La ville est en Septembre 2020

Partagez
 

 C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 1bj8
Adélaïde Chesterfield

Adélaïde ChesterfieldMessages : 234
Date d'inscription : 06/06/2019


C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias]   C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 EmptyVen 17 Juil - 15:01

 
C'était une soirée (presque) parfaite

Autant dire les choses, je n'avais pas spécialement envie de parler de ce mariage mais j'avais également envie d'en apprendre plus ; de savoir combien de temps j'avais devant moi pour me faire à cette idée. Apparemment, ce n'était plus l'ordre de ses priorités et cette information me fit sourire jusqu'aux oreilles.... jusqu'à finalement apprendre que le mariage aurait quand même lieu dans un an... Qu'il allaient simplement prendre ce temps pour apprendre à se connaître et sûrement se mettre d'accord sur les décorations, le thème, les tenues. Chouette, il était libre pendant un an. Mais ça ne voulait pas dire qu'il pouvait aller voir d'autres personnes.

Nous fûmes interrompu dans notre discussion car le serveur arriva pour prendre notre commande ; je secouais négativement la tête... Je m'étais tellement concentrée sur cette conversation que je n'avais pas fait attention au menu. Je laissais Arias commander pendant que mes yeux parcouraient la carte ; il y avait des choses que je n'avais jamais mangé car c'était beaucoup trop cher pour moi ou que je n'avais jamais osé. Je pris un œuf en entrée et je tentais un homard pour le plat... Quant au dessert, je décidais de prendre un tiramisu. Je rendais le menu au serveur avant de reporter mon attention sur Arias.

- Enfin, pour l’instant on peut dire que mon cas est en stand by. Et… Et vous ? Vous avez quelqu’un ? Je m’en voudrais de gêner avec mes invitations à dîner. Enfin, non pas que ce soit un dîner en tête à tête, mais… Enfin, je pense que vous m’avez compris…

- Oh non ! Je suis trop occupée à travailler en ce moment. Je dois rattraper mon retard dans mon petit atelier...


Moi aussi, j'aurais aimé que ce soit réellement un tête mais nous savions tous les deux que c'était un repas professionnel, non ? J'étais retournée dans mon petit atelier car les affaires de Monsieur Lux n'allaient pas fort et j'avais bien compris que je n'étais pas une priorité pour l'entreprise... J'avais préféré revenir dans mon ancien atelier avant qu'il ne soit trop tard.

- En... stand by. Mais ça ne veut pas dire que vous pouvez... voir d'autres personnes. Enfin, je crois que le mariage est seulement repoussé... pas... annulé.

Je ne voulais pas mettre les points sur les i car ce n'était pas mon rôle, mais en stand by, ça voulait quand même dire que ce jour allait finalement arriver... Donc ce n'était pas la peine de se voiler la face. Je fis un sourire sourire avant que le serveur n'arrive et pose l'entrée devant nous. Je regardais les ustensiles et fronçais les sourcils... euh.. ben, j'avoue que j'étais assez perdu. Pourquoi est-ce qu'il y avait 3 fourchettes différentes et autant de couteaux ? Les riches ne peuvent pas faire comme tout le monde et utiliser les mêmes ustensiles tout le long. Alors je pris une fourchette au hasard.
Codage par Libella sur Graphiorum


Robe de Adel:
 


☆ Je m'excite en #91283B
C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 RxywI7vfcG4--l0CRiDSWRwa8jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 2zra
Arias E. Blom

Arias E. BlomMessages : 516
Date d'inscription : 07/06/2015


C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias]   C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 EmptyMar 21 Juil - 9:24



C’était une soirée (presque) parfaite


Peu après avoir commandé, je laissais le soin à Adélaïde de donner sa commande, ce qui me laissait le temps de réfléchir un peu à ma situation. Elle n’était pas simple, même plutôt compliquée, je n’étais pas libre de mes choix et on m’avait juste accordé un sursis. Quoiqu’au fond de moi j'espérais que nos parents soient plus raisonnables à nous laisser fréquenter qui nous voulons. Enfin, l’heure n’était pas aux pensées déprimantes ! J’étais là, libre de fréquenter qui je veux…

J’eu droit à une réponse qui m’arracha un sourire, bien que léger, c’était un sourire de soulagement. Je me serais bien sentis mal à l’aise si elle avait quelqu’un dans sa vie, mon invitation serait déplacée et puis… Je me serais sentis étrangement mal…

Je sentais cependant que sa réponse avait une pointe de… D’inquiétude ? Je ne saurais pas vraiment le définir, mais il semblerait que toute cette histoire soit aussi déplaisante pour elle que pour moi… Il faut avouer qu’elle n’avait pas tord, ce n’était pas annulé.

- Je me dit que si je présente à mon père une femme que j’aime, que je désire épouser, peut-être qu’il laisserait tombé ce mariage. Enfin, nous ne savons pas de quoi l’avenir est fait.

Peu après ma réponse le serveur nous apporta nos entrée et je prenais alors une fourchette normale pour manger mon entrée, mais un bref regard à la demoiselle me fis sourire. Je la regardais le sourire au lèvre, c’était assez mignon de la voir autant perplexe sur la multitude de couverts dont elle disposait. Je crois qu’un petit cours s’imposait.

- Je vois que vous n’avez pas trop l’habitude de ce genre de repas, vous venez de prendre la fourchette pour manger du poisson haha. Il y a des couverts pour chaque type de plat dirons-nous et je pense que pour votre entrée, cette fourchette conviendra mieux.

Je pointais du doigt une fourchette normale, comme la mienne. Je rigolais légèrement car j’étais comme elle au début, je ne prêtais pas attention à l’image et les coutumes, après tout je n’avait pas été élever dans ce monde même si j’y suis né.

- Je vous avoue que je n’ai jamais été très à l’aise avec les coutumes de nobles. Je n’ai pas grandis dans ce monde là. Alors imaginer la tête de mon professeur quand il m’a vu prendre un couteau à beurre pour couper de la viande ou que j’utilisais une cuillère à soupe pour manger un dessert haha ! Et je vous passe les détails de mes cours de danse.

Ces souvenirs me faisaient bien rire avec le temps et je crois que cela se voyait, j’affichais un beau sourire tout en rigolant légèrement à cette époque. Toujours dans la retenue car nous étions en publique et surtout car je n’ai jamais été très expressif je le reconnais.




(c) Agora






C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 7y6o
~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~

C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 2jqf

C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 Unknown

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 1bj8
Adélaïde Chesterfield

Adélaïde ChesterfieldMessages : 234
Date d'inscription : 06/06/2019


C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias]   C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 EmptyDim 26 Juil - 13:36

 
C'était une soirée (presque) parfaite

- Je me dit que si je présente à mon père une femme que j’aime, que je désire épouser, peut-être qu’il laisserait tombé ce mariage. Enfin, nous ne savons pas de quoi l’avenir est fait.

J'essayais de ne pas paraître déçue mais j'avais l'impression que c'était perdu d'avance... Je ne connais pas cette histoire de mariage arrangé mais généralement, il y avait une raison pour faire ce genre de choses ; des pays en guerre, des richesses à échanger... Généralement, un mariage entre dirigeants ou enfants de dirigeants avaient des engagements derrière tout ça. Si il venait à trouver une femme pauvre, non dirigeante et sans saveur, je ne suis pas certaine que son père accepte.

Les plats arrivèrent enfin sur la table et un léger stress s'empara de moi. Je regardais à droite et à gauche pour me rendre compte qu'il y avait un certain nombre de fourchettes et de couteaux... Pourquoi est-ce qu'il y en avait autant ?! Je pris la première qui passait sous ma main main Arias ne manqua pas de me faire remarquer que je n'avais pas l'habitude de ce genre de repas... Est-ce que c'était si évident que ça ? Heureusement, il me donna quelques conseils ainsi que la bonne fourchette mais encore une fois... Une fourchette, c'était une fourchette quoi !

- Je vous avoue que je n’ai jamais été très à l’aise avec les coutumes de nobles. Je n’ai pas grandis dans ce monde là. Alors imaginer la tête de mon professeur quand il m’a vu prendre un couteau à beurre pour couper de la viande ou que j’utilisais une cuillère à soupe pour manger un dessert haha ! Et je vous passe les détails de mes cours de danse.


Je lâchais un rire un peu bruyant, faisant tourner des têtes vers notre table. Apparemment, ce n'était pas normal chez les nobles de rire non plus... Quelle bande de coincés ! Je m'excusais légèrement et baissais d'un ton pour ne plus déranger qui que ce soit. Je pris un morceau de ce poisson et clairement, ce n'était pas la même qualité que mon Fish & Chips ! Ça, c'était clairement de la qualité. Et j'avais beau ne pas avoir un fin palais, j'arrivais quand même à savoir quand je mangeais du bas de gammes ou du haut de gammes.

- Vous n'avez pas grandis dans ce monde ? Mais.. pourquoi ? Vous ne viviez pas avec vos parents ?

C'était étrange comme situation. C'était le fils du Roi de Suède et il n'avait pas vécu dans ce monde là ? Mais oui, j'avais une petite idée de la tête du professeur ; un regard un peu condescendant en mode "mais il vient d'où lui ?". Franchement, je n'avais pas vraiment envie de rencontrer ce professeur... Je pense qu'il ferait un infarctus avec mon comportement, ma manière de parler et d'être ! Et puis d'ailleurs, pourquoi est-ce que je m'imaginais ça ?!

- Vous faîtes quelle... sorte de danse ? Est-ce que... vous pourriez m'apprendre un jour ?
Codage par Libella sur Graphiorum


Robe de Adel:
 


☆ Je m'excite en #91283B
C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 RxywI7vfcG4--l0CRiDSWRwa8jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 2zra
Arias E. Blom

Arias E. BlomMessages : 516
Date d'inscription : 07/06/2015


C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias]   C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 EmptyJeu 6 Aoû - 23:24



C’était une soirée (presque) parfaite


J’avais l’espoir de changer les choses dans mon pays après avoir changer cette ville, après avoir amené la paix… Alors pourquoi je n’arrive pas à changer des mœurs de nobles aussi futiles ?! Cela m’exaspérait vraiment, mais je compte bien faire entendre ma voix. Enfin, parler de ce sujet semble détérioré l’ambiance et c’est bien la dernière des choses dont j’ai besoin ce soir. Juste… Profitons de cet instant, je ne veux pas m’en souvenir comme un couteau qu’on remue dans la plaie.

Je tentais donc de détendre l’atmosphère en racontant des anecdotes un peu gênantes sur mon éducation tardive à la vie et noble et… Ma foi, cela semblait fonctionner vu son rire. D’ailleurs, j’aimais beaucoup entendre son rire, il respirait la joie de vivre et le bonheur. Je pense que je ne m’en lasserait pas. Malheureusement des regards indiscrets se tournèrent vers nous, mais moi aussi je rigolais un peu avec elle. Elle semblait relever que je fût éduquer plus tard, en même temps je ne lui ai jamais parler de mon passé…

- Pas vraiment… Tout jeune on assassina ma mère et on me kidnappa. Je me suis enfuis et je suis arriver ici des années plus tard. C’est quand mon père eut vent de ma survie que je repris mon éducation de noble au pays tout en faisant la navette à Quederla…

Je sentais que le sujet était lourd, ce n’est jamais facile de parler de ça, même pour moi, mais elle méritait de savoir…

- Désolé, le sujet n’est pas très gai. Mais tout ça pour dire que j’ai eu une éducation plus tardive, assez récente même, je ne m’y ferrais je pense jamais. La simplicité de la vie me convient parfaitement.

Je lui souriais tendrement et reprenais sur son autre question. Il faut dire que les cours particuliers n’avaient pas que du mauvais. Sa demande me fit rougit pour le coup, non pas que cela me gênais, je pense même que je rougissais car cela me ferrais plaisir au plus haut point.

- Principalement la valse, les nobles raffolent de cette danse, mais je sais aussi danser la courante et d’autres avec moins de succès… Je préfère largement la valse et… Je serrais vraiment honoré de vous apprendre à danser…

Je la regardais ensuite dans les yeux, me noyant de façon inconsciente, ou pas, dans le bleu de ceux-ci. Ma demande n’avait rien d’une taquinerie, je parlais avec sincérité.

- Si vous voulez, vous pourriez même m’accompagner à un bal dansant quand vous saurez danser à mes côtés…

Je lui souriais avant de doucement porter mes lèvre à mon verre à vin, buvant une gorgée, un peu gêné de la proposition. Je prenais une bouchée de mon poisson et je reconnaissait que la qualité était au rendez-vous… Un dîner délicieux en exquise compagnie, je passais une merveilleuse soirée loin de mes obligations. Juste elle et moi…




(c) Agora








C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 7y6o
~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~

C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 2jqf

C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 Unknown

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 1bj8
Adélaïde Chesterfield

Adélaïde ChesterfieldMessages : 234
Date d'inscription : 06/06/2019


C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias]   C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 EmptyVen 7 Aoû - 18:46

 
C'était une soirée (presque) parfaite

Apparemment, ce n'était pas une bonne chose de rire chez les riches ou du moins, il fallait pouvoir glousser discrètement comme une dinde ; un peu comme faisait ma voisine de table. Je ne pus m'empêcher de la toiser de haut en bas, me demandant si je risquerais de finir ainsi. J'écoutais attentivement le récit de son enfance qui était assez triste... Mais au moins, il n'était pas de ces Princes qui se sentaient supérieur au peuple. Du moins, c'est toujours l'impression que j'ai eu et il m'a toujours respectée ; et finalement, il me lança sur le sujet de la danse.

- Principalement la valse, les nobles raffolent de cette danse, mais je sais aussi danser la courante et d’autres avec moins de succès… Je préfère largement la valse et… Je serrais vraiment honoré de vous apprendre à danser…


J'avais des étoiles pleins les yeux, me faisant à l'idée que j'allais pouvoir apprendre à danser la valse ; il m'invita d'ailleurs à bal dansant. Je serais tellement honorée de pouvoir danser avec lui ! Mais cela risquerait de poser problèmes avec sa future femme, non ? Enfin, il allait devoir se présenter avec elle. Je risquerai de faire scandale si jamais on me voyait avec lui ! Secouant la tête, j'oubliais un instant cette histoire de mariage arrangée.

- Moi non plus mon enfance n'est pas très joyeuse, encore une chose que nous avons en commun ahah ! Ma mère m'a vendue à un cirque et je m'en suis échappée quand j'avais 13 ans. La personne qui m'a aidée à m'enfuir est devenue mon père adoptif et je n'ai jamais été aussi heureuse !


Je ne gardais forcément de supers bons souvenirs du Cirque. Monsieur Loyal était dur avec les personnes et notamment celles qui étaient à l'arrière ; ils avaient rapidement repéré mon don pour la mécanique et je devais réparer les prothèses de tout le monde, construire de nouvelles machines ou les réparer. Disons que je savais réparer un mini robot avant que je sache parler ! Mais maintenant, je n'avais plus à m'en plaindre ! J'avais une bonne relation avec mon père adoptif et je crois qu'il était plutôt heureux de m'avoir dans sa vie.

L'entrée terminée, le serveur nous débarrassa de nos assiettes avant de revenir une vingtaine de minutes plus tard ; nous laissant le temps de digérer notre entrée et de pouvoir compter sur tout et rien concernant les sujets. Mon plat arrivé, je pris une première fourchette et je devais reconnaître que c'était vraiment trop bon ! Je pris une nouvelle bouchée avec un peu de tout, la viande, les légumes et les féculents pour venir tendre la fourchette délicatement à Arias.

- Vous devez absolument goûter ! C'est trop bon !

Une nouvelle fois, je sentais les regards se poser sur nous mais je me fichais pas mal à cet instant là.
Codage par Libella sur Graphiorum


Robe de Adel:
 


☆ Je m'excite en #91283B
C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 RxywI7vfcG4--l0CRiDSWRwa8jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 2zra
Arias E. Blom

Arias E. BlomMessages : 516
Date d'inscription : 07/06/2015


C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias]   C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 EmptyLun 10 Aoû - 21:33



C’était une soirée (presque) parfaite


Les regards des nobles autour de nous se faisaient peu discret, il faut le reconnaître, ils sont bien trop attachés aux règles. Même si je les suis aussi, je m’autorise à vivre malgré tout, je suis humain et exprimer de temps en temps ses émotions si puissantes car primordiales est nécessaire. Je rigolais normalement avec elle et je suis sûr que je n’aurais pas pût le faire avec d’autre compagnie.

Voir la vie dans son regard, ses étoiles plein les yeux quand je parle de danse et de mon invitation, la voir être elle, tout simplement, me faisait sourire de toutes mes dents. Voir tant de… Vie. C’était si apaisant… C’est donc pour cela que je me battais ? Pour conserver cet éclat de vie ? C’est magnifique…

J’écoutais par la suite son enfance à elle, dans les grandes lignes tout comme la mienne, mais c’était interessant. Je voulais la connaître mieux, je voulais connaître cette femme, son passé mais aussi son présent. Je souriais légèrement à nos passés communs, bien que j’aimerais pas rire d’un passé triste. En tout cas entendre qu’elle est heureuse malgré ça me faisait énormément plaisir, je ne saurais dire pourquoi, mais la voir heureuse me suffisait pour sourire.

- Je vois que la vie semble bien injuste avec de nombreuses personnes, mais… Vous voir heureuse me donne le sourire, je n’en demande pas plus.

Un léger sourire attentionné et le serveur arriva pour débarrasser nos entrées que nous avions finis depuis peu. Nous avions put parler pendant une bonne vingtaine de minutes, des paroles sur des sujets divers et surtout entrecouper de sourire et de rire faussement cachés. Le plat arriva peut après, tout deux avions nous poissons respectifs et je connaissais un peu le met que j’avais dans la mienne. Je regardais la demoiselle profiter de sa première bouchée et voir à quel point elle aimait ça me conforta dans l’idée de ce restaurant. J’’avais aussi gouter le mien et mon poisson était tout aussi succulent. Je fût cependant surpris par l’initiative d’Adélaïde qui me tendais une fourchette de son plat. Les regards des aristocrates se faisaient fusants et moi je rougissais légèrement à cette charmante attention et… Je ne pouvais pas refuser en la voyant toute heureuse ! Au Diable les manières de noble, ce soir je m’affranchis de mon destin le temps d’un soir ! Je me penchais légèrement pour gouter cette explosion de saveur et souriais à la demoiselle.

- C’est excellent ! Vous avez bien choisis votre met ! Tenez goûtez le mien.

Je faisais alors de même et malgré les regards, je me sentais libre. Libre de vivre cette soirée comme je le voulais, libre de dire ce que je voulais, libre de reprendre ma vie en main. Je voulais profiter de cette soirée et le repas s’en ressentis. Bien que je gardais quelques habitudes de nobles, je me laissait entrainer par cette vague de liberté et de vie qu’apportait cette femme ce soir-là.

Le dîner touchait à sa fin, à mon plus grand malheur mais au plus grand plaisir des aristocrates présents. Toujours en proposant mon bras, nous sortîmes bras-dessus bras-dessous rigolant légèrement de ce dîner et de la tête des gens présent face à notre manque de respect envers les règles. J’étais heureux, libre et je le montrais bien, car je lâchais son bras pour doucement la prendre par la main…




(c) Agora






C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 7y6o
~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~

C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 2jqf

C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 Unknown

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 1bj8
Adélaïde Chesterfield

Adélaïde ChesterfieldMessages : 234
Date d'inscription : 06/06/2019


C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias]   C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 EmptyVen 14 Aoû - 21:14

 
C'était une soirée (presque) parfaite

Je crois que c'était la première fois de ma vie que je me faisais autant juger mais pour être franche, je m'en fichais pas mal. J'étais ravie de pouvoir partager un instant privé avec Arias et je crois qu'il faisait également fi des regards d'autrui ; je souriais lorsqu'il m'annonçait que ce dessert était excellent. Oui, j'avoue que j'avais bien choisi ! A ma grande surprise, il fit la même chose de son côté, ainsi, je me penchais pour prendre une bouchée de son dessert à mon tour.

- Mmh ! Vous aussi vous avez bien choisi !

En fait, nos desserts, c'était le jour et la nuit. Mais ils étaient tous les deux magnifiquement bons ! Nous terminâmes notre repas et j'insistais pour payer entièrement la note mais il refusa... Alors je demandais d'en payer au moins une partie mais il refusa également. Je fronçais les sourcils et fis une moue boudeuse à l'idée qu'il ait déjà payé avant de me prévenir ; je m'étais fais avoir comme un pigeon ! Je pris tout de même son bras et rigolais encore de la tête des quelques aristocrates qui avaient été choqués de notre comportement.

Sortis du restaurant, je sentis Arias me prendre la main et je rougis rapidement. Je ne m'attendais pas à ce geste et en même temps, je n'étais pas certaine de comprendre la signification ; après tout, ça pouvait aussi être un truc de bourge hein ! Néanmoins, si il m'avait montré son monde, je voulais lui montrer le mien. Ainsi et sans crier gare, je tirais sur sa main pour courir en direction du premier transport en commun qui passait par là... J'avais une petite idée de où aller.

Je lui demandais de me faire confiance mais il pouvait remarquer que nous nous enfoncions dans les profondeurs de la ville ; autant, je ne connaissais pas beaucoup les Hauteurs ou le Quartier Bourgeois... Autant la Vieille Ville et la Zone Industrielle étaient mes terrains de jeu. Arrivés dans la Vieille Ville, je descendis après avoir repris sa main. Les rues étaient sales et puaient mais il fallait connaître les bons endroits pour passer des moments très sympas... Et puis, toutes les personnes ici n'étaient pas des sauvages ! Après tout, j'étais née ici.

Nous traversâmes plusieurs ruelles avant d'arriver dans un coin isolé, très lumineux et surtout très bruyant : il y avait des tables rondes où certaines personnes s'étaient posées pour boire un coup, au milieu, une grande place en pierre qui était illuminée par des guirlandes. Il y avait des musiciens et quelques artistes. J'adorais cet endroit dans la Vieille Ville car les artistes et les personnes sans histoire s'y retrouver pour passer du bon temps ; ici, c'était plutôt bon enfant et fait avec un système D. C'est vraiment ça que j'adorais !

D'ailleurs, j'entendis une petite musique assez douce mais qui bougeait un minimum. Je décidais de rejoindre la ronde au rythme de la musique avant de faire un geste vers Arias pour qu'il me rejoigne !
Codage par Libella sur Graphiorum


Robe de Adel:
 


☆ Je m'excite en #91283B
C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 RxywI7vfcG4--l0CRiDSWRwa8jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 2zra
Arias E. Blom

Arias E. BlomMessages : 516
Date d'inscription : 07/06/2015


C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias]   C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 EmptySam 22 Aoû - 11:43



C’était une soirée (presque) parfaite


Le dîner s’était déroulé sans encombres, peu orthodoxe du point de vu de l’aristocratie, mais je m’en fichais bien. J’étais heureux et Adélaïde semblait partager le même, c’est tout ce qui importait à mon sens. J’étais quand même déçu que tout cela se termine aussi vite et mon geste anodin cachait cette envie de rester encore un peu plus avec elle…

Sauf qu’a ma grande surprise elle me tira par la main, courant avec elle vers le premier transport en commun qui passait par là. Je ne savais pas trop ce qu’elle me réservait, mais je la suivis avec un léger sourire aux lèvres, répondant affirmativement quant au fait de lui faire confiance. Doucement nous quittâmes la rue piétonne, descendant petit à petit dans la Vieille Ville, un endroit que j’avais peu côtoyer en dehors de mes missions au sein de l’Alliance.

Je ne connaissais rien à cet endroit et je me fiais les yeux fermés à la demoiselle qui me guidait par la main. Malgré ce petit détour, je gardais mon sourire car j’étais en sa compagnie, une compagnie agréable et puis… Je sais me défendre si jamais on est un peu trop bien habillés pour certaines personnes de cet endroit. Cependant, je doute avoir des ennuis ici, vu les endroits par lesquelles elle me fait passer.

Nous nous arrêtions devant une grande place où la vie résonnait de plus belle, entre les verres d’alcool qui s’entrechoquaient pour la santé des uns et des autres et la musique entrainante, bien loin de celle de soirée dont j’ai l’habitude. J’étais heureux de constater toute cette vie…

Une musique sembla entrainer du monde sur la place pour faire une grande ronde et bien sûr, Adélaïde s’empressa de s’y joindre. Je n’y connaissais rien en la matière et je ne voulais pas me mouillé à paraître ridicule… C’est ainsi que j’avais refuser l’invitation d’un geste poli de la main et un large sourire… Mais une jeune femme ne semblait pas de cet avis vu qu’elle me tira par le bras pour rejoindre la ronde. J’essayais donc, maintenant pris dans cette spirale musicale, de copier les mouvements, un peu maladroitement je l’avoue, des personnes autour de moi. Petit à petit j’essayais de me rapprocher de la femme qui m’accompagnait depuis le début de cette soirée. Quitte à danser une danse que je ne connais pas, autant que ce soit à ses côtés.




(c) Agora






C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 7y6o
~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~

C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 2jqf

C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 Unknown

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 1bj8
Adélaïde Chesterfield

Adélaïde ChesterfieldMessages : 234
Date d'inscription : 06/06/2019


C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias]   C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 EmptySam 22 Aoû - 16:20

 
C'était une soirée (presque) parfaite

J'aimais ces moments de liberté à cet endroit ; les personnes avaient l'air peu aimables et bourrues mais ils avaient des cœurs d'or. Pendant ma ronde, je m'approchais d'Arias et lui fit un signe de la main pour qu'il me rejoigne, qu'il déclina d'un geste de la main. Je cachais ma déception mais continuais la danse avant de remarquer qu'une autre demoiselle avait été plus rentre dedans que moi puisqu'elle ne lui laissa pas le choix de rejoindre la ronde.

Nous changeâmes souvent de partenaire dans cette ronde, nous dansions que quelques secondes avec une personne et la seconde d'après, nous étions aux bras de quelqu'un d'autre ! La musique dura 2 bonnes minutes et je me retrouvais aux côtés du Prince de Suède durant les dernières secondes. La musique s'arrêta et je baissais les yeux, joues roses, d'être aussi proche de lui. Je m'éloignais de quelques pas, souriant bêtement... Oh mais qu'est-ce que je pouvais être nunuche quand je m'y mettais !

- Je vous offre un verre ?

Il n'y avait pas de grands crus dans cet endroit ni de vins rares mais il y avait de bons cocktails. Je m'approchais du barman que je connaissais rapidement et lui demandant un cocktail à base de vodka, je ne sais pas pourquoi, mais j'avais envie de boire ce soir ! Je laissais Arias choisir à son tour et l'invitait à s'asseoir sur le tabouret, à côté de moi. Quelques minutes plus tard, on nous glissa nos cocktails jusqu'à nous ; je trinquais avant de boire une gorgée, sourire aux lèvres et un peu éméchée.

- Alors, dîtes-moiiiii. Vous préférez la Suède ou Quederla ? Et pourquoi toujours revenir ici ? 'tention, je veux pas que vous partiez hein !! C'est juste que ça doit être fatiguaaaant ces voyages, nan ?


Si il était Prince de Suède, je ne comprenais pas vraiment pourquoi il était autant attaché à cette ville... Je pense qu'il y avait plus de criminalités dans cette ville qu'en Suède, il devait être plus tranquille là-bas ! Non pas que je voulais qu'il s'en aille hein ! Mais c'est juste que je trouvais ça... bizarre qu'il fasse autant la navette entre les deux pays. Qu'est-ce qu'il y avait de si précieux dans cette ville ?
Codage par Libella sur Graphiorum


Robe de Adel:
 


☆ Je m'excite en #91283B
C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 RxywI7vfcG4--l0CRiDSWRwa8jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 2zra
Arias E. Blom

Arias E. BlomMessages : 516
Date d'inscription : 07/06/2015


C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias]   C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 EmptyLun 31 Aoû - 23:26



C’était une soirée (presque) parfaite


Je ne me suis rarement sentie aussi vivant qu’en cet instant… Toute cette vie, cette joie… J’ai l’impression que les gens dansent pour une raison qui m’échappe encore, ils dansent et sourie comme si rien ne comptait plus que l’instant présent. Je dois avoir une vision différente d’eux car pour moi cette fête… Elle était en l’honneur de la vie, une vie vécue pleinement, loin des contraintes. Je les envies tellement… Et c’est pour cela que je ne me retenais pas dans mes derniers pas auprès d’Adélaïde.

J’appréciais pleinement cette soirée, rougissant à mon tour en la voyant ainsi avant de me quitter avec quelques pas arrières, m’invitant à boire un verre. Je suivais volontiers la jeune femme, m’asseyant à ses côtés et commanda le même verra que ma comparse. Je ne m’y connaissait pas vraiment en alcool autre que le vin, j’étais plus thé à la base… Nous trinquâmes et buvions tout deux une gorgée de notre boisson qui, ma foi, était bien bonne pour une première fois avec la vodka. Un peu âpre, brûlant même, mais les connotations fruitées masquait tout ces points négatifs.

La question qui suivit sentait l’alcool, surtout dans le « moiiiii » bien accentué. Cela me fit doucement sourire car je pense tenir encore un peu malgré les verres de vins de tout à l’heure. Il faut croire cependant que l’alcool déliait ma langue sans que je ne m’en rende compte de suite.

- Au début je n’avais pas de préférence, j’ai mon pays qui m’a vu naître, avec mon peuple que j’ai jurer de protéger. Cependant Quederla m’a vue grandir et je dois beaucoup à cette ville encore… Je vous le concède, c’est parfois éreintant ces navettes même si elle sont moins fréquentes qu’avant. Mais…

Je m’arrêtais là pour boire une gorgée de mon cocktail, voir deux car ce que j’allais dire devais vraiment me demander du courage je suppose. Je crois juste que j’ai sur-estimer mon rein…

- Mais il y a dans cette ville une personne qui me fait à chaque fois revenir… Une sorte d’aimant dont l’attirance est plus forte que ma résistance. Enfin, je ne sais plus trop si je devrais résister…

Mes yeux se plantèrent dans les siens, car c’est d’elle que je parlais, je pense… Mais avec l’alcool, qui sait ce qu’elle a comprit… Enfin, j’étais heureux, le coeur moins lourd et l’âme apaisée et c’est tout ce qui importait.  




(c) Agora






C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 7y6o
~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~

C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 2jqf

C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 Unknown

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias]   C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
C'était une soirée (presque) parfaite [PV Arias]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: La Capitale ~ :: La Rue Piétonne :: Le Restaurant « Au p'tit bonheur »-