La ville est en Septembre 2020

Partagez
 

 Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias Empty
MessageSujet: Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias   Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias EmptyMer 17 Juin - 15:27

Vella
Amara

Arias
Blom

「 Une main tendue, un refus incertain 」
Cette après-midi était plutôt banale. Je n’avais rien de spéciale à faire, pour ne pas dire que je tournais en rond. Enfin, ce petit moment de blanc était plutôt agréable. Depuis que je suis conseillère, je n’ai presque plus ce genre d’après-midi. Puis une idée me traversa la tête. Et si j’allais m’entraîner un peu à la rapière ? Depuis que je suis dans le conclave, je n’ai encore pas eu de temps à consacrer à l’entraînement.

Cette rapière appartenait à Hideki, il était bien plus fort que moi. Lui, il était très doué, mais c’était un peu comme une passion pour lui. Il aurait pu devenir encore meilleur si il… Enfin bref, le passé c’est le passé. J’évite de trop repenser au passé même si cette rapière m’y force un peu. Si je m’entraîne, c’est uniquement parce que maintenant, j’ai de nouvelles responsabilités. Je dois donc être plus forte.

Lorsque je dégaina la rapière, ça recommençait. Je le voyais à chaque fois. Cela fait sans-doute parti des raisons pour lesquelles je ne m’entraîne que très rarement. J’aimerais me détacher un peu du passé, mais c’est un peu compliqué. J’ai tout repris de lui, sa rapière, sa boîte de nuit et même son tatouage. Je m’entraînais alors que toute ses pensés m’envahissait. Le rythme de mes enchaînement s’accéléra brusquement, mais évidemment, je perdis le fil. Je me suis blessé en pensant bêtement au passé. Cela m’apprendra à laisser mes émotions me contrôler, encore une fois. Je me suis malencontreusement blesser sur la longueur du bras gauche. La blessure n’était pas hyper profonde, mais suffisamment pour que le sang vienne tâcher mes vêtements.

Heureusement que personne n’étais là… Quoique, quelqu’un était en train d’arriver. Lorsque je le vis s’avancer, je remis mon masque neutre, malgré la souffrance physique et émotionnel. Hors de question qu’il me voit ainsi. J’espère qu’il ne vient pas me parler et qu’il va passer son chemin. C’est un jeune homme que je connais très peu. Je sais juste qu’il s’appelle Arias, du moins je crois. C’est quelqu’un qui à l’air plutôt sombre. Du moins ça, c’est ce que son apparence daigne bien vouloir montrer. Je suis bien placer pour savoir que l’apparence ne montre pas toujours la vérité. Je range ma rapière, baisse la tête et m’apprête à partir tout en cachant au mieux ma blessure qui est sûrement trop imposante pour la cacher totalement. J’espère qu’il ne l’a pas remarqué, mais j’ai peu d’espoir. Pour éviter d’éveiller le moindre soupçon, je me contente d’un simple bonjour, par respect. Espérons qu’il ne cherche pas à aller plus loin…
Revenir en haut Aller en bas
Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias 2zra
Arias E. Blom

Arias E. BlomMessages : 516
Date d'inscription : 07/06/2015


Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias Empty
MessageSujet: Re: Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias   Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias EmptyMer 17 Juin - 21:06



YUne main tendue, un refus incertain


Une journée banale comme un simple membre de l’Alliance, loin de mon titre et mon poste d'ambassadeur. Je jongle entre mes fonctions et ce n’est pas plus mal, au moins je peux accomplir ma mission ici tout en étant utile au pays que je dirigerais un jour. Comme le dit mon père : « Cette fonction t’apprendra les bases de la politiques, l’avenir de notre pays reposera sur tes épaules un jour, alors prend autant d’expérience qu’il te faut là-bas ». Certes, et au passage ramener la paix dans cette ville.

J’avais quitter mes fonction d'ambassadeur et de ce fait l'ambassade en début d’après-midi, me rendant discrètement au QG pour voir les actualités et les missions. Bien que prudent, je ne risque plus de créer d’incident diplomatique maintenant. Me balader dans les couloirs du QG, comme un simple membre me fait bizarre. Avant j’étais Valet, protecteur du roi ou de la reine avant de terminer Joker, membre influent réglant des soucis interne et en charge du recrutement. Je suis encore connu et j’ai droit à du respect du à mes anciens statut, c’était agréable de se sentir intégrer… Je connais une majeure partie de ces membres, outre les Domae, et ça me fait parfois plaisir quand on m’aborde pour me saluer et me parler de tout et de rien.

Alors que je me remémorais des souvenirs, je passais dans les couloirs des salles d’entrainement et j’entendais le bruit d’une lame dans le vent, seule, si seule… Par curiosité je me dirigeais vers la fameuse salle d’entrainement et ce que je découvris me rappelais moi, il y a quelques temps.

Une femme, seule, s’entrainait avec tout autant de solitude. Cependant, on sentait que son entrainement était parasité par quelque chose et ce qui devait arrivé arriva. La lame coupa la chair de son bras. C’est à ce moment d’ailleurs que je me permis d’entrer dans la salle pour venir voir comment elle allait.

En me rapprochant je pouvais deviner les trait de notre Conseillère actuelle, un haut poste au sein du Conclave. Je la respectais pour cela. D’ailleurs, alors qu’elle s’approchait, surement pour partir, je m’inclinais légèrement pour la saluer et répondre à son bonjour.

- Madame.

Alors qu’elle allait continuer sa route, je sortais de derrière mon dos la fameuse trousse de soin qui accompagne chaque salle d’entrainement. Il faut dire qu’un accident est si vite arrivé. J’esquissais un léger sourire, il faut dire que les légère gouttes de sangs qui coulaient le long de son bras ne trompaient personne, encore moins moi qui l’avais vu se blesser.

- Je crois que vous avez besoin de soins. Vous permettez ?

Ma voix n’étais pas spécialement amicale, courtoise, respectueuse, mais sans plus. Non visage était assez fermé, mais je souriais légèrement pour la mettre en confiance. Quant à elle, je voyais très bien en elle ce que j’étais avant. C’est peut-être pour cela que je me trouve devant elle, en ce moment, pour lui tendre la main ?



(c) Agora







Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias 7y6o
~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~

Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias 2jqf

Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias Unknown

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias Empty
MessageSujet: Re: Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias   Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias EmptyJeu 18 Juin - 17:43

Vella
Amara

Arias
Blom

「 Une main tendue, un refus incertain 」
J’ai toujours été plutôt orgueilleuse et je mentirais en disant que cela n’a aucun impacte sur mes actes. Ma fierté m’a souvent forcée à refusé toute aide, du moins, quand je le pouvais. Ce jeune homme m’avait vu me blesser. Si ça c’était arrêté là, ça irai, mais il m’a proposé son aide. Si j’accepte son aide après m’être blesser lors d’un simple et débile entraînement, bonjour la réputation ! Non, c’était juste impossible d’accepter une aide de qui que ce soit ! Alors je baisse simplement la tête.

- Non je n’ai…

À peine j’avais commencé à formuler ma phrase que je la remit en question. En baissant la tête, j’ai clairement vu mon bras ensanglanté, gouttant à fréquence régulière. Si je sors ainsi, impossible de ne pas me faire remarquer. Et là, ce ne sera pas simplement un jeune homme qui sera au courant de cette maladresse mais toute l’alliance. Il ne fallait donc pas que je sorte dans cette état et le jeune homme avait déjà dans ses mains, la trousse de secours. Bon pas le choix, je dois accepter ça proposition, même si ça en met un sacré coup à ma fierté

- Oui allez-y, si ça vous fais plaisir. Dis-je en lui tendant mon bras.

L’atmosphère était beaucoup trop inconfortable, je me sentais gênée. Me faire aider ainsi par un homme qui venait de s’incliner légèrement, ça me paressait pitoyable. Il fallait que j’engage une autre discussion pour qu’il ne constate pas trop ma gêne, même si il va sans-doute la constater un peu. Il fallait trouver une discussion sans importance est axée sur lui, pour ne pas à avoir à parler de moi, et pourquoi pas, en apprendre plus sur lui.

- Et… Tu venais pour t’entraîner ?

Je ne suis pas très à l’aise pour démarrer une discussion, mais là, j’avais pas trop le choix encore une fois. Enfin bref, je ne vais pas trop discuter non plus. Plus vite il aura terminé, plus vite je partirais et on oubliera ce petit désagrément. Je n’avais qu’une hâte, c’était de partir loin de la salle d’entraînement. Je ne suis pas prête de revenir du coup. Ça aura au moins eu le mérite de me refroidir pour l’entraînement à la rapière. De toute façon, avec mes nouvelles responsabilités, je ne devrais pas avoir trop de temps à consacrer à l’entraînement.

Peut-être était-il venu s’entraîner, et j’espère que c’était bien ça. Car si il était venue parce qu’il m’avait entendu, sa réponse n’aurait pour effet que de me gêner d’avantage. De plus, cela signifierait que j’ai eu de la chance que personne d’autre n’était là, et je n’aime sentir mon destin entre les mains de la chance. Je préfère le savoir entre mes mains afin d’avoir un destin bien contrôlé et bien calculé. Enfin bon, là, j’avais vraiment pas été prudente et, encore une fois, c’est à cause de mes sentiments que j’ai perdu le contrôle de la situation. Exactement comme la dernière fois.
Revenir en haut Aller en bas
Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias 2zra
Arias E. Blom

Arias E. BlomMessages : 516
Date d'inscription : 07/06/2015


Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias Empty
MessageSujet: Re: Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias   Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias EmptyVen 19 Juin - 18:27



YUne main tendue, un refus incertain


Je n’ai jamais été un homme très attaché à son égo, je savais me montrer humble, cependant je connaissais mes capacités et mes limites, même si je ne les scandais pas à haute voix. Même quand j’atteignis le rang de Valet ou de Joker, je m’efforçais d’être dans la retenue. Je peux comprendre que pour certains montrer une faiblesse revient à entacher sa fierté, avant j’avais ce penchant pour cacher mes faiblesse aussi et il semblerait que la demoiselle en face de moi soit comme moi, avant.

Elle commençait sa réponse négativement et je n’allais pas insister plus que nécessaire pour la convaincre. Elle était grande et c’était son choix. Cependant, quand elle vit son bras laissant échapper des perles rougeâtres, elle sembla revenir sur sa décision, me tendant son bras.

Je souriais légèrement, son attitude me faisait doucement sourire car cela me rappelais mes premières années au sein de l’Alliance. Je prenais délicatement son bras pour voir un peu de quoi il en retournait. Je l’incitais à s’asseoir au sol avec moi pour plus de confort et regardais un peu cette plaie.

- Vous avez de la chance, ce n’est pas profond comme entaille. Cela aurait put être pire.

Et par pire j’entendais l’hémorragie. En fin de compte un peu de désinfectant, de quoi éponger le sang et rapprocher les berges, des compresses et un bandage et ça ira mieux. Je ne suis pas médecin, mais je me suis souvent blessé, que ce soit à l’entrainement ou en mission, de ce fait j’avais quelques notion rudimentaire, mais elle devrait consulter un médecin juste après, dans le doute.

- Hmm ? Non, je ne venais pas m’entrainer. J’ai entendu du bruit et par curiosité je me suis aventuré ici.

C’est vrai que c’est beaucoup par curiosité que je suis ici et un peu par chance car si je n’étais pas là, la jeune femme serait partie, le bras entaillé. Le posais des compresses pour absorber le sang et reprenais après un moment de silence.

- Désolé si ma curiosité vous a gênée dans votre entrainement… Même si vous aviez l’aire assez perturbée avant mon arrivée.

Une fois le sang épongé et la plaie déjà plus nette, je prenais des compresses que j'imbibais d’eau et d’autre d’antiseptique. Cela n’allait pas être très agréable pour le coup, mais après ça, ça ira mieux. Je devrais peut-être essayer de lui changer les idées ?

- À quoi pensiez-vous pendant votre entrainement ? Si ce n’est pas indiscret bien sûr. Attention ça risque d’être désagréable.

Je l’avertissais avant de doucement nettoyer la plaie avec de l’eau, puis je sèche et enfin je met l’antiseptique. Pendant toute cette procédure, j’essayais de la faire parler, si elle en avait envie, pour qu’elle pense à autre chose que la douleur. Mon ton était neutre, mon visage aussi, le sourire que j’affichais avait doucement disparue alors que je me concentrais pour lui faire le moins mal possible tout en lui changeant les idées. Un véritable masque neutre, absorbé dans son monde à lui.




(c) Agora






Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias 7y6o
~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~

Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias 2jqf

Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias Unknown

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias Empty
MessageSujet: Re: Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias   Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias EmptySam 20 Juin - 18:03

Vella
Amara

Arias
Blom

「 Une main tendue, un refus incertain 」
Je vois bien que c’était partit d’une bonne intention, mais cela me mettais mal à l’aise d’être soigné au beau milieu de la salle d’entraînement pour une simple bourde de ma part. Bon, il avait l’air de savoir ce qu’il faisait, bien que ça me paraissais déjà beaucoup trop long. Peut-être avait-il déjà suivit une formation, à moins qu’il ait l’habitude de soigner ses camarades, ou peut-être même, de se soigner lui-même. J’ai évité le pire ? J’ai du mal à voir ce qui pouvait être pire que cette perte de fierté… Bon, après réflexion, c’est vrai qu’une hémorragie causé par un petit accident à l’entraînement aurait été encore pire, rien que pour mon image.

Il était donc venu par curiosité… à cause du bruit que j’ai fait donc. Cette situation semblait le faire sourire. Super, au moins un qui sourit… Ce qui m’inquiète maintenant, c’est, quel genre de type est-il. Il pourrait très bien être un de ces vautours qui profiteraient de ce genre de situation pour me discréditer et prendre du galon… C’est un comportement vraiment puéril et dangereux pour l’alliance. Alors que je voulais lui parler de cette préoccupation, il enchaîna avec une question encore plus dérangeante. En effet, j’étais perturbée, mais ça ne se reproduira plus.

Je ne lui parlerais pas de mon passé. Ni de la trahison de ma famille, ni de Hideki, ni rien. Ce n’était pas lui le problème, c’est simplement que je n’aime pas parler de mon passé. Les gens n’ont pas à savoir ce que j’étais avant, ils doivent se contenter de ce que je suis maintenant. Même Warren est très peu au courant de mon passé, alors que s’est aujourd’hui, mon plus proche ami au sein de l’alliance. Alors je ne vois pas comment je pourrais lui parler de mon passé.

- Non je ne souhaite pas en parler. Dis-je avec un air plutôt grave.

À la fin de ma phrase, je senti une douleur assez vive le long de tout mon bras. Étant habituée à cacher ce que je ressens, je restais impassible face à cette douleur. Je lui avait déjà trop exposé mes faiblesse, alors cette fois, je ne laissais rien transparaître. Il me suffit de serrer un peu les dents et ça passait tout seul. J’attendis que la douleur retombe un peu pour enchaîner sur cette fameuse question que je voulais lui poser tout à l’heure.

- Pour des raisons évidentes, j’aimerais que ce désagrément reste entre nous… Vous êtes d’accord ?

Je ne suis pas dupe, je sait que si il le souhaite, il peut simplement me mentir. J’essaierais de voir si il est sincère ou non. Analyser les gens, c’est quelque chose que j’ai l’habitude de faire, mais parfois, c’est tout bonnement impossible. Quoi qu’il arrive, il faudra quand même que je me méfie. Je ne le laisserais pas foutre en l’air ma réputation. Ce n’est pas uniquement dans mes intérêts, mais également dans les intérêts de l’alliance.
Revenir en haut Aller en bas
Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias 2zra
Arias E. Blom

Arias E. BlomMessages : 516
Date d'inscription : 07/06/2015


Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias Empty
MessageSujet: Re: Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias   Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias EmptyDim 21 Juin - 15:25



YUne main tendue, un refus incertain


Vella Amara, avant qu’elle ne devienne Conseillère les anciens Jokers avait un dossier sur elle, je n’ai pas pris la peine de fouiller plus là-dedans quand j’étais en fonction, mais elle avait cette réputation de femme froide, comme moi auparavant… Ce comportement m’avait éloigné de pas mal de choses et c’est dommage dans un sens qu’elle passe aussi à côté de pas mal de choses à cause de ça, mais bon… Je n’en sais pas plus sur son passé en détails. Elle doit avoir ses raisons.

En tout cas elle confirmait cette réputation face à moi, neutre même dans la douleur, même si je sentais la contraction de ses muscles au creux de ma main qui tenait son bras. Elle ne le montre pas, mais son corps le ressent et je trouve que c’est une grande force de ne pas montrer cette douleur. Cependant, je pense que les blessures du coeur devraient se voir de temps en temps car parfois nous n’avons pas toujours les pansements pour soigner ce genre de blessures. Enfin, ce n’étais que mon avis…

Alors que je commençais à poser les pansements pour rapprocher les berges de sa cicatrice, je l’entendais me répondre déjà sur ce qui l’avait poussée à être si « perturbée » mais elle ne voulait pas en parler et elle était claire à ce sujet. Je n’insisterais d’ailleurs donc pas. Cependant, la suite me fit doucement sourire. Elle me prenait pour quelqu’un qui veut lui nuire ? J’aime ma seconde famille et tout ses membres, ce n’est pas aujourd’hui que je trahirais la confiance d’une de mes sœur.

- Comme vous voudrez, mais faites une activité moins à risque la prochaine fois pour vous changer les idées. Et… J’inspire donc tant la malhonnêteté ?

Après tout je me suis souvent caché derrière un masque, ce serait compréhensible qu’on pense ça de moi, même si c’est un peu triste. Alors que je posais des compresses sur la plaie et bandait doucement le bras de la jeune femme, je lui expliquais pourquoi elle n’avait pas à craindre quoi que ce soit de moi.

- J’ai été Valet et Joker, je sais tenir ma langue, mais par-delà ça… Cette Famille compte beaucoup pour moi. Alors une de mes sœurs n’a rien à craindre de moi.

Je m’arrêtais dans mon bandage pour reporter mon attention sur elle, venant lui sourire doucement. Cette Famille était tout pour moi, elle m’a recueillie alors que j’étais au bord de la mort. Je lui dois beaucoup et je serais toujours là, tel un pilier à travers le temps, si on a besoin de moi.




(c) Agora






Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias 7y6o
~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~

Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias 2jqf

Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias Unknown

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias Empty
MessageSujet: Re: Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias   Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias EmptyMar 23 Juin - 14:01

Vella
Amara

Arias
Blom

「 Une main tendue, un refus incertain 」
À une époque, j’ai fais confiance en certaines personnes. Je n’ai pas imaginé que les personnes les plus proches de moi pouvaient me trahir. J’ai toujours eu du mal à faire confiance, mais j’étais tout de même plus ouverte. Si il y a bien des gens en qui ont peu avoir confiance, c’est ça famille non ? Si non, en qui avoir confiance. Ils m’ont trahi, ils ont tué Hideki, alors je me suis rendu compte que j’avais fais confiance aux mauvaises personnes. À partir de là, je n’ai plus jamais voulu donné ma confiance aussi facilement. Désormais, je me méfie de tout le monde. Ce jeune homme ne m’inspirais absolument pas la malhonnêteté. Non, ça ne vient que de moi.

Ce qu’il m’avait dit m’avais plus ou moins convaincue. Évidemment, je resterais sur la défensive, mais il a l’air plutôt sincère. Je n’irais pas jusqu’à dire qu’il me donne envie de le croire, mais disons que je vais m’en tenir à cette réponse. Vu la situation, je n’ai pas vraiment le choix pour l’instant.

- Vous ne m’inspirez pas la malhonnêteté non, ne vous inquiétez pas. Ce n’était qu’un simple réflexe.

C’était là plus qu’un simple réflexe bien-sûr, mais je n’avais pas envie de m’étaler là dessus. Si non, la discussion risquerait de me ramener à mon passé. Je pourrais être obligée d’en dire plus que je ne veux bien en dire.

Un détail m’avait interpellé dans sa réponse. Il m’avait vue comme une de ses sœurs ? Alors il a suffisamment confiance en toute l’alliance pour la prendre comme sa famille. Cependant, la famille peut parfois être plus cruelle qu’on ne l’imagine. Néanmoins, il a réussi à me tourmenter un peu. Comment fait-il pour faire confiance à se point en ceux qu’il connaît à peine. Peut-être est-il juste trop naïf. Il n’a peut-être jamais vécu quoi que ce soit l’obligeant à voir la cruauté de l’homme. Peut-être que ce n’est qu’un masque hypocrite ? Il dit avoir confiance en chaque membre de l’alliance, mais peut-être qu’il ment. Une partie de moi voulais juste partir rapidement, vu la position dans laquelle j’étais. Mais une autre voulait en savoir plus. Maudite soit cette partie de moi…

- Vous dites que l’alliance est votre famille. Es-ce que ça veut dire que vous faites confiance en chaque membre de l’alliance ? Si c’est le cas… Je pense que vous devriez faire d’avantage attention à vous et au vrai visage de chaque membre. Parfois, ceux qui nous trahissent sont ceux qui sont les plus proches de nous…

Et voilà, j’en avait sans-doute un peu trop dit. Décidément, aujourd’hui, j’aurais enchaîné les erreurs. Enfin bon, le mettre en garde était pour moi, une façon de le remercier de m’avoir soigné. Et puis… Je souhaite comprendre comment fait-il pour accorder sa confiance, même si c’est sûrement juste dû à une certaine naïveté…
Revenir en haut Aller en bas
Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias 2zra
Arias E. Blom

Arias E. BlomMessages : 516
Date d'inscription : 07/06/2015


Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias Empty
MessageSujet: Re: Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias   Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias EmptyMar 23 Juin - 22:36



Une main tendue, un refus incertain


Je fus un peu rassurer d’apprendre que je n’inspirais pas la crainte ou la malhonnêteté, j’avoue que cela aurait été un peu désespérant vu les efforts que j’ai fourni au cours de toutes ces années pour arrêter de me cacher derrière un masque et inspirer la confiance. Il faut dire que c’est la moindre des choses quand on aspire à être un pilier sur lequel on peut se reposer.

Dans le fond, sa réponse était rassurante d’une part, mais aussi inquiétante car elle me parlait d’un réflexe, comme quoi elle ne semblait pas inconnue à ce genre de pratique, la trahison. Il faut dire qu’avant l’Alliance les Elementis avait vécue une vague de trahison et d’abandons… Mais aujourd’hui les choses avaient changées et puis Arias avait une bonne base de données sur les membres Elementis avec son passif, certes n’est-elle plus à jour mais il savait où placer sa confiance et la femme en face de lui la méritait.

- Je vois..

Pas besoin d’en rajouter plus, le passé influe beaucoup sur la personne que l’on peut devenir, Arias le savait bien. Cependant il ne pouvait s’empêcher de se dire qu’elle méritait cette main imaginaire, tendue vers elle pour l’aider.

Alors que je finalisais mon bandage, je dirigeais doucement mon regard vers cette femme que, peut-être sans s’en rendre compte, se livrait à moi. Elle m’averti que ma confiance aveugle pourrait bien me nuire et que les gens portait très souvent un masque. Or, j’ai longtemps porter un masque aussi, sous toutes ses formes et surtout je connais beaucoup de monde dans cette Alliance, particulièrement au sein des Elementis. Je sentais outre cet avertissement un vécu assez sombre, mais je pense que parler de ça l’embêterais plus qu’autre chose.

- Les Elementis m’ont sauvé, je dois beaucoup à cette grande famille. De plus, mon passif fait que je sais où placer ma confiance au sein de ceux-ci étant donner que j’en ai recruté une partie. Je dirais que oui, je fais confiance à tout ces membres et même en tout ceux de l’Alliance, je ne peux pas espérer la paix si je doute constamment en l’être humain. Et puis…

Je mettais un petit morceau de ruban adhésif à usage médical sur le bandage pour le maintenir le tout et finir ma réponse déjà bien entamée.

- Je ne juge pas un panier aux quelques fruit pourrie qui le compose malgré lui. En tout cas merci de votre sollicitude, vous êtes une personne digne de confiance, je le sens. Mais vu mes proches, je doute craindre une quelconque trahison.

Je lâchais doucement son bras, doucement car je voulais un peu le garder, garder son attention… Je voudrais l’aider à voir par-delà la noirceur de l’homme, voir ce qu’il peut être, car il peut être bon aussi.

- Je suppose qu’on a chacun un passé bien compliqué à porter sur nos maigres épaules et c’est pour ça que je suis là. Être un pilier inébranlable pour soutenir ma famille. Donc si vous avez besoin de moi, n’hésitez jamais.

Doucement je souris, même si je suis curieux de savoir ce qu’elle pouvait cacher comme secret si lourd qui la mène à être ainsi avec son entourage. Je veux lui tendre la main, la tirer doucement de cette noirceur qui lui bloque la vue à mon sens.




(c) Agora






Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias 7y6o
~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~

Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias 2jqf

Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias Unknown

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias Empty
MessageSujet: Re: Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias   Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias EmptyVen 26 Juin - 14:44

Vella
Amara

Arias
Blom

「 Une main tendue, un refus incertain 」
Avec ses réponses, je pense qu’il est simplement un peu naïf. Il semble croire que l’homme est bon. Moi, ça fais longtemps que j’ai arrêté de croire en l’humain, j’ai décidé d’ouvrir les yeux sur sa cruauté et sa fourberie. Ensuite, j’admets qu’il peut être plus confortable de vivre dans un rêve où l’humain est bon plutôt que de vivre dans la réalité, mais c’est plus dangereux. Plusieurs raisons peuvent faire d’une personne, quelqu’un de naïf. Il peut y être depuis son enfance car il n’aurait jamais rien vécu de compliqué venant dévoiler l’humain tel qu’il est. Ou il a pu souhaiter plus de confort suite à une situation compliquer. S’enfermer dans ce rêve plutôt que d’affronter la réalité qui est plus compliqué.

- N’avez-vous jamais vécu la trahison d’un proche ou d’un membre de l’alliance ? Vous n’avez jamais été déçu de voir le vrai visage d’une personne ?

Son premier argument ce tient, mais sur quoi s’est-il basé pour les recrutements ? Ne s’est-il jamais dit que les dossiers qu’il a eu pouvait être un peu truqués ? Les gens sont si hypocrites, que c’est vraiment difficile de comprendre le véritable fond de certains. Ensuite, si il espère la paix, alors sa vision des choses est tout à fait logique encore une fois. Cependant, je suis sûre que la paix ne viendra jamais. J’ai arrêté d’y croire depuis longtemps. Ce n’est pas du pessimisme mais du réalisme. Tant qu’il y aura des hommes, la paix n’aura pas sa place. J’ai finis par le comprendre.

- La paix vous dites… ça fais bien longtemps que j’ai cessé d’y croire.

Si seulement c’était comme il le disait. Si seulement il n’y avait que quelques fruits pourries, je pense que la paix ne serais pas si inaccessible. Mais, il y en a bien plus que ce qu’il semble croire. C’est simple, il n’y a presque que ça, des fruits pourries. Et je ne suis pas vraiment mieux d’ailleurs. Je manipule tout le monde, le cache constamment derrière un masque, et malgré ça, il me voyait comme quelqu’un de confiance. J’aimerais tout de même comprendre ce qu’il lui fait penser ça.

- Je suis digne de confiance ?  Qu’es-ce qui vous fait penser cela ?

Alors comme ça, il aurait lui aussi un passé compliqué. Donc sa naïveté n’est pas dû à un manque d’expériences compliqué. Je vois bien ce qu’il voulait, mais je ne parle jamais de mon passé. Cependant, il sous-entendu avoir un passé compliqué, et ça m’intéresserais de voir ce qu’il en découle pour comprendre comment il en est arrivé à avoir cette vision si erronée de l’humain.

- Nous avons tous un passé compliqué ? Dans ce cas… Qu’es-ce qui fut compliqué pour vous dans votre passé ? Enfin, si la question n’est pas indiscrète.
Revenir en haut Aller en bas
Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias 2zra
Arias E. Blom

Arias E. BlomMessages : 516
Date d'inscription : 07/06/2015


Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias Empty
MessageSujet: Re: Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias   Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias EmptySam 27 Juin - 14:01



Une main tendue, un refus incertain


J’ai grandis dans un monde cruel, j’ai connu bien des choses, le meurtre, l’enlèvement, la trahison, l'errance dans ce monde si sombre que je me suis perdu et réfugié derrière un masque. J’ai vécu bien des choses pour qu’aujourd’hui j’ai cette envie de changer les choses. Donc quand la demoiselle me parla de trahison, de déception, je l’avais vécu et endurer bien avant elle je pense. Je me suis juste pas résigné, mais en tout cas je comprenais qu’elle avait penchée vers l’autre option.

Elle sembla aussi en désaccord avec la paix que j’espère, peut-être a-t-elle raison au fond ? Peut-être que cette paix que je désire tant est illusoire, mais je me dit que si on abandonne maintenant, il n’y aura plus d’espoir. C’est l’espoir qui me fait tenir, l’espoir d’un monde nouveau, d’un monde où un enfant grandira sans craindre pour sa vie ou celle de ses parents, un monde où la paix nous permet de réaliser nos rêves, des rêves non étouffés par la guerre et la mort.

Je sentais cependant que ce n’était pas le bon moment pour lui répondre, elle avait d’autres questions et ma foi… Plus je l’écoutais plus j’avais de la peine pour elle. Avoir perdu cette lueur d’espoir, comme moi avant, est une chose bien triste à voir dans son regard… Elle me questionna sur mon intuition, et il est vrai que je me suis basé sur peu de choses, plutôt le fait que je doute qu’elle veuille être comme ceux qui l’ont trahit ? Enfin je l’espère…

Ses questions étaient légitimes, après tout je prônais la confiance et la paix à quelqu’un qui en avait abandonné l’idée même. Je dois être bien naïf à ses yeux, mais bon, on ne change pas les convictions des autre ainsi. Un jour peut-être qu’elle comprendra ? En tout cas mon sourire qui avait beau être toujours sur mon visage reflétais une pointe de tristesse quand je repensais à mon enfance, et ma vie en général.

- J’ai vécu la trahison avec la mort de ma mère, mon enlèvement et mon errance à travers le monde m’a bien montrée le visage des Hommes. J’ai vu la cupidité, l’indifférence, le meurtre, la pauvreté, mais… J’ai aussi vu la compassion, l’amour et la générosité. Je pense pouvoir dire que j’ai eu un passé compliqué rien qu’avec ces quelques informations. Cependant, malgré tout ce que j’ai vu, malgré la déception, la désillusion, j’ai ouvert les yeux. Je ne veux pas me résigner à vivre dans ce monde là, alors j’ai pris la décision de tout faire pour la paix. Tant qu’on ne baisse pas les bras, tant que je garde l’espoir, la paix restera possible, un jour.

Je rigolais doucement en m’entendant parler, elle devait me prendre pour un fou.

- Peut-être qu’à vos yeux je ne suis que quelqu’un de naïf, mais un jour, qui sait, peut-être me comprendrez vous ?

Je soupirais, la tristesse dans mon sourire se dissipa pour laisser place à l’espoir dans celui-ci. Parler de tout ça, de cette paix que je désire tant m’a fait reprendre espoir. Je doute la faire changer d’avis, mais déjà si elle peut me prendre un peu plus au sérieux et considéré mon point de vu autrement que par de la naïveté, alors j’aurais fait un grand pas en avant. Je pris une mine un peu réflexive en repensant à sa question la concernant.

- Ce qui me fait penser que vous êtes digne de confiance ? Eh bien… Certes nous avons des points de vu différent sur la paix car j’ai gardé l’espoir, mais je me dit que… Quand on a vécu la trahison, l’humiliation, la tristesse, je me dit qu’on ne peux pas vouloir faire vivre cela à d’autres. Je pense pouvoir vous donner ma confiance pour cela, car vous savez ce que ça fait.

Je lâchais son bras, signe que j’avais finis mon bandage, mais je restais là, en face d’elle. Je lui souriais légèrement plus, un sourire légèrement plus marqué sur mon visage si neutre d’habitude. Je souriais et prenais une nouvelle fois la parole.

- Et puis au pire, vous serez juste une trahison de plus, une nouvelle personne qui ne mérite aucune confiance. Néanmoins, je veux croire en ce que vous pouvez devenir.




(c) Agora






Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias 7y6o
~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~

Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias 2jqf

Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias Unknown

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias Empty
MessageSujet: Re: Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias   Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une main tendue, un refus incertain - Ft. Arias
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-