La ville est en Octobre 2020

Partagez
 

 I, Robot [F. Yusha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Petit Roi
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenPetit RoiMessages : 262
Date d'inscription : 26/11/2019


I, Robot [F. Yusha] Empty
MessageSujet: I, Robot [F. Yusha]   I, Robot [F. Yusha] EmptyMar 21 Juil - 13:30

I, Robot
F. Yusha

La journée devait s’annoncer simple normalement. La seule chose que j’avais prévue, c’était d’accompagner ma pauvre mère à l’hôpital. En effet, depuis quelques temps elle ne se sentait vraiment pas bien et ça empirait. La raison était assez simple à mes yeux, le stress et l’angoisse la rongeait. Après tout, son fils avait disparu … C’était compréhensible. J’avais décidé de l’accompagner à l’hôpital ce jour-là afin qu’elle voit un médecin pour vérifier que rien d’autre de grave se cachait derrière tout ça.

– Maman pose toi ici … Je vais allez faire les papiers à l’accueil.  

Je souriais doucement à ma mère pour la rassurer alors qu’elle s’installait tranquillement. J’avais donc décidé de me diriger vers l’acceuil afin de faire les papiers pour la consultation et tout le tralalala … La partie la moins fun des hôpitaux en résumé. Cela dura une vingtaine de minute afin que j’ai les papiers pour marcher dans l’hôpital afin de rejoindre.

Je marchai tranquillement afin de retourner à la salle d’attente chercher ma mère et l’emmener dans une nouvelle salle d’attente pour les consultations. Elle avait été prise en charge plutôt rapidement par le médecin, je l’avais laissé entrer avec ce dernier patientant dehors, elle était assez grande pour avoir un rendez vous avec un médecin. Alors que je voulais me prendre quelque chose au distributeur, j’étais passé devant une chambre en remarquant une silhouette et un profil d’une jeune femme que je connaissais :

– Tiens mais c’est ….  

C’était Yusha non ? Reculant de quelques pas je regardai à travers l’ouverture de la porte pour vérifier et c’était bien le cas. Pas vraiment gêné, je tapai doucement à la porte afin d’attirer son attention afin de pouvoir entrer, poussant la porte doucement pour entrer :

– Salut Yusha, désolé de te déranger. Qu’est ce que tu fais ici ? Tes blessures ce sont réouvertes ?  

Pas vraiment gêné et l’entrée était pas terrible, mais j’étais surpris de la voir alors qu’elle avait quitté mon appartement il y a quelques jours, donc la revoir ici voulait dire qu’elle c’était reblessé ou alors des blessures de nouveau ouvertes ? Je la saluai d’un geste de la main avec un petit sourire tout de même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I, Robot [F. Yusha] 2zra
Katyusha A. Dostoïevskaïa

Katyusha A. DostoïevskaïaMessages : 197
Date d'inscription : 02/02/2020


I, Robot [F. Yusha] Empty
MessageSujet: Re: I, Robot [F. Yusha]   I, Robot [F. Yusha] EmptyMar 21 Juil - 16:02

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Tu te sens vide. Tu es actuellement une coquille vide, sans émotions, sans couleurs, sans sourires, rien. Car tu as perdu l'homme qui te faisait vivre, l'homme qui te faisait connaître le bonheur de beaucoup de choses qui t'échappaient en tant que princesse. Mort. Il était mort. Et tu n'avais pas pu être là pour le protéger, tu te hais rien que pour ça. Car tu n'avais pas pu être présente au moment où il en avait le plus besoin. Et maintenant tu l'avais perdu. Pour toujours. Quand tu avais apprit la nouvelle, ton sang n'avait fait qu'un tour, explosant en sanglot. Tu entrais dans le déni. Il ne peut pas être mort, disparu, qu'importe, il ne le pouvait juste pas. Il était assez fort pour se défendre, alors pourquoi ? Un moment de faiblesse ? Tu n'auras jamais la réponse, il fallait juste que tu te rendes compte de quelque chose; il n'était plus là, tu l'avais perdu pour de bon.


Tu étais instable mentalement. Tu renversais tout ce que tu croisais au manoir. Des cadres photos de vous deux, de la vaisselle précieuse, tout était éclaté par terre. Lyudmila avait peur à chaque fois que tu te blesses avec le verre, mais qu'importe.Ce ne sont pas ces micro bouts de verre qui pouvaient te faire quoi que ce soit. Car la douleur la plus acide que tu ressentais maintenant était que tu L'avais perdu. Il n'était plus là pour te réconforter, de sa douce odeur, de sa chaleur, de ses histoires et ses petites taquineries. Il n'y avait rien, tu redevenais cette femme qui n'était plus importante pour qui que ce soit. Vide, simplement. Dans ta rage de tout renverser, tu t'étais en même temps blessée, du moins, tes plaies que Nemeroff avaient soigné s'était rouvertes. Tu l'avais cherché, certes. Ivan dans sa panique a appelé une ambulance et ce fût l'explication de pourquoi tu te retrouvais à l'hôpital.


Tu allais y rester quelques temps, histoire de récupérer, physiquement mais surtout mentalement. Comme dit, tu étais instable. Alors il fallait que tu sois sous la surveillance du domaine médical dans le “ au cas-où ”. Alors tu restais assise dans ce lit, entourée de murs blancs, d'une odeur horrible de médicaments et de désinfectants. De médecins qui venaient vérifier ton état, bien que tu te retenais d'hurler, d'hurler de te laisser seule, que tu ne voulais voir absolument personne. Mais tu te retenais, à avoir combien de temps tu allais tenir en te retenant comme ça. La nourriture était arrivée, placée en face de toi, tu la regardais avec dédain.


▬ « Je n'ai pas faim.

- Vous devriez manger, vous reprendrez des for-

- Je. N'ai. Pas. Faim. »


Tu étais à deux doigts de balancer le plateau, mais tu ne faisais rien. L'infirmière était partie, tu avais prit le plateau, le déposant sur la table à côté sans même y toucher, puis tu fixais un point invisible en face de toi. Les minutes passaient, mais tu restais comme ça, jusqu'à ce que tu entendes quelqu'un toquer à la porte. Tu ne relevais pas le regard, ne bougeant pas. “ Yusha ”. Il n'y avait qu'une seule personne qui t'appelait comme cela. Après qu'il t'ai posé une simple question, ne bougeant toujours pas, tu venais prendre une grande inspiration. Soupirant, les lèvres entre-ouvertes. Ta voix était moins chantante que quand il t'avait aidé, une voix monotone.


▬ « Elles se sont rouvertes. »


Tu plissais les yeux, serrant tes mains, ces mots étaient si durs à penser, encore plus à dire:


▬ « Et j'ai perdu un être qui m'était cher. » 
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES


▬ Je gouverne en #rosybrown et je parle en *russe* 

I, Robot [F. Yusha] Unknown

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Roi
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenPetit RoiMessages : 262
Date d'inscription : 26/11/2019


I, Robot [F. Yusha] Empty
MessageSujet: Re: I, Robot [F. Yusha]   I, Robot [F. Yusha] EmptyMar 21 Juil - 16:23

I, Robot
F. Yusha

La jeune femme faisait une tête à faire peur. Surtout que l’infirmière sortie légèrement plus tôt semblait tellement dépité pour le coup … Se passait il un truc grave ? J’étais donc entré légèrement alors que la jeune femme disait qu’elle avait eu ses blesurres rouvertes … Mais aussi qu’elle avait perdu un être important :

– Je… je vois. Mes condoléances. C’est arrivé suite à un accident ?  

Je ne sais pas trop si ça avait un rapport sa présence ici et la mort de la personne importante. J'avais été voir ma mère comme mon père n’étant pas là et elle était en pleine crise de panique, je l’avais donc emmené ici. Puis c'est là que j'avais vu la demoiselle, qui ne semblait vraiment pas allez bien, bien pire que la dernière fois quand je l'ai remmené. Je voyais le plateau repas intact sur le côté :

– Tu ne manges pas ? Tu devrais c’est plutôt important …  

Manger et reprendre des forces étaient des choses essentielles. Surtout pour se remettre sur pied, mais je savais que c’était dur de manger ou rester normal en ayant perdu quelqu’un d’important, mon frère me manquait aussi … Et elle ça semblait pire de ce que j’ai compris. Soupirant légèrement, j’avais un peu pitié de cette jeune femme … Qui n’avait déjà pas beaucoup de confiance en elle à la base.

– Tu as pu lui dire au revoir ou tu n’as pas eu l’occasion ?  

Je me mettai alors au bout du lit en posant mes mains sur le rebord métallique de ce dernier en l’observant ayant mon visage assez froid habituel. Je ne savais pas trop si elle était du genre à en parler … Mais bon, je sais que certaines personnes avaient besoin de vider leurs sacs.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I, Robot [F. Yusha] 2zra
Katyusha A. Dostoïevskaïa

Katyusha A. DostoïevskaïaMessages : 197
Date d'inscription : 02/02/2020


I, Robot [F. Yusha] Empty
MessageSujet: Re: I, Robot [F. Yusha]   I, Robot [F. Yusha] EmptyMar 21 Juil - 18:03

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Perdre Artorias faisait parti de tes pires cauchemars, car tu savais qu'après, tu n'aurais plus aucune raison de te battre, et c'était le cas maintenant. Tu ne l'as plus auprès de toi, tu n'as plus sa chaleur et sa voix. Tu n'avais plus rien, comme tu le ressentais, tu te sentais juste vide, dépourvu d'émotions et de sentiments. Comme si on t'avait retiré une énorme partie de toi qui était importante pour toi, qui te donnait une raison de vivre, mais maintenant, tu n'avais plus rien. Le regard perdu dans le vide, tu écoutais le brun à tes côtés.


▬ « Apparemment... Je ne sais pas, il a peut être été assassiné, prit dans une attaque... Je ne sais pas, tout ce que je sais, c'est qu'il n'est plus là. »


Toujours cette même voix monotone qui ne te sied pas. Tu t'étais remise à tourner ta chaîne en or autour du poignet, une chaîne qui avait tellement de valeur à tes yeux maintenant, vu que c'était Artorias qu'il te l'avait faîtes. Cela avait beaucoup de valeur, comme la lettre qu'il t'avait écrit, qui a été retrouvée sous les décombres de son manoir. Tu avais pleuré des heures et des heures en la lisant, d'ailleurs, cette même lettre était là, à côté de toi, on ne pouvait pas lire le contenu, car tu l'avais caché mais ta lettre était là. Tu hochais négativement de la tête.

▬ « Non... Je n'ai pas faim, et ce n'est pas très bon... »


Quand le brun avait parlé, prononcé quelques mots, tes yeux dorés s'étaient embués, des larmes perlaient le long de tes joues pâles. Lui dire au-revoir ?


▬ « N-Non, je n'ai pas pu lui dire au r-r-revoir... L-La dernière fois que je l'ai vu c'était dans un cercueil... »


Et doucement, tu cédais aux sanglots, encore une fois.
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES


▬ Je gouverne en #rosybrown et je parle en *russe* 

I, Robot [F. Yusha] Unknown

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Roi
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenPetit RoiMessages : 262
Date d'inscription : 26/11/2019


I, Robot [F. Yusha] Empty
MessageSujet: Re: I, Robot [F. Yusha]   I, Robot [F. Yusha] EmptyMar 21 Juil - 18:25

I, Robot
F. Yusha

Je la regardai en silence … C’était dur à voir, je n’imaginai pas comment je serais à sa place si ça avait été mon frère … Non je ne serais pas à sa place, je connaissais déjà la réponse au fond de moi, j’entrerai sûrement dans une rage … Une rage qui mènerait sûrement à mon exécution.

– Tu veux que je te prenne un truc au distributeur en bas ? C’est des sandwich mais ils sont bien meilleur que les plats de l’hôpital.

J’étais inquiet pour elle, elle ne semblait pas manger et son état était déplorable, suffisait de voir ses yeux et ses traits, elle devait être fatigué et au bout du rouleau. Et quand elle éclata de nouveau … Avouant ne pas avoir pu lui dire au-revoir … Un petit pincement au coeur était apparu dans mon coeur, c’était le pire des cas … Regardant alors la porte, je m’étais tourné pour allez la fermer et revenir vers elle :

– Et si …

Je m’arrêtai rapidement essayant de tourner ma langue de ma bouche pour être sur de ce que j’allais lui dire … C’était peut-être une mauvaise idée aussi non ? Après tout ça ne me regardait pas … Mais malgré les apparences, j’étais une personne bien trop gentille. Fermant les yeux un bref instant, je finis par lâcher :

– Et si je pouvais de donner un dernier moment avec lui, pour lui dire au revoir. Ca pourrait au moins t’enlever un poids du coeur ?

Oui je pouvais le faire, même si ca allait coûté chère et que ça allait aussi dérangé un mort … Si ça pouvait l’aider à se relever et avancer, c’était un coup de main que je pouvais lui donner. On ne se connaissait pas énormément, je l’ai sauvé deux fois … Mais elle n’était pas une mauvaise personne, je le savais au fond.

– Si t’as envie … Je peux t’accorder une heure avec lui, mais pas plus.

Je la fixai sérieusement, je n’étais pas vraiment quelqu’un qui plaisantait énormément donc bon …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I, Robot [F. Yusha] 2zra
Katyusha A. Dostoïevskaïa

Katyusha A. DostoïevskaïaMessages : 197
Date d'inscription : 02/02/2020


I, Robot [F. Yusha] Empty
MessageSujet: Re: I, Robot [F. Yusha]   I, Robot [F. Yusha] EmptyMar 21 Juil - 20:45

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Tu sentais bien quelques petits tremblements au niveau de tes mains, comme si tout ton corps se mettait à transmettre ton mauvais état. C'était un peu le cas au final, surtout que ton corps était faible, car tu ne te nourrissais pas. Tu ne te maintenais pas dans une bonne santé, car tu n'avais pas la foi de le faire. Tu te sentais épuisée rien qu'à penser que tu devrais manger. Tu hochais négativement de la tête à la proposition du brun. C'était aimable de sa part, mais tu ne voulais pas, encore une fois le déranger pour ta pomme. De toute manière, toute faim s'était envolée quand tu t'étais remise à sangloter, repensant à Artorias. L'homme que tu avais perdu. L'homme a qui tu n'avais pas pu dire au-revoir, il était parti sans que tu ne puisses le voir, une dernière fois. La dernière fois où tu avais pu le "voir", c'était quand tu avais été face à un cercueil en bois sombre. Tu ne sais pas si ce dernier était vide, ou si celui que tu aimais était bien dedans... Mais une chose est sûre: tu ne le reverras plus jamais.


Tu sanglotais en pensant que tu lui avais pas dit au-revoir, te recroquevillant sur toi-même, posant ta tête sur tes genoux. Ta couverture devenait mouillée par tes larmes, bien que tu entendais la voix du brun par dessus, alors tu l'écoutais, toujours dans cette position peu agréable pour tes blessures. Tu avais cependant très vite relevé la tête à ses dires. Un dernier moment, avec lui, pour lui dire au-revoir ? Mais il était mort... Tu ne comprenais pas, bien que tu ne comprenais pas grande chose depuis que tu avais apprit son décès.


▬ « Lui dire... A-Au revoir ? M-Mais il est... Il est... »


Mort. Mais le dire de vive voix te fait plus que mal. Tes larmes continuaient de perler, ta voix monotone ayant changée pour une voix saccadée, dont on pouvait deviner la tristesse au fond de toi. Tu te redressais alors, serrant tes mains, plantant tes ongles dans la paume de ta main sans faire vainement attention.


▬ « Une heure ? Q-Que voulez vous dire... J-Je ne comprends pas i-il n'est plus là.. J-... Désolée, je ne comprends pas... »
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES


▬ Je gouverne en #rosybrown et je parle en *russe* 

I, Robot [F. Yusha] Unknown

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Roi
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenPetit RoiMessages : 262
Date d'inscription : 26/11/2019


I, Robot [F. Yusha] Empty
MessageSujet: Re: I, Robot [F. Yusha]   I, Robot [F. Yusha] EmptyMar 21 Juil - 21:11

I, Robot
F. Yusha

Le tristesse d’une personne qui avait perdu un être chair était un sentiment douloureux, même moi je pouvais le voir … Mes ténèbres voulaient la dévorer, la pénétrer afin d’éteindre le peu de lumière qui restait en elle … C’était le quotidien de Quederla. Mes yeux se fermèrent quelques instants alors qu’elle pleurait. Je ne l’entendais pas, mais ça ne me faisait pas rire loin de là. Cependant à ma proposition elle sembla perplexe … Comment c’était possible …

– Si je possède le moyen de vous faire vous rencontrer une dernière fois. Je peux te l’assurer.

C’était sérieux et réel. Du moins … S’il était vraiment mort. S’il était toujours vivant, je ne pourrais rien y faire. Fermant de nouveau les yeux pour me concentrer … Je me demandai si c’était une bonne idée encore une fois :

– Une heure car dans mes conditions normales, c’est le temps maximum que je peux accorder. Et la seule chose dont j’aurais besoin … C’est un objet ou une chose à laquelle il tenait afin que ça marche. C’est la seule chose dont j’ai besoin, si tu veux lui dire au revoir.

Je fermai les yeux avant de me diriger vers la porte tranquillement tout en lui disant :

– Je reviens rapidement, ça te laisse le temps de réfléchir si tu le veux ou pas. Le revoir pourrait te faire tout aussi mal dans un sens.

Ne regardant pas sa réponse, j’étais alors sorti pour rejoindre l’acceuil afin d’allez prendre une boisson et un sandwich à la jeune femme. Fallait dire que … Son état était vraiment déplorable. De plus … Etais-je trop gentil avec elle ? Car même si elle ne peut pas dire au revoir … C’était le cas de beaucoup de personne dans cette ville … Se dire adieu est un lux que même le plus riche ne peut pas se payer. Après quelques instants j’étais remonté dans sa chambre en frappant, retournant devant elle pour lui déposer le sandwich et la boisson :

– Mange ça te fera le plus grand bien crois moi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I, Robot [F. Yusha] 2zra
Katyusha A. Dostoïevskaïa

Katyusha A. DostoïevskaïaMessages : 197
Date d'inscription : 02/02/2020


I, Robot [F. Yusha] Empty
MessageSujet: Re: I, Robot [F. Yusha]   I, Robot [F. Yusha] EmptyMar 21 Juil - 22:39

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Il pouvait... Le “ ramener ” en quelque sorte ? Pour que tu puisses faire tes adieux ? C'était réellement possible ? Non pas que tu n'y croyais pas, tu avais juste du mal à te dire que c'était possible, mais que tu n'en avais jamais entendu parler, ce qui était étonnant, vu l'impacte du geste. Mais soit. Tu restais perplexe. Le revoir... Tu en rêves, mais tu rêves de le revoir en vie surtout, et tu ne penses pas que tu ne le reverras comme ça, pas du tout même. Peut-être que son image va te hanter beaucoup plus que tu ne penses en tout cas. Tu l'écoutais. Pour faire cela, il avait besoin d'un objet dont Artorias tenait beaucoup. Est-ce que ta chaînette pourrait marcher ? Tu as un doute. Ainsi donc, l'homme en face de toi pouvait faire “ revenir les morts ” le temps de quelques instants. Tu étais toujours aussi perplexe. Levant le regard quand tu vis qu'il se dirigeait vers la porte, ses paroles te firent un petit déclic moral. Oui, le revoir pourrait te faire mal effectivement. 


Pendant que tu étais seule, tu t'étais recroquevillée de nouveau sur toi, une coquille vide, encore une fois. Tu réfléchissais. Est-ce que le revoir était la meilleure des solutions ? Tu te connais, tu es faible quand on touche au peu de proche que tu as, ou maintenant, que tu avais. Revoir celui que tu aimais, que tu as désormais perdu... Cela te fait mal rien que t'imaginer face à lui, face à son visage que tu vas vouloir caresser de nouveau. Ses cheveux si doux et surtout son sourire si tendre... Tous ces détails, désormais si loin de toi, comme un souvenir que tu ne pouvais plus jamais toucher. C'était donc cela, les souvenirs. Les souvenirs qui pouvaient faire terriblement mal. Tu caressais ta chaînette en or alors que la porte s'ouvrait de nouveau, le brun était revenu, posant un sandwich et une boisson à tes côtés. Séchant tes larmes avec le revers de ta manche, tu le regardais.


▬ « V-Vous n'étiez pas obligés... »


Mais il avait raison, il fallait que tu manges, ne serait-ce qu'un peu. Tu avais prit d'une main tremblante le sandwich, l'ouvrant tout en prenant une légère bouchée. Cela se voyait que tu te forçais, car tu ne prenais aucun plaisir, c'était fade, sans saveur...


▬ « Comment cela se fait que... V-Vous pouvez le "ramener" ? C-Cela ne va pas vous fatiguer ou je ne sais quoi ? »


Tu baissais les yeux.


▬ « Il me manque tellement.. J-Je n'ai pas pu le protéger... »
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES


▬ Je gouverne en #rosybrown et je parle en *russe* 

I, Robot [F. Yusha] Unknown

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Roi
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenPetit RoiMessages : 262
Date d'inscription : 26/11/2019


I, Robot [F. Yusha] Empty
MessageSujet: Re: I, Robot [F. Yusha]   I, Robot [F. Yusha] EmptyMar 21 Juil - 23:23

I, Robot
F. Yusha

Je restai devant le lit en la regardant, m’assurant qu’elle mange au moins un peu. Elle le faisait même si c’était pas la joie. Mais je ne cherchai pas son sourire, seulement à ce qu’elle se restaure un peu pour sa sécurité. Je pourrais utiliser l’argument du “ Ton être chère n’aimerait pas te voir comme ça”. Mais je le trouvai stupide et surtout je ne connaissais pas la personne, alors parler en son nom, non merci.

– Je suis pas du genre à laissé quelqu’un s’auto-détruire. Donc si je me sens obligé. Surtout que tu ne sembles plus savoir ou est ton chemin, donc si je peux au moins te remettre dessus, ça sera une grande victoire pour moi.

Je croisai les bras en la regardant. C’était triste, c’était une personne brisée, mais rien n’était perdue, elle pouvait se relever avec le temps et du courage. J’espérai vraiment qu’elle en aurait à l’avenir.

– Oui je le peux et même facilement, et non, ça ne me fatiguera pas spécialement.

Du moins grâce aux ténèbres j’ai jamais eu trop de problème de fatigué du moment que la nature ou les gens étaient à mes côtés. C’était plutôt eux qui fallaient plaindre, car ils étaient souvent fatigué en ma présence.

– Mais je te préviens, si tu dois avoir recours à cela. Tu n’as pas le droit d’en parler ou même de le mentionner. Tu devras emporter ce secret avec toi dans la tombe.

Je plaçai mon doigt sur mes lèvres pour lui faire comprendre qu’elle devra garder le silence à jamais sur ce qu’il se passerait. En réalité si elle parlait, il ne se passerait rien, mais un petit coup de pression pour garder le secret, ça ne faisait pas de mal. C’était pas méchant. A sa nouvelle déclaration, un petit sourire s’afficha sur mes lèvres, un sourire amer :

– On ne peut pas protéger tout le monde. Sinon le monde ne serait pas aussi triste. La seule chose que tu peux faire maintenant, c’est arrêter de te morfondre, te relever et te bouger le cul. Deviens plus fort. Saisit le destin et détruit le s’il ne te plait pas. Arrête de le subir, tu n’es pas responsable de sa mort. S’il a été assassiné comme tu le dis …

Je m’approche d’elle et l’attrape par le col pour qu’elle redresse la tête et me fixe. La poigne n’était pas violente mais ferme, montrant que j’avais moi même une certaine volonté de fer afin de lui faire passer le message :

– Ce sont eux les responsables. Retrouve les et tue les. Je te l’ai dis, ce n’est pas la meilleure solution, mais c’est la plus pratique. Si tu ne supportes pas ta vie et ta faiblesse, alors deviens plus fort et affronte les. Les seules responsables, ce sont les coupables. Alors ressaisis toi, dis lui au revoir et venge le. Tu es forte mais tu agis comme une faible car en réalité … Tu as peur. Et c’est normal d’avoir peur, mais il faut passer outre Yusha.

Je la regardai dans les yeux sérieusement, plongeant mon regard bleu et sombre dans ses yeux … J’espérai qu’elle allait se ressaisir. C’était un peu brutal mais je n’étais pas connu pour ma tendresse ou mon côté chaleureux :

– Relèves toi et venges toi, tues ceux qui ont pris ce qui t’étais chère. Il n’y a aucune honte à répondre au mal par le mal. Oeil pour oeil, dent pour dent.

Je desserrai doucement ma main pour la remettre dans le lit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I, Robot [F. Yusha] 2zra
Katyusha A. Dostoïevskaïa

Katyusha A. DostoïevskaïaMessages : 197
Date d'inscription : 02/02/2020


I, Robot [F. Yusha] Empty
MessageSujet: Re: I, Robot [F. Yusha]   I, Robot [F. Yusha] EmptyMer 22 Juil - 21:13

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Tu étais perdue. Perdue entre tes songes positifs et tes songes négatifs, surtout que le négatif prenait plus d'ampleur sur toi, car ils étaient bien plus présent. Tu ne voyais rien de positif dans ta vie actuellement, si ce n'est que tu te sentais légèrement épaulée. Par ce brun en l'occurrence, que tu connaissais très peu, mais qui en avait déjà fait beaucoup pour toi, notamment te soigner et ici t'acheter de quoi manger, alors qu'il n'était clairement pas obligé de faire ça. Mais il l'avait fait. Par gentillesse, ou par pure pitié ? Tu ne le sauras jamais. Mais les gestes sont là, c'est tout ce que tu peux relever tout de suite. Tu ne te nourrissais pas par gaieté de cœur, mais bien parce qu'il le fallait, et que tu n'allais pas gâcher ce que Nemeroff t'avait acheté. Tu baissais cependant le regard à ses mots. T'auto-détruire ? Peut-être que c'était ce que tu cherchais à faire, mais si des personnes veulent t'en empêcher, te pousser à te remettre sur le droit chemin, tu ne peux pas laisser leurs efforts en vain.


▬ « J-Je vois...  »


Tu étais convaincue dans un sens, mais ta tête était tellement embrouillée que tu n'arrivais pas à le montrer. Il te signait que cela ne le fatiguera pas totalement. Si il le disait, c'était que c'est vrai. Mais même, ramener un “ mort ” pour ton propre bonheur, cela sonnait comme de l'égoïsme pur. Tu restais silencieuse alors qu'il t'expliquait que tu ne pouvais pas en parler à qui que ce soit. Tu hochais la tête. Il n'avait pas besoin de le répéter; tu ne le diras à personne. Tu avais relevé ton regard doré pour le regarder, un sourire étrange, amer sur le visage. Des mots crus. Tu n'avais pas eu le temps de répondre qu'il te prenait par le col. Tu avais déglutis, déposant par réflexe tes mains sur la sienne, mais tu n'arrivais pas à le faire lâcher car tu étais concentrée sur ses paroles, tes yeux plantés dans les siens, tu n'entendais rien autour, juste le son de sa voix. Les tuer ? Le venger ? Cela te semblait inconcevable, pourtant une petite voix intérieure te criait que c'était la meilleure chose à faire.


Il pouvait sentir que tu serrais inconsciemment sa main sur ton col, car ses paroles étaient dures mais pourtant véridiques. Quand il avait lâché ton col, tu continuais de le regarder dans les yeux, tes propres yeux légèrement embués, mais tu t'étais empressée de sécher tes larmes. Tu n'as jamais eu pour habitude de pleurer, mais ici, tu avais pleuré pour toute une vie tu en es certaine. Joignant tes mains, tu les regardais.


▬ « J'ai peur oui...C-C'était quelqu'un d'important pour moi, auprès de lui je me sentais aimée et protégée, maintenant je me retrouve de nouveau seule... Seule du jour au lendemain...  »

Et c'était le genre de pensée qui te faisait mal. Extrêmement mal. Te redressant, tu avais bougé pour t'asseoir sur le bord de ton lit, posant simplement tes pieds nus au sol.

▬ « Comment puis-je faire... Pour les tuer, pour le venger... J-Je ne veux pas le voir, c-cela va me faire du mal, je le sens au plus profond de moi... M-Mais, lui parler, au-dessus de sa tombe, m'irait parfaitement...  »

Tu secouais la tête.

▬ « Comment puis-je devenir assez forte pour le venger ? »
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES


▬ Je gouverne en #rosybrown et je parle en *russe* 

I, Robot [F. Yusha] Unknown

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

I, Robot [F. Yusha] Empty
MessageSujet: Re: I, Robot [F. Yusha]   I, Robot [F. Yusha] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
I, Robot [F. Yusha]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-