur les tiennes, commençant à retirer ton propre haut de ses douces mains. Tu... Es censé faire quoi maintenant ? Ah. Mais cela te faisait sourire dans un sens, alors quand elle t'embrassait de nouveau, tu souriais contre ses lèvres. Posant tes mains sur son visage, profitant de ses baisers, de sa présence... Bien que tu étais d'abord étonné de son initiative, cela ne te déplaisait pas, et tu venais à peine de le remarquer. Tu te perdais dans cet échange, mais dans le bon sens, tu étais si bien..

▬ « I love you too, sweetie... »

Tu la regardais, elle et son visage si doux, ses cheveux si beaux... Cependant, tu sentais qu'elle se reculait de manière inattendue, tu penchais la tête, ayant froid vu qu'elle n'était plus auprès de toi. Tu penchais la tête, voyant son kimono mal mis, alors par instinct tu aurais voulu lui remettre, mais elle était partie sur votre petit balcon, s'excusant de sa réaction avant de claquer la porte pour prendre l'air. Tu étais redevenu perplexe, mais tu ne vas pas trop chercher, allant prendre ta douche, bien que tu avais fait en sorte d'aller très très vite. Alors tu avais prit une dizaine de minute, un quart-d'heure max. Sortant de la salle de bain, tu voyais qu'elle était toujours sur le balcon, elle allait avoir froid... Cherchant dans tes affaires, tu avais mis un t-shirt sur toi et tu avais aussi prit une veste à toi. Ouvrant la porte, tu fronçais les sourcils voyant qu'elle était assez compliquée à ouvrir... Elle l'avait peut-être bloquée de l'extérieur, mais au moins il semblerait que toi, de l'intérieur, tu avais pu l'ouvrir, rassurant. Ouvrant donc le balcon, tu t'étais approché d'elle, déposant la veste dans tes mains sur ses épaules, lui embrassant le front.

▬ « N'attrape pas froid, il fait frais le soir et je doute que ton kimono te protège très efficacement du froid américain... »

Tu lui souriais, reprenant ton paquet de cigarettes... Pour en sortir une, car tu avais simplement envie de fumer. La petite lueur de cette dernière rajoutait une petite lumière sur ce balcon un peu dans l'obscurité, mais pourtant éclairé par la lumière de votre chambre. Tu esquissais un petit sourire.

▬ « La prochaine fois, ne claque pas la porte, je crois que tu l'as bloquée et que tu ne pouvais plus l'ouvrir de l'extérieur... »

Prenant une bouffée, tu soufflais la fumée, reprenant.

▬ « Dis moi... Je prends toujours les devants mais... Tu veux faire quelque chose en particulier demain ? C'est toi qui décide pour notre dernière journée. »

A great moment ♪


▬ I think in #darkcyan

Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Honoka Yujira

Honoka YujiraMembre de l'AllianceMessages : 175
Date d'inscription : 21/02/2020


Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Welcome to America ! •• ft. Honoka    Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 EmptySam 18 Juil - 11:09


Welcome to America ! ••  .

Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 NLhERKO
. . . .J’étais encore perdue. Je ne sais pas pourquoi je pouvais devenir une furie comme ça. Je sentais quelque chose grandir en moi. Tout mon intérieur se bousculait. Je ne comprends pas pourquoi mais c’était toujours avec lui. C’était ça d’être amoureuse ? Je n’en sais rien. Mais il me faisait toujours cet effet. Et encore plus récemment depuis que je dormais avec lui. Cette envie forte de lui, de l’embrasser, de le serrer fort contre moi… De ne plus le quitter… Mais qu’est-ce qu’il m’arrive bon sang. Mais lui il n’avait pas l’air de réagir plus que ça… Enfin… Si… Je pouvais sentir son sourire en dessous de mes lèvres… Mais j’avais l’impression qu’il n’y avait que moi, avec ces pulsions… Ce n’était pas normal donc. Ou alors je ne lui faisais pas envie comme lui c’était le cas pour moi. Je regardais son paquet de cigarette, je jouais avec ce dernier. Parfois je venais même l’ouvrir. Il avait une petite odeur assez singulière mais je l’aimais bien en soi. Elle était douce. Probablement parce que cette petit odeur de tabac me rappelait l’être aimé ou autre. En parlant de lui il n’avais pas mis énormément de temps sous la douche… Ou alors je ne m’étais pas rendue compte du temps qui s’était passé. J’avais relevé la tête le regardant… Et je rougissais un peu. Il s’approchait de moi déposant un baiser sur mon front et laissant une veste sur mes épaules… Il est vrai qu’il faisait un peu frisquet et je n’étais pas très bien habillée. Je n’avais qu’un Kimono assez fin après tout… Je sursautais un peu en sentant ses mains se poser sur moi et je me sentais encore un peu comme tout à l’heure. Ces sentiments que j’éprouvais ne voulaient pas se résorber. Il me subtilisait son paquet de cigarettes des mains et venais en griller une. Je ne comprenais pas vraiment pourquoi certaines personnes aimaient fumer. Mais c’était assez beau et viril de le voir le faire.
Il m’expliquait que j’avais claqué la porte et que je m’étais enfermée dehors. Ce qui n’était pas si grave que ça au final… J’avais peur de faire de bétises à rester dans la chambre pendant sa douche. Donc tant mieux....

“Dé-Désolée…”

Demain sera une autre journée. Je ne savais pas vraiment quoi faire ni quoi lui répondre… J’avais entendu qu’il y avait ces énormes parc aquatiques, ou encore ces parcs de fêtes peut-être. Mais je ne sais pas. Je n’avais jamais pu y aller auparavant mais je n’entendais que du bien. De ces derniers. Peut-être faire ça ? Je n’en sais rien… Ah… Je n’arrivais pas à réfléchir avec lui dans les parages. Il fallait que je fasse quelque chose. Je n’arrivais pas à oublier ce qu’il venait de se passer alors que lui on dirait qu’il avait déjà tout oublié. Comme si ça ne lui faisait rien. Je n’avais pourtant pas pour habitude de lui sauter au cou comme ça… Enfin... Je...

“Je- Reviens…”

Je rentrais alors dans la chambre et j’allais me prendre un verre de whisky que je venais avaler d’un cul sec… J’avais besoin de me changer les idées. C’était la meilleure chose à faire je crois. Enfin boire aidait énormément. C’était devenu une habitude maintenant je crois… J’en reprenais un autre assez vite. Lui avait ses cigarettes et moi j’avais le mini-bar de l’hotel. Je sortais à nouveau dehors venant me poser à côté de lui… Il me parlait de ce que l’on pouvait faire le lendemain je crois que c’est ça.

“Demain… Je ne sais pas… Juste… Passer du temps… Avec toi. C’est déjà pas mal. ”

Je le laissais fumer sa cigarette et la finir… Restant la tranquillement en l’attendant Et au moment même où il la finissait. et je lui demandais.

“Dis… Je ne te fais pas… Envie.”

Je me levais alors me posant juste devant lui dos à la rambarde du balcon. Je posais une main sur son torse m’approchant de lui. L’alcool commençait déjà à faire effet.

“Je ne sais pas pourquoi mais ces derniers temps j’ai… Des envies de toi et me coller à toi de t’embrasser partout… De te câliner fort… De te garder rien que pour moi, parce que tu n’es… Qu’à moi…”

Je dénoue le noeud qui tenait mon kimono et je me collais à lui instantanément. Venant l’embrasser en me mettant sur la pointe des pieds. Sous la douce lumière tamisée de la lune.

“Je sais que je suis souvent… Bizarre étrange et distante… Mais je ne veux pas… Au contraire… Je veux… Me rapprocher encore plus de toi, passer du temps avec toi et te faire plaisir et sourire tous les jours… Parce que je t’aime. Je t’aime plus que tout au monde et je ne veux pas te perdre.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 Azye
Warren Emerson

Warren EmersonMessages : 342
Date d'inscription : 03/07/2018


Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Welcome to America ! •• ft. Honoka    Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 EmptyLun 20 Juil - 1:51


You're my moonlight...

... you're my sunshine ♪

Feat Warren Emerson & Honoka Yujira


Tu étais toujours perplexe sur ce qui venait de ce passer il y a quelques minutes, mais tu faisais mine que c'était déjà du passé, qu'importe. Même si bon, ce n'est pas pour autant que tu allais facilement oublier le fait que ta petite amie pouvait prendre ce genre d'initiative. Enfin, tu n'allais pas chercher, il y avait peut être quelque chose qui t'échappait, qu'importe comme tu le disais si bien. Le plus important pour toi était qu'elle n'attrape pas froid en allant dehors. Car bon, tu veillais sur elle, même malade, même si éviter qu'elle n'attrape froid faisait partie de tes priorités aussi. Cependant, elle n'avait pas l'air dans son assiette, ce qui te préoccupait assez. C'était par rapport à ce qu'il s'était passé ? Tu n'y voyais pas d'inconvénient, mais tu ne veux pas que cela la travaille ainsi... Tu penchais cependant la tête quand elle s'excusait, même si tu ne comprenais pas vraiment pourquoi elle avançait des excuses.  Tu ne sais pas vraiment quoi répondre pour le coup, si ce n'est gardé ta tête penchée ainsi tout en la regardant d'un air interrogateur. Mais tu restais silencieux, surtout quand elle signait qu'elle revenait. Ah, bon, soit.


Tu ne la suivais pas, te contentant de t'accouder à la bar du balcon, observant les lumières lointaines de la ville. La fumée montait en l'air doucement dans un soupire que toi seul pouvait entendre vu que ta petite amie était rentrée dans votre chambre d'hôtel pour faire tu ne sais quoi. Mais tu n'allais pas fliquer tous ses faits et gestes; elle était grande. Elle faisait bien ce qu'elle voulait. Mais tu n'avais pas eu besoin de te poser plus de question, vu qu'elle était revenue assez vite, et rien que la voir te comblait de bonheur, te faisait sourire. Il est vrai que demain vous pouviez passer une journée plus simple. Il faudrait que tu y réfléchisses, mais il était tard, vous étiez fatigués, tu y réfléchiras demain tu penses. Alors que tu avais fini ta cigarette, elle s'était levée, doucement, s'adossant à la même barre que le balcon, là où tu étais, et te posait une question qui te rendait perplexe encore une fois. Tes joues devinrent rouges, mais l'obscurité de la lune permettait de le masquer un peu. Tu la laissais finir, car il semblerait qu'elle en ait des choses à dire. Plus elle avançait, plus tu rougissais, et c'était comme ça jusqu'à ce qu'elle vienne se coller à toi, dénouant le nœud de son kimono. Tu souriais contre ses lèvres, avant de la regarder, posant une main sur sa hanche, tandis que ta seconde main lui caressait les cheveux.


▬ « Sweetie... »


Tu remontais ta main, pour finir par doucement l'enlacer, la serrant contre toi, délicatement, avec toute la tendresse du monde. La main qui caressait ses cheveux s'était baissée, pour caresser son visage, car ton propre visage était aussi dessiné d'un sourire.


▬ « Je ne suis qu'à toi, je t'appartiens, et je t'aime de toute mon âme. J'ai... Envie de toi aussi, de te sentir contre moi, toi et ta chaleur enivrante, ta douce voix... Te serrer contre moi sans jamais te relâcher... »


Tu avais fini par l'entourer complètement de tes bras, déposant deux baisers sur ses lèvres, ses douces lèvres dont tu te souviendras toujours de leur douceur et de leur goût si doux. Tes mains caressaient doucement son dos, cessant de l'embrasser pour poser ton front contre le sien, en te baissant un peu. Qu'est-ce que ta taille peut être handicapante par moments...


▬ « Tu n'es pas bizarre, tu es la plus belle et la plus parfaite du Monde. Et je t'aime pour ça, car tu es toi, tu es ma précieuse Honoka... Je ne veux pas te perdre non plus... »


Un petit sourire en coin se dessinait, tes main passaient sur son corps pour atteindre ses mains, la gardant contre toi, tu serrais ses mains, commençant quelques pas, comme si tu avais commencé à valser, très lentement.


▬ « Promet moi que tu seras toujours auprès de moi... Promet moi que... Je pourrais toujours faire ça, te serrer contre moi, serrer tes mains, poser mon front contre le tient, s'il te plait, promet le moi... »

A great moment ♪


▬ I think in #darkcyan

Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 Unknown

Merci Amy ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Honoka Yujira

Honoka YujiraMembre de l'AllianceMessages : 175
Date d'inscription : 21/02/2020


Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Welcome to America ! •• ft. Honoka    Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 EmptyMar 21 Juil - 21:17


Welcome to America ! ••  .

Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 NLhERKO
. . . .Qu’est-ce qu’il me prenait de faire ça je n’en sais fichtrement rien. On va mettre ça sur le dos de l’alcool ce sera plus simple. De toute façon ça ne sera pas la première fois que je fais n’importe quoi parce que je me suis mise à boire de l’alcool. C’était la première fois que je l’avais vu à mon retour à Quederla. Nous avions passé une journée ensemble et nous étions même parti dans un bar. Cela faisait longtemps que je n’avais pas bu et j’étais saoule très vite et lorsqu’il m’avait raccompagné chez moi je l’avais gardé contre moi allant même jusqu’à l’embrasser avant de m’endormir dans mon lit. Mais la j’étais à un tout autre niveau… Mais je ne sais pas pourquoi j’avais ces envie fortes… Et surtout ces questions qui me perturbaient…

Je sentais ses mains se poser sur mon corps… L’une sur mes hanches. L’autre jouant dans mes cheveux alors que je l’embrassais avec passion sentant son petit sourire se profiler. Il faisait froid dehors mais je n’avais pas si froid que ça en fin de compte. Entre les effets de l’alcool et la chaleur que je ressentais venant de lui, tout se passait bien. Je le laissais parler et faire de moi ce qu’il voulait… Il posait aussi son front contre le mien… Je le voyais se pencher il ne devait pas être dans une position des plus confortable. Il me signifiait que je lui appartenait et qu’il m'appartenait. C’était ça d’être en couple ? A chaque compliment qu’il me faisait je sentais mon coeur battre de plus en plus vite. Il entrecoupait chacunes de ses phrases, par un ou plusieurs baisers. Et moi je crois que je tombais un peu plus amoureuse de lui à chaque fois. Je le sentais descendre ses mains sur mon corps tout en venant les prendre.

“Moi non plus au grand jamais je ne veux te perdre.”

Et puis d’un coup d’un seul il s'était mis à bouger lentement comme s’il voulait m'entraîner dans une petite danse. Je le laissais faire posant ma tête sur son torse.

“Jamais je ne m’en irais, je serais toujours là auprès de toi… Ta petite Honoka. Rien qu’à toi”

Je dansais un peu avec lui faisant de petits mouvements. Il n’avait pas sa prothèses et je n’avais pas vraiment envie de le faire tomber au sol non plus… Mais je voulais continuer d’apprécier ce moment encore un instant avec lui. Je me sentais ne faire qu’un avec son coeurs. Je ne savais pas vraiment danser… Et pourtant avec lui ça se passait bien c’est comme si c’était inné. Après quelques tournis qui n’avaient eu que pour conséquence de dévoiler un peu plus ma peau sous ce ciel étoilé je le ramenais avec moi dans la chambre en prétextant un peu de fatigue et en y allant à son rythme. Il se déplaçait à cloche pied… Donc bon… Je le laissais prendre place dans le lit, pendant que je me mettais à éteindre les lumières et à fermer les portes et je venais me mettre au dessus de lui en venant l’enlacer…

“Je crois que… Je t’aime beaucoup beaucoup trop, je suis totalement à toi et je jure de toujours me dévouer à toi. Corps et âmes.”

Je collais mon corps contre le sien venant encore une fois lui voler quelques baiser assez passionnés. Je crois que je l’aime et je crois que l’alcool me confirme dans cette idée. J'étais la plus heureuse des femmes sur ce monde.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Welcome to America ! •• ft. Honoka    Welcome to America ! •• ft. Honoka  - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Welcome to America ! •• ft. Honoka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Au Delà des Frontières ~ :: La Mer et le Monde-